Pénélope n'est plus du voyage

Annie van de Wiele nous a quitté.
Je me souviens du livre "Pénélope était du voyage", c'était l'un de mes premiers livres de mer dans ma bibliothèque. Il m'a fait rêver. Et lors de sa réedition plus de vingt ans plus tard, Annie van de Wiele avait rédigé une préface, un peu amère et désabusée où elle disait qu'elle ne referait sûrement pas un tour du monde parce que le monde avait changé, que s'en était fini de cette nature encore intacte qu'elle avait connue.
Bon vent à vous, Madame et merci!

Régis

L'équipage
23 avr. 2009
23 avr. 2009
0

Voilà qui m'attriste
Annie van de Wiele est (était) membre d'honneur du Bryc, comme Willy de Roos d'ailleurs, et les voilà qui sont partis ...

Moi aussi, j'ai lu et relu ses livres, qui ont été à la base de mes rêves de voyage. Livres qui sont toujours en édition originale dans ma bibliothèque, à bord, et qui y resteront toujours.

23 avr. 2009
0

un article sur le site de V&V
vraiment bien fait :

www.voilesetvoiliers.com[...]oisiere

23 avr. 2009
0

up
...

23 avr. 2009
0

Oui....
.... c'est un très bon article.

23 avr. 2009
0

Ces navigateurs/voyageurs
qui disparaissent ces temps-ci, ont peut être connu une des meilleurs période pour cela.
Combien de lieux paradisiaques sont devenus des coins à fort tourisme depuis la première moitié du 20eme siecle ?
A mon avis un très grand nombre.
Et l'époque du sextant devait imprimer un style de vie sur l'eau qui a changé.

Ce n'est pas une raison pour devenir nostalgique. Il reste de beaux voyages à faire.


Elles sont admirables ces femmes qui ont voyagé. Je pense aussi à la terrienne Alexandra David-Néel…


23 avr. 2009
24 avr. 2009
0

et ses traductions.......
j'ai vraiment apprécié les traductions d'annie van de wiele . Il y a un je ne sais quoi de toujours joyeux dans ces écrits .

24 avr. 2009
0

Merci
Lorenzo.
Avec toutes ces disparitions d'hommes et surtout de femmes qui ont marqué la plaisance, je commençais à avoir le moral dans les chaussettes. La nostalgie ne changera pas l'évolution. Mais le fait de ne pas oublier ces êtres formidables nous permet d'avoir un autre regard et peut être un autre comportement. Pour ma part c'est un bel héritage et merci pour le bonheur qu'elles nous ont donné.
Life must go on


24 avr. 2009
0

Comment ne pas être d'accord avec toi Daniel
Moi c'est plus les Janichon, Poncet, et Moitessier qui ont marqué très fortement ma jeunesse au point de créer une vocation de la mer, bien que natif très terrien éloigné de la mer.
Ces marins, hommes ou femmes, ont crée du rêve. Ce n'est pas rien…

25 avr. 2009
0

Pénélope a fini son voyage.
La voici donc partie Annie, elle a filé sa bosse par le bout pour rejoindre son grand Louis au paradis des marins. Ce voyage au bout de la nuit que nous faisons tous, ces deux là avaient su l‘ensoleiller. Parce qu’ils s’aimaient d’abord, parce qu’ils avaient compris les mêmes choses essentielles ensuite, parce qu’exceptionnellement enfin ils avaient su en conséquence s’inventer des vies libres et joyeuses. Délicieusement racontées par Annie ces vies ont fait envie à beaucoup d’entre nous. Sans la moindre intention de prosélytisme, ses ouvrages ont recrutés plus de fidèles que bien de pompeux évangiles. Ils étaient parmi les premiers, on naviguait au sextant, la météorologie était approximative, les télécommunications balbutiantes, les ports étonnés par ces nouveaux marins de l’inutile ; mais le monde était grand et beau et bien des escales de rêve encore indemnes. Nostalgie…
Grâce à des personnes rares et discrètes comme les Van de Wiele, les yeux de quelques uns se sont ouverts et ils sont aujourd’hui les héritiers du vent que définit si bien Patrick Pont dit « Ponpon » dans son texte suivant :

« Nous sommes les derniers nomades. Nous, ceux du peuple de l’eau. Nous les migrants, les enfants de la chimère, les assoiffés d’azur. Vous avez par contraintes sédentarisés les manouches et délavés les hommes bleus. Vous avez mis les touaregs en règle, pochtronés les Inuits et les Montagnais. Vous avez fiscalisés les ultimes passagers du vent, nous sommes les derniers. L’air que nous respirons consumerait vos poumons. Du fond de votre déchéance et de votre misère morale vous ne pouvez effleurer nos vérités sans vous y consumer. Nous sommes êtres de nature ; vous êtes contre nature. Nous voulons ne rien posséder et n’être possédés par rien. Vous êtes les possédants qui ont choisi l’Avoir au détriment de l’Etre. La nature s’apprête à se venger de vous. En vous éloignant d’elle vous vous êtes écartés de vous ; vous vous êtes perdus. Nous savons lire aux étoiles, nous connaissons le parler des nuages et la chanson des vents. Nous savons la vie parce que nous acceptons la mort. Nous sommes les héritiers du vent, vous récoltez la tempête. Vous n’avez pas compris que les métis sont les enfants de l’avenir. Vous chevauchez le cheval de feu qui a détruit la grande prairie. Vous êtes fiers de chevaucher votre grand cheval de feu, votre grand cheval de fer qui, dans une hystérie collective, vous emmène à toute vapeur droit dans le mur. Ghandi vous l’a dit, vous ne l’avez pas suivi. Jésus vous l’a dit, vous ne l’avez pas cru. Vous avez tout sali au nom du pése, du fric et du saint profit ; ainsi soit-il. En vérité je vous le dis, nous sommes les héritiers du vent, vous récoltez la tempête. »

www.banik.org[...]ies.htm

25 avr. 2009
0

malheureusement
je n'aime pas tout ce qui est agressif.

On peut aimer sans avoir besoin de haïr :-(

27 avr. 2009
0

Peut être qu'un jour "les héritiers du vent" ...
penseront même à remercier ceux qui ont obscurément travaillé pour qu’eux, les oiseaux d'altitude, ne se salissent pas les ailes, puissent utiliser leur bateau, leur accastillage, leur moteur, leur essence, leur voile, leurs cordages... leurs provisions, leurs médicaments... bref tous ces petits moyens de rendre une vie possible ou agréable... et fabriqués par d'obscurs ignares de la vraie joie de la liberté !

"Il est bien inconséquent celui qui repousse d'un pied distrait la barque qui lui a permis de passer le fleuve!" - proverbe chinois -

Bon vent...pas trop inconséquent!!!

27 avr. 2009
0

Adieu, Annie
Merci de nous avoir fait rêver

0

adieu
ben en ce moment tout le monde part ,c'est peu etre signe que je vieilli ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (27)

novembre 2021