pas d'hélice en AR et position du gouvernail

bonjour, n'ayant pas trouvé de réponse satisfaisante sur l'historique des échanges sur ce sujet, voila mon probléme :
bateau: ketch quille longue de 13M 8T ,grosse hélice tripales , 125CV!
pas d'hélice prépondérant en marche AR, vire a tribord même avec action sur gouvernail et vitesse variable ......
que me préconisez vous , au niveau de la position du gouvernail
(j'ai tout lu dans ce domaine...) le coup de fouet ne marche pas dans mon cas , vu l'inertie du bateau.....? ce qui marchait sur mon ancien plan Sergent aussi lourd.... LECELTE

L'équipage
18 mar. 2017
18 mar. 2017
1

Bonjour il faut toujours s'élancer en marche arrière afin de prendre de la vitesse et repasser au point mort pour contre le pas une fois que le baTeaux commence à tourner ou tu veux tu i va àvec dès petit coup de gaz marche arrière et doucement tu va t'arriver je pence car moi j'ai un navire de 17 metres 30 tonne qui longue deux mettre 50 Et j'ai 24 ans je l'ai depuis août j'espère que sa pourra t'aidez kiss

18 mar. 2017
0

Et j'ai un moteur Mercedes 6 cylindre en lignes 135 cv seulement

18 mar. 2017
0

merci, j'essaierai ta méthode du point mort apres le 1er élan....je pense également que la toute petite vitesse AR doit favoriser la ligne droite ?.....en théorie tu as raison, mais avec l'expérience je crois que tous les bateaux sont différents dans ce contexte (par exemple ma barre n'arrive pas a compenser le pas de l hélice....)
Pour ton gros bateau, comment mets tu la barre ??
LECELTE

18 mar. 2017
1

Prend de l'élan et met toi au point mort tu verra que tu arrivera à barrer pendant ton élan par contre tu met ta barre au milieu

18 mar. 2017
0

La suggestion d'un aviron de poupe tout à fait sérieuse. Quelques coups de pelle au moment où on embraye la marche arrière permet de garder la bonne orientation du bateau. Ensuite, quand il pris suffisamment d'erre, on débraye où on met au plein ralenti et le gouvernail est efficace.
C'est la solution que j'utilise face à un pb similaire à celui de LECELTE.

19 mar. 2017
0

C´est ce que je comptais essayer sur mon neptune 99, la marche arriere est un peu aleatoire !!!

19 mar. 2017
0

Au delà du pas de l'hélice, je crois qu'il y a des bateaux qui ne sont pas manœuvrant en marche arrière, notamment avec une quille longue

sur mon DL, 9-10T en charge, depuis la mise en place d'un tripale, on arrive à partir en marche arrière sans (trop) pivoter sur bâbord comme avec la bipale, par contre, même avec de l'ère (jusqu'à 2.5nds, ensuite la barre est intenable) et moteur débrayé, impossible de faire des S par exemple: le bateau a une inertie au changement de direction impressionnante et même une ligne droite de 25m devient très compliqué quand il y a seulement 10nds de vent car le rayon de braquage doit être de 50m... (en avant, je tourne sur place, avec 1 ou 2 petit coup de marche arrière).

Dérive basse, les chose s'améliorent à peine, et j'ai alors 2m40 de TE pour me faufiler entre les pendilles des ports de méditerranée :scie:

19 mar. 2017
0

bjr,
plus l'hélice est profonde meilleur est son rendement ,plus elle est près de la quille et moins on ressent le couple de renversement de l'hélice ,après c'est une question de compromis (chose due)
alain

19 mar. 2017
0

Tu as surement raison, car mon hélice est pres de la surface et déjauge facilement aussitôt qu'il y a de la mer .....
Mais il est difficile de modifier sa profondeur, ou alors de rajouter 1T a l’arrière .....

0

Facile :

...pour lui... :litjournal:

19 mar. 2017
0

Là il joue justement tout avec le couple qui l'avantage, j'aime jouer à ça (à mon échelle !!!) C'est une autre paire de manches de l'autre côté ! Il va dépécher de passer une garde sur le quai !
On peut toujours aussi jouer avec les aussieres comme les cargos : un grand coup en avant sur la garde avec une défense bien écrasée et toute la barre, puis arrière toute puis doucement avec barre inversée on gagne quelques métres de recul dans l'axe....

19 mar. 2017
0

oui mais il a une hélice à pas variable ,c'est le levier qu'il tourne qui modifie le pas jusqu'au renversement des pales j'en ai vu au danemark
l'usine à gaz ..
alain

19 mar. 2017
0

Ah oui, ce moteur ! Un Saab ?
On a beau dire, même si on n'aime pas la mécanique, ça fait comme quand passe une vieille Harley

0

Oui, usine à gaz, mais je trouve sa manœuvre superbe et le son du gromono semi-diesel :pouce: sur un paysage magnifique.

0

Un Wichmann 40 ch, semble-t-il.

19 mar. 2017
0

J'ai fais avec ce problème pendant 20 ans (le ketch 9 tonnes, quille traditionnelle a lui 41 ans) : manoeuvres impossibles dans certains catways où le couple ne me favorisait pas, le safran devenant actif qu'a une vitesse où je ne peux plus arreter le bateau dans les catways d'en face ! Ce type de coque traditionnelle n'est pas faite pour les ports de plaisance encombrés. ..
J'ai pourtant l'habitude, c'est pon 3 éme quille longue, mais sur ce fifty, l' hélice de chalutier est mortelle !
Bref, l'année dernière, je me suis monté un tout petit propulseur d'étrave qui ne me sert qu'en marche arrière uniquement, pour donner la bonne impulsion et amorcer le virage : un seul regret; ne pas l'avoir monté plus tôt !
Pour le sens de ta barre, si c'est comme le mien, aucune importance, elle ne sert à rien tant que tu n'as pas 2 nds de vitesse -ce qui représent dans mon cas une trentaine de mètres pour les atteindre et une dizaine de mètres pour stopper, or, j'ai à peine 15 mètres avant de rencontrer les tableaux arrières en face !

19 mar. 2017
0

bonjour
j'ai un evasion et je recule toujours contre le vent et j'y arrive .
si je ne recule pas contre le vent le bateau fait ce qu'il veut .

19 mar. 2017
0

Ben ouais, mais dans les pontons, on ne choisit pas le sens du vent...En général, chez moi, un bon 3/4 plein travers et poussant en plus dans le mauvais sens ! :-(

19 mar. 2017
0

Toujours s'élancer en marche arrière et apres élancer mettre de petit coup de gaz en arrière et point mort ainsi de suite à chaque fois tu perdra du coup en marche arrière ces pour ca revient au point mort et La le baTeaux repartira comme tu veux j'ai un 17 metres 30 tonne 2,50 de quille longue jai cramer le groupe qui fait fonctionner le prop je sais de quoi je parle le mieux ces de t'entrainer à la sortie du port avant de rentre ou carrément commencer à faire sa manœuvre à la sortie du port Et rentre en marche arrière depuis l'entre sa dépendant des port lol ou tu utiles ton pas d'hélice pour contrer une marche avant Et faire pivoter le baTeaux sur lui meme ...

19 mar. 2017
0

au début que j'avais mon bateau je merdais systématiquement pour sortir de mon ponton (le havre )avant qu'un collègue voisin de ponton vienne me donner ce conseil ( un bateau remonte de lui mème au vent en marche arrière ) venant d'un ancien pilote du havre , j'ai fais ce qu'il m'a dit et depuis 10 ans je sors toujours comme ça et ça vat nettement mieux c'est vrai que parfois quand le vent est fort et mal dirigé c'est plus folklorique .l'idéal pour ce genre de bateau serait un petit propulseur d'étrave (j'en ai vu quelques uns avec et ça vat mieux) mais je fais aussi ce qui est énnonçé plus haut (lancement du bateau en arrière et debrayer pour se servir de l'aire ) tous les moyens sont bons à prendre sur ce type de bateaux mais surtout rester calme car j'en vois qui s'ennervent et se retrouvent très vite en travers et après pour le remettre droit c'est la galère.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021