Panneau solaire, batterie et MPTT, dans quel ordre les brancher.

Bonjour,
Dans la documentation de mon régulateur, il semble impératif de connecter la batterie au régulateur puis le panneau solaire. Même chose pour la déconnexion, débrancher le panneau solaire puis la batterie.

Dans l'installation que j'ai prévue, le régulateur est au dessus du coupe batterie. Donc, que je couperai le jus sur mon installation, la batterie sera déconnectée du régulateur alors que le panneau y restera connecté en permanence mais sans charge.

Quels sont les risques?

Franck.

L'équipage
27 mar. 2012
27 mar. 2012
1

J'en ai grillé un il y a 2 ans en débranchant la batterie pour une intervention ne concernant pas les panneaux solaires mais en oubliant que ceux-ci restaient branchés sur le régulateur.
L'ordre de branchement (et de débranchement) est impératif : connecter d'abord les batteries, déconnecter d'abord les panneaux solaires (qu'il n'est pas bon de laisser déconnectés en plein soleil, par ailleurs. Les masquer d'abord si c'est le cas).

Peio
Haize Egoa

27 mar. 201227 mar. 2012
0

Moi pareil.

27 mar. 2012
0

On ne m'a jamais parler de ça. J'ai eu un spécialiste ce matin qui m'a dit : vous coupez vos batteries et le régulateur coupe automatiquement le courant venant des panneaux...

Si polémique je peux lui redemander...

27 mar. 2012
0

Demande-lui donc comment fait le régulateur pour ne plus "voir" la tension générée par le panneau si celui-ci est en plein soleil.

Brancher en premier le panneau solaire ou le laisser branché (non-couvert) avec les batteries déconnectées est à proscrire. C'est tellement à proscrire que sur certains régulateurs Morning Star, le constructeur a pris soin de graver sur le boîtier l'ordre de branchement (voir ici, par exemple : www.arebor-energie.fr[...]montage ).

Ne pas oublier qu'en circuit ouvert, la tension aux bornes d'un panneau prévu pour des batteries 12V peut monter jusqu'à 22V. Si le régulateur est un régulateur prévu pour alimenter indifféremment en 12 V ou 24V à partir de panneaux 12 ou 24V, il n'y aura pas, je pense, de problème à le laisser en circuit ouvert si les panneaux sont des panneaux 12V (mais ça demeure risqué si les panneaux sont des 24V). Mais ces régulateurs sont très chers et inutiles dans une installation "normale".
Au minimum, il faut vérifier la plage de tension d'entrée du régulateur avant de commettre la gaffe qui pourrait lui être fatale. Si comme ici : www.energiedouce.com[...]ts.html la tension acceptable en circuit ouvert est de "20-23V", je ne serais pas partisan de tenter le coup...

Quoi qu'il en soit, je répète que j'ai grillé en 10 minutes un Morning-Star 12V en le laissant débranché des batteries et branché sur les panneaux. La chose était brûlante et ne fonctionnait plus du tout...

27 mar. 201227 mar. 2012
0

OK. Je l'appelle des que j'ai une minute (surement jeudi matin).

27 mar. 201227 mar. 2012
0

Je l'ai eu.

En fait il n'y a pas de rique a les laisser branchés ! Le risque est que, à la remise en route, le régulateur voient les batteries commes des 24 au lieu de 12 et délivre trop de courant si le soleil tape à la remise en rouite. Par contre pas de probleme à laisser débranché (peut-être une version plus récente de régulateurs MPPT).

Un autre probleme vient du fait que j'ai un gestionnaire de batteries NASA BM-1. Je dois donc mettre la charge et le BM-1 AVANT le coupe batterie pour que celui-ci ne perdent pas les pédales dans sa gestion du parc. Donc les panneaux seront en charge permanente (protégés par des fusibles bien entendu), donc pas de déconnexion des panneaux...

OUF !!!

27 mar. 201227 mar. 2012
0

Le vendeur de mes panneaux m'a dit de ne surtout pas brancher les panneaux avant les coupes batteries sous peine de griller les transistors. Il m'a donc interdit de brancher la sortie du régulateur sur le coupe circuit mais directement sur la batterie.

Il m'a aussi dit que le coupe batterie présent entre la bat de service 1 et la batterie de service 2 était une bêtise car les batteries de services doivent toujours être en parallèle. Mais là ça ce discute..., je ne vais pas modifier toute mon installation refaite récemment et je ne toucherai plus a ce coupe batterie sauf en cas de pépin.

Par contre j'ai branché mes panneaux en direct de(s) la(les) batterie(s) de service.

27 mar. 2012
0

Le vendeur a raison sur tous les plans.

Les batteries en parallèle sont à considérer comme une batterie unique. et elles doivent vieillir comme un ensemble indissociable. A l'achat, il faut veiller à ce qu'elles soient de la même série de fabrication. Il n'est pas bon de mettre en parallèle deux batteries apparemment identiques mais dont l'une aurait été, par exemple, stockée un an de plus que sa jumelle. Une fois inter-connectées, ne plus jamais les séparer jusqu'à leur mort.

Le coupe-batterie placé entre les 2 batteries est une erreur, à mon avis. S'il introduit la moindre résistance entre les 2 batteries, c'est la mort assurée à brève échéance pour l'une d'entre elles. Ce facteur d'accident peut être minimisé si les câbles positif et négatif de charge/décharge sont branchés sur le plot positif d'une des batteries et sur le pôle négatif de l'autre batterie, les pôles + et - des deux batteries étant reliés par paires avec des câbles aussi gros et courts que possible. Introduire une résistance électrique entre les 2 batteries revient en effet à introduire une résistance entre 2 plaques d'une batterie unique et on sait ce que cela donne à plus ou moins long terme.

Peio
Haize Egoa

27 mar. 2012
0

Le branchement se fera donc sur la batterie, même si je n'aime pas laisser des équipements sous tension en permanence.
Merci à tous,

Franck.

28 mar. 2012
0

Pour que ce ne soit plus sous tension, il suffit d'étendre un drap (ou n'importe quoi d'autre d'un peu opaque) sur le panneau solaire.
C'est ce que je fais chaque hiver avec un truc un peu plus épais qu'un drap, en cas de grêle épaisse.

Peio
Haize Egoa

28 mar. 2012
0

Certes, mais je crains plus l'incendie que des batteries (un peu) déchargées. Donc je débranche tout au niveau des cosses. L'éolienne est aussi rangée dans le bateau.
Là où j'hivernais auparavant, il était théoriquement obligatoire de débrancher les batteries lorsqu'on tirait le bateau au sec. Ca me semble très raisonnable.
J'ai des batteries "gel" et, après 10 mois lorsque je travaillais encore, je les retrouvais chargées à 90%.
L'an passé j'ai testé : ces batteries vieilles de 7 ans rendaient 12,7V après 7 mois d'isolement total ;-)
Pas de quoi risquer un accident. Une heure de chargeur et c'est réglé.

Peio
Haize egoa

28 mar. 2012
0

Quand on n'a pas la chance d'avoir des panneaux souples, on trouve du PVC souple transparent de 2mm d'épaisseur pour environ 20 € le m².
En principe les panneaux solaires chargent les batteries puis, et c'est le rôle du régulateur, continuent de maintenir cette charge et donc trouver des batteries en parfait état au printemps !

17 oct. 2017
0

Peio : Marque et modèle de ces excellentes batteries, stp ?

28 mar. 2012
1

Le coupe circuit se place entre les équipements consommateurs et la batterie. La charge se fait depuis les panneaux solaires vers la batterie par l'intermédiaire du régulateur qui va gérer la meilleure charge possible.

27 mar. 2012
0

Sur les régulateurs, il y a bien souvent des petits dessins pour les nuls, il n'y a qu'à les respecter très exactement. Les coupes circuits, ampèremètres, etc..., bref les consommateurs d'énergie se branchent sur le petit dessin qui les représente sur le régulateur : en principe, c'est une ampoule ou une résistance. La batterie est représentée par le schéma d'une batterie et les panneaux solaires par... un panneau solaire.
Si il y a plus d'une source d'énergie, panneaux, générateur ou/et éolienne, il faut soit installer un boitier spécifique de régulation capable de gérer au moins 2 sources, soit le faire manuellement en sélectionnant une source ou une autre mais jamais 2 en même temps !
Perso j'utilise un régulateur qui gère automatiquement le panneau solaire et le générateur du moteur HB sinon il aurait fallu mettre un interrupteur qui bascule de l'un sur l'autre mais pas les 2 en même temps vers un régulateur lambda

28 mar. 2012
0

comme quoi on ne lit jamais assez les docs. Bon, moi j'ai débranché mes deux batteries de servitude le week end dernier pour réfection et agrandissement du parc et bien évidemment je n'ai pas débranché mes deux panneaux. Donc quelles précautions à prendre pour éviter des dégats éventuels sur mon mppt lors de la reconnexion des batteries? merci

28 mar. 2012
0

Salut,
le masquage des panneaux pour éviter la production semble être la première précaution à prendre.

28 mar. 2012
2

bonjour,
un bon coup de peinture noire sur les panneaux avant de debrancher et on est tranquille pour un moment
avant tout le monde se plaignait de ne pas avoir assez de jus a bord ,maintenant ils en ont trop ,le monde est mal fait ..

sur le bon coin il y a une gegene a pédale a vendre ,du sport utile pour les longs quarts de nuit .
alain

28 mar. 2012
1

Voila une idée qu'elle est bonne :acheval: :acheval: :acheval:
En navigation, ma femme passe son temps en cabine à faire des mots croisés et de temps en temps un café : à partir de maintenant elle va pédaler. :pouce:

25 mar. 2018
0

Penses à la belle-mère... :heu:

28 mar. 2012
1

Salut la compagnie,

Je confirme et j'insiste sur le fait qu'il faut que le régulateur soit connecté aux batteries lorsqu'il reçoit l'énergie des panneaux. Donc, si vous ne le faites pas dans cet ordre, votre régulateur va griller 2 transistors et ne régulera plus du tout.
Pas de risque d'incendie puisque votre régulateur n'enverra qu'une tension d'entretien de charge à vos batteries.
Si vous avez un bricolage à faire qui nécessite de débrancher vos batteries, je vous conseille d'installer sur le pôle positif de vos panneaux un petit interrupteur qui vous permettra d'isoler les panneaux du régulateur.

Il n'y a aucun problème à laisser les panneaux au soleil à partir du moment ou ils ne sont plus connectés au régulateur.

Pour les batteries en parallèle, je confirme ce qui a été dit plus haut. On met des batteries en parallèle et on n'y touche plus!

Certaines installations disposent de batteries dédiées au guindeau et/ou au propulseur d'étrave. On ignore ces batteries (niveau solaire) mais si on doit hiverner longtemps le bateau, rien n'interdit de brancher le régulateur sur un ciryx ou tout autre répartiteur de charge à puce mofset ou diodes schokty (sans perte de charge, donc).

Johann de LRsolaire

02 juil. 2012
0

Bonjour,

Pas sûr d'avoir tout compris !

Je suis en train d'installer un panneau souple 50 W collé sur le pont relié à un régulateur MPTT, lui même branché directement sur ma batterie de service.

Mon but est d'avoir simplement un petit complément de charge pour ma batterie de service, uniquement quand je suis à bord en mouillage forain.

OK pour l'ordre de branchement, c'est clairement indiqué : batterie/régulateur puis ensuite régulateur/panneau.

Ma question concerne le branchement permanent du panneau, puis-je couper les batteries comme je le fais habituellement en quittant le bateau, sans risque pour le régulateur, ou dois je impérativement laisser le tout en service ???

Peut on imaginer un interrupteur sur le plus du panneau (en avant du régulateur) qui le couperait de l'ensemble de l'installation ???

Quel est l'intérêt des bornes de connexion "LOAD" sur le régulateur dans le cas d'une installation comme la mienne où tous les consommateurs d'énergie sont directement pris au tableau électrique ???

Merci de vos éclaircissements...

25 mar. 2018
0

J'ai opté pour la même config !
Un panneau souple 50w posé sur le rouf avec des scratchs. Régulateur Victron branché sur la batterie de servitude. Le panneau est connecté quand je monte à bord. Je l'enlève quand je pars !

02 juil. 2012
0

Moi je mets des gros interrupteurs (rotatifs) à la sortie des panneaux et je les coupe avant la batterie si besoin.

02 juil. 201202 juil. 2012
0

Youplaboum !!
J'en suis bientôt là moi aussi, du coup les infos dans ta question, et les réponses qui viendront, m'intéressent grandement.
D'autant que la notice en chinois... traduite en anglais... que je traduis en français (mouai... merci Google... malgré tout...!!) c'est pas topissime !!

Pour les connexions LOAD, l’intérêt que j'y vois, c'est de pouvoir bénéficier d'énergie sans tirer sur la batterie. Sur mon MPPT il est possible de programmer l'allumage d'une lampe selon des horaires prédéfinis, c'est pas mal pour des feux de mouillage, nan ? Je me posais la question également sur la possibilité (et l’intérêt) d'y brancher une prise allume-cigare ?

Bref, j'y connais rien ! On a hâte de poser tout ça pour voir si a marche. Dommage que les WE (avec les conditions météo adéquates) soient si peu nombreux !

02 juil. 2012
0

ça fait un peu avancer le Schimlblick...

OK pour les connexions LOAD, c'est vrai que je n'avais pas pensé à un branchement de consommateurs directement sur le régulateur sans passer par la batterie, a voir...

Pour ce qui est de couper les batteries, le régulateur n'accepterai donc pas de recevoir la production du panneau sans dommages, donc obligation de monter un interrupteur dans ce cas ???
Vos avis de spécialistes en énergie la dessus ???

J'installe tout ça très vite en espérant que le soleil revienne rapidement sur l'ouest de la France !!!

02 juil. 201202 juil. 2012
0

Ta question : "Pour ce qui est de couper les batteries, le régulateur n'accepterai donc pas de recevoir la production du panneau sans dommages, donc obligation de monter un interrupteur dans ce cas ???"

Johann a déjà donné plus haut une réponse : "Si vous avez un bricolage à faire qui nécessite de débrancher vos batteries, je vous conseille d'installer sur le pôle positif de vos panneaux un petit interrupteur qui vous permettra d'isoler les panneaux du régulateur."

Une fois ton interrupteur sur arrêt, rien ne t'empêche de couper ta batterie comme tu as l'habitude de faire, j'imagine...

02 juil. 2012
0

Tout ça me semble bien compliqué pour quelque chose de simple finalement.
J'ai fait un montage "classique" sur les conseils de Johann LR solaire et je m'en félicite.
Le principe est de considérer le circuit solaire comme un supplément indépendant des autres circuits.

mon régulateur MPPT est à coté du parc de batterie.
j'ai branché les sorties de fils du MPPT + et - directs sur la batterie.
J'ai ensuite branché les panneaux solaires sur le MPPT, pareils, les fils + et -
et le tour est joué.

Ainsi, mes panneaux solaires chargent en permanence les batteries (avec floating indiqué par le MPPT), coupe circuit des batteries ouvert ou fermé.
Ca a fonctionné comme cela tout l'hiver.

Le MPPT a aussi une sortie directe + et - pour y brancher par exemple des ventilateurs (puisque ça ne donnera du jus que s'il y a du soleil). mais je n'ai rien mis dessus

simple non? :reflechi:

02 juil. 2012
0

L'idée d'installer une prise-allume cigare sur cette sortie c'est justement en pensant à brancher un ventilo :pouce:

23 nov. 2014
0

Bonjour,
Est il préférable de brancher des panneaux solaires en série ou en parallèle
Merci pour vos conseils

23 nov. 2014
0

En série tu additionnes les tensions en parallèle tu additionnes les intensités.
Donc pour avoir du 24 v série
Pour avoir 12 v parallèle

18 oct. 2017
0

ce n'est pas si simple, regarde bien la doc de ton MPPT selon les modèles ils ne réagissent pas en dessous de 17v (entrée des panneaux) donc dans ce cas tu es obligé de monter tes panneaux en série. C'est ce que j'ai fait sur les conseils du vendeur avec un Victron MPPT 100/30 et deux panneaux souples Sun Power de 100w

23 nov. 2014
0

Ok, mais quel est l intérêt de passer en 24 volts

23 nov. 2014
0

Avez vous pensez installer une protection contre les cours jus.
A quel niveau dans le circuit vous installez le disjoncteur ?

24 nov. 2014
0

Quelles complications :lavache:
1) Respecter l'ordre de branchement/débranchement
2) Mettre un fusible côté batteries
Voili voilou

02 avr. 2017
0

Vous auriez une référence de régulateur MPTT qui accepte plusieurs panneaux solaires?

Victron m'a conseillé de placer après le régulateur un fet Isolateur afin de charger parfaitement les deux batteries. Argofet 100 pour 2 batteries 100A, ou argofet 200 pour 2 batteries de 200A. Il existe aussi pour 3 batteries.

Je pensais installer un cyrix, à voir.

Je pense que l'ancien propriétaire branchait ses 2 panneaux sur le même régulateur, ce qui a dû le griller.

Du coup, pour 4 panneaux il me faudrait, si j'ai bien compris 2 MPTT qui acceptent 2 entrées.

Vos explications concernant l'ordre à respecter me donnent l'explication de mon MPTT rendu inapte.

Je sens que je vais me prendre la tête .

Merci encore de partager toutes vos informations

Stephane

17 oct. 2017
0

Bonjour,
Moi aussi je déterre ce vieux fil (électrique oeuf corse), mais c' est pour demander un petit schéma simple de l' installation pour :
1 batterie (service et moteur à la fois) de 60ah lifepo4
1 panneau solaire de 50w pour maintien batterie en nav et hivers
et son régul mppt
1 chargeur de quai victron 10 ah
1 moteur HB Mercury 8 cv démarrage électrique et bobine de 6ah
1 tableau 12 v pour alimenter les différents consommateurs 12v
Mettre les coupes circuits et les fusibles qu' il faut.
J' ai tout fouillé le pavé "Recherche" mais tout ce que je trouve est d' un compliqué !!! parceque 2 parcs de batteries, moteur IB, frigo ...
Un grand merci à ceux qui voudrons bien m' accorder ici quelques minutes.

17 oct. 2017
0

Pour faire court :
panneau solaire
régulateur
batterie
coupe circuit + et -
le + au démarreur et tableau 12v
le - au moteur et tableau 12v.
Gilles

18 oct. 2017
0

Comme pendruig.
Précision: pour arrêter le circuit, tu coupes les panneaux, puis les régulateurs, puis les batteries. Pour le mettre en fonction, c'est à l'envers...
J'ai juste un inter/disjoncteur à chaque étage, c'est plus pratique.

23 mar. 2018
0

Bonjour a tous, tout d'abord je dois préciser que je suis une quiche en électricité....
j'envisage d'installer sur le bimini deux panneaux souples de 130 w (chaque), le parc de batterie est de 4 batteries X 70A.
Je vais demander a l’électricien d'installer le régulateur mppt et de le raccorder au gestionnaire (victron 700) déjà en place !; ensuite ma question est la suivante :
Puis-je débrancher les panneaux et mettre des bouchons si cela existe sur les prises MC4 et laisser le câblage et le régulateur mppt vivre comme cela ? merci d'avance pour vos lumière

23 mar. 2018
0

Attention le régulateur consommera de l'énergie et videra tes batteries en un temps plus ou moins long en fonction de la capacité de tes batteries.
Donc la règle la plus simple est soit tout est branché soit rien ne l'est.

23 mar. 2018
0

Quoiqu'il en soit, le MPPT branché seul sur la batterie, consommera de l'énergie, mais sans risque.
Le panneau solaire branché sur le MPPT, seul et sans sortie vers la batterie, le cramera instantanément.

23 mar. 2018
0

ok merci pour ta réponse, dans ce cas peut on prévoir un "interrupteur" entre les batteries et le régulateur qui ne contrarie pas le gestionnaire ?

23 mar. 2018
0

Non, c'est le contraire.
Si tu veux un interrupteur, il faut le mettre entre le panneau et le régulateur, de façon à ce qu'il soit toujours branché sur la batterie.

Dans le cas contraire, si ton interrupteur est ouvert et que le panneau commence à débiter, il fusillera le régulateur.

23 mar. 2018
0

La consommation du régulateur doit être confidentiel je pense ! l'intéret pour moi des panneaux sur le bimini c'est d’être démontable sans avoir besoin de débrancher le régulateur ! il me faut une solution simple

23 mar. 2018
0

Alors ne mets pas d’interrupteur, laisse les fils de connexion en place et contente-toi de brancher les panneaux, au moyen d'un fiche ad hoc, bien accessible, facile à connecter et à déconnecter.

23 mar. 2018
0

KOALA-5 merci pour ta réponse, regarde ma première question ... je veux juste un système simple... on off. existe il des bouchon pour les prises MC4 ?

23 mar. 2018
0

Pourquoi pas, alors; surtout si, comme le dit Drakenzara, la consommation du régulateur n'est pas négligeable.

Mais il te faut prévoir une check list de branchement, ou tout autre système évitant une fausse manœuvre.

23 mar. 2018
0

Je confirme que la consommation sur un mois n'est pas confidentielle.
Donc tout dépendra du temps que restera débranché les panneaux.

23 mar. 2018
0

Drakenzara, oui je comprend, j'utilise mon bateau un mois l'été en continu, l'idée c'est de pouvoir démonter les panneaux en cas de coup de vent ensuite en hivernage je débranche le mppt et le chantier branche la prise de quai une journée tous les mois, le bateau est au sec. merci encore pour ton éclairage

23 mar. 2018
0

Ah dans ces conditions tu peux sans problème débrancher les panneaux le temps que le coup de vent passe

23 mar. 2018
0

Là, je tombe des nues !
Le MPPT est consommateur lorsque le panneau ne lui est pas connecté ?
Je pensais laisser le boitier à demeure même lorsque le panneau est retiré...
Si je comprends bien, c'est une mauvaise idée ?

23 mar. 2018
0

Je confirme, le mppt consomme un peu.
Pour ma part j'ai le victron et je peux en témoigner.
C'est pour cela que je laisse toujours un petit panneau de quelque watt

23 mar. 2018
0

Mon Tracer 10 "autoconsomme" moins de 20mA. Avant de vider mes batteries il reste une sacrée marge!

25 mar. 2018
0

Qui reste 4 mois sans naviguer et recharger????
Pour ma part je coupe tout en quittant le bord.

26 mar. 2018
0

Je débranche et rentre le panneau (souple volant), puis coupe les batteries.(les + et le - commun)

25 mar. 2018
0

En 4 mois tu auras consommé environ 60 ampères

26 mar. 2018
0

Ceux qui n'habite pas à côté de leur bateau. ;-)

26 mar. 2018
0

Par ailleurs lorsque tu coupes tout, coupes tu aussi le contrôleur tracer 10

23 mar. 2018
0

Très bien reste à soir si je branche les deux panneaux en série ou en parallèle ,

24 mar. 2018
0

Erreur dans mon message précédent il faut lire reste à savoir....

24 mar. 2018
0

Est il dangereux d'avoir l'alternateur + le chargeur de quai + les panneaux solaires qui chargent en même temps ?

25 mar. 2018
0

Oui, tu vas avoir des ennuis, on ne fait pas tourner le moteur avec une prise de quai branchée. Sinon moteur et panneaux solaires ok, panneau solaire et chargeur de quai ok.

24 mar. 2018
0

L'électricité n'est pas ma tasse de thé...
Il n'est pas facile de brancher/débrancher les fils du MPPT. Ne peut-on pas simplement mettre un interrupteur avant et un après le MPPT. (Ou des disjoncteurs ?!..)

24 mar. 2018
0

Oui, comme on l'a déjà dit tu peux mettre deux interrupteurs pour isoler ton panneau solaire et ton MPPT de ta batterie..

25 mar. 2018
0

Bruno g11,

3 sources d'alimentation qui rechargent en simultané un même équipement??? aie aie aie.

26 mar. 2018
0

Bonjour
Peux-tu développer ?

5

Rien.
Chacun des dispositifs de régulation va "voir" la tension de tes batteries et si cette tension est supérieure à son seuil de "coupure" la source de courant correspondante n'alimentera plus les batteries.

En fait, le seul régulateur qui travaillera sera celui qui a le seuil de coupure le plus haut.

1

Oui.

Si ton parc de batterie a un mauvais contact et que l'appel de courant du démarreur reporte une part importante du courant nécessaire au démarrage sur le chargeur il va se mettre en sécurité (fusible, disjoncteur, selon le modèle).

Si alternateur et chargeur fonctionnent ensemble après le démarrage, chacun va injecter du courant en fonction de la tension qu'il "voit".

Si un troisième ou quatrième ou Xème larron est aussi connecté il fournira aussi en fonction de la tension qu'il "voit".

Le plus grand risque est en effet d'arracher la prise côté bateau, que cette prise sous tension tombe à l'eau et qu'elle fasse sauter le disjoncteur du ponton.

Sur Cinnabar, les PS sont connectés en permanence, parfois aidés, au ponton, par le chargeur (qui ne travaille pas beaucoup de jour parce que la tension "de coupure" du MPPT (réglable) est plus haute que celle du chargeur (non réglable) et plus la nuit puisque le MPPT ne délivre plus rien.

Lorsque le moteur démarre, avec chargeur branché et PS éclairés, c'est le MPPT qui travaille puisque l'alternateur voit une batterie "pleine".

26 mar. 2018
0

Malgré les très nombreux sujets sur cette question, il y a encore des Heonautes qui pensent que , tant qu'il est seul, un régulateur régule mais dès qu'ils sont en groupe les régulateurs ne régulent plus et, pour ainsi dire "se lachent" ou se "devergondent".

26 mar. 2018
0

Oui ça serait intéressant de développer.
J’ai un panneau solaire et un MPPT. En été le panneau est branché en permanence en même temps que le chargeur si je suis à quai. Le MPPT gère parfaitement.
En général bien sûr le 220 est débranché quand je démarre le moteur, mais que se passerait-il dans le cas où par distraction on ferait tourner le moteur à quai, sachant qu’il y’a un répartiteur qui devrait faire son boulot ?

26 mar. 2018
1

Donc le risque majeur si on démarre avec le 220 branché, c’est d’arracher la prise. :-(

26 mar. 2018
0

j'ai mes panneaux solaire qui sont brancher après coupure général batterie et aucun problème quand je part de mon canot je coupe les batteries et les panneaux sont toujours brancher au victron et pas de problème

26 mar. 2018
0

Bonjour
Je prévois de connecter mon panneau solaire souple 100 W via régulateur à ma batterie de servitude et je prévois qu’entre le régulateur et la batterie de mettre un coupe circuit qui fait aussi sélecteur batterie 1 ou 2 ou 1 et 2 pour pouvoir aussi recharger la batterie moteur de mon hors bord ce qui permettrait de sélectionner la batterie rechargée par le panneau. Qu’en pensez vous ?
Merci de votre aide
Patrick

0

Si l'objectif est de griller le régulateur, c'est le bon montage :pouce:

Sinon, il faut garder en mémoire qu'un régulateur raccordé à la batterie sans aucun PS raccordé ne risque rien et que, au contraire, un régulateur alimenté par des PS sans aucune possibilité de dissiper l'énergie dans une batterie va griller.

Dans ton cas, tu laisses le régulateur branché sur ta batterie de servitude en permanence et tu prévois une prise pour raccorder en // la batterie que tu veux charger quand tu le souhaites. Le régulateur se démerdera, tu mettras juste un peu plus de temps pour la charger que si elle était seule.

Epicétou. :tesur:

26 mar. 2018
0

re, quelqu'un a t'il déjà envisagé une installation avec onduleur multi-string?

0

Tes PS produisent du courant continu.
Tu as besoin de courant continu.

Quel serait l'intérêt de rajouter un onduleur? :tesur:

26 mar. 2018
0

l'onduleur multistring, permet d'avoir 2 ou 3 sources de courant en simultané ( panneaux solaires/éolienne/ alternateur du moteur ou autre source), l'onduleur les traites toutes en même temps et les additionne
ensuite il les transforme en 220volts alternatif, ca peut paraitre scabreux, mais l'avantage c'est qu'avec du 220v on fait ce qu'on veut après. c'est la tension standard, et on peut faire une protection avec des disjoncteurs divisionnaires, moyennant quoi on peut alimenter ce qu'on veut.

Qu'en pensez-vous?

26 mar. 201826 mar. 2018
1

Euh... pourquoi faire simple quand ont peut faire compliqué? :tesur:

Tu as une batterie (ou un parc en //, c'est pareil).

Si tu as 1 source de courant régulée tu la branches sur le + et sur le -.
Si tu as 2 sources de courant régulées tu les branches sur le + et sur le - aussi.
Si tu as 3 sources de courant régulées tu les branches sur le + et sur le - aussi.
Si tu as 4 sources de courant régulées tu les branches sur le + et sur le - aussi.
Si tu as 5 sources de courant régulées tu les branches sur le + et sur le - aussi.
Etc.

Chaque source de courant va alimenter le remplissage de la batterie (éventuellement en compensant en tant réel la consommation) selon ses moyens et le réglage de son régulateur sans se préoccuper outre mesure (au sens propre) de ses petits camarades.

Par contre, si vraiment tu veux dépenser des sous je peux te vendre pour 486,50 € (hors frais de port) un boitier scellé avec 5 entrées de courant différentes et une seule sortie vers la batterie (pour ce prix là, 2 Wago 5 voies, ça devrait le faire...).

Je vais l'appeler "Dispacher Multistring Nautic Box Controler" (:star2: ) et le rendement sera de 100%. :-p

A saisir quantité limitée :mdr:

Le besoin est très différent sur un réseau "secteur" puisque, dans ce cas, il ne s'agit pas de remplir un "réservoir électrique" en fonction de sa tension mais d'apporter de l'énergie dans un réseau à tension constante et, qui plus est, en synchronisant la fréquence avec ce réseau.

26 mar. 2018
0

Merci à tous pour ces précisions ????

26 mar. 201816 juin 2020
0

RE RE, ci joint un petit pdf pour explications et préconisations.

A VOUS DE VOIR


2

Merci.
:pouce:

Nous savons maintenant qu'il est possible de monter des batteries en parallèle pour augmenter la capacité et en série pour augmenter la tension.

Ouf. :mdr:

26 mar. 2018
0

toi t'en loupe pas une.

26 mar. 2018
0

un vrai poste à souder, d’où l’intérêt de masquer les PS avant de les connecter en dernier sur le circuit.

0

Les courants en jeu sont effectivement d'un tout autre ordre dans le bâtiment et force est de constater que les incendies de toiture consécutifs à des anomalies de raccordement sont de plus en plus "à la mode" dans mon corps d'activité.

26 mar. 2018
0

ah ah, nous y voilà,

même si sur bateau l'ordre de grandeur est de 300 Wc, faut tout de même faire attention aux couts jus. un incendie est si vite arrivé.

26 mar. 201826 mar. 2018
0

Non, on se calme.
Je ne parle pas de CC mais de résistances de contact dues à une mauvaise qualité de connexion c'est sans aucun rapport.

Le CC a d'autres effets induits qui, le plus souvent, permettent de protéger d'un incendie : destruction de fusible ou, plus simplement, d'une ligne interne de faible section.

Si un PS débite, en crête, 20A et que tous les fils efférents du panneau sont supérieurs à 2 mm² en cas de CC ils ne verront passer que 20A ce qu'ils supporteront allégrement.
Si quelque chose pète, ce sera dans le panneau lui-même au niveau du raccordement des pistes et aboutira dans la majeure partie des cas à une simple panne.

En revanche, si ton fil de 2,5mm² qui fait passer 20A est mal raccordé à son consommateur en aval (par exemple le régulateur. Cf. incendies compteurs EDF intelligents), le courant restera normal mais la dissipation de chaleur (merci Joules) se fera au niveau de la résistance additionnelle qui sera créée par le mauvais contact et ça : tu n'as aucun moyen simple de t'en protéger et ça marche à tous coups.

Le problème est encore accentué sur du câblage rigide.
C'est ce problème de résistance additionnelle qui fait interdire désormais le recours à des "dominos" et y préférer les Wagos qui ont, en pratique, tous les avantages (attention prendre des Wagos pour fil rigide ET souple).

26 mar. 2018
0

OUI, on est d’accord sur le fait d'avoir des connexions qui tiennent la route. sinon risque d'échauffement avec ce qui s'en suit.
pour vérifier s'il y a des échauffements dans les armoires électriques ou autre, il existe des caméras thermiques, et ça s'appelle une thermographie. ça coute une blende.

Donc pour les connexions patte à contact et graisse silicone pour les bornes, c'est ça chef?

0

Aucune idée, je n'y connais rien en prévention (moins il y en a plus je travaille :heu: :mdr:) , mais ça semble logique.

Pour ton info, il y a aussi des thermomètres laser qui sont bien pour mesurer la température (c'est même "étudié pour") et qui coûtent une vingtaine d'€.

Plus prosaïquement, en 12V passer de temps en temps le dos d'une phalange sur les contacts du bateau pour voir si ils sont plus chauds que les fils n'est pas une mauvaise habitude. :litjournal:

26 mar. 2018
0

Bon allez je à la salle de sport faire du cardio et du RPM, comme ça si je prends un coup jus mon palpitant résistera bien mieux. c'est mauvais le jus pour le coeur.

26 mar. 2018
0

Pas sur!
On s'en sert souvent...pour le faire...repartir!
Et parfois, ça marche... :mdr:

26 mar. 2018
0

oui ok,

un peu ça va, mais une bonne pèche quand on a le cœur fragile aie aie aie.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (62)

mars 2021