perte de quille

je constate que dans la beaucoup de cas perdre la quille c'est retournement avec toutes les consequences que ca entraines(perte du bateau,ou des equipiers)Ma reflexion (peut etre bete ), pourquoi ne pas metre un cable pouvant faire fusible .un cable du bas de quille avec passage dans le voile (de quille) puis fixe a la coque avec une longueur plus longue que la quille .en cas de choc ce cable fait office de cordon ombilical est ne se desolidarise pas du bateau.elle est bonne mon idee????

L'équipage
02 juin 2014
02 juin 2014
3

il suffit d'investir le prix de ton accessoire dans une stratification de qualité suffisament échantillonnée
une quille qui se barre sans raison valable c'est criminel de la part du chantier ...
alain

02 juin 2014
0

Et comment sait on que la stratification est "suffisamment" échantillonnée ?????????

On construit le bateau, et on regarde si 15 ans plus tard, la quille est encore accrochée en dessous ?? Ou y a t il une autre méthode un peu moins "bourrin" :litjournal:

02 juin 2014
0

un facteur de sécurité "suffisant"

On n'a rien résolu.

02 juin 201402 juin 2014
0

on regarde on mesure on evalue on se met dans la peau du bateau , on postule que le vendeur y connait rien car la moyenne des bateau naviguent peu en mauvaises conditions, on parle avec ceux qui on tel ou tel bateau pour savoir comment ils ont navigué et ce qu'est devenue leur quille.
en resumé , voir plus bas
et faut pas nous raconter que ca repond aux normes, des centaines de bateauxsont comme ca et vont bien, ou les materiaux ont evoluer, les architectes savent ce qu'ils font etc....

2

Techniquement, c'est simple :
tu appliques sur la quille des efforts jusqu'à sa rupture.

Si les efforts appliqués dépassent ce que tu imagines pouvoir être le maximum qu'elle pourrait supporter avec un facteur de sécurité suffisant, tu pourras dire "Dommage, c'était un bateau solide". :litjournal:

0

Mais tu ne pourras rien résoudre.
Tout a plus t'éloigner du risque que tu imagines.

Si tous les propriétaires de navires en alu avaient connaissance de la médiocrité du vieillissement en fatigue de ce matériau, je ne suis pas sûr qu'ils navigueraient.

Et pourtant, ils naviguent...

Qu'est devenu le coefficient de sécurité après 30 ans de contrainte alternée des supports de quille réalisés sur une structure alu?

Pour un avion, on change tout toutes les X années. Et pour un navire?

:mdr:

02 juin 201402 juin 2014
0

Non, elle est mauvaise, et l'idée de fritz the cat, bonne.
.
car ta quille qui se barre à la vitesse v (câble plus long que la quille...), engendre une énergie cinétique qu'un câble rigide ne pourrait absorber qu'au prix d'une structure de coque démesurée, par rapport à une structure habituelle de qualité.

02 juin 201402 juin 2014
0

Pas une bonne idee , mais alain comme toujours , a raison mieux vaut opter pour une construction serieuse , c'est a dire pas benjeanbavhans et consors mais plus dans du genre melodie , amel, contest, najad et autre chantier nordiques ou anglais...ou encore un coque alu quillard ( je n'aime pas les deriveurs pardon pour eux) ou acier.
Une quille boulonnée a l'arrache comme on en voit tant sur les bateaux recents c'est de la merde = interdiction de talonner, interdiction d'aller dans le gros temps sans prevenir les secours avant de partir ( donc on part pas), peut etre meme interdiction de chavirer( un comble)
comment un appendice de 1.5m ou plus avec plusieurs tonnes au bout peut t il etre solidariser correctement par des boulons a la coque sur une largeur de 20 cm, et ceci pour des milliers de milles
philippe

02 juin 2014
0

Jeanneau a été racheté par Bénéteau. Najad a fermé ses portes. Il ne reste plus que Contest ou le premier prix est à 480 000€ et Amel ou le premier prix est à 1,3 MILLIONS d'euros...

Bons exemples ...

02 juin 201402 juin 2014
0

je parlais des occas: on est chez les pauvres ici: c'est un autre argument pour deconseiller encore et encore les bateau neufs
y'a encore westerly, oyster ( encore plus cher que amel), hans christian, les Hinterhoeller(nonsuch) comme celui d'alain,quelque vieux americains aussi dont je ne connais pas le nom.

03 juin 2014
0

François2 " Najad a fermé ses portes". Et bien NON
Lidköpings Batsnickeri a repris le chantier, vent et produit de nouveau la même gamme, si tu veux en acheter un : Olof Seiving
www.najad.se[...]yachts/

03 juin 2014
0

Oui mais le deriveur a un avantage incontournable par rapport à un quillard : il ne peut pas perdre sa quille ! :lavache: :oups: :mdr: :jelaferme: :acheval:

Et derive ou pas sa stabilité retera la mêm (à un poil coupé en quatre près , pour les derives legères ...)

02 juin 2014
0

La quille redresse le bateau parce qu'elle est solidaire du bateau. Elle n'empêchera pas le bateau de chavirer si elle est juste retenue par une élingue.

02 juin 2014
0

Bonsoir, une meilleure idée. Si la quille se barre un système style air bag fait sauté mat et haubans, comme cela le voilier ne se retourne pas.
Bon ok c'est débile et je sors !!!
Jacques

0

L'idée est bonne à deux réserves près :

1°) comment caractériser une rupture de quille?
Comment distinguer une accélération de l'augmentation de l'angle de gite due à une forte risée conjuguée à une déferlante de travers et une accélération de l'augmentation de l'angle de gite due à une perte de la quille?

2°) si jamais une tells ségrégation était possible il faudrait choisir entre un dispositif qui se déclenchera dans 100% des cas de perte de quille avec un risque de déclenchement intempestif injustifié et un dispositif qui ne se déclenchera jamais de manière intempestive mais qui n'assurera pas 100% des cas de perte de quille.

Pour les air bags de voiture c'est le premier choix.
C'est justifié du fait de l’innocuité du déclenchement (si les occupants sont assis correctement...) et donc de l'absence de conséquence en cas de déclenchement intempestif en dehors d'une grosse trouille.

Si tu fais ça en bateau, tu risques de te retrouver sans mât au grand large... Pas glop.

Si, par contre, tu adoptes l'autre solution, c'est, compte tenu de la rareté extrême de ce genre de gross mahleur, beaucoup de pognon dans pas grand chose.

On revient bien à l'intervention de Fritz : si que c'est solide au départ, c'est 'achement mieux.
:litjournal:

02 juin 2014
4

j'en ai parlé dans l'échantillonnage des coques ,
une quille integrée à la coque comme par exemple le "targui" avec le lest à l'intérieur c'est parfait .
je viens de faire une régate sur un comet 36 performance
lest plomb tirant d'eau 2.2m quand on voit les u en inox
qui reprennent les boulons de quille sur une coque non contremoulée avec des varangues ad hoc , on est tranquille .
maintenant on veut faire léger et rapide ,surtout moins cher
des transports de troupes qui naviguent très peu .
quand je vois des consignes :ne pas poser sur la quille à terre , je me demande de qui on se moque .

ça revient à peu près à descendre les alpes dans une voiture sans freins ..

alain

02 juin 201402 juin 2014
0

ha oui, pour juger facilement :
laisser tomber le bateau sur sa quille de seulement 2 cm ( avec le lift)...le mien y sait faire plus et ca tranquilise
mais quand je dis que j'aime pas les deriveur , un deriveur ca perd pas sa quille...c'est une solution aussi

02 juin 2014
1

c'est un nouveau concept les voilier avec quille perdable ,
il y a 20 ans ça n'arrivait jamais ,il c'est donc passé quelque chose , mais quoi ?
qui est responsable ?
je ne crois pas qu'un ordinateur soit capable de calculer
la résistance nécessaire exactement pour que la quille soit tout à fait solidaire de la coque surtout avec les semelles de contact avec la coque qu'il y a actuellement .
il n'intégrera pas le bato du vendredi ....entre autre .
tous les 39 que j'ai vu passer au gapeau pour renforcer le varanguage il y a une dizaine d'année bien cachés sous une tente le démontrent .
le premier que j'ai vu c'est un dufour 4800 qui avait le lest qui se balançait sous la coque quand on l'a sorti la coque était délaminée tout autour du lest et plein d'eau ,mais il ne l'a pas perdue ,les varangues tenaient encore bon .
j'ai vu aussi un 15m neuf qui rentrait de porquerolles avec le mistral de face sortir en urgence les boulons de quille étaient passées au travers sur l'avant ce qui occasionnait une bonne entrée d'eau ,c'est bizarre les journalistes des revues connues étaient à bord mais aucun n'en a parlé ..
évidement c'est les pages en quadrichromie qui les font vivre .
aller j'arrête passez de bonnes vacances en pensant aux tonnes de fonte ou de plomb qui sont en dessous qui vous permettent de marcher sur les planchers et pas sur le plafond .

alain

02 juin 2014
0

tu vois alain quand je dis que les pro travaillent mal, faut interpreter mes dires et tu le fais tres bien... alors te faches pas trop vite la prochaine fois

03 juin 2014
0

bonjour
une idée facile mettre une partie du lest dans le fond du bateau exemple une quille de 1,2 tonnes et 600 kg dans les fonds ET un bateau insubmersible .quille perdue le bateau ne se retournera pas et insubmersible il restera à la surface .
certains bateaux ont une qulle bien accrochée ,sur le forum on signale une quille de Selection trés difficile à enlever même aprés avoir enlevé les boulons

03 juin 2014
0

Pas encore assez mure ? Peut etre en le faisant naviguer tomberait elle toute seule ?

Bon après il faut aller la récupérer :oups: :-p

03 juin 2014
0

Et bien moi, je ne trouve pas l'idée si stupide que ca.
Sauf que le bateau qui se retrouve avec une quille arrachée qui pendouille bêtement, il est quand même en très mauvaise posture, et ses chances ne sont pas considérablement augmentées.
Avec un peu de malchance, le câble va détruire davantage le bateau.

Il n'y a pas d'échantillonnage "suffisant", il y a un échantillonnage pour résister à une situation donnée (et encore, c'est bien souvent non calculable). Mais on pourra toujours imaginer une situation pire.

03 juin 2014
0

cela donnerait rapidement le même effets que le "bidule" conçu par un "aventurier" bien connu : flotteur en surface relier à une cellule immergée , les deux reliés entre eux par des chaines ... il a du abandonner la cellule de crainte que les chaines ne cassent à cause de la violence des rappels (c'est , je crois, ce qui a fini par se produire !)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (170)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021