osmose sur First 25 de 2014

Je suis propriétaire depuis 2015 d'un First 25 de 2014 acheté chez le concessionnaire Bénéteau d'Hendaye.
Le bateau est mouillé à l'année dans le port d'Hendaye.
Je le sors de l'eau tous les ans pour nettoyage de la coque et changement des anodes.

lors de la sortie de l'eau du bateau l'an dernier, des cloques étaient déjà visibles sur la coque à bâbord, le bateau avait 6 ans et demi.
lors de la sortie de l'eau cette année, les cloques avaient gagné le coté tribord.

Est-ce une évolution normale sur un bateau de cet âge ?

Y a-t-il d'autres marins avec une expérience similaire?

Est-ce que j'aurais dû faire quelque chose que je n'ai pas fait?

Merci de votre aide et en attendant bonne année et bon vent à toutes et à tous.

Joël

L'équipage
04 jan. 2022
04 jan. 2022
0

Bateau de 2014 ? Tu ne devrais pas avoir d'osmose ! Le mien est de 1986 et j'en ai quatre fois moins que toi. Il y a un pb. Si ces bulles sont concentrés sur les flancs du bateau au niveau de la quille , faudrait peut être voir le serrage des boulons de quille


05 jan. 2022
2

A ta place, j'enverrais ces image chez Beneteau, en disant que tu en parles sur les forums de navigation en leur demandant ce qu'ils peuvent faire.
Cette osmose est tout à fait anormale et relève d'un gros défaut de fabrication.


05 jan. 2022
0

Hello !

Je confirme ! Après sablage de mon Fantasia de 1982, j'en avais environ 3 à 4 fois moins que toi. Pas normal, mais alors, pas normal du tout !!!


05 jan. 2022
0

Un chantier français de catamaran a voulu faire des économies en utilisant du feutre de BTP comme drainant interne pour l'infusion de coques.
Résultat, le feutre était certainement humide, et les bateaux de cette série ont développé de l'osmose très rapidement, jusqu'à moins de deux ans.
Comme il s'agit d'un vice caché, les propriétaires ont obtenu que la réparation soit financée par le constructeur.
Si le vendeur est un professionnel, il aura intérêt t'aider s'il ne veut pas que la responsabilité lui retombe dessus.
Ton assureur devrait prendre en charge les frais d'expertise et le recours éventuel contre le fabriquant.


05 jan. 2022
-2

A tu fait un traitement Epoxi préventif avant la mise a l'eau.
Sa semble très efficace 25ans après.


05 jan. 2022
0

non, car j'ai acheté le bateau d'occasion (il avait un an)
je ne sais pas si cela avait été fait par le premier propriétaire.


05 jan. 2022
0

J'ai envoyé lettre recommandée et photos à Bénéteau en juin 2021, réponse en septembre 2021 de Bénéteau dont la copie est jointe : en gros, c'est juste un problème esthétique, cela ne les concerne pas.
Je me suis tourné vers le concessionnaire local (qui m'a vendu le bateau en 2015) qui m'a fait la même réponse.
C'est cette double réponse qui m'a incité à me tourner vers un forum de navigateurs car je ne savais plus quoi faire.


05 jan. 2022
3

Un expert peut te faire une analyse ainsi qu'un test d'humidité qui certifierait je pense, l'osmose. Avec cette expertise, un retour vers Beneteau, qui je pense se fout de ta g...le, devrait être plus productif. Sinon, si la réponse de l'expert est semblable à celle de Beneteau, tu seras rassuré.


05 jan. 2022
0

Vu la photo, est-ce vraiment de l'osmose ?
As-tu crevé ces bulles ? qui confirmeraient ou pas l'osmose.
JJ


05 jan. 2022
1

Si Beneteau reconnaissait ses torts, cela se saurait. Il faut faire une expertise et ne rien lâcher.


05 jan. 2022
2

Les bras m'en tombent .
Tout d'abord , il est nécessaire de confirmer tout cela , vérifier qu'il s'agit bien d'osmose et pour cela , il suffit de percer à l'aide d'une aiguille ( idéalement une seringue jetable que l'on pique dans la bulle pour aspirer le liquide ) , si cela sent le vinaigre , c'est de l'osmose , si c'est de l'eau de mer , il s'agit peut être simplement d'une bulle dans l'epoxy .
Après cette première vérification , tu pourras statuer sur ce qu'il y a à faire .
Quand au dénommé Christian Renaud du SAV Beneteau , que dire , mis à part que c'est un âne dont la réponse pré mâchée est ridicule et indigne du SAV d'une multinationale leader .


05 jan. 2022
1

Bénéteau se permet cette réponse parce qu'ils savent que la jurisprudence montre que l'osmose est généralement considérée comme un vieillissement naturel du polyester.
Une expertise envoyée en recommandé ne les touchera pas.
C'est pour ça que je te suggère plutôt de faire une déclaration de sinistre auprès de ton assureur qui sera plus solide pour faire un recours.


05 jan. 2022
0

je vais suivre ce conseil de contacter mon assurance.


05 jan. 2022
0

Tiens nous au courant, le sujet est très intéressant.


05 jan. 2022
1

à Safioran et à tous les autres

je crois qu'effectivement, j'aurais préféré que Bénéteau me conseille comme tu l'as fait.

J'étais aussi persuadé que le concessionnaire local allait prendre en charge une partie au moins des dépenses. C'est ce qu'ils m'avaient laissé entendre l'été dernier. Mais l'hiver les a rendu frileux sans doute :-)

J'aurais dû m'adresser plus tôt au forum pour ces conseils.

Les travaux ont commencé et j'ai peur que ce ne soit trop tard pour l'expertise. Je vais quand même contacter mon assurance.

Mais il n'y a aucune raison que cela ne continue pas et je saurai quoi faire lors de la sortie de l'hiver prochain.

Merci à tous pour vos conseils et je vous tiens au courant bien sûr.


05 jan. 2022
0

Pour l'osmose, je n'y connais rien, ce sont les gens que j'ai amené voir le bateau (dont le concessionnaire) qui m'ont dit que c'était de l'osmose.
Bénéteau, dans sa lettre de réponse, ne semble pas surpris que ce soit de l'osmose.
C'est pour cela que je n'ai pas pensé à faire expertiser le bateau.
Mais comme je le dis dans un autre post, je le ferai l'hiver prochain, car il n'y a aucune raison que cela cesse.


05 jan. 2022
1

Il y a eu une discussion sur le First 27.7 et l'osmose avait été traité en garantie !

www.hisse-et-oh.com[...]point-7

16 juil. 2009
0
le Firts 27.7
Bonjour à tous

J'ai un 27.7 depuis decembre 2003. je ne suis pas prés de vendre, c'est un super bateau pour faire de la croisière rapide avec un peu de confort. Nous avons installer le chargeur 220v; et le groupe froid pour la glassière.

Pas de problème de quille, juste taloné tranquillement à l'entré d'un port mais tout de suite dégagé en la remontant (vitesse tres faible).

Seul problèmes rencontrés : fissure sur le safran (remplacé par beneteau en 2005) et cloque d'osmose juste à l'avant du safran sous la ligne de flottaison (30 cloques environ) prise en garantie par beneteau en 2009.


05 jan. 2022
0

@trimar , j'ai eu la faiblesse de travailler pour Beneteau à l'époque de la crise des bateaux osmosés , ma formation et mon expérience , me donnent le droit de dire que :
En étant sûr qu'il s'agit d'osmose ( c'est à faire ) , je me fais fort , même devant des tribunaux , de démontrer qu'il ne s'agit pas ' d'un défaut esthétique ' , mais d'un défaut même local et d'ailleurs , le fameux CR du SAV , précise bien que c'est un phénomène interne dans le gelcoat ( ce qui est classiquement le cas de l'osmose ) et par conséquent donne le bâton pour se faire battre .
Ce bateau n'a aucune raison de développer un phénomène d'osmose très localisé , si et je répète si c'est de l'osmose , dans une zone aussi localisée , il y a une cause qu'il faut trouver .
Cela peut être un défaut de fabrication ( une retouche mal catalysée ou un produit de retouche mal adapté ) .
Cela peut être une cause liée à une condition de mouillage qui favorise le bullage dans cette zone . Vous pouvez faire l'expérience suivante , prenez une feuille de polyester gelcoatee , mettez un verre de montre sur un coton imbibé d'eau et vous verrez des bulles se former . C'est une expérience classique . Il est possible que qqchose touche ta coque à cet endroit et provoque ce phénomène .
La première chose à faire est donc de vérifier qu'il s'agit d'osmose puis de statuer sur la suite des à partir des premières conclusions .


05 jan. 2022
0

Tu dis que tu as acheté ce bateau l'année dernière ou il y a 2 ans je sais plus . As tu fait expertiser le bateau avant l'achat ? Le taux d'humidité a t il été mesuré à ce moment là.? N'y avait il pas déjà des bulles lors de l'achat ? Ces questions pour savoir s'il n'y aurait pas eu un vice caché qui te permettrait de te retourner contre ton vendeur .
D'autre part , tout dépends où en sont les travaux , il n'est peut ^tre pas trop tard pour faire expertiser ton bateau car même après avoir pelé le gelcot il reste de l'humidité dans la coque ( on conseille de faire sécher la coque pendant 6 mois pour évacuer cette humidité ) Il est donc facile à un expert de pouvoir dire que c'était de l'osmose en sachant depuis quand il avait été pelé .
Par ailleurs fais ton enquête et tâche de trouver quelques autres propriétaires de First 25 pour voir s'ils ont eu le même pb . A plusieurs , on est plus forts !


06 jan. 2022
0

Le fil retrouvé par Xabia date de 2009 et concerne une trentaine de bulles, cela ne laisse pas croire qu'aujourd'hui ce soit encore possible pour une coque entière.

Même si Safioran se "fait fort , même devant des tribunaux , de démontrer qu'il ne s'agit pas d'un défaut esthétique", tu n'es pas certain gagner, et si les frais d'expertise, d'avocat et de justice devaient s'ajouter aux frais de traitement de l'osmose, aucun donneur de conseil du forum ne t'aidera à les payer...

Ton assureur non plus n'aura pas envie de payer les réparations ni les recours contre le constructeur ou le vendeur.
Peut-être qu'en faisant officiellement une déclaration de sinistre tu peux obliger ton assureur à dépêcher un expert pour constater les dégâts.
Comme celui-ci conclura vraisemblablement à "un vieillissement naturel du polyester", tu lui opposeras alors les conclusions de l'expert que tu auras choisi (Safioran ?). Dans certains contrat, les honoraires de l'expert d'assuré sont pris en charge par l'assurance à hauteur de 5% du montant de l'indemnisation.


06 jan. 2022
0

Arrêter d'emmerder les assureurs avec des problèmes de cet ordre , cela contribue à augmenter le tarif des contrats . Pour ce cas précis , je persiste à croire dans une démarche autonome dans un premier temps .
1/ Confirmer qu'il s'agit bien d'osmose .
2/ si c'est de l'osmose , demander tout ou partie du traitement de la coque ( en préventif ) au concessionnaire . Les coques sont garanties 10 ans et Beneteau ne pourra pas se retrancher derrière un défaut esthétique .
3/ si ce n'est pas de l'osmose , ce que je subodore ( je pencherais plutôt pour une zone où le primaire époxy n'est pas conforme ) , faire un hydrogommage de la coque et puis un traitement préventif Gelshield ou VC Tar , comme cela , le bateau retrouvera une esthétique et surtout une résistance chimique digne d'un constructeur multinational .
C'est un conseil que je donne aux acheteurs de bateaux neufs , demandez à votre concessionnaire de parfaitement préparer votre coque avant de jeter le bateau à l'eau . Les primaires époxy sont trop souvent mal appliqués , sur des coques mal préparées avec le résultat que l'on connaît au bout de 5 années .
Un polyester orthophtalique préparé correctement doit résister au minimum 20 années en usage normal ( 20° , immersion dans une eau à taux de salinité marine ) , et les techniques modernes de production n'échappent pas à ce niveau de qualité ( infusion ) .


Recidive:Défense, recours, c'est une partie du métier des assureurs et nous les payons déjà pour ça. Maintenant, si tu proposes de faire le travail bénévolement... Les bateaux sont en polyester isophtalique, ou au moins avec une strat vinylester entre le gelcoat et la strat ortho. Aucun fabriquant sérieux n'annonce une résistance à l'immersion de 20 ans pour un gelcoat, surtout orthophtalique !·le 06 jan. 11:35
06 jan. 202206 jan. 2022
0

Invoquer le vice caché me parait osé.
En effet, le vice doit rendre le bien impropre à sa destination.

Sur le présent forum, et sur beaucoup d'autres, il est facile de trouver des messages affirmant que personne n'a vu un bateau couler suite à l'osmose.
Le bien osmosé est donc capable de répondre à sa destination => pas de vice caché.
AMHA, c'est plaidable. :-(

Par contre, retrouver les documents du constructeur annonçant une garantie de 10 ans sur la coque renforcerait grandement la défense du plaignant.
Au chantier de démontrer alors que l'usage n'a pas été fait "en bon père de famille" et que les conditions permettant d'appeler en garantie une réparation n'ont pas été respectées.
Ce doit être plus difficile qu'un courrier "circulez, il n'y a rien à voir".


07 jan. 2022
0

L’attitude de Beneteau est indigne quelque soit l’origine des cloques!!!


11 jan. 2022
0

bonjour à tous et merci pour votre aide.

Après avoir reçu vos avis et conseils, en avoir parlé téléphoniquement avec un expert, ne pas avoir consulté mon assurance, j'ai une explication possible à ce qui se passe sur mon bateau.

Voilà l'histoire de ce First 25 telle que me l'a racontée le brooker.
Ce bateau, fabriqué en 2014, a d'abord passé un an sur un ber à La Rochelle.
Son premier propriétaire ne s'en est pas servi, ne l'a jamais mis à l'eau et l'a vendu au bout d'un an à une personne qui l'a amené à Hendaye.
Cette personne (britannique), effrayée par le Brexit, l'a remis en vente en 2016, moment où je l'ai acheté.

L'expert consulté, amateur de régates, mettait son bateau hors d'eau entre 2 courses. Arrêtant les régates, il attend 1 an puis met son bateau en vente. Lorsque l'acheteur fait soulever le bateau pour l'inspecter, le gelcoat est plein du bulles à l'endroit où il reposait sur le ber.

On peut imaginer que le séjour d'un an de mon bateau sur ber à La Rochelle a fragilisé le gelcoat à l'endroit où il reposait sur le ber (poids du bateau + humidité quasi-permanente sur les tissus de protection). En effet, l'endroit où sont apparues les cloques peuvent correspondre à cette situation.

Je verrai dans le futur si cette hypothèse est la bonne.

J'ai aussi voulu donner cette information à ceux qui laissent leur bateau longtemps sur un ber, il faudrait peut-être éviter que l'humidité stagne au niveau des patins (protection en plastique plutôt qu'en tissus ?).

Encore merci pour votre aide.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (186)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021