Passage du Raz Blanchard a contre courant

Bonjour à Tous,

Je suis un petit nouveau sur le forum, je me présente, Yann et navigue sur Micro, Class 8 et first 41s5.
C'est du 41s5 qu'il s'agit ici :

Cet été je fais une regate dont le parcours est :
Belgique, tour de l'ile de Wight tour de Sark retout belgique, ce qui implique 1 ou deux passages du fameux Raz Blanchard.

Je l'ai déja passé une paire de fois, mais en convoyage et on pouvait donc se permettre d'attendre la renverse pour passer avec le courant

Là, on sera en régate, donc pas question d'aller faire une pause bière dans les anglo :-)

Avez vous des conseils pour éventuellement passer ce cap a contre courant, je ne connais pas très bien le coin, mais suis sur qu'il doit y avoir des endroit ou le courant est plus faible, voire des contre courants porteurs.
Ou il vaut mieux passer au large ?

un immense merci d'avance

A+

L'équipage
27 mai 2009
27 mai 2009
0

raz blanchard
il y a un contre courant pour remonter au nord et à l intérieur du phare de Goury, à éviter sous voile et encore plus en régate, le passage n'est pas large et il y a de nombreux point tournant. C est expliqué dans les anciens pilotes côtiers.
Vous pouvez faire l'intérieur de la bassse Brefort (Omonville), le courant y est moins fort. Il s'annule même si vous passez entre les 2 cailloux à la côte.
De manière générale, le courant à la côte à +- 3/4 d heure de retard par rapport au large, N'hésitez pas à faire une petite incursion dans la baie de ST Martin, le courant y est nul sur 1 mille.
Par contre si vous êtes franchement en retard, il faut raser le sud d'Aurigny et passer le raz très large.

27 mai 2009
0

raz
merci beaucoup

27 mai 2009
0

Ah oui !
Je me souviens d'un course de l'Edhec ou certain avaient mouillé par grand fond dans cette zone et avaient découvert que ce n'était pas une bonne idée. :-D

27 mai 2009
0

Mouiller
Cela peut paraitre paradoxale mais si le vent et le bateau ne permet pas de remonter le courant une solution pour ne pas perdre de place est de mouiller.

Ne pas hésiter a rallonger avec des aussières le mouillage si on mouille par grand fond.

30 mai 2009
0

de la Haize
à faire par beau temps, de préférence à l'étale de basse mer, et avec le moteur prêt à démarrer au cas où...en tout cas la première fois.

Et si possible avec quelqu'un qui l'a déjà fait.

Je déconseille ce passage comme une alternative au Raz lui-même, en croisière.

30 mai 2009
0

A envisager seulement....
par conditions météo excellentes et avec à bord un spécialiste de cet endroit précis!

Je ne l'ai regardé que dans les guides et du bord à Goury, je n'ai surtout pas envie de m'y risquer : étroit, sinueux, bordé de cailloux et un courant assez impressionnant!!!

27 mai 2009
0

Si le vent est faible...
le risque de faire de la marche arrière est important et la suggestion du mouillage temporaire peut être adoptée dans ce cas.

Il faut étudier les cartes de détail des courants, mais un pratique de ces lieux à bord peut être un sérieux plus!

27 mai 2009
0

MOUILLER
Mouiller par 45m de fond dans le raz Blanchard sur un batteau de regatte, envoyez nous des images....

27 mai 2009
0

si si j'insiste
sur une manche de la tresco partie de gernesey pour rallier perros-guirec nous avons mouiller par 40 m de fond car nous commencions a nous faire rattraper par l'arrière par les roches d'ouvres :-D

Une fois arrêté sur le fond nous avons doublé plein de bateau c'était tres rigolo ... que nous n'avons jamais revu.

Nous sommes reparti dans le dernier douzieme de contre. Pour le mouillage nous avions utilisé juste l'ancre avec des aussièeres et écoutes (pas de chaine) sinon bonjour pour remonté tout ca.

On a mis quand meme bien un quart d'heure pour remonter le tout.

Finalement nous somme arrivés dans les derniers de ceux qui sont arrivé avant la fermeture de la ligne. Soit dans les 15 bateaux qui on reussi a arriver ... donc que de place gagner par rapport a ceux qui ne sont pas arrivé.

C'est d'ailleurs la seule manche où nous n'avons pas été trop ridicule au classement.

27 mai 2009
0

Je complète...
Les courants sont plus faibles par le passage d' l'Ortac, à l'ouest d'Aurigny et de Burhou et encore plus faibles en passant par les Casquets. Utile si on est vraiment ennuyé par ce problème.

27 mai 2009
0

mouiller
Je ne vous invite pas a tenter l'expérience avec 6 à 9 noeuds de courant, dans des fonds de 45 à 55 m ;-)

27 mai 2009
0

Une possibilité de mouillage d'attente...
Longy Bay au NE d'Aurigny.
Je sais qu'il existe des contre courants le long d'Aurigny, mais je n'en connais pas les détails.

28 mai 2009
0

Je n'y connais rien au Blanchard
mais je suppose que notre ami connait la date de sa régate, donc les coefficients des jours où il est susceptible de passer le raz...

Faut-il se poser les mêmes questions en VE et en ME ?

28 mai 2009
0

Ben oui...
Selon que l'on est en ME ou VE, la force du courant varie énormément et si on peut être très ralenti en ME, on repart en arrière en VE!

28 mai 2009
0

C'est tout ce qui fait le charme...
de la navigation dans ce secteur.

On a intérêt à tout préparer et faire attention à ses heures de départ.

Lorsque l'on voit un bateau partir, on sait où il va sans avoir à demander!!!

28 mai 2009
0

mais tu connais le coefficient, c'est déjà ça...
...

28 mai 2009
0

raz blanchard
C'est pas aussi simple, tout dépend a quelle moment on pense avoir le courant dans le nez. Attention, ça va très vite, on peut une bonne dizaine d'heure de retard sur les autres pour 1/4 d'heure de retard. Donc en régate, faut pas vraiment chercher à faire du cap, mais privilégier la vitesse si on a un doute sur le timing.
UN autre piège; vent portant + courant dans le cul + mer hachée = vitesse surface 0. ;-)

28 mai 2009
0

la route par le raz n'est pas la meilleure
à la sortie de Wight il est souvent préférable de faire de l'ouest le long de la cote Britannique et de plonger plus tardivement vers le sud. le efficace est de passer à l'ouest des Casquets. si le vent tombe et la marée est défavorable il est possible de mouiller en attente (prévoir 150 m de 8). par contre il est utile d'essayer de prendre le raz Blanchard pour rentrer en Belgique, sauf si le vent est supérieur à force 6. attention à l'arrivée sur le banc de la Scholle qui lève une mer dure. Tout est affaire de synchronisation et les décisions sont à prendre sur le moment. Par contre je maintiens que le passage à l'ouest des Casquets est une option payante dans plus de 80% des situations rencontrées.

29 mai 2009
0

et
pour l'équipage...merci la capote et encore!!!on s'en ramasse quand même.vite sortir de cette zône.

29 mai 2009
0

OU EST CE BANC DE LA SCHOLE
Bonsoir, ou est ce banc de la schole car ca fais plusieur fois que j'en entends parler mais je n'arrive pas a le situer sur la carte et comme je dois aller sur Guernesey fin Juin je voudrais bien le situer car apparament il est très dangereux !!!
Merci
Henri

28 mai 2009
0

bonjour
affirmatif écumeur et même plein gaz au moteur avec 10 noeuds de courant dans le nez, on fait pas le poids!

28 mai 2009
0

merci
Bien sur que je connais la date de départ, mais sachant que je pars de belgique et dois passer par Wight avant, je ne sais pas à 6h pres a quelle heure on va passer le raz,

Donc en gros, courant avec, on longe la pointe, courant contre, on passe le plus au large possible

Merci beaucoup de votre aide

29 mai 2009
0

Le banc de la schole
même par force 2 c'est mortel! J'ai testé pour vous! Disproportion entre hauteur des vagues et longueur d'onde, très déstabilisant pour le navire.

29 mai 2009
0

Je n'ai pas mes cartes à la maion, mais....
pour le situer à peu près, il est pratiquement sur l'axe Diélette/Sercq.

Il est facile à éviter.

29 mai 200916 juin 2020
0

bonjour ki-dour
en espérant que se sera lisible

28 mai 2009
0

un détour
belgique-ile de whight

le raz blanchard n'est pas sur la route !
c'est un passage imposé ?

28 mai 2009
0

tu passerais par où, toi
pour revenir sur la Belgique après Sark (upload.wikimedia.org[...]ey.png)

28 mai 2009
0

En venant de Wight....
Une douzaine d'heures pour traverser, on peut donc faire une route directe, en fonction de la direction du vent, bien sur.
Il me semble que je viserais a priori le nord d'Aurigny pour choisir, en fonction de l'heure, de passer par le raz (dans ce cas côté Aurigny où c'est le plus maniable en général) et bénéficier de l'accélération, ou par l'ouest d'Aurigny (passage de l'Ortac ou Casquets à bâbord).

Pour le retour d Sercq, si possible choisir l'heure de la renverse de basse mer (et non l'heure de la basse mer) pour partir et parer largement le banc de la Schôle qui peut être très mauvais, voire dangereux. Une sonde à 2,70m n'est pas innocente lorsque les fonds tout autour sont 10 fois supérieurs (je n'ai pas mes cartes pour valider cette évaluation) et avec un courant de plusieurs nœuds... surtout vent contre courant éventuellement, mais là il faudrait du secteur nord à NE.

29 mai 2009
0

Juste, mais....
Déjà, il connaitra son heure de sortie du Solent. Il aura environ 6h de courant traversier d'un côté et 6 heures de l'autre, donc route compas directe... sauf pétole of course.
Je pense alors que, arrivé à une dizaine de milles au nord d'Aurigny, en fonction d'une heure prévisible d'arrivée dans ce secteur en étudiant les cartes de marées, il pourrait mettre un peu d'ouest ou d'est dans sa route pour choisir de quel côté d'Aurigny passer.

28 mai 2009
0

entierment d'accord avec toi
Flaneur

A l'aller, en arrivant de Wight si on sort par Needles autant ne pas se taper le RAZ
Quoique on doit aller chercher une bouée plus a l'Est (a peu pres u milieu de Wight)

Mais au retour, difficile d'y echapper en venant de Sark.
D'ou ma gross interrogation, on a une chance sur deux de se retrouver a contre courant

En meme temps, je me dis que vu qu'on aura du vent de SO a priori, autant tirer un bord au large et empanner apres aurigny.

on verra

merci en tous cas

28 mai 2009
0

il ne semble pas avoir le choix ...
de choisir son heure de départ puisque j'ai cru comprendre qu'il sera en course ... depuis la Belgique ... :-D

28 mai 2009
0

Sa t'arrive...
De lire le sujet avant de réagir ?
:-D :-D :-D

28 mai 2009
0

quand j'imagine ....
que plein de matelots n'ont pas la chance de naviguer dans ces eaux où il nous faut naviguer avec une carte des courants gravée dans notre cerveau !!!

29 mai 2009
0

farfa II
comme le dit ecumeur,c'est ce qui fait le charme de coin et quant à moi, je ne me complique pas la vie avec la carte sous le nez, elle reste rangée mais prête au cas ou la brume se pointerai pour bien vite marquer ma position.juste un coup d'oeuil au compas et le reste comme je le sens.

29 mai 2009
0

Waouh !!
Super toutes ces réponses !!!
je vais imprimer et mettre ca dans la table a cartes

Pour l'aller, entierement d'accord, ya moyen d'éviter le raz.

Ma question de passer a contre courant portait plus su le retour, bien sur il n'est aujourd'hui pas possible de prévoir, d'ou toutes mes questions ;-)

Quant au tour de wight, on le fait dans le sens qu'on veut en fonction des courants, donc de ce coté la, il ne devrait pas y avoir trop de pb

Pour info la régate, c'est la Channelrace

A+

29 mai 2009
0

souvenirs, souvenirs...
Sur un First 44.7:
Cherbourg-les Needles ==&gt 8-9 heures
Cowes-Cherbourg (par l'Est de Wight) 27 heures.
Raison unique: courants de marée complètement sous-estimés même si on avait le vent dans le nez pour le retour.
On peut parler d'incompétence (d'inconscience ?) de l'équipage. :-(
Je ne dénoncerai pas le responsable de la nav.... J'ai ma fierté :-D :-D :-D

29 mai 2009
0

Bon courage
Avec du petit temps et pun peu de malchance, vous pourrez vous prendre deux passages à niveaux!

Si en plus, cela se passe la nuit...

29 mai 2009
0

Tout à fait d'accord avec toi
écumeur (d'ailleurs on a eu ça comme bateau il fut un temps ;-))
c'est d'ailleurs pour cela que je vous pose tant de questions sur ces fameux courants

bref, une belle regate en perspective !

29 mai 2009
0

Mes conseils
Curieuse course... avec au moins trois passages à niveau :
-tour de l'ile de Wight
-tour de Serk
-Raz Blanchard
et peut être Barfleur

Choisir une route à l'avance relève de la roulette russe.

Au Needles, les voiliers qui seront passés avec la renverse auront déjà quelques heures d'avance qu'ils pourront perdre au passage de l'Etac de Serck puis du raz.

Mes conseils :
A l'aller:
- Sur la traversée de la Manche privilégier l'ouest plutôt que la route directe.
- Viser Serk avant le raz blanchard qui ne devient plus un passage obligé.
- Plutôt que de peaufiner le passage du raz, il est préférable de préparer la navigation autour de Serk.

Quand à passer les Needles ou les raz ( Blanchard et Barfleur) contre le courant, il faut un grand monocoque au portant dans la brise...

29 mai 2009
0

Wight par l'est
"Quant au tour de wight, on le fait dans le sens qu'on veut en fonction des courants, "

En venant de Belgique, il n'y aura pas de choix, il faut rentrer par Nab et sortir par les Needles.

Imaginer la contourner par l'ouest est illusoire.

De nuit, contre le courant, il vaut mieux avoir la carte de détail...

29 mai 200916 juin 2020
0

Viking
On doit faire le tour complet de Wight : il ya une bouee au SUD (au large de Niton) a passer 2 fois (entree et sortie de wight) donc il n'est pas plus long de rentrer par needles si le courant est favorable, si ?

j'ai mis une photo pour illustrer

29 mai 2009
0

Les mieux placés seront....
ceux qui auront su le mieux anticiper la route en fonction des renverses de courants... et prendre les bons courants au bon moment.
Cela risque de créer des écarts colossaux!

Pendant que les régleurs et barreurs s'efforceront de faire avancer le bateau, le ou les navigateurs devront éplucher en permanence les cartes de courants détaillées et se projeter en fonction de la marche du bateau pour choisir les bonnes options.

Finalement, les meilleurs navigateurs feront gagner leur canote!

0

désolé
salutatous

désolé d'être négatif, mais envisager de prendre le raz blanchard à contre courant est une sacré bêtise "ne pas être au mauvais moment au mauvais endroit"

en tout cas, c'est mon humble avis

cordialités maritimes
larent le hareng

30 mai 2009
0

raz blanchard
Je vois très frequemment "sous mes fenetres" des voiliers passer ou tenter de passer le raz à contre courant, ils ont tous finis par le passer, en plus ou moins de temps.

31 mai 2009
0

raz
aux beaux jours, il y a pas mal de voiliers en provenace de scandinavie, allemagne et Hollande qui vont passer l'été en Espagne. Ils ont des vitesses surface bien supérieures à 06 noeuds. Vu la distance qu'ils ont à parcourir, ils ne peuvent pas s'arreter à la première "difficulté" rencontrée.

0

en suivant
salutatous

je ne veux pas engager une polémique mais seulement rappeler un principe de sécurité de base à la voile, et particulièrement en manche et dans le raz blanchard

c'est aussi peut être parce que tu ne vois passé les bateaux que sous tes fenêtres que tu peux te permettre de faire cette remarque

partir en zodiac à la pêche aux roches douvres, ça se fait aussi sans problèmes, et c'est certainement se que se disaient les pêcheurs qui ont fait l'honneur des médias récemment

conclusion : un disparu et 3 naufragés en hypothermie retrouvés miraculeusement sur la coque renversée de leur semi-rigide (je ne sais pas ce que sont devenus les naufragés depuis et si le disparu a été retrouvé)

"ne pas se retrouver au mauvais moment au mauvais endroit"

c'est mon humble avis

cordialités maritimes
larent le hareng

30 mai 2009
0

sans polémique
si les voiliers sont passés "à contre-courant" en final, n'est-ce pas parce que le courant est devenu bien plus faible, voir s'est inversé?

Ce que je veux dire, c'est qu'en général, contre le courant au Balnchard, tu ne passes que si ta vitesse est supérieure à celle du courant...et que les conditions rencontré n'ont pas levé la mer au point de t'empêcher de passer, non ?

30 mai 2009
0

Tout dépend de l'heure...
La question de départ était que notre ami cherchait des solutions pour le cas où les hasards de sa navigation l'amèneraient à la mauvaise heure face à ce passage à niveau.

Mais si on se présente à l'entrée en venant du nord peu de temps avant la renverse du courant de flot, cela peut valoir la peine de s'y engager, quitte à faire du surplace pendant une heure ou deux, en sachant que l'on prendra un énorme coup d'accélérateur dès la renverse.
La question est alors de savoir pendant combien de temps on aura le courant contraire et si cela vaut la peine de se lancer.
Question différente également selon que l'on se présente au niveau de la Hague pour entrer dans le Gros du Raz ou plutôt du côté d'Aurigny où les conditions sont en principe plus clémentes.

Dons, encore une fois, question d'anticipation, dans ce cas en arrivant de Wight. C'est pourquoi je suggérais l'idée de viser plutôt la pointe Quénard et, en cours de route, en fonction des conditions de marche du yote, d'infléchir la route pour passer par le Raz (énorme avantage, sauf par mauvais temps vent contre courant) ou arrondir plus à l'ouest si on doit prendre le courant dans le nez, mais sans aller arrondir par New York.

En ce qui concerne le passage de la Haize, les amers à suivre pour ajuster son cap sont pour l'essentiel des rochers rapprochés les uns des autres, qu'il faut identifier à coup sûr en quelques secondes.

02 juin 2009
0

C'est vrai
Ca a beaucoup bougé l'anné derniere, le parcours a été carrémént raccourci.
il ya eu un triste evennement aussi d'ailleurs..

Bref, merci pour toutes vos contributions, on priviligiera la sécu avant tout

03 juin 2009
0

TOM
A priori, je pense, mais il ferait certainement le petit parcours
En tous cas je pense pas qu'il soit deja inscrit.
je le vois ce WE, je lui demande

03 juin 2009
0

merci
mais je parle pas flamand ;-)
sur que ca va etre une belle regate

08 juin 2009
0

si tu le croises a nouveau
fais lui le bonjour d eic isa et lea (etap 38) ;-)

29 sept. 2009
0

beau récit
et merci pour le retour d'info ;-)

29 sept. 2009
0

dates
du 12 au 17 juillet

29 sept. 2009
0

Beau parcours.
Encore que vous auriez pu, peut être raccourcir la route en évitant le tour par l'ouest des Casquets, en passant par le passage de l'Ortac (entre Burhou et les Casquets) beaucoup plus fréquentable que le Blanchard, mais peut être pas dans les conditions du moment.

29 sept. 2009
0

Effectivement...
votre choix était la meilleure solution dans ces conditions.

Si je comprends bien, tous les autres ont mis en fuite ou se sont arrêtés.

Sais-tu si certains ont tenté le raz?

30 sept. 2009
0

S'ils ont eu vent contre courant dans le Singe...
avec 35N de vent, cela devait être l'apocalypse!

Finalement, vous avez fait une excellente navigation, bravo!!

30 sept. 2009
0

bravo et félicitations
la navigation est délicate dans ces parages pour obtenir les meilleurs bords et la meilleure vitesse. pour moi le plus difficile est d'anticiper le vent surface. dans cette notion le vent perçu (vent surface) est la composante entre le courant et le vent synoptique. ensuite en naviguant et en utilisant les polaires on travaille avec le vent relatif. pour traverser la Manche avec un courant de 3 noeuds s'il est contre le vent on augmente le vent surface et dans certains cas (souvent de 12 à 20 noueds) les impacts sur le choix de la route en fonction des polaires sont hasardeux. d'autant plus d'ailleurs qu'il faut anticiper les six heures suivantes (vent et courant) et que le moindre écart est parfois sensible si le vent (à 5 noeuds près), opposé au courant, lève une mer plus dure.
seul le résultat compte. bravo.

30 mai 2009
0

en figaro l'an dernier

la fin de la 1ere etape était a cherbourg je crois

le vainqueur est arrivé avec difficulté car vent faible et ca commencait a renverser

donc il est alle pres des cailloux (la haize? je sais pas)

il a reussi a passer... et il a talonné aussi.

02 juin 2009
0

et tom
en sera cette annee ???

03 juin 2009
0

piluda
sur le forum clubracer.be (forum belge et de regates) les participants vont sans doute débattre le sujet
je vois "mike" ,"mojo"inscrits...ça fera deja deux personnes qui discuteront avec toi :))

bravo au KYCN ..projection sur grand écran..ça c'est un club

08 juin 2009
0

Tibitin
Tmo ne sera pas des notres finalement, trop de boulot

29 sept. 2009
0

resultat des courses
hello,

voila, on l'a fait, pas facile, mais on a fini
un petit resumé pour ceux que ca interesse

départ impeccable avec un beau bord sous spi pour passer la bouée située devant Ostende
ensuite une longue remontée au près direction l'Ile de Wight: nous choisissons l'option de la contourner via le Solent pour profiter au mieux des courants
ensuite une deuxième longue remontée au près direction les Iles Anglo Normandes
nous savions que nous allions vers "un peu de vent", mais ne nous doutions pas que cela monterait à un bon 35 noeuds qui allait former une "belle" houle" de 4 à 5 mètres
bien sûr "un peu de pluie" pour accompagner
nous avions anticipé pour la voile d'avant, passant dès la première bonne risée du génois au foc de route
par contre, manque d'habitude avec la nouvelle grand voile: un peu difficile pour prendre le 1° ris et franchement compliqué pour le deuxième alors qu'Eole montrait déjà sa pleine forme
nous choisissons d'éviter le Raz Blanchard (à éviter par plus de force 5 vent contre courants) pour passer l'Ile d'Alderney (Aurigny en français) par l'Ouest en contournant les Casquets)
la mer devient franchement forte et le moral n'est pas au meilleur, mais les derniers vaillants s'accrochent
faisons le tour de Sark (à visiter: ce sera pour une autre fois!) et passons enfin à une allure portante pour embouquer le Raz Blanchard qui s'est calmé
envoyons le spi pour ne pas traîner en Manche, mais le vent faibli alors que nous voyons un spi apparaître derrière nous à l'horizon: nous choisissons de garder notre spi toute la nuit pour garder notre avance: peine perdue, notre concurrent nous double à l'aube .
nous sommes maintenant, par faible brise, en train de tirer des bords pour atteindre le cap Gris Nez
en attendant qu'arrive le vent annoncé soutenu mais portant: notre dernier plaisir serait de doubler notre concurrent qui part déjà vers la France grâce à notre option côte anglaise
Mojo nous rattrape et disparaît au loin
Nous arrivons péniblement aux abords de Boulogne, vent faible de face alors que nous voyons les orages nous rattraper: spectacle inoubliable!
Petit détail: les orages apportent parfois un peu de vent: nous nous faisons attraper par une légère survente de 49 noeuds
Le bateau ( 7 tonnes à sec) surfait comme une planche à voile ...
Bon la fiesta passe et nous attaquons le cap Gris Nez puis la passe de Dunkerque
La règle est d'appeler l'organisation pour leur annoncer notre arrivée une heure à l'avance
On nous annonce que Mojo vient d'arriver, mais qu'avec les règles de handicap nous avons encore 27' pour les doubler
Prise de risque maximum, nous coupons en ligne directe en espérant ne pas talonner sur les bancs de sable
Nous passons la ligne avec 8 minutes d'avance: serions-nous premiers ?

A+

29 sept. 2009
0

merci
aussi, c'étaient quels jours ?
JJ

29 sept. 2009
0

.
un tout petit peu moins de 5 jours pleins
Ecumeur : vu les conditions à ce moment (35 noeuds de vent et plus de 5 m de vagues) on a vraiment fait comme on a peu ;-) a ce moment, on s'est vraiment demandé si on continuait.
D'ailleurs notre chance, c'est d'avoir été les seuls à ne pas fuir ou s'arreter

Très dure cette régate, mais un immense souvenir

30 sept. 2009
0

je pense pas
je sais qu'un bateau en avance sur nous (JPK110) a tenté le singe avec moins de mer que nous, mais ils se sont retrouvés avec 2h a contre courant et on perdu un max de temps
nous sommes que deux bateaux (nous et un elan 34) a avoir vraiment fait front, les autres ont ont tous soit fuit, soit se sont habrités derriere une ile
Contrairement a nous, l'Elan est arrivé un peu tard pour la renverse et a donc perdu du temps : il a entamé son tour de Sark qd on en sortait.

30 sept. 2009
0

merci
sur le site ( peut encore voir le parcours des bateaux, assez interessant

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021