Penons dans la GV ?

Hello,
Je n'ai pas de penons dans la GV, juste des "faveurs" (je crois qu'on appelle comme ça les penons sur la chute de la GV). Or la plupart du temps ces petits bouts de tissus flottent proprement même si je suppose que la GV n'est pas parfaitement réglée.
Donc je me demande si ça vaudrait le coup d'ajouter des petits penons sur la GV comme sur le génois où ils sont vraiment super utiles et très très précis.

Qu'en pensez vous ?
Où les mettre ?
Sur les lattes ? Entre les lattes ? Beaucoup ou seulement 3 ? Près du creux ou plus près de la chute ?

Merci pour vos suggestions ;-)
C'est pas pour de la régate mais pour le plaisir de régler correctement la bête.

L'équipage
4j
6

Au passage, une perle rigolote lue sur OrangeMarine :

Ces penons sont utiles au barreur ou à l'équipier chargé de régler le foc ou le génois. Les penons sont situés de chaque côté de la voile, le long du guindant. Trois séries de penons sont généralement disposées. Ils se différencient entre eux à l'aide de deux couleurs et de leur position décalée. Généralement le penon situé à l'intérieur de la voile est rouge, on dit que c'est le penon au vent. A l'inverse, le penon situé à l'extérieur de la voile, autrement dit le penon sous le vent est de couleur verte.

Amusant non ?


1

Pourquoi, quand tu vires de bord, tu ne vas pas vite fait découdre les pennons pour les recoudre sur le bord opposé?😀


0

Bonjour,
pour la grande voile c'est moins facile que pour le génois.
Il faut observer pendant un certain temps les pénons de chute de haut en bas. Ensuite tu fais le bilan de la position de ces pénons pour optimiser le réglages.

J'ai suivi une conférence sur ce sujet, je te donne les 3 copies d'acrans utiles. Le fichier de présentation doit bien se trouver quelque par dans la galaxie internet.

La voilerie Jade a elle aussi fait un document sur le sujet.

Personne n'utilise de pénon sur la surface de la GV, seulement sur la chute. Le déventement du devant de la GV est le bon élément à regarder en premier, ensuite c'est un soucis de la forme de la GV qu'il faut optimiser.Pposition de la bôme, réglage de la barre d'écoute, tension de bordure, chute et guindant...

Sur nos bateaux classiques (vitesse lente <10 nds ) la GV ajoute de la puissance au génois, et fait giter si elle est mal positionnée.


Patxaran:merci, courtox·le 04 mai 11:41
0

En voila un qui ne navigue que babord amure, par les temps qui courent cela devient de plus en plus rare, sans doute le "yak" de Melanchon.. ;+)


0

C'est une bonne idée pour éviter les abordages en mer :
Il suffit que tout le monde navigue bâbord amures.
un peu comme en planeur, tout le monde tourne dans le même sens dans l'ascendance....


1

Le problème d'avoir des penons sur le guindant de la GV, c'est que ça déconne pas mal avec les perturbations du mât. Sauf à avoir un mât fin, ou le must, un mât-aile 😜


0

Avec un mat aile, l'écoulement théoriquement parfait ne l'est pas forcément dans la pratique.
Un jour un skipper sur multicoque n'avait pas bien réglé l'Arthur, donc écoulement perturbé.
Mais il a constaté que son multi allait plus vite malgré le réglage théoriquement mauvais.

Alors ne pas se focaliser que sur un indicateur, regarder les autres et, comme en planeur, sentir la qualité du réglage "dans les fesses"! ;-)


1

Uniquement des penons sur la chute.
* Au prés : les penons du bas et du milieu sont dans l'axe. il est normal que le penon supérieur décroche sous le vent, sinon, tu ne va pas réussir à faire du cap.(attention, avant de vouloir faire du cap, il faut faire le vitesse avant, mais ça c'est de la conduite de bateau).
Si au prés, la GV dégonfle un peu sur l'avant, surtout avec un génois à recouvrement, c'est normal. Si elle devente beaucoup, c'est souvent le génois qui n'est pas assez vrillé (reculer un peu le point de tire). éventuellement qu'elle est trop creuse.
* Prés bon plein, largue : utilise tous les penons.
* au portant : les penons n'indiquent rien. utiliser déventement de la voile sur son avant.


0

Faveurs sur la chute indispensable. Pour ce qui est des penons collés sur la surface de la voile; ne pas les placer sur le premier tiers en partant du guindant mais sur le centre de la corde. Deux ou trois hauteurs différentes plutôt sur les deux tiers supérieur de la voile. C'est plus utile sur les voiles full batten que semi-lattées; on voit plus tôt quand la voile devrait refuser alors que les lattes l'empêchent de le faire.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (187)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021