Perte hélice propulseur d'étrave - bato de loc

Bonjour,
Lors d'une récente location, le propulseur d'étrave a cessé de fonctionner au milieu de la semaine

A la sortie de l'eau du bateau, le loueur a constaté que l'hélice du propulseur n'était plus présente. Le loueur refuse pour l'instant de me rendre la caution...

Avez-vous une idée du coût du remplacement de l'hélice (bato ~48 pieds)? Quels sont les composantes du coût (hélice, main d'oeuvre) hors grutage?
Est-ce que l'entièreté du coût de remplacement doit être imputé au locataire? Ou bien l'assurance ou le loueur doivent aussi en assumer une partie?

Merci d'avance pour vos avis éclairés

L'équipage
07 juin 2017
07 juin 201707 juin 2017
11

Normalement, tu n'as pas à assumer les pannes du bateau ni son entretien ! Pour te prendre ta caution, il faudrait que tu sois à l'origine de la perte de l'hélice et ça n'est pas évident du tout, surtout si c'est arrivé en cours de navigation et pas en cours de manoeuvre. A mon avis, il te prend pour un lapin de trois semaines !
.
Quel âge a le propulseur d'étrave (facture) ? De quand date son dernier entretien (facture) ? Quels éléments prouvent que tu es responsable de la perte de cette hélice ? Si tu as une protection juridique c'est le moment de la contacter.
.
Au contraire, tu es sensé avoir loué un bateau en bon état et cette panne ne t'a pas permis de pleinement jouir de cette location. Pour un avocat, c'est lui qui te devrait de l'argent.

07 juin 2017
4

A la limite, c'est à toi de demander une ristourne ou un remboursement car tu n'as pas pu profiter pleinement du bateau en raison du malfonctionnement d'un accessoire...

07 juin 2017
0

Dans une location on ne peut qu'être responsable des pannes ou détériorations que l'on provoque. Dans ce cas il n'y aucune raison de vous retrouver responsable de ce problème. Autrefois en Corse sur un bateau de location le tourteau en sortie d'inverseur s'était complètement dévissé. Le loueur voulait prendre l'avion pour venir réparer (il se sentait à juste titre responsable d'un remontage avec réutilisation d'une rondelle de freinage matée). Il y a souvent une aide juridique associée au Contrat de location. Cela ne coute rien de vous renseigner.

07 juin 2017
1

Bonjour Mig ,
Tu pose vraiment une question de débutant dans la plaisance !
Tu indique être skipper , plus de 20 000 miles , donc très grande expérience ! et tu n'as pas la réponse ?
Il te prend vraiment pour un lapin de 3 semaines .

07 juin 2017
0

Merci pour vos réactions rapides.

Le hic, le loueur est convaincu que nous avons aspiré quelque chose qui a arraché son hélice. Et en attendant, le loueur a toujours 100% de ma caution

07 juin 2017
1

Demander à voir et photographier dans les détails l'objet de la contestation. Et faites vous expliquer avec précision les caractéristiques, le montage de ce propulseur et de son hélice et les raisons qui le conduisent à cette conclusion et si possible par écrit.
Puisqu'il vous accuse et qu'il retient votre caution il ne peut vous le refuser.
Une hélice qui est faite pour développer une force certaine ne peut pas disparaître sauf à casser son support ou suite à un dévissage intempestif du blocage, qui ne peut qu'être la conséquence d'un problème antérieur.
Les pales peuvent casser, le moteur se bloquer, le support être faussé. Il y a parfois aussi rupture d'un limiteur de couple s'il existe. Et il doit y avoir des traces.
Si les explications fournies vous semblent peu crédibles,
vous rentrez dans un litige commercial et juridique, qui peut être hélàs assez long à régler, en commençant par lettre AR avertissant votre loueur de vos intentions. Si vous n'êtes pas du tout responsable vous devriez au final récupérer votre caution avec éventuellement des dommages et intérêts.
Le problème est que souvent l'une des parties le fait au flanc et/ou s'obstine à vouloir avoir raison.

07 juin 2017
2

C'est un peu surprenant de sortir un bateau de 48 pieds de l'eau pour constater que l'hélice a disparu. Une simple plongée en apnée aurait suffi. Combien a coûté et qui a payé cette mise au sec ?
A mon avis, une hélice de propulseur, saif erreur, c'est entre 200 et 300 Euros. Commence par te renseigner sur le coût de l'hélice. Un bon accord vaut mieux qu'un mauvais procès.

CaptainRV

08 juin 2017
0

Outremer,
Merci beaucoup pour ta contribution !! Ton raisonnement a beaucoup de sens, je vais l'utiliser à bon escient !
j'attends les photos et le dossier du loueur...

CataHorus,
Merci. Oui le loueur avait d'abord envoyé un plongeur qui avait constaté que l'hélice a disparue
Et je suis entièrement d'accord concernant l'accord vs mauvais procès

Merci à tous, c'était exactement ce que je recherchais comme info

Mig

21 juin 2017
0

Bonjour,

Que vous inspire la photo ci-jointe?

Le coût du remplacement facturé par le loueur est de 720 EUR + 21% TVA, dont:

Hélice 135 EUR
Grue 160 EUR
Main d'oeuvre le reste...

merci beaucoup pour vos avis éclairés...

24 juin 2017
1

Pour avoir remplacé l'hélice de mon 38 pieds il y a quelques semaines
Prix hélice propulseur vêtus : 110€ TTC
Grutage : 80 € ( 1/2 heure )
J'ai fait l'opération de démontage / remontage moi même et ça m'a pris 1/2h

26 juin 2017
0

Merci Nina II !! - le genre d'info que je cherchais !

21 juin 2017
0

Sur l'image ci dessus, on voit que les pales sont parties, que les moyeux sont toujours là.
Donc 2 hélices hs.
Probablement suite à l'aspiration d'un corps étranger, un bout par exemple ou un bout de bois ou autre

21 juin 2017
0

Dans ton fil, tu écris "à constaté que l'hélice n'était plus là". Est-ce une interprétation car ici, l'hélice est présente , certes cassée. AsTu assisté à la sortie de l'eau? .

21 juin 2017
0

je n'ai pas assisté à la sortie de l'eau - le loueur avait envoyé un plongeur disant "il n'y a plus d'hélice".
le truc est que basé sur ces images, c'est probablement dû à l'aspiration d'un corps étranger, qui m'est imputé en tant que locataire... merci pour votre aide en tout cas...

2

Cette photo démontre qu'il s'agit d'un événement accidentel.

N'y aurait-il pas une assurance qui pourrait le couvrir (carte bleue "gold" qui aurait payé la loc, assurance spécifique, assurance perso)?

21 juin 2017
1

Il y a deux choses différentes :
- constater que la détérioration est consécutive d'une erreur , ce qui semble être le cas
- imputer cette erreur au dernier locataire

S'il a du sortir le bateau de l'eau pour le constater et le remplacer alors que ça peut être fait sans sortie d'eau , c'est qu'il fait le contrôle systématiquement. Dans ce cas peut il fournir la photo de l'état des hélices juste avant ta location ?

2

Pourquoi une erreur?

La photo permet de constater qu'il s'agit d'une rupture des pales.

Notre ami nous dit que c'est arrivé en cours d'utilisation. On peut donc raisonnablement déduire qu'il a avalé quelque chose.

Il s'agit donc d'un accident, rien ne permet de dire qu'il est consécutif à une erreur.

0

Mais la question de vocabulaire est importante :

Vu du point de vue de notre ami.
-Son assureur est là pour se substituer à lui pour la réparation d'un aléa.
- dans la circonstance (dispositif prévu pour les manœuvres de port, utilisé dans les conditions prévues, dispositif hors de vue de l'opérateur, actionné au moyen des commandes prévues) le détérioration par avalement d'une cochonceté extérieure est un aléa.
- Son assureur devrait donc couvrir la remise en état.

Vu de l'assureur.
- S'agissant d'un aléa, il doit se substituer à son Client pour couvrir.
- si cet aléa est le résultat d'une erreur ou d'une faute susceptible d'engager la responsabilité d'un tiers, un recours est envisageable auprès de ce tiers.

Reste à savoir si notre ami est couvert par quelque chose et si les mesures conservatoires nécessaires ont été prises par le gardien de la chose...

22 juin 2017
0

Tout simplement une question de vocabulaire, ce genre d'accident est toujours la conséquence d'une (ou plusieurs) erreur(s). De l'hélice inadaptée à l'utilisation avec un corps étranger en passant par le défaut de maintenance tout est possible.

22 juin 2017
0

Bonjour,
en tout cas ça a du faire un sacré vacarme lorsque ça s'est produit et à défaut de casser les hélices du propulseur au moins bloquer le moteur du propulseur en faisant sauter une protection tel un fusible ou un disjoncteur...

22 juin 2017
0

@boatallo
C'est ce que tout le monde se dit, cependant nous étions nombreux à bord, et personne n'a rien remarqué... :-(

22 juin 201722 juin 2017
0

OK, sur un 48 pieds... Alors il devait y avoir un défaut, je prends n'importe quel propulseur il y a une sécurité (je fais pas de pub) dès que ça force de trop il y a blocage et le propulseur est automatiquement stoppé (propulseur adapté à un 48 pieds...) :
www.kent-marine.com[...]-m.html

22 juin 2017
0

voir si les cassures sont récentes ,s'il n'y a pas d'antifouling sur la tranche ou des coquillages dans ce cas ce serait antérieur à la prise du bato ,à la prise en main es-ce que le loueur vous a fait un essai de propulseur ?
évidement si l'hélice à été détruite pendant la loc vous êtes responsables .
moi je vois ça comme ça
alain

0

Il nous dit " le propulseur d'étrave a cessé de fonctionner au milieu de la semaine" j'en déduis naïvement qu'il a fonctionné avant.

24 juin 2017
1

"évidement si l'hélice à été détruite pendant la loc vous êtes responsables"
Si c'était aussi simple que ça, beaucoup se lanceraient dans la location ! Pas d'entretien, et lorsqu'il y a une casse, ce sont les utilisateurs qui payent, puisqu'il n'y a qu'eux qui utilisent les bateaux... Si le propulseur avait été révisé régulièrement et qu'il s'agit effectivement d'un accident imputable aux utilisateurs, oui. En revanche, si le propulseur n'a aucune facture de révision récente et que l'état de la coque démontre une absence d'entretien régulier, là c'est plus discutable.

22 juin 2017
0

donc c'est pour leurs pieds
alain

0

Je suis bien d'accord.
Donc assurance?

24 juin 2017
0

la question étant de savoir quel était le montant de la franchise , où si l'assurance éventuelle de la carte bleue peut couvrir la franchise, ou une partie de la franchise.
Il est probable que le montant de la caution ait été égal au montant de la franchise ou réciproquement.

23 juin 2017
0

Merci pour vos avis éclairés
Franchise assurance > coût réparation

Je rajoute consciemment des éléments à la discussion

Par contre la coque était couverte de coquillages... :-(( du coup on avançait à 5 kts à ~2500 rpm au moteur, et à la voile on partait au loffe >15 kts de vent

23 juin 2017
0

C'est qui ce loueur ?
En ce qui me concerne, l'avant dernière fois que j'ai loué, j'ai fait remarquer au loueur que l'état de la carène ne permettait pas de naviguer correctement et en sécurité (cata de 40 pieds).
Nous avons exigé un nettoyage avant le départ, ce qui fut fait.

23 juin 2017
2

le premier post n'est pas bon ,ce n'est pas perte de l'hélice ,ce qui aurait pu être la conséquence d'un mauvais montage ou serrage .
mais destruction de l'hélice puis qu'il reste le moyeu
ce n'est pas du tout la même chose ..
alain

26 juin 2017
0

Mais comment ces hélices ont-elles pu se détériorer à ce point sans avoir bloqué le moteur, il faut y aller fort tout de même surtout que sur 48 pieds en général on monte pas du bas de gamme, il faut que ça entraîne non ???

26 juin 201716 juin 2020
0

mieux vaut naviguer bien assuré...

26 juin 2017
1

moralité :
quand on loue on fait l'état des lieux avec le loueur .
donc pour éviter ce souci il vaut mieux prendre une photo du propulseur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le grain est passé

Après la pluie...

  • 4.5 (124)

Le grain est passé

mars 2021