Perte de safran

Y-en-a-t-il parmi vous qui on un "plan" en cas de perte de safran ?
Je m'explique, la plupart des voiliers modernes ont un safran suspendu, donc relativement exposé (...fragile). J'ai lu deux articles à propos de voiliers qui avaient du être abandonné pour cause d'avarie de safran alors qu'ils étaient en bon état par ailleurs. j'ai lu dans le nr d'octobre de PBO un essai d'un système sensé pouvoir agir comme gouvernail de fortune (ça semblait fonctionner). Avez-vous votre réflexion/système "pré-réfléchi/essayé" à ce sujet ? Dans mon cas je veux au moins avoir une réflexion, ça m'agacerait de devoir appeler les secours si cela devait m'arriver pour quelque chose pour laquelle on devrait pouvoir se débrouiller tout seul.

L'équipage
18 jan. 2016
18 jan. 2016
3

Bonjour, sur les mini transat,(6.50mètres) nous fixions entre les deux safrans des femelots supplémentaires . pour un voilier de croisière ayant un tableau arrière relativement verticale il est possible de faire la même chose et prévoir un safran de secours ( gros CP de 40mm) avec les aiguillots déjà montés.
pour les petites unités, une bonne dame de nage et un bon aviron (qui peux être stocké le long d'un hauban), ferons l'affaire dans le petit temps .

Xavier.

18 jan. 2016
0

Bonne idée. Merci !

18 jan. 2016
0

Quand on a un bateau moderne, i.e dépourvu d'une pelle articulée le long d'un aileron avec mèche reprise in fine dans une crapaudine, et qu'on hésite à brêler la porte des chiottes au tangon pour remplacer un safan volage, il y a au moins 2 possibilités "industrielles":

www.seatex.fr[...]ecours/

www.windpilot.com[...]d/sosr/

Et puis il y a 3 ou 4 régulateurs d'allure à safran auxiliaire qui peut faire emergency rudder aucazou, mais là les prix s'envolent !

18 jan. 2016
0

Merci pour les liens. J'ai également trouvé "oceansteer" dans PBO et youtube, mais ne l'ai trouvé en vente nulle part par contre.

18 jan. 2016
0

Je le découvre. On peut l'acheter en Angleterre, email et tel :
www.oceansteer.co.uk[...]/
Et d'après le Practical Boat Owner, il serait d'une efficacité honorable et d'un prix raisonnable.
www.pbo.co.uk[...]ansteer

18 jan. 201618 jan. 2016
0

@pieroots: C'est difficile à dire sans avoir essayer mais je suis d'accord intuitivement c'est l'impression que ça donne. Par contre me semble-t-il la grande intelligence du système est les deux bouts. C'est pour quoi peut-être un hybride, c'est à dire un femelot costaud à poste en inox sur le tableau arrière pour remplacer les deux "montant d'étagère à confiture" faiblards mais garder le principe des deux planches en CP à la perpendiculaire avec bouts fixés sur les extrémités et ramenés au poulies de spi ou aux winch. Dans mon cas je pourrais m'en passer (navigation côtière) mais il me semble difficile à imaginer qu'on puisse partir en hauturier avec combinaison safran suspendu et bateau fabrication caravane et ne pas avoir prévu quelque chose si la pelle de safran est out.

18 jan. 2016
0

bonjour,
pour avoir navigué, par mer relativement calme, avec le safran d'un KM9.50 qui commençait à se faire la malle (femelot du bas cassé), je ne donne pas une demi heure au systeme oceansteer dont les fixations au tableau ressemble plutôt aux montants de mes étagères à confiture.
L'idée est à creuser mais là ça ne fait pas trop sérieux quand même.

19 jan. 2016
0

entièrement d'accord avec toi pierre, le sujet est à étudier et a tester en condition plus rudes que sur la vidéo. Un safran ne casse pas toujours par un temps de demoiselles.

18 jan. 201618 jan. 2016
0

Oui, en fait comme j'ai un tableau arrière assez vertical je me demande si je vais pas (faire) fabriquer un hybride de oceansteer en mélangeant ce concept avec la suggestion d'erlannic ici plus haut. C'est à dire placer un fémelot assez bas sur mon tableau arrière (quelque chose de discret en inox) et avoir à bord deux plaques de contreplaqué montable en perpendiculaire comme oceansteer avec possibilté de mettre deux bouts aux extrémités pour rapporter sur les winch. juste au cas ou..

18 jan. 2016
4

Si on a rien d'autre sous la main, on peut également freiner le bateau d'un coté à l'aide d'un seau au bout d'un bout pour lui faire décrire une courbe...

18 jan. 2016
0

pas con; mais ça marche?

18 jan. 2016
1

@ConstanceD: Il faudrait en tout cas essayer AVANT. Nos voiliers modernes ont une tendance à l'instabilité directionnelle. Quand on lit les récits de personnes ayant du abandonner leur bateau pour avaries de safran, ça passe toujours par une description d'une série de bidouilles qui au final ne marchent pas (l'état de la mer y étant souvent pour quelque chose). Dans le dernier article que j'ai lu sur ce sujet les barres de fortune avec tangon + porte de WC etc ne fonctionnait pas parce que la barre à roue était placée fort sur l'arrière et empêchait de positionner le tangon ---> abandon du bateau (bateau nickel juste sans le safran, il fait toujours le tour du monde tout seul si ça se trouve) .

18 jan. 2016
0

Oui ca marche, j'ai un copain qui a finit la route du Rhum sans safrans sur son cata. Le premier a cassé au milieu de l'Atlantique suite à un choc, le deuxième à 100M de l'arrivée surement trop solicité par l'absence du premier.
www.lamanchelibre.fr[...]an.html
Il a dirigé son bateau en réglant les voiles et en déplaçant des seaux d'un côté et de l'autre.
En solo, ce fut un calvaire, surtout que la fin s'est faite sans vent donc toujours au réglage (le pilote ne fonctionne pas :mdr: ) en équipage c'est gérable.

19 jan. 2016
0

Il y a eu un article sur voiles et voiliers peut être rubrique ça m'est arrivé !
Il faut un seau métallique (pour la solidité) le système a une grande inertie,donc lent à agir.Cela leur donnaient le temps de faire un safran de secours avec un tangon pour une approche des cotes avec plus de manoeuvrabilité.

18 jan. 2016
0

Oui ça marche, et si tu fixes ton tangon de travers à l’arrière pour plus de déport, et que tu fais coulisser ton seau ou une petite ancre flottante au bout d'un grand V, tu arrives à controler la trajectoire du bateau.

18 jan. 2016
1

Bonsoir,
A bord d'Uhambo nous avons prévu et installé les équipement suivants:
1° perte du Safran: régulateur d'allure Hydrovane qui a son propre safran,
2° rupture des drosses de gouvernail: deuxième pilote directement sur la mèche de gouvernail
3° trainard dits "jordans series drogues"
Le deuxième pilote nous a déjà servi une fois quand, à la suite de la défaillance d'un hublot de coque l'unité centrale du pilote principal a été mise en court circuit par l'eau de mer. Le basculement d'un interrupteur a permis de mettre en service le pilote de secours immédiatement.
Alain

18 jan. 2016
0

@SV Uhambo: merci, donc réflexion/préparation je vois, une raison particulière pour cette réflexion alors que beaucoup commence à y penser alors que leur safran flotte à 200 m ?

18 jan. 201618 jan. 2016
0

D'autant que l'on peut prévoir un petit pilote qui s'adapte parfaitement sur la pale de l'hydrovane. cela fonctionne et peut servir de manière usuelle pour une conso très faible. Mais encore faut-il que le voilier soit équipé de cet excellent régulateur d'allure!

18 jan. 2016
1

Pour avoir perdu (trois fois!!!!) un safran sur un jouet 24 et donc avoir essayé un tas de systèmes je dirai que le problème nº1 pour tous les bricolages de secours est la poussée d'archimède. Ce n'est pas évident de maintenir sous l'eau un tangon avec un couvercle de coffre attaché après qui ne demande qu'á se mettre á l'horizontale. En fait un seul système m'a á peu près dirigé, sur eau plate et au moteur, après une journée á dormir en attendant que ça se calme. Les deux autres fois, avec de la mer, ça s'est terminé par un remorquage, heureusement j'étais en régate.
C'est fou les efforts que subissent un safran.
Actuellement sur l'Aphrodite j'ai deux tubes alu (qui servent aussi de support de dossier dans le carré et éventuellement pourraient servir á un gréement de fortune en plus du tangon) préparés pour recevoir un couvercle de coffre et la barre de secours, le tout attaché á l'échelle de bain.
Ça marche très bien...... á l'arrêt. J'espère que je n'aurais pas á m'en servir un jour.

18 jan. 201618 jan. 2016
3

Le mieux est peut-être d'acheter un bateau avec un safran fixé solidement sur la quille ou sur un skeg ...
:acheval: :acheval: :acheval:

18 jan. 201618 jan. 2016
0

Évidemment, mais comme la plupart d'entre nous navigue en bateau caravane (y compris moi), autant prévoir.... Ce que tu décris est l'approche anglo-saxone ou on différencie les bateaux de navigation côtière et les "blue water sailboats" qui sont plus costaud (pas de safran suspendu sans protection par exemple).

19 jan. 2016
0

Et un bodyboard ça ne pourrait pas le faire?
C'est léger ça a une bonne surface il ne reste plus qu'à y mettre soit un tangon soit la barre franche de secours.
Enfin c'était une idée comme ça.

19 jan. 201619 jan. 2016
2

Voici un test fait sur un Swan 44 avec un "drogue", par un gars qui a plus de 200000 miles de nav au large. Ils avaient enlevé le safran pour faire les essais. En anglais. Mais les images parles toutes seule...
Une espèce de grand harnais / ancré flottante + chaine avec 2 drosses (les bras de sport) une de chaque bord, ramenée sur les winch d'écoute pour diriger le bateau:


Ça fonctionne bien, et ne réduit la vitesse que de 1/2 noeud.

La solution planche fixée sur le tangon est trés utopique. Les forces en présence auront tôt fait de tout arracher.

19 jan. 2016
19 jan. 2016
0

@bmayer. je n'ai pas lu l'article, juste vu la vidéo mais les points cruciaux du système d'après ce que le type raconte est que les deux bouts doivent être rapporté "amisdship" c-à-dire au milieux du bateau sur sa longeur. Ca pour que la force de rotation soit appliquée la ou c'est le plus efficace, au centre de dérive. Aussi de mettre des repères sur les bouts pour éviter de tjs devoir regarder derrière soit pour voir la position relative du "rogue" par rapport au bateau. Démonstration impressionnante en tous cas. C'est idiot que tant de bateaux ont du être abandonnés par absence de ce "petit matériel".

19 jan. 2016
0

Excellent, cet article !
Quelqu'un aurait-il la gentillesse de nous le traduire ? Je veux bien refaire la mise en page...

19 jan. 2016
1

Je suis en train de traduire l'article...
Alain

19 jan. 2016
0

apprenez a naviguer sans aucun safran ...


c'est la première chose que les enfants apprennent chez nous

19 jan. 2016
1

si vous choisissez un bateau a safran suspendu vous l'avez fait volontairement et en connaissance de cause..le risque est majeur...il ne faut pas s'en inquieter apres..
ceci dit comme je compte le faire bientot il est bon de se faire un safran de secours a fixer sur le tableau ou la jupe , pas trop lourd ( composite) mais cela n'etant jamais proposé ni par le chantier ni sur les one off il faut adapter quelque chose de reellement fonctionnel et solide pas du bricolo...

19 jan. 2016
0

Tous ces essais sont faits sur mer plate (sauf le patin catalan, mais c'est une autre histoire) et dans ces conditions tous les safrans de secours fonctionnent.
Avec de la mer ce serait plus probant.

19 jan. 2016
1

Non vérifié,je pense à une ou deux rames d annexe ou pagaies fixée au balcon avant ?
en jouant sur l orientation de la pale,,par temps maniable,comme on peut le faire en canoé kayak,mais également sur le coté trib bab?
j essaierai sur mon K 707 cet été,on peut retirer le safran ext facilement.je vous raconterez.

19 jan. 2016
1

Bonjour,
L'avarie de gouvernail ne concerne pas seulement les "inconscients" qui s'aventurent sur des "bateaux de plage" au delà de l'horizon...
Il y avait tout récemment à Richards Bay un Najad dans les 50 pieds au sec pour réparation d'une très sérieuse avarie de gouvernail.
Et il n'y a pas que la perte du safran! Pour avoir dépanné et réparé les transmissions de deux voiliers métalliques dont le pilote était en panne, j'ai pu constater que cela n'arrive pas qu'aux "Tupperware"
C'est pour cela, et pour répondre à Pierre3 que la préparation d'un voilier doit prendre en compte les aléas de tous ordres, et qu'une redondance d'ordre 1 est un minimum pour les éléments qu'il est possible de doubler!
La présence d'un gouvernail de secours est recommandée, voire imposée par les assureurs anglo saxon et ce quel que soit le type d'installation du gouvernail principal.
Enfin pour répondre aux objection sur les coûts, je paraphraserai "mayko" en disant que ces choix ayant été fait "volontairement et en connaissance de cause....il ne faut s'en inquiéter après.." :alavotre:

19 jan. 201619 jan. 2016
0

Pour ceux que cela intéresse, voir le site de la société US Scanmar qui fabrique le régulateur d'allure MONITOR et qui propose aussi un dispositif de secours en cas d'avarie de safran.
PS voir "scanmar" sur google car le lien n'a pas l'air de fonctionner!

19 jan. 2016
0

Bonjour,
A propos de l'article sur les essais sans gouvernail, il n'aura pas échappé aux lecteurs anglophones que le Swann 44 Chasseur avait auparavant été modifié, que son "skeg" et le gouvernail associé avait été remplacés par un gouvernail suspendu et compensé qui fut évidemment enlevé pour les essais...
Alain

19 jan. 201616 juin 2020
2

Bonjour,
Pour ceux que cela intéresse, quelques éléments sur les gouvernails de secours.
Bonne lecture
Alain


05 août 2017
0

Ingénieux mais en cas de baston c'est capable de partir en quenouille avant le safran d'origine un montage pareil, non ? :heu:

19 jan. 2016
0

Bonjour,
En 2014 ayant été à 2 doigts de me retrouver sans gouverne qui met dans une situation de réflexion face au danger tout proche en l'occurrence une côte accore pas agréable du tout, j'ai maintenant mon aviron et sa dame de nage à poste .
Ce n'est pas la première fois que nous ayons connaissance de ce type de désagrément. Pour ceux qui voyagent et pourquoi pas tout le monde c'est une éventualité que nous devons prendre en compte. Une gouverne de secours.
Et pourquoi pas pour ne pas perdre définitivement l'appendice une ligne de vie pour celui-ci.
Pour ma part, je trouve les choix des constructeurs irresponsables dans la mesure où ils ne proposent pas d'alternative à l'incident qui peut mener à la perte de vies.
JJ

19 jan. 2016
0

A la fin de la video sur les swan 44 sans safran, le skipper mentionne que ils ont conduit les essais sous voile jusqu'à des condition de 25 nœuds de vent. Le principe reste le même, simplement ils ont du rallongé la chaine car il y avait de la cavitation.

19 jan. 2016
0

Pour les beneteau firts 32 325 32S 345 etc la méche du safran est fixée par le "carré" suport de bare,dans ce cas il faut fixer une grosse rondelle sur la méche qui interdit la perte du safran.Je connais un bateau a qui c'est arrivé !!!

20 jan. 2016
4

Traduction de l'article en français.
Bonne lecture
Alain

20 jan. 2016
1

merci beaucoup Alain pour cette traduction,
le document est enregistré en attendant la réalisation.
bonnes navs' à tous avec ou sans safran

20 jan. 2016
1

Merci pour la traduction Alain :pouce:

je n'aurais pas imaginer cette usage .

c'est enregistrer je test à la première occase aussi !

20 jan. 201616 juin 2020
0

En construction assez lente mais pour le moment j'ai dépensée 30€ pour le bois

05 août 2017
0

Joli bouleau... euh... boulot :langue2:

20 jan. 2016
0

Merci Alain :pouce:

Un PDF de plus dans la bibliothèque du portable. Fort intéressant.

04 août 201716 juin 2020
0

Remorquage en marche arrière (!) d'un voilier ayant perdu son safran par la snsm île d'Yeu. Source leur page Facebook.
Ils indiquent que le remorquage en marche avant a échoué à plusieurs reprises.

05 août 2017
0

@Julian86. Merci, serait-il possible d'avoir un lien vers cette page facebook ?

06 août 2017
0

Merci !

05 août 2017
04 août 2017
0

Il y a 30 ans sur mon Dufour 2800 j ai perdu mon safran au large de Ouestreham (10 milles) il faisait beau et la mer etait calme on a pu rejoindre le port au moteur en mouillant deux aussières de 60 mètres sur l'arriere et faire un safran avec une godille de 7 mètres que nous avions a bord mais avec une mer formée le bateau n'aurait pas pu être dirigé car le safran rentre dans le plan global de dérive et sans, le bateau ne peut pas etre equilibré sous voiles, donc a mon avis appel au Cross pour remorquage surtout avec des enfants.
jhheulot

05 août 201705 août 2017
0

@courte-broque

"le bateau n'aurait pas pu être dirigé car le safran rentre dans le plan global de dérive et sans, le bateau ne peut pas etre equilibré sous voiles".

Merci pour cette remarque car effectivement on en parle peu dans ce fil mais sur certains bateau don le mien (dont la surface du safran fait un bon 40% de la surface de la quille) il faudrait autre chose qu'une vaque planche de CP ou autre brelage pour ré-équilibrer le bateau en cas de perte de safran.
Donc malgrès toutes les astuces que l'on peut imaginer par mer formée pas grand chose remplacera avec un minimum d'éfficacité un safran d'origine. Dans mon cas qui aime bien être dehors quand la mer est un peu énervée. Ca me restreindra forcément dans mon choix de bateau si je remplace un jour l'actuel.

05 août 2017
0

En cas de safran qui tombe en rade il y a quelque chose à faire au niveau du réglage des voiles pour assurer une certaine stabilité de route, j'en ai oublié les détails c'est une lecture qui date un peu; on peut aussi envoyer un traînard, certains préconisent un seau mais c'est un risque de casse ou de blessures alors que normalement on a une ancre flottante qu'on frappe à l'arrière sans oublier son orin pour pouvoir la récupérer ou régler sa force et bien entendu le couteau prêt à servir en cas d'urgence.

C'était mon grain de sel........

05 août 2017
0

Plus qu'à tester le bestiau en conditions voulues.......

07 août 2017
07 août 2017
1

Merci Daniel. Synthèse très interessante et instructive. Preuve que l'on peu se débrouiller avec les moyens du bord.
Je suis moins exposé à ce type d'avarie (safran dans le prolongement d'une quille longue) mais j'y pense quand meme

07 août 201716 juin 2020
0

Bonjour à tous,
Synthèse instructive à laquelle je me permettrai quelques précisions au sujet des traînards. Tout d'abord la traduction en français du mot "drogue" est traînard.
Il y a une différence fondamentale entre les traînards de Jordan constitué pour Uhambo (43" environ 13t en charge) par 139 cones sur une ligne d'une longueur totale de plus de 100m, et l'ensemble du Galerider utilisé par Chasseur dans l'expérience citée.
Le traînard de Jordan est destiné à ralentir le bateau à une vitesse de 1,5 à 2,5 nds quand le vent souffle à 40nds ou plus. Je n'ai pas fait personnellement l'essai, mais ceux qui l'on fait, en particulier Jeanne Socrates, m'ont bien expliqué qu'il fallait remonter le traînard quand le vent tombait car le bateau n'avance plus!
Le Galerider utilisé pour contrôler Chasseur présente une surface freinage bien inférieure, qui ralentit le bateau, mais lui permet d'être manoeuvrant.
Les deux systèmes sont des réponses à des problèmes différents.
Quand au coût, il me parait un problème relatif, d'autant plus qu'il est tout à fait possible de les réaliser soi-même, partiellement avec un kit, ou totalement pour le traînard de Jordan, et le Galerider. D'ailleurs Alouette123 qui a construit le sien pourra surement nous en dire plus. En ce qui me concerne, j'ai commandé le kit des 139 cones et j'ai fait le montage moi-même.
Pour info supplémentaire les points de fixation des deux systèmes sont différents: aux alentour du maître bau pour gouverner, à l'arrière pour freiner. Voir cadenes fixation des traînards de Jordan sur Uhambo.
De plus amples détails à la demande!
Alain

07 août 2020
2

Bonjour à tous,
L'automne dernier, j'ai perdu le safran suspendu de mon 40 pieds à 500 M du Cap Vert, j'étais seul. Le système du Swan 44 décrit plus haut fonctionne parfaitement. J'ai pu rejoindre la Marina de Mindelo sans grandes difficultés. Merci à eux.

07 août 2020
0

Prévoir une ancre flottante, 5 m de chaîne, 2 émerillons, 2 bouts de 30m (écoutes de spi par ex), 2 poulies au maître bau pour les retours aux winchs.

Cela dit, pour le futur, je compte installer des femellots et aiguillots sur le tableau arrière, et une petite pelle de secours sous la couchette, au cas où.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (164)

un éléphant ça trombe

mars 2021