peinture coque "peau d'orange"

Bonjour à tous !!!

Actuellement je rénove mon bateau et j'en suis rendu à la parti la plus délicate la peinture.

j'ai donc un soucis avec ma couche de finition elle est en peau d'orange, pas top point de vue esthétique.

je vous explique mes étape.

  1. Préparation de la coque ponçage au 180. 2.peinture de la coque avec la top lac de chez inter (application au rouleau mousse à poil très court) 3.ponçage au 320. 4.peinture toplac toujours au rouleau car au spalter de léger trait disparaissaient pas.

je précise que je n'ai pas diluer la peinture et que suite à ça j'ai acheter un guide de ponçage 3m et que je ponce la coque au 800 1000 et 1500 à l'eau pour avoir un rendu nickel et qu'en 12 heure j'ai poncer 1/10 eme de la coque (travail de titan).

demain je vais voir si je peux pas reponçer ma coque à l'orbital car j'en possède une et repeindre tout en diluant la peindre application au rouleau puis tirer celle ci au spalter.

si quelqu'un parmis vous a déjà eu cette expérience j'aimerais bien savoir comment y remédier ?!

merci d'avance bonne soirée

L'équipage
07 août 2016
07 août 2016
0

J'ai eu ce genre de soucis au rouleau.
La fois d'après j'ai utilisé un pinceau mais faible surface à peindre.

07 août 201607 août 2016
0

Je confirme, c'est un problème de rouleau mousse. En principe, celui à utiliser est indiqué sur la notice de la peinture.
PS Mousse à poil ? Connaît pas... Un velours conviendrait sans doute mieux...

07 août 2016
0

certainement velours merci du clin d'oeil.
je pense que demain je vais le re poncer au guide puis repasser une couche lisser au spalter .

07 août 2016
0

Pour moi, c'est pas le rouleau.
La coque a été poncée au grain 180 et peinte directement.
Il aurait fallu un apprêt qui aurait été poncé fin. Puis une couche de peinture suivie d'un ponçage très fin (500) pour la 2eme couche.
Dans le travail qui a été fait ici, la peinture n'a fait qu'accentuer les micro rayures du ponçage du gelcoat.

07 août 2016
0

merci pour vos reponse selon vous est il indispensable de ponçer à l'eau? sachant que je le lustre à la fin

07 août 2016
0

Ce n'est en aucun cas un problème de rouleau si le rouleau est bien utilisé.

je ne vois pas comment on pourrait expliquer ce problème sans avoir vu comment la laque a été appliqué.

Très souvent je vois des peintres amateurs étaler beaucoup de peinture par envie d'avoir un film épais. Grosse erreur.

07 août 2016
0

je vous rassure je n'ai pas appliquer la peinture en grosse quantité .
j'ai tiré un max à l'horizontale pour vous dire que la première couche de noire ne couvrait pas suffisamment le blanc.

08 août 2016
2

Pour moi votre soucis n'est pas du rouleau, mais d'une peinture pas correctement diluée par rapport à votre température (ambiante et support) / humidité . Les 3 cas pour une peau d'orange sont :
-Matériel d'application non adapté, ce n'est pas votre cas un laqueur velours fait tout a fait l'affaire
-Une application en trop forte épaisseur, ce n'est apparemment pas votre cas...
-Laque mal diluée, c'est votre cas ! Vous écrivez ne pas avoir dilué... de plus je lis "la première couche de NOIRE ne couvrait pas suffisamment le blanc."

Nous sommes en été, j'en déduis de votre pseudo que vous êtes dans le 85, c'est quand même pas le nord... et vous laquer en NOIR, votre peinture non diluée sèche trop vite, s'épaissie trop vite, n'a pas le temps de se tirer ...

Ce que , si vous l'accepter, je vous conseille :
-Apres 24h de séchage, Ponçage à l'orbitale au grain 320, vous pouvez commencer au G220 selon l'ampleur des dégâts pour casser la peau d'orange.
-Dépoussiérage puis dégraissage a l'alcool à brûler
-Dilution de votre laque mono selon préconisation International (en moyenne 10 à 25% de dilution)
-Application de 1 couches de laque fine croisée
-Application d'une 2eme couche épaisseur "normale"...
Si le résultat vous convient, dans les moins de 24h application d'une 3eme couche épaisseur "normale"
Si après la 2eme couche le résultat ne vous convient pas :
-Apres 24h de séchage, ponçage au G400 orbital puis 600 à l'eau
-Dépoussiérage / dégraissage
- 3eme couche pas trop chargée + 4eme couche "normale"
Si vous voulez un miroir, apres 72h de sechage, 1000/1500/2000 a l'eau puis lustrage .

Dernier conseil, laissé 5 à 7 jours d’évaporation des solvants et de durcissement à votre laque avant une manutention, sauf si celle ci ne touche que les oeuvres vives .

Bon courage

08 août 2016
0

@ ASuivre17 d'accord pour l'ensemble mais aussi tenir compte du vent (dilution/évaporation) et de la T° max 20° pour les mêmes raisons.

08 août 2016
0

Bonjour, J'ai eu ce problème il y a plusieurs années. La cause en était le gelcoat qui était assez vieux et poreux. On a poncé, mis un primaire genre gelshield 200 (facile à appliquer et à poncer), puis laque de finition. gelshied avait un autre nom à l'époque mais je ne m'en souviens plus... En tous les cas, le résultat était parfait. Bon courage pour la suite. EMLO

08 août 201608 août 2016
0

L'utilisation d'un primaire type geshield est de l'ordre de l'option qu'on peut zapper.

Une laque doit pouvoir donner un beau fini directement sur le gelcoat s'il est déglacé.

Cela ne sert strictement à rien de poncer au delà du 220 à l'orbitale si vous vous contentez de passer le rouleau. Par contre si vous étiez un bon pistoleur, cela vaudrait le coup.

08 août 2016
0

Non, ne pas sous estimer l'étape primaire. Une laque est un produit restant en surface, et donc n'ayant pas d'accroche sur un support poreux, ce que peut etre un gelcoat. Dans ce cas, le primaire est indispensable, car, lui, il adore les supports poreux.
Avec un primaire, le résultat final sera de toute façon toujours meilleur que sans, donc, ne pas passer cette étape.
Pour la peinture qui ne se tend pas (peau d'orange, traits de spalter qui ne disparaissent pas,...) je confime, tout simplement car pas de dilution.
Toujours diluer, encore plus vrai quand il fait chaud, ou que le support est chaud.
Entre deux couches, un grain de 280/320 est bon pour le ponçage. Sauf bien sur pour une application frais sur frais au pistolet (mais je ne crois pas que la toplac le permette).

08 août 2016
0

il faut toujours diluer en fonction de la température
utiliser des rouleaux laqueurs et tirer au spalter
8 jours après on peut lustrer si nécessaire
alain

08 août 2016
0

Quand j'ai fait ma peinture en bi composants, j'ai bien dilué à 20% ensuite application rapide au rouleau mousse de 10cm sur des rectangles de 50cm sur la hauteur du franc bord, pas de spalter (ça faisait plus de mal qu'autre chose) juste un petit coup de finition en affleurant la surface avec le rouleau pour enlever quelques micro bulles.
J'ai passé 4 couches en respectant les temps de surcouchage sans aucun ponçage intermédiaire.
La difficulté est de trouver des rouleaux qui ne se délitent pas trop vite avec les solvants très agressifs d'une bi composants, j'arrivais à faire 1/2 coque (9m) avec un rouleau et environ 40mn.
Avec de la mono cela doit être encore plus facile d'avoir un bon résultat car cela tire moins vite.

08 août 2016
0

Quand tu m'as vu appliquer le primocon, j'ai laissé tomber le rouleau mousse floqué, il se dégradé trop vite. Dommage, ça faisait un bon boulot.

08 août 2016
1

Le meilleur rouleau laqueur, quelque soit le support, est le poil ras. Plus c'est ras, plus c'est facile, mais plus il faut recharger souvent (et donc risque accru de traces de reprise, et nécéssité du spalter)

08 août 201608 août 2016
0

edit: réponse à moby

Non, comme pour une laque batiment, le spalter est l'outil qui améliore le tendu de la peinture. Le rouleau étale la peinture, et le spalter la tend.
Seulement, il y a un petit coup de main à prendre. Le spalter doit etre incliné d'environ 45 degrés, et les poils doivent seulement affleuré la couche. Il ne se mainpule pas du tout comme une brosse classique.
Quand la peinture est correctement diluée, le tendu final est presque obtenu derriere le spalter.
Ce n'est plus à la mode du tout, mais les plafonds laqués (de vrais miroirs pour les mieux réalisés), par exemple, sont réalisés de cette maniere. Et ce sera la meme méthode pour toute laque non appliquée au pétard, que ce soit sur de l'enduit, du bois, du bac acier ou sur nos jolies coques.

09 août 2016
0

La temperature est aussi un soucis, idealement, il faut 15/20degrés, et surtout pas face au soleil pendant la polymerisation.
Pendant le sechage, si trop chaud, trop froid, trop humide,.... la peinture ne se tend pas comme elle devrait le faire, et surtout, la polymerisation est perturbée, avec un risque de mauvaise accroche. Notamment, quand il fait trop chaud, les solvants s'evaporent trop vite.
C'est valable pour toutes les peintures. Par exemple, vous ne verrez jamais (il ne faut jamais dire jamais, puisque certains le font quand meme) un peintre faire une façade en plein soleil avec une forte chaleur...degats presqu'assurés.

09 août 2016
0

Je connais le principe mais lorsque j'ai réalisé cette peinture, il faisait 25°C le matin et + de 30 l'APM, la peinture International bi tirait trop vite (j'étais seul) et si je passais le spalter ça laissait des traces qui ne se tendaient plus.
Peut-être aurais je dû diluer encore plus?
Les gars sur le chantier pensais que j'avais fait une peinture au pistolet donc bon résultat uniquement au rouleau mousse.
Gégé

09 août 2016
0

Je veux bien un cours magistral (de peinture) ...

08 août 2016
0

embompoint cellulite ??

09 août 2016
2

Encore une chose pour nos peintures de coques, éviter le white spirit à tout prix. Le ws, c'est fait avec les fonds de cuves des industries petrochimiques. Tout ce qui leur reste à la fin, et qui ne peut servir pratiquement à aucune utilisation pro. Bref de la bonne m.... grasse et chimique. Utilisez les diluants conseillés.
Ok, les fabricants se gavent bien la dessus, mais au moins, on supprime une possibilité supplémentaire d'obtenir un résultat degueulasse. Si le diluant conseillé ne vous assure pas un resultat parfait, le ws, lui, vous assure un resultat mauvais.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (4)

Piégeage des gouttes

mars 2021