passer du mono au cata

on vit sur un monocoque sur noumea et on recherche un cata genre gemini ou autre pouvant se mettre a quais dans la marina et facilement transportable par bateau
du mal a trouver en france et par quel transporteur passer pour le faire venir ici pour ce genre de matos vue la taille dématé je pense que cela rentre dans un contener
merci d'avance pour les tuyaux............!!!!!!!!!!!

L'équipage
21 avr. 2013
21 avr. 2013
0

à ta place j'irais en chercher un en australie ,le coût du transport est prohibitif .
alain

21 avr. 201321 avr. 2013
0

Bonjour

4.30 mètres de large pas possible pour un contener.

quelques gemini 105 a la vente.

jc

www.yachtworld.com[...]lts.jsp

21 avr. 2013
2

C'est drôle ce cordon ombilical. Je ne critique pas, je commente.
C'est drôle d'être en Nouvelle Calédonie, dans cet univers du Pacifique Sud, et de réfléchir à acheter un catamaran en Europe pour le convoyer par cargo.
Comme dit plus haut, il y a des tas d'opportunités de ce type de bateau en Australie ou en NZ .

26 avr. 2013
0

Pour info, j'ai fait faire un devis pour transporter un voilier de 45pied de Gênes a Singapoure par cargo, 45 000 euros !!!

26 avr. 201316 juin 2020
1

Salut Toto
je suis aussi à Néa et possède un cata
Le cata n'a que 2 inconvénients : le prix et la difficulté à trouver des places de marina (surtout ici!!)
Le reste c'est que du bonheur par rapport aux "culs de plomb" lourds, gitards, et lents!!!!!!!
Quand on a franchi le pas, pas de retour possible au mono sauf pour aller en antarctique....
J'en suis à mon 3ème cata et j'ai suivi l'évolution de ces machines depuis 25 ans
Il faut cependant se méfier des occases car ces bateaux vieillissent parfois plus vite que les monos (aussi parcequ'ils naviguent plus!)
Si tu cherches un petit cata, je pense que le + simple c'est l'australie d'ici; en NZ il y en a beaucoup moins
Sauf qu' en australie tout est hors de prix...(j'y ai construit le mien)
Mais un transport d'europe te coutera une fortune aussi..
Bonne chance

Alain
PS: mon bateau actuel est un G Force 1500 (plan Schionning) qui s'appelle "Furax²"
Il doit en exister de petits modèles en Oz; ce sont d'excellents catas en général, souvent construits en amateurs

26 avr. 2013
0

@ furax/ totocuistot , je dois venir l année prochaine sur Nea , chasser par la nouvelle loi en Polynésie ( 18mois après tu dégages ) Serais tu combien de temps on a le droit en passage sur Néa ?? Tu seras la l année prochaine ??

27 avr. 2013
0

Salut TDM
Moi je serai là l'année prochaine si Dieu me prête vie!!
Je ne sais pas quelle est la durée de transit autorisée mais je peux me renseigner

26 avr. 2013
0

Presque tous catas naviguent au moteur, et ils en ont généralement deux. On en arrive à se demander à quoi servent leurs mat et voiles. D'ailleurs il y en de plus en plus qui sont uniquement à moteur.

Alors pourquoi s'emm.... avec un gréement et tout ce que cela comporte de servitudes, de frais et de risques, vu leur instabilité congénitale..........?

26 avr. 2013
2

En serrant les fesses s'il y a un peu de vent ou de la houle....

29 avr. 2013
0

Catamoteur ?

Ca existe surement, mais je ne fais pas 20 h de moteur par an, en une quarantaine de jours de nav en med.

Jacques

26 avr. 2013
0

Je pense que le pourcentage entre mono et cata aux moteurs doit être la même . Pour ma part France Tahiti en passant par le brésil si je n avais pas eu les voiles un tanker aurait du me suivre .....

26 avr. 2013
2

il y en a qui marchent à la voile! et même très bien :heu: et pendant que dans les monocoques on mange un sandwich, à bord des catas on mange tranquillement à table... :topla:

26 avr. 2013
0

chacun ses goûts :-D mais il est rare de revenir au mono après avoir goûté au cata... :alavotre:

27 avr. 2013
2

Pour ton info DARTAG j'ai fait moins de 1000h moteur en 12 ans sur mon précédent cata (Outremer) dont un demi tour du monde.
C'est vrai que les catas de croisière en location sont souvent au moteur mais même ce genre de cata marche mieux que les monos de croisière à la voile quand on veux les faire marcher à la voile
Quand à mon cata actuel de 50' , je peux monter sur une coque si je le cherche et il est fait pour ça.
Mais je fais aussi de la croisière sans problème avec femme et enfants tout en allant toujours très vite à toutes les allures
Et en laissant loin derrière( très loin) tous les monos de course de la même taille.Y compris dans le petit temps
Evidemment ça dérange un peu les ayatollahs du mono en régate (les seuls vrais voileux bien sûr
Donc pour faire aussi de la "vraie voile" je fais en plus du monotype sur Elliot 6!!

Finalement tout dépend du programme
Pour un tour du mode par le Grand Sud, je choisirais plutôt un gros mono mais pas n'importe lequel, car si un cata se retourne, un mono ça coule!

Enfin tout cela n'est que de la petite guéguerre amusante !!

26 avr. 2013
0

et toc... voilà un fil pas près d'être fermé, non ?

26 avr. 2013
5

Pour répondre à la question initiale : il y l' Edel 33 version ADN qui est démontable. Je ne sais pas s' ils appliquent le concept sur des bateaux plus gros. A voir...

@dartag OK on a compris, tu n' aimes pas les catas...

Renseigne toi un peu. Il y a des catas très sportifs, des catas très marins, des catas très lourds, des catas qui remontent bien au près, d'autres abonnés aux bords carrés, des catas qui tapent et d'autres pas (enfin moins) brefs des catas de tous types. Certains sont très à l' aise dans le gros temps, d'autres moins. Beaucoup sont très rapides à la voile et personne n'est obligé de mettre au moteur parce qu 'il navigue en cata... ;-)

26 avr. 2013
0

bien dit!!!! :bravo:

27 avr. 2013
1

J'ai beaucoup navigué en cata depuis 50 ans, en commençant par le shearwater, plusieurs types de hobbie cat, dart,...etc. C'est très excitant et ultra performant.

En habitable par contre, je n'ai constaté qu'un truc : aucun cata navigant à la voile n'est plus rapide que mon modeste et sans prétention sloop monocoque de 42 pied, sauf par vent supérieur à 20 nœuds pour des allures entre 90 et 120 degrés du vent réel. Et si on raisonne à longueur égale et à plus forte raison à prix égal, l'avantage du monocoque est énorme.

Je reconnais quand même que, au près, la gite d'un monocoque est un élément d'inconfort qui n'existe pas vraiment sur un bicoque dont le tangage est par contre souvent plus brutal.

Au mouillage, l'agrément est différent, il faut voir. Certains monocoques sont plus sensibles au roulis, mais celui des cata est plus brutal, comme les embardées dans les rafales. Pour l'espace de vie les cata ont un gros avantages dans les pays chauds. C'est moins évident par temps plus frais ou pluvieux.

Chacun sont truc !

Une question pour Furax 1000 heures de moteur sur un demi tour du monde, c'est pour chaque moteur ou en tout ? et pour combien de milles parcourus ?

27 avr. 2013
0

Il y a pourtant pas mal de catas plus rapides qu'un mono de 12m à toutes les allures et quelque soit le vent

27 avr. 2013
0

Je suis content d apprendre qu un Bavaria 42 est plus rapide qu un cata a taille égal qu un outremer , freydis soubise , catana et autre dans se genre
une vitesse de8/10 nds sont donc money courante sur ton bateau par disont 15/20 nds de vent et que dans le petit temps tu doubles ce genre de cata

27 avr. 2013
0

Un Bavaria 42 au prochain vendée globe :acheval: :acheval:

29 avr. 2013
4

Comme tu dis chacun son truc
Et si je peux comprendre les nostalgiques de vieille marine en bois,et j'ai dans ma jeunesse navigué sur le Bel Espoir avec beaucoup de plaisir, j'ai du mal suivre les défenseurs à tout prix de la vraie voile sur des culs de plomb en plastoc
Tant qu'à naviguer sur des baignoires en plastique, autant en mettre 2 et aller 2 fois plus vite sans marcher sur les cloisons et trimbaler des tonnes de plomb inutilement

Quand tu dis aller plus vite avec ton 40' que tous les catas- et si je ne mets pas tes dires en doute...c'est qu'il n'y a que des catas des années 60/70 dans ton coin
Un bon croiseur 40' mono actuel va effectivement plus vite qu'un Prout ou un Solaris...au moins au prés
Mais de manière certaine, tu serais bien loin derrière mon précédent petit Outremer 38' y compris au prés dans le tout petit temps: il n'y a même pas photo...

Quant à mon "G Force 1500" actuel, 6,5t en petite croisière, mât rotatif carbone, GV à corne et tout ça kifo pour se faire plaisir...( énorme frigo pour la bière, chauffe eau quand même) c'est un autre monde de performances que tu n'imagines même pas; dommage que tu ne sois a priori pas dans ma zone...tu comprendrais vite ce que je veux dire
Sans prétendre que les catas n'ont que de avantages..ils en ont quand même un bon nombre: ce qui explique l'engouement croissant pour les"bicoques"

Enfin pour répondre à ta question, à propos des 1000h de moteur en 12 ans sur mon précédent Outremer c'est évidemment par moteur car sur la plupart des catas modernes il y a 2 moteurs et sauf exception on les utilise ensemble
Par contre je n'ai pas idée du nb de milles en 12 ans mais un bon paquet après mon demi TdM...on navigue beaucoup plus sous les tropiques que dans les pays froids

29 avr. 2013
2

Et pourquoi pas trois coques, tant qu'on y est ! C'est encore mieux, non ? D'ailleurs le pauvre Bertarelli n'a pas encore compris ce qui lui était arrivé, et en compétition, les trimarans ont depuis longtemps supplanté les catas.

Mais Furax ne doit pas même pas pouvoir imaginer le confort et l'agrément à la mer d'un simple croiseur monocoque bas de gamme, mais avec de belles voiles, qui laisse dans son sillage, sauf cas très particulier et rarissime, tous les catas de croisière du marché, s'ils naviguent à la voile, ce qui est rare, et pour cause.
Ce n'est pas le plomb qui compte, c'est l'aplomb. En plus,
2000 heures de moteur pour faire 20 000 milles, même en douze ans, c'est 10 milles par heure de moteur. Ce n'est pas de la voile, c'est du yachting à moteur. CQFD.

Mais je le répète, chacun son truc.

29 avr. 2013
5

dartag soit pas véxé on te salura quand même en te doublant

29 avr. 2013
0

Excuse Dartag si je t'ai vexé!
Pour ton info dans ma jeunesse j'ai aussi fait un TDM sur un mono de 14m plan Van De Staadt bien sympathique ,performant pour l'époque mais bien lent et bien lourd quand on est passé au bicoque
Alors j'imagine un tout petit peu ce qu'est " le confort et l'agrément d'un mono.... par exemple le roulis rythmique pendant 2000 miles, surtout que j'ai fait ( par force) la moitié du pacifique à la voile pure, moteur cassé; juste pour te dire que j'ai quelques notions..

Mais je n'ai jamais fait de Bavaria en méditerrannée c vrai

En conclusion je sens que le petit sujet marrant tourne au vinaigre et que tu sorts de grosses âneries quand à la vitesse de ton bateau ou que tu ne sais même pas qu'un cata a 2 moteurs qui marchent ensemble ; donc il vaut mieux arrêter je crois

Reste donc à naviguer sur ta baignoire quelques jours par ans sur La Grand Marre des Canards: l'important c'est de se faire plaisir

Il en faut pour tous les goûts et c pas un pb si tu crois vraiment ce que tu racontes
Mais garde tes lunettes en carton quand tu regardes passer un cata!!

Ah j'oubliais: trimaran, plutôt que bicoque: oui bien sûr en course ce sont les machines ultimes avec les foileurs
Moi je parle de la croisière confortable et rapide avec la petite fille dans les bras de Mamie!!!

29 avr. 201316 juin 2020
4

Salut Dartag,

J'ai lu ton blog avec beaucoup d'intérêt, encore que je n'ai quasiment vu aucune photo de ton Bavaria.
Ce que je note pour ta saison 2012 : 141 heures moteurs pour 2.200 milles, rien à envier à un cata.
L'impossibilité que tu as eue à installer des panneaux solaires sur ton bateau au vu de leur encombrement, alors que tu as machine à laver, etc...

Ces guéguerres mono cata me paraissent stupides, comme d'affirmer que tu vas plus vite avec ton Bavaria que n'importe quel cata de même taille, ou d'affirmer fort péremptoirement que les catas se trainent tellement qu'ils ne font que du moteur.

Comme le dit TDM, je n'ai pas encore rencontré un mono de 43 pieds que je ne dépasse pas et dans des conditions de confort et de sécurité incomparables avec mon Bélize 43.

Que tu sois content de ton bateau, soit, et nous en sommes ravis pour toi, mais à trop vouloir prouver...

CaptainRV

30 avr. 2013
0

Le plus gros défaut du cata, c'est son prix!!!
A l'achat et en entretien.
Quant à son confort, c'est incontestable, mais ça n'est pas un plus à mes yeux .
Rester devant son écran le soir, passer son temps à faire la bonne cuisine française grâce au frigo, congélo, cuisinière grand format, prive un peu des repas pris sur le terrain avec les autochtones ou à goûter davantage la cuisine locale.
L'équipage d'un mono est plus souvent à terre en escale et abandonne avec moins de regret son bord, probablement parce qu'il est plus spartiate!
J'ai connu des proprios de cata qui entre la lessive( machine à laver), le remplissage des bouteilles de plongée , le groupe pour l'eau et la recharge des batteries, le montage des films sur l'ordi et le ménage à bord vu la surface qui n'avaient plus de temps pour le reste....C'est pire qu'à la maison!
C'est pas mon truc, je ferais plutôt ça avec le matériel minimum...
Voyager le plus léger possible...
Je passe sous silence la merde quand il faut partir vite-fait pour cause de météo, vu la remise en ordre du bordel étalé partout et le travail pour hiverner l'engin et le réarmement....

30 avr. 2013
0

@uchafu . Oui beaucoup plus cher a l achat en neuf et occasion , mais l avantage pour le moment en occasion ça garde une cote haute par rapport au mono . 2 moteurs mais c est pas trop cher en filtres et huiles , si il faut changer moteurs plus petit que sur un mono , sur tropicat 2 x 20 ch sur un mono on est dans les 40 ch . les reste est quasi pareil sauf cet année aprés 5 ans le filet de trampoline ( 500 € ) .
Bien pus cher , l hivernage a terre ou a flot , carénage + 50 %
Pour la nav , on part tel que l on était au mouillage , on range rien de rien en mono il fallait tout caller
pour avoir fait 6 transats en mono , 3 retours en mono , 1 pacifique en mono , alors la , rien de rien ne peux avoir le confort du cata , le big top , pas de roulis infernal , on fait la bouffe , on dort bien , on regarde des films presque comme au port .
Par mer de travers et mer formée ( ma remonté Guyane Antilles , 25/30 nds de vent creux 2/3 m assez court vu que le plateau continental va trés loin , mouvement sec , déplacement en se tenant aussi bien dedans que dans le cockpit , mais a 9/10 nds sans gite , la méme chose en mono et la très désagréable
Armement ou l inverse ?? même chose , je le fait tous les 6 mois pour la mise a terre du bateau
allez moins a terre ????????????????? mono cata je ne vois pas pourquoi

30 avr. 201316 juin 2020
0

Dur, dur, la cuisine..., quand on n'a que deux frigos..., et 8 daurades pêchées en moins d'une heure.

Aya, le meilleur skipper des Antilles, avec son lolo aux lambis incroyables (à Union).

CaptainRV

30 avr. 2013
0

Pardon aux fanas des bicoques de vous avoir piqué au vif avec des réalités objectives, et je constate vos réactions passionnées avec un peu de tristesse. Mais, comme toujours, il n'y a que la vérité qui blesse.

Merci à ceux qui ont lu mon blog, même partiellement et éventuellement partialement, je peux le comprendre et ne vous en veux pas du tout. Je lirai aussi les vôtres, pour ceux qui en ont.

Si je rencontre l'un d'entre vous en mer, un grand salut, et au mouillage vous serez les bienvenus à bord, sans obligation bien sûr. Il y a des glaçons mais pas de haut-parleurs extérieurs ni de vidéo chez moi, c'est calme et cela favorise les plaisirs de la nature et des cultures rencontrées.

Pour Furax, Dartag, depuis sa mise à l'eau, a parcouru environ 14 000 milles en 6 saisons en Méditerranée, et le Volvo a tourné moins de 600h dont presque la moitié rien qu'en 2009, dans les calmes de la mer Thyrénienne de la mer Ionnienne et de la mer Egée. Pour les années à venir sous les tropiques, votre expérience et celles d'autres, me disent que ce sera sans doute beaucoup moins, car c'est un voilier et quand il y a du vent, il n'y a pas besoin de moteur.

Mais, chacun son truc, et il n'y a pas de honte à démarrer les machines quand on se sent mieux avec.

30 avr. 201316 juin 2020
0

A bientôt sur l'eau alors...
on pourra comparer nos vitesse à longueur quasi équivalentes...
:langue2:
difficile pour moi de choisir:
l'hiver je régate sur un "traine-torpille"...et l'été en famille sur un catalent... :whaou:

PS: ta photo du Canigou sur ton blog est très belle...
en voila une autre un jour de régate avec un peu d'air!

30 avr. 2013
0

j'ai navigué la première fois sur un "marquises" entre les baléares et hyeres avec un gros coup de mistral ,je n'étais pas le skipper mais comme on avait reduit pas mal (sécurité) on avançait a 6/7nds quand on c'est approché des cotes et que la mer à diminué mais pas le vent on a renvoyé un peu et on a pris 12nds rapidement mais alors quel tambour ....
j'ai eu un cata anglais "summertwins" très confortable au mouillage mais pas du tout en mer à partir du vent de travers .avec un balestron carbone 'voir mon profil
finalement je l'ai revendu pour repasser au monocoque
comme je navigue pas mal en solo je me sens beaucoup plus en sécurité.finalement je vais pratiquement aussi vite
avec deux voiliers avec une habitabilé voisine .
si on veut comparer ces deux types de voiliers il faut les comparer à surface de pont équivalente de toutes façon maintenant c'est comme ça que sont calculées les prix des places de port donc un cata de 10X5 correspond en gros a un mono de 15m et là.........
je pense que le cata est éxtrèmement valable dans les atools à lagon ou il y a du vent et pas trop de mer ..
alain

30 avr. 2013
0

Déjà passé ici, petite vidéo de Z :
m.youtube.com[...]/watch

CaptainRV

30 avr. 2013
1

Petite précision… ce jour là, la mer était mauvaise, avec des creux de plus de 3 m de travers assez courte (à ce moment où c'était assez calme pour ressortir l'iphone de sa pochette étanche), elle était même grosse à la sortie de la Dominique (5m, 6m ?)… grand frais avec des grains, bon plein à travers, 2 ris et 1/2 génois, on avançait à un bon 12 nœuds. Le cata état secoué certes, souffrait un peu du fait de son poids quand on grimpait une vague, mais il était largement manœuvrant, sans soucis de confort (une de mes filles jouait dans une pointe avant et trouvait génial de voir sous l'eau par le hublot). Le voilier doublé était couché régulièrement, un 50' (mal skippé, trop peu de toile pour avancer, 3 ris et tourmentin c'était trop peu).
Pour ma part j'ai du mal avec les sensations générées par ces catas dans du vent frais et de la mer… trop peu lisible à mon goût (ça m'angoisse de ne pas sentir le bateau), mais je n'en ai pas l'habitude… suis plus à l'aise comme skipper avec la gîte d'un mono à priori. Mais j'affirme que l'équipage est plus à l'aise dans ces conditions sur un cata comme celui-là.

Après la géguerre est bien stérile… certaines affirmations carrément ridicules même… mais bon… ce qui est certain, c'est que certains catas, non servis par un plan antidérive correct (dérives profondes), remontent moins bien au vent que la plupart des monos… mais ces mêmes monos sont largués dès que l'on dépasse le bon plein en cata… c'est comme ça, c'est mécanique.

Une petite précision, les heures moteur ne font pas forcément foi d'un usage du moteur comme propulseur… bien souvent le moteur est là pour fournir de l'énergie au mouillage, pour des bateaux équipés comme à la maison, ce qui amha est déraisonnable vu ce que cela consomme… et vu le désagrément sonore et olfactif que cela procure au mouillage pour les voisins comme pour les occupants.

30 avr. 201330 avr. 2013
0

Rien n'existe en ce bas monde avec seulement des avantages, mais je pense que la cata doit en avoir quelques uns.

N'ayant jamais navigué dessus je ne peux rien en dire à part ce que j'imagine, mais ça n'a aucun intérêt.

Par contre, j'allais souvent sur celui d'un ami boire le café (un 50'). Et un jour où ça brassait dur et avec un vent violent, les mouvements très secs du cata au port m'ont rendu malade, un peu comme si j'étais sur un cheval au trot à contresens de ses mouvements.

Alors depuis j'ai quelques doutes sur le si grand confort d'un cata, sachant que je n'ai jamais été malade en monocoque.

Plus confortable qu'un monocoque dans certaines conditions probablement, mais peut être moins confortable dans d'autres non ?

J'en vois des grands au Cap d'Agde l'été qui font des balades, et lorsqu'il y a de la houle, ils balancent de droite à gauche, d'avant en arrière, de la pointe avant gauche à la jupe arrière droite, et je trouve ces mouvements très sacadés.

Je pense qu'il n'est pas juste de dire qu'un cata navigue à plat, il serait plus sérieux de dire qu'il ne gîte pas.

Et quand est-il du confort quand il passe sans cesse d'une patte sur l'autre et bascule d'avant en arrière en même temps pendant des heures dans une forte houle ?

Un jour j'aimerais bien faire une balade sur un cata, mais sur une mer agitée, pour me faire une idée réelle.

30 avr. 2013
4

Ben oui, sur la mer ca remue!
Même un porte container qui lui aussi ne gite pas, arrive à remuer quand le temps est mauvais!
Heureusement que ca brasse! Autrement il y aurait tellement de monde sur l'eau qu'il faudrait trouver une autre passion pour avoir la paix!

30 avr. 2013
0

Un cata qui serait inconfortable au port!!!?????

Ne serait ce pas dû plutôt au rappels un peu secs des amarres?

Pour qu'un cata soit à peu près confortable en mer, il lui faut peu de charge et des coques fines. La vitesse pouvant être élevée, le passage des coques fines se fait tout en douceur, là où des coques larges tapent et suivent les mouvements de chaque vague.

30 avr. 2013
0

Quand ça gite trop c'est pas le top, mais au portant je n'ai jamais trouvé mon bateau inconfortable. On peut se préparer à manger et boire un petit apéro tranquille.

Peut-être qu'à un moment il faut ouvrir son angle au vent pour trouver plus de confort, quitte à faire plus de milles ?

30 avr. 2013
0

Hello,
De mon côté,pas de jaloux...j'ai été malade en mono(à vouloir en finir...),au près,creux de 2m,glissière dans l'eau(?)...
J'ai également été malade en cata,enfin nauséeux plutôt,au travers,creux de 1(petit)m,à plat...
Question confort par mer formée...le cata tape,c'est sûr,mais de manière régulière.
Quant aux mouvements du mono,je les ai trouvé plus brusques,voir plus violents...là,je relate ma petite expérience,hein!
Pour nous,ça a été un coup de bol de trouver le Naviplane...on est 2 dans l'aventure,et hors de question pour ma femme de songer à vivre dans un mono de moins de...15m!
Et là,au niveau budget,y a pas photo...
Au niveau de la surcote de la place de port...à Cherbourg,il n'y en a pas...même prix sur le devis que pour un mono.
Prévisionnel au Portugal,environ 250 E par mois tout compris...tout ça pour 11.40m
C'est pas non plus la fin du monde,non? :alavotre:

30 avr. 2013
0

@kako , au portant je n'ai jamais trouvé mon bateau inconfortable . C est dans l alizé ??

30 avr. 2013
0

Je pense que c'est comme tu dis "clarivoile", le rappel des amarres. Mais qu'est-ce que c'était désagréable.

Par contre je trouve la réponse de "Uchafu" totalement inutile pour ne pas dire autre chose. :doc:

30 avr. 2013
1

bonjour tout le monde :bravo:bin dites donc c'est la folle ambiance!! :mdr: ça taille a tous va!!
moi perso mon cata est mieux ou mon mono va plus vite,bof!
l'essentiel c'est que tous le monde soit heureux de sa monture!! apres avoir louer pas mal de cata,avec ma blonde on c'est acheter....bin un mono!parce que cela correspondait plus a notre budget!mais que tous le monde se rassure on mange pas que des sandwich en nav!! :mdr:il est certain que le cata a ces avantages de stabilitèe en nav,mais le mono c'est sympa aussi,bref du moment que le plaisir est au rdv,cata ou mono qu'importe le nombre de coques,pourvu qu'on est l'ivresse(et la passion qui va avec !! :topla:
bon vent a tous!!!

01 mai 2013
0

je pensais avoir une réponse sur le type de multi qui se faisait dépasser par le bavaria 42 .

01 mai 2013
0

mon monocoque m'apporte tellement de plaisir de barre, qu'il me serait difficile de barrer un cata

pour moi et ce n'est que mon avis, le cata se resume plus à un moyen de transport rapide et spacieux,

mais ou est le feeling, qu'il faut pour mener un monocoque

les femmes sont souvent attirer par les catas, gros espaces, beaucoup de clarté, pas gite

finallement un gros loft sur l'eau

c'est sur que le cata au antilles, ca doit etre le pieds mais pour naviguer toute l'année, je reste septiques

le principal reste que chacun a le choix

01 mai 2013
0

je dirais le contraire , vacance genre un mois , mono , long voyage avec grande traversée le cata
pareil en grand voyage tu barres pratiquement jamais
mais le mono restera ( selon le mono aussi ) un plus grand plaisir de barre pendant qq heures

01 mai 2013
0

D'accord avec tdm!
On barre très peu en long voyage.
Et c'est hors marina ou port que le cata présente un avantage de confort.
La différence de prix au ponton permet à l'équipage du mono de se payer l'hôtel! :langue2:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (194)

L'eau de l'Aude là

mars 2021