permis hauturier

quelle est la precision demandee pour les calculs au permis hauturier?
si on se trompe de 2 ou 3 degres ou de quelques centimetres pour le calcul de maree, est-ce grave?!
merci...

L'équipage
04 juil. 2007
05 juil. 2007
0

indulgence
Bonsoir. Quand je l'ai passé, nous avions droit à une petite tolérance de 2 degrés et quelques cm et quelques min. Est-ce une tolérance générale ou dépend t-elle de l'examinateur ? De toute façon mieux vaut être le plus précis possible et ne pas se laisser le droit à la marge d'erreur ! Comme tout examen, il faut travailler avant pour arriver au jour J assez relax, car le temps imparti passe très vite et le dépassement d'horaire n'est pas autorisé ! Il y a sur le net un site très bien fait dont je me suis servie en plus des cours et des brochures achetées ici et là. Mais il faut dire que j'étais entièrement novice et que j'ai dû tout apprendre de A à Z, donc un handicap sévère par rapport à certains candidats qui naviguaient déjà (ce qui n'empêche que certains "marins" l'ont râté!). Bon courage.

05 juil. 2007
05 juil. 2007
0

La carte...
Qui est spécifique à l'examen a certaines différences avec celle que tu auras sur la TAC.
Il vaut mieux bien la connaitre pour eviter de perdre du temps à chercher une ù%µ*§ de balise.
Question précision il y à une certaine souplesse mais faut pas pousser. Mon problème marée n'était pas mal non plus ça se jouait à moins de 10cm donc mef aux arrondis.:oups:

Bonne journée et comme le disait un camarade (pilote à la Patrouille de France):
"Plus le trait est large, plus on a de chance d'être dessus":oups:

Raoul / Athos / F31

05 juil. 2007
0

essaye quand même d'être précis
ne serait-ce que pour toi (tu ne fais pas çà uniquement pour le jour de l'examen)...
2 dégrés de difference sur 1 mille, cela paraît négligeable, mais lorsque tu traverses l'Atlantique, sais-tu vraiment où tu vas atterir ???

05 juil. 2007
0

Arithmétique
Les calculs de navigation sont de niveau arithmétique, il n'y a donc aucune raison
de ne pas donner les bons résultats.
Une fois que l'on a maitrisé les principes
de la navigation (et passé l'examen avec succés)
on peut revenir à la navigation pifométrique
éclairée habituelle mais si on le veut vraiment
on peut obtenir en bateau la précision de l'aviation.
Donc préparer l'examen sérieusement.

05 juil. 2007
0

merci
merci de vos reponses!
je navigue deja depuis pas mal de temps, donc l'epreuve elle-meme n'est pas trop difficile, mais on a vite fait de faire des petites erreurs de construction avec la regle CRAS, ou des arrondis sur le calcul de maree. En pratique c'est pas un probleme car mon bateau ne va ni tres vite ni tres loin, mais bon pr l'exam on va faire attention!

05 juil. 2007
0

1°, 1mn
C'était la tolérance lorsque je l'ai passé. Ce n'est pas que de l'arithmétique puisque parfois on lit des valeurs sur des tracés et on refait des calculs à partir des lectures. Sur une construction de plusieurs étapes (genre "le skippeur se promène sur toute le carte") plusieurs écarts de 1/10è de mm avec un crayon affûté aboutissent à 1° ou 1mn d'approximation à la fin, mais normalement on doit y arriver (9 personnes sur 12 l'ont lors de ma session).

Patrick

05 juil. 2007
0

Equivalence
J 'ai le C.I.N.( certificat d'nitiation nautique); outre que se diplôme dispense des cours de mécanique, d' électrivité, de mécanique (diésel), la météo, la pathologie en mer, etc...,
Il y a la navigation sur carte, le calcul des marées par la règle des douzièmes etc...; Des matières faisant double emploi avec le COMPLEMENT hauturier et il n' y a, apparemment pas d' équivalence. Il y a t' il de nouvelles lois qui complèteraient cette lacune ? Merci.

05 juil. 2007
0

Je viens de le passer
ca dépend des examinateurs. Le plus important est de faire les calculs de facon visible pour qu'il puisse comprendre si il y a erreur ou elle se trouve pour pourquoi pas remettre des points.

Pour info 11 / 13 qui l'on eut (nous étions deux en candidat libre et nous l'avons eu, mais font réviser)

05 juil. 2007
0

je me souviens.....
que la difficulté venait plus de la bonne compréhension de l'énoncé. :topla:

06 juil. 2007
0

je viens de le passer
il y a un mois en candidat libre et je pense que la tolérance est de 1 ou 2 degrés mais le plus important est de bien détailler tes calculs et ton résonnement car, au pire, si ton résultat final n'est pas exact, tu pourra recevoir quelques points pour le résonnement.
bonne chance.
max

06 juil. 2007
0

Tolérance
Oui, je me rappelle qu'il en avait remis un sur les rails sur la base du raisonnement mais en lui rappelant que son erreur l'emmenait sur les cailloux.

Pareil aussi, entre un énoncé d'un examen théorique et la réalité, il y a le problème de l'interpretation, et là on a posé des questions au début. Pour une il a répondu et poru l'autre il a demandé de formuler une hypothèse et on a quasiment tous pris la même, mais quelque-uns en ont pris une autre ce qui ne les a pas pénalisés, puisque leur raisonement et les résultats étaient juste compte-tenu de l'hypothèse. Donc en cas de doute expliquer comment vous entendez la question.

15 juil. 2007
0

reponse à françois pour le permis hauturier
HAUTURIER comme son nom l'indique c'est pour aller dans la cour des grands.Donc si ton GPS est en rade de piles c'est toi qui sera en rade de quelques degrés et la tu passeras sur les bancs de roches et laissera la quille au fond. Exemple tu vise une cardinale nord et si tu te trompe de quelques degrés tu peux te retrouver au sud de la bouée et si en plus ton calcul de marée est approximatif et..... donc 1 seule solution faire et refaire les execices ça pourrait servir.Bon vent

15 juil. 2007
0

quelques degrés
Bonjour,
Je suis surpris par les réponses. Le GPS est une aide à la navigation. Il va faciliter l'approche de la cardinale Nord. Des qu'elle est visible, on laisse de cote le GPS pour naviguer à vue vers la cardinale .
Je ne suis jamais entré dans Chausey avec un GPS mais à l'aide d'une carte papier et en connaisant la hauteur de la marée. Tout cela est pur bon sens.
Au permis hauturier le raisonnement prime sur la petite erreur.
Au bord de mon first 28, je n'ai jamais utilisé une courbe de déviation. Certains des équipiers tiennent à plus ou moins 20° le cap compas qui a été calculé d'une facon rigouruse. Maintenant je calcule le cap à la louche et je surveille ma route fond.
philippe
www.permis-hauturier.info[...]dex.php

16 juil. 2007
0

c'est risible
dans la realité le compas de route est gradué tout les 5 degrés et c'est pas toujours simple de rester pile sur son cap quand il y a un peu de mer !!!!

alors les afficionados de la precision vous me faites bien rire

et ne me parle pas d'experience , je traversais la manche a l'estime et la gonio avant que le decca et le gps n'existent et là il fallait se demerder pour arriver au bon endroit!!!

alors au degre pres le jour de l'examen ok , mais ensuite c'est moins grave ,il vaut mieux meme toujours se mefier de ses calculs et privilegier une bonne observation et un peu de sens marin !!!

:-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

16 juil. 2007
0

je ne dis pas le contraire
je dis simplement qu 'il est illusoire de se prendre la tete et refaire x fois ses calculs et que ça ne sert a rien !

il vaut mieux etre precis dans la tenue de l'estime et de se faire une triangulation de temps à autre pour se recadrer

sachant en + que certains barreurs ne sont pas attentifs et ne tiennent leur cap que tres approximativement

apres chacun gere sa securité et ses priorités comme il le veut !

;-) ;-) ;-) ;-)

17 juil. 2007
0

y a
deux débats les gars

1) l'examen

2) la pratique

pour le 1) c'est l'examen , faut etre précis, il y a le temps les conditions presque idéale, donc si on sait faire le calcul on sait le faire à la précision de la pointe de crayon du tracé et de la position du rapporteur

pour le 2) bin c'est la pratique, chacun fait comme il veut ou comme il peut selon les circonstances, mais si t'es pas précis au 1) tu le seras encore moins au 2) ce qui n'est pas réciproquement vrai

VIVE LE GPS LIBRE

16 juil. 2007
0

Pas tant que cela
Car si on est precis a 5 degres, et comme tu le fais remarquer, en mer on est imprecis a 5 degres, on peut donc imaginer se retrouver avec une erreur comprise entre 5 et 10 degres ce qui commence a faire pas mal, surtout sur une traversee de plus de 100Nm!

Puis, quant a faire les calculs autant les faire correctement, sinon on a meme pas besoin de les faire et ca marche tres bien aussi au juge! :-)

16 juil. 2007
0

en nav
une aproximation du cap sur la carte
+ un appro de la déclinaison
+ plus une appro de la tenue de cap
+ plus une appro de la déviation du compas
+ une appro de l'estime du courrant
+ une appro de la dérive

= pas sur d'arriver au bout vive le GPS

bon à l'examen faut être précis, sinon ça sert à quoi ???

17 juil. 2007
0

oui
je ne sais pas si les commentataurs pointilleux ont deja pose un point sur la carte au pres par 6 beaufort sur un voilier. je doute qu'ils aient obtenu la meme precision que sur leur planche a dessin dans leur chambre!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (93)

Le beau temps !

mars 2021