pataras sous spi

bonjours a toute et a tous petite question sur la tension du pataras pour des bords de spi avec un gréement en tête merci d'avance

L'équipage
02 fév. 2009
02 fév. 2009
0

bordé
étarque,

02 fév. 2009
0

non , logiquement en
course il est conseillé de le relacher , mais,pour moi , ça ne change pas grand chose!

;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

02 fév. 2009
0

j'avais bon
puisque j'avais un réglage moyen :-D

02 fév. 2009
0

tu as trouvé
je dis tendu étarqué pour limiter les rappels violents du à la houle si il n'y a pas de houle un peu mou ne gène pas

02 fév. 2009
0

Il faut qu'il soit juste..
sous légère tension mais sans plus.
Juste pour ne pas que le pataras fouette, c'est tout.
Il faut que ton mât soit droit, sans aucun cintre et équilibrer la tension du pataras et de l'étai de façon à ce que ni l'un ni l'autre ne soit mou.

02 fév. 2009
0

Et quand on a des bastaques
On fait quoi?

02 fév. 2009
0

précise balkan
bastaques sur un fractionné, ou en tête ?

02 fév. 2009
0

Fractionné
7/8, je tends ce qu'il faut le patatas et par sécu la bastaque au vent. C'est'y bien?

02 fév. 2009
0

non
c'est la bastaque qui tiens le mât pas le pataras.

donc le pataras tu peux le laisser lâche.

tu relaches un peu de bastaques pour redresser le mât, mais elle doit rester sous tension.

03 fév. 2009
0

je viens de voir
ton bateau sur ta fiche.

au prés tu bastaques très fort, au portant tu peux choquer environ 20 cm/

tu peux également reprendre un peux de basse bastaque pour redresser le mât.

pataras lache

dans la brise relacher un peu de basse bastaque et prendre un peu de pataras pour contraindre le mât à cintrer, sa évite les risques de courbure inverse sous la pression du tangon.

03 fév. 2009
0

Fractionné, oui mais....
avec barres de flèches poussantes ou non.
Si barres de flèches poussantes tu peux laisser le pataras mou tant que la mer est plate, sinon un peu de tension juste pour empêcher la tête de mât de se balader.
Si les barres de flêches ne sont pas poussantes garder toujours un peu de tension dans le pataras pour tenir en toutes circonstances la tête de mât.
Pour les bastaques il faut les garder sous tension par principe, sauf avec des barres de flêches poussantes par petit temps au portant, là tu peux les oublier sans risques.

03 fév. 2009
0

Bien sûr!
la bastaque me permet également de cintrer le mat si nécessaire.

03 fév. 2009
0

pas tout a fait.
en simple

au près plus de bastaque = plus de tension d'étai
au portant moins de bastaque = moins de quète, surface projetée augmentée.

plus tu prends de pataras plus le mât cintre

la basse bastaque te permet de régler le cintre du mât entre le pont et le capelage.

si le mat est bloqué sur sa basse bastaque, plus de pataras ne jouera que sur le haut de mât.

attention sur ce type de bateau les étais fatiguent au portant, le mât étant redressé l'étai est mou et a tendance à battre, il faut surveiller régulièrement l'étai .

03 fév. 2009
0

dit autrement
la bastaque joue sur l'inclinaison du mât

la combinaison basse bastaque / pataras joue sur le cintre du mât.

arrivé a un certains niveau de bastaque le mât se met à cintrer sous la compression (souvent signe de trop de bastaque).

au portant au veux un mât le plus vertical possible et rectiligne

choquer de la bastaque pour positionner le mât vertical.

prendre de la basse bastaque et choquer du pataras pour avoir un mât sans cintre.

04 fév. 2009
0

OK,
Je crois que j'ai compris le principe. Reste en action à pas me mélanger les pinceaux!
Merci des renseignements.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (88)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021