percer des sorties de drisses?

Sur mon ptit bateau j'ai un pied de mât qui est équipé de réas de drisses (voir photo).
Tout va bien pour l'instant sauf que je gamberge un peu quand même:
Le pied de mât et sa semelle vissée sur le pont sont en fonte d'aluminium, pas toute jeune, sûrement plus très solide comme souvent.
Un jour de mâtage ou dématage un peu speed elle risque de péter et moi de pas être content du tout..:-(
De plus j'aimerai bien fabriquer des jumelles de mât donc ces réas compliquent beaucoup les choses..:reflechi:
Donc voici la question:
Est-ce possible à votre avis de percer le mât tout bien comme il faut pour en faire sortir les drisse avant le pied.
Possible dans le sens de pas dangereux pour le mât, meme en ne faisant pas toutes les sorties dans la même section.
C'est très courant sauf que ce mât là n'est pas prévu à priori pour être percer ensuite.
Vous en pensez quoi???

L'équipage
10 déc. 2006
10 déc. 2006
0

il existe une poulie prévue pour servir
de sortie de mat sur le coté dispo chez les ships et les voiliers

le plus compliqué reste de faire une découpe propre ce qui n'est pas gagné et plus vite dit que fait

mais peut être qu'avec un gabarit en acier et une petite fraise genre Dremel?

amicalement

10 déc. 2006
0

C'est pas la poulie..
mon soucis car si je me lance la dedans (j'en suis aux hypothèses) cela serait avec des poulies de renvoi manillées sur une platine liée complètement et/ou remplaçant la semelle d'origine.
Percer de m'inquiète pas du tout même avec un mât en granit massif (je sais c'est plutôt rare...) je saurais m'en sortir.
Non mon soucis n'est que mécanique, résistance du mât en l'occurence.

10 déc. 2006
0

me semble pas etre un probleme
si les sorties sont faites nettement plus haut, et pas a la meme hauteur. Les profils sont assez surdimensiones et les efforts repartis sur le mat (plus d'effort aux ancrages de hauban qu'au pied, qui travaille en compression.
Mais dommage ! Ce pied de mat semble bien propre, avec les poulies dessous...

10 déc. 2006
0

si le mât
ne travaillait qu'en compression en partie basse, alors je n'aurais pas trop peur.
Mais j'en doute un peu: Il doit aussi travailler en flexion longitudinale puisque la liaison avec le pont est assimilable à une liaison rotule. C'est sûr que des ouvertures sur les côtés seraient moins pire qu'en avant/arrière mais quand même...

10 déc. 2006
0

découpes
sans angles vifs

sortie simple (ou sortie à doubles poulies pour les unités + grosses)en plastique noir ou en tôle d'inox et poulie sur émérillon en pied de mat...
solution possible si tu mets des jumelles sur ton mat, sinon, ton pied de mat a l'air OK (sur la photo)

10 déc. 2006
0

découpes complements
repartir les decoupes tant sur la hauteur, que sur la peripherie du tube ..

Une defonceuse et un gabarit c'est nickel ..

10 déc. 200616 juin 2020
0

oui, il a encore l'air..
Mais sa semelle sur le pont montre déjà ses 21 ans..Principalement le trou de passage de l'axe de verrouillage en position mâtée qui est déjà bien ovalisé.
J'ai un peu peur que la résistance du pied soit limite et les mâtages/dématages manuels (sans grue) me font prendre des risques...

10 déc. 2006
0

le pied de mat
ayant un "tenon" en face de l'encoche , je te conseille d'enlever l'axe inox en navigation (il ne sert qu'au matage et dématage

10 déc. 200616 juin 2020
0

c'est l'hiver
et chacun cherche à "s'occuper"!!
bien sûr une photo peut-être flatteuse mais dans ce cas, la semelle comme la platine semblent en parfait état
je crois que des fils sur le sujet ont également confirmé que les efforts étaient faibles en pied de mât après réglage correct du grément, mais si l'envie de bricolage était trop forte, ce qui est "humain", d'acc avec jp, des réas existent prévus à cet usage: à plaquer, à encastrer

11 déc. 2006
0

Sauf que ces reas
ne sont pas fait pour faire des sorties de mat.

1° Ils ne supportent pas la charge de travail d'une drisse.
2° La sortie est à 90 ° du mat ce qui rend l'usage impossible sur un mat.

Donc pac d'acc avec JP !

Comme dit par Batelier une sortie de mat c'est uniquement une decoupe avec ensuite une sortie de drisse en Inox ou Pvc, sachant que même l'emploie de la sortie de drisse en Inox ou Pvc est conseillé mais pas indispensable, une sortie un peu adoucie a la lime marche tres bien ..

11 déc. 2006
0

là, tu as raison
le modèle en tof est prévu pour des catas de sport ou autre engin "léger", mais le principe est le même. sur mon dufour 2800, c'est le système d'origine(en plus costaud);les drisses sont renvoyées vers des réas appliqués sur le pont avant retour vers le cockpit. ce montage est très répandu. Effectivement il faut soigner les angles pour éviter le ragage et une usure prématurée des drisses.

10 déc. 2006
0

sans vouloir insister
because je ne suis pas un pro...
Un mat pose sur le pont ne travaille qu'en compression au niveau de la semelle. Un mat pose sur la quille, lui, travaille aussi en flexion au niveau du pont : normal on se sert de ca pour lui donner son cintre.
Si tu regardes un bateau de serie, y'a pas grand chose qui retient le mat au niveau du pied de mat, on voit bien que le petit centimetre d'encastrement ne sert pas a faire passer des efforts.
Mais je suis ok avec le dernier post : tout ca a l'air en tres bon etat

11 déc. 2006
0

composante...
Je voudrai juste attirr ton attention sur la traction "horizontale que procure les drisses qui sortent du pied de mat.
Porter cette traction théoriquement composée d'une résultante dont l'angle est intermédiaire à une hauteur supérieure du fait de la mise en place de jumelles risque d'avoir des concéquences inatendues...
Prépare un angle de sortie à 45° au lieu de 90 ça arangera les choses, finis les 45° sur le pont. Utilise des réas à bille car là s'est indispensable.

11 déc. 2006
0

Apparences
Le pied de mat en fonte d'alu, et le tenon sur le rouf semblent tous les deux être en très bon état. A moins de les attaquer avec un marteau (et il en faudrait un de 3kg pour avoir un effet, je crois) ils devraient tenir encore une vingtaine d'années. Si tu veux faire les jumelles de mat, les drisses vont compliquer les choses n'importe où ils se trouvent. Si tu les laisses là ou elles sont et ajoutes les jumelles, tu n'as qu'a choquer un peu les drisses pour baisser le mat. Bcp moins de travail que de percer les trous et remplacer tout l'acastillage.

11 déc. 2006
0

ne pas négliger
en cas de pose de jumelles, il y a toujours la possibilité de passer les drisses à l'extérieur du mât :-)

11 déc. 2006
0

Ah, ok!
je voyais pas ça comme ça effectiveent, là je vous suis
ce qui n'empêche que sur mon dufour les réas de sortie de drisse sont bien en bas du mât (10 à 15 cm environ)

11 déc. 2006
0

Mais Revance .
ce que l'on propose avec Batelier n'est ni plus ni moins que le montage archi classique, qui consiste a faire des lumieres dans le mat repartie tant sur la hauteur que la largeur du mat, mais toujours au dessus du vit de mulet.

Les drisses devienent exterieur en passant pas ces lumieres.

C'est le systeme habituel qui permet a la fois des renvois au copickt ou l'usage de winchs de pied de mat.

11 déc. 2006
0

pourquoi
ne pas faire ou faire faire un sabot mécano-soudé en inox ou alu de conception similaire à l'existant avec en plus un prolongement vers l'arrière permettant de passer un axe qui servira pour mâter et démâter (un genre de jumelles quoi).
Une fois le mât en place, il repose sur la platine et l'axe n'est plus sollicité .
Cela éviterait de percer ou modifier le profil de mât .

11 déc. 200616 juin 2020
0

pourquoi
ne pas faire ou faire faire un sabot mécano-soudé en inox ou alu de conception similaire à l'existant avec en plus un prolongement vers l'arrière permettant de passer un axe qui servira pour mâter et démâter (un genre de jumelles quoi).
Une fois le mât en place, il repose sur la platine et l'axe n'est plus sollicité .
Cela éviterait de percer ou modifier le profil de mât .

11 déc. 2006
0

bien pensé
cela doit dépendre du plan de pont du bateau et si le mât peut s'incliner si bas

11 déc. 2006
0

merci
déjà pour toute vos réponses.
Bien sûr la solution d'alien serait la plus simple;
C'est en effet facile de remplacer la semelle d'origine par une autre (ou d'intercaler une autre dessous) et ça ne poserait pas de problème de basculement;
Sauf que reste le problème de la liaison avec le pied de mât (partie équipée de réas):
Si cette platine est articulée sur le pied de mat actuel, le gain est presque nul et le maintien latéral pas meilleur qu'à l'origine (car la chape sur le pied de mât n'est pas large et pas toute jeune).
L'idéal serait de pouvoir réaliser une seconde semelle liée complètement au pied de mat (je ne sais pas comment) qui serait articulée vers l'arrière à la semelle liée au pont.
A ce moment ça serait facile de concevoir rigide et solide pour faciliter le matage mais pour cette liaison je n'ai pas d'idées...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (123)

Les enfants de la mer

novembre 2021