Pertuis de Maumusson

Bonsoir,

Je recherche des gens qui sont déjà passé dans ce coin pour aller de La Rochelle à Royan, est-ce autant craignos que le bloc marine le laisse entendre ?

Merci à tous

L'équipage
01 juin 2006
01 juin 2006
0

Oui
ça l'est, mais si le temps est ok ( houle et vent ) et que tu passes au bon moment c'est tout à fait jouable.
Attention tout de meme au tirant d'air pour passer sous le pont d'Oleron

Séb

02 juin 2006
0

pareil
un bon souvenir, mais on n'en menait pas large..
le mat a du passer à 10cm du pont et on a failli s'échouer quand m^me..

et le pire c'est de voir la barre qui t'attends a la sortie, même par beau temps. Pourtant on la traverse car elle est en fait en chicane (deux barres avec un passage ). Mais bonne météo indispensable.

c'est a faire , pour trinquer le soir..

02 juin 2006
0

Tirant d'air
Il est donné à marée haute ou basse ?

André, si tu es par là, sais tu quel est le tirant d'air du 345 ?

En famille avec des enfants, c'est peut être beaucoup de stress que de vouloir passer par là non m^me par temps maniable non ?

Merci pour vos conseils.

02 juin 2006
0

Avec ou sans pied de pilote ?
C'est 16,5 m avec où sans pied de pilote ?

Il est affiché 15m sous une pile et 18 sous l'autre : avec 16,5m, je n'irai pas. Déjà qu'en passant sous le pont de Ré je "serre les fesses" alors qu'ils donnent 30m, je n'aose pas m'imaginer avec moins. C'est dommage ça avait l'air sympa au niveau des paysages.

Connais tu d'autres coins sympa vers le sud de LR ?

@+

02 juin 2006
0

çà dépend
s'il y a du vent .... ;-)
surtout de la longueur de ton antenne VHF qui n'est pas prise en compte dans le tirant d'air annoncé par Alubat ; avec Mer Oceane je comptait 16,5 m

02 juin 2006
0

je n'ai jamais osé
mais j'ai des copains qui le font régulièrement et trouvent ça cool. Dès que tu es rentré, il paraît que tu arrives sur des mouillages idylliques au ras des pinèdes du sud de l'île d'Oléron. Je crois bien que la prochaine fois que remonte par là, je vais essayer, si beau temps bien sûr.

02 juin 2006
0

hauteur sous le pont
Quel était la hauteur du m^t, Robert? J'ai bien envie de faire un tour dans cette zone mais je dois afficher un tirant d'air de 17 m soit le tirant d'air affiché du pont (mesuré aux plus hautes marées théoriques ?) et je me demande quelle stratégie adopter, et si il y en a une?
Car pour avoir un peu de marge et même pas mal il faut passer à mi marée (car à marée basse, le cheanl ne semble pas très large s'il faut tirer des bords..)soit au plus fort du courant donc peu de marge de manoeuvre si mauvaise surprise. Et si on passe à mi-marée descendante pour un demi-tour avec le courant (venant de La rochelle, vous suivez) on arrive trop tard pour l'échouage à gatseau. Peut-être ne faudra-t-il pas être préssé et tenter à l'étale par temps très calme mais comme c'est pas l'écluse à côté, j'aimerais bien connaître les circonstances précises de ce passage ric rac.

Benjamin (qui vient de terminer l'antidérapant , voit le bout de l'installation electrique et se réjouit de bientôt naviguer enfin!!)

02 juin 2006
0

Niveau moyenne
A vérifier dans la légende des cartes, mais je pense que le tirant d'air est indiqué par rapport au niveau moyen de la mer; tout comme l'altidude des phares.

02 juin 2006
1

plutot pire dans ce sens là
je m'explique: une fois passée la barre, tu auras le choix entre longer oléron ou surfer sur la cote sauvage.

celle-ci porte tellement bien son nom que même les surfers ne s'y risquent pas.

pour entrer dans la gironde , à moins d'être un "pratique" du coin , tu devras aller chercher les premières bouées du chenal , ce qui fait une trotte...

en fait c'est un peu plus court que le tour d'oléron , mais avec des vents dominants de nord-ouest , tu vas devoir te taper (au propre comme au figuré) toute la remontée vers les boués au près contre le clapot.(il faut impérativement sortir au descendant pour avoir le courant favorable ou un gros moteur)
sur cette portion, tu ne peux compter sur aucun abris en cas de pépin.

je l'ai toujours fait par tès beau temps , mer comme un lac et tirant d'eau de 1.2m mais une seule fois dans ce sens là .

02 juin 2006
0

passé 1 fois...
avec un moteur qui connaissait. Trés intéressant mais je n'irais pas tout seul y mettre ma quille ou alors avec qqun qui connaisse bien. En sortant aller chercher la sonde 10m et entrer dans la Gironde par la 2a . Si tu ne veux pas prendre de risques bien sûr.

02 juin 2006
0

Maumusson la mauvaise...même combat !
Après avoir quitté le port de la Palmyre voici 10 ans, j' ai acheté une cabane avec ponton dans le chenal de la Tremblade.
Ce coin est très pitoresque et les mouillages sympas et peu encombrés.
La passe de Maumusson s' est beaucoup transformée depuis deux ans (et pas en bien). Je l' ai pratiqué voici quelques années par temps maniable...Aujourd'hui, je ne m'y risquerai pas.
Pour le tirant d'air du pont d' Oléron, dont je crois me souvenir qu' il est de 15 mètres, je crois pouvoir affirmer que c' est à marée haute au plus fort coefficient.
Après le pont en faisant route au nord, par le fort du Chapus jusqu'à la tourelle Juliar, il n'y a pas beaucoup d' eau (j' avais à l' époque un dériveur intégral), le balisage existe... en ayant toujours un oeil sur le sondeur.
C est vrai que le coin est magnifique avec une lumière superbe !
Enfin, pour ceux qui le peuvent, je recommande une escale au fond du port de la Tremblade, pratiquement au centre du bourg, avec un marché à poisson (et le reste) très bien achalandé.
Ce coin se mérite, pour LA TREMBLADE, il faut prévoir de s' échouer.
A votre disposition pour plus d' infos
Bonne nav'
Ptrick

02 juin 2006
0

saint trojan
attention devant st trojan au banc qui porte le nom de "trompe sot".
;-) ;-) ;-)

02 juin 2006
0

saint trojan
attention devant st trojan au banc qui porte le nom de "trompe sot".
;-) ;-) ;-)

02 juin 2006
0

bon courage
Pas facile l'endroit !!! Ca passe mais par beau temps et à l'étale il y a la barre, du courant, des bacs de sable qui se déplacent, enfin tout ce qu'il faut pour échouer. Si tu passes par là fais toi accompagner par quelqu'un du coin c'est beaucoup plus sécurisant car l'endroit est mal famé. Personnellemnt je préfére faire le tour de l'ile que de prendre ce raccouci. En plus il y a la bac de la Mauvaise qui t'attends pour rentrer dans la gironde, et il faut aussi faire attention car c'est piegeux, bien prendre l'entrée du chenal sans couper car ça peux déferler.
Aprés c'est à chacun de prendre ses responsabilités, je préfére arroser le soir une navigation cool que de boire un coup pour faire tomber le stress
:-p

02 juin 2006
0

A faire pour le fun
Boujour à tous,
J'y suis passé une fois, c'est impressionnant et jusqu'au dernier moment l'on pense que cela ne passe pas.
Mais pour moi le plus difficile a été de bien suivre les bouées et les repères pour garder le chenal, la passe et ne pas se retourver sur les parcs à huitres ou bancs de sable
Heureusement j'ai un dériveur.
Marcellin

02 juin 2006
0

Maumusson ?
Il ne te plais plus ton canote ??? :-(

03 juin 2006
0

Quelques infos
Comme pour tous les coins mauvais, par beau temps ça ne pose pas de problème.
Je l'ai fait plusieurs fois en 510, de Saint Trojan aller et retour jusqu'à la deuxième bouée.

Le problème se situe surtout marrée basse et fin de descendante à cause des bancs de sable... qui bougent. Il faut donc une carte bien à jour et éviter la marée basse. De toutes façon, mer très courte et très hachée avec des vagues « de réflexion » dans tout les sens.

Par fort vent : impraticable d'autant plus que les vagues charrient du sable!

Pour ceux qui veulent naviguer dans le coin,
Au nord ouest de Fort Boyard la houle lève bien sur la Longe. Simplement désagréable.
A terre près de Boyardville il y a des bouchots mal signalés.

Au nord ouest d'Aix il y a une barre rocheuse entre le Jamblet et la pointe du parc, et souvent quelqu'un dessus.

Les courants de la Charente, marée descendante sont assez fort
Le chenal du Château (cap 319) est fluctuant mais il y a des perches qui balisent les sinuosités. Il est prudent de naviguer du bon coté par rapport au courant.(Au cas ou ça touche). Si le port du château est sympa, en contre-partie les commerces sont en ville à 1Km à pied. Pas de douche et pas de WC à proximité sauf dans la citadelle ou il y a un petit bar qui faisait jusqu'à l'an dernier « café concert. » (Le 26 juillet très bon concert de jazz -payant- organisé par le hot club dans la citadelle? -Info à vérifier pour le lieu-).

Le tirant d'air sous le pont, coté continent, est bien de 15m à plus haute marée; ne pas oublier de faire « hou hou » pour profiter de l'écho! Rare en mer!

Pour les dériveurs, Le port de saint-Trojan est une escale sympa, mais haute.

Les chenaux ne sont pas larges mais de part et d'autre il y a des parcs à huîtres et les perches donnent une bonne indication sauf sur les bancs de sable du sud.

Très sympa, la ballade au moteur marée basse dans le coureau.

On voit assez souvent des bateaux échoués sur le bout du banc Barat, désagréable mais c'est du beau sable et le plan d'eau intérieur est très calme c'est pas grave.

Le mouillage de la pointe de Mançon reçoit des petit bateaux sur corps-morts au niveau de l'appontement la ou est l'école de voile, les gros mouillent plus au sud, devant le centre Lannelongue (ancienne base d'hydravion)

Beaucoup de courant en vives eaux 2 à 3 noeuds principalement du Château au pertuis avec une petite accélération dans les mouillages de la pointe de Manson et le pertuis de Maunusson bien-sur.

Le croisement des deux flux de flot qui prennent "l'île en tenaille" a lieu au niveau du pont (anciennement les bacs.) Pour le jusant la séparation des flux est plus au nord au niveau de la balise Juliard. En tenir compte pour la navigation, c'est plus simple.

D'une façon générale, au sud de Boyarville, pas de mer pas de vagues, une côte plate et des amers partout. Et si le franc bord est pas trop haut un mulet suicidaire dans le bateau.

12 août 2013
0

cette mer courte et hachée caractéristique des abords de Maumusson on nomait cela "le petit jardin" un endroit idéal pour les sensibles du mal de mer c'était le moment choisi pour ouvrir les maquereaux au vin blanc .

10 août 201316 juin 2020
1

Il faut être vraiment bien ravagé du nid de pie, pour envoyer qui que soit dans ce coin :
www.hisse-et-oh.com[...]ngue-ca
:non: :non: :non:
A moins d'être pactisant avec quelques démons, où pouvoir prendre la fuite par les airs avec le faubert du bord, je ne vois pas bien, ce qu'un marin irait faire là-bas, à part des professionnels courageux, et là "chapeau bas" :lavache:
Je suis passé par là-bas un jour de fainéantise, après un séjour idyllique au mouillage de "Trompe le Sot" (à recommander pour ceux qui passent sous le pont d'Oléron = 15 m TA et qui peuvent se poser.
Je n'avais pas envie de remonter sur le Pertuis d'Antioche, il faisait très beau, avec en arrière pensée (vraiment débile) d'aller reconnaître la "David Caldwell", opération abandonnée après la mésaventure narrée ci-dessous, du coup je ne l'ai encore jamais vue.
Pour ceux qui croiraient que atterrissage de Gironde c'est plus près par là, il y moins de 2 NM d'écart de distance entre Saint Denis et le passage entre la 2 et la 2a de Gironde ! :tesur:
Bref ci-dessous un petit diaporama des lieux, coef 70, mer d'huile :
1 On joue au billard dans le bateau à la Bry NE :topla:
2 La pointe de Galets, on rit toujours "c'est ça le terrible Pertuis de Maumusson" :-D :alavotre:
On passe le "Gallon d'Or" (atterrissage Seudre), puis, plus le temps de prendre de photo, sur une mer d'huile, bientôt le branle bas à bord, peu après avoir doublé la "Gatsau", navigation tranquilou dans 2,70 mètres d'eau (chenal), arrive d'on ne sait où, une vieille lame de fond par le travers, le sondeur marque brusquement 0,70 mètres, et PAF ! :lavache:, un paquet de mer submerge le bateau, de la flotte partout dedans, dessus et sur les bonhommes trempés jusqu'aux os (normal tout était grand ouvert avec ce beau temps à la fraîche 7H15). Le sondeur revient instantanément à 3,20 mètres.
C'était pas vraiment violent (les cagnards même pas endommagés), ni de quoi enlever un bonhomme du cockpit, une sorte de mousse (genre brisant), mais avec un cadeau "Bonux" : 100 à 150 kilos de sable dans le cockpit et partout dans la timonerie, bref de quoi faire chavirer une petite unité.
Du coup on rit moins, :-/ et déblayer d'abord :scie:, tout en déboulant dans le tuyau (plus de retour possible, vu le courant).
3 Arrive la tribord des "Mattes", on comprend mieux
4 Arrive la tribord de la "Barre", on comprend encore mieux, ce qui se passe là-bas
5 A l’atterrissage de "Maumusson" on peut reprendre le billard :langue2:
Bref, si pas d'obligation impérative, n'allez pas par là :oups:

11 août 201311 août 2013
0

Il y a quelques jours:
www.sudouest.fr[...]392.php

oups doublons. j'avais pas cliqué dans le post sur le lien.
:jelaferme:
effacez mon message. désolé.

11 août 201316 juin 2020
0

Un document "nautique" qui peut être utile pour naviguer dans le coin
en rose, c'est la partie maritime de la réserve intégrale de Moëze.
Pour Maumusson, j'ai tenté le coup une fois, et je ne suis pas près de le refaire !


12 août 2013
0

je n'y passe plus depuis quelques années les chenaux ayant changés et le balisage est ou abandonné ou fait n'importe comment. En plus j'ai pris de l'âge ce qui me rend frileux pour ce genre de truc. cependant à l'étale de marée haute s'il n'y a pas de vagues c'est faisable puisque je le vois faire tous les ans.
Il y a trop d'instabilité pour que je donne des conseils . Tous les ans on voir des voiliers, pas nécessairement du coin, traverser la passe à marée haute mais il faut une mer calme sans déferlantes et pas de courant.
La hauteur sous les ponts est de 17 m au plus gros coef et à marée haute mais sous le pont d'Oléron il faut passer du côté d'Oléron, l'autre côté n'est qu'à 15 mètres.
Le pont sur la Seudre est lui aussi à 17 m.
On a toujours l'impression qu'on va toucher, une seule méthode alors, fermer les yeux et ramasser la tête dans les épaules.
Le fond est à surveiller attentivement. Sur les CM 93 on peut suivre les chenaux indiqués mais avec prudence car certains coins ont un peu changés. Avancer lentement à marée montante reste une bonne idée. j'ai publié sur ce forum l'an dernier à peu près à la même époque un tracé à suivre ou a éviter. je ne me souviens plus du titre du post. Si vous y tenez je peux rechercher, j'y suis passé au printemps et j'y retourne dans 15 jours et à chaque fois je garde la trace.

12 août 2013
0

En 2002 il y avait à La Rochelle un trawler de 19/20 nommé Magno ( ou quelque chose comme cela) en réparation dans l'ancien bassin des chalutiers entre autre ils rehaussaient les prises d'air de prés de deux m , il semblerait qu'ayant tenté ce passage dans des conditions pas optimum , il ai roulé au point de de boire de grosses goulées par les prises d'air ....

12 août 2013
0

C'est la seule impasse que j'ai faite pour la mise à jour de mes cartes, ayant décidé de ne jamais passer par là. Je me suis lassée de rayer et replacer les bouées en permanence...

26 sept. 201526 sept. 2015
0

Erreur

26 sept. 2015
0

Erreur, pas le bon fil "Maumusson"

26 sept. 2015
0

J'y suis passé 4 fois, dont la 1ère en sortant en tirant des bords... avec un 5.50 m (ok, je sais....mais c'était il y a trente deux ans, j'étais jeune et inconscient ! Depuis j'y suis repassé 3 fois dans l'autre sens, avec météo, mer et marées idylliques : une promenade de santé. Mais...méfiance !
Sinon, la balade dans le coureau est super, la remontée de la Seudre aussi. Avec un petit tirant d'eau, vous pouvez tout au bout aller dans l'adorable petit port de Mornac au milieu des marais (la direction est indiquée par une pancarte routière !, près d'un vieux chalutier échoué). Et le restaurant sur le quai à 10 m de votre bateau est sympa.

27 sept. 2015
0

Tout ce qui a été dit est un peu vrai mais quand même pour l'avoir souvent pratiqué c'est très faisable !!!
Surtout dans le sens la Rochelle Royan !!
Bien sûr la météo est importante !!! Mais cependant c'est plus une houle résiduelle qui génére la houle !! Donc observer les dépressions au large !!!
Ensuite le coef de marée !!gros coef = fort courant !! Donc toujours le courant avec soi !!! Passer environ à la pleime mer ce qui laisse du temps avec le descendant jusqu'à la n2 du chenal de Gironde !!!
Le pertuis est bien balisé !!! Il est parfois impressionnant car des vagues a surf se forment en sortant sur gatseau !!mais il est rare de voir une barre sur tout le pertuis !! Sauf en hiver !! En tout cas on a le temps d observer bien à l abris la situation avant le passage !!!
Se méfier et être sur ses gardes !! C'est une règle bien que dans se sens nous avons les vagues de face !!!
Au besoin s appuyer au moteur pour avoir de la puissance et un œil sur la sonde !!
Cependant je ne vois pas l'intérêt de passer par là partant de la Rochelle !!
La navigation dans les coureaux demande beaucoup d'attention !!
Bonne nav

27 sept. 2015
0

Tout ce qui a été dit est un peu vrai mais quand même pour l'avoir souvent pratiqué c'est très faisable !!!
Surtout dans le sens la Rochelle Royan !!
Bien sûr la météo est importante !!! Mais cependant c'est plus une houle résiduelle qui génére la houle !! Donc observer les dépressions au large !!!
Ensuite le coef de marée !!gros coef = fort courant !! Donc toujours le courant avec soi !!! Passer environ à la pleime mer ce qui laisse du temps avec le descendant jusqu'à la n2 du chenal de Gironde !!!
Le pertuis est bien balisé !!! Il est parfois impressionnant car des vagues a surf se forment en sortant sur gatseau !!mais il est rare de voir une barre sur tout le pertuis !! Sauf en hiver !! En tout cas on a le temps d observer bien à l abris la situation avant le passage !!!
Se méfier et être sur ses gardes !! C'est une règle bien que dans se sens nous avons les vagues de face !!!
Au besoin s appuyer au moteur pour avoir de la puissance et un œil sur la sonde !!
Cependant je ne vois pas l'intérêt de passer par là partant de la Rochelle !!
La navigation dans les coureaux demande beaucoup d'attention !!
Bonne nav

27 sept. 2015
0

Tout ce qui a été dit est un peu vrai mais quand même pour l'avoir souvent pratiqué c'est très faisable !!!
Surtout dans le sens la Rochelle Royan !!
Bien sûr la météo est importante !!! Mais cependant c'est plus une houle résiduelle qui génére la houle !! Donc observer les dépressions au large !!!
Ensuite le coef de marée !!gros coef = fort courant !! Donc toujours le courant avec soi !!! Passer environ à la pleime mer ce qui laisse du temps avec le descendant jusqu'à la n2 du chenal de Gironde !!!
Le pertuis est bien balisé !!! Il est parfois impressionnant car des vagues a surf se forment en sortant sur gatseau !!mais il est rare de voir une barre sur tout le pertuis !! Sauf en hiver !! En tout cas on a le temps d observer bien à l abris la situation avant le passage !!!
Se méfier et être sur ses gardes !! C'est une règle bien que dans se sens nous avons les vagues de face !!!
Au besoin s appuyer au moteur pour avoir de la puissance et un œil sur la sonde !!
Cependant je ne vois pas l'intérêt de passer par là partant de la Rochelle !!
La navigation dans les coureaux demande beaucoup d'attention !!
Bonne nav

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021