patte de lapin

Bonjour à tous
je dois passer acheter des rouleaux pattes de lapin pour mon carénage chez Merlin l'enchanteur et je ne sais pas quel modèle choisir : rouleau mousse, laqueur, etc ....
Merci de vos conseils
nautiquement vôtre

L'équipage
09 mar. 2016
09 mar. 2016
8

jamais de ça à bord !!!!! malheureux !!!!! :lavache: :acheval:

09 mar. 2016
0

Patte de quoi???? sur un bateau???
Patte de grandes oreilles en mousse ferme, ça fonctionne pas mal mais ça dépend vraiment du type de peinture.

09 mar. 2016
0

avec antifouling matrice dure type altura

09 mar. 2016
2

Un rouleau laqueur de taille normale, ça va bien plus vite à passer et c'est plus régulier

09 mar. 2016
0

L'année dernière, j'ai voulu essayé le mini-rouleau laqueur en mousse de L.M. pour une application plus lisse. La mousse n'a pas apprécié le Micron extra. Décomposée dés les premiers coup de rouleau... J'ai pas insisté et j'ai re-sorti mes mini-rouleaux à poils !

09 mar. 201609 mar. 2016
0

Prends des rouleaux à radiateurs (en peluche) - chez Brico dépot le kit : un manche, 5 rouleaux et un petit bac pour 6.20 €... on jette après usage.

ça ressemble à de pattes d'animaux à grandes zoreilles mais ça s'appelle pas comme ça...

09 mar. 2016
0

C'est étonnant, car ça fait des années que j'utilise du Micron au rouleau laqueur : jamais eu le moindre problème.
Rouleaux en mousse de mauvaise qualité ???
L'avantage des rouleaux mousse, c'est que l'on utilise beaucoup moins de peinture !

09 mar. 2016
0

Mauvaise qualité ou prévu pour les peintures à l'eau (pas de restrictions indiquées...). En usage domestique je n'ai jamais eu de problème avec ce même produit. Une sorte de mousse très fine, jaune pale.

09 mar. 2016
1

justement, c'est pas vraiment un avantage pour un AF !

09 mar. 2016
0

@youplaboum :Ce n'est pas un avantage car justement l'efficacité d'un antifouling dépend essentiellement de l'épaisseur de la couche.

10 mar. 2016
0

donc il t'en reste si tu en utilise moins ??????
alain

09 mar. 2016
0

Et bien pour moi si, c'est un sacré avantage de mettre le moins d'antifouling possible.
Parce que je suis assez sidéré de voir la quantité que peuvent utiliser certains, alors que ma carène avec seulement 2,5 litres pour 2 couches (35 pieds) n'est pas plus sale que les autres en fin de saison.
En mettre plus, ne se justifie que si l'on envisage de garder le même antifouling au moins sur 2 saisons.

09 mar. 2016
5

Deux couches avec 2,5 litres sur un 35pieds, je veux la recette :bravo:

09 mar. 2016
0

Ben y a pas de recette !
Un pot de 2,5 l de Micron et un rouleau mousse par côté sur une carène bien lisse.
C'est comme ça à chaque saison depuis 7 ans.
Mais à lire le forum sur des sujets identiques, je ne suis pas le seul à faire une carène de 35 pieds avec ce volume de peinture, et heureusement !
Ce que moi, je ne comprends pas, c'est comment on peut en mettre plus du double. ;-)

10 mar. 2016
1

Pour la même taille, je consomme approx 3,5 l pour deux couches

10 mar. 2016
0

Je fais une couche avec 2,5 l de micron sur 32 pieds.
pour deux couches sur 35 P il doit mettre beaucoup de diluant.?????

09 mar. 2016
0

J'ai une mauvaise expérience de l'usage de rouleau mousse pour appliquer l'antifouling: délitement du rouleau. Quelle qualité de rouleau mousse acheter ?

10 mar. 2016
0

Il faut bien regarder sur l'emballage, il y des rouleaux mousse pour peinture aqueuse, et d'autres pour peintures solventées.
En général c'est indiqué sur l'emballage.

10 mar. 2016
2

Les superstitions, en plus d'être ridicules, ont la vie dure.
Désolé d'en rajouter, mais ça s'appelle comme ça (même sur un chantier naval on dit "patte de lapin" pour designer un petit rouleau).
A bord, je peins avec des pattes de lapin, je mange du pâté de lapin que je préfère à la patée Hénaff et je dors avec mon lapin en peluche (récemment retrouvé).
Je compte prochainement inviter un équipage de femmes (également dans la liste des superstitions débiles).

Pour rester dans le sujet, oui, patte de lapin mousse, à acheter chez des vendeurs de peinture plutôt qu'à Bricomol (ils sont prévus pour tout type de peinture).

10 mar. 201610 mar. 2016
0

et elles t'appellerons mon petit lapin!!!!!! :-D :-D :pouce: :alavotre:

10 mar. 2016
0

Non il les habillera avec le costume d'un célèbre magazine :-D

10 mar. 2016
0

A poils ordinaire.
Les laqueurs sont inutiles la peinture ne se prête pas aux qualité du rouleau. Ce n'est pas le rouleau qui fait le travail, mais la façon de s'en servir.

JJ

10 mar. 2016
0

Rembrandt n'a jamais réussi une eau forte avec un burin de carreleur.

10 mar. 2016
0

:whaou:
oui, il dessinait les lapins à la mine.

10 mar. 2016
0

Il a essayé avec des toiles profanées ?

10 mar. 2016
0

Il adaptait son outil et son geste à son travail et il avait raison j'aime.
JJ

24 mar. 2016
0

l'équipage de femme à poils ordinaire ?
:mdr:

24 mar. 2016
0

C'est pas un peu fini les contrepèteries, non ?
Ou alors, mettez la solution ... ;-)

10 mar. 2016
0

nous à concarneau au chantier sur l'hivernage on roulait l'antifouling à la patte de lapin petit ou gros format en fonction du boulot (surface, sur les salona 37 il y en a ! et on avait + de 30 coques quand même ; ou recoins autour de la quillet du sail drive etc.), rouleau laqueur à poil ras jaune premier prix. on arrivait à utiliser le même rouleau pour plusieurs coques quand la météo (finistérienne en hiver !) le permettait, pas trop de soucis de délitement de la mousse...
l'avantage, c'est qu'il y a moins de matière qui reste sur le rouleau à la fin.
on tirait bien pour en mettre moins, et comme on carène tous les ans, pas de problème particulier en fin de saison.

pour ce que ça vaut

par contre quand on peignait sur des coques humides ou pire mouillées ça tenait pas du tout ! tout foutait le camp hyper vite
bien passer sur une surface sèche je pense

10 mar. 2016
0

Ouh là là, les idées fausses véhiculées sur les forums !
Les rouleaux laqueurs sont parfaitement adaptés pour les peintures antifouling sur des surfaces importantes comme le sont celles des carènes.
Le grand public s'est entiché, on se demande pourquoi, de cette patte de lapin, prévue à l'origine pour des petites surfaces ou des zones où il est le seul à pouvoir passer, alors que le rouleau laqueur, par sa surface bien plus importante, permet un rendement et une finition bien supérieure.
Les rouleaux mousses: je ne les ai pas encore essayé avec l'antifouling, mais quand je vois à quel point l'application est amélioré, je me dis que cela peut largement valoir le coup.

10 mar. 2016
1

Je persiste, la texture de l'anti fouling est mal adapté à des poils très fins il colle de trop et il ne se tend pas.
Je suppose que ce petit rouleau est utilisé uniquement car les coques sont arrondies et une grande largeur devient inutile surtout pour qui n'a pas la pratique de la peinture au rouleau.
Pour avoir une coque lisse comme tout autre support, ce n'est pas l'outil qui est primordial, mais la préparation.
Je vois tous les ans au carénage des gens s'évertuer (des aller-retours rapides et appuyés) avec leur rouleau mousse ou laqueur sur des coques granuleuses, le résultat est garanti ce sera granuleux.
Si tu ponces tu peux peindre fin, si tu ne ponces pas tu ne peints pas fin. B-A-BA de la pratique de la peinture.
il y a une alternative intéressante, ce sont les rouleaux à poils moyens que j'utilise fréquemment en peinture et sur ma coque. Le résultat avec une coque poncée est une coque bien lisse. Mais le geste aura toujours une grande importance.
Là ou je suis d'accord, si tu as un grand bateau tu utilises un grand rouleau.
JJ

10 mar. 201610 mar. 2016
0

Je suis en TOTAL désaccord.
Les rouleaux à poils moyens, c'est à prohiber dans un chantier-bateau sauf si vous voulez peindre les murs du chantier ou faire une strat polyester sauvage. J'hallucine !
Autre point où je ne suis absolument pas d'accord avec ce qui a été dit, c'est que justement, le choix de l'outil est hyper important dans la réussite d'une peinture quel que soit le niveau du peintre.

10 mar. 201610 mar. 2016
0

"Je suppose que ce petit rouleau est utilisé uniquement car les coques sont arrondies"
il faut croire que les rouleaux laqueurs ont une section carré…
La patte de lapin s'est imposée par totale méconnaissance que ce soit des pratiquants amateurs ou des vendeurs tout aussi amateurs (au mauvais sens du terme)
Vous ne verrez jamais un chantier naval digne de ce nom utiliser la patte de lapin pour peindre quoi que ce soit sur une coque.
Pour les stratification de coque et pont de proto par voie humide, les rouleaux laqueurs sont utilisés : c'est le minimum syndical !

10 mar. 2016
0

On les utilisait pour les fonds de coffre, les cales etc. Sur la coque, pas besoin, c'était gelcoaté ou peint par un carrossier.
Toujours au rouleau mousse pour ces accès difficiles.

10 mar. 2016
0

Vis à vis du rouleau laqueur, je fais référence à une époque pas si lointaine où le rouleau laqueur était d'usage principal dans les petits chantiers d'entretien/réparation.
Le pistolet l'a beaucoup remplacé mais cela ne l'étonnerait pas que certains petits chantiers l'utilisent encore pour des laques.

10 mar. 201610 mar. 2016
0

Et enfin, j'ai toujours parfaitement réussi mes peintures antifouling avec les rouleaux laqueurs.
Les rouleaux à poils moyens à longs n'ont d'utilité qu'à partir du moment où le support à peindre contient des reliefs ou que vous voulez badigeonner en grosse épaisseur sans vous soucier de la qualité de finition.

10 mar. 2016
0

tu es marchand chez Leroy Merlin ? mais pas peintre.
JJ

10 mar. 201610 mar. 2016
0

J'ai bossé, entre autres, dans un chantier naval milieu des années 80, du coté de Toulon. Toute peinture sur bateau était évidemment effectuée au rouleau laqueur, excepté certaines zones, à la patte de lapin. Depuis sont apparus les rouleaux mousses qui permettent une meilleure répartition du produit, mais ils restent fragiles. À l'époque cela n'existait pas encore.
Ensuite j'ai bossé dans un chantier beaucoup plus exigeant où tout devait être fait au pistolet sur la coque et le pont.
Je retape mon voilier dans une base nautique où je vois se reproduire des techniques obsolètes souvent basées sur des croyances qu'on peut démolir avec un peu de réflexion.
Un rouleau laqueur à poils ras permet de réaliser (bien plus rapidement et mieux qu'avec une patte de lapin) un très bon antifouling. La prochaine fois, j'essaierai au rouleau mousse.

10 mar. 2016
0

Et alors depuis quand l'outil fait le travailleur ? Je ne doute pas que tu saches travailler mais le bon travailleur se dote de bons outils c'est certainement ton cas. C'est mon propos dans les lignes précédentes.
Ce n'est pas parce que l'on me donne un Steinway que je vais remplacer Lang Lang mais Lang Lang jouera certainement mieux que moi sur mon petit Yamaha.
Dans le conseil, adapter l'outil au travail et à ce que l'on sait faire c'est tout ce que je voulais dire.
Sans rancune;
JJ

10 mar. 2016
0

je n'ai jamais dit une seule fois que l'outil fait le travailleur ! Interprétation erronée.

j'ai dit, et d'une autre manière, qu'aucun bon peintre ne réalisera une peinture de qualité avec du matériel inadapté.
La différence est de taille !
Les rouleaux à poils moyen à long c'est à réserver aux travaux rustiques, où, soit la quantité soit le relief, prime. J'espère que les conseillers Leroy Merlin le savent.

10 mar. 2016
0

Le rouleau patte de lapin a dû être inventé par les fabricants d'antifouling pour pousser à la consommation :-D

N'en déplaise aux septiques, je confirme ce que j'ai dit plus haut : 2,5 l de Micron pour un 35 pieds, et je ne dilue absolument pas !
J'achète mes rouleaux mousse chez CastoTruc, et j'en utilise à chaque fois 3 ou 4.

10 mar. 201610 mar. 2016
0

Je te crois pour la simple raison que la mousse possède cette faculté à nettement mieux réguler et lisser d'elle même. Il est possible de créer un film assez fin, bien mieux lissé, nécessitant donc une quantité de peinture moindre.
On se rapprocherait ainsi d'un film réalisé au pistolet, sans les pertes.

10 mar. 2016
0

youplaboum, ils ont quelle longueur et quel diamètre environ tes rouleaux ?

10 mar. 2016
0

Lesquels vises tu, les classiques à poils courts ou les rouleaux en mousse ?

10 mar. 2016
1

Rouleau mousse marque Diall (Casto) pour peintures et vernis : 110 mm X 30 mm

Je les trouve plus résistants que ceux que j'avais achetés chez un ship (de couleur légèrement orange).
Je change de rouleau pour chaque côté du bateau, donc 4 rouleaux pour 2 couches

10 mar. 201610 mar. 2016
2

Ce qui est clair c'est que les Diall ne supporte pas les peintures bicomposante. Pour ce cas, j'utilise les manchons mousse spécial résine epoxy vendus pour étaler les produits Résinence, à la durée de vie plus longue.

www.castorama.fr[...]51.html

J'ai testé tout récemment les manchons mousse spécial vernis, je trouve que leur densité (moindre) est plus appropriée pour réussir une peinture. Cela demande cependant d'être approfondi.
www.castorama.fr[...]76.html

11 mar. 2016
0

Ok merci de l'info et du lien : en fait ce sont les manchons" type patte de lapin" mais en mousse et effectivement j'ai le souvenir d'avoir essayé une fois mais pas convaincu car le manchon s'était délité très vite. Je vais essayer semaine prochaine pour mon carénage les manchons mousse résine et vernis de casto pour tester.

11 mar. 2016
0

Bonzi, nous feras-tu un retour d'info ?
J'ai fais un saut chez casto entre midi (en face du boulot), ils ne connaissent pas ces rouleaux "résine et vernis"... aurais-tu une référence, stp ?

11 mar. 2016
0

oui, je carène le 20 mars et je pense aller à casto demain samedi voir ces rouleaux mousse qui tiennent aux solvant

23 mar. 2016
1

bonsoir à tous,

Comme convenu, petit retour d'expérience : j'ai utilisé 2 rouleaux mousse blancs Diall de casto qui ont très bien tenu. L'application est plus facile qu'avec les pattes de lapin : pas de peluche, application régulière d'une couche épaisse mais pas trop (je suis en micron érodable) sans repasser x fois. On charge le rouleau très souvent mais juste ce qu'il faut. Du coup, la conso est moindre, j'ai tout fait à l'aise avec 2.5l alors qu'avant il me fallait 0.3 l en plus. Bref, je confirme et adopte ce processus pour l'avenir. :pouce:

24 mar. 2016
1

pensez à diluer en été à 10% et 5% en hiver
l'anfouling se passe mieux et la finition est bien plus lisse
alain

24 mar. 2016
1

Bonjour,

Perso comme fritz the cat qui donne toujours d'excellents conseils (merci) dilution entre 10 et 5 %.
Sinon rouleau laqueur, et j'ai de bien meilleurs résultats depuis que je mélange très soigneusement l'anti-fouling et son diluant avec un mélangeur au bout d'une perceuse, plutôt qu'avec une spatule ou un vieux tournevis ! :pouce:

24 mar. 2016
0

oui, une légère dilution et un bon mélange facilitent le travail car l'antifouling est assez pateux, ....surtout dans le fond du pot !

24 mar. 2016
0

Fritz, tu dilues avec quoi : du white spirit ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

météo et marée (études)

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (80)

météo et marée (études)

février 2020