PATARAS SUR ARCEAU

Comment faire, ça je n'ai pas trop de soucis. La question est que, si je garde encore mon bateau quelques mois, je veux refaire le balcon (déjà vu) mais aussi un arceau pour mon panneau solaire ( une armature métallique noyée dans la résine et le gelcoat pour avoir quelque chose d'esthétique). Idée c.... ou réalisable ? Quelle force exercerais un pataras fixé sur l'arceau et quel devrait être l'échantillonnage ?

Pourquoi s'em...... me direz vous ? ben pour dégager la sortie vers l'arrière, tiens donc !!

L'équipage
16 juin 2008
16 juin 2008
0

pas bon!
Si c'est pour ton bateau de voyage, donc un esquif d'au moins 35 pieds, il va te falloir une telle structure que son poids rendra le projet rédhibitoire. La tension du pataras en statique n'est pas très élevée mais il faut penser en dynamique, et imaginer le couple qui s'applique au mat lorsque ton bateau, au prés, tape dans une vague. Je n'ai pas la compétence pour le calculer, mais juste en observant l'augmentation de tension sur les écoutes de génois, plus l'inertie du gréement, etc.. Ca se passe de commentaires.
La solution pour dégager le passage est peut être une patte d'oie ou un double pataras. Sur mon canote, j'ai le pataras central et le mat de radar aussi, je trouve ça très pratique comme appuis ou main courante entre la jupe et le cockpit.
A+
Alex

17 juin 2008
0

le but
ce n'est pas uniquement de dégager l'arrière mais aussi d'avoir un support pour le solaire et pourquoi pas l'éolienne

17 juin 2008
0

ben c'est simple,
tu fais un arceau pour tes accessoires, et pour le pataras, tu fais autre chose.
Alex

17 juin 2008
0

Le bon sens!
Merci Alex de nous le répéter. Les choses qui vont de soi, vont encore mieux en les exprimant.

17 juin 2008
0

hunter
que dire des arceaux de Hunter qui comporte le rail d'écoute de GV

17 juin 2008
0

patte d'oie
bonjour pour dégager le passage arrière la patte d'oie sur le pataras suffit généralement.

17 juin 2008
0

ou deux pataras
.

18 juin 2008
0

ben oui
la patte d'oie j'y avais pensé mais je mé dit que ça serait encore mieux de la mettre sur l'arceau.
Mais sur HEO, vous êtes mes maîtres à penser (si, si vous êtes bons) alors je crois que mon idée n'était pas bonne

19 juin 2008
0

pourquoi pas un arceau entièrement en polyester ??
Pourquoi noyer l'arceau métallique dans la résine ?
une piece totalement en polyester bien échantillonnée conviendrai tout à fait.
Le choix des tissus permettra d'obtenir une pièce solide et pas trop lourde.
A+

19 juin 2008
0

passeque
parceque moulé sur la cuisse ton machin sera plus lourd que de l'acier. A moins de disposer d'un système pour strater sous vide et cuire le machin, avec des p... de fibres hors de prix, pas la peine d'essayer.
Dans cette optique, rajouter du métal dans le stratifié, c'est limite crétin.
désolé
Alex ;-)

19 juin 2008
0

Pas de compétence particulière
en architecture, mais je pense comme Alex qu'il n'y a pas de comparaison entre l'arrachement d'un point d'écoute de Hunter (qui si ma mémoire est bonne est peu toilé à l'arrière) et le coup de fouet d'un mat de 15 mètres dans une rafale et une vague...
Reste que sur une patte d'oie, le réglage par un palan qui met en tension les deux filins ne me satisfait pas complètement .
D'autres idées ?

19 juin 2008
0

????
Comprends pas ! c'est quoi la cuisse du machin ????

19 juin 2008
0

Par exemple,
mon pataras est donné pour une charge maximale utile de 2 tonnes soit une résistance de
10 tonnes...

çà fait déja du bon arceau

;-)

19 juin 2008
0

Amha
Ca me parait possible si le haut de l'arceau travaille en compression avec la patte d'oie du pataras qui viendrait se fixer sur les extrémités.
Et tant qu'à faire, je reprendrais l'effort à ce niveau par un cable adéquat fixé solidement au pont, indépendamment de la fixation de l'arceau

19 juin 2008
0

épaisseur ne veut pas forcément dire solidité,
idem pour l'inverse.
Les bateaux sont de plus en plus fins ou plutot de moins en moins épais... l'épaisseur n'est pas le seul facteur, l'échantillonnage est à prendre en ligne de compte, la forme de l'objet aussi (présence d'angles par ex); En suite si tu utilises du carbone c'est encore différent.
Cà se calcule, moi j'ai pas les données mais j'ai un pote qui peut calculer çà sans problème.
A+

19 juin 2008
0

tout à fait carquei
il suffit de regarder la reprise du pataras sur un first 27.7 et les peut de matière mais travaillant en compression pour s'en rendre compte

et pourtant le 27.7 n'a pas un programme de hunter

19 juin 2008
0

oui gabsby
le propos n'est pas de dire de faire comme le 27.7 qui ne dégage absolument pas l'arrière,

mais de le prendre comme exemple qu'un structure correctement échantillonnée et travaillant en compression n'est pas infaisable, et permet de libérer l'arrière,

sur le safari il y a deux pataras et ça suffit pour un accès nickel, mais sur un portique je ne vois pas l'inconvénient en reprenant bien les points de tire

19 juin 2008
0

Ecartement
Dans l'idée de Carquei, le portique sert à écarter les deux cotés de la pate d'oie ; mais le(s) pataras contiue(nt) d'être ancré aux anges du tableau arrière.

19 juin 2008
0

Sauf que
je ne vois pas l'avantage par raport à une patte d'oie sur cadènes puisque le but recherché était de libérer l'accès arrière ?

:reflechi:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (9)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021