P.... de speedo !

Bonjour à tous,
Y a t'il un moyen (produit ou astuce) pour éviter que la petite roue à aube du speedo ne se coince (algues ou autres merdes)tous les 15 jours?
C'est pénible à faire, gratouille plus demi seau d'eau inévitable :-(

L'équipage
04 sept. 2009
04 sept. 2009
0

de la graisse
finalement c est mieux que l AF,quand j en mettais, zero soucis, quand j ai mis de l AF, ca a merdé

04 sept. 2009
0

Pas de speedo
Salut

finalement , depuis que les GPS sont devenus vraiment fiables , en plus on en a souvent plusieurs a bord, je trouve que le speedo est devenu obsolette . C'est bien pour avoir une idee de la vitesse du courant , mais c'est vraiment secondaire . Ce qui est intéressant , c'est la route fond , le reste on s'en passe aisément . Mon speedo est tombé en panne en début de saison , et je ne l'ai pas réparé . Evidemment , ceux qui ont des centrales compliquées ne seront pas de cet avis .

Amicalement - Joël

04 sept. 2009
0

La route surface
...mesurée par un loch étalonné, çà aide aussi à faire marcher au mieux son bateau (même en croisière pour le fun)
Pour le moment, pas de problème chez nous, l'eau est à 23°.
Ensuite, j'arrive parfois à débloquer la roue à aube en passant de part et d'autre un cordage sous l'avant du bateau. Ce cordage, tenu des deux mains aux 2 extrémités et serré sur la coque est progressivement amené sur l'arrière vers l'avant de la quille en glissant sur la coque. Sur Naïti, la roue est pile/ poil sur l'avant de la quille. Le cordage vient ainsi frotter doucement sur la roue et la débloque (quand celle-ci est très peu sale).
Ne pas trop tendre le cordage (encore que) et éviter de le faire au moteur (problème si on lâche une des extrémités du cordage)

04 sept. 2009
0

D'accord avec Sarkis,
l'interet du loch c'est surtout d'affiner le reglage des voiles et d'améliorer son "coup de barre".
La lecture d'une bonne ou mauvaise manipulation est beaucoup plus directe et parlante que sur un GPS.

04 sept. 2009
0

Loch indispensable...
Une première précaution à prendre pour éviter les problèmes avec la roue à aubes du loch est de le remonter lorsqu'on laisse le bateau au port. Cela évite la prolifération des coquillages divers qui la coincent inévitablement à brève échéance.

Par ailleurs, je ne suis absolument pas d'accord sur la prétendue obsolescence du loch.

Si notre ami Ommage faisait par exemple une traversée Cherbourg Poole en se fiant au GPS, il ferait une route fond bien rectiligne mais aura sensiblement augmenté la distance parcourue sur l'eau avec quelques heures supplémentaires à la clé.
Sur un tel trajet, on suit un cap compas constant (une douzaine d'heures donc "un aller et retour" de courant latéral.
Dans nos mers à courant, la comparaison entre vitesse loch et vitesse GPS est constante, cela aide bien pour la navigation.
D'un autre côté, le loch permet d'affiner les réglages car les 1/10 de N s'affichent immédiatement alors que le lissage permanent du GPS amortit singulièrement les variations de vitesse instantanée. De plus, dans la plupart des cas, on a le speedo sous les yueux alors que le GPS est à la table à carte.

05 sept. 2009
0

Moi pas comprendre
Ecumeur

je ne comprends pas du tout en quoi le fait d'avoir le speedo sous les yeux vas me permettre de mieux negocier le courant . Je traverse la Manche très souvent ( 10 fois en 2007 ) mais la je crois que je vais découvrir quelque chose . Jusqu'a présent je préparais ma route a l'aide de la carte des courants , ce qui me permettait d'affiner mon cap en fonction de la marée , de rentrer quelques way-points en fonction de l'heure, et c'est bien le GPS , bien en vue dans le cockpit , qui me disait si j'étais sur la bonne route ou pas ? Le speedo te donne ta vitesse sur l'eau , c'est intéressant mais pas indispensable du tout . J'ai pas du tout besoin d'un instrument pour me dire si mon bateau est bien règlé ou pas . Je navigue depuis si longtemps et autrefois sur des bateaux qui n'avaient même pas l'électricité a bord , c'est dire .On avait un loch , pour l'estime , mais il y avait des gars qui pouvaient faire une estime valable sans aucun instrument . Ils connaissaient bien leur bateau . C'est comme le gars qui visite Venise l'oeil collé a l'objectif de sa caméra . Il aura a sa disposition des zooms et des arrêts sur immage , mais aura t'il mieux vu Venise que celui qui flanne le nez au vent ? Méfiez vous de l'electronique et des petites puces , elles vous bouffent le plaisir de naviguer , et j'en suis la première victime ( il suffit de voir ma table a carte ) . Il y a même des gars qui commencent a naviguer virtuel ( si si !).
Bon allez , ne le prenez pas mal , c'était mon petit coup de gueule du soir , il est temps d'aller me coucher !!!

Amicalement - Joël

04 sept. 2009
0

il y a ça
comme solution

www.nke.fr[...]rod.php

Peut être un peu onéreux ??? :-) :-) :-)

04 sept. 2009
0

dévisser le loch
::Ensuite, j'arrive parfois à débloquer la roue à ::aube en passant de part et d'autre un cordage ::sous l'avant du bateau

Pourquoi faire si compliqué.
Sur la plupart des lochs on peut les dévisser de l'interieur pour les nettoyer (évidemment pendant le nettoyage on pose la main sur le passe-coque où on rebouche le passe-coque avec un bouchon adapté).

En plus cette solution est sur car on voit vraiment si loch est propre ou pas

05 sept. 2009
0

Reflexion bête (de fille, donc) à Sarkis et autres
J'abonderais pour la soluce de Diomedea, la + évidente, le bouchon du loch étant à coté.
J'ai remarqué que peu de proprio - mais cela n'est pas tjs possible - enlèvent le lock et mettent son bouchon lorsqu'ils ne sortent pas régulièrement (chaque WE donc) pour éviter "l'encrassage". Beaucoup le laisse à poste car cette manip est casse-pied vu qu'il faut virer des tas de trucs entreposés dessus, et éponger un peu de flotte etc...
Ce qui m'intrigue toujours, outre le fait qu'on doit mettre plutôt les poids au fond, c'est pourquoi on empile des trucs encombrants ou lourdingues justement dans ces 1 ou 2 compartiments où se trouvent le lock et le sondeur ? C'est quand même les coins sous les planchers que l'on aurait envie de dégager fissa en cas de voie d'eau, pour vérif ? Ceux où des objets lourds risqueraient de valdinguer et cogner ces instruments au risque de les déchausser de leurs passe-coques ?
Je comprends, ça dépend des batos, certains ont si peu de place de rangement aussi.

PS, Sarkis, je charris, n'y vois pas d'attaque :-)

05 sept. 2009
0

Voilà une idée
qu'elle est bonne ! J'aurais un canot, c'est le genre de truc auquel j'aurais pensé de suite. D'où ma précédente réflexion ;-)
Cela dit le coup de ton bout sous la coque en nav est aussi une soluce. Vu faire. Pas évidente à prime abord mais ça marche aussi.

04 sept. 2009
0

En croisière
Le coffre où est situé le loch est plein. Si j'ai la flemme de le vider (et je l'ai), je préfère d'abord tenter le coup du cordage, encore une fois quand la roue n'est pas sale.

05 sept. 200916 juin 2020
0

Aucun problème Pepette
J'utilise ce procédé surtout justement quand mes sorties sont hebdomadaires voire plus fréquentes (j'ai la chance d'habiter à 10 minutes en scooter de mon bateau). Dans ce cas, il arrive tout de même que la roue soit un peu bloqué et mon truc du cordage fonctionne. Pour des navs plus espacées (plutôt en janvier/février), la roue est ôtée au port (impossible de seulement la relever pour le modèle que je possède). Quant au risque bien réel de voir le passe coque ou le capteur abîmé par dezs objets secouées dans le coffre, j'ai une petite idée que je compte réaliser depuis longtemps (mais, je le répète, j'ai parfois la flemme et préfère naviguer), c'est protéger le capteur par un pvc de diamètre 100 et assez haut pour que son extrémité supérieuresoit nettement au dessus du point le plus haut du capteur à l'intérieur du coffre. Deuxième avantage du système, l'eau pénétrant dans le bateau au retrait du capteur pourrait être circonscrite à l'intérieur du tube fixé au mastic colle à la coque. Je tente un petit croquis

04 sept. 2009
0

à ...
400 euros le capteur je trouve que ça fait cher pour une utilisation somme toute limitée.Je préfère investir cette somme dans d'autres produits nécessaires à la navigation.

A bientôt
Patrick

04 sept. 2009
0

bah
pour moi les voiles me paraissent indispensables de même que les drisses et écoutes et autres "choses" du même tonneau.

A bientôt
Patrick

04 sept. 2009
0

Pour Idylle, pas d'accord du tout
Absolument RIEN n'est indispensable sur un bateau, en raisonnant comme ça, tu vas vite te retrouver avec un bateau poubelle...

AMHA

RV

04 sept. 2009
0

ma solution...definitive
perdre la roue à aube......du coup, elle ne se coince plus :-(

NB si quelqu'un a un capteur de loch mini-plastimo des années 80 qu'il n'utiliserait plus ;-)

04 sept. 2009
0

oui
sous la coque.

Mais j'attend de recevoir ma nouvelle sonde pour le retirer.

J'ai même le mini shark qui va avec

04 sept. 2009
0

bonne idée,
totor!

04 sept. 2009
0

un coup de marche arriere...
au moteur peut aider.
Sinon, le devisser legerement et le tourner d'un demi tour. C'est l'equivalent du marche arriere, mais en avancant !
;-)

04 sept. 200916 juin 2020
0

Peut-être une piste

sciencesecole.ac-reunion.fr[...]be.html
Adaptation industrielle =&gt
:-p

04 sept. 2009
0

En effet
Bonjour,
J'ai eu un capteur magnétique NKE et jamais embêté par la saleté. J'ai aujourd'hui un capteur classique Raymarine et nettoyage régulier à faire. J'ai essayé cette année l'antifouling mattchem, je l'ai retiré. Il fonctionne très bien mais il entrave réellement la fluidité de la roue et fausse la vitesse.
J'avais pourtant essayé de l'appliquer correctement sans en mettre sur l'axe mais pas concluant.

05 sept. 2009
0

Antifouling pour sonde
Bonsoir,

Je met de l'antifouling spécial pour sonde sur la roue à aube.
Ca marche très bien du moment qu'on le passe selon les préconisations c'est à dire en laissant sécher 24h entre 2 couches.
J'ai compris ça un peu tard mais depuis c'est super.
entre 2 nav je remonte le capteur dans son tube, ça diminue d'autant le dépot de coquillages.

Et quand je le redescends avant de naviguer, je le fais un peu tourner et je "pompe" un peu de haut en bas.

Ainsi ça tient d'une année sur l'autre. Mais c'est vrai qu'ici à Marseille on peut naviguer toute l'année.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (66)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021