passer du catamaran au monocoque

d habitude ca se fait dans l autre sens. J aimerais avoir des retours de personnes qui auraient fait la demarche, si il y en a ? et notamment de familles avec enfants.

Quelles etaient les motivations, comment c est passe le changement, qu est ce qui a pose probleme, y a t il beaucoup plus de fatigue en traversee, etc.

Merci

L'équipage
19 août 2015
19 août 2015
3

Impossible

19 août 2015
0

Sauf si je relis le fil que tu as initier ..le jour ou tu passeras au trawler aussi capable de passer par les canaux :langue2: :oups:

Bon voir le "catatrawler" de Christopheck de 12X5,05 peut etre une solution pour que tu reste sur deux coques :-)

19 août 2015
2

passé du cata au tri, c'est supportable

19 août 201519 août 2015
0

Bon et tri à moteur ça compte ?
Par ce que cela pourrait bien etre ma prochaine "connerie"
moins de volume qu'un monocoque et plus d'encombrement qu'un cata :reflechi:

Je dois avoir un problème de logique ? Non ?

19 août 2015
1

Le premier problème que tu vas rencontrer c'est avec ta femme. Elles n'aiment pas du tout quand ça penche !....
Le deuxième problème que tu vas rencontrer c'est toujours avec ta femme. Tu vas pas pouvoir caser tout son bazar.
C'est dommage car toi tu aimes bien barrer un mono surtout quand ça penche (pas plus de 15°...) et a part trois teeshirts deux shorts quelques caleçons ton chargeur de mobile ton ordi tes écouteurs quelques bouquins...tu n'as aucun problème pour ranger tes affaires.

Bon courage.

24 août 2015
1

J'insiste moi aussi fortement. Les femmes, très généralement (et je salue bien bas les exceptions), n'aime pas la gîte. Une considération qui peut amener, très légitimement, l'homme amoureux à passer sur multi, pour ma part sur tri qui est si proche du mono. Bon sauf si ta dulcinée aime la gîte bien sûr. Les gosses, ils se démerdent toujours, et bien mieux que les adultes.

19 août 2015
9

Les raisons qui peuvent faire passer du catamaran au monocoque sont à mon avis :
- le tangage récurent sur certains catas
- le bruit sous la nacelle sur certains catas
- l'absence de confiance
- le cout d'utilisation
- l'absence de place de port pour un cata mais pour OK pour un mono
- préférer les nuits au port aux mouillages forains
- le plaisir de barre
- programme de navigation dans les hautes ou basses latitudes
.
La plus part du temps, ces raisons sont dut à l'utilisation de mauvais catamarans. Les marins qui ont la chance de naviguer sur de 'vrais' catamarans marins reviennent rarement au monocoque.
Avant de faire son choix, le mieux est, je pense, de louer un monocoque pendant 1-2 semaines pour voir si l'équipage préfère les défauts du monocoque aux défauts du cata.
.
C'est peut être la première fois que je défends les monocoques sur ce forum !!!

19 août 2015
1

je l'ai fit ! ça change beaucoup mais on s'y fait ! La raison était que je voulais régater plus facilement et pour moins cher car le matos en cata est fragile et coûte cher.
-Je regrette les longs bords de travers dans les embruns furieux, l'absence de gite, les vitesses moyennes époustouflantes, mais j'apprécie la finesse de barre et le moindre coût des places de port, j'apprécie aussi le moindre stress quand le vent se déchaîne car on gite oui mais on reste à l'endroit... ça peut compter

24 août 2015
0

Ben tu aurais pu, tu peux encore, passer sur tri repliable !

19 août 2015
2

on pourrait rajouter;
-l'esthétisme d'un monocoque
-la simplicité des volumes pratiques
-le fardage

19 août 2015
0

Les catas actuels c est vrai on pas mal de fardage , pas sur le miens

19 août 2015
0

Suite au topic sur le naufrage du voilier de Guy Delage, j'étais allé faire un tour sur son blog.
Guy Delage est passé du cata au mono et il explique pourquoi ici:
www.dagda.nu[...]amaran/

19 août 2015
0

oui mais pas un mono que tu trouves facilement
il echange un cata performant par un bateau de course type volvo civilise!!!
c est pas la question pose !!

19 août 201519 août 2015
0

Pas vraiment d'accord.
Il s'agit avant tout d'un mono actuel, avec un type de carène bien précis. Qu'on retrouve aussi sur certains voiliers de série.
De toute façon avec le budget d'un cata récent, tu peux t'offrir un super mono.
(perso, je n'ai pas de position précise dans ce débat, je ne fais que relayer une opinion)

19 août 2015
1

Oui, vous avez raison. Il faut comparer un cata et un mono à budget équivalent et de caractère similaire. Par exemple un cata LEROUGE de 40 pieds avec un mono LEROUGE de 50 pieds. Ou un lagoon 450 avec un Oceanis de 55 pieds. Etc

19 août 201519 août 2015
0

Je l'ai fait ...
Passage d'un cata 9,5 m à un mono 9,5 m.
C'est clair que si, à la limite, je m'y fais, madame elle est totalement contre !!!
J'ai encore et toujours du mal à me faire à la barre du mono.
A l'époque ou je faisais du Hobbie 14, j'avais déjà le même problème quand je barrais un laser donc ça doit être le bonhomme qui a un problème ! L'explication tient peut-être au fait que j'ai commencé à 10 ans par un cata (shearwater) et que j'en ai toujours fait.
Sinon il y a du plus et du moins dans les 2 cas. Je trouve que le cata est plus sécurisant (pas forcement dans la réalité mais dans les sensations) que le mono mais là aussi l’expérience de chacun est primordial.

24 août 2015
1

je reviens des antilles sur un cata 40', le cap , le passage dans les creux, la barre sont plus doux sur un mono quand aux capacités dans le gros temps et malgré une vitesse un peu inférieure le mono est supérieur.
mais au travers le cata est impérial.

24 août 2015
0

un grall 40' réputé pour ses performances à la voile

24 août 2015
0

j'ai dit un cata de 40' on continue?

24 août 2015
0

un gral40' cata ça marche bien, non,?

24 août 2015
2

quel type de cata ?

24 août 2015
0

la gite sur des jours et des jours usent ...

24 août 2015
0

j ai bien compris , je dis que sur un mono la gite sur des jours et des jours ça use , compris la ??

24 août 2015
0

Là on sens bien le gars qui connait son sujet... :alavotre: :mdr: :tesur:

19 août 201519 août 2015
0

A t'on affaire à une comparaison pertinente, à longueur égale ?

19 août 2015
0

La fatigue arrive bien plus rapidement sur un mono qu un cata en croisière et en traversée

24 août 2015
1

la gite est chiante ,manger dans un bol bof , a table oui ...

24 août 2015
0

Imagine en mono si pas possible sur un cata

24 août 2015
1

Ouai, tu confirmes Papy tee connais bien ton sujet... :bravo: :bravo: :alavotre:

24 août 2015
0

tu as deja fait le retour pour comparer ?

24 août 2015
0

ok , alors ton jugement pour toi est bon , moi je préfère 2 pattes , pour les mouvements , l absence de gite la vie a bord

24 août 2015
0

ouai ouai, mais déjà un mono qui est capable de tenir 10 à 16 kn c'est pas banal et si c'est le cas, ça doit être biberon pour tout le monde. Moi, sur mon premier cata je me faisais à manger et mon assiette ne se cassait pas la gueule à 10 kn et avril 2013 avec SHAZZAN, 14.50m, avant les Acores avec 60 à 70 kn de vent pendant 2 jours et une vitesse du bateau de 12 18kn en travers arrière je me faisais mes petits plats, certes un peu calé de temps en temps mais jamais rien n'a viré par terre ! j'ose même pas imaginer la vie sur un mono ! par contre pour aller aux Antilles, même des fois avec 30kn, toujours à plat sans être bousculer avec le train de vagues arrière, juste une accélération lors de surfs, mais sur 2400 mn on a tout le temps, des fois de la piaule et des fois, nada sinon, le reste, alizées arrière ou là le mono peut s'en tirer mais avec un roulis infernal par moment .... c'est juste des personnes qui on traversées en même temps que moi qui me l'ont dit, 3-4 jours aprés mon arrivée.... :heu:....

Pascal sur Shazzan :-p :-p :-p

24 août 2015
0

Et oui, Papy tee bien gentil.... :bravo:
Mais je te rassure, je ne suis pas champion, loin s'en faut, je raconte juste l'évidence car je l'ai vécu, mais peut être que toi aussi :heu:
Belle soirée à toi.
Pascal sur Shazzan

25 août 2015
1

J'ai traversé sur un cata L450 en novembre decembre de La Rochelle a Fort de France. Nous avons toujours mangé a table...interieure puis exterieure a partir de Mindelo.
Nous avons mis 12 jours entre Mindelo et Fdf. L'année suivante sur mon monocoque de 12m j'ai mis 15 jours. Personnellement je me fout éperdument de la vitesse de mon bateau mais simplement il faut voir les réalités.

24 août 2015
2

et pourquoi donc? la navigation à plat d'un cata introduit des coups type voyage en TGV alors que le mono plus souple gite mais passe en douceur!
ce n'est pas comparable dans le vrai gros temps je suis bien plus tranquille sur un mono

24 août 2015
1

A table peut etre si tu es croisé avec un pois sauteur :langue2:

24 août 2015
0

de 10 kn à 16kn avec des creux de 1.5ml à 2 ml même dans un bon cata de 40' au bon plein mer équivalente on ne mange pas sur une assiette attablé et on ne cuisine pas non plus facilement et pas pendant 8 jours de suite... maintenant sur 100 nm même en Gascogne ou traversée entre iles antillaises tout peut être dit et tous peuvent faire mieux. Sur 2400nm c'est un peu différent...

24 août 2015
0

je connais bien en mono dans les mêmes conditions bien plus de confort, de douceur, de sommeil, mais un peu de gite..

24 août 2015
0

just

24 août 2015
0

des champions comme toi, chapeau

25 août 201525 août 2015
0

Mode Humour (ON)Vous aviez mis LES moteurs, non ?
...
Je suis sorti !
:acheval:
Mode Humour [OFF]
Edith : Sérieusement, j'aime cette philosophie, peu importe le temps pour arriver, raisonnable, bien sûr !

19 août 2015
0

J'en sais rien mais c'est ce que j'ai comme expérience ...
Elle ne vaut que si on donne quelques éléments de comparaison. Après, quel type de cata, quel type de mono, quel est l'expérience du skipper, l'age du capitaine etc ....
La demande initiale était de savoir ce qu'avait pensé du passage cata à mono ceux qui l'avaient fait ce qui est mon cas en l’occurrence !

19 août 201519 août 2015
0

Je voulais juste dire que la comparaison allait sans doute (voir forcément) en faveur du cata si l'on compare deux longueurs égales.
Perso, j'ai fait une traversée de l'atlantique en solo et en mono.
Le roulis est clairement fatiguant.
j'entends assez souvent parler d'à coups sur les multis.
Ne seraient ils pas également pénalisants ?

19 août 2015
0

Personnellement je n'ai jamais fait de grandes navigation en mono (max d'une traite : 2 jours) et ce en méditerranée et par un vent au max à 20 n donc idéal...

19 août 2015
0

la maintenance est un peu plus cher mais pas trop , la différence est les tarifs des ports .

24 août 2015
0

mais sur 2500nm c'est un peu différent, nous on aime tous 20 kn portant sur 300nm et même plus, surtoût plus...

24 août 2015
0

Bonjour à tous, salut Bricoleur
J'ai fais la traversée en cata et franchement sur une telle distance la mer est étalée et ça tape rarement alors que ma nacelle est à 60cm de l'eau et en plus je suis assez bordélique et le fait de pouvoir laisser tout sur la table ou partout ailleurs est un sacré avantage, en plus se déplacer à plat, dormir à plat, manger à plat est vraiment agréable et je crois que l'avantage ultime à mon sens est de ne pas avoir à descendre :heu: à la cave.... sans parler des manœuvre sur le pont même avec de la piaule....

Pascal sur Shazzan :litjournal: :heu:
.

24 août 201524 août 2015
0

Messie !
Rââââhhh, tu retire tout ce qui gène avant l'adresse youtub' :


C'est connu que H&O ne donne pas toujours la bonne chaîne pour les liens, alors le navigateur renvoie une 404 Pigeot !
;-)

24 août 2015
0

ça passe pas sur yotube, sniff

19 août 2015
1

Bonjour, tout nouvel inscrit, cela fait longtemps que je souhaitais le faire pour participer à vos discussions toujours intéressantes, et c'est aujourd'hui que je me lance, sans doute parce que le sujet de ce post me plait.
Je n'ai pas trouvé de post de présentation sur le forum:
Je suis passé du temps du Wizz au Catamaran de plage léger NACRA 5.0, tout en louant des habitables plus ou moins grands quand je pouvais, j'habitais loin de la mer, et je rêvais... Aujourd'hui en retraite, j'ai acheté l'année dernière un First 25.7, pour limiter le budget anneau méditerranéen, et depuis 3 ans, avec des amis nous louons 2 semaines par an, un catamaran, cette année encore un LAGOON, 420 cette année...Je navigue aussi souvent sur un Bavaria 32 d'un ami. Voilà pour mon expérience catamaran/monocoque, qui est petite. Et l'expérience croisière encore plus.
Je préfère de loin les monocoques que ce catamaran, je ne peux juger les autres catamarans.
-Plaisir de la voile: Naviguer au près avec ce genre de catamaran est mission quasi impossible, donc on met le moteur...
Les Catamarans de location sont souvent en version mât tronqué, pour une meilleure sécurité probablement. C'est affreusement lourd, 14 tonnes!
+ Facilité des manœuvres à la voile: Le Lagoon est plus facile que le First, Winch électrique à commande au pied, tout demande moins de force, inutile de tirer la chaîne à la main pour quitter le mouillage, rien que cela...
+ Facilité des instruments de navigation, barre automatique, piano des drisses, trop facile! "Poste de pilotage" surélevé, vision panoramique.
+ Au moteur: La différence est encore plus nette, apponter même par vent, avec les deux moteurs, est un jeu d'enfant, alors que mes doubles safrans sont une merveilleuse complication. Le Bavaria a un propulseur d'étrave, aussi maniable qu'une canoé.
+ La vie à bord du Lagoon s'apparente au confort d'un mobil home: 3 frigos cette année, groupe électrogène pour alimenter le micro-ondes, une autre année, nous avions la climatisation! Notre groupe se refuse d'utiliser tout ce confort. Nous le choisissons car une épouse du groupe a hélas un handicap pour descendre les échelles de descente dans le roof.
Nous avons navigué autour de la Grèce, connaissant le coquin Meltem, cette année en Sicile, avec le calme plat autour des îles éoliennes, et un orage violent au mouillage à l'ouest de Palerme, avec foudre sur le catamaran, tous les instruments HS...
Voilà, je serais ravi de connaître le jugement des autres navigateurs de catamaran, sur le Lagoon, et les autres modèles....
Désolé d'être long!

20 août 2015
2

Bjr,

on n'a pas le droit de s'excuser "d'etre long" lorsque l'on est didactique et fournisseur de nombreuses informations !

Cordialement, et merci pour le nombre d'infos !

21 août 2015
0

Merci pour ce retour plein d'informations vécues, ça change des à priori que l'on peut avoir ou ressentir à la lecture de certains fils.
Par contre, tu dis que les catas de loc ont les mâts tronqué, il y aurait donc deux modèles un spécial loc (ce que je comprends car s'il parait rassurant pour le commun des mortels, il est dangereux de ne pas prévoir et ressentir le vent comme sur un mono) et un pour les clients particuliers ?
J'interprète ton mot en disant que puisque la majorité des catas produits par et pour les entreprises de loc sont sous-toilés par rapport à quelques autres qui eux ont un rapport puissance/longueur "normal", mais là, le skipper sait ce qu'il fait, c'est ce que tu voulais dire?
Encore merci pour ce retour.

24 août 2015
0

d'autant plus qu'on navigue au moteur!!!

21 août 2015
0

Pour en avoir vu pas mal au Marin, je pense que oui,.ils ne sont pas haut. Mais dans le secteur, le vent est plutôt soutenu, donc c'est assez cohérent.

19 août 2015
0

J'ai alterné cata monocoque trimaran. 14 en tout. Ayant chaviré en cata, un iroquois, il m'en est resté une définitive perte de confiance, ce qui ne m'a pas empêché d'en racheter. En monocoque, j'ai confiance dans le bateau. Plaisir de barre, le tornado et le dehler 38. Finalement, c'est le rapport prix / utilisation qui me fait naviguer actuellement sur un monocoque transportable...

19 août 2015
0

Pourquoi as tu chaviré sur l iroquois ?

19 août 2015
0

Comme d'autres Iroquois, météo difficile, 7 établi, mer forte, gv à 2 ris et foc 2, chavirage passage front froid. Pourtant j'avais une fois subi du 10 entre Arcachon et LR sans trop de pb sauf une certaine anxiété. C'est cette différence de réaction qui m'a interrogé. Mon dehler 38 aurait passé ça sans gros problème.

20 août 2015
1

difficile de comparer un mono de 38 pieds moderne avec un Iroquois de 9m de l'époque des débuts du cata habitable

20 août 201520 août 2015
0

en 88 sortaient ces nouvelles générations de casa qui n'ont vraiment rien à voir avec un Iroquois, genre les Fountaine, Catana, Outremer, Lerouge

24 août 2015
1

Ou peut être qu'on se fout juste de toi ! ! ! :reflechi: :reflechi:
Au fait, c'est quoi ton prénom ?
Moi c'est Pascal :mdr:

20 août 2015
1

Dehler 38 de 1988. Si on veut plus comparable, un symphonie ferait aussi l'affaire. Je crois que la sécurité d'un cata dépend prioritairement de son équipage, celle d'un monocoque beaucoup moins. Et je me sens bien plus tranquille en cas de mauvais temps en mono qu'en cata.

24 août 2015
0

Bien entendu les acheteurs de mono vont avoir peu d'un 7 beaufort sur un cata de 9 ml ?
mais affronter du 10 sans trop de problème! explices!!! tu es le King!!!!

l

24 août 2015
0

j'ai peur que l'on se foute de nous!!!

0

J'ai eu aussi un iroquois, utilisé en famille entre Espagne (Galice) Écosse Danemark ...
Les contraintes d'equilibre des poids sont strictes : rien dans les coffres avant, pas de dormeurs dans les couchettes avant en conditions difficiles ...
Et plusieurs fois je me suis senti un peu limite (plus de 18 nœuds dans le chenal du four avec une houle de 4 m ; planer sur la nacelle avec rien dans l'eau en avant du mat, en équilibre sur la vague à 14 nœuds, de bons souvenirs, mais trop limite en famille.
Pour ce genre de croisières il aurait fallu certainement un cata de douze mètres.
De plus même si ce cata est capable de grandes vitesses dans certaines conditions, sa vitesse moyenne était proche de celle d'un monocoque ordinaire de même taille.
Pour moi, sur un cata, plus cela va mal plus il faut s'en occuper alors qu'un monocoque est plus auto-démerde en particulier la tenue à la cape.
Après cela à été gib sea 105 puis Hood 38, on se sent plus en sécurité et avec des vitesses moyennes pas ridicules.
Quant à la gîte, il faut adapter la voilure.

20 août 201520 août 2015
3

Plus sérieusement j'ai traversé l'Atlantique sur un Lagoon 450 et sur un Oceanis 393.
Comme on fait beaucoup de portant ou de vent arrière le roulis du mono n'a pas été spécialement fatiguant. Mais comme on est sous pilote auto 24/24h aussi bien sur le cata que sur le mono c'est pas barrer qui fatigue...
Le cata est plus stable mais contrairement a ce que l'on pourrait croire ça bouge beaucoup et dans tous les sens, lateral, longitudinal, vertical. Les mouvements sont très brutaux et il faut se cramponner alors que les espaces sont beaucoup plus grands et qu'il est donc plus difficile de se cramponner. Le bruit dans les cabines est énorme. Grincement permanent du mobilier qui n'arrive pas a suivre les déformations de la structure. Coup de fusil des vagues qui claquent sous la nacelle. Bruit du pilote auto dans les cabines arrières. Je pourrais ajouter les mouvements verticaux qui font faire des bons dans les couchettes, voire même rendent le sommeil impossible dans les couchettes avant tellement on passe de temps en substantation au dessus de la couchette ...Dans le golf de gascogne le vent ayant forcé le cata marchait tres bien, mais régulièrement la pointe de la coque sous le vent piquait complètement dans les vagues. Vu de la passerelle de barre ce n'était pas très rassurant....aprés on s'habitue.
Le cata était très lourd, environ 20t, de ce fait c'était épouvantable à barrer. L'inertie était terrible, tant et si bien que l'on remettait tres vite le pilote auto.
Le mono a des mouvements souvent plus amples mais beaucoup moins brusques. Mais ça bouge aussi. Le bruit est plus faible. Si l'on arrive a se caler sur sa couchette on dort bien. On se cale plus facilement, encore que c'est pas toujours facile sur ces bateaux spacieux. On ne se pose pas la question de savoir si l'on va se mettre sur le toit. C'est plus facile a garer, quoique le cata avec ses deux moteurs bien maîtrisés ne se manoeuvre pas si difficilement que ça. Si on barre le mono c'est bien sur beaucoup plus intéressant.
L'appontement du mono coute moins chère (-30%
Il y a beaucoup moins d'espace. On ne voit rien quand on est a la cave. Il faut grimper des marches pour sortir et ça c'est plus fatiguant.
En fait ces bateaux ne sont pas comparables car ils ne correspondent pas au même programme.
Aujourd'hui j'ai le mono et bien sur je rêve d'un cata....

20 août 2015
3

Le problème est que tous ces casa dont on parle toujours sont des fiftys. Il faudrait donc les comparer à des monos de même catégorie.

21 août 2015
1

Classement en temps compensé ! Le dernier ete aussi un Lagoon...

24 août 2015
0

j'en rie mais en enlevant le mât on gagnerait en fardage au moteur, est ce encore une compétition de voiliers?

24 août 2015
0

si tu peux vivre sur POGO ok mais quel est son équipement?

20 août 2015
0

Pourquoi pas des fiftys, ok, peu importe le nom qu'on leur donne. Cependant ils naviguent sous voile et traversent sous voile plus vites que les monos. Un cata fait Mindelo > Martinique en 11/12 jours, un mono confortable en 13/15 jours. Une luge (notamment des Pogo nombreux à traverser) doit aller plus vite mais c'est un autre programme ?
Aujourd'hui les catas de voyage qui se vendent sont les Leopard, Lagoon, Fountaine, Outremer... le monde change, les navigateurs aussi.
C'est pas fait pour tourner entre trois bouées ni pour faire des record de vitesse.
Pourtant l'an dernier je ne sais plus quelle compétition transatlantique a été remportée par un L560.
Tout s'apprécie en fonction de ses objectifs.

21 août 2015
1

et moteur autorisé et utilisé

24 août 2015
0

il existe de nombreux mono avec salon de pont avec vue sur la mer, comme en cata, après c'est un choix souvent budgétaire.

24 août 2015
0

et sur le pont il faut être debout sinon on ne voir rien!!!

20 août 2015
0

Pour passer d'un type de bateau à un autre, il faut tacher de trouver dans le nouveau type un intérêt que l'autre n'a pas, et y attacher sa motivation.
Un changement de programme, est une bonne solution pour digérer les éventuels manques.

20 août 2015
0

@Huma dire que dans l alizée , un cata bouge dans tous les sens ????? et qu un mono roule pas , la tu me surprend ......

21 août 2015
1

J'ai pas lu qu'un mono nebougeait pas ...
Par contre dans une video don't le lien était passé ici l'on pouvait voir "le roulis bien plus sec" dont parle Huma

24 août 2015
0

le manque c'est du pognon

20 août 201520 août 2015
0

Il n'a pas dit que son mono ne roulait pas mais que "le roulis du mono n'a pas été spécialement fatiguant".

La nuance est de taille.

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de ces mouvements, un peu secs, dans tous les sens, sur des multis, dans le cadre d'une navigation avec de la houle comme c'est le cas pour une traversée de l'atlantique.
Par contre, en navigation plus ou moins côtière, le multi se hisse en haut du podium, sans difficulté, à niveau de confort intérieur égal.
Faut juste avoir le compte en banque qui suit, à l'achat et à l'entretien. Du coup, le rang des acheteurs potentiels se décime…
je fais partis des spectateurs quelque peu envieux.

20 août 2015
0

Si un mono veut pas rouler vent arrière , il doit aller très vite , ce qui est loin le cas en croisière , le cata au portant ça bouge vraiment très peu , beaucoup moins fatiguant sur une longue période .

20 août 2015
0

Sur certains monos actuels, taillés pour les allures débridés de part leur forme de carène, le roulis est nettement moins important.
je serais curieux de naviguer sur un cata de croisière (en dehors de ceux du style lagoon and co) avec une houle de 2 à 3 mètres de creux, voir plus.
Il y a un point qui , à mon avis, accentue l'avantage du multi : c'est que si la navigation peut s'avérer plus ou moins fatiguante, elle l'est sur une période beaucoup plus courte.

20 août 2015
0

eue les deux , style ULDB de 13 M et 14 m très rapide , Cata de 20 m et celui actuel de 13 m , au portant en multi bien moins fatiguant

20 août 2015
0

pas ULDB , style ULDB , je compare entre mes voiliers mono d avant et le cata actuel

20 août 2015
0

Un ULDB n'est pas un modèle de confort.
De plus, il vaudrait mieux comparer le confort de navigation à prix comparable, et non à longueur comparable.

24 août 2015
0

les vitesses soont très comparables sans bluff, 1 ou 2 jours sur une transat???

24 août 2015
0

2500nm en cata 40' en 2014 ou 2370nm en mono de 10ml*3ml en 1998 ?

24 août 2015
1

11HEURES 30 =POUR 100NM C4EST PAS UNE TRANSAT MAIS BON? ON PEU RËVER

24 août 2015
2

Je parle de ce que je connais et de ce j'ai vécu, pas de ce que je lis.
.
Avec mon F27, la seule fois ou je me suis fais doubler par un monocoque c'est quand par mégarde le bout de descente de dérive s'était barré. Avec la moitié de la dérive au prés, un Sunfast36 a eu beaucoup de mal à me dépasser.
.
Retour transmanche 100M
F27=10H
Drop 26 =10H30
Brazzapi 50 = 11H30
Monocoque le plus rapide = 16H
Temps moyen des mono = 20H
.
Golfe de Gascogne en outremer 55 : 340M = 32H
.
Avec l'Aquilon 800 de mon père, les seules conditions ou un mono pouvait nous dépasser était dans du prés par mer courte et hachée, il fallait au moins un 40' bien mené. Les mono de 10 mètres ont toujours été derrière quelques soit les conditions et les équipages.
.
Avec mon nouveau cata, je n'ai pas encore assez de moyen de comparaison, mais pas encore vu un mono me doubler, même ce magnifique Sun Odyssey 509 au bon plein.
.
L'ARC est rallye pas une course avec pour la plus part du temps du vent arrière et l'autorisation d'utiliser le moteur. Le vent arrière est l'allure ou les multicoques sont à des vitesses similaires aux monocoques. Je ne trouve pas que ce parcours soit très représentatif de ce que l'on vit en bateau.
Quels sont les niveaux d'équipage depuis combien de temps navigue t'il en multicoque ?

24 août 2015
0

tu avais un cata caravane pour dire ça ?

24 août 2015
2

Même vitesse ?
On doit pas naviguer sur les mêmes bateaux.
Sur le parcours Cherbourg Ouirteham, on part en même temps avec un vent très faible au début puis augmente après.
Sur notre cata de 10 mètres on met 11h30
Un mono de 44' met 13H30
un mono de 10m 16h30

24 août 2015
1

Moi j ai rêvé qu un petit tri jaune tenait la dragée haute à un long cigare noir sur une transat. Mais c etait qu un rêve.

24 août 2015
0

il suffit de regarder les classement d'arrivé de l'ARC par exemple ...

24 août 2015
0

en effet leqs conditions météos sont meilleures pour les catas!!!!

24 août 2015
0

10 à 15% en vitesse n'effacent pas les 52 de plus à l'achat...
NI LE CONFORT

20 août 201520 août 2015
1

Je me répète: on ne compare pas un mono de 13m à un cata de 13m, et encore moins un cata de 45 pieds à un mono de 39 pieds. Ce ne sont pas les mêmes budgets.

24 août 2015
0

bien dit: ni les mêmes budgets, ni les mêmes programmes, quasi simple au double.
Combien de cata 42' encaissent 800l de fuel et 1 tonne d'eau courants sur un mono de croisière hauturière pour un coût de 40.000€?

24 août 2015
0

oui diffice de parler quand on skippe un 27 pieds de compétition qui dépasse avec son FirstF27, un 36', tu dis<> redis le et on ne ris, pas respect, Champion.
on prends tous un ris
Mais on ris tous...
ça continue...Retour transmanche 100.NM...F27=10H , 10kn de moyenne mais tu devrais prendre la relève de Tabarly sur un 27' tu es champion du MONDE? Donnes des précisions, tout le monde t"écoute... de 25' à 50'...
respect

24 août 2015
0

Laissez tomber PapyTee = TROLL

24 août 2015
0

C'est plus une caravane, c'est un mobile-home ce cata.

24 août 2015
0

C'est vrai, " RESPECT " des fois ce serait pas mal Papy tee crois pas !

24 août 2015
1

"First f27" ? Mais de quoi tu parles papy tee ? Un first "fast " 27 ? :-p
C est bien d intervenir á chaque post, mais pas à tort et à travers... Ton expérience et professionnalisme affichés viennent d en prendre un coup

20 août 2015
0

A prix comparable, la messe peut être dite très rapidement…

20 août 2015
0

oui différence de prix a longueur égal , ce qui se comprend ...

20 août 2015
0

Je pense que l'on peut comparer mon cata de 10métres à un pogo 850.
.
Prix équivalent
Programme similaire
Nombre de couchage identique.
.
D'ailleurs, si je devais passer à un mono, ce serait surement celui là, mais ma femme et moi, préférons le confort et la vitesse donc on reste en multicoque.
.
Mis à part pour pouvoir faire plus de régates, je ne vois pas ce que m'apporterai de plus un pogo 850 !!!

20 août 2015
0

Ça s'améliore, mais force est de reconnaitre que c'est bien inférieur à ce qui se fait en monocoque.
Comme j'aime pas le régate plus que ça, ça ne me dérange pas.

20 août 2015
0

Ben je sais ce que j'ai payé mon bateau et ce que vaut un pogo850.
Où je triche peut être un peu, c'est que mon bateau demande quelques soins et qu'ils n'ont pas le même age.
Mais je réitère, avec mon budget et mon programme, c’était pogo 850 ou cata de 10métres.
Je me voyais pas naviguer en monocoque et encore moins ma femme, alors a fait le choix du cata de 10métres sans aucun regret.

20 août 2015
3

Tangnard compare deux bateaux de meme prix. Le prix c est souvent le premier facteur déterminant dans le choix d un bateau. Enfin, peut être pas pour toi. C est ce que je te souhaite ;-)

20 août 2015
0

Moi j'aime bien les boiseries de mon mono. Chacun ses goûts et c'est ça le problème. Nous n'avons pas tous le mêmes besoins.

24 août 2015
0

quant on a affaire à un spéciliste on se tait:
prix POGO 850=Cata 10 mètres
donnes des précisions on est prêt à faire de même

25 août 2015
0

Pogo neuf et cata d'occase ?
Ai je bien compris ?
Alors Pogo neuf et cata neuf cela donne quoi comme comparaison ?

20 août 2015
0

La longueur n'est donc pas un critère de comparaison valable.

20 août 2015
0

il y z pas mal de régate possible sur multi maintenant

20 août 201520 août 2015
0

Un catamaran de 10m en sandwich qui coûterait le même prix qu'un monocoque de 8.5m en monolithique?
:doc: :doc: :doc:

20 août 2015
2

Si j'ai bien compris, maintenant on compare des bateaux d'âge différents. C'est vraiment n'importe quoi.

20 août 2015
1

J'ai comparé, des bateaux que je pouvais m'offrir et qui correspondais à mon programme, bateau rapide et marin aux alentours de 50K€. Pour moi, c'est le budget achat et utilisation qui détermine le choix du bateau, pas forcément son age. Pour ceux qui me parle du prix de la place de port, je réponds que je paye 1000€/an pour mon cata, pas sure que les pogo850 paye moins cher (mon cata échoue, voilà la différence)
Si je n'avais pas eut la possibilité d'avoir une place de port pour un multi, j'aurais pris un pogo850. Donc pour moi c'est comparable.
J'aurais put comparer à un mono de 12-13métres avec des boiseries (beurk) et et qui ne dépasse pas les 7 nds, mais ce n'était pas mon programme et encore moi notre choix.

24 août 2015
0

Prix POGO 850 = cata d'occase de 10-13m
Mais faut être bricoleur....

25 août 2015
0

J'ai jamais dit que le pogo 850 était neuf, il n'est même plus en production.
J'ai compare un pogo850 de 2000 et mon cata de 1997.
Ils étaient dans les même prix pour un programme similaire quand j'ai cherché.

20 août 2015
1

Ma femme dit le contraire....

20 août 2015
1

Ma femme dit le contraire.... De ce que je dis , mais c est sans doute un autre débat? Á 15 ans d intervalle j ai eu un cata de 8 m et un mono de meme taille. Les deux plutot assez dépouillés, en termes de confort et d équipement. Et bien ce que je regrette c est de m'être fourvoyé pendant 15 ans. Notre 4ieme multî sort des moules, j ai hâte de l'essayer et rien ne me fera revenir au mono. Meme pas ma femme :-p

24 août 2015
0

ce n'est pas forcément que tu la combleras...

24 août 2015
0

Alors là Papy tee fais de plus en plus fort, quelle poésie ! :pouce:

20 août 2015
0

Tangnard et Tribal, vous arrivez à remonter le vent avec quel angle?? Avec notre Lagoon 420 de location, faire une route face au vent, nécessitait des bords et des bords de près pour ne pas avancer beaucoup, finalement, nous mettions souvent le moteur...
Oui pas glorieux, et horriblement décevant.
Avec des dérives sabre, cela doit être bien différent???
Sans doute aussi la version location et son petit mât nous pénalisait?

Autre triste constatation: Bon nombre de cata marchent au moteur, et bon nombre sont désormais conçus sans mât! On commence à en voir, okecélè!

20 août 2015
0

j arrive ( cata a dérive ) a 90 ° bord sur bord si pas trop de mer

21 août 2015
0

Comme un Damien 2 :heu:
mais plus vite :langue2:

24 août 2015
0

quelle hauteur de vague et longueur de la houle?
Dans quelle mer et combien de beauforts?
A quelle hauteur est ta plateforme?
Ne touche t elle jamais et sans provoquer des bruits sinistres?

20 août 201516 juin 2020
1

Le lagoon 420 n'est pas fait pour remonter au vent sans un moteur en route, c'est un fifty.
Avec mon trimaran, je remontais à 45° régulièrement et si besoin, je pouvais faire 42° sur eau plate (voir photo), avec du clapot la vitesse baissée de trop.
Avec mes autres catas, je dirais en 45°-55° selon les catas et les conditions de mer.
Pour mon nouveau cata, je sais pas car je n'ai pas d'électronique qui me permettent de le savoir précisément et les rares fois ou j'ai tirer des bords, c'est avec beaucoup de courants donc pas facile de dire.
Dés que je peux (j'espère ce week end), je fais la course avec des monocoques qui font du prés (si quelqu'un navigue prés de Cabourg, on fait les essais ensemble) pour comparer.
Je me souviens avoir fais des essais entre un Helios 38 à ailerons et un Helios 42 à dérives, ils avaient une vitesse similaire mais le 42 faisait environ 5° de mieux.
Un cata à fort fardage (comme l'est le Lagoon 420) devrait avoir des plans antidérives énormes pour compenser mais ce n'est pas le cas, donc mauvais prés.
Comme la plus part des marins qui naviguent en cata le font en cata de location et principalement sur ce genre de cata, les catas ont une réputation de ne pas remonter au prés. Avec l'Aquilon 800 de mon pére, je faisais mieux en VMG qu'un First 310. Je faisais plus de route, mais plus vite.

20 août 2015
0

Les catas modernes ne sont pas fait pour remonter au vent. C'est inutile de comparer. Mais qui construit son programme sur la base de faire exclusivement du près ? Moi je fais tout pour ne pas en faire...avec mon mono. Si un cata pour des raisons de sécurité doit remonter au vent et bien il possède deux moteurs pour sécuriser sa navigation.

21 août 201521 août 2015
0

Avec Le cata je faisais 50° du vent à la moitié de la vitesse du vent réel, jusqu'à un plafond de 12 Kts
Un cata à ailerons fixes: 1.30 de tirant d'eau, 1.15m de largeur à la flottaison.....9T- 9.5T pour 14m et 130 m2 de voilure au près, mais rien de sportif.

Avec le tri c'est 45° du vent réel et une vitesse supérieure à celle qu'offrait le cata si il n'y a pas trop de mer, c'est à dire jusqu'à 20 Kts de vent réel en gros.

24 août 2015
0

Bien sûr le cata c'est une autre planète en nav mais l'habitabilité???
Quoi que en escale c'est mieux que le cata, plus de surface de bronzage.
Question motorisation quel est votre avsi?

24 août 2015
0

si tu veux en acheter un
c'est un cata et si tu veux naviguer a la voile c'est à dire sans contrainte, donnes tes désirs, ton budget, ton lieu de navigation.
50ans de navigation de 15 ans à 66ans

alaincroq@free.free.fr
0624645403
0752024489

20 août 2015
0

Sur le petit cata de 8m, pas mieux que Tangnard sauf au dessus de 7-8 nds de vitesse où je pouvais gagner qu degrés. Mais la GV etait ronde comme une baleine... Sur le petit tri, on remonte comme un mono 'standard' typé croisière, entre 35 quand les conditions sont idoines et 40 sinon. Enfin , comme... je parle de l angle. Parce que pour la vitesse, c est pas pareil. En mode balade, je préfère ne pas trop serrer. Comme dit plus haut, un multi ca ne bouge pas, ca tape. Avec davantage de vitesse, ça passe plus en douceur.

20 août 2015
1

C'est rigolo, les gens qui prennent des catamarans de régate comme exemple, et finalement naviguent sur des catamarans-caravanes encore pire que des monocoques-caravanes !?

Pourquoi donc ?

De mon coté je fantasmais jeune sur les catamarans de plage sportifs, que j'assimilais à la liberté et à la vitesse.

Des années plus tard, au vu de leurs contraintes et limites, je ne souhaite plus que des monocoques !

Je ne parlerais bien sur même pas des catamarans habitables que l'on voit habituellement, genre location, qui sont tellement monstrueux, moches et encombrants que je ne peux en supporter la vue !
Vouloir naviguer comme "être à la maison" quel intéret ? Vaux mieux rester à la maison dans ses charentaises !
Pourquoi aller en mer trimballer lave-vaisselle et autres électro-ménager superflu ??????

(A part les Wharrams et Lerouge, qui me plaisent quand même, je l'avoue, mais l'encombrement demeure ainsi que les couts de port et une partie du fardage ainsi qu'un comportement sur l'eau différent)

24 août 2015
0

tu n'aimes pas lave linge, lave vaiselle, micro onde, congélateur, frigo distributeur de glaçon?
Tu ne navigues pas de 4 à 6 heures de marina en marina?
N'aimes tu pas des glaçons dans ton pastis?
et tu te dis navigateur?
Que fais tu donc ici, site de bobos éructeurs bien pensants de la navigation hauturière mais pas plus de 100nm faut pas déconner, on est entre nous non?

24 août 2015
0

M'enfin Papy tee crois pas que t'es entre toi et toi !
Sinon, j'ai des glacons dans ma canote mais j'aime ma vodka sec sans. :alavotre:

21 août 2015
0

Il ne faut jamais dire jamais...
J'ai eu 4 mono, je suis passé au cata voila un an et je ne le regrette pas .
Apres comme dans les monos, il y a cata et cata, certains sont capables de faire du pres et d'autres non; les "incapables" sont plus confortables au port mais moins en mer que les capables .
Il faut comparer ce qui est comparable... comparer deux philosophies de cata, pourquoi pas mais mono vs cata c'est illogique a mon sens

21 août 2015
5

Propriétaire depuis cette année d'un Lagoon 420, équipé d'un mat performance, on remonte à 50°, 55° Du vent. Simplement il faut lui donner un peu de temps. Bien sur il n'y a pas la même réactivité qu'un mono. Dés le travers et sous genaker, c'est un réel plaisir.
Par contre toujours cette discussion cata- mono. Je la trouve inutile. On a un programme de nav, des priorités, des attentes de confort. Et un tas de choses qui font le choix d'un bateau.

Comme déjà dit dans de précédentes discussions, nous avons la chance de naviguer 5 mois environ en Med. Toujours au mouillage. Et passer les nuits à se tenir pour dormir avec la houle, ou manger dans un bol pour ne pas tout renverser, et pire quitter un mouillage parceque fatigués de rouler, on en avait un peu marre. Maintenant on apprécie les mouillages. Pour la navigation effectivement en dessous de 10 nœuds, on a tendance à mettre le moteur. Par contre au dessus par travers et portant du plaisir.
Pour moi le restant n'est que des discussions qui ne font pas avancer les choses.
Idem la discussion bateaux anciens, contre récents, sportifs, ou pépères,....
Le principal n'est pas tout simplement de prendre du plaisir à être sur l'eau?
Pourquoi certains seraient-ils plus marins que d'autre?
Bonne nav'

24 août 2015
0

moi je comprends completement ce raisonement et il n y a pas a oppose les catamarans entre eux
les lagoon ou FP sont de bonne plateforme pour prendre du bon temps
c est vrai qu ils sont moins veloce qu un plan lerouge mais tout est affaire de compromis et comme les bateaux sont 70 % du temps au port ou au mouilage
le compromis n est pas si mauvais que ca !!!
de toute facon il n y a pas de secret la difference est le poids et le volume
simplement le probleme peut etre plus difficile a gerer des qu il faut affronter des mers difficile avec du gros temps car la le poids et le fardage ca se paye cher
donc aux abris plus vite !!!

21 août 201521 août 2015
0

J'aime bien les opinions de ceux qui ont les idées arrêtées au point de trouver inutile de débattre sur ce qui peut poser question.
Je pense tout au contraire que le débat mono/multi est un sujet très intéressant qui interpelle encore beaucoup de plaisanciers, éventuellement concernés.
Pour ceux qui hésitent entre ces deux solutions, il est nécessaire de leur rapporter des retours d'expériences.

21 août 2015
0

Et Doud01, il en pense quoi de tout ca ?

21 août 2015
1

Je pense que débat il peut y avoir, mais on trouvera des opinions diamétralement opposées pour une simple raison , la question de base est : QUEL est le ... PROGRAMME ?
On a tous des attentes qui peuvent différer selon que l'on navigue une journée, une semaine ...1 mois ou plus, navigation pépére de mouillage en mouillage ou régate forcenée ... ou les 2 !
Aujourd'hui je suis l'heureux (récent) propriétaire d'un monocoque avec lequel je me régale en cabotant mais j'ai adoré mon bateau dans des conditions difficiles.
l'an dernier j'ai été 3 semaines en polynésie sur un LEOPARD 39, un cata dans un lagon , ça me parait évident que c'est préférable qu'un quillard avec 2 M de tirant d'eau , en 2012 , pour rejoindre les Baléares sur un OUTREMER que j'ai loué au départ de la Grande Motte, j'ai mis 16 h....
Mon retour d'information est qu'il n'y a pas un bateau "universel" qui comblerait tous mes fantasmes de voileux insatiable En faisant abstraction du budget achat et entretien l'OUTREMER est un bateau génial, mais je ne suis pas sur que sortir seul , comme je le fais aujourd'hui, me comblerait autant .
le CATA est à mon sens un plaisir que l'on partage presque obligatoirement à plusieurs, le monocoque convient plus (c'est mon avis ... et je la partage ! ) à une pratique solitaire que j'adore pratiquer à l'occasion.
CATA famille, MONO facilité pour une pratique ludique au quotidien et éventuellement solitaire.
budget ...selon les possibilités des uns ou des autres c'est difficile d'émettre un avis... moi j'ai pas les moyens d'un cata qui pourrait me convenir.

21 août 2015
0

" la question de base est : QUEL est le ... PROGRAMME ?"
C'est exactement cela!
Je navigue aux Antilles 4 mois/ans et presque toujours en solo: je ne peux m'imaginer avec un cata.
Si je devais y vivre en permanence, ce serait un cata mais à moteur. J'ai été très impressionné il y 3 ans par un petit cata/ferry, uniquement à passagers, entre le Sud de la New Zealand et l'île Stewart par une mer respectable. J'avais l'impression que rien ne pouvais arriver de fâcheux.
Quant à faire une traversé en 15 jours au lieu de 18, je n'en vois pas trop l'intérêt...

21 août 2015
0

Un cata peux faire un bien meilleur près qu'un monocoque celui ci il va meme plus vite , ou ces autres

Alors arrétés de prétendret qu'un cata remonte mal au vent !!

ok ok je suis deja dehors :jelaferme: :acheval:

22 août 2015
0

toi tu imagine le contraire alors de passer du mono au cata avec en prime une poignee de dollard
c est habituellement le contraire ca coute plutot de changer dans ce sens

24 août 2015
0

remonter au vent c'est faire du cap moins la dérive afférente.
si tu as a passer un cap, un mauvais rocher, .etc, c'est la capacité d'un voilier à passer ou pas l'objectif, en fonction du vent de la mer et des capacités du bateau, et donc d'assurer la sécurité de l'équipage.
Quelle que soit la taille du bateau, mono, cata, tri, et je ne voudrais plus entendre de commentaires comme<>.
Le moteur est un accessoire, il peut aider, c'est tout ; sur un voilier il faut se fier aux voiles et aux capacités de navigabilité du bateau en connaissance de cause.

Les bateaux caravanes( frigo/congélateur, micro-onde, 4 cabines doubles et 4 salles de bain plus logement de l'équipage) et j'en ai vendu des tonnes ainsi que leurs défendeurs ne me semblent ne pas avoir leur place sur ce genre de forum dédié au navigateur lamda, celà me semble une perversion du site.
Maintenant si les bobos peuvent de leur bureau faire la pluie et le beau temps sur LA NAVIGATION et le choix du BATEAU avec une expérience d'un mois à l'année...
RIRE

24 août 2015
0

" ne me semblent ne pas avoir leur place sur ce genre de forum dédié au navigateur lamda, celà me semble une perversion du site. "

Violent ça...
Le niveau de compétence tu le situés ou pour émettre un point de vue ? On le voit bien sûr ce fil, il y a autant d'avis que d'utilisateurs avec des programmes et des envies qui divergent.

24 août 2015
0

""Les bateaux caravanes( frigo/congélateur, micro-onde, 4 cabines doubles et 4 salles de bain plus logement de l'équipage) et j'en ai vendu des tonnes ainsi que leurs défendeurs ne me semblent ne pas avoir leur place sur ce genre de forum dédié au navigateur lamda, celà me semble une perversion du site. ""
.
........................AMEN.......................
.
.
. . :bravo: :bravo: :bravo: :alavotre: :pouce:

24 août 2015
0

donnes nous des exemples, sinon on rigole

25 août 2015
0

winch n'est ce pas le terme anglais pour désigner .... un treuil à axe vertical ...un cabestan quoi :langue2:

24 août 2015
0

Et bien Papy tee sais, moi j'ai tous ça à bord de mon mobil home à voile, j'ai même 2 moteurs qui me servent des fois à m'aider au pré, ou quand j'ai pas le courage de monter ma grand alors que j'ai cabestan en guise de winchs et pourtant je me considère plutôt "Lamda" mais avec un prénom, Pascal et toi Papy cee quoi ton p'tit prenom... :reflechi: :scie: :pecheur: :doc:

25 août 2015
0

Bonjour à tous
Et bien dis moi Longcours, la forme ce matin, t'aurais bouffé un clown que ça ne m'étonnerait pas ... :bravo:
Sinon, pour répondre plus sérieusement, j'ai déjà du mal à parler correctement Français, alors Rosbif ! ! ! Donc ma réponse sera Normande "bin t'p'êtes bin oui min fiuu..."
Pascal sur Shazzan :heu: :heu:

26 août 2015
1

Longcours: Tu as raison!
Ce qui compte ce n'est pas le cap mais la VMG et un bon catamaran de croisière peut avoir une VMG redoutable en faisant 15 ° de moins qu'un bon monocoque.
J'ai le souvenir, sur un Helios 38 à ailerons très surchargé, d'avoir remonté la flotte de Figaro 2 du dernier au premier en 2 h et sans effort! Il y avait de la brise et mer plate.

21 août 201516 juin 2020
0

Mon cata a tape trop fort :j'ai clicqué deux fois !!
Non monsieur ce n'est pas(encore !?) Parkison

22 août 2015
0

je vois yannick que l idee fait son chemin

21 août 2015
0

Il me semble que personne ne s'oppose réellement, il y a des arguments valables chez chacun, c'est selon son programme, le nombre de passagers que l'on embarque, son envie de confort, etc...
Le mieux est de faire son choix selon ses goûts, et de louer une fois par an, un truc différent pour profiter des avantages de ce truc...
Techniquement, selon moi, naviguer seul sur un Lagoon est plus facile que de naviguer seul sur mon First 25.7, mais cela ne me viendrait pas à l'idée dans les deux cas.
Naviguer sur un catamaran de croisière me faisait terriblement envie avec mon expérience de catamaran de plage Nacra, hyper nerveux.
J'ai été déçu par la navigation sur les Lagoon de location, toujours bridés, par contre côté confort, ou impression de sécurité, c'est super. Vous avez vu ma photo du Lagoon?, le Lagoon est sur 20cm d'eau à l'étrave, sur un plan incliné de mise à l'eau de Zodiac.... Même avec ma dérive pivotante, je ne l'aurais pas fait.
Le budget, l'anneau pour le stocker, le programme, le nombre de copains voileux ou la famille à embarquer, tout cela oriente le choix, cela reste de la voile, et il faut toujours bien les régler pour tirer le maximum et se faire plaisir.

24 août 2015
0

quel taille de lagoon?
tu es Rambo?
je rie et suis attéré de ta réponse connais le Lagoon?
est-ce pour la frime?
quelle merde'

24 août 2015
0

essaye pour voir... c'est dément de dire que mener un LAGOON même petit est plus facile que de mener un voilier de promenade cotière de 25 pieds.
tes exemples bidons font rire...n expérimentes toi et ne bidonnes plus

24 août 2015
1

Je confirme Papy tee te trompes, un lagoon se méne avec 2 doigts toujours à plat avec un verre juste à coté sans qu'il ne se renverse à la gite, mais pour le savoir faut il encore l'avoir essayé ! :whaou: :litjournal: ;-)

21 août 2015
0

@Cerigo

Pour pratiquer les deux en solo, je me sens bcp plus à l'aise et sécure sur un cata de 43 pieds que sur un mono de 44 pieds.

Que ce soient les maneuvres de voiles, monter au mât en navigation ou les maneuvres de l'ancre, y a pas photo.
Même les maneuvres de ponton sont bcp plus faciles.

Quant au comparatif mono cata, chacun a ses avantages et ses inconvenients. Pour le voileux amateur de barre, faut oublier le cata, je suis toujours sous pilote, barrer est sans aucun intérêt.
J'ai eu faire face à de gros bastons sur les deux, je n'ai jamais eu le sentiment d'avqoir eu la frousse et de ne pas maîtriser la situation. Des pbs, on en rencontre toujours, du style GV bloquée qui refuse de descendre, coulisseau coincé, ou merde sur l'ancre par exemple, le seul conseil que je puisse donner est de ne jamais tenter de forcer et de passer en force, il y a toujours une solution pour régler le pb en souplesse en faisant travailler sa tête.

Mais je ne dis pas que, parfois, j'aurais bien aimé être deux.

CaptainRV

22 août 2015
0

tu as tout dis la solution pour regler le pb en souplesse en faisant travailler sa tete !!!!!!!!!!!
c est la premiere chose pour un bon marin !!!!!!

21 août 2015
0

Eh bien cher Cata Pleiades, tu tombes bien!
.
Le 9 Février dernier, je t'avais envoyé le message suivant:
Bonjour,
Il me souvient d'avoir lu de toi quelques mots sur les grains blancs. Je n' en avais jamais rencontré en 20 hivers aux Antilles. Vendredi, entre Vx Fort et les Saintes, alors que rien l annonçait, en 2 secondes j ai été couché comme une crêpe. Avec 20 nds apparents, je grimpais avec tout dessus.
Cockpit rempli, eau dans le bateau et départ au lof à l horizontal. J avais doublé un Nicholson 35, l Aurore, et les British sont venus me voir à leur arrivée au mouillage car ils avaient échappé au phénomène mais avaient tout vu et en étaient abasourdis! Ils n en revenaient pas de me voir sans casse suite à cette gymnastique!
.
Est ce que c est plus fréquent en été?
Bien cordialement. CERIGO.
.
Tu m'avais répondu et ensuite j'avais précisé:
Merci pour ta réponse.

Remarques: j'étais debout dans le cockpit et regardais devant pour estimer quand il me fallait virer de bord pour finir d arriver aux Saintes. RIEN n a annoncé l événement!
La claque formidable n'a duré que 5 à 6 secondes maxi.
C était comme une tornade invisible dont le tube aurait été très étroit puisque mon voisin à 500 m derrière moi n'a pratiquement rien ressenti.
J aurais été sur pont , j aurais été éjecté comme un boulet!
J espère ne pas retrouver trop souvent cette anomalie.
Sûr que sur un cata, on a intérêt à être très proche de la grande écoute!
Bien cordialement. CERIGO-Hubert
.
Pour conclure: inutile de dire que je ne naviguerai jamais en solo sur un cata si l'occasion s'en présentait. Egalement, j'irai moins souvent m'asseoir au pied du mât par météo agréable...
Lors de cet événement, avec un équipage "relâché", le cata se retrouvait sur le toit!
Le Skipper âgé de l'AURORE, Nicholson 35 coque bleue foncé, était accompagné de 2 équipiers beaucoup plus jeunes, sans doute en vacances. Il est fort possible que le skipper passe tous ses hivers aux Antilles. Tu le rencontreras peut-être.
J'ai la photo du bateau. J'ai aussi ma trace du saut en arrière sur ma carto.

21 août 201516 juin 2020
21 août 201521 août 2015
0

Face à un grain blanc ou face à toute très forte survente, le réflexe est de lofer pour se rapprocher du vent. C'est un rêflexe de mono. Sur un cata, il faut faire exactementl le contraire et se mettre grand largue. Dans ce genre de siituation, la mer reste complètement plate, il n'y a aucun risque d'enfournement. Dans ce grain blanc que j'ai rencontré une fois dans le canal de Sainte Lucie, le speedo est monté à plus de 15 noeuds- j'avais un équipier qui lisait les vitesses, tout heureux, le bougre. Il égrenait, 12, 13, 14, 15. Je lui ai alors demander de se taire, il était complètement inconscient de la situation. Une grosse frayeur quand même. Arrivés à Rodney, j'ai rencontré plusieurs skippers terrorisés.

CaptainRV

21 août 2015
0

CataPleiades, je n'ai pas cette expérience d'une aussi brutale saute de vent, je m'étonne de ta technique d'abattre en cas de survente, j'ai une pratique +++ du cata de sport Nacra, Hobbie, Dart, Stemped, c'est un peu vieux, mais pas du cata de croisière..
Je faisais des bords entiers sur un flotteur pour m'amuser, ou impressionner l'équipier, en gérant avec la barre, cela monte trop, hop, on lofe, on abat quand la risée baisse, gérer avec l'écoute de GV est beaucoup plus délicat quand on est la tête au-dessus des 2m50 de la largeur du bateau, plus de mon mètre 90 de hauteur... C'était un plaisir extra de voir les vagues passer sur le trampoline...
Et toi, dans une risée extrême, tu abats? Je ne comprends pas trop pourquoi ce serait l'inverse du monocoque...
Peut être que tu craignais un virement de bord, si ta risée est un tourbillon style cyclone?? Mais c'est pareil avec un mono??
Merci d'expliquer un peu plus...

21 août 2015
0

Une info qui va plaire à Tiki

www.yachtworld.com[...]ils.jsp

21 août 201521 août 2015
0

Je fais aussi du Nacra. Dans les fortes surventes, j'abats jusqu'au grand largue. Pourquoi ? Si on loffe, la force cinétique fait se lever le flotteur au vent et on risque le chavirage. En abattant, le vent plaque les deux flotteurs sur l'eau, on ne risque pas de dessalage. Le bateau accélère, on part en survitesse, mais on reste bien à plat.

CaptainRV

21 août 2015
0

Piou...Je suis d'accord que si on loffe en effectuant un bon virage sec, on subit la force centrifuge qui risque de faire chavirer, mais en ne lofant que 5 ou 10 degrés, alors que l'on est au près serré maxi, la force centrifuge est faible, par contre les voiles perdent le vent immédiatement, et on redescend gentiment.
La force centrifuge ne m'a jamais fait chavirer.

Le vent en largue, si j'ai bonne mémoire, pouvait me faire monter le flotteur, dans ce cas lofer n'avait pas le même effet qu'au près, là OK. Beaucoup plus délicat, je choquais la GV....

Pfff, des souvenirs extra, j'en faisais avec mes enfants, mais ils ont quitté le nid, et ma femme a toujours eu peur, et ça continue même sur le First...
J'ai vendu mon Nacra en super état, avec difficulté à 1500 euros, avec sa remorque en pleurant, enfin presque.

24 août 2015
0

anciennement dénommée centripète ta forcecentrifuge me fait pêter de rire.
sur un cata presque toujours sous pilote auto,je ne vois pas comment tu peux lofer de 5 ou 10° au près sinon tu te retrouves à contre.

Dis moi non.
si 10° de plus engendrent une force centripète en mono ou encore moins en cata et aussi permettent de chavirer le dit bateau, je reprends mes études d'ingénieur à 66 ans.
je m'ennuie souvent mais ce site me ravis

25 août 2015
0

Troisième solution : c'est un TROLL

27 août 2015
0

j'y suis arrivé quand même depuis plus de 30 ans, par les cours du soir et une année finale en continu, mais ça ne prouve rien en effet, quant aux bases de la nav les Glénant Golf du morbihan en 1969 puis cours donné par mon petit frère pendant ses 3 ans d'études de Marine Marchande Marseille, puis 12 ans de vente et essais de bateaux dans la 1ere concession d'Europe Bénéteau CNSO Nautic Saintonge puis Gib Sea, Guy Couach.LOL on dit ça maintenant?

27 août 2015
0

66 ans en bon état, je recherche un petit bateau pour faire 6 lois la greece puis les Antilles en 2016/17

28 août 2015
0

il faut écrire ALZHEIMER
je ne suis pas le plus atteint, non?

25 août 2015
0

je crois qu il faut que tu reprennes tes etudes a la base
ca c est sur car vu les interventions que tu met en ligne
deux solutions
ou tu te moques des intervenants
ou tu ne comprends rien et n a jamais fait de bateaux
dans tout les cas
consacre toi a reprendre les bases meme de la nav et apres peut etre tu pourras devenir ingenieur
mais ingenieur ne le devient pas que ceux qui le veulent
il faut aussi en avoir les capacitees !!

25 août 2015
2

un Troller !? Ah enfin l'on va parler de bateau à moteur :oups: :lavache:

27 août 2015
0

Ah, c'est bien ça, Papy tee as l'air en pleine forme dis moi ! :bravo: :pouce:

27 août 2015
0

c est peu etre atzeimer qui te guete alors !!!!!!!!!

22 août 2015
0

Oui, y a de quoi pleurer. Heureux acquéreur...

Quand le vent passe en 2/3 secondes de 15 à 30 noeuds, lofer en choquant tout te fait chavirer à preque tous les coups, rien que par le fardage de la bête.

CaptainRV

22 août 2015
0

de toute facon le fait de partir en fuite et avec le vent est toujours la solution a adopte car le vent apparent est beaucoup moins important et il y a plusieurs solution pour limiter le rendement instantane du bateau dans ces conditions
car rester au pres ne fait qu ajouter les vitesses vents et vitesse bateau ce qui n est jamais bon surtout en multicoque ou les accelerations peuvent etre importantes et inatendu ce qui est moins le cas d un mono face au vent
fuir est la meilleure solution avec un cata car la stabilite de plateforme simplifie les manoeuvres et meme avec de la mer le bateau reste stable
il est certain aussi qu un multicoque avec des formes de coques volumineux sur l avant et marin (warham lerouge )simplifie les choses dans ces conditions
car par experience repete meme avec un tri pulsar 26 tri de 8 metres dans des conditions plus que muscle
le bateau se comportait tres bien en fuite meme a dire confortable et le bateau etait meme joueur et tres amusant a la bare dans la descente des vagues qui faisait plus de 5 metres avec 40 noeud de vent etablie
les 6,8 de large et les flotteurs volumineux donnaient vraiment un sentiment de securite dans ces conditions et a aucun moment le bateau ne faisait peur
biensur quelques coups de raquette quand les vagues se contredisaient mais autrement un amusement

22 août 2015
0

j ajouterais que le l elements preponderant a prendre en compte est le direction des vagues car il est certain qu il faut etre apres le vent de travers pour etre confortable et il est bien preferable de descendre les vagues avec un angle de 30 a 40 degre pour allonger la descente et pour limiter les accoups qui sont lie a l arrive en bas de la vague
le plus dur est souvent la combination de tous ces paramtres et l arrive dans un port ou un abris
mais en pleine mer avec de l eau et du degagement c est sans probleme !!!

22 août 2015
1

Quel rapport, on compare mono et cata.
Un cata qui se retourne, c'est comme comme un mono qui coule, c'est le risque principale. Pour les monooques on en parle moins.
Quand quelqu'un dit que les catas se retournent il est souvent applaudit, Quand on dit les monos coulent on est regardé de travers.
Je ne cherche pas la polémique, j'ai été le premier à défendre les monos, mais force est de constater que je n'ai pas eu besoin de chercher une fortune de mer vieille de 5 ans et à l'autre bout de la terre pour le monocoque.

22 août 2015
0

Rester sur mes certitudes n'est pas mon genre, comme je notais plus haut, nous nous sommes posés la question d'un pogo 850, mais pour notre programme, le cata correspondait mieux. Certains catas sur lesquel j'ai naviguais m'ont donnés des sensations et des joies.
Lire le compte rendu en anglais me demande beaucoup de temps, because je suis pas bilingue, mais je prendre le temps de le faire.
.
Oui, j'ai eut peur en cata, je l'ai déjà dit ici, je ne vais pas m'en caché, mais ca faisait plus d'une heure que je disais au skipper qu'il fallait qu'on réduise, il préférait se reposer. Il faut ajouter à cela une erreur du barreur, l'enfournement est dut uniquement à un problème de compétence de l'équipage dont je faisais parti.
En mono, à cause d'un coup de gite, j'ai connu un homme à la mer, heureusement il a put s'accrocher à l'écoute de génois, tout s'est bien fini.
.
Je me demande si Doud01 n'est pas un Troll car nous ne connaissons toujours pas son programme.

24 août 2015
0

L'écoute n'était pas à la mer, mais naviguant au portant, elle était a l’extérieur du bateau. Dans sa chute il a réussit à s'accrocher à l'écoute.
Le barreur a eut le réflexe de ne pas de mettre face au vent pour ralentir le bateau mais essayer de gonfler la voile au maximum pour que le 'MOB' ne se retrouve pas écrasé contre le franc bord, l’embraqueur de génois n'avait plus alors qu'à ramener le malheureux au plus prés de filières. Le reste de équipage à l'aider à se poser sur le pont.

24 août 2015
0

.......... :pouce: la classe ! ! ! :acheval: :policier:

22 août 2015
0

ok compris, ce qui m'interpelle c'est quand la perspective d'un retournement d'un cata, ultra exceptionnel j'en conviens est présenté comme quelque chose de relativement peu dramatique
ça l'est, c'est vraiment un truc épouvantable, car ça se produit en quelques secondes et c'est irréversible ça ne laisse pas le temps de s'organiser autant que faire se peut comme sur un mono qui coule
même si sur l'iroquois que j'ai convoyé en manche, brrr, il y avait une soucoupe en tête de mat !
je m’étais senti en sécurité sur les catalac

23 août 2015
0

oui c'était mon intention, une contribution positive par un archi qui aborde publiquement le problème
l' éditeur de latiftude 38 qui a un cata de 62 pieds plan hughes et un cata de 44 pieds aux Antilles en charter avait écrit qu'il ne pensait pas possible de retourner un cata de croisière de 57 pieds

23 août 2015
0

une video du sauvetage, les 2 personnes qui étaient a bord sont sorties sasn une egratignure
www.latitude38.com[...]y.lasso

26 août 2015
0

Bigre ... !

24 août 2015
0

normalement c est pas possible car les regles de la division 240 nous oblige en tant que constructeur a avoir une reserve de flottabilite permettant au cata de flotter a l endroit commme a l envers !!!!!!!!

23 août 2015
0

Lien intéressant sur un constructeur atypique, à noter que deux de ses bateaux ont fait la crêpe...
Peut-être un problème de ris, il n'y en a qu'un sur chaque voile...
Par contre, son système de "foc" ou de voile sans bôme me plaît !

22 août 201522 août 2015
0

quel rapport ?? un cata de croisiere de 57 pieds retourné comme une crêpe ça gêne les aficionados ?
un mono de 57 pieds aurait salué le grain et puis basta
les catas ont des qualités de confort mais se retournent et en général il y a des victimes
j'ai mis le lien sur l atlantic car c'est une analyse passionnante de l'archi lui même
désolé c'est en anglais
un mono peut couler mais laisse le temps de lancer un mayday plus balise plus bib
ensuite on se tue aussi tres bien sur les routes de campagne ou en randonnée !

22 août 2015
1

je ne voulais pas intervenir a nouveau
un cata qui se retourne egale morts ou blesses sauf exception, pas un mono qui coule en plus les catas peuvent aussi couler

lis plutôt l analyse de chris white et reste bien dans tes certitudes
j'ai fait assez de milles en cata , Tous RETRIBUES pour avoir mon avis forgé, mouvements insupportables, bruit infernal, trouille permanente des que ça souffle, prés pathétique et laid sur l'eau, aucune sensation

24 août 2015
0

Ah, l'écoute de génois était à la mer... c'est pro!

23 août 2015
1

Je conviens que ce type de retournement (en quelques secondes) est problématique.
Le cas de l'outremer 45 (cas un peu similaire) m'avait profondément choqué et attristé à l'époque.
.
J'avais pris ton lien comme "vous avez vu les cata se retourne" et non pas, "j'ai trouvé un lien intéressant pour les utilisateurs de catamarans", ce qui est le cas. Merci pour ce lien.
.
Après lecture du rapport de l'architecte, voici ce que je retiens (en résumé)
- en cas de grains possible, il faut être très vigilant (j'ai tendance à naviguer sous toilé et prendre un pris quand le vois un grain arrivé)
- en cas de survente, reprendre la main sur la barre et ne pas laissé le pilote gérer la situation (ce que j'ai toujours fait)
- être prêt à changer de cap rapidement pour s'adapter à l’angle du vent qui peut être changeant
- ne pas sous estimé les grains blancs (ça m'ai arrivé une fois)
- adapter sa façon de naviguer à l'équipage (ça semble tellement évident)
.
Sur les deux multicoques qu'il a dessiné et qui se sont retournés, les circonstances aggravantes étaient :
- Le skipper pensait que le chavirage n'était pas possible, il ne s'est pas méfié
- Les deux bateaux étaient sous pilote automatique
- La grand voile n'a jamais été choquée ou affalée
.
Pour finir, j'aime bien sa phrase :
"Le catamaran de croisière est normalement si facile et si indulgent que nous pouvons nous laisser bercer dans la complaisance."

26 août 2015
0

Bonjour à tous
en regardant cette vidéo je me dis que retourné ce cata reste tout de même pas mal sécurisant !

23 août 2015
0

Ben les catas aussi coulent vu qu'ils ne semblent plus ( ou moins ? ) insubmersibles.
Voir les exemples comme ce cata dans le golfe de gascogne qui s'est rempli et glou et glou.

24 août 2015
0

Compte les fortunes de mer et analyse quels bateaux et à quels endroits.
Les frigo-congés, les lave-linges et lave-vaiselles sont très peu nombreux dans les passes difficiles.
ces bateaux sont où c'est beau où il fait beau et la nav facile, marin à bord et donnent des leçons... bobos navigateurs...
1 mois de nav, 11 mois de bave

31 août 2015
0

quand on pompe sois-même son bateau avant d'attendre des secours c'est mieux qu'attendre dans une survie un bateau qui n'a pas encore coulé, non?

24 août 2015
0

et tu vas où tu veux?

24 août 2015
0

On parle ici de fuite, de condition extême, tu fais quoi avec ton tri de 8ml????

24 août 2015
0

Avec mon tri de 8 mètres je n'ai jamais connu de situations extrêmes, je suis désolé, seulement des vents de plus 35nds et des creux de 3métres. Faisant du côtier et semi hauturier j'ai toujours put me mettre vite à l’abri avant que la situation ne se dégrade.
Seul une navigation hauturière aurait put me mettre trop loin d'un abris, mais ce n'était pas le programme du bateau.
.
Sinon pour répondre, avec mon tri, je me serais mis à la cap, je remontais la dérive et j'attendais que ça se passe.
Avec cette configuration, sur les vagues, le bateau dérape et on repousse ainsi très loin le risque de chavirage.

22 août 201522 août 2015
0

Pour ma part j'ai eu l'occas de naviguer seulement sur des monocoques; Mais ce qui pourrait m'interesser dans les catas, c'est le coté "leger (absence de lest),stable et rapide; Ils paraissent aussi plus "simples" d'un certain point de vue; Les seuls défauts que je leur trouve c'est un près qui semble pas toujours terrible, et un volume habitable plus faible à taille égale; Je vise un possible "achat futur" d'un voilier habitable en solo ou duo et vie à bord, mais qui reste "modeste" ,"small is beautiful", pour des raisons autant economiques et pratiques, soit chez les mono l'equivalent d'un 26 ou 28 pieds environ; Et trouver un "equivalent" à cette recherche dans les catas ne semble pas facile; Les seuls qui pourraient m'interesser sont les catas wharrams (aussi pour le matériau cp epoxy et la "simplicité de construction -reparation), donc assez economiques aussi, mais coté "habitabilité" ca semble un de leurs points faibles, dans des tailles equivalent au 28 pieds en catas, ils ont l'air peu habitables sur la durée; Même les tikis 30 et 31 font encore un peu "spartiate" pour une ou deux personnes; Faut voir, peut-être que ça suffit a certains ? Et ensuite il faut aller vers les tiki 38 ou tangaroa pour trouver plus habitable, mais là c'est carrément trop grand pour ce que je recherche (en longueur surtout ), et ça convient mieux à une famille ou un groupe à mon avis, plutot qu'a un solitaire ou couple;

23 août 2015
1

C'est vrai que quand ca chavire, c'est l'horreur. Et pourtant sur l'Iroquois, la soucoupe a tenu, on est resté couché disons à 100 degrés. Vous entendez un bruit énorme, tout se casse la gueule. Selon l'endroit, vous pouvez sortir de la cabine ou pas : j'étais sur la cabine "en haut", avec ma femme on a pu sortir. Ceux qui étaient "en bas" étaient coincés, porte bloquée, l'eau rentrait. J'ai pu défoncer la porte à grand coups de pieds. Ensuite, dégager la survie, car un iroquois couché à 90 degrés dans une houle de 7 m (mesurée au houlographe de chassiron, on était à 100 milles au large), c'est pas confort. Manque de pot pour trouver un couteau, tous les tiroirs étaient bloqués. Heureusement, l'un d'entre nous avait un couteau scout sur lui. Depuis, j'attache toujours un opinel aux sangles d'une survie. Il n'y a pas eu de panique, un gros stress probable pour chacun. Alors si c'est un cata carrément à l'envers, je n'ose imaginer.
J'ai lu dans le fil une remarque qui me semble importante : croire qu'un cata ne chavire pas est une erreur qui peut couter cher.
Depuis, je me méfie des catas de croisière, j'en fais quand même parce qu'au mouillage c'est génial. Par contre, j'ai eu un Corneel 26 et un proto similaire de 9 m : là, je trouve qu'on sait mieux où est la limite et il ne vient à l'idée de personne de se mettre à l'intérieur quand ca souffle.
J'ai aussi navigué sur des Wharram, du Hitia 14 à l'Oro de 14 m en passant par l'Hinemoa : ce sont les seuls catas où je n'ai pas d'inquiétude en matière de chavirement.

23 août 2015
0

merci pour ce témoignage et donc la soucoupe ça marche ! et la survie aussi

23 août 2015
0

Oui mais alors quels multi !?
Cata, Prao, Cata "asymétrique, tri (mon préféré !! )

Mais alors tri à flotteurs courts, tri à flotteurs long, tri à flotteurs courts au milieu, à l'arrière , à l'avant car il y a toute les sauces et chaque architecte prétends que sa solution est LA bonne !?

23 août 2015
0

Le cata asymétrique que j'ai vu avait les deux flotteurs quasiment du même volume quelque chose comme le produit d'un accouplement entre un cata et un prao ...!

24 août 2015
0

et sans moteur encore moins cher, et quelle surface pour le bronzage, le barbecue...

24 août 2015
0

ho oui, gonflable oui mais en polyester quelle horreur et vue désagréable

24 août 2015
0

un poil plus gros on en fait une annexe de survie, que du bonheur.
on pourrau=it aussi avec la mode du j'utilise tout en faire une petite vcabine avec vue imprenable sur la mer?

23 août 2015
1

une meilleure solution est de prendre un multi a moteur ca chavire beaucoup moins sans mat et surtout ca coute moins cher !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
:pouce: :pouce: :pouce:

23 août 2015
0

je pense que prao et cata assymetrique c est la meme chose
moi je penche naturellement vers ce type de multi
apres l idee d avoir un bateau qui revient automatiquement a l endorit me seduit bien
avec un flotteur bien sur l arriere avec un bras tres proheminent servant de volume de flotaison
peut de trainee en nav et autoredressable
que demander de plus !!!!!!!!

23 août 2015
0

La soucoupe marche, mais elle contribue aussi au chavirage. En effet, je l'ai récupéré quelques jours après le naufrage sur une plage landaise : c'est une pièce assez volumineuse, de mémoire dans les 1,30 et 30 cm d'épaisseur et qui pèse un poids non négligeable (de mémoire dans les 25 à 30 kg). Placé à 12 m de haut, c'est pas terrible pour le couple de renversement. Un système gonflable serait mieux, on a peut être aujourd'hui des solutions coté technologie air bag.

23 août 2015
3

Un cata se retourne, un monocoque coule...
Les avions tombent, les voitures sortent de la route... J'ai moi même glisse sur une dejection canine récemment.
J'envisage sérieusement de rester devant mon poste de tv ou questions pour des champions comblera tout mes désirs d'aventure ?

23 août 2015
1

Bon au moins avec les catas ont est sur qu'ils ne perdent pas leur (j'allais écrire quille mais je me suis rappelé un fil ou un propriétaire de cata avait de gros problème (voie d'eau de mémoire) ) leur lest ...bon les dériveurs intégraux non plus :bravo: :langue2:

24 août 2015
0

Dans tous ces cas (a part le poste de TV) c'est l'équipage qui dans la très grande majorité des cas est responsable !

Tout comme la déjection canine, est était là, tranquille, peinarde, et il y a un ... d'humain maladroit qui vient la piétiner :lavache:

L'avion, la voiture, le voilier... Ne tombent pas, ne coulent pas, ne rendent pas visite aux arbres sans qu'un être humain les y invites expressément ! :oups:

24 août 2015
0

l'avion euh je serais moins catégorique si son moteur s'arrête il ne pourras pas planer indéfiniment quoique fasse l'humain

26 août 2015
0

Comme disait mon oncle, "vivre tue" !

28 août 2015
1

La vie est une maladie sexuellement transmissible, et incurable

23 août 2015
0

Un gréement bipode étanche avec une "barre de flèche" munie d'un volume gonflable, flotteurs ballastables, fort bouge, bon volume de roof ?

Mais quand j'avais fait de tels croquis (j'etais jeune et j'avais des cheveux ...oui d'accord il y a très longtemps !) pas trouver de solutions pour repasser les 90/95° pour retomber à plat ...dans le bon sens ?

23 août 2015
0

et puis dans ton retournement tu n ai pas sur de pas casser le mat !!!!!!!!!!ou les mats

23 août 2015
0

Quelle réthorique biaisée !
Un monocoque bien préparé n'ait pas censé couler, surtout avec un niveau d'étanchéité élevé (coté panneau de descente particulièrement)
Un tri bien préparé, sur une mer déchainée, peut chavirer plus facilement qu'un mono.
Je pense qu'à juste titre, beaucoup de ceux qui décident de partir vers les hautes latitudes continuent de préférer les monos.

24 août 2015
0

bien sûr et depuis bien longtemps

25 août 2015
0

quand tu vois les paquets de mer que prend un cata dans la gueule dans la piaule , je ne pense pas que les monos puissent endurer autant sans récrimination des catas, et pourtant...

26 août 2015
0

Le mono restera toujours LA référence pour la sécurité au chavirage.
Mais il y a tellement d'autres façon de se faire mal à bord, de tomber à l'eau, d'avoir peur, et ... de naviguer sans sa femme.
Le choix mono / tri (pour ma part j'exclu le cata) ne dépend pas vraiment du programme, certes c'est fondamental, mais plutôt de la relation au plaisir : qu'est ce qui nous donne le maximum de joie à bord ?
- ne pas avoir peur du retournement ?
- avoir la jouissance de sentir un bateau qui donne beaucoup de plaisir et pendant longtemps ?
- avoir sa femme à bord ?
.
D'aucun répondront "les trois mon capitaine" ! Ok, il y a de très beaux mono. Mais les tri (je ne puis me prononcer pour les catas) donnent des plaisirs uniques, originaux, et addictifs.
.
Pour revenir au fil donc, revenir au mono est à mon sens un déplacement du centre des plaisirs. A respecter donc, car irrationnel puisqu'émotionnel.
.
Il faut une véritable dose de folie et d'amour pour se choisir un bateau. Raisonner, ou opposer "retournement" et "vitesse" n'est pas concevable émotionnellement. :heu:

26 août 2015
0

" Mais il y a tellement d'autres façon de se faire mal à bord... de naviguer sans sa femme. "

Euh je dirais sa dépends de la femme !
:langue2: :lavache: :jelaferme: :acheval:

26 août 2015
0

Ah bon !
les monos reste la référence en cas de chavirement ! ! ! :non:
Là faut oser, donc tous les naufrages ou disparition ne sont dut qu'à des phénomène inexpliqués ! ! !
Mais bon, tu as tes raisons pour raconter ça, permet moi d'en avoir d'autres!
Et pour ce qui concerne la dose de folie, même là je ne suis pas d'accord, à part peut être pour mon premier bateau, un mono de 6 m ou l'inexpérience m'a fait acheter un mono, aprés, pour le deuxième ce fut l'expérience qui pour moi était à l'opposé de la tienne et après le budget .....
Mais heureusement ici on a le droit d'avoir un avis différent des autres :heu:
Pascal :litjournal:

23 août 2015
0

Intéressant, Christophe Barreau viznt de sortir un TS 42 avec portes étanches dans les coques. En 6 mois, une dizaine d'exemplaires vendus. Et l'exemplaire de Martinique proposé à la location ne reste jamais au ponton.

www.voilesetvoiliers.com[...]u-cata/

CaptainRV

23 août 2015
0

Une idée du prix?

23 août 2015
0

au moteur il doit pas falloir beaucoup pour le faire avancer à 7/8nds
Bon après il y a le prix :oups: :-p

500 k€ pour combien de kilos ?

23 août 2015
0

500000€ pour 5800 kgs
86,20 € le kilo

23 août 201516 juin 2020
0

Dans le style minimaliste/entrée d'eau fines moi j'aime bien ce monocoque :

23 août 2015
0

a partir de 350 keuro ht
et la version expose etait a 425 keuro avec mat bome carbone et renfort carbone !!

24 août 2015
0

8 kns c'est la vitesse de croisière d'un voilier ou un fifty de 13mètres c'est tout à fait naturel

23 août 2015
0

Une remarque sur la vidéo présente sur le lien donné par Jean, c'est qu'un antifouling sombre ou bleu foncé (Coppercoat?) ne se voit quasi pas à un mile en mer et la coque blanche se confond aisément avec de l'écume.

La remarque des deux naufragés est intéressante au sujet de l'endroit ou il faut se retourner (l'humour n'est pas absent dans leur note !). Il faut privilégier l'eau chaude !...

Sinon, pour le redressement d'un cata, ou d'un monocoque, j'avais pensé à un système type airbag, mais l'électronique ou le système de mise à feu doit être éprouvé tout temps, le poids dans les haut aussi, même si l'on peut répartir l'airbag tout le long du mât.
J'ai abandonné l'idée.

23 août 2015
1

Beaucoup écrivent en ayant juste lu des récits et pas de réel navigations sur multis ....

24 août 2015
0

Des "autres" ou de "ces gens là" :langue2:

23 août 2015
0

Tu parles pour ou de qui ?

24 août 201516 juin 2020
0

Pour ma part mes safrans seront orange fluo, comme je l'avais fait sur mon F27.
Pour voir les algues qui se prennent dedans et avoir une partie avec une couleur qui se voit.
Je devrais également faire un rond sous la nacelle avec une croix réfléchissante comme sur les catanas.

24 août 2015
0

et en plus le mat et les voiles stabilisent la plateforme héli-sauvante
catas retournez vous!

24 août 2015
0

là avantage au cata (retourné) comme plateforme d'hélitreuillage

24 août 2015
0

que dire de plus

24 août 2015
0

tu as déjà entendu parler d'un mono couché pendant plusieurs minutes pour vendre ton redresseur d'assiette?
et puis la couleur ??? en mer par le temps invoqué?? y a-t-il quelqu'un qui regarde en pleine mer?
Où navigues tu?

23 août 2015
0

CataPleiades, merci pour le lien.
Le concept de ce TS 42 est extra, la voile comme j'aime, que du fonctionnel dédié à la voile qui bouge. Fais-nous signe quand il y aura un essai sur des bords de près...
J'aimerais bien essayer! Je crains que cela soit réservé aux mers chaudes, car on doit recevoir des paquets de mer assis aussi bas, déjà qu'en Lagoon, poste de nav en hauteur, avec le Meltem, j'étais content d'avoir apporté mon haut de vêtement de kayak....

Philippe G, à propos de la couleur de l'antifouling, tout à fait d'accord avec toi, le panel des couleurs en stock serait à revoir.
Je me suis fait la même remarque avec les coques noires ou bleues marine des voiliers ou moteurs qui sont très mode en Méditerranée en ce moment... Pas terrible, sauf quand on est Go Fast...

et Doud01, qui a lancé ce sujet, a oublié de donner ses impressions. Merci aussi à lui...lol

23 août 201523 août 2015
0

Une petite vidéo sous voiles

m.youtube.com[...]/watch

CaptainRV

23 août 2015
0

ça décoiffe

24 août 2015
0

C'est bizarre ce forum, les messages n'apparaissent pas par ordre chronologique!
ça décoiffe aussi ce truc....

24 août 2015
0

si on répond a un post précis la réponse est au niveau du post précédent
ça surprend au début mais ça a des avantages aussi

24 août 2015
1

doud = troll je presume
binettes juste en bas qd tu ecris un message

24 août 2015
0

Merci de l'info. J'essaye de ce pas.

Et encore une petite question: Les smileys, où sont-ils???
Oui, je suis nouveau ici...

Merci à Doud01 qui m'a fait me lancer sur le forum.
Mais où est-il?? Est-ce un habitué?
Je me demande s'il ne souhaitait pas la bagarre entre les pro-monocoque et multi... Il en existe qui adorent les sujets brûlants...
(smiley lol....)

24 août 2015
0

oui la pertinence des posts permet des déphasages propices à l'humour.
mon Dieu ne coulons pas!

24 août 2015
0

Oh là là , comment ça bouge, ça donne pas vraiment envie de naviguer en cata ce genre canote..... :mdr: :mdr: :mdr: :goodbye:

24 août 2015
0

:pouce: :bravo: :alavotre: :reflechi: :coucou: :scie: :litjournal: :whaou: :famille:
C'est un essai, merci à mon formateur.
binettes, mais oui ! Il ne faut pas en abuser, mais les binettes sont sympa, toutes des mines de voileux, en fait...
:-D

24 août 2015
0

Ca bouge mais ça va vite aussi :pouce:

24 août 2015
1

Bof, le TS42...
Cher et même pas de grand frigo, de congèl, de machine à laver.
Pas de place pour dormir sauf l'un sur l'autre, et passé un certain âge...
Porte étanche pour entrer dans les coques donc mauvaise conception ou absence de vide-vite dans le cockpit, l'évier qui sert de passe plat...
Avantage, les crash boxes font 6 mètres de long !
;-)

Pas sur la tête !!!
Je sors, je suis déjà dehors !
8-)

24 août 2015
1

gros day boat , ou pour qq jours

25 août 2015
0

Merci RV,
Bine sûr que je décape, j'essaie - du moins - pour secouer tous les "culs coincés" partisans aveugles de LEUR solution, leur credo, leur vision partielle de la chose.
Le fil dès le départ était voué à ce genre d'exercice, guerre mono-bi voire tri, mais il y en a peu, heureusement, de tri...
Pour les trappes de survie, vu qu'ils ne les ont pas mis sur le bas des coques, sous la nacelle (pas vu), ils ont eu raison de combiner porte et trappe étanche pour un gain relatif en poids avec le résultat que, retourné dans la coque, on a un peu d'air, mais pour sortir, ça va être limite on coule !
A tester ?
Je parle de la mise sur le toit, oeuf corse !

Pour ce qui est de l'adéquation bateau / région de navigation, je le crois "parfait"et Guillemot n'étant pas idiot et plutôt sage financier a fait le bon choix.
Mais comme l'on dit, tout dépend du "programme" beurk, quel mot affreux !).
Si c'est s'en servir comme d'un fifty à deux coques, non, il est à mi chemin entre un HobbyCat et un habitable-caravane et donc a sa place dans le paysage actuel, surtout en location.
Ce n'est pas le bateau auquel je pense pour mon voyage vers l'ouest, c'est sûr, mais je ne le dénigre pas malgré les apparences.

25 août 2015
1

Philippe, te lire m'a bien amusé. Ton humour est décapant. Tu as raison sur tous les points sauf sur les portes étanches. Elles ne sont là qu'en cas de retournement à mon avis. Peut-être en cas de rencontre avec un Ofni. A 15/20 noeuds, voire plus, ça doit faire mal.

Au passage, j'ai quelques exemples de catas ayant coulé, en moyenne, un par an. Dans presque tous les cas, sauf un Ofni et une rencontre avec un cargo, trappes de survie non fermées.

Je n'ai pas encore essayé ce bateau et compte le faire prochainement. Dans nos régions, il me parait bien adapté pour ceux qui veulent faire du cata autrement que sur les Lagoon caravanes et qui cherchent également à se faire plaisir à la voile et faire des croisières sportives.

Pour info, le bateau a été conçu selon les desiderata de Régis Guillemot, un des plus gros loueurs du Marin, mais aussi un passionné de courses.
Il a fait plusieurs Route du Rhum, la dernière sur un Pogo avec un résultat plus qu'honorable.
Il a par ailleurs dans sa flotte un TS 50. Je pense qu'il est un des meilleurs experts du monde du cata.
Ca ne l'empêche pas de proposer à la location des Lagoon 380 ou 400 ainsi que des FP de toutes tailles.

A noter que tous les catas proposés en location au Marin (dont ce TS 42) traversent sans encombre en Martinique en sortant du chantier. Je n'ai aucun écho d'un de ces bateaux ayant subi des dommages.

CaptainRV

24 août 2015
0

Bonjour, j'ai navigué des années sur cata. Outremer, Catana...en tant que skipper pro.
C'est le top. Habitabilité, performance, intimité des passagers.

En revanche, le prix d'entretien et les mouvements de rappel au prés sont très sollicitants pour la structure et le gréement.
Concernant la sécurité, 12 m est un minimum.
Le mono est plus rassurant car il gite et soulage le bateau alors que le cata accélère dans les rafales....
Cependant: Cata est insubmersible, le mono coule en 2 min en cas d'avarie sur la quille.

Perso j'ai un petit mono actuellement pour des raisons budgétaire.
Si j'avais les moyens j'aurai un grand cata de 13/14m. (Catana 44, Outremer 45/55, Freydis..)....c'est quand même le top du top ce type de cata.

24 août 2015
0

Catana , Outremer , cata a dérive , ce que j aime dans le mauvais temps

24 août 2015
0

Lerouge aime les ailerons aussi... quand bien conçus, pas forcement mauvais

24 août 2015
0

J'avais été intéressé autrefois par un Outremer 40 et le propriétaire honnêtement m'avait dit : le mat a ses dix ans, le bateau a navigué, je vous recommande de prévoir le remplacement. Pour le haubanage, je comprends, mais le mat lui même, ca m'avait un peu étonné. Est ce que ca fait effectivement parti de " l'entretien" ?

25 août 2015
0

le probleme fondamentale c est que les mats en alu ont un traitement thermique a la fabrication
ce qui les rends tres raides
si le mats n est pas tres dimenssioner
il vieillit vite et il devient mous
en effet il est courant que sur les bateaux qui courent en monotipie les meilleurs change les mats periodiquement car ca devient a la fin comme un spaguetti tout mou par les multiple solicitation qu il a subit
et un mat de 10 ans faiblement dimenssionner peut avoir perdu toute sa raideur
apres il devient difficile de le regler

ca ne veut pas dire qu il vat tomber mais il ne se tient plus comme quand il etait neuf
c est le gros avantages des mats carbonnes qui eux garde leurs raideurs tout le temps et qui ne vieillisse pas !!!!!!!!!!

24 août 2015
0

En fait le mât "encaisse " en compression une charge très importante liée au fait que le cata accélère dans les rafales et ne gîte pratiquement pas.
le mât effectivement travail énormément au niveau des barres de flèches mais aussi au niveau des points de liaison gréement/ mât. (Notons enfin qu'un bas étai largable associé à des basques hautes et basses sont assez rassurantes, mais complique les manoeuvres).
Les premiers Outremer de Danson sont des bêtes de courses, avec effectivement des mâts qui sont parfois d'une section un peu faible. Il suffit de les comparer à ceux des privilèges 12m de la même époque pour s'en rendre compte...

25 août 2015
0

comparer un char d assaut a une formule 1
c est sur il suffit de comparer les poids respectif des bateaux

25 août 2015
0

Peut-être ce cata: www.tagyachts.com[...]safety/

On programme l'angle de gite maxi, et les voiles se choquent automatiquement dès qu'il est atteint pour éviter de se mettre sur le toit.

25 août 2015
0

Ou alors celui-ci: www.bamba-yachts.fr[...]ler.php

Pour naviguer du travers au vent arrière à la voile, et le reste du temps...moteurs !

25 août 2015
0

Sauf que celui là pour le vendre ils ont retiré le mat , les voiles , les winch et l'enrouleur.
longtemps à vendre j'ai longtemps hésité à l'acheter...mais vendu lorsque j'avais trouvé une solution
15,80m de mat et un genois de 80m2 cela aurait été pas mal pour un bateau ...à moteur

25 août 2015
0

Lorsque j'ecris "longtemps hésité à l'acheter" je parle du mat pas du bateau :lavache: :langue2:

Même au quart du prix c'était hors de mes moyens :langue2:

25 août 2015
0

Oui mais il n'a pu le vendre qu'en retirant tout le gréement !

Ce qui est d'autant plus surprenant...

25 août 2015
0

la voile ne peut pas etre inefficace
c est simplement un gars qui veut un bateau a moteur et qui ne voit pas d interet dont a sa consomation de quelques litres
et comme il a de plus diminuer le prix de facon drastique
le chantier a prefer enlever le greement pour ne pas perdre la face !!!

25 août 2015
0

le probleme n est qu un probleme de prix
c est plus de deux fois trop cher pour trouver une niche de client
plus 1,2 million d euro ht pour un 50 pied
c est totalement demesure
a 400 keuro il y a certainement des clients qui se laisseraient seduire
en effet le bateau etait bien pense tout etait inteligent et elegant
mais on ne peut pas vendre a n importe quel prix un produit meme si il est top !!!!

25 août 2015
0

Le 1er (et peut-être seul exemplaire) s'est vendu moitié prix pour soi-disant construire le 45. Mais sur leur site, aucune photo d'un 45, ni même du 60.

Sur le papier, le concept semble intéressant, mais apparemment, il n'a pas de succès.

25 août 2015
0

:mdr: L’intérêt justement de ce trawler était la voile d'avant qui permet de soulager les moteurs dans certains cas et diminuer le gasoil consommé ?! Voir même de n'avancer qu'à la voile dans certaines conditions ?

25 août 2015
0

Peut-être un acheteur allergique à la voile, ou alors voile totalement inefficace ?

25 août 2015
0

si le bateau ne doit pas faire de grande traverse
le greement n a pas beaucoup d interet
combien de fois a tu utilise le tient ???
car c est deja difficile pour des catas a voile entre deux mouillage d envoye les voiles
alors un bateau a moteur !!!!!!!!!!!!!

25 août 2015
0

Ou alors en monocoque celui là: greenlinehybrid.com[...]0-about

Pour naviguer dans le silence sans se faire chier avec les voiles, et aller vite quand ça cogne. :mdr: :acheval:

25 août 2015
0

pour le greenline hybrid intéressant de lire ce qu'en pense l'architecte
Tad Robert ...

31 août 2015
0

Et il en pense quoi l'architecte ?

25 août 2015
0

Belle annexe

CaptainRV

25 août 2015
0

J'ai connu un proprietaire qui se posait la question de vendre son Outremer pour un monocoque. Il a teste beaucoup de voiliers et selon ses dire les seuls monocoques qui l'interessaient etaient les luges ou demi-luges legeres et modernes (Pogo, JPK). Il insistait sur les coques legeres et ne voulait pas des croiseurs lourds deguises en luges pour des questions de marketing. Je ne sais pas s'il a franchi le pas.

25 août 2015
0

Il est passé où, le doud ???

Sinon, pour revenir au fil initial, les femmes aiment le gîte (et le couvert), pas la gite...

25 août 2015
0

En réponse à kako, qui donne le line d'un mono, voici un bicoque :
Un peu plus de rayon d'action, toutes options validées, concept intéressant : www.africancats.com[...]dex.php
Le seul cata que j'ai vu avec une éolienne en tête de mât et deux pods électriques qui servent de générateur ou de moteur.

25 août 2015
0

J ai vu ce modèle au marin , si qu électrique ce n est pas adapté en croisière en diesel électrique peut être

25 août 201516 juin 2020
0

Il n'y a déjà plus grand chose sous la plateforme

25 août 2015
0

5T8 pour 42' c'est lourd ? (D/L env.78)
Par ce que je vois un Lerouge de 49' à 6T5 (D/L env.55 )

25 août 2015
1

Méfiance avec les poids annoncés.
La théorie est souvent différente de la réalité au niveau des poids.

25 août 2015
0

Il y a de la place sous la plateforme, l'ayant vu. Bien sûr, il n'est pas "haut sur patte" comme certains bateaux.
Ici, ils donnent les différences entre cata et monocoque, c'est honnête comme démarche :
www.africancats.com[...]ormance

Si je me rappelle bien, ayant discuté avec l'architecte, ils avaient trois heures d’autonomie aux moteurs (pods) qui permettait largement de faire les manœuvre de port.
Bien sûr, en cas de calme plat ou de demande d'appui moteur, là...
Mais c'est, amha, plus un concept de validation à l'échelle réelle qu'autre chose.
Il est à vendre, je crois, batteries Li-Po et toutes les options possibles.

25 août 2015
0

comparatif des polaires : j'ai noté que le comparo commence à 16nds de vent. Que ce passe t-il en dessous? Rien? Sauf pour le mono?
La démarche est honnête mais le range de vent présenté là est en faveur du multi

25 août 2015
0

Il faut de quoi pouvoir utiliser un moyen de propulsion a tous moments . sinon c est pas mal de remonter les hélices a la voiles

25 août 2015
0

Tu as raison et les catas ne s'en prive pas par exemple entrain de lire une annonce ( ben quoi je suis pas ayatollah du mono :) )
Cata de 2009 ...4000 h de moteur ...

25 août 2015
0

et ben ... moi 800 h en 8 ans et un demi tour du monde ....

25 août 2015
0

Edifiant pour celui-là.
Il y a toujours un bon exemple à ne pas suivre.
Les voiles sont comme neuves ou moisies? :lavache:

25 août 2015
1

Je parlais du celui vu par longcours, le lecteur assidu et attentif l'aurait compris, mais je précise.

25 août 2015
0

Un Outremer 55 3790 heures en 6 ans à comparer à un "vrai" fifty Cheoy Lee 53 8000 heures en ...25 ans .
Ce qui m'étonne c'est que des voiliers si performants à la voile arrivent à faire bien plus d'heures moteurs que des fifties .

25 août 2015
1

Souvent pour recharger les batteries , ton fifty combien d heures de groupe électrogène ??

26 août 2015
0

euh le cata en question a aussi DES groupes !!

25 août 2015
1

C'est pourtant simple.
Moi aux Antilles il y avait toujours du vent alors le moteur pour sortir des mouillages ou rentrer dans quelques passes difficiles, mais ici à ST valery sur Somme, il me faut une heure pour sortir de la baie, il faut suivre un chenal interminable et le retour rebelote. En avril je suis descendu à Beaulieu River, 10 heures de moteur pour y aller, pas un pet vent et la réderie était le lendemain alors que le retour, 10 h pour traverser la manche 110mn et toujours plus d'une heure pour rentrer dans le chenal.
Alors tu sais, des fois des heures de moteurs ça veut aussi dire que le bateau ne prend pas racine... :non: :-D
Pascal sur Shazzan :alavotre:

25 août 2015
1

Hop, Pascal, une *, de Marans pour arriver dans les Pertuis, 4 heures moteur aller... et pas plus de 3 noeuds car la "marée chaussée" veille et aller trop vite, parfois, c'est le moteur qui tousse en se prenant de la vase car on racle le fond (raclait, je ne suis plus en Charentes).
Les heures des bateaux de loc, c'est parce qu'il y a la clim (rare), le frigo, (toujours, et les glaçons, c'est sacré, les King Cones des gosses aussi), l'ordi, ça fait sérieux et les Aie-pad des gamins, et parce qu'il faut bien le dire, aller d'une crique à l'autre est plus simple au moteur que de démêler tous ces bouts de ficelles et faire sécher le linge. En plus si on accroche la GV dans les barres de flèche, la caution en prend un coup, alors... la voile pour l'esprit, le moteur par facilité. Normal quelque part, je comprends cette façon de faire, je bosse maintenant dans le tourisme.
On paie, donc on consomme.
Et comme le frigo tourne toute la nuit, un moteur tourne aussi plus souvent que l'autre... Faut voir le parc de batterie d'un voilier de loc, ridicule, même chez Nautitech il y a souvent pas plus de 400 A/h et encore!
Alors, oui, un cata, c'est un fifty, faut pas se le cacher et la voile "d'hier", voile spartiate, gestion économique et Bleuet pour faire à manger, c'est terminé.
Mon petit bateau, avec son 1GM10 a 95 heures en plus de 5 ans maintenant, et ça me gonfle de le démarrer pour faire le demi mile pour sortir du port mais je ne peux faire autrement.

26 août 2015
0

c est sympa le confort ,bière fraiche , conservation des aliments , bien dormir , pas de vent on met le moteur , dessal a bord etc ....

26 août 2015
0

Mince près de 7m2 de panneaux solaires !

26 août 2015
0

Franchement, en ce qui me concerne, le moteur c'est par une nécessité pour le confort (éléctrique si je puis dire)vcar avec mes 1000w de panneaux et éoliennes, j'ai aucun problème d’énergie en plus le bruit du moteur n'est vraiment pas agréable, donc je le met quand c'est nécessaire ou pour des petits trajet ou vent debout... voir par flème...

25 août 201516 juin 2020
0

Oui, la voile d'hier c'est terminée, maintenant on veut aller à la plage avec le fifty-fifty sans se mouiller les pieds, alors on y va. Il faut un truc pratique, quoi.
L'annexe n'a plus de raison d'être, c'est lourd à mettre à l'eau, avec le palan, les roulettes Harken, le winch qui n'est pas électrique, et après....il faut tirer sur une ficelle... :tesur:

26 août 2015
0

C'est une photo pour démontrer que les catas ne coulent pas, à l'inverse des monocoques? ;-)

26 août 2015
0

Raccourci facile, sur les plages on trouve de tout, même des cargos...
Je suis d'accord, aucun danger de rencontrer un mono ou alors c'est qu'il doit caréner :mdr:
Sinon, les winchs électrique, il y a 15 ans quand j'ai acheté ma canote je m'en passais mais maintenant il me sont indispensable, mais encore pour juger il faudrait essayer, mais là encore, tu dois faire parti de ceux qui savent pouce:

pascal :heu:

26 août 201516 juin 2020
0

Auriez-vous quelque chose contre les bateaux à moteur ?

Ici, tous au mouillage et a couple.
Photo prise le 15 aout pendant la Mercury Beach Party (fête annuelle réunissant plus de 7.000 personnes) devant Pigeon Island Sainte Lucie. Tous ces bateaux ont traversé le canal de Ste Lucie.

Hasard de la prise de vue, ma modeste annexe avec sa belle housse rouge au premier plan.

CaptainRV

26 août 201526 août 2015
3

Bel endroit, un peu trop de monde peut être? Pour repartir, avec tout ce monde dans l'eau...

Non, Non! Nous n'avons rien contre les bateaux à moteur, ni contre les monocoques, ni les catamarans, juste un peu moqueurs pour les voiliers qui ne sont utilisés qu'au moteur, en trouvant cela un peu dommage, mais nous respectons les options de chacun, cela a été dit.

Chacun fait ce qui lui fait le plus plaisir, avec les moyens financiers et les capacités du capitaine, ses goûts du moment.
Le pire du pire est... que le bateau croupisse au port.
Mais là aussi, si cela satisfait le capitaine, alors, acceptons cette liberté.
:policier:

26 août 2015
0

Oui mais tu as caché ton moteur pour pas que l'on voit que ce n'est pas un Mercury :mdr:

26 août 2015
0

le fil a bien derivé. Ce qui ressort neanmoins c'est que la plateforme de vie a l'escale prime sur tout le reste. Le cata est imbattable de ce point de vue.
La seule vraie raison d'abandonner le cata pour revenir au mono, meme moderne, vivant, ouvert sur l'exterieur, etc. serait purement économique.
Je me trompe?

26 août 2015
0

non, et à l'économique, je rajouterais les efforts.

1

Pas seulement économique :
- la taille qui interdit l'accès à pas mal de petits ports comme aux Acores
- la tranquillité d'esprit en équipage réduit dans le mauvais temps
- le plaisir de barre

0

Par contre j'avais beaucoup aimé la capacité à se poser ou passer la ou les autres ne peuvent pas (Frise intérieure par exemple)
Il est clair que je regrette aussi la vivacité de mon iroquois dans la brise, mais pour des traversées de plusieurs jours c'était parfois un peu chaud ...

26 août 2015
0

plaisir de barre =zero sauf sur certain modèle , mauvais temps , un cata bien construit ( architecte , construction ) pas sur , accés aux Açores , il y a des marinas ou tu rentres , cotier en France la galère . Voyage autour du monde pas les alizées c est le top

26 août 2015
3

D'accord pour les petits ports même si ça ne m'est pas encore vraiment arrivé, par contre la tranquillité d'esprit en équipage réduit, parles pour toi car j'ai plusieurs poteaux et lorsqu'on monte chez les rosbifs, les équipiers se battraient presque pour venir avec moi plutot que le mono, et surtout quand il y a mauvais temps en plus !
Le plaisir de la barre, pareil, quand tu es 15-16 kn sur l'eau tu aimes barrer, enfin pareil pour mes copains, bien, que souvent on est à l’intérieur avec vue à 360° à boire un coup plutôt que de se les geler dehors quand il fait mauvais....
Et économique je suis assez d'accord avec toi car mon premier cata je l'avais payé 27000 euros pour 11mx5.50 avec 2 cabines double et deux simple, bon bateau, marcheur et vivant à la barre et c'est avec lui que j'ai fait l’Angleterre, l’Irlande même l'Ecosse, comme quoi il n'y a pas que le prix...
Mais bon, le gars qui aime le mono, ranger tout avant de partir, ramasser tous ce qui s'est rependu par terre quand le bateau s'est couché lors d'une bourrasque inattendu, manger dans un bol, avoir le mal de mer parce que ça roule comme moi... etc....etc... et bien je l'envie car ce n'est pas mon cas :mdr: :tesur:
Pascal sur Shazzan

26 août 2015
1

Pourtant j'avais un copain qui en avait un dans les années 90 et j'aimais bien, jamais inquiété même dans la brise, mais bon, dés que tu montes vers le 11m c'est le jour et la nuit et comme moi, en tout honnêteté il faut avoir vécu un gros coup de vent pour se rendre compte du pouvoir d'encaissement d'un cata de 14m et là, rien ne me ferait changer d'avis je pense !

26 août 2015
0

Pour synthétiser, car notre ami Doud01 doit y perdre son latin, et même son clavier:
je dirais que l'idéal est d'en avoir deux: (n'est-ce pas toujours le cas?)
Un catamaran et un monocoque, et ainsi en fonction du programme, de la météo, du nombre de copains, on choisit.

Ou un monocoque et louer une fois par an un catamaran, ou le contraire.
La question est la même que: Faut-il avoir un Berlingo commercial, ou un 3T5 à la maison.
:acheval:

26 août 201526 août 2015
0

Et pour les Germaines, tu ferais quoi toi ? :reflechi: :reflechi: :heu: :tesur:

26 août 2015
0

Digitaline je te trouve pas assez précis.
Un catamaran pour la croisière
Un monocoque pour la régate
.
Pour les puristes, on peut aussi avoir un trimaran pour l'éclate.
.
Mais en avoir trois ca fait prétentieux
.
Zut il me manque le mono... :lavache: :oups:

26 août 2015
0

Vaut mieux un tri finalement ce n'est qu'un monocoque étroit avec des stabilisateurs.
Souvent c'est d'ailleurs l'appellation pour des tri à moteur...

26 août 2015
0

Tu as oublie les foils, dans 5 ans ceux qui n'ont pas de foils sur leur voilier seront des dinosaures. Pour les monocoques le foil horizontal au reaching c'est geant.

26 août 2015
0

t'as raison, le foil c'est géant! enfin, surtout l'arrosage...
Ceci dit, je suis de ton avis; d'ailleurs, il y aun petit moment (2 ans?) j'ai posté ici : un jour tous les bateaux volerons.

26 août 2015
0

pour les pôvres : 4.000$ AUS pour adapter une dérive à foil sur un laser radial

26 août 2015
0

Enfin tous ceux qui auront les moyens de se payer ce genre de joujous...

26 août 201516 juin 2020
27 août 2015
0

pour passer en douceur du cata en mono, la solution : le cata lesté.
(Voir les 1ères minutes de la vidéo. Merci Tangnard !)

27 août 2015
0

Bonjour à tous...

Excellent, je reconnais après cette vidéo qu'il y a de quoi hésiter ! oups:
Mais s'inquiètez pas les gôôs, ça a chinger depuis... :langue2: :mdr:
Pascal sur Shazzan :pouce:

27 août 2015
0

Lorsque l'on écrit que les catamarans peuvent aussi etre très inconfortable tout de suite l'on a droit à l'avalanches de commentaires du genres " aucunes experiences""savent pas de quoi ils parlent" etc alors je vous mets une citation , après vous me direz de qui elle est (j'en connait un sur ce site qui devrait tout de suite savoir :) ) :
"Je prèfère le comportement des monocoques, mais c'est en réalisant que l'on passé 70 ou 80% de son temps au mouillage que j'ai fini par me decider" (à avoir un cata)...

Quand à affirmer que passer du cata au monocoque etait impossible ...pourtant un certain Poupon l'a fait ! (sans doute manquait il "d'experience" :) pour faire un tel choix )

Ceux qui suivent savent que nous avons faillit avoir un cata en lieu et place d'un monocoque (et meme un tri !!) donc nous ne pourrons etre classé parmi les "sectaires" .
Mais je trouve "idiot " de vouloir faire croire qu'un cata c'est forcément " confortable, que "cela ne roule pas" "que les mouvements sont souples" ceux qui pretendent le contrairent citent en exemple leur traverse de l'atlantique ... par les Alisés mais plus rarement le ...retour .
Pour etre précis le seul qui parle du retour la particulièrement trouvé ...inconfortable.
Rapidité ? Voir les comptes rendu de l'Arc certains vont répliquer : "l'arc c'est un rally, pas une course" ben oui nous sommes (lorsque l'on bouge) des croiseurs pas des participants à la route du rhum ou autres donc ce qui s'applique le mieux à nous c'est bien d'autres croiseurs...
Ceci dit le prochain ce sera peut etre un ...tri à moteur !! :tesur: :-p

27 août 2015
0

Poupon na jamais eue de cata , en tri et en course , il est sur un mono de 20 m pour aller dans les glaces entre autre .

27 août 2015
0

Jamais ?

27 août 2015
0

Il semble que les "spécialistes du catamaran" aient oubliés Fleury Michon VII de ...Phillipe Poupon :)

27 août 2015
0

Poupon a bien navigué sur catamaran

27 août 2015
0

Poupon a bien navigué sur catamaran

27 août 2015
0

Ok , oublié ce cata de course ....

28 août 2015
0

il y a eu aussi le fm6 qui etait un formule 40 mais cata aussi

27 août 2015
2

C'est aussi vrai qu'un cata de course n'a rien à voir avec un habitable un peu comme une formile1 avec une voiture de tourisme....

27 août 2015
1

Il voulait aller passer le detroit de Bering , aller en Antartique , ce qu il a fait en famille , peu de cata adapter a se genre de croisière ( un Fountaine Pajot a réaliser les deux aussi )

27 août 2015
1

A mais bien sûr, tu as entièrement raison, un gars qui conduit une Formule1 a une petite expérience sur le sujet :langue2:
Tu vois, même Jeantot après la course en cata et mono était parti voyager en croisière avant ses quelques ennuis financier, mais en catamaran...à voile lui...
:alavotre: :alavotre: :alavotre:

27 août 2015
1

Mais l'on peut penser qu'un gars qui a pratiqué un cata de 26m en course a une "petite" expérience et une petite idée du comportement d'un catamaran et qu'il est apte a peser le pour et le contre avant de faire un choix, il aurait pu , par exemple , faire comme Bourgnon et faire de la croisière en cata ...à moteur :langue2:

27 août 2015
1

Vu qu'il avait un chantier de catas ....

27 août 2015
0

Et quand bien même, combien change du cata au mono par rapport à l'inverse ? :reflechi:
En plus, chacun fait ce qu'il veut. par contre là ou je ne me trompe pas c'est au mouillage, un cata c'est génial par rapport au mono, mais bon, certainement que tous les gars que j'ai rencontré aux Antilles disaient ça sous la contrainte.... :mdr: :langue2: :whaou:
Et pour ma part, en faisant le retour dans des conditions difficile, je me félicite encore de l'avoir fait avec un catamaran, mais bon certaines langues douteront toujours de ma bonne fois ... :pecheur:

27 août 2015
0

" ... par contre là ou je ne me trompe pas c'est au mouillage, un cata c'est génial par rapport au mono, ..."
Tu as tout résumé :heu: :-p

Pas de nom pour ma citation ecrite plus haut !?

27 août 2015
1

Pour répondre à la question initiale.
Passer du cata au mono, c'est ce qui m'arrive pour l'instant.
Notre cata est en Asie du sud est, la bonne saison pour naviguer la bas est de début décembre à fin avril.
Pour les vacances d'été, les week-end, c'est donc Monocoque (s) pour la famille.
Pas de problème d'adaptation pour tous, des repaires à prendre et reprendre mais que du bonheur d'être sur l'eau.

Sinon concernant les changements ou les problèmes, tout a déjà été dit plus haut.
Bon, il n'y pas quand même pas photos sur le confort en mer en cata.
Le seul point négatif c'est le bruit que fait le déplacement sur l'eau. Normal, tu vas beaucoup plus vite.

:langue2:

Mais tu arrives en pleine forme après une traversée. :tesur:

27 août 201527 août 2015
0

oups!

27 août 2015
0

Shazzan qui s'ennuyait au "Café d'en Face" vient ici pour faire concurrence à Mayko! :mdr:

27 août 2015
0

Salut Cerigo
C'est pas faux ce que tu raconte, à part pour la concurrence, mais faut il encore que le sujet m'interpelle et là pour le coup c'est dans le mille....
Pascal... :alavotre:

28 août 2015
0

En tout cas, quand on voit les temps réels de traversée de l'ARC 2014, un bon échantillon de monos et de multis, moi je ne vois pas de différence flagrante. Et ce sur un parcours qui devrait être extrêmement favorable aux multis.
www.worldcruising.com[...]ion.pdf

28 août 2015
0

Il suffit de faire cette nav en mono ou en multi et de comparer la fatigue a l arrivée ....

28 août 2015
0

Plutot fatigué pour moi , le roulis chiant , difficile des fois de bien se reposer , en multi au portant , c est presque comme au port , ça change tout

28 août 2015
0

Si on est fatigué en mono à la fin de cette nav, vaut mieux rester à la maison!

28 août 2015
1

Le vent arrière n'a jamais était extrêmement favorable au multicoque, je dirais le contraire.

28 août 2015
0

Entre dire que le vent arrière est plus tranquille sur un cata et dire que sur un parcours vent arrière les cata vont plus vite que les monos, c'est différent.

28 août 2015
0

j en fait beaucoup et c est cool

28 août 201528 août 2015
0

Salut à tous
De toute façon, à par ceux qui auront pratiqué le multi pourront être réellement crédible pour en discuter.
Et moi lorsque je suis parti des Canaries j'avais rattrapé un gros bénéteau qu'on a laissé sur place avec 20 nk de travers arrière et donc une vitesse de 10-12 nk sur le bateau...
Il y a sur un autre fil d'ici un gars raconte en 3 mots sa traversée "transat en solo "

kyle

Si ça peut t-être utile:
J'ai traversé il y a deux ans avec mon vieux chatam en acier. Parti le 20 décembre de la Palma. On avait visé un point 20N 25W. Pas mal de vent tout le long de la traversée, jamais en dessous de force 5, et donc une mer formée. Quasiment tout le temps voiles en ciseau sur la fausse panne et sous régulateur d'allure.
Pas mal de grains parfois violents la nuit dans le dernier tiers du parcours. Traversée assez rapide de 20 jours mais éprouvante à cause du roulis permanent.
Ceux qui sont parti plus tard (février) ont eu un peu de pétole et ont mis beaucoup plus de temps. Je ne sais rien de ceux qui sont partis avant.
.
Mais bon, c'était un vieux bateau, p'ête bien qui n'y connaissait rien et patati at patata.... et pourtant il était vent arrière, voiles en ciseaux et il roulait alors qu'en cata...mais bon, à quoi bon essayer d'enfoncer des portes ouverte !
.
Moi, il y a une 20 éne année j'avais convoyé avec des potes un vieux mono, la Marie Jane de de Bretagne sud à Dunkerque et franchement lorsp'un il y a de la houle, c'est l'enfer, même pour dormir....
.


.
Bref de toute façon on ne réussira jamais à faire bouffer des fruits de mer à quelqu'un qui n'aime pas, alors en ce qui me concerne....
Pascal sur Shazzan :-)

28 août 201516 juin 2020
2

Passer du multi au mono? Je vais mettre tout le monde d'accord et on va pouvoir cadenasser ce fil :

;-)

28 août 2015
0

c'est parce que tu as l'habitude d'être sur trois coques que tu nous proposes trois fois le même document ? :-p

28 août 2015
0

je bég-bég-bégaie.
(Je ne suis sur 3 coques qu'au mouillage ;-) )

28 août 2015
2

Tout au long de ce fil, on a les partisans des multis qui nous comparent des multis plus longs à des monos plus petits. 'Un Lagoon 450 c'est plus confortable et plus rapide qu'un Bavaria 39'. Vraiment? 'Un cata de 11m c'est plus rapide et plus confortable qu'un Pogo 850'. Etc etc etc.

Très, très peu de comparaisons un tant soit peu valables, càd à budget équivalent. Un Lagon 450, ca ne se compare pas à un Bavaria 39, mais plutôt à un Bavaria de 50 à 55 pieds. Et là, la comparaison, en terme de volume habitable ou de performance par exemple, devient nettement moins flatteuse pour les multis. Pour ne pas dire quasi nulle.

Ou alors comparons un Outremer 49 à un X-yacht de 50-55 pieds par exemple.

Reste des facteurs tels l'absence de gîte (plus pour les multis), la tolérance aux mauvaises conditions (plus pour les monos) qui seront à l'appréciation de chacun.

Dernière intervention de ma part sur ce fil que je trouve assez lamentable dans son ensemble.

28 août 201528 août 2015
1

Bon vent , a la gite , lol :acheval: :acheval: :acheval:

Ayant eue les deux genres , a prix égal , sur les même parcourt , le multi est top dans l alizée , aux mouillage , la vie a bord .

28 août 2015
0

Peut être même faudrait il comparer à surface "au sol" équivalente" ?
Par exemple notre fier coursier 73m2 de surface ça se compare à quoi ? un cata de 11,2X6,5m ?

28 août 2015
0

On pourrait tout de même se dire que budget n'a pas grand chose à faire dans les comparaisons, sauf à ce que le dit "budget" soit la cible, le centre d'intérêt. Et ce peut être le cas.
La voile nous offre des comparaisons tellement plus pertinentes comme la joie, la jouissance, la peur, les hallucinations, la passion. Si un budget est nécessaire, les émotions profondes n'en dépendent point.

28 août 2015
3

Ce fil n'a pas trop dérapé jusqu'à présent et je l'ai trouvé intéressant. C'est curieux que certains sujets entraînent quelques réactions d'humeur.

Comme il y a mono et mono, il y a cata et cata.

Par exemple, le Lagoon 450 cité ci-dessus est l'archétype du gros cata caravane, peu marin, inconfortable, voire dangereux. Pas fait pour naviguer, mais pour profiter du mouillage. Et en tirer des conclusions pour l'ensemble des catas ne fait pas sens. Idem pour le Pogo d'ailleurs , bateau typé course.

Et, quand je m'exprime, je le fais sur des bateaux sur lesquels j'ai navigué et que donc, je connais. Je passe indifféremment du mono au cata, connaissant les avantages et les inconvénients de chacun.

CaptainRV

28 août 2015
1

Il faut reconnaitre que ce fils ne semble pas avoir fait changer qui ce soit de point de vue.
Chacun reste persuadé que son choix est le bon. Alors tant mieux, tout le monde est content.

28 août 2015
1

J espère que ma mauvaise vanne n est pas à l origine de cette saute d humeur brutale. Je trouve ce fil de plutôt bonne qualité (une fois qu on a omis mes interventions). Sur mes 8 bateaux, 4 ont été des monos. Pour autant je me fais pas de nds au cerveau. Et je navigue aujourd hui encore sur des monos quand l occasion se présente, comme d autres intervenants sur ce fil. Y a aucune raison de crier au scandale...

28 août 2015
1

Le fil est bien bon oui, quoiqu'un peu trop matérialiste de temps à autre.
Il est important de remarquer que nous vivons en direct un moment particulièrement historique qui est parfois (et je fais partie des acteurs responsables) hystérique : nous assistons, à l'échelle de l'histoire, à la découverte du multicoque. Dans un bon siècle, on se tordra de rire en relisant ce fil (longue vie à HeO) ! :litjournal:
On se dira (enfin nos p'tits p'tis enfants) sans doute, "bon les loulous là ils se la pètent un peu avec leur débat - l'humanité aura décanté tout ceci - tout le monde sera en multi et de rare monos navigueront avec l'Hermione pour faire de jolies photos... ! Lol :coucou:
.
Plus sérieusement, je veux mettre le doigt sur le phénomène encore très à chaud d'un début de démocratisation du multi qui a démarré il y a à peine 2/3 décennies. Il n'est donc pas étonnant que ceux qui sont ... en avance sur leur temps, les pro-multi, se frictionnent avec les has been qui sont encore au mono ! :scie:
Bon je plaisante encore ... mais c'est trop bon de se rendre compte à quel point il n'y a rien d'autre à dire que "seuls le programme et l'émotion comptent" et que certains originaux se jettent de temps à autres ou tout le temps dans le multi.
J'avoue humblement, quand j'échange avec mon égo (c'est bon), que j'apprécie vivre dans un univers si nouveau, risqué et aventureux, si différend, en trimaran, et de me sentir ainsi "différend des autres" amis marins. Donc relativisons "en conscience", avouons notre impertinence juvénile !
.
Et ajoutons que tout ce monde du multi n'est pas encore bien mûr ce qui est bien normal vu la rareté comparative avec le mono.
Comme de bons marins, interrogeons notre intuition pour nous dire : avec ce vent, avec cette route, avec cette femme à bord, je prends le mono ou le multi !
Bus :langue2:

29 août 2015
0

En avance sur leur temps !? Je crois que les Polynésiens ont démocratisés les multis il y a un paquets d'années !! :)
Quand à la "démocratisation du multis" ...ben je trouve pas trop lorsque je m'intéressais aux multis, il y a une quarantaine d'années, il s'agissait de multis de monsieur tout le monde (principalement à l'époque le marché était outre manche ou "west indies"c'est d'ailleurs comme cela que j'ai appris que West Indies c'était les Antilles , en épluchant les listing que m'envoyaient les brokers Anglo-Saxons :)).
Avec des Wharram, tri Pivert, les "Indiens" Iroquois et frères, Oceanic , même les "kit Marine en cp plastifié" quelques gros comme Architeutys ...
Maintenant lorsque l'on parle multis de croisière ...c'est généralement avec plein de $$$$$ .
Et le budget n'est secondaire que pour une infime minorité de plaisancier ...
Mais pour le commun des mortel le budget c'est même souvent la première chose prise en compte, par exemple sans limite de budget : -je délirerais bien sur un tri à moteur mais $$$,
- j'aurais bien essayé un tour du monde sans ravitaillement (histoire d'aller au moteur dans des latitude ou je n'ai pas (encore)" vomi mon 4 h et mon minuit aussi"
- construire une evolution du "Longcours" plus "extrèmee
etc budget budget budget quand à la "jouissance" euh ? non pas encore arrivé !! on ne doit pas avoir les mêmes gouts :-p :star2: :cheri: :langue2:

28 août 2015
0

Ce qui m'interpelle c'est de voir des cata de 14/15 m qui ont 50 cm de garde "aux vagues" et qui vous assurent mordicus que leurs catas ne tapent pas ...
Si j'avais à construire un cata à moteur ou un tri , les différents croquis que j'ai fait j'ai toujours laissé environ 1,20 m sous la plateforme ou les bras

28 août 2015
0

Ben la bonne foi tu sais...

29 août 2015
0

Ils ne tapent pas non puisqu'ils traînent en permanence leurs nacelles dans l'eau... :mdr:

28 août 2015
0

Oui, enfin un cata de 15m avec 50 cm sous la plateforme c'est quand même assez rare de nos jours, le mien doit avoir 80-90 cm ce qui est le minimum, mais en vérité, ça tape pas vraiment souvent car dés qu' on prend de la vitesse mon bateau a tendance à planer et enfourne rarement . Mais de toute façon les monos aussi ça cognent et plus longtemps quand il y a mauvais temps vu qu'ils sont plus long, enfin à part les votres bien entendu :mdr:

28 août 201516 juin 2020
1

Tiens par exemple ce cata présenté comme un "54'" plan ...Caroff sur l'annonce

A vous d'estimer par rapport au diamètre d'une éolienne bien connue

28 août 2015
0

c'est pas un Catalac, c'est un cata de lac

28 août 2015
0

Pour ce qui est de taper j'ai déjà ecris ici que notre monocoque de 26,86 m tapait énormément ... par contre l'actuel jamais tapé...mais beaucoup plus de "spray" on ne peut pas tout avoir :tesur: :-p

28 août 201528 août 2015
0

Là, tu te trompes, c'est un cata de 16,10 m je crois, donc pire encore, un plan caroff, le Lazzy 54 construction amateur, comme le mien d'ailleurs, sauf que pour cette construction il a du y avoir un p'tit beug peut être!
Mais bon, encore faudrait il mesurer !
Tu sais, quand on cherche on trouve toujours de quoi justifier ce qu'on veut, mais de là à généraliser.... Mais bien entendu c'est pas ton cas... :-D
Allez, en cherchant bien tu devrais encore en trouver d'autres... langue2:

28 août 2015
0

J'ai écris " présenté" comme un 54' (16,45 m ) sur l'annonce .
En partant du diamètre de l'éolienne j'arrive à moins de 500 mm (env. 484 mm au pifomètre appliqué )sous la plateforme ... c'était juste pour illustrer ton affirmation par laquelle tu prétendais que cela n'existait pas ..et la ce n'était pas pour un modèle antédiluvien sinon j'aurais pu illustrer par un Catalac, Snowgoose, Solaris mais là j'aurais cédé moi aussi à la tentation de la mauvaise foi :langue2:

28 août 2015
0

Ok, pour la longueur...mais pour ce qui est de la hauteur sous nacelle.....
Mais bon, tu as certainement raison, il suffit de savoir que c'est un plan Caroff pour savoir qu'il a mis une nacelle à 484 mm bien que je pense que là aussi ça me parait juste mais quand bien même, un architecte qui a vendu tant de plans de bateaux durant toutes ces années, je dis bien vendu de plans bien entendu sera responsable de ce problème !....
De toute façon, ça change rien au problème de confort, en 2012 j'ai du passer, allez, soyons fou, 70 jour sur 363 en navigation . . . :-p :-p :-p
Je sais que tu peux le faire, trouves nous encore des arguments, t'es au top ces temps-ci.... :bravo: :bravo: :bravo: :pouce:

28 août 201516 juin 2020
0

Allez j'ai pas pu résister ...

ok ok je sors ! :langue2: :lavache: :jelaferme: :acheval:

28 août 2015
0

Méchant garçon !

29 août 2015
0

:langue2:
Désolé parfois ma nature profonde refait surface :oups: :langue2:

28 août 2015
3

Dire qu'aucune nacelle de catamaran tape est stupide.
Elles recevront toutes à un moment ou à un autre des vaguent qui viendrons toucher le dessous plus ou moins fort, et plus ou moins souvent et c'est là que ce fait la différence.
.
Sur les catas ou j'ai navigué assez pour avoir une idée (plus de 2000M) :
- Edel cat 26 : tape facilement et parfois de façon violente.
- Aquilon 800 : tape très peu et jamais fort.
- Outremer 55 : sur un exemplaire surchargé (peut être le problème) tape parfois et parfois violent
- Marquise 56 : Tape rarement et assez doux
.
Ce qui fait la différence, ce n'est pas que la hauteur de tunnel (hauteur entre l'eau et la nacelle) mais aussi la longueur de la nacelle, la largeur du bateau et la vitesse du bateau.
.
Les vagues d'étraves des deux coques se rejoignent à un moment. Si c'est sous la nacelle, c'est un catastrophe, ca tape souvent et parfois fort. Si le bateau va plus vite et que la nacelle est courte, elle se rejoignent derrière la nacelle. Dans ce cas, sous la nacelle il y a le creux des vagues d'étraves ce qui augmente de manière artificielle la hauteur de tunnel.
.
A l'architecte de trouver les bons réglages.

28 août 2015
0

Oui hauteur de nacelle longueur de nacelle position de cette nacelle par rapport à l'avant longueur et surtout finesse des coques ainsi que "enfoncement "du bateau

28 août 2015
1

Il me semble qu'on compare quand même des "grands" catas de voyage avec des monos de même taille plus ou moins; Mais je ne suis pas sur que pour les "petits" voiliers de voyage (entre 8 et 9 mètres par exemple), les qualités d'un cata "de voyage" comme cités ici, soient autant et tout le temps valable; Coté habitabilité "interieure" par exemple, certains monocoques restent "vivables" dans des tailles "mini", même des 6 ou 7 mètres font des tours du monde; alors que l'equivalent en cata me semble plus difficile à trouver, et la separation en deux des "espaces de vie" reduit parfois fortement l'habitabilité, le confort proné par les pro catas, et même la vitesse, entre autre

28 août 201528 août 2015
0

Pour les catas de moins de 10-12 mètres, ce que je connais le mieux, il est difficile d'avoir vitesse et confort et en dessous de 8 mètres, c'est encore plus compliqué.
Pour info quelques Heavenly twins ont fait des tours du monde.
www.3ddev.com[...]es.html

28 août 2015
0

Oui bien entendu, c'est comme en mono, le confort pour ma part est aussi
plutôt à partir de 8-9 m je pense...
Mais l'essentiel est d'y trouver son compte, cata ou mono, même combat, la passion...

28 août 2015
0

Et le plus fou : Anneliesse

www.leboncoin.fr[...]575.htm

pour ceux qui voudrait relire

31 août 2015
8

on est un troll si on navigue 1 semaine sans internet ?
Bon ca fait plaisir, j ai plein d amis, plus de 150 mails d un coup….

Plus serieusement, la question posee est effectivement liee au programme.
Je navigue a l annee en famille sur un cata (Bahia 46) qui me donne entiere satisfaction. Si on envisage un changement ce n est pas parce qu on navigue sur un mauvais cata. Le mien est assez grand, pas trop grand (on s habitue vite a la taille), raisonnablement rapide, qui accepte bien la charge necessaire a une vie de famille en autonomie sans devenir dangereux. Cet aspect de la charge est super important en voyage.
Il n y a aucun autre cata qui me fasse envie. je n ai pas besoin de plus grand. Plus rapide voudrait dire moins spacieux, plus dangeureux (pour l utilisation que j en fait) et n acceptant pas la charge.
Je n ai que 2 gros reproches a faire au cata pour un voyage en famille sous les alizes :
Sa capacite a peut etre chavirer qui engendre chez moi une tension permanente en navigation. Le risque est faible mais un chavirage au large en famille dans une mer qui va avec serait forcement catastrophique. Les skippers qui convoient des bateaux dont ils ne sont pas proprietaires ont peut etre une assez bonne idee des limites d un catamaran habitable en charge pour avoir joue un peu avec (et encore on ne peut pas savoir ce qu en pense le gréement, ce n est pas parcequ il a tenu avec tout dessus dans 35 nœuds qu il est fait pour ca ou qu il tiendra longtemps). Moi j espere que je ne connaitrai jamais les limites parce que je m en eloigne quand je peux.
Autre soucis, maintenant qu on y a goute il sera difficile de trouver le meme confort sur un monocoque, il faudra surement en prendre un tres gros ce qui ne me plait pas trop.

On envisage de naviguer ailleurs que sous les tropiques, peut etre hiverner en europe du nord ou nouvelle zelande sur le bateau, et la ca le fait moins.
Des qu on sort un peu du cadre (lieu ou saison), il fait froid. Avec ses cabines en bas et son espace de vie en haut il serait difficile a chauffer, et en plus il n est pas isole. Les enfants utilisent les cabines dans la journee, il faudrait tout chauffer.
Dans les monocoques, des qu on a fait une tarte au four il fait chaud dans tout le bateau, on trouve des monocoues d occasion isoles, et parfois avec chauffage.
De plus si on veut naviguer en Irlande, en mer baltique ou des endroits comme ca, je pense qu il faut etre prêt a prendre un peu de gros temps, ce que je ne souhaite pas faire en cata. Meme si ca passe correctement, je n aime pas le travers sur des vagues hautes et courtes, dans ces cas la je serai mieux en monocoque. Au vent arriere je vais regretter le cata. Au bon plein aussi, le cata va tres vite et a plat.
Il y a aussi une part d irrationnel, des qu on va sur un monocoque (au mouillage sur les bateaux voisins), on s y sent bien, on trouve ca plus sympa. On trouve ca aussi des fois plus joli. On s en fout mais quand meme….
Par contre un cata est un choix forcement raisonnable, ca se revendra s il y a besoin (puisque les gens vont du monocoque au cata), c est juste une histoire de prix.
Avec un monocoque sur les bras, de nos jours il n y a pas grand monde a être sur de le vendre correctement si besoin. Il faut des fois tellement baisser les prix que ca en devient suspect !

Vos discussions portent beaucoup sur les performances des bateaux. Vous ne comparez pas les renault espaces avec les porches cabriolet, pourquoi comparer des plans Lerouge avec des lagoons 450. Ce n est pas le meme programme.
En plus moi je ne considere que le voyage, pas la sortie a la journee. Arriver a 16h plutot qu a 20h est tres important, on a plaisir a debarquer au plus vite le jour meme, mais arriver en 12 jours au lieu de 14, bof. Et meme en grand voyage il n y a pas beaucoup de traversees de 2 semaines ou plus.
Pour info sur nos vitesses. En performance pure, sans aller au delà des recommandations constructeur, on a fait 420 miles en 48heures (sans courant), mais cette fois la j avais un equipier pour faire la veille et on a garde toute la toile, on avait le vent et la mer parfaite. Dans la vraie vie c est pas souvent comme ca.
En general (sauf quand on a un courant), on ne depasse pas les 170 miles/24 heures. La nuit on est toujours sous toile (et comme beaucoup de parents on navigue beaucoup de nuit pour pas trop embeter les enfants…)
Avec un monocoque de 50 pieds je n aurais pas peur d une survente, j aurais plus de toile et au final je serais surement aussi rapide. La vitesse pure du cata n a dans mon cas pas beaucoup d interet.
De plus ce n est pas beaucoup le bateau qui fait le temps de parcours, c est la meteo. On est souvent bien en dessous de ces vitesses par manque de vent.

Pour finir, j ai lu plusieurs fois que le cata est plus cher d entretient, je ne vois pas vraiment pourquoi. Si besoin j echoue le cata pour vidanger les sails drive, c est une bonne economie par rapport a certains monocoques. En dehors des moteurs, on n’a pas grand-chose en double qui augmente les couts.
Et ca va bientôt faire 2 ans qu on a pas paye de port… un bon mouillage et une annexe rigide font l affaire.

Il faut encore creuser le sujet, je vais ouvrir un autre fil pour savoir comment c est de naviguer sur un gros monocoque…

31 août 2015
0

En mono dans un grain ou le vent prend 15/20 nds d un coup tu devras avoir un bateau très stable au portant , sinon avec la houle tu parts au lof ou pire a l abatté
Un mono assez grand pour avoir l annexe aussi sur bossoir , sinon c est tellement chiant le HB et l annexe a casé
Regarde le cata FP qui a fait le passage du NW et l antartique , le bahia n est pas construit en sandwich pour les coques ? ce qui isole
Penses tu que tu pourras te balader dans les coins froids et humide aussi longtemps que sous la douceurs des tropiques ?
Coté chauffage je pense que c est possible de faire des sorties pour chauffer les coques

31 août 2015
0

Ou ne chauffer que les coque ce qui chauffera de fait la nacelle, nous c'est l('inverse notre poêle à bois est à l'étage et les "coques" sont les congélateurs :-p

31 août 2015
1

Coté chauffage, j'avais une chaudière E.....dans chaque caisson moteur avec trois sortie pour chacune: une cabine arrière, une pour le carré (qui a ainsi deux source de chaleur) et une à l'avant des coques cabine ou salle d'eau selon l'emménagement.

31 août 2015
0

Te fais pas ièch, ça économise de la bande passante

31 août 2015
0

avec quelques "s" ça n'aurait pas été plus mal.... :oups:

31 août 2015
4

Doud 01 vient de faire un résumé très équilibré. Certains devraient s'en inspirer.

31 août 2015
31 août 2015
0

Excellent ! ! ! :pouce: :bravo: :alavotre:

01 sept. 2015
0

Remarquable réponse de Doud !
Bon équilibre des pour et contre, j'en ai pris plein les yeux!
:pouce: :bravo:

01 sept. 2015
0

tu as essayé de louer un 50/55 pieds une semaine pour voir?
Jeanneau et Bénéteau ont sorti des belles unités récemment qu'il doit être possible de louer.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (193)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021