PASSERA PASSERA PAS SOUS LE PONT

SAILROVER en escale au BRESIL à FLORIANOPOLIS

L'équipage
03 jan. 2007
03 jan. 2007
0

C'est vrai que c'est flippant de passer sous un pont
A Port Vell (Barcelona) il y a un énorme pont mobile qui ne s'ouvre que pour les ferries et qui permet largement à des voiliers comme mon Symphonie de passer en dessous. Et bien je passe bien au milieu en regardant avec angoisse mon antenne VHF qui donne l'impression de gratter le dessous du tablier.

03 jan. 2007
0

port vell, le pont c'est fini
il y a maintenant un accés direct qui court-circuite le pont, qui m'a souvent donné des sueurs froides!

03 jan. 2007
0

zeelandbrug
en hollande est aussi très large
quand on doit passer en dessous c'est les memes calculs : marée, mat, et betement j'ai toujours le reflexe de baisser la tete quand on est en dessous...

03 jan. 2007
0

oui mais
sur ce pont, tu as une jauge peinte sur les piles + une jauge électronique. ça rassure mais faut quand même viser au milieu

04 jan. 2007
0

La Vilaine, pas beau
Remontant la vilaine pour la première fois j'ai failli me faire tanker par le bateau promenade que je venais de trémater (euh, c'est fluvial passé le barrage d'arzal ?), et ce sur un coup de "arrière toute et panica generali" au vu d'un splendide 20 000 Volts qui barrait la route à x mètre d'altitude.

Le plus bizare est que je n'ai jamais réussi à connaitre le tirant d'air (ça se dit comme ça dans ce cas ?) du câble : rien dans les IN et autres pilotes côtiers et aucune station radio alentour pour obtenir le renseignement (le port en amont ne connaissait pas). Et à l'époque je ne connaissais pas nautique@shom.fr

Hors de question bien sur d'envoyer un équipier en tête de mat : 20 kV et mat carbone, la mère à pas voulu.

Et le lendemain à la descente je fouettais encore et on l'a passé à 1/2 noeud
Vraiment délicat d'évaluer le tirant d'air de ces trucs là sauf à a envoyer un équipier en tete de mat (cf ci-dessus)

06 jan. 2007
0

technique sûre...
mesurer au sextant..

06 jan. 2007
0

donnée indispensable
faut bien sûr connaitre la distance du bateau à l'obstacle. Admetons que les cartes ne sont pas précises: je m'arrête, je débarque et je mesure la distance à pieds.. pas bête, non ?

06 jan. 2007
0

mesurer au sextant ou autres goniomètres
Technique très précise (on a mesuré le degré d'arc au pôle et à l'équateur avec cette technique) mais ... il faut une base de référence de longueur connue, et utilisable. Et ensuite faut se transporter aux extrémités de cette base pour observer la base dérivée (la verticale du point le plus bas du câble dans notre cas) à mesurer.

Mais peut-être as-tu en tête une technique diabolique et déconcertante de facilité qui me couvrira de honte de ne pas y avoir pensé sur le champs ;-)

Yves.

PS : pas trop moyen de connaitre la distance du bateau à la verticale du cable, la largeur de la rivière à cet endroit n'est pas non plus documentée (sinon : arc capable et milieu de rivière et toc, puis observation de la hauteur apparente, et re-toc)

06 jan. 2007
0

pas bête sans doute, mais pertinent ?
Dans ce cas précis, le débarquement n'était pas une option valable.
Désolé ;-)

06 jan. 2007
0

Bonjour Yves ,
Si tu parles de la ligne à haute tension située entre ARZAL et LA ROCHE BERNARD, la carte SHOM N° 7144 (embouchure de La Vilaine) donne la hauteur de celle-ci au dessus de l'eau, à savoir 27 mètres !

13 jan. 2007
0

tirant d'air autorisé...
je ne pense pas, car il faudrait pour cela pouvoir calculer le risque de création d'un arc électrique. La carte précise "environ" pour la hauteur de 27 M, ce qui va dans ton sens en ce qui concerne la dilatation éventuelle.

15 jan. 2007
0

1 cm par 1000 volts
;-)

15 jan. 2007
0

y a de la marge
Donc 20 kV, ne pas s'approcher à moins de 20 cm.
On dira que c'est le pied de l'électricien.
Merci,

Yves.

15 jan. 2007
0

c'est inversement proportionnel ...
Tu as bien raison de rappeller celui là aussi

Ces champs induits étant proportionnels à la tension (argh) mais aussi par chance à l'inverse du carré de la distance.

C'est d'ailleurs ce qui sauve beaucoup de gens portant aliance lors des orages, et beaucoup de piste de circuit imprimé de GPS, radar et toute ces sortes de choses.

15 jan. 2007
0

He bien mon canard
ça sent les etoiles ...

06 jan. 2007
0

merci du tuyau
Oui, c'est elle même.

C'est poutant pas faute d'avoir recherché, et j'ai certainement consulté ma carto Bayo (ancienne manière, acquise chez Fugawi), mais l'inventaire que j'en ai précise que la 7144 ne fait pas partie du CD3, seule la 2381 y est.

27 mètres, avec mon mat qui culmine à 20 mètres, c'était vraiement fouettant (20 000 V ça supporte pas l'à peu près)

Merci,
Yves.

11 jan. 2007
0

?
Quand tu dis 27m s'est le tirant d'air autorisé ou le tirant d'air disponible au minimum sous le cable?

Je pense que de toute façon un cable doit avoir des variations suivant la température pour cause de dilatation....

14 jan. 2007
0

tirant d'air variable selon l'arc électrique à craindre
Quelle valeur pratique faut-il prendre pour éviter de "arquer" : 4000 V / m ? ce qui conduirait à une marge de 5m . Ca me parait énorme ces 5m, si c'était du 200 kV ça ferait 50 mètre.
Allez, une bonne âme pour ces 4 kV

yves.

15 jan. 200716 juin 2020
0

Et tu as de la marge !!!
;-) :-D

15 jan. 2007
0

Par contre !!
:-( Faire attention , au risque de charge, par courant induit , pour les conducteurs de tous poils et de beaucoup de métaux ( alu) entre autre !! mais , le mat qui passe à l équerre de la ligne , risque pas grand chose ! :-) Et a (50cm pour du 20kv plus de risque ! :-D

15 jan. 2007
0

Facile en fait :
Tu mesures la longueur des isolateurs (estime, bien sûr ;-) ), et pour être tranquile, tu multiplies pas deux (à cause du pouvoir des pointes, de l'humudité...).

15 jan. 2007
0

Ben oui !!
;-) Je suis un canard important du zoo de basile !! fier comme artaban , le volatile !!! :-D

11 jan. 2007
0

Pas si fou que ça
Merci mille fois aux contributeurs de la rubrique "panique-sous-les-ponts". Livide, les jambes molles, la main crispée sur la marche arrière ( ou avant, car l'arrière est en fait déja enclanchée )voilà le tableau à chaque fois que je passe sous un pont, même après y être déjà passé plusieurs fois ( Morlaix, La Vilaine, Port-Veil etc..).J'allais en parler à mon psy, mais voilà, JE NE SUIS PAS LE SEUL !

11 jan. 2007
0

La vie est un eternel recommencement
Sous le pont de Morlaix déja il y a fort longtemps, comme le compte la chanson ...

C'est en passant sous l'pont d'Morlaix
Haul away, old fellow away !
La belle Hélène j'ai rencontré
Haul away, old fellow away!

Bien humblement je l'ai saluée,
D'un doux sourire elle m'a remercié.

Mais j'ai bien vu qu'c'est charité,
Car c'est une dame de qualité.

C'est la fille d'un cap'taine nantais
A matelot n'sera jamais.

Pour nous sont les garces des quais
Qui volent, qui mentent, et qui font tuer.

Je n'étale plus j'vas tout larguer
J'vas faire mon trou dans la salée.

Matelots mon coeur est embrumé,
Buvons quand même à sa beauté.

Encore un coup pour étarquer
Hisse le grand foc, tout est payé !

Il avait pas niquer :mdr:

:acheval:

:scidubois:

11 jan. 2007
0

Explication de texte ....
frustré de la braguette ... faut voir ..

la notion de "tout est payé" est peut etre a ratacher "aux garces" ? :tesur:

11 jan. 2007
0

Bahhh
les ebats sur le quai,

mais la panique sous le pont :heu:

11 jan. 2007
0

shangaïser, à New Bedford également
Ca se pratiquait aussi pour "recruter" les équipages (souvent des paysans en bordée en ville) des baleiniers.
Merville en parle dans un de ses bouquins.

12 jan. 2007
0

Il y a eu un livre...
... sur la shangaïsation. Il s'appelle tout bêtement "Le Shangaïé". L'auteur est André Le Gal (un français) et l'action se passe à San Francisco. Beaucoup de vrai, d'anecdotes, et un livre très bien écrit.

A lire sans modération...

11 jan. 2007
0

Merci docteur
Cher gébé, c'est promis, puisque la navigation "ne me convient pas ", j'arrête demain.
à 64 ans dont 48 de bateau, il était temps.

11 jan. 2007
0

tradition
autrefois , dès que la première voile était hissée et qu'il ne restait plus qu'une aussiere à quai , les tenanciers des tavernes du port ne pouvaient plus réclamer leur dû aux matelots.

en montant à bord ils prenaient le risque de se retrouver à Shangai...

11 jan. 2007
0

autre coutume , anglo-saxone
elle date de la ruée vers l'or en californie (1849 , de mémoire).

les marins désertaient le bord pour chercher de l'or et les capitaines faisaient appel à des officines spécialisées, les shangaîeurs (aujourd'hui chasseurs de têtes) pour completer leurs équipages.

la technique était simple: saouler les gars qui ne se réveillaient qu'en mer.
certains n'avaient jamais mis les pieds sur un bateau .
si l'alcool ne suffisait pas , la matraque prenait le relais.

le parcours des navires était europe-californie-asie-europe , donc les malheureux se retrouvaient à Shangaï, d'ou l'expression.

13 jan. 2007
0

Pas toujours des matelots....
A San Francisco, les shangaïeurs "recrutaient" tout ce qui leur tombait sous la main et n'importe qui pouvait se réveiller à bord, en route pour le Horn alors qu'il n'avait jamais mis les pieds à bord d'un bateau.
j'ai ce bouquin sur le shangaïage... mais il faut que je le retrouve...

11 jan. 200716 juin 2020
0

bon, une tof du pont de morlaix...
parce que pendant que vous déconnez, y'en a qui bossent hein...

vu du côté port de plaisance, le viaduc chemin de fer au fond. Y'a longtemps qu'on ne peut passer dessous en bateau.

Il y a un autre pont, autoroutier celui-là, non visible sur la tof. Et il est vraiment très très haut...

11 jan. 200716 juin 2020
0

et une tof de l'autre
vu d'en haut par google...

on voit même pas les bateaux !

:-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (142)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021