Perte d'hélice sur Bavaria 38

Bonjour à tous, j'ai un Bavaria 2003, avec un Volvo D2/55 sail drive. L'an dernier, je perds une hélice en arrivant au catway, le bateau sortait de chantier.. le plongeur retrouve l'ensemble et rebloque le tout. Le chantier prend ses responsabilités...
Cette année on fait une saison plutôt light, et aujourd'hui, en voulant quitter le cat way: rien. Je vérifie le câble, l'inverseur... puis me décide à plonger... plus d'hélice... alors que sur nous sommes rentrés de croisière récemment et arrêté le bateau correctement en marche arrière.
Évidemment je braille en appelant le chantier qui entretient le bateau..
il me dit que cela arrive...
oui mais pas deux fois en un an...!
Comme il ne veut pas mettre de Loctite pour freiner l'écrou, je pense que sa responsabilité est engagée.
Entre l'hélice, la sortie d'eau et le boulot, je vais encore m'en tirer pour de gros billets.
Moralité: j'ai besoin de vos témoignages pour savoir si vous avez déjà perdu une hélice. Et si d'après vous ce genre de probabilité est possible... (deux fois en un an....)
je ne fais pas ce boulot moi même pour confier ça à un pro... le pro me dit que probablement j'ai pris un bout....
Pour ma part je n'ai rien remarqué...
comme je suis très colère, je m'en remets à vos avis Expérimentés.
Pour l'instant mes navs sont foutues.

L'équipage
23 sept. 2017
23 sept. 201723 sept. 2017
1

Incroyable que tu n'aies pas changé de chantier après une telle mésaventure !

23 sept. 2017
1

Je vais sûrement dire une énorme bêtise dûe à mon manque d'expérience dans ce domaine. Mais n'y a-t-il pas une clavette ou une goupille qui empêche le tout de se faire la malle même si qq chose se desserre et qui dans ce cas serait absente ?
De plus il me semble que le sens de rotation doit aider à serrer le tout. Auquel cas, encore une fois c'est peut-être bête, mais le sens de l'hélice et de l'inverseur sont ils bons ? Certains inverseurs n'ont pas de sens de rotation préféré. Si celui ci est d'origine à l'envers ainsi que l'hélice alors ça marche mais tout se desserre.

23 sept. 2017
0

Tu as peut être raison mais j'ai navigué 7 ans avec mon bateau en changeant l'anode d'hélice tous les ans et c'est maintenant que tout part en vrac au fond de l'eau...mais je ne connaissais pas cette possibilité. Merci

23 sept. 2017
4

J(ai une fois perdu mon hélice, Volvo tripales, une petite fortune!
Il faut respecter certaine force de serrage, mettre du frein filet bleu, et bien positionner la rondelle à oreilles à tordre qui bloque l'écrou.

23 sept. 2017
0

Ben voilà, pas de filet bleu sur le filetage... je me demande si je ne vais pas faire intervenir un expert sur cette affaire

23 sept. 201723 sept. 2017
1

Normalement l'hélice est vérouillée par un cone fileté, qui est lui meme vérouillé par une vis en son centre. C'est cette vis qui doit être montée à la loctite.
Si on perd la vis, on perd le cone, on perd l'hélice. Pas de clavette.
Salutations

23 sept. 2017
0

J'ai perdu mon helice bec de canard cet été. J'avais raconté mon récit avec quelques frailleurs au sud de quiberon a cause de pas de vent. Retour sur les sables a la voile avec un remorquage dans le chenal a 3h du matin. J'avais navigué moteur embrayé 1/2h de nuit avec tous les casiers que j'ai frotté cette nuit là... mon autre théorie, j'avais serré comme un malade sur le gros écrou, la vis centrale dans l'arbre + la petite vis sur le coté du gros ecrou. J'ai remonté moi même la nouvelle helice sous l'eau. Et bien le gros écrou en bronze frainait un peu sur le filtage inox comme il était neuf. Quand j'avais remonté l'ancienne helice j'avais pas eu cette sensation...
Je pense que plus on demonte plus on a des chances de la perdre. Est ce qu'il y a un phénomène d'électrolise aussi avec le temps. On peut surement compenser avec de la loctite...

23 sept. 2017
0

bonsoir
reprenons les faits ....tu es au catway ...tu es arrive au moteur , pas à la voile?

donc le bout dans l’hélice...bof,bof

donc ton hélice est au fond ,...ou subtilisée?
si pas au fond...?

23 sept. 2017
0

Le plongeur me dit qu'il ne me fera pas dépenser inutilement dans les vases molles de l'avant port de Lorient ... mais y aurait des mecs assez culotté pour démonter sous l'eau une hélice?

24 sept. 2017
0

Je lui fait confiance, c'est un manque à gagner pour lui...mais je suis d'accord, ça ne se fait pas la malle sana tourner.

23 sept. 2017
0

J ai le meme bateau que toi et je me suis pris un bout....
T es jamais sur ton bateau ....ca me sauve ...un billet de 1000!
Moins risque que de te piquer une drisse !!

(Ton plongeur qui refuse d y aller.... une helice dans une vase molle ce ne coule pas non plus ..)

(Une helice qui se fait la malle au repos ce n est pas banal non plus .....)

23 sept. 2017
0

Taper "perte hélice volvo saildrive......
on dirait une épidémie.
Tu te sentiras moins seul.

23 sept. 2017
0

Lauent35 C'est fou . Je n'y connais rien en sail drive, ton témoignage est édifiant. Dérives de la fabrication en très grande série, quand à force de réfléchir trop bien à l'ensemble on oublie et néglige les détails .Et quels détails. Evidemment qu'on ne perd pas son hélice, sauf trés rarissimes exceptions .

23 sept. 2017
0

Temoignage edifiant ....on a une helice qui a quitte le bord toute seule , c est tout ce qu on a
..apres un sail drive ca ressemble beaucoup a de la tres petite serie ..

24 sept. 2017
0

la première fois, un plongeur a remis l'hélice. Considérant que tu avais perdu ton hélice sans explications, c'est à mon sens une erreur. Il aurait fallu remettre l'hélice à sec, bien au calme, voir si quelque chose n'était pas endommagé. Et surement remettre le tout avec du frein filet. Je ne connais pas ton hélice, mais pour la mienne (une JPROP), c'est indiqué pour certaines vis.
Alors bien sur le chantier a remis l'hélice, mais dans l'eau. Donc, il ne pouvait pas mettre du frein filet. Ils ont fait "au mieux" pour un montage dans l'eau, mais pour un dépannage à mon sens temporaire. Le tout est de savoir s'ils savaient que ça ne pouvait qu'être temporaire. Je pense que oui. Dans ce cas, ce serait une faute professionnelle si du moins ils ne t'ont pas avertis alors que tu prenais un risque.
Regarde avant tout la notice de montage de ton hélice pour avoir un premier élément de réponse, et interroge un expert ou un autre chantier pour savoir ce qu.'il convient de faire pour le remontage d'une hélice.

24 sept. 2017
0

Oui Pascal, le montage était temporaire et depuis, le bateau a été carèné et l'anode d'hélice changée, donc, en principe, le chantier à refait le montage.... mais je vais faire intervenir un expert

24 sept. 2017
0

il existe du frein-filet utilisable sous l'eau,
pour mon hèlice, ils vendent même les vis préenduites de ce produit pour un montage en eau ,
(Toutes les vis de montage ont un produit de blocage résistant à l'eau pré appliqué et peuvent être installées dans ou hors de l'eau.)

24 sept. 2017
0

Belle innovation... je preds

24 sept. 201724 sept. 2017
1

quand je vois le mal que j'ai eu à enlever le mienne, au sec, avec un arrache hélice, sans que ça vienne.

Car astuce ultime de mécano, quand l'arbre est sous forte pression par l'arrache moyeu, un coup de marteau sur la vis de l'arrache moyeu permet d'augmenter encore la force de décollement. Et pas qu'un coup, car on n'ose pas taper fort

Quand à revisser, faire l'effort sous l'eau ?

et pour la remettre, si, il y a une clavette, sinon l'hélice tournerai autour de l'axe. Le risque est de remettre l'hélice pas emboîté sur la clavette. Ou que la clavette ait un peu reculée en enlevant l'hélice. D'où à la repose, hélice venant buter plus sur la clavette que sur le cône de l'axe, donc pas emmanchée à fond, prise de jeu lors du fonctionnelment, etc

24 sept. 2017
0

Sur un saildrive, c'est un axe cannelé, à ce que je sais il n' y a pas de clavette. Mais ton explication tient largement debout en cas de clavette.

24 sept. 2017
0

Tu es sur qu'il n'y a pas de rondelle déformable comme décrit Papy Boom?sur le mien saildrive Volvo de 2004 hélice tripale repliable il y en avait aussi une qui empêche l'écrou de se devisser

24 sept. 2017
0

Arrivé sur le bateau de mon voisin.
Il semblerait qu'il y ait un ecrou à usage unique à changer à chaque démontage.

24 sept. 2017
0

Il est recommandé de changer la rondelle déformable à chaque démontage

24 sept. 2017
1

Il n’y a pas de clavette ni de rondelle déformable sur un saildrive 130S mais un boulon (6pans creux) pour bloquer le cône (a monter à la loctite)
www.marinepartseurope.com[...]96.aspx

24 sept. 2017
0

17€ la vis :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

24 sept. 2017
0

rien de choquant ,à 17 E ils doivent même perdre de l'argent .

24 sept. 2017
0

Effectivement le montage des helices fixes est different de celui des helices repliables

24 sept. 2017
0

Exact, merci pour cette page des spares parts Volvo, ça va m'être utile.

24 sept. 2017
0

C'est ce que j'ai écrit plus haut.
Le cone a deux trous qui premettent de passer un levier au travers pour le serrer. Ensuite on sert la vis au centre pour bloquer le tout.
Si c'est bien posé au loctite, on est plutot obligé de tronçonner le cône ou de percer la vis pour démonter le tout. Ça ne part pas du tout aisément !
Le problème est par contre plus fréquent avec certains modèles d'hélices à mise en drapeau ou repliable qui n'utilise pas ce système de pose. Je pense au kiwi par exemple.
C'est quoi comme hélice sur ton boat ?

24 sept. 2017
0

Une tripale fixe, et effectivement, le chantier ne voulait pas mettre de loctite, trop dur à démonter ...

24 sept. 2017
0

J'ai perdu l'hélice de mon BV34 cet été. Je l'avais démontée au carénage et remontée au frein filet.
J'ai eu la chance de la perdre en mouillant dans le sud Sardaigne et de la retrouver ainsi que le cône. Je me voyais mal barré après avoir rejoint le port de Cagliari (heureusement on a eu du vent sur les 30 milles séparant le lieu de perte et Cagliari, un peu trop d'ailleurs car personne n'a voulu prendre le risque de nous remorquer dans le port.
Après une nuit au mouillage je me voyais mal: coincé dans l'endroit le plus pourri du port, avec des employés peu coopérants c'était parti pour plusieurs nuits au port + grutage coup de barre + attente d'une pièce improbable (la fameuse vis centrale du montage sail drive Volvo que seul, peut-être le concessionnaire volvo sarde pouvait peut-être avoir en stock dans un village perdu à 15 km de Cagliari!). J'ai été sauvé par un gars qui non seulement m'a fourni la vis manquante mais de plus a plongé pour me réinstaller tout ça. Il loue des voiliers depuis plusieurs années et m'a confirmé que les hélices pour Volvo étaient particulièrement volages (plutôt sur les catas, mais pas que, n'ayant aucune explication au phénomène). Il m'a du coup recommandé de parfaire le montage initial cône + vis centrale / frein filet par un perçage/taraudage en travers du cône pour y insérer une vis faisant office de pointeau sur la vis centrale.

24 sept. 2017
0

Excellente idée cette vis pointeau

25 sept. 2017
0

Bonne idée pour la vis pointeau.
Perso j'avais monté la vis centrale au loctite rouge. Au dernier carenage j'ai du tronçonner le cone et la tete de la vis puis chauffer et devisser avec une pince étau. Pour ça que les chantiers hésitent à mettre du frein filet fort... et je les comprends.
Il faut un juste milieu.

24 sept. 2017
0

c'est ce qu'il y a chez JPROP avec une vis de "sécurité" qui empêche en théorie l'hélice de se barrer. Cette vis est elle même freinée. Il n'empêche que...rien n'est impossible. Par exemple, j'ai perdu l'anode de bout d'hélice parce que la vis de 8 mm qui la maintient a cassé sans raison. Contacté, le fabricant m'a dit que c'était une première. Je le vois mal dire le contraire...Tout ça pour dire qu'il y a vis et vis.

25 sept. 2017
0

Vis et vis mais aussi serrage et serrage...
J'ai vu un pote péter un boulon de roue de voiture en serrant comme un dingue.

25 sept. 2017
0

avec un bras de levier de 2 m......?

25 sept. 2017
1

Les clés dynamométriques ne sont plus des outils de luxe.

25 sept. 2017
0

qu'est-ce que vous vous emmerdé

toute ces colles etc ,c'est du pipi de chat et des emm pour le demontage

une solution simple et efficace à 100% : un petit point de soudure sur le vis axiale ..et pour le demontage un petit coup de lapidaire ..

25 sept. 2017
0

josé
hélice en bronze souvent
vis en inox souvent,
tu soude comment?? une brasure à l'étain à la limite,
rien ne vaut un verrouillage mécanique, fil à freiner (quasiment pas utilisé en nautisme) ou rondelle de blocage, ça fait ses preuves,

25 sept. 201725 sept. 2017
0

il ne s'agit pas de souder sur l'helice mais de maintenir la vis axiale en place .

c'est la methode employé sur les grands navires on ne s'emm pas , on soude et là tranquille ,il ne s'agit pas de faire de grandes soudure ,juste un point cela suffit

25 sept. 2017
0

Bon faut être équipé mais pour un chantier, rien de bien difficile

2

Dans le même ordre d'idée, tu as aussi le coup de pointeau "entre cuir et chair" ou, plus raide mais tout aussi efficace, l'ovalisation de l'écrou d'un coup de marteau ou l'écrasement partiel avec le même outil d'une partie du filetage de la vis.

Avant l'invention du frein filet et du nylstop on utilisait déjà des assemblages qu'on souhaitait voir tenir longtemps en place...

25 sept. 2017
0

biensur le coup du pointeau ça marche bien ,on aime bien faire compliqué

25 sept. 2017
2

@Laurent35
La perte d'une hélice est malheureusement une chose qui peut arriver à tous si le montage a été mal fait. C'est particulièrement le cas si les recommandations du constructeur ne sont pas respectées. Le montage sur un saildrive où l'hélice glisse sur un arbre cannelé ne tient que par le cône et la vis centrale de fixation sur l'hélice tri pales du BAV 38 avec D2/55. Il est recommandé à minima d'utiliser du frein filet pour la vis BTR centrale qui fait office de blocage contre écrou. J'ai pour ma part sur mon BAV 38 une autre hélice. Dans ce cas comme décrit par d'autres la vis centrale est aussi bloquée par des vis cuvettes. Le tout devant IMPERATIVEMENT être monté au frein filet. Avec cela je n'ai pas encore perdu mon hélice après de nombreuses années. Même après avoir pris bouts et filet jusqu'à endommager l'hélice celle-ci ne s'est jamais dévissée.
Il semble bien que ta mésaventure soit due à un mauvais montage (non respect des couples de serrage et absence éventuelle de frein filet) Mais ce sera surement assez délicat à prouver et à faire accepter par l'intervenant. Il y a fort à parier que ce soit toi qui doivent racheter une hélice. Dans ce cas tu as le choix entre la tripale origine fixe (pas trop chère et en alu) ou une hélice à mise en drapeau qui te fera gagner nettement en performance. J'ai pour ma part une Kiwiprop sur le même bateau que toi avec la même motorisation. J'en suis enchanté après plus de 10.000 Nm d'utilisation. Sont coût reste raisonnable. J'ai aussi toujours à bord des pâles de remplacement et une hélice tripale fixe en spare avec ses fixations origine (on n'est jamais trop prudent)

25 sept. 2017
0

Merci FullHaya pour ce résumé très instructif . Le chantier me dit avoir serré au max avec un prolongateur emmanché sur le tournevis qui traversait le cône... mais pas de sécurité sur la vis hexapan centrale...je m'époumonne à leur dire qu'il y a un couple de serrage à respecter, et que rien ne sert de forcer comme un malade métal contre métal.. mais y a t'il une procédure Volvo qui permettrait d'établir cela... au moins je pourrai lui remettre cela sous le nez. Merci en tout cas à tous de vos interventions

25 sept. 2017
0

Serrer le cône au max c'est bien. Mais si la vis centrale venait à se desserrer voir à partir alors une simple inversion brutale du sens de rotation avec du couple suffit à desserrer le cône. Ensuite plus rien n'empêche l'hélice de glisser sur l'arbre cannelé et de tomber au fond. Il y a fort à parier que c'est exactement ce qui t'es arrivé puisque tu expliques avoir perdu l'hélice alors que tu freinais le bateau en marche AR au ponton.
C'est simple à expliquer à ton chantier et un expert dira surement le même.
Reste que s'il est de mauvaise fois tu ne pourras pas faire grand chose.
A ta place il y a longtemps que j'aurais affrété un plongeur pour aller voir sous mon bateau si l'hélice n'est pas là à proximité.
Si celui contacté a refusé, voit en un autre plus compréhensif.

25 sept. 201716 juin 2020
0

Juste pour illustrer : en annexe, la notice de montage Flex-O-Fold pour sail drive.


25 sept. 2017
0

Hello,

Juste pour info, le frein filet type loctite prend très bien dans l'eau.
Il ne s'agit pas d'une innovation, ça à toujours été comme ça avec ces produits dis "anaérobie" c'est à dire qui polymérise en l'absence d'air.

J'avais fais un essai une fois pour le vérifier (on ne sais jamais) avec du frein filet moyen loctite avant de remonter une hélice sous l'eau. ça avait très bien fonctionné. Je n'ai pas perdu mon hélice.

Bon, c'est toujours mieux de le faire tranquillement au sec, mais pour dépanner en attendant de sortir le bateau (c'était mon cas) ça fonctionne.

25 sept. 2017
0

Merci. Voilà une information très intéressante que je ne connaissais pas.
On en apprend tous les jours.
Je ferais prochainement un test pour vérifier ça. C'est assez facile de voir si le frein filet aura durci sous l'eau.

25 sept. 201725 sept. 2017
0

le plus compliqué c'est de mettre le frein filet sur la vis ou l'écrou dehors et qu'il en reste encore quand tu arrive en dessous après avoir plongé, surtout si la vis ou l'écrou est de petite taille, c'est pas si évident, mais en s'appliquant et en faisant attention comment on tiens la vis, ça le fait ...

J'ai retrouvé le fil ou j'avais posé la question et ou j'avais découvert le coté anaérobie du frein filet loctite confirmé par un essai.

www.hisse-et-oh.com[...]s-l-eau

10 ans ... ça nous rajeuni pas...

25 sept. 2017
0

Avec toutes ces infos on va devenir des pros du montage d'hélice !

26 sept. 2017
0

Flippant ces histoires d'hélice qui tombent toute seules.
J'avais débarqué la bipale, remplacée par une max prop, trouvant que ça encombrait inutilement. Finalement je vais lui retrouver une place à bord.

26 sept. 2017
0

Garder son spare à bord est utile. Certains en savent quelque chose ;-)

26 sept. 2017
0

Bonjour,

Je dis peut-être une bêtise mais il faudrait que le montages d' hélices bateau s' inspirent de ce qu'on fait en aviation où la criticité de panne ou de perte d' un élément est bien plus importante.
En aviation tous les écrous, vis, etc. sont bloqués par des systèmes "indesserables" (fil ou autre).
Notre pb à nous, c' est que c'est dans l' eau (salée en plus) , mais il faudrait quand même qu'on y réfléchisse.

26 sept. 2017
0

oh la solution a été trouvé depuis des lustres , lorsque pour des raisons de securité les écrous vie etc ne doivent pas de faire la malle et bien on les soude

26 sept. 2017
1

oui, enfin souder un écrou pour le freiner, c'est sans doute valable pour les gros, mais sur un petit bateau de plaisance, c'est un peu l'enclume pour écraser une mouche ...

Il y a des dizaines de façons très fiables de freiner un écrou sans sortir le poste à souder ce que d'ailleurs bien peu de plaisanciers ont dans leur caisse à outils.

Et si tu dois intervenir bateau à l'eau ... la soudure sous l'eau n'est quand même pas à la portée de tous loin de la...

bref, une hélice bien montée ne doit pas se faire la malle toute seule!

26 sept. 2017
0

ça c'est vrais ...mais il y a toute de m^me pas mal d'helices qui se font la malle et monter par des pros !! enfin nommé comme tel

26 sept. 2017
0

faudrait compter le nombre d'hélice pas perdue , :heu:

26 sept. 2017
0

@ Calypso,

Dans ce cas, c'est plutôt une erreur de celui qui a remonté l'hélice et qui ne remet pas en question la technique elle même.

Sur la notice de mon hélice (Kiwiprop) il y a un avertissement en gras qui dis à peu près, "Attention, si vous ne montez pas cette vis comme ci comme ça, il y a risque de perdre l'hélice en route" et effectivement quand on regarde le montage, c'est compréhensible, donc il faut suivre la méthode prévue par celui qui à conçu la pièce.

26 sept. 2017
0

biensur que c'est une erreur ,mais c'est tout de m^me un pro on est en droit de penser qu'il n'en est pas à la premiere helice qu'il met en place ...et une fois remonter l'helice rebelote ..tout le monde fait des erreurs ,c'est normal mais là deux fois à suivre !!!

08 oct. 2017
0

Son message est pourtant clair: remontage en Mars, tu as navigué, perte d’helice en Septembre...non coupable..

08 oct. 2017
0

C'est tout de même incroyable !! mon hélice pour l'extraire j'ai du emprunter un arrache au gars du port, pourtant montée à la graisse lors du remontage de moins de deux ans, rotation LH pourtant..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer