Panneau solaire uniquement pour le guindeau et moteur d'étrave

est-ce pas trop illogique ?

j'installerai bien un panneau 70 x 150 à l'avant uniquement pour le guideau 1700 w et le moteur d'étrave. Le voilier fait 15 m. L'idée est d'éviter un long et gros câble depuis l'alternateur vers les 2 batteries de 70 A chacune à l'avant.
L'utilisation est classique de sortie en week end voire une semaine max.

En cas d'insuffisance d'énergie, je remonte le mouillage sur le guideau en mode manuel (super) mais il ne faut pas que le moteur d'étrave reste en bas...

L'équipage
02 déc. 2019
02 déc. 201902 déc. 2019
1

Ce n'est pas illogique: c'est illusoire...
Le guindeau ou le propulseur d'étrave sont de trop gros consommateurs pour être alimentés uniquement sur panneaux solaires, sauf à avoir quelques dizaines de m² de dispo pour étaler les PS

02 déc. 2019
0

A ce point, une recharge pendant plusieurs jours sans utilisation des moteurs ne suffiraient pas ?

02 déc. 2019
2

bonjour
ce qu'il faut connaitre c'est l'intensité absorbée et pendant combien de temps.
en général c'est beaucoup d'ampères mais peu de temps .
par exemple 30 sec de propulseur pour se garer ( on l’actionne souvent par impulsions de quelques secondes ) et disons 80 A ça prend peu sur la batterie et c'est largement compensé avec un PS en 2 heures par beau temps. pour ton guindeau ce sera 140A si ça force sinon beaucoup moins quand l'ancre est libre et remonte ( de moins en moins au fur et à mesure puisque le poids est moindre )
un PS de 200 w en 12v donne 16A théoriques mais je dis plutôt 12A réels
on ne passe pas son temps à jouer avec le prop ou avec le guindeau .
par comparaison un démarreur de voiture c'est 300 A en 12v ( C4 citron )
oui je sais que l’alternateur c'est pas un PSolaire et recharge plus vite .......
JF

02 déc. 2019
0

Bonjour,

En règle générale, on dit que la bonne pratique est de ne jamais utiliser le gindeau sans que le moteur n'ai été démarré pour fournir une partie du courant nécessaire au gindeau et éviter et que ce soit la seule batterie qui trinque.
Bon après, les progrès technologiques permettent peut-être d'avoir des batteries qui encaissent mieux qu'avant les pics d'utilisations mais j'ai un doute sur leur longévité si elles ne sont utilisés que pour ça.

02 déc. 2019
0

Est-ce que ça veut dire que mon système marcherait avec des batteries lithium qui recharge plus vite ?

02 déc. 2019
0

Ouppsss! j'avais compris que tu voulais te passer de batterie et alimenter tes propulseurs et guindeau uniquement avec les PS...
Avec une batterie, là ça peut marcher...
Si on reprends les 140 A d'un guindeau avec cette conso établie de façon continue, utilisé pendant 6 minutes, tu vas consommer 14 Ah, pour les "récupérer" avec un panneau de 100w, qui peut générer env un courant de 8A, on prendra 4A effectifs pour palier a la mauvaise orientation, le soleil trop bas, trop voilé, touci, touça... il te faudra environ 3 ou 4 heures pour récupérer ta conso, l'ordre d'idée est là: 6 /10 min d'utilisation des consommateurs, 3 ou 4 heures de charge pour récupérer une batterie pleine, sauf la nuit ou à Noël en Islande...

02 déc. 2019
0

En fait, il faut tenir compte de deux facteurs :
- La capacité de tes panneaux solaires à recharger dans un délai raisonnable ta ou tes batteries, en fonction de la fréquence d'utilisation de ton guindeau, sa consommation, l'ensoleillement, orientation des panneaux (on est souvent très en dessous de la production théorique d'un panneau)
- La capacité de ta batterie à fournir un fort ampérage (140A) pendant plusieurs minutes, sans que cela ne l'endommage, même si ça ne la vide pas.
Les batteries de voitures / démarrage de nos bateaux sont conçues pour faire tourner pendant quelques secondes / dizaines de secondes maximum un gros consommateur comme le démarreur.
J'ignore si on trouve des batteries capables de débiter 140Ah pendant plusieurs minutes sans que ça ne réduire leur durée de vie.

Je pense que la question risque de trouver sa réponse dans les notices des fabricants de batteries.

02 déc. 2019
1

Bonjour,

L'autre question à se poser, c'est où mettre ce panneau à l'avant du voilier, même s'il fait 15 mètres ?

Et également de se demander le prix de l'installation (panneau + régulateur pour 2 batteries) par rapport à quelques mètres de câble électrique, aller-retour à tout casser une trentaine.

03 déc. 2019
0

merci à tous, j'ai eu de bons éléments de réponse, y a plus qu'à et je vous tiens informé...

en gros c'est jouable avec de très bonnes batteries !

03 déc. 2019
0

Beaucoup plus cher beaucoup plus compliqué, et risque potentiel sérieux de mouillage en bas et batterie down

En plus le panneau solaire se met où ? Comment passe les voiles

Etc etc

12 jan. 2020
0

Avec une batterie ou quatre cellules LFP, c'est parfaitement jouable si on calcule correctement la capacité de la batterie.
Avantage du LFP, utilisation de 80% de la capacité de la batterie, à comparer aux 50% (maxi) d'une batterie plomb.

12 jan. 2020
0

du 25mm2 suffit pour faire la liaison directement sur la batterie de démarrage avec un relais qui les met en // dès que le moteur tourne .
je pense que c'est la meilleure solution à moins que les tensions soient différentes .
alain

12 jan. 2020
0

Merci pour ces infos, je fais les 2. Batteries LFP et câble. Ce montage n'est pas pour faire des économies à l'installation, c'est plutôt sécuritaire en séparant le poste électrique "de l'avant" très consommateur et sujet à problème des postes "vie à bord" et "démarrage".

13 jan. 2020
0

Si tension 24 volts, ce seront huit éléments en série pour avoir une tension de service un peu supérieure aux "24V" d'une batterie plomb.
Les calculs de capacité et d'usage seront les mêmes, de recharge aussi.

12 jan. 2020
0

Salut,
Si j'ai bien compris le fil d'Olivier, "In extremis"

il aurait 2 batteries de 70Ah a l'avant pour faire fonctionner son guindeau(1700W) et/ou son moteur d’étrave; il ne veut pas (ou ne peut pas) recharger ses 2 batteries par l'alternateur, il voudrait donc savoir si la charge d'un panneau solaire dédié suffirait pour la recharge...
A ce stade du fil:
on ne connait pas la puissance du moteur d'étrave (rétractable ?),
on ne connait pas la tension d'utilisation 12v ou 24v,
on ne connait pas l’intensité de charge de l'alternateur,
on ne connait pas la possibilité de charge d'un chargeur de quai...
Dans ce cas et sans ces données, comment répondre raisonnablement a la question d'Olivier?
Mamita

13 jan. 202013 jan. 2020
0

oui, c'est vrai, je pensais à des avis de principe, donc pour l'instant les données sont 24 V, guindeau 1700 W, A des 2 batteries à définir, moteur Yanmar 75 CV ( charge de l'alternateur 12 V 80 A je crois), et puissance du moteur d'étrave rétractable : j'y vais voir cet aprèm... La seule donnée en panneau solaire est que je dispose d'une surface disponible à l'avant de 1.70 x 1.00 m, woili woila

13 jan. 2020
0

il existe un relais qui mets le batteries en // pendant la charge et les passe en série pour l'utilisation
max power en commercialise un .
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (171)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021