Passe-coques, et corosion

Question peut-etre stupide, mais tant pis, je la pose...

J'ai quelques passe-coques en inox et d'autres en bronze.... Je vais relier tout ça par une tresse conductrice... Qu'est-ce que je risque ??? Est-ce que le fait d'avoir des anodes Zinc va suffire a eliminer une electrolyse entre les deux types de pâsse-coques ????

L'équipage
31 oct. 2006
31 oct. 2006
0

La coRRosion
est tellement forte qu'elle a bouffé le deuxième "R" !!!!!! :-)

31 oct. 2006
0

tres beau sujet d'expérience
C'est exactement la manip qu'il faut faire pour observer une corrosion.

Une lame en métal type cuivre. une autre type acier ou équivalent. un fil pour relier les 2
Plonger la partie basse dans un liquide ionique donc conducteur.

On peut ajouter dans un coin un bout de zinc qui ne participera pas à l'échange et qui fera rigoler les écureuils. A moins que le zinc soit aussi relié par un fil auquel cas l'échange se produira dans le bon sens.

La manip est parfaitement réalisable à la maison dans une bassine ou un saladier transparent; c'est mieux.

Si les passe-coque sont isolés et qu'ils ne s'oxydent pas il est peut être préférable de les laisser dans leur coin. Cela peut éviter d'accentuer l'usure d'une anode.

31 oct. 2006
0

en principe
En principe, deux métaux dissemblables plongés dans l'eau de mer et relié par ailleurs (== en continuité électrique / galvanique) conduisent immanquablement à électrolyse (1). C'est d'ailleurs pour ça qu'on met du matériau dissemblable plus "tendre" que tous les autres (du zinc par ex), histoire que la corrosion le mange en premier.

Mais ... même si tes matériaux ne sont pas relié par ailleurs par une jonction métallique, la corrosion apparaitra, d'intensité diminuée. Donc, même sur une coque plastique tes vannes en bronze mêmes non interconnectées devraient être protégées

Je me souviens avoir lu dans "metal boat quarterly" la suggestion de doter chaque vanne ou passe-coque de son propre morceaux de zinc solidement fixé. Et comme ça concernait des bateaux US toutes ces pièces métalliques étaient interconnectées par un réseau de protection électrique (le "grounding")

sur la corrosion : takari.ouain.com[...]RCC.pdf
et autres doc du même répertoire

la version française de MBQ : takari.ouain.com[...]mbq.pdf

31 oct. 2006
0

Merci pour les sites Yvesd
je vais lire cela avec attention.

Par contre l'inox est relativement inoxydable,
Et le bronze a prouvé sa résistance.

Vrai, il peut s'établir un petit courant entre deux pièces via deux chemins différents. Mais cela n'a rien à voir avec une liaison électrique.

Si on relie les passe-coques à une anode on va forcer un courant non négligeable. Et on va bouffer de l'anode en fonction de la nature des matériaux relié et de leur surface.

Tous se plaignent de la faible durée de vie des anodes. Faut-il accentuer le phénomène alors que les matériaux dont il est question sont peut être suffisamment isolés et résistant pour tenir le choc?

Évidemment question à laquelle il est difficile de répondre. Coût du passe coque en bronze contre coût d'usure d'anode sur 20 ans?

Parole à ceux qui en ont l'expérience.

31 oct. 2006
0

Tout est une question de nuance tilikum
On trouvera toujours une exception ou un choix désastreux. Ou une fabrication loupé par le choix d'un « moins disant » peu scrupuleux.

Mais tu dis pour une coque; quelle expérience?

31 oct. 2006
0

Corrosion par piqûre.
Il est vrai que dans le domaine du laboratoire on a quelquefois des surprises désagréables avec des tôles dont la coulée est in-homogène : taches, défauts d'aspect, quelquefois point de rouille avec corrosion locale due à une inclusion d'un corps étranger. Meulage, soudure, et reprise en polissage puis passivation locale au pinceau permet de remédier au problème. Mais ce n'est pas toujours aussi simple.

Je n'ose pas penser au problèmes que l'on pourrait avoir avec une mauvaise coulée issue de matériaux de récupération insuffisamment re-travaillé (donc moins cher). Ceci explique peut être cela.

31 oct. 2006
0

"Par contre l'inox est relativement inoxydable"
Utilisé normallement certes, mais par exemple pour une coque ou plus simplement un échangeur, c'est absolument catastrophique !

Exemple : un waterlock en acier "noir" même pas peint est bien plus résistant dans le temps que le même en inox... alors qu'il y circule de l'eau de mer ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

31 oct. 2006
0

Ah... les coques...
Il fut un temps où la coque en inox était à la mode et considéré comme étant la panacée, mais il s'est avéré que c'était encore plus compliqué à gérer qu'une coque en alu.

En comparant à une coque en acier, le bilan est simple : acier "noir", ça rouille et ça se voit, tandis que l'inox est plus vicieux, c'est invisible jusqu'au moment où l'on voit le petit geyser dû à une corrosion perforante (je ne me souviens plus du terme technique)

J'ai connu un bateau en inox qui avait résolu le problème suite à beaucoup de soucis : il a fait plastifier sa coque ! :tesur:

La bonne solution est peut-être la coque en acier classique et le pont en inox ou en alu.

Pour les échangeurs, aussi bien pour les moteurs que pour les groupes frigorifiques, l'inox est utilisé par de tout petits fabricants par facilité de mise en oeuvre (c'est généralement du mécano-soudé), mais ça ne tient pas la route dans le temps.

[color=blue]_/)[/color]

31 oct. 2006
0

composites
yves,
Si je change un jour les vannes bronze de Little Wing qui sont comme neuves apres 25 ans compte tenu du fait que le bateau a passé largment plus de 50 % du temps au sec et le reste à 80 % dans de l'eau douce, cesera pour du composite.

Fini la corrosion, recemment unoceanis 411 a coule a moitie (c'etait maree basse)
il y aussi un convoyeur ecrivain celebre qui a failli couelr en haute mer sur un bateau deluxe (oyster) et recent car un fil electrique tuochait une vanne ...

composites composites composites
sauf si quelque'un a eu des experiences malheureuses, et qu'il les raconte

01 nov. 2006
0

le bronze c'et un peu comme utiliser des voiles en coton , non
et encore c'est souvent du laiton qui finit tujours par se disoudre dans l'eau
du composite !!
:-)

31 oct. 2006
0

Jean, c'est déloyal !
On parlent des durs problèmes de la vraie vie avec des vannes en bronzes qui jouxtent des passes-coques en graphite et tout ce que tu trouve à dire c'est "je sors mon joker, c'est du composite"

T'es dur avec le pêcheur métallique. Oui, quand tu tournes ça fait mal :-) :-) :)

Dans la vie y'a ceux qui tire le piano ... et ceux qui tirent le tabouret. chienne de vie,

Ici c'est un fil à tirer le piano :-&lt

yves.

01 nov. 2006
0

bjr Yann
avec tout le boulot que tu fait sur ton bateau, pourquoi ne pas mettre direct des neuw passe coques en composites ou autres et ainsi eviter les futurs emmerdes :-(enfin c'est une idée ainsi hein !! :-D

01 nov. 2006
0

du bronze, que du bronze
composite :
c'est quoi ? nylon chargé verre ? schmallbuque réticulé ? on est jamais sur de la résistance . Le jour où une vanne est bloquée on risque que le passe coque vous reste entre les mains .

Mariage bronze inox : c'est un couple à la Dubout . Devinez qui joue la femme !

Tout inox ? La corrosion de l'inox immergé est un mystère insondable . Des fois il ne se passe rien, des fois ça creuse autour des soudures en un an, des fois ça creuse sans explication n'importe où .

Méfiance : 80% des vannes et passe coques vendus par les ships sont en laiton .

PS : bronze/voiles en coton ? Le bronze ne moisit pas, le bronze ne rétrécit pas, le bronze ne prend pas l'humidité, le bronze ....

01 nov. 2006
0

pas vrai le bonze peut aussi defaillir
exemple sur l'evasion 34 d'un copain, il a eu chaud, il s'en ait rendu compte quand el bateau etait a sec. bien sur le bronze va resister longtemps mais le composite sera eternel par rapport à la dureee d'une vie humaine, les vannes se bloquent (tous materiaux) si on ne s'en sert pas.
de plus fais bien attention d ene pa ste faire refielr du laiton ..
au fait tes sondes de speedo sonderu ou autres, elles sont en laiton :-D

01 nov. 2006
0

sorry tapé trop vite
les sondes et passe coques coques de speedo et sondeur sont en composites, non ? ou mem en simple sylon
alors ...

01 nov. 2006
0

le coup du petit geyser ...
pour m'être retrouvé (heureusement à quai :-) ) avec un "petit geyser" à la place d'un passe-coque, je ne peut que vous dire ==&gt faites gaffe !!!

01 nov. 2006
0

site :www.google.com[...]/search
Salut à tous,
Alien dit que la corrosion de l'inox est un mystére insondable: pas tout à fait!
Je suis allé sur l'adresse ci dessus;
c'est une thése de Doctorat(spécialité Chimie fine) de Nathalie LE BOZEC de l'Université de Bretagne Occidentale sur la réaction de réduction de l'oxygéne sur les aciers inox en eau de mer.
J'ai tout lu (83 pages !)trés enrichissant et instructif,...j'ai pas tout pigé, mais le mystére n'est plus insondable !
Cela apporte des réponses concernant la corrosion en génèral des aciers, et en particulier la corrosion caverneuse ou par piquetage de l'inox.
Je mourrai moin c..!
Amicalement
Daniel

01 nov. 2006
0

Merci pour ce site
Travail remarquable qui nécessite d'etre lu et analysé en détail. Tout l'intérêt d'une passivation soignée.

01 nov. 2006
0

concrètement
je mettrais des vannes Randex à la place. C'est absolument increvable et quand c'est grippé par le kk et le calcaire ... un coup d'acide chlorhydrique et c'est comme neuf ! Les miennes ont 20 ans presque sur une poele en alu ;-)

01 nov. 2006
0

pardon ...
passe coque, pas vannes ... mais c'est aussi vrai pour les vannes ;-)

02 nov. 2006
0

vous me f....ez les jetons
avec vos histoires de passe coque qui cassent.

Comment on reconnait le laiton du bronze?

03 nov. 2006
0

Question Robert
C'est quoi la matière de ces vanes que tu cites?

03 nov. 2006
0

oubli ...
un des distributeurs est là:

www.sofomarin.com[...]rie.htm

Mais A.D. les a au catalogue je crois bien ...

03 nov. 2006
0

matériaux ?
Un thermoplastque armé verre . Je peux pas te dire lequel exactement, ils ne précisent pas, mais c'est fait pour l'eau salée ;-)

En plus c'est fait en France, dans l'Isère ...

www.randex.fr[...]ex.html

03 nov. 2006
0

Je me méfierais...
1. de l'inox qui a parfois un comportement bizarre quand il n'est pas massif. Par exemple je m'escagassais à peaufiner l'étanchéité du pourtour d'un évier car je trouvais de l'eau en dessous. En fait l'évier était perçé de petits trous.

  1. du "bronze" guillemets car c'en est rarement. Ce n'est que du laiton.

Et ne surtout pas les relier entre eux car ça ferait une autoroute à électrons ravageurs.

Un bon passe coque en plastique armé fibre de verre et collé au Sikaflex est encore le mieux. Ca n'a à craindre, comme tout plastique, que les UV solaires.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (47)

Coque de bateau

novembre 2021