Paratonnerre sur catamaran

Bonjour,

Il y a sur mon catamaran un paratonnerre qui a été installé par le premier propriétaire. Il part du mat carbone pour aller jusque la chaise moteur. Il y a avait au départ, une pièce que l'on ajoutée les jours de risque d'orage pour tremper dans l'eau. Le précédent propriétaire ne se souvient pas quoi et comment, car cette installation le faisait sourire.
Ma première réaction a été la même, bien compliqué pour un risque faible, puis je me suis ravise, et comme le système est existant pourquoi pas le remettre en route !
Avez vous déjà vu ce genre de paratonnerre sur un catamaran, si oui, savez vous comment gérer la partie immergée ?
Question subsidiaire, est ce que ça vous semble intéressant de remettre ce système en fonction ?

L'équipage
11 jan. 2015
11 jan. 2015
0

Elle est comment ta connexion tresse/mat carbone?(la photo n'est pas précise).

11 jan. 2015
0

Je n'ai pas de photo plus précise, et le bateau est loin. Je dois y repasser le week end prochain. La tresse est maintenue par une vis, mais je ne sais plus si il y a une cosse.
Lors de mes visites à bord (2 pour l'instant), ça n'a pas été ma priorité.
C'est au niveau de la sonde marine, je ne sais pas ce qu'il faut prévoir.

11 jan. 2015
0

la foudre, en mono ou cata, c'est 100% imprévisible; dans un port au nord de Samos, un bateau de 10m se l'ait pris alors qu'il y avait des 15-17m à côté..... tout a été grillé.
le carbone est peut être un poil + conducteur que l'alu, et encore...
amha, faut tenter de l'éviter, mais pas s'en focaliser... ;-)

11 jan. 201511 jan. 2015
0

Tenter de l'éviter, bien sure, mais il m'est arrivè deux fois d'être au mouillage avec un orage qui arrive.
On met la chaine autour des haubans et était qui plonge dans l'eau, mais je ne suis pas sûre que ce soit très efficace.
Ce système de paratonnerre serait il plus efficace ?

11 jan. 2015
0

je ne suis pas spécialiste mais j'ai vécu le contact d'un mat alu avec une ligne à 60.000 volts sur un Gibsea 96; heureusement aucune des 6 personnes à bord ne touchait à ce moment une pièce métalique, par contre toute l'électronique, alternateur, bobines..... étaient cramés.
mettre de la chaine à l'eau aurait peut atténué la chose mais la chaleur dégagé par le passage d'un coup de foudre (au 1er et 2eme degré ;-) ) doit être telle que des degats sont inévitables (surtout avec du carbon, temp maxi dépassée de loin....)
je pense que la foudre est une des choses en mer que l'on ne peut prévoir.....

11 jan. 2015
1

Mettre un paratonnerre, n'est ce pas augmenter ses chances d'attirer la foudre?

11 jan. 2015
0

sur mes précédents voiliers j'avais fait un éclateur
je ne sais pas si c'est efficace je n'ai jamais pris la foudre étant à bord
je pars du principe de la décharge de condensateur dans une bougie d'allumage ..
je vais en faire un sur celui-ci on a de plus en plus d'orages dans le sud de la france
les cables de lyon en vendent un en porcelaine hors de prix
c'est utilisé sur les pylones EDF
alain

11 jan. 2015
0

On peut voir un peu ce que ça a donné sur Olmix pendant le Rhum
riem-asso.com[...]-olmix/

11 jan. 2015
0

Pas de photo sur ton lien tangnard.
le coup de la chaîne, vu la connectique, je n'y crois pas.
Il y a un autre fil sur le sujet et j'ai vu les dégâts que peu occasionné la foudre, impressionnant et fourbe.
La meilleur solution, croiser les doigts.

11 jan. 2015
0

L'avant dernière photo est en réalité un diaporama, on ne voit pas grand chose à part un gros trou, et que l'intérieur est assez noir (J'avais visité le bateau il y a quelques temps et il était vraiement nickel, la peinture brillée, bien loin de ce que l'on voit sur les photos).

11 jan. 2015
1

Bonjour - Ayant navigué 1 saison autour de Panama, puis qq années plus tard 3 saisons dans le Détroit de Malacca - zones réputées pour leurs orages "grandioses", et ayant moi-même reçu la foudre (en Malaisie), je me suis intéressé aux nombreux cas de catas "foudroyés" - et suis arrivé à la conclusion qu'aucun système ne pouvait protéger un cata (qui n'a aucune pièce métallique immergée (quille) - et que les chaînes et autres accessoires ne peuvent absorber ou transmettre la décharge électrique !.
Il faut compter sur la chance...(le coup du paratonnerre me fait sourire !).
Daniel

11 jan. 2015
0

Merci pour ce retour.
Le paratonnerre m'a fait sourire au début aussi, puis ensuite me poser des questions.

0

d'apres le bilan que j'ai pu faire en lisant les revues c'est les catas les plus touchés par la foudre ensuite les mats carbonnes ,par contre je crois a l'utilité des tresses en cuivre qui relient la quille comme sur certains beneteaux puisque j'ai eté foudroyé le mois dernier sur le 310 D'un copain et que nous avons eu que des degats electriques et electroniques et la girouette de tete de mat fondue :-)

12 jan. 2015
0

1) la mise en place d'un paratonnerre n'attire pas la foudre
2) la mise en place d'un éclateur n'arrange rien, si ce n'est de générer une surtension pour les petits cps de foudre, le tps que l'éclateur éclate, s'il éclate, et la surtension se propage
3) la protection d'un paratonnerre est intelligente si on relie le point haut à la mer par un conducteur de 35² minimum sans interruption ni contact avec le support ou le passage ds une paroi (les paratonnerre sur immeuble sont montés à 10cm de distance du mur...)

pour un mat carbone, je suppose que la tresse part du haut vers le bas du mâ, connectée au gréémentt; le mat est mauvais conducteur, et si la grosse partie passera par le haubannage (s'il n'y a pas de tresse réuni à la mer), une autre partie passera par le mêt et les conducteurs internes pour aller flinguer l'électronique
l'idée présentée de mettre un sabot ds l'eau n'est pas mauvaise, si la tresse est correctement réunie

on conduit la foudre là où on veut qu'elle passe, en prenant les précautions ad'hoc; le mat, carbone ou pas, doit être réuni à la mer ne serait-ce que pour éviter que la foudre ne pénêtre dans le carré par le câblage, non pas essentiellement parce qu'elle va griller l'élec, mais elle risque de se propager partout et passer par un matelot

après ttes ces affirmations, je dirai qd même que si on croit en une quelconque religion, faire uen prière n'attirera pas plus la foudre que le paratonnerre, en tt cas pas la même... :jelaferme:
rien n'est parfait et il suffit d'une petite erreur pour que des dégats arrivent, mais bien moins catasptrophiques en gal

pour info, il existe des paratonneres actifs qui attirent la foudre, installés ds des zones sensibles, ils détectent la variation du potentiel terrestre pour déclencher l'envoi d'un messager pour que la foudre tombe là où on veut, mais ils sont tj associés à une protection physique traditionnelle
JL.C

12 jan. 201512 jan. 2015
0

Si j'ai bien compris, comme la tresse et contre la nacelle, je risque de que me retrouvé avec un bateau coupé en deux (pas trop grave) :jelaferme: et donc 2 monocoques (inadmissible pour moi) :lavache: .
Je ne pense pas qu'il y a ait de tresse dans le mat.
Conclusion : Il vaut peut être mieux tout virer.

13 jan. 2015
0

C'était juste un trait d'humour car actuellement la tresse parcours la nacelle sur toutes sa longueur. Si il y a un trop gros ampérage, cela pourrait détruire le composite à ce niveau, la nacelle pourrait se couper en deux, enfin c'est le scénario vraiment catastrophe...

12 jan. 2015
0

il est évident que le montage ne semble pas parfait, mais comme je le signalais plus haut, on fait souvent comme on peut, surtout sur un bato, pour limiter les dégats
je suppose que les installateurs de mât carbone appliquent des solutions; je n'en ai pas la connaissance
avant de virer renseigne toi chez eux, il y a peut être moyen d'améliorer le système
qt à couper le bato en 2, si c'était le cas, je crois que tu n'aurais plus à t'en faire d'avoir 1 ou 2 coques, des cps de foudre à 100KA et plus existent, mais peu fréquents heureusement
JL.C

13 jan. 2015
0

Bonjour - Avant de faire un "bricolage" ou de "tout virer pour éviter d'avoir 2 monocoques" en cas de "coup de foudre" - il faut avoir vu un catamaran dont la ligne de flottaison est percée de trous en pointillés, trous qui ont permis à l'électricité de s'échapper...Bien sûr, il a coulé ! Je ne sais pas quel système de protection il avait - ni s'il en avait ...
Daniel

12 jan. 2015
0

Demande à CT par mail,peut être que lui sait.

12 jan. 2015
0

CT a mes coordonnées perso, je sais qu'il est souvent sur le site. Si il a une info, autant qu'il a donne sur le site que tout le monde en profite, mais s'il préfère me donner les infos en perso, qu'il le fasse par mail.

12 jan. 2015
0

On a montré des films utrarapides qui visualisent qu'en fait très souvent il n'y a pas qu'un éclair qui tombe du ciel mais aussi un chemin d'air ionisé qui monte de la terre, parfois majoré en un point haut. Peut-ètre que l'accumulation de charge par effet de pointe favorise l'amorce du chemin bas ce qui justifierait d'essayer de chercher à drainer l'amorce ces charges facilitatrices vers la terre (ou la mer).

12 jan. 2015
0

à tangnard,
ce n'était qu'une suggestion,
bon je reconnais après relecture que ça peut être très mal interprété.

14 jan. 201514 jan. 2015
0

Torricelli préconisait une pointe le plus haut possible avec une mise à la terre ,
si on ne met pas à la terre ,l'effet de pointe ne peut pas se produire
mais si on prend la foudre on a le risque de boule de feu qui se balade dans le bato ;
sur un cata je mettrais un éclateur de chaque coté sur les haubans
relié à la "terre" à une plaque de masse .
je l'ai fait sur tous mes voiliers ,je n'ai jamais pris la foudre quand j'étais
à bord ,par contre un voilier l'a prise trois places plus loin que le mien
les dégâts étaient conséquents
alain

0

Tu l'as fait sur tous tes voiliers?!... :lavache: :tesur:
Comment as-tu fait pour mettre un éclateur sur les haubans de ton vaisseau actuel? Un éclateur virtuel? :mdr:

14 jan. 2015
0

j'ai le mat qui est traversant ,je vais me prendre dessus et sur un boulon de quille
je suis en train de bricoler l'éclateur .
je te signale qu'il y a déjà une tresse
je vais la couper et le monter en série
alain

0

Pô vu de tresse chez moi.
:non: :-(

14 jan. 2015
2

Bonjour et meilleur vœux,
J'avais lu ce sujet, il y a deux, trois jours, car je suis aussi intéresse par la protection des équipiers et du bateau par temps d'orage et en faisant des recherches sur le net, j'ai trouvé ce site (qui explique plutôt bien) des réponses à mes questions, si ça peut servir à d'autre personnes, voici le site: www.sisl.ch[...]dre.htm
Bon vent

27 jan. 201516 juin 2020
0

impact de la foudre tete de mat d'Olmix (route du rhum 2014), avec d'autres petites fissures aux endroits de tension

27 jan. 2015
0

Quand on voit l'impacte, on se demande ce que l'on peut peut mettre pour supporter autant d'intensité !!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (10)

Encore la pluie...

mars 2021