permis cotier ou pas permis en Croatie

J'envisage d'aller avec mon voilier en Croatie cet été puis en Turquie .
Je suis en règle pour la VHF (CRR, License)

Est il utile d'avoir un permis côtier pour les pays cités en cas de contrôle des flics ou des autorités des ports ?

Je souhaiterais des infos pratiques pas des oui dires .

Merci

L'équipage
25 jan. 2012
25 jan. 2012
0

Bonjour!
En Croatie, tout le monde est tenu de posséder un permis, même les Belges et les voileux!
Cela dit, les croates ne sont pas très exigeants puisqu'ils acceptent le côtier et même le fluvial.
Effectivement, il faut être en règle pour la VHF.
Ils te réclameront en outre une attestation d'assurance (minimum au tiers) rédigée en anglais.
En ce qui concerne la Turquie, je ne sais pas... En tout cas, il parait que les Turcs ont une dent contre les Français ces temps-ci!
Bonne navigation!
Pierre

25 jan. 2012
0

La règle de navigation de plaisance à l'international (normalement) est: apliquer la législation du pavillon arboré.
en clair: tu mène un navire sous pavillon Français, tu doit être en conformité avec la législation Française.
un Belge, la réglementation Belge, Anglaise... etc...

27 jan. 201227 jan. 2012
0

Tu as raison mais...

Dans certains pays, les policiers ont la fâcheuse habitude de vouloir nous imposer les règles de leur pays.

Par exemple, au Canada la toile de détresse ne fait pas partie des équipements obligatoires mais aux É. U. la toile est obligatoire.

La première chose qu'un policier américain vérifie sur un bateau canadien c'est la présence ou non de la toile de détresse à bord. Bien entendu, si tu ne l'as pas il te colle une contravention.

25 jan. 2012
0

vaux mieux assuré et avoir sont permis
voici un texte

Navigation en Croatie
Formalités de location de bateau et permis
Liste des permis bateau autorises pour la navigation en Croatie
Postes de douane maritimes
-Postes permanents: Umag, Porec, Rivinj, Pula, Rasa (Brsica), Rijeka, Mali Losinj, Sebenik, Split, Ploce, Korcula, Dubrovnik, Vela Luka, Ubli.
-Poste saisonniers: ACI marina Umag, Novigrad, Sali, Bozava, Primosten, Hvar, Stari Grad (Hvar), Vis, Komiza et Kavtat.

Régulations concernant le permis de manoeuvrage des bateaux
Le maître ou capitaine à bord, qui rentre dans les eaux de la République de Croatie doit avoir en sa possession un permis de navigation de plaisance, délivré selon la législation en vigueur dans son pays d’origine.
Pour les citoyens allemands, il suffit d’avoir un permis le “ Sportbootfuhrerschein See”, s’il s’agit d’une embarcation de type sportif équipée d’un moteur de plus de 3,68 kW (=5PS). De même sont acceptés et reconnus les permis de navigation de plaisance de classe B (navigation côtière) et de classe C (haute mer) délivrés par le Bureau Administratif de la Navigation en mer et haute-mer et par l’Association des Sports Aquatiques. Les certificats pour la navigation sportive (classe A), le Bodensee-Schifferpatent et le Rheinschiffer-Patent sont insuffisants.
Pour les citoyens Autrichiens les certificats pour la navigation de plaisance côtière (zone de navigation 2) , pour la navigation de plaisance côtière proche (zone de navigation 3) et pour la navigation en haute mer (zone de navigation 4) sont valables.
Pour les citoyens Suisses , il est nécessaire d’avoir au moins un permis de navigation de plaisance en haute mer (8).
Pour les citoyens français , il est nécessaire d’avoir au moins le permis côtier.

La navigation de plaisance, sans permis de navigation, est une infraction à la loi, et en cas d’accident durant la navigation , tous les droits d’assurance se perdent.
Si vous ne possédez pas le permis de navigation, vous pouvez passez des tests et examens en Croatie et ceci auprès de l’Administration de la navigation maritime et des Autorités portuaires. Un certificat de maître à bord vous donne la possibilité de conduire et manoeuvrer un bateau à moteur et un voilier jusqu’à 12 m de longueur ou 15 GT, ainsi que de vous servir de la station VHF à bord. Si vous naviguez sur un bateau de location , un membre de l’équipage doit être qualifié pour se servir de la station VHF.
Les personnes ayant en leur possession un certificat de maître à bord pour une période de trois ans, peuvent passer l’examen pour être skipper (marin-motoriste). Ce certificat atteste de leur possibilité de manoeuvrer les navires jusqu’à 25 BT.
En Croatie, vous pouvez également acquérir un diplôme de maître à bord de yacht qualifié (yacht skipper) seulement après avoir suivi des cours et passé les examens , ceci vous donne la possibilité de manoeuvrer des yachts jusqu’à 100 BT.
De même vous pouvez acquérir un diplôme d’opérateur qualifié pour GMDSS avec une autorisation générale et limitée.

super la croatie je l ai faite une semaine il ya deux ans sur un bavaria 42 ,je suis prêt a re signer :pouce:

25 jan. 2012
0

C'est très clair je dois passer le permis !

Merci

25 jan. 2012
0

Ah bon, faut tout ça maintenant pour la Croatie! J'ai navigué là-bas pendant deux mois en 2004 sans permis de navigation ni CCR (mais avec la licence) et personne ne m'a jamais rien demandé!!!

25 jan. 2012
0

Et la loi du pavillon? C'est un coussin sur lequel les autorités croates sont confortablement assises. Dans quelques mois il seront ds la CEE

27 jan. 2012
0

Eh Tonyv il n'a pas dit qu'il allait louer une barcasse avec pavillon croite mais qu'il y allait avec son "bô batô" perso.
Alors il me semble comme dit au dessus qu'on applique la règle du pavillon n'est-ce pas?

@+

27 jan. 2012
0

"Pour les citoyens Suisses , il est nécessaire d’avoir au moins un permis de navigation de plaisance en haute mer (8)"

Une telle chose n'existe pas en Suisse... Quelle est la source de ce texte très étrange ?

27 jan. 2012
0

si si ça existe en Suisse, ça s'appel permis B

Le permis mer suisse

Selon les pays, on distingue les permis pour les eaux intérieures, les côtes et le large. La Suisse exige un permis pour les eaux intérieures et un autre pour la navigation en mer sur les yachts battant pavillon suisse, sans distinction de distance. Le permis mer délivré en Suisse par les écoles helvétiques exige comme préalable l'obtention du permis pour eaux intérieures. Outre le permis pour les eaux intérieures, il faut remplir quatre conditions pour obtenir un permis mer suisse.

réussir l'examen théorique.
attester avoir parcouru un minimum de 1000 milles en mer (voile) ou 500 milles (moteur).
attester d'une vision suffisante.
posséder un certificat de premiers secours valide.

Je suis en plein dedans en ce moment...

27 jan. 2012
0

Même si en principe, la loi du pavillon s'applique partout, comme je n'ai pas envie de passer mon temps à me chamailler avec des douaniers qui auront localement le dernier mot, et comme je dois monter ma barque de Grèce en Croatie cet été, et bien, lâchement, je vais passer le permis lundi prochain :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (30)

mars 2021