Peinture de pont

Bonjour à tous
Je suis actuellement en train de refaire la peinture de pont de mon Chance 37.
Il semblerait que l'ancienne peinture soit du monocomposant: lorsque je passe un chiffon d acétone, de la "poussière"reste sur ce chiffon.
J'ai décape, ponce de plus en plus fin afin d obtenir un support propre mais il y a des endroits où reste l ancienne couche.
Je voulais repeindre en mettant d abord une epoxy bi composant International Interprotect.
Est ce qu il y a risque de réaction avec les restes de ll ancienne couche de mono, en sachant que cette dernière semble très ancienne et a de toutes les façons été bien poncée et dégraissée
Ne faudrait il pas mieux passer avant l Interprotect une primaire universelle et compatible avec tout type de peinture et si oui quelle primaire me conseilleriez vous?
Merci d avance pour vos réponses

L'équipage
14 avr. 2013
14 avr. 2013
0

Pourquoi changer pour une bi-composant ?
Plusieurs avantages de la monocomposant: plus simple à passer, pas de mélange à faire, reprise facile si on l'abime (ancre, tangon ...) , moins chère.
Pour renouveler ton ancien revêtement, il suffit de bien le dépolir au papier fin (environ 150), bien dépoussiérer, prendre son temps pour bien poser les masquages et peindre au petit rouleur.
Yann

14 avr. 2013
0

il me semble qu'on ne peut pas mettre du bi sur du mono.

14 avr. 2013
0

En complément de ce qui sera écrit ici, International met a disposition un numéro de téléphone pour des conseils techniques.

14 avr. 2013
0

Comme pour le vernis, on passe de peinture "dure" à peinture"molle", pas le contraire, normalement, et sauf nouvelle invention m'ayant échappé(possible toutefois)

15 avr. 2013
0

Comme dit bicoton- les conseils d'International seraient à chercher. Ils savent bien comment marchent leurs peintures.

Pourquoi changer de mono? Pour qu'on n'aie pas à le refaire tous les 3 ou 4 ans. La preparation des surfaces est essentiellement pareille pour mono ou pour bi-composant. Pour nous, le bi-composant a duré plus de dix ans maintenant. Il commence à s'user un peu par endroits - comme là où les écoutes frottent sur les bords du cockpit. Il ne sera pas trop difficile à les retoucher un de ces jours, quand le temps est propice.

15 avr. 201315 avr. 2013
0

Yann : "Plusieurs avantages de la monocomposant: plus simple à passer, pas de mélange à faire, reprise facile si on l'abime (ancre, tangon ...) , moins chère."

Je ne suis pas d'accord :

  • Le fait d'avoir à "mélanger" n'est pas un problème, vu qu'avec la mono, il faut de toute façon ajouter du diluant et... "mélanger"... Une fois mélangée, on a vraiment le temps avec la bi (plusieurs heures) La bi se passe mieux à la brosse, car plus fluide, elle s'étale mieux. Surtout si on met 25 % de diluant No 9 (International), ce qui est hautement préférable !

  • Pour les reprises, ça se vaut en travail, à part que la bi résiste énormément mieux aux chocs et aux frictions... Elle s'abime beaucoup moins, et on y revient beaucoup moins souvent !

  • Par contre, pour le prix, la bi revient bien moins cher !!! Et ce, en peinture et en temps... Car, bien que 30 % plus chère à l'achat, avec la mono, il faut repeindre tous les ans, si on veut garder un brillant, de plus elle est fragile aux frottements et se raye facilement... En plus la mono laisse de la couleur sur tout ce qu'y s'y frotte. Le sel et le soleil, tuent la mono.

Je dis tout cela par expérience !
Pour avoir utilisé les deux, Y'A PAS PHOTO, DE LA BI !!!

Par contre, puisque il s'agit du pont, la grande majorité de la surface, sera peinte avec de l'antidérapant (Interdeck, par exemple, simple et efficace)

15 avr. 2013
0

D'accord avec baboujoli, la bi y'a pas mieux, mais... ton problème est que tu vas au devant de gros soucis, si ton pont a été peint avec de la mono. Si tu as de la poussière qui reste sur le chiffon, imagine avec de la bi. Il faut que tu isoles la mono avant toute chose. Pour un pont, ça ne vaut pas la peine, donc, malheureusement mono obligatoire.

15 avr. 2013
0

Merci pour ces réponses
Comment isoler la mono?

15 avr. 2013
0

Je ne parlais que de la peinture antidérapante (c'est ma seule expérience) en peinture de pont. De mémoire, le pont d'un CHANCE 37 et le dessus du roof étaient entièrement recouvert d'une surface antidérapante , pour le reste il n'y a plus que les parties verticales qui ne représente pas de grandes surfaces.
De toute manière, avant de passer à la Bi, il faut enlever toute trace de la Mono. La seule solution fiable mais couteuse, démonter tout l'accastillage et demander à un professionnel du décapage/sablage de remettre le gel-coat à nu en utilisant un abrasif très fin (il en existe plusieurs dont certain à base de bicarbonate de soude, de débris d'éponge, etc ...)
Yann

15 avr. 2013
0

Ceci dit, on a dit souvent que la peinture mono, si elle est vieille, peut être recouverte de bi... à vérifier...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021