partir loin, mais très loin... et comment?

Bonjour à tous,

Je passe régulièrement sur ce forum, mais c'est la première fois que j'y écris, dans l'espoir d'y recevoir quelques judicieux conseils sur un projet que mon épouse et moi montons lentement sur pied.
Le contexte est le suivant: Voici à présent 7 mois, nous avons perdu une petit garçon de 5 ans des suites d'un maladie orpheline, après un long et dur combat de 4 ans. Il n'y a évidemment rien de plus terrible pour des parents... Aujourd'hui, notre échelle de valeurs a fondamentalement changé et envisageons l'avenir bien différemment qu'auparavant. Nous avons toujours eu un rêve: partir en voilier. 1 an ou 2, voire plus. Mais allez comprendre pourquoi, on ne s'est jamais lancé. Mais aujourd'hui, nous nous sommes lancés dans le projet.
Mon épouse et moi n'avons que quelques maigres connaissances en matière de navigation. J'ai bien suivie des cours (théoriques....) et ma femme a fait du dériveur et du catamara, il y a (très longtemps). Qu'importe, nous avons acquis un petit Aloa 21 d'occasion en bon état à prix d'or voici 4 mois. Il est aujourd'hui amarré dans un port de zzelande (Hollande) et nous nous initions chaque week-end. Pas simple, on se limite à des ronds dans l'eau au début, mais on progresse... D'autant que nous sommes ponctuellement aidés par des amis moniteurs de voile qui nous accompagnent en mer.
Aujourd'hui, nous considérons qu'il nous faudra au moins un an ou 2 pour apprendre à naviguer plus ou moins correctement. D'ici 3 ou 4 ans, nous envisageons l'achat d'un bateau pour partir loin, mais en vérité je ne sais vers quoi me tourner, sachant que nous envisageons, pour une première, de traverser l'Atlantique. Nous disposons d'un petit budget et quand nous épluchons les petites annonces, force est de constater que les prix sont bien au dessus de nos moyens, à moins de prendre un bateau de 35 ans. Nous avons un moment envisagé de revendre la maison. Mais voilà, est ce un bon plan? Comment les navigateurs vivant de moyens financiers normaux financent-ils leur voyage? Faut-il revendre la maison? Pour acheter quel bateau et de quelle taille (budget de 40.000 euros maxi pour le bateau), sachant que nous serons 4 à bord , 2 adultes et 2 enfants de 2 et 6 ans? Avez vous des exemples de voilier pouvant convenir?

Alors je sais, ce sont bcp de questions pour un projet qui ne verra le jour que dans 3 ans au plus tôt, le temps que l'on apprenne à naviguer grâce à notre petit Aloa. Mais un projet pareil, ça se prépare et puis, nous le voulons...

Voilà voilà, je suis impatient de vous lire

Et merci bcp!

L'équipage
02 mai 2007
02 mai 2007
0

bienvenu
bienvenu ruben

une possible alternative: dans un deux ou trois ans, quand vous vous sentirez prets, partez plutot pour une longue période de navigation plutot cotiere, par ex faire le tour de l'espagne et rentrer en mediterranee, où vous pourrez facilement passer plusieurs années de vagabondage sans vous lasser, hiver compris en choisissant bien

si ensuite le style de vie vous aura conquis, forts de l'experience faite vous pourrez envisager de faire un sacrifice financier plus gros (style vente maison) pour un bateau plus grand pour aller encore plus loin :-)

si l'objectif est de traverser l'atlantique pour changer de vie, a mon humble avis le moyen le plus pratique est encore de le faire su un 747 et rechercher un bateau sur place

courage
r :-)

02 mai 2007
0

Bonjour,
Je compatis très sincèrement à votre peine et comprends très bien vos projets de voyage lointain. Il y a des jours où je me dis : "si je perds mon épouse, je vends tout, je prends mon bateau et je traverse, advienne que pourra". (note : les épouses, sur heo, on les appelle "l'Amirauté", mais c'est parce qu'on les aime :star2: .
Pour te répondre en vrac (en plus, je ne suis pas un bourlingueur, je débute dans l'habitable), je dirais que le bateau n'est pas un gros problème. Un 35", ce qui est confortable pour 2+2 personnes se trouve à un prix abordable et 35 ans ce n'est pas vieux s'il est bien entretenu. L'essentiel est d'avoir un bourlingueur avec soi pour le choisir.
Il y a un tas d'autres paramètres : l'instruction des enfants, le budget après l'achat pour vivre, le matériel de navigation et de sécurité etc...
Tout cela est loin d'être exhaustif mais j'avais envie de te répondre tant ton projet me séduisait.
P.S. : tu es en Zélande ? Où ? On pourrait se rencontrer. Il y a un fil là dessus à l'initiative de Perelandra.
A bientôt

02 mai 2007
0

Pour piocher des idées....
HISTOIRES DE PARTIR
De Marie et Hervé Nieutin

Ils sont partis un an mais leur bouquin est une mine de conseils pour ceux qui ne veulent pas se lancer sur un coup de t^te mais avec un minimum de réflexion.....

Athos / Raoul / F31

02 mai 2007
0

petite précision
salutations à tous

Un grand merci pour vos réponses. Je vourdais juste préciser ici que le projet que nous menons mon épouse et moi n'a rien d'une fuite. Au conntraire, la perte de notre petit garçon nous démontré que la vie peut être très courte et que les rêves sont faits pour être concrétisés. Alors, aujourd'hui, on se lance. Je préfère essayer que d'avoiir des regrets plus tard. Il ne s'agit donc nullement d'un coup de tête, mais quelque chose de réfléchi. Pas question d'embarquer 2 enfants dans une aventure qui risquerait de s'achever de manière désastreuse.

Pour te répondre Pircarre, notre petit aloa est ammaré à Kamperland, dans le Veerse meer.

Voilou voilou.

02 mai 2007
0

livre
excellente suggestion arthos, j'en ai lu l'une ou l'autre critique et je compte me le procurer

02 mai 2007
0

puisqu'on est sur les livres.....
le top pour se préparer et s'entretenir.....le cours des glénans:litjournal:

02 mai 2007
0

Bienvenu Ruben!
Un peu dans le même sens que Roberto j'y vais de ma modeste contribution.

Je peux comprendre qu'un drame comme celui que vous avez vécu encourage à ne plus perdre de temps et a réaliser enfin de vieux rêves mais les moyens de le réaliser sont multiples et peuvent aussi être plus simples :

Puisque vous en êtes plutôt au début comme tu l'écris, mais quand même avec la sacrée chance de pouvoir sortir tous les week-end (pr moi la mer est à 500 bornes mini!)pourquoi trop penser et si tôt à un plus gros bateau et à une transat?

Bien sûr une transat peut-être un défi de rêve, comme un tour du monde ou un passage du Horn mais il y a tellement d'autres défis à pousuivre beaucoup plus accessibles, beaucoup plus progressifs, beaucoup moins exclusifs par les sacrifices qu'ils entrainent.

Même avec un petit bateau il y a tellement à découvrir!
Des croisières cotières saut de puces avec des petites étapes et une bonne météo tant que les enfants sont petits et pas encore vraiment amarinés, des découvertes progressives des secrets de l'art de la navigation, jusqu'à atteindre presque les limites de l'équipage puis du bateau (avec évidement à décortiquer le cours de navigation des Glénans).
Les côtes sont si riches de la mer du nord, de la Manche de l'Atlantique ou de la Méditérannée qu'il est possible de faire tant de choses, de se faire tant plaisir, en prenant son temps, au rythme des envies de chacun.
Une vie de marin ne suffirait même pas à explorer tous les mouillages superbes et encore, retrouver les même hors saison est à chaque fois une nouvelle découverte!
Bien sûr le grand départ est un rêve si fort, mais à-t-il vraiment besoin d'une transat (suite à laquelle il faudra aussi envisager une vie ailleur, pas forcément simple à imaginer, et puis un retour aussi)?
En bref Ruben je te conseille de ne pas te focaliser trop sur cette idée mais dès maintenant, avec ton bateau, ton équipage de te faire plaisir et découvrir que le bonheur n'est pas forcément de l'autre côté de l'Atlantique mais peu aussi être là, tout près au chaud dans le carré au mouillage dans une petite crique magnifique après une journée éprouvante mais belle de printemps ou d'automne.
Le bonheur c'est peut-être simplement la bonne soupe de poisson qui fume dans le carré après les embruns et les vagues qui faisaient un peu peur; la perspective de reprendre la route le lendemain après une bonne nuit de repos pour d'autres découvertes.
Un jour peut-être le bateau sera un peu petit (selon la motivation de l'équipage) et un plus gros sera envisageable mais en attendant, il faut découvrir et savourer la mer sans complexe et de plus la navigation côtière fera de vous de bien meilleurs marins qu'en suivant les alizés vers les Antilles.
C'est beau de rêver, mais à quoi bon puisque déjà avec le bateau la mer n'attend que vous!
La mer est là, la vie est là maintenant!
Je vous souhaite beaucoup de bonheurs et de vents portants!

02 mai 2007
0

Si vous avez une maison, gardez-la.

Une maison ne coule pas. Et dans l'Europe actuelle, une maison ne perd pas de valeur. Au contraire. Un bateau, si.

D'autant plus que vous avez deux autres enfants. Etre propriétaires sera pour eux un bon départ dans la vie plus tard, plutôt que de mettre une partie de leur salaire en location en pure perte.

Le bateau. Un petit bateau, c'est bien, pas de soucis, faibles coûts. On se fait plaisir simplement.

Les grands voyages ? J'en ai fait, en voiture. En bateau ? J'en ai rêvé. Mais plus les années passent, plus je me contente de sorties d'une ou deux semaines dans des endroits vus et revus (mais calmes) que je retrouve toujours avec plaisir.

Je verrais si en retraite les terres lointaines me tentent à nouveau. Pour l'instant, pas de panique.

02 mai 2007
0

pour la maison
je dirais aussi : gardez là
c'est deja un rêve pour plein de gens 'd'avoir une maison'

02 mai 2007
0

tout comme eric
je pense que des sauts de puces est extra pour se faire la main, puisque tu a dejà un bateau ;-)apres, ben c'est apres, moi je dit tjr tout se qui est pris n'est plus a prendre :-p et pour la maison, pero, je la garderais mais ça ne reste q'un avis ;-)

02 mai 2007
0

budget
pour 40 000 euros c est vraiment le mini de chez mini pour avoir un voilier pret a partir , et un budget de mini 1000 euros mois a 4 , le reve a un prix , c est un reve cher , tres cher , mais a faire , limite ton rayon d action , par ex faire la med en un an permet d avoir un boat plus petit car moins de longue nav , equipement plus light et plaisir d etre en famille pareil ,en med souvent en escale , donc d echapper au coté petit du voilier

0

bien sur qu'il faut garder la maison !
d'ailleurs c'est sa location qui vous fera vivre si vous partez ,tu devrais faire un stage en ecole de croisiere comme ca tu apprendras plus vite qu'en naviguant seul,pour l'achat du bateau 40oooEURos c'est pas mal ,avec ca tu peux avoir un dix metres pas trop vieux(j'ai vu un sun rise a 44000 euros )ensuite pour le but de croisiere ,au debut fait plutot un demi tour de mediterrannée ou un voyage aux acores comme ca tu verras si ca plait a ta famille!les meilleurs reves sont ceux qui sont abordables et n'oublis pas "petits bateaux petits probleme"

02 mai 2007
0

attention
en les vacances d été et vivre a quatre pendant un an sur un petit bateau , entre le sudio a quatre pendant les vacances d été et vivre dans le meme sudio pendant un an

02 mai 2007
0

pour étudier aussi le sujet
je ne pense pas que vendre la maison soit une bonne soluion tant que l'on a des enfants à charge

car c'est un peu "attila" que de tout vendre et partir le retour n'en sera que plus compliqué,

après c'est de savoir quel est notre engagement vis à vis des enfants,
notre choix est de ne pas leur imposer notre choix, quitte à différer le notre,

les enfants un moment peuvent vouloir faire des études, de la stabilité , enfin tellement de chose,

alors mettre en location la maison via un organisme de gestion (plus sur normalement)
et au moins il restera qqe chose, car il y aura déjà suffisemment à acheter en revenant pour ne pas à avoir encore une maison à payer

mais ce peut être l'option quand il n'y a plus d'enfants... table rase...

bonne suite dans votre projèt et votre longue route

amicalement,

j'ai froid dans le dos d'un coup...

03 mai 2007
0

je ne comprends pas tant de réticences
Je suis parti aussi, revenu je vends mon bateau et je vais repartir sur un autre bateau et je vous le dis : rien n'est plus enrichissant.

Vous avez envie de partir : partez ...

Faites un emprunt, achetez votre bateau de voyage dès maintenant et le temps de rembourser l'emprunt naviguez .... France, angleterre, irlande, écosse, méditerranée. Avec ça je peux vous dire que vous saurez affronter toutes les mers du globe et que vous connaitrez votre bateau de fond en comble.

La nav, techniquement, c'est pas difficile. La technique s'apprend en quelques semaines. ce qui prend du temps c'est de savoir ou et quand poser les limites .. Ce qui prend du temps c'est d'apprendre à sentir le temps, la mer, le bateau sans avoir plus besoin de réfléchir.

Après ce qu'il faut pour un voyage c'est de l'humilité : accepter l'expérience des autres, suivre les routes des autres, les conseils, écouter : pas besoin de faire l'everest par une voie jamais grimpée pour sentir la plénitude d'un sommet en montagne. En mer : pas besoin de faire le Horn à l'envers pour se sentir en harmonie avec la mer.

Quand l'emprunt est remboursé, vous équipez le bateau en bateau de voyage, vous louez la maison. avec la loc vous aurez votre budget mensuel. Mais surtout partez !

03 mai 2007
0

Cher Ruben
Tout d'abord je n 'ose imagine ce que peut être la perte d'un enfant. Je trouve dès lors très courageux de votre part de ne pas vous replier sur vous même et de regarder vers l'avenir en voulant conrétiser un projet!

En ce qui concerne votre projet, je rejoins à la fois l'avis d'atlante mais aussi celui de mes camarades plus haut, à savoir que si vous éprouvez l'envie (ou le besoin) de partir hé bien partez!!! Mais, même si un rêve et sa concrétisatoin sont toujours une douce foliee (et il faut toujours un peu de folie dans une vie), faites les choses tranquillement et n'envisagez peut être pas de vendre votre maison et donc de tout plaquer!

Primo, et comme il a été dit plus haut, le fait de posséder une maison est un bohneur et une chance qu'il faut conserver, car non seulement elle constitue votre vrai "port d'attache" votre "ancre" fixe, mais elle pourra également être votre source de revenu lorsque vous lèverez l'ancre pour de bon! ;-)

Personnellement, à 35 ans j'ai eu la chance de pouvoir effectuer un périple de plusieurs mois en mer, dont une transat, et je me suis bien organisé, sans br'uler d'étapes et en gardant mon petit appartement que je louais pour le retrouver à mon retour. Alors une maison à soi, c'est dire si il faut pas la lacher comme ca, meme pour l'achat d'un voilier.
Mais avant ce périple, j'avais déja eu l'occasion de faire des "mini-périples" en méditerranée qui m'ont permis de m'aguerrir un peu plus avant le "grand saut".

Enfin, aujourd'hui en matière de voilier de grande croisière ou de voyages, ce ne sont pas les occasions qui manquent, et pas forcément à des prix exorbitants. Ce sera plutot la préparation matérielle et logistique du navire qui vous prendra du temps et un peu plus de sous!
Et comme il a étté également dit plus haut, ce n'est pas l'âge du bateau qui est prédominant, mais sont entretien et ses qualités marines. Il existe de (très) vieilles unités qui ont des qualités marines et de confort indéniables.

En tout les cas vous avez raison, réalisez vos rêves, mais pour cela prenez votre temps, et surtout profitez de votre petit Aloa 21, merveilleux petit bateau pour le cabotage et l'aprentissage avec plaisir et en toute sécurité.

Bon vent, bonne nav'

Cordialement

03 mai 2007
0

ce n'est que mon avis
je n'avais pas de maison et je voyageais
j'ai une maison et je ne voyage plus.
les maison sont des enclumes , des ancres qui te sécurise comme la miséricorde dans un mouillage.
larguer tout , il serra toujours temps d'être "sérieux"...il n'y a pas que les enfants qui disparaissent..de mes souvenirs de lointain voyage , j'ai rarement vu des navigateurs qui n'ont pas su rebondir..
voyager donne de l'audace ,aillez le courage de vos audaces...
bon vent .poy.

03 mai 2007
0

le meilleur départ se fait bien souvent...
...sans regarder derrière soi !

;-)

Mais en fixant obstinément la ligne de l'horizon que l'on veut atteindre.

Et l'horizon est devant ! Dans la perspective d'un avenir heureux, pas dans les malheurs du passé...

03 mai 2007
0

deux façons :
tu la joues :
- retraités : côtière et mediterrannée, on verra plus tard si ça nous plait (et aux enfants) , on garde la maison et tout et tout.
- inconscient : on vend tout, on part au chaud, on en profite tant qu'on peut et on se démerdera bien pour survivre.

Aucun jugement de valeur là dedans, juste une description des stéréotypes que chacun a déjà décrit.

Ca dépend essentiellement des personnalités en cause. Juste un point : tes enfants auront BESOIN de socialiser et de se fixer à la puberté. Prend ça en compte dans ce projet de vie qui n'engage pas que toi.

Pour ce qui est du voilier : un acier de 13 à 14 mètres sera un palace et pas difficile à trouver à ce budget. Tu auras beaucoup d'entretien, mais pas trop cher (un singe....). Un plus petit deviendra rapidement problématique (tu vivras à bord à 4) si ce n'est pour toi, au moins pour les autres. (Pour mémoire, en un peu plus de 15 ans de ballade, j'ai EXCEPTIONNELLEMENT rencontré des couples avec 2 enfants ou plus vivant plus de 3 ans dans moins de 12 mètres).

Si tu la joues inconscient -ce que tu peux très bien faire dans un deuxième temps, après te l'être joué retraité ;-) - tu disposes de plus de liberté d'action et d'entreprise (disponibilité de personne et de fonds): ça peut devenir intéressant quand les gosses doivent voler de leur propres ailes (ou même avant si tu deviens réellement autonome -dans la tête bien sur-).

C'est donc bien une question de personnalité (pas seulement la tienne... plutôt celle du groupe).
Le problème du bateau se posera environ une grosse année avant la concrétisation. Ton enveloppe bateau se précisera seulement quand tu sauras à peu près comment tu comptes financer le quotidien (c'est en fait le vrai nerf de la guerre).
Là, tu as plusieurs solutions :
- tu loues ta baraque avec tous les emmerdes que cela comporte (as-tu rencontré un proprio qui louait un seul appart ou maison heureux ?)
- tu vends ta baraque et tu places le pognon en attendant de le faire fructifier (disponibilité de fonds pour quand tu seras prêt).
- tu te réserves des temps de travail durant le voyage... (changer de métier, en apprendre un autre, peut devenir nécessaire).

Là encore, question de personnalité et d'affinité.
Quand tu as résolu (fait ton choix) le problème du quotidien, tu peux alors envisager de partir un poil plus sereinement ;-).

03 mai 2007
0

Sujet intéressant
Comme vous, nous avons un grand projet pour dans quelques années et, profitons actuellement d'un petit bateau pour nous balader le long des cotes et nous former sur une semaine en suivant des stages de voile et autre (moteur, santé, etc.).

Nous avons également deux enfants, le plus grand vient régulièrement avec nous (il a 5 ans), et le petit de 18 mois aura son baptème de voile cet été avec 15 jours de randonnée nautique.

Tout comme vous, nous décidons de ne pas attendre la retraite pour larguer les amarres. Sans doute que les retraités futurs n'auront pas les conditions de vie de ceux d'aujourd'hui (les chanceux !!). Nous préférons profiter de cette aventure avec nos enfants, plutôt que seuls, et tant que nous sommes en forme (vous le savez sans doute mieux que personne que la santé est certainement la chose la plus précieuse qu'il soit, sans vouloir insister, je compatis à votre chagrin).

La question du comment, si elle peut paraître pour d'aucuns un peu trop pragmatique face à la grandeur du projet, est néanmoins essentielle.
A 35 ans, on n'a pas forcément les mêmes moyens que 25 ans plus tard. On peut avoir la chance d'avoir un petit bien immobilier mais pas beaucoup plus (sans aide familliale, je veux dire). Ce qu'il faut également savoir c'est que les emprunts pour les bateaux, les banques n'aiment pas beaucoup. La solution est donc bien souvent la vente du bien pour financer le bateau et un certain nombre de mois à 1500E (en y incluant l'entretien du bateau, l'assurance, etc.).

Lors d'un séjour à l'étranger, nous avons déjà loué notre appartement. Entre les frais divers et variés (agence, charges, impots sur la location, etc), je ne crois pas beaucoup à un quelconque rendement permettant de faire vivre une famille. A moins d'avoir quelquechose qui se loue très cher, ce n'est pas très rentable et ajoute pas mal de soucis. Je ne recommencerai pas l'expérience. A chaque période de la vie, ses lieux. J'ai pour ma part très mal vécu le retour dans un appartement, 3 ans après. Je ne sais plus qui a dit que c'était une enclume, je le conçois effectivement un peu comme tel sauf si évidemment votre maison a déjà fait l'objet d'un projet qui vous tient à coeur (construction par exemple) et qu'elle se situe dans un lieu où vous pensez avoir vos racines.

Je ne sais pas comment ont fait les célèbres bourlingueurs, Banik ou les vlimeux ? Si certains d'entre vous le savent, cela m'intéresse.

De notre coté, nous allons donc vendre notre appartement. Cela nous permettra d'acheter un bateau un peu plus cher que ce que vous envisagez (si je peux me permettre je le trouve un peu "light" pour le bateau) et peut-être de partir un peu plus longtemps ou au moins dans de bonnes conditions. Nous savons où sont nos racines (chère bretagne !), nous y reviendrons certainement et on avisera alors.

A bientôt surement !

03 mai 2007
0

La sagesse de la mer

Bon ça fait deux fois que je le cite en deux jours, sans doute que je l'aime bien. ;-)

Ruben, à lire absolument avant de prendre une quelconque décision :
"La sagesse de la mer" de Björn Larsson

Et à laisser décanter... car sinon on part tout de suite ! :-D

03 mai 2007
0

Partir,
suite a une mémingite, nous avons connu la cruauté de l absence, c était hier, il y a 24 ans. Je suis parti seul sans connaissance, comme un paumé sur un 7,6om. La mer m a éduqué, le souvenir m a guidé, je me suis fait cooriger sérieux. Un nouvel enfant m as remis terrien et bientot son éducation va étre faite, alors, je prépare un 6,50 m pour repartir. Cette absence est devenue ma force, et c est dur a dire mais mes grands garcons ont bénéficié du mauvais tour que m avait fait la vie. Je pense que sans cette épreuve, mon role de pére m aurait pas eu toute sa dimension. Si cette maison est le lieu du drame, vendez la, enfin, c est ce que l on a fait. A prés une tel épreuve, on peut tout affronter,il faut tout affronter. Sincéres amitiés, la Mer vous comblera. Claude.

04 mai 2007
0

Merci de vos conseils avisés
Que de bons conseils! Je vous ai bien lu dans tous les sens et je vous remercie du temps que vous avez consacré à me répondre.

Je vais juste apporter une précision par rapport à la maison que nous avons un moment envisagé de vendre. Il s'agit d'une (vielle) maison pourvue d'une grange (ou j'ai retapé l'aloa 21) et d'uyn grand jardin. Voilà 7 ans que nous y sommes. Le hic, c'est qu'il y a BEAUCOUP de travaux même si elle est habitable. Des travaux que nous aurions du réaliser les dernières années. Mais la maladie et le décès de notre enfant ne nous a pas permis de les réaliser. Ensuite, nous y avons aussi vécu un grand malheur... Alors la garder, peut-être, mais tout, absolument tout nous replonge à chaque seconde dans le passé.

Enfin, le marché immobilier belge n'est pas celui de la France ou de la Suisse. En bref (et selon les régions bien sûr) il reste possible de devenir propriétaire pour pas cher.

Pour le reste, nous partons ce week-end en zeelande, histoire d'apprendre encore. Quant à l'avenir, et bien, l'idée proposée de faire du côtier (medit par exemple) en petites étapes sur un an ou deux me paraît être une excellente suggestion... Mais pour l'instant, nous profitons à fond des eaux (calmes) de Zeelande et des soirée amarrés à un ponton d'une petite île déserte. Rien que ça, c'est aussi déjà le bonheur. Mais dans 2 ou 3 ans (histoire d'économiser un peu), nous partirons. Medittéranée? Vraisemblalement. Bcp de personnes, ici et ailleurs, me le conseillent. Après, on verra si on peut envisager autre chose. La vie est bien trop courte, alors concrétisons nos reves. Parce qu'on en sait pas ce que la vie nous réserve...

Encore merci pour vos précieux conseils avisés!

04 mai 2007
0

j ai eue
la chance ( provoqué ) de bien voyagé en voilier , les proprios d apparte sont plus peinard qu une maison , j ai pour ma part investie dans ce sens pour notre futur long voyage , une maison c est sympa quant tu y vie et surtout en profitte , moi quand j etai chez mes parents , en maison , la pelouse a tondre , la toiture , les volets etc ... , plus visité coté vol , a toi de voir

04 mai 2007
0

ta maison

Ce n'est que mon avis mais des travaux de rénovation et un grand voyage à préparer + des petits enfants, ça fait trop. Trop en temps, trop en argent.
Vends ta maison et consacre toi au voyage si c'est ce que tu as envie de faire (c'est aussi ce que souhaite ta femme ?, il faut être 2 pour un tel projet).
En attendant bon week-end de mer. On pensera à vous, nous aussi serons sur l'eau !!

04 mai 2007
0

mon épouse? Elle adooore
Pas de soucis pour mon épouse, nous sommes exactement sur la même longueur d'onde. Dans le cas contraire, un tel projet n'était évidemment pas réalisable.

Et croyez moi, elle ne chôme pas sur le bateau, d'initiative elle chipote à tout (enfin, c'est caricatural hein) histoire de comprendre comment le bateau fonctionne...

04 mai 2007
0

et bien part
partez
j'adhère totalement à l'idée que la vie est trop courte pour ne pas en profiter un maxi....

bonne suite
amicalement

05 mai 2007
0

phantasme
il y a beaucoup de gens qui phantasme sur un long voyage en voilier , gros phantasme , et peux le realise , c est tellement plus confortable de raller sur son sort que de bouger , bizarre mais c est comme ca , mon marin , sur le bateau ou je bosse est comme ca , il veut partir , phantasme a fond, ralle , mais ne fait rien ,la "securité" donné par le fait d avoir un boulot , une habitation , de joile credit etonamant rassure , il n y a pas qu ici ou tu peux trouver du boulot , le monde est vaste, sans etre dessagreable pour vous , la vie est pleine d imprevut , et pu.ain ca passe hyper vite ,

05 mai 2007
0

et le cata
tu as un budget serre pour acheter un cata , mais avec un petit credit en attendant ton depart ca peut peut etre le faire?? sur le site , tamata vend le sien , il a terriblement baissé le prix car il a un projet different , voila le genre de futur "maison " sur l eau ou toute la famille a son aise ,pourquoi pas

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (56)

novembre 2021