Pen Duick 3 en détresse!!!

Samedi dernier, vers 12h30, j'entends à la VHF sur le 16 : port du Havre,port du Havre pour Pen Duick 3.
Il y a des noms de bateau qui vous font dresser l'oreille aussi j'écoute la conversation :
j'entends donc le skipper dire que le bateau est en panne de moteur ( désaccouplement de l'arbre et petite voie d'eau étalée avec les moyens du bord )et qu'il demande si quelqu'un peut venir les remorquer (une pilotine précise-t-il), le vent étant insuffisant (pétole dit-il) pour faire avancer le bateau.
D'autre part il ajoute qu'ils viennent de passer une nuit agitée en mer et qu'ils souhaitent être au port pour le soir.
D'après la position annoncée le bateau se trouvait entre Antifer et la cap de La Hève,c'est à dire à 10 milles du port du Havre.
J'étais moi-même en mer, à l'entrée du chenal de Rouen à 15 milles de là, il y avait 20 noeuds de vent d'WSW.
Après diverses tergiversations et après intervention du CROSS Jobourg, le skipper finit par demander une assistance officielle.
Le bateau de la SNSM du Havre part donc porter assistance, un des membres de l'équipage que je connait m'a raconté la suite : il a constaté les mêmes conditions météo que moi et ils ont eu la surprise en arrivant sur zone de trouver Pen Duick sous voile avançant à la vitesse de 7 noeuds sans avarie apparente.
Le bateau a été pris en remorque, car il avait demandé assistance, et ramené au port.
Pauvre Eric tu doit te "retourner dans ta tombe" si même le skipper d'un Pen Duick n'a plus de sens marin.

L'équipage
22 oct. 2004
23 oct. 2004
0

je vois pas trop l'interet de demander ...
...assistance si on navigue déja à 7 noeuds sous voiles, avec une voie d'eau maitrisée et juste si l'on a envie de rentrer plus tôt .
il doit manquer une info!

J marie

23 oct. 2004
0

Peut-être un blessé grave,
ou un malade vraiment pas bien...

Sept noeuds, c'est lent...

23 oct. 2004
0

confidentiel
attention les messages vhf sont privés, si on les raconte on devrait au moins garder les noms anonymes ! rigoler d'un message okay, mais avec des noms c'est un peu low level...

23 oct. 2004
0

en tout cas le principal,c'est qu'il aille bien.....
je ne connais pas le nom du skiper actuel de ce merveilleux bateau(que je me suis fait graver sur la peau )mais le principal n'est il pas pour le ship,qu'il soit hors de danger .......
pour le reste ,ce n'est qu'une histoire d'homme,et sans autres elements ,je me garderais bien de juger qui que ce soit.............

par contre cette histoire etant assez etonante,je serais curieux d'avoir confirmation et si possible des precisions......ce qui serait sans doute assez interessant,et educatif.........

gg. :-|.........................

23 oct. 2004
0

autre temps, autre époque
A l'époque d'Eric, le vrai, le III naviguait sans moteur ! et le Skipper savait aussi le faire culer sous voile.

Autre temps, autre moeurs !

23 oct. 2004
0

Philou !!!
As tu dejà entendu parler du secret des communications. Tout d'abord, d'un point de vue légal, tu n'as pas le droit de dire ce que tu as dis. Par ailleurs, d'un point de vue humain, je trouve celà minable. Se foutre de la gueule d'un skipper, probablement dix fois plus experiementé que toi, c'est tres bas. Je comprend pas comment tu peux refaire le monde alors que tu n'etais pas à bord du voilier en detresse.
Sur ce, au plaisir...

23 oct. 2004
0

Bizarre
3 semaines avant,notre cher Pen Duick avec un équipage Belge(Liége)lancait un May day au large de DK

23 oct. 2004
0

Secret des communications
Il est légal et je ne le discute pas. Mais il peut être levé par les participants à la communication qui peuvent décider de la rendre publique.

Il me semble que dès lors que l'on lance un May day, un pan pan ou un sécurité, on lance des messages qui pour vocation d'être publiques et en particulier d'être le cas échéant relayés.

J'aurais donc tendance à penser que le secret des communications ne s'appliquent pas à eux.

Un juriste aurait-il une idée à ce sujet ?

MichelR

23 oct. 2004
0

ça parait logique..............
quand on balance une fusée à la sortie du port,elle n'est pas vue que par les sauveteurs.........mais on ne sait pas ce qui se passe à bord.......on imagine souvent,
mais a t'on assez de renseignement pour juger ????
je ne pense pas aussi,je laisse le benefice du doute au responsable du bord ,tant qu'on ne m'aura pas prouver sa ,sois disante faute ,ou incompetance......et j'aimerais qu"il en sois fait de meme pour moi ,si une telle situation venait à m'arriver....

gg. :-|.................

23 oct. 2004
0

Il me semble
que les message mayday et pan pan, n'ont pas pour vocation d'etre completement publique.
Le message s'adresse à tous navire au autorité de surveillance et de sauvetage susceptible d'apporter une aide au navire en difficulté.
C'est un peu comme le secret médical, les medecins ont le droit de communiquer des informations medicales au sujet d'un un patient à un autre medecin dans la mesure ou cet autre medecin participe aux soins, ou si ce n'est pas le cas avec l'accord du patient.
Je fais peut etre une erreur, mais il me semble que pour le secret des communications, c'est exactement pareil.

24 oct. 2004
0

Secret des communications
Je pense, qu'a partir du moment ou l'on se trouve à proximité de la zone ou l'appel à l'aide à été lancé,écouter la communication peut permettre de proposer plus rapidement de l'aide en cas de besoin,dans le cas présent nous étions sur un 42 pieds au vent de la zone et pouvions rejoindre Pen Duick en moins de 2 heures.
D'autre part je conçoit parfaitement que même Pen Duick puisse être en détresse, mais ce qui m'a choqué, c'est la façon dont le skipper présentait lui-même la situation.
A l'entendre le bateau ne semblait vraiment pas en mauvaise posture et l'équipage ne semblait pas en danger.
L'équipage de la SNSM qui c'est rendu sur zone, se perd lui-même en conjontures sur les raisons qui ont conduit le skipper à demander de l'aide.
Cet incident, ajouté à d'autres du même genre, commence à ennuyer sérieusement les sauveteurs :" à trop crier au loup...."

24 oct. 2004
0

Ce qui t'es reproché
Ton message a déclenché de vives reactions non pas parce que tu as entendu ce message qui en plus te concernait parce que tu etais sur zone mais parce que tu te permet d'une part de venir le repeter sur un forum alors que celà n'à rien à y faire, d'autres part de critiquer la decision d'un skipper. Comme l'a dit morris, c'est le skipper du bateau en detresse qui prend la decision d'appeler à l'aide.
Apres, seule la snsm peut juger si cet appel était necessaire. D'ailleurs, il me semble que quand il juge que le bateau n'avait pas besoin d'eux, ils le prennent en charge, bien evidemment mais apres ils envoient une facture...

24 oct. 2004
0

très bien Denis...
tu as parfaitement résumé le contexte...

cordialement

Alain

24 oct. 2004
0

le secret des communications existe bien mais c'est aussi
du pur pipeau juridique en cas de message radio non codé, lancé sur le canal 16 et écoutable par tout le monde, car personne n'est capable de le faire respecter

mais je pose une petite question toute simple: j'entend un message de détresse qui n'est pas formel et qui ne m'est pas destiné et je ne suis pas sur zone mais je peux relayer ce message vers d'autres stations

qu'est ce que je fais? si je vous écoute, je ferme mes oreilles et je laisse pisser au nom du secret des radiocommunications

j'ai des doutes et tellement de doutes qu'il m'est bien arrivé de faire le relais entre deux stations qui étaient en limite de portée pour leur rendre service en violant la loi ( et c'était pas vraiment rare en CB non +)

je serais bien moins dur que vous envers PHILOU car il ne rapporte pas in extenso une conversation privée entendue sur la vhf mais la teneur générale d'un appel de détresse qui s'adresse par nature au public et qui pour etre efficace doit etre entendu et répété par un max de stations ( c'est d'ailleurs la philosophie de l'ASN)

il ne dit pas exactement mot à mot la conversation entendue, mais uniquement un résumé très partiel et la + grande partie de son intervention vient d'une conversation qu'il a eu à titre privé avec un tiers et qu'il a bien le droit de rendre public en absence d'engagement de confidentialité

j'ajouterai que le caractère spécifique du bateau qui est pour certains un monument historique national particulier rend assez légitime (meme si elle est critiquable sur la forme) cette intervention qu'il n'aurait pas fait si ça avait été un pointu anonyme du coin.

mais je considère bien sur aussi un point de vue différent du mien et mon intervention n'est pas une attaque amsi tout simplement un ré-équilibrage

amocalement

24 oct. 2004
0

Mieux vaut la fermer.
Il y a quelques années, alors que je participais à une opération de sauvetage mouvementée, j'ai été accidenté.
Un dimanchard qui écoutait les communications sur le 16 a du vouloir se faire quelques deniers avec une station radio qui payait (100F je crois) pour les "scoops". L'annonce est entendue par ma famille qui sait que je suis sur le coup. je suis supposé, d'après l'observateur, finir mes jours paralisé.
Je passerai sous silence les conséquences directes que cette information incomplète à eu sur ma famille.
Mais quand on ne sait pas tout, on la ferme.
Et je n'ai pas besoin de l'avis d'un juriste pour l'affirmer.
Philou2, tu aurais relaté l'incident sans citer le nom du bateau, cela aurait été plus correct, mais on ne va pas en faire un fromage...
Amicalement

24 oct. 2004
0

Je vais...
Je vais encore faire un parallèle avec le secret médical.
Est-ce que la santé de quelqu'un de celebre doit etre rendu publique ?
A ma connaisance, le medecin de miterrand qui avait beaucoup parler dans un bouquin a été condamné pour violation du secret médical.

Concernant le mayday relay, je considere qu'il est obligatoire de le faire si on a pas entendu de reaction. Son but est de prevenir le cross, pas de raconter la vie de untel en publique...

24 oct. 2004
0

ce qui m'interresserait plustôt...
que de tapper sur Philou2,serait de savoir si c'est le même skipper qui a déjà visiblement fait déclencher des moyen de secours pour ce navire.
Et si tel est le cas,Pen Duik III,étant monument historique,donc propriété de l'état,donc la notre aussi,en tant que Français,je ne trouve pas totalement moche de rapporter ces faits,cela devient de l'info.
Et tous ceux qui naviguent un peu,pourrons confirmer l'incompétence notoire de certains skippers bardés de PPV,BPPV et tout le toutim,qui veut juste dire qu'il ont réussi un examen,(ce qui ne les rends pas plus intelligent pour autant)mais pas pour autant qu'il ont le sens marin,et pourtant il leur est confié de superbes et prestigieux navires,qu'il n'ont toujours la stature d'assumer.
Quand au secret des communication,il n'y a qu'à écouter le 16 en été.......,sortez moi un texte de loi le spécifiant SVP.
cordialement
jacquot

24 oct. 2004
0

bon,bah moi ,j'oubli ce fil............
jusqu'à plus d'infos...........

on tourne en rond..........

le principal est que le ship soit au port ,et surtout,que tous le monde soit sauf,sauveteurs compris ,bien sur...............

le reste..........vu de la lune..........

gg. ;-)................

24 oct. 2004
0

denis, le secret des communications ne souffre pas d'exception
et celle que tu établis concernant un mayday relais n'est pas dans la loi

tu penses que.... et philou a aussi pensé que.....
et c'est pas une raison pour le fusiller

amicalement

24 oct. 2004
0

Sage...
Salut Gégé,c'est certainement,le mieux....
jacquot

24 oct. 2004
0

ce que dit la loi: code des postes et des communications électroniques
Article D486

(Décret nº 91-644 du 10 juillet 1991 art. 1 Journal Officiel du 12 juillet 1991)

Source:
(Décret nº 93-44 du 12 janvier 1993 art. 1 Journal Officiel du 14 janvier 1993)

(Décret nº 93-179 du 5 février 1993 art. 1 Journal Officiel du 7 février 1993)

Les installations radioélectriques à bord des navires relèvent de l'autorité des capitaines. En aucun cas et pour aucun motif, une station de bord ne peut faire usage d'un indicatif d'appel autre que celui qui lui a été assigné.
La manoeuvre des installations de radiocommunications maritimes est effectuée par l'intermédiaire d'opérateurs titulaires du certificat visé à l'article L. 90.
Les opérateurs d'installations radiomaritimes doivent respecter le secret des correspondances conformément à l'article L. 32-3.

Article L32-3

(Loi nº 90-1170 du 29 décembre 1990 art. 1 et 2 Journal Officiel du 30 décembre 1990)

(Loi nº 2004-669 du 9 juillet 2004 art. 4 II Journal Officiel du 10 juillet 2004)

Les opérateurs, ainsi que les membres de leur personnel, sont tenus de respecter le secret des correspondances.

24 oct. 2004
0

En reponse à JP
Je cite JP "et celle que tu établis concernant un mayday relais n'est pas dans la loi "

Le seul souci, est qu'il y un flou juridique entre le secret des communications et la non assistance à personne en danger.
De toute maniere, même si ce bateau est pen duick, rapporter sur un forum ce qui a été dit est une erreur.
Pour moi sujet, clos, gg a raison, on tourne en rond.
A chacun d'agir en son ame et conscience, loi ou pas loi.

24 oct. 2004
0

alors je laisse à PHILOU le bénéfice
du "flou juridique"...et que celui qui n'a jamais fait d'erreur lui jette la première S...E

bye ;-)

25 oct. 2004
0

pas de doute
ici c'était du du commèrage

25 oct. 2004
0

secret ?
"sont tenus de respecter le secret des correspondances"
et non des communications.
Essayez de rendre secret une communication audible par toux ceux équipés d'un moyen de réception.
Tout ce fil pour ça. Encore un blabla de ponton.

25 oct. 2004
0

le coté juridique etant semble-t'il terminé....
ne pourrions nous revenir au principal, à savoir que le skipper actuel du III semble, et je dis bien semble avec toutes la prudence requise, un peu "leger" pour ce splendide bateau?
quelqu'un peut-il preciser et ce qui se serait passé en belgique et ce qui se serait passé au havre?
merci d'avance
jpierre

25 oct. 200416 juin 2020
0

Et voilà, y a pas de fumée sans feu,
Delation quand tu nous tiens :-( :-( :-(
Alors un mec raconte que un ot mec et tout sans savoir, tout le monde y va de son humeur sur la confiture et confidentialité et la technique et tout et tout et v'là - t -y pas , mâame Michu que la toute belle conclusion de tout ça c'est que ben en fait le mec dont parlait l'ot qui confidentialisait pas trop, le mec du bato qui causait dans le micro, ce mec dont personne ne sait foutrement rien ,ni comment, ni pourquoi, ni si, ce pov mec se retrouve leroidec, l'incompétent de service, l'ignoble qu'on doit virer parce que c'est not' bateau national que lui il est pas dans la grace de dieu, ce mec qui peut même pas s'expliquer ici, c'est lui ma bonne dame, c'est lui le diable en personne, lui le vaurien de service, lui LE COUPABLE.

Il s'appellerait pas Dreyfus des fois ?

En tous cas bravo les mecs, vous nous démontrez un fois de plus pourquoi on doit avoir peur de la foule qui marche pas.

Etles braves gens n'aiment pas que,
L'on suive une autre route qu'eux

25 oct. 200416 juin 2020
0

Evidemment vous aviez rectifié de vous même
il fallait lire :

En tous cas bravo les mecs, vous nous démontrez un fois de plus pourquoi on doit avoir peur de la foule qui MARCHE AU PAS.

25 oct. 2004
0

bien dit....
evenkeel tu as plus que raison les cafteurs délateurs et autres corbeaux ne méritent que mepris.....

26 oct. 2004
0

je vois bien ici des anti cafteurs bien pensant et je les approuve
mais leur position serait bien + forte si ils ne caftaient pas eux memes, à l'occasion d'autres fils, sur les mecs qui ne savent pas manoeuvrer à la voile dans un port, sur ceux qui ont un moteur et qui ont aussi parfois des problèmes d'accostage, etc...

souvenir, souvenir, quand tu nous tiens.... ;-)

au fait si on laissait un peu + de liberté à chacun, ça génerait quelqu'un?

et qu'est ce qui est le + grave: parler d'une communication audible par tout un chacun sur un bateau particulier ou se tirer en douce dans les eaux internationnales pour échapper à la loi française sur la navigation de plaisance et entamer le fameux TDM de rève? :-(

ce n'est qu'une question

26 oct. 2004
0

en lisant les quotidiens ...................pour diaoulig
Le voilier mythique de Tabarly était en perdition
samedi
« Pen-Duick III » sauvé par la SNSM

Si Éric Tabarly avait une tombe, il s'y serait sans doute retourné ce
week-end. Un de ses bateaux, Pen-Duick III, a été secouru samedi par
l'équipage du Jean-Bart II la SNSM de Dunkerque, alors que le deux mâts de
17,45m de long, était en détresse en mer du Nord.
Pen-Duick III était parti le matin même, à 8 h, de Liège (Belgique), afin
de rejoindre le port anglais de Ramsgate. À son bord, neuf personnes de
nationalité belge, malades, fatiguées, et d'après l'équipage de la SNSM,
pas franchement aguerries aux manoeuvres. À environ 10 milles nautiques de
Dunkerque, face à une météo peu clémente, l'équipage de Pen Duick III a
décidé de faire route vers le port est de Dunkerque, au moteur. Le vent, de
force 6 à 7, soufflait d'ouest-nord-ouest. Mais le moteur du voilier est
tombé en panne, et l'équipage désemparé a décidé de lancer un message de
détresse, intercepté par le Cross Gris-Nez. À 16h15, la vedette Jean-Bart
II, qui devait encadrer la régate des Bancs de Flandre, a été détournée
pour venir en aide à Pen Duick III.
Après 40 minutes de route, par marée descendante, passant sur les bancs de
sable pour arriver plus vite sur les lieux, la vedette de la SNSM a pu
prendre en remorque le voilier, sans difficulté. Les sauveteurs ont pris la
direction de Gravelines, en évitant les bancs de sable, puis de Dunkerque.
Trois heures plus tard, Pen Duick III était arrimé au port du Grand large.
Le skipper et ses huit équipiers, sains et saufs, ont alors avoué aux
sauveteurs qu'ils avaient talonné à plusieurs reprises sur les bancs les
entourant en attendant le canot de sauvetage (le deux mâts a un tirant
d'eau de 2,75 m).
Avec cette goélette de 1967, appartenant aujourd'hui à la veuve et la fille
d'Éric Tabarly (disparu en mer le 13juin 1998 au large du Pays de Galles),
il a remporté entre autres, la Fastnet ou Sydney-Hobart.
Le voilier mythique de Tabarly était en perdition samedi
« Pen-Duick III » sauvé par la SNSM

«Pen-Duick III» a été remorqué au port du Grand large à Dunkerque

0

Bravo pour les news une fois de plus
Ce que j'aime avec les journaleux c'est qu'ils écrivent vraiment n'importe quoi, sans trop vérifier, pour être les premiers à publier... à moins que:

le bateau soit effectivement parti de Liège, aie descendu le canal Albert, ses 80km et ses 6 écluses, aie ensuite rematé (car les ponts du canal sont à 6m50) dans le port d'Anvers, aie, après avoir passé les écluses d'Anvers, descendu les 50 miles de fleuve jusqu'à l'embouchure, puis les 30 miles de côte jusqu'à Dunkerque...

heu, vous croyez pas qu'il y a de quoi être un peu fatigué en fin de journée?
;-)

26 oct. 2004
0

l'article du journal cite le nom du bateau,le message du cross,
la sns et plein de renseignements que philou n'avait pas dit.....et il met en cause + gravement l'équipage

il ne reste + qu'a certains et certaine qui se reconnaitront d'aller porter plainte contre le journal pour non respect de la loi sur le secret des communications......

à moins qu'il soit + facile de s'attaquer à Philou qui mérite ma solidarité?

:-( :-( :-( :-(

amicalement

0

bah,
si on devait attaquer les journeaux chaque fois qu'ils balancent des couënneries....

par contre, les copains ici, zon intérêt à filer drois comme je crois percevoir sur les forums (fora?)
;-)

26 oct. 2004
0

Equipage fatigué
Désolé Kiwi mais je pense qu'un bon skipper doit tenir compte aussi de la fatigue de son équipage après une journée à regréer le bateau et doit savoir différer un appareillage pour partir dans de bonnes conditions.

0

heu... philou,
c'était juste une blage, déja de Bruxelles, c'est pas jouable dans la journée

De Liège oublie, il te faudrait la journée rien que pour le canal,

c'était juss pour bouffer du journaleux ;-)

26 oct. 2004
0

Et oui JP...
si on veut se faire engueulé y'a qu'à venir ici lancer un sujet...

Et moi je viens pour y lire des conneries aussi grosses que Pen Duick III comme :
"étant monument historique,donc propriété de l'état..."
Pen Duick est propriété de Mme et Mlle Tabarly ou de la fondation qui a été créée...
Et les bateaux qui s'appellent encore Pen Duick sont gérés en société de charter...

De plus il me semble que si le "sauvetage" des vies humaines est gratuit, la SNSM facture tout remorquage de bateau.
Mais démentez moi si je me trompe.

Ma sympathie à Philou 2 qui ne dévoile pas une communication PRIVEE de la VHF, mais qui raconte un fait divers.
A savoir si au moment du remorquage de Pen Duick un "Tarte en Pion" n'aurait pas eu besoin d'un réel secours...

A. Pert.

26 oct. 2004
0

un peu trop vif
Désolé Kiwi je n'avais pas percuté en lisant Liège, effectivement cela compliquait beaucoup les choses.
Par contre j'ignorais cet épisode devant Dunkerque.
Je note que, comme pour l'épisode devant Le Havre, on nous parle de fatigue de l'équipage.
Il vas falloir que le skipper de Pen Duick soigne un peu plus le recrutement de ses équipages.

26 oct. 2004
0

Alain Pertinent
Merci pour "la connerie grosse comme ça",tu es vraiment symptahique!!!!mais sans rancune!
Reste à savoir qu'elle est la part de la collectivité locale dans cette assos'???
Quand à Philou2,je lui maintient mon soutient,car visiblement,le skipper semble pouvoir être mis en cause,pour plusieurs raisons.
,ce qui me ramène à une rèponse précédente sur le même fil.
cordialement
jacquot

26 oct. 2004
0

Désolé Jacquot...
et merci pour cette "non-rancune"...
ci-joint mes excuses et je remplace "connerie" par "erreur" .

Mais avec tout le respect que l'on doit à Monsieur Tabarly, je crois que sa veuve n'a jamais perdu le cap de la rentabilité du nom qu'elle portait ainsi que les possibilités offertes par les bateaux "Pen duick".

Mais ce propos n'est pas une critique envers Madame Tabarly que j'applaudis d'avoir pérénisé ces deux noms...

L'idée de ce fil est plus, je crois, sur l'abus que peuvent faire certains skipper pro du fait de la notoriété du bateau sur lequel ils sont sans en avoir les capacités...
A moins que la rentabilité commerciale du dit bateau n'oblige à ce genre de "croisière" style "day-charter".

Encore mille excuses,Jacquot ;-)

A. Pert.

26 oct. 2004
0

Faut comprendre...
...pour le même prix, t'as droit à une casquette "Pen Duick III" avec des feuilles de chêne dorées...

26 oct. 2004
0

vû comme ça.....
Comme je te l'ai dit prédemment,je n'ai pas vraiment pour habitude,de ne pas dire les chose,envers qui que se soit,le tout sans agressivité,ce qui n'est pas tout à fait vraiment l'esprit de ton intervention précédente(il serait probable,que d'autres,de par ta réponse aient démarré plus hard ;-))
Ce qui est le plus comique est que nous semblons d'accord sur le fond!!!
J'accepte d'autant pus tes excuses,qu'elle sont la démonstration,avec ma réponse,qu'il est aisément possible d'éviter de laisser partir en "live" un fil,parmis tant d'autres. ;-)
que je rassure mes potes matelots,que je ne suis pas contre qu'on puisse encore s'engeuler un bon coup,et me garde la possibilité de démarrer moi aussi,devant certaines intervetions,le tout étant,d'éviter les dérapage stériles!!!
cordialement
jacquot

26 oct. 2004
0

euhhhh
" Vû comme ça",était ma réponse à Alain Pertinent,j'avais ommis de le préciser!!!!
ben oui!!!!je suis toujours aussi nul au clavier ;-)
jacquot

26 oct. 2004
0

si je comprends bien,la messe est dite....
vos jugements sont fait et la cabane va tomrer sur le chien..............

et bien,moi je pige pas........

ce qui est peut etre arrivé à DK.n'a peut etre rien à voir avec cette soit disant histoire du Havre.....
et je reste trés dubitatif et me garderait bien de porter un jugement sur cette affaire,
-------de quel droit d'ailleurs--------------

et vous me decevez beaucoup en me faisant penser à une bande de comeres..........malpensantes....

en plus vos politesses exagerés sont à gerber...

je quitte ce fil, honteux pour vous et de vous.....

gg. :-(.........................

26 oct. 2004
0

A propos des Pen Duick... et du 3 en particulier.
Faute d'informations précises, je ne porterai aucun jugement sur le skipper, l'équipage etc...
Pour autant que je sache, seul Pen Duick, le premier du nom appartient à Marie Tabarly.
Je crois que les autres appartiennent à diverses organisations, mais plus ou moins sous le chapeau de l'Association Eric Tabarly.
Si le skipper ne connaissait pas le secteur du Pas de Calais, il ne serait pas le premier à avoir talonné sur les ridins qui se trouvent parfois relativement loin au large avec des fonds très faibles.
Quant à l'exploitation "commerciale" de ces bateaux, je pense que c'est la seule manière d'en couvrir les frais d'entretien qui sont très élevés. Cela donne en plus à de nombreux amateurs la possibilité de naviguer à bord de ces bateaux mythiques.
Peut-on reprocher à Jacqueline Tabarly de gérer le mieux possible les "marques" Tabarly et Pen Duick? Pour cette dernière, cela existait déja du vivant du grand Eric au travers de la sciété dont G. Petitpas, l'ami de toujours, était le dirigeant. C'est tout simplement une entreprise fondée sur le nom de son créateur qui doit perdurer au profit de sa famille. Critiquerait-on s'il s'agissait d'une autre activité?
A la tête de l'Association Eric Tabarly, Jacqueline n'économise pas ses efforts pour faire vivre le souvenir et développer tout ce que son mari avait mis en route, pour le plus grand bien de tous.

26 oct. 2004
0

eh!bien!!
bien qu'étant visiblement pas du même avis que toi,Gégé,tu me vois vraiment navré et surpris de te donner la gerbe!!!
J'ai pas tout compris,mon vieux pote,craindrait tu une alliance avec Alain Pertinent???si oui tu te gourre à bloc,nous avons eu une explication,et s'il en reste que nous ne sommes pas d'accord sur tout,sur ce fil ci oui.
Amicalement toujours
jacquot

26 oct. 2004
0

à l'adresse d'écumeur..
je ne reviens en rien sur ce que tu as développ de manière on ne peux plus claire,de plus je ne connais pas la région et ses pièges,(mais les cartes marines c'est pas pour les chiens,alors quand on connais pas,on arrondit déjà les pointes)non?.
mais simplement pour ne pas perdre le fil de vues,ce n'est ni elle,Mme Tabarly(pourqui j'ai le plus grand respect)ni son assos que je met en cause,mais putôt les capacités de certain à emmener de tels navires(elle n'a peut-être pas eu le choix d'ailleurs,dommage pour le navire)
jacquot

26 oct. 2004
0

incompetence ????
hello,
si tout ce que j'ai lu sur ce fil est vrai, eric doit effectivement tourner dans sa tombe come une toupie et à la place de sa femme je verrai à remplacer le skipper en cause car c'est le genre de trucs à sapper la confiance du public dans les diverses prestations de ses bateaux.
quelqu'un sait-il si il est possible de consulter les rapports de mer, car si je ne m'abuse, dès que la snsm intervient, un rapport de mer est demandé, ne serait-ce que pour des questions d'assurance.
et si les rapports confirme que le meme skipper a demandé deux fois une aide peu, voir pas justifiée alors nous pourrons nous en inquieter legitimement aupres de jacqueline tabarly et dans le cas contraire à presenter nos excuses au skipper.
ceci dit vous parlez d'un départ de liege et il me semble tres curieux qu'un tel bateau se soit rendu dans cette ville, surtout au vues de la complexité des manutentions de gréement que cela semble imposer.
bref beaucoup de question sur un sujet qui pourrait etre grave.
si certain ont des infos precises et verifiables se serait sympa d'en faire part.
bon vent
jpierre

26 oct. 2004
0

j'oubliai,
et le post de Diaoulig me le rappelle,qu'effectivement,si la compétence du skipper,n'est pas en cause,je lui présenterai mes excuses.
jacquot

26 oct. 2004
0

Je rapelle...
que c'est déjà rrivé à Tabarly de talonner...

26 oct. 2004
0

et on peut aussi ...
rappeler que chaque "grand" marin a à son actif une pile de grosse bêtises :-)

On pourrait ouvrir un concours: la plus grosse bêtise du marin le plus célèbre :-)

Allez, je commence: le nombre de bateaux bouzillés par le grand Bernard :-)

26 oct. 200416 juin 2020
0

Hinault, ila bouzillé des bateaux ?
C'est dingue ce qu'on arrive à faire avec un vélo.
J'ai entendu dire qu'Armstrong avait même mis un pied sur la Lune :-)

26 oct. 2004
0

la noyade.........
du pauvre Erick.............

27 oct. 2004
0

Quelqu'un a-t-il reproché quelque chose
à Jacqueline Tabarly...?

... dont je suis le premier à parler !
ci-dessous le C/C de mes propos pour qu'ils ne soient pas déformés :
" ... n'est pas une critique envers Madame Tabarly que j'applaudis d'avoir pérénisé ces deux noms... "

Et je ne critique pas non plus l'exploitation commerciale des "Pen Duick" qui, sans elle, serait la fin de ces bateaux exceptionnels.

Par contre il m'est déjà arrivé de talonner, mais pas de manière catastrophique, de perdre mon arbre d'hélice avec voie d'eau importante, de faire 15 milles pour rentrer au port avec un safran à moitié cassé, et bien d'autres petites fortunes de mer sans pour autant appeler la SNSM.
Et je ne suis pas skipper professionnel.
Cela reste toujours à mon avis l'idée de ce fil ?

Mais comme d'habitude beaucoup viennent apporter leur grain de sel, moi le premier, mais personne ne répond aux questions essentielles.
- La SNSM facture-t-elle ses remorquages ?
Je réponds oui mais j'accepte d'être démenti.
- Ne se sert-on pas trop facilement d'une certaine notoriété pour appeler trop vite les secours...?
Si quelqu'un à plus de nouvelles nous en saurons plus...

Merci, et pardon si mes propos semblent parfois agressifs, je n'ai aucune agressivité envers qui que ce soit, j'essaye juste d'être pertinent, comme le suggère la charte d'HEO.

Alain Pert.

27 oct. 2004
0

Dans une certaine mesure...
... je préfère une fausse alarme qu'un scrupule qui se termine en drame.

J'essaie de sensibiliser mes chefs de bords à ces mécanismes psychologiques qui pourraient leur faire retarder l'appel à l'aide (fausse pudeur, crainte du ridicule, honte de s'être mis dans cette situation...)

A-t'on assez reproché à l'Abbé Cottard de n'avoir déclenché les secours que trop tard ?

27 oct. 2004
0

Pour Alain P.
La SNSM comme les autres, facture ses interventions d'assistance (ex. prise en remorque) alors que les interventions de sauvetage sont, règle universelle, gratuites.
Si on tient compte des moyens mis en oeuvre, cette tarification de la SNSM est relativement modique. Evidemment c'est beaucoup plus coûteux si le CROSS lance une Abeille pour vous assister.
Bon nombre de contrats d'assurance incluent la prise en charge de ce coût, c'est peut-être ce qui entraîne des demandes un peu trop faciles.
Par contre la RNLI, sur les côtes british ne facture rien en aucun cas. Il est vrai que, de l'autre côté du Channel, tout ce qui flotte cotise à la RNLI, ce qui est loin d'être le cas chez nous et entraîne de la part des patrons de stations SNSM une recherche permanente de fonds.
Alors, mes amis, si ce n'est déja fait, cotisez tout de suite.

27 oct. 2004
0

Merci ecumeur
pour cette précision.

Il y a déjà quelques années un copain avait payé 3000 F pour un remorquage d'un 11 m pas très loin d'un port, cause panne moteur, pétole complète, et courant de marrée qui portait à la côte.

Et dans une certaine mesure peut-on comparé le drame provoqué par Cottard avec des gamins sur des dériveurs de plages et une panne moteur d'une goellette de 17 mètres...
Cela me rapelle un "pan pan" entendu en été en Méditerrannée envoyé par un locataire de voilier dont le moteur refusait de démarrer à plusieurs milles au large alors qu'il y avait 15 Nds de brise marine.
Le Cross à conseillé à ce plaisancier de mettre les voiles et de se rapprocher de la côte, voir même d'essayer de rentrer dans un port comme ça...

Mais attendons d'autres nouvelles sur ce fait divers, s'il y en a, pendant que d'autres s'ennuient sur ce site... :-p

Alain Pert.

27 oct. 2004
0

je préfere aussi une fausse alarme qu'un scrupule qui se transforme en drame
mais je préfère surtout que les sauveteurs restent à poste à quai plutot qu'une fausse alarme.... :-( :-( :-(

amicalement

27 oct. 2004
0

Fausse alarme
Tout à fait d'accord avec toi jp.
Mon intention en vous racontant cette histoire était de sensibiliser les membres du forum à quelque chose qui se développe de plus en plus sur mer aussi: l'"assistanat".
Le moteur en panne : on appelle la SNSM (elle est là pour çà!!!)
La météo n'est pas celle annoncée par la météo : on engueule le Cross Jobourg (je peux vous dire que celui-la il a été bien reçu).
Après on s'étonne que les autorités, qui généralisent vite, n'apprécient que modérément les plaisanciers.

27 oct. 2004
0

et nous pondent
des règlements ! :-(

28 oct. 2004
0

philou, j'ai jamais engueulé le cross jobourg
parce que ma vhf asn toute neuve à 160 € porte pas aussi loin de port camargue.... :-D

amicalement

ps je savais meme pas que ça existait le cross Jobourg qui a un nom de bierre belge ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

Après la pluie...

  • 4.5 (39)

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

mars 2021