Osmose ou pire encore ?

bonjour à tous, heureux de vous rejoindre sur ce qui est de loin le meilleur site et forum sur le sujet fabuleux qu'est la voile.

voici une photo qui me laisse perplexe, je n'ai pas plus de détails que la photo, mais d'après vous de quoi s'agit-il, osmose, désintégration des composants, etc...

je m'en remet à vous, qui aurez un avis certainement plus avisé que le mien :)

A bientôt sur les flots

L'équipage
07 août 2015
07 août 2015
2

DÉlamination? Reste á savoir si c est bien une couche de strat que l on voit la et non 10 ans d antifouling superposé

07 août 2015
0

Merci pour ta réponse, à l'évidence ce n'est pas trop bon.

Si c'est une délimination ou 10 ans d'antifouling, ça ne présage rien de bon et laisse supposer l'absence d'entretien.

Ce bateau est au sec depuis 2011, y a t-il une chance de rattraper la chose ? Cela en vaut-il la peine ?

C'est un BARON 31 de construction amateur.

Est-il possible de traiter ça ?
Faut-il réaliser un carénage complet ?

quel solution d'après vous ?

merci

07 août 2015
2

Délaminage suite talonnage. ?

Mais tout est réparable.

07 août 2015
0

Fuir !

07 août 201516 juin 2020
0

Oui tout est réparable pour celui qui veux s'en donner la peine et le budget...
Une autre photo et peut-être un début de piste. Pas très propre mais ça c'est simple à régler.

voyez-vous quelque chose de suspect sur celle-ci ? moi non, mais je suis pas un pro, un avis éclairé...

09 août 2015
0

il me semble qu'il y a une fissure sur la varangue au pied de l'épontille
mais ce n'est pas la coque ,c'est la partie rapportée pour supporter le plancher
alain

07 août 2015
0

Fuir !!!

La c'est clair, des détails sur cette brutale indication...

Ma devise est simple, mieux vaut ratée une bonne affaire que d'en faire une mauvaise.

07 août 2015
1

Faut gratter raboter le gel coat et les couches d'antifouling pour evaluer l'etendue des degats; s'il s'agit d'un delaminage il peut y en avoir ailleurs et la coque peut etre hs. J'ai traite mon bateau qui etait atteint faut pas ecouter les optimistes indecrottables sur l'absence de consequence de l'osmose sur la solidite de la structure. J'ai vu cette semaine une coque en sandwich balsa bien osmosee gelcoat rabote par endroit on a pu crever la coque avec le doigt en appuyant au centre des cloques. Balsa pourri les 2 peaux atteintes. Bateau a moteur de 8 m d'une vingtaine d'annee. Le chantier a appele le client pour lui dire qu'ilrefusait le traitement dt que le bateau pouvait partir a la decharge, ben le client ne veut rien entendre..

08 août 2015
0

le forum est vraiment super et grâce à vous j'avance, même si c'est pas dans la meilleur des direction.

je vais gratter et sonder la coque un peu partout histoire de voir ce qui est caché dessous, mais je n’insisterais pas plus que ça si je trouve la même chose ailleurs !

en revanche si ce n'est que les couches d'antifouling, pensez-vous qu'il reste un espoir de le revoir sur l'eau ? j'aime à le croire

08 août 201508 août 2015
1

Selon ta photo il me semble (?) que c'est une "croûte" de couches superposées d'antifouling.

  • En dessous c'est lisse (gel coat) ou bien tu vois du tissus de verre ?
  • Est ce que tu peux facilement casser un bout de cette couche décollée ?
  • Peux tu prendre une photo de plus près qu'on voit mieux ?

Enfin il y a de nombreux héossiens à PSL, demande au premier que tu rencontres de jeter un oeil et il te dira tout de suite !

Si c'est des couches d'antifouling comme je crois, aucun problème ce n'en sera que plus facile de tout virer avant de caréner.
Si c'est un délaminage à cet endroit, fuis.

08 août 2015
1

La photo des fonds n'est pas très nette, cependant, on peut voir que :
- il y a eu présence d'eau stagnante. Pourquoi ?
- certains boulons de quille semblent récents mais il y a des traces de rouille. Origine ?
- Il faudra inspecter minutieusement les varangues prises dans le stratifié. Présence de fissures ? Reprise de stratification ou stratification récente ?
- Il faudra inspecter tous les passe-coque.
Peut-être y-a-t-il un lien de cause à effet entre la première photo et la seconde.
La coque étant au sec sur ber, il doit être aisé d'inspecter la liaison avec la quille.

Pourquoi "fuir" ?

J'ai une opinion bien arrêtée (mais ce n'est que mon opinion) :

Il y a beaucoup de bateaux d'occasions. 20 % d'entre eux présentent 80 % des désordres (Loi de Paretto). Donc, il reste 80 % de bateaux qui ont peu de risque de désordre. Donc, quand il y a le moindre doute d'un sérieux problème de délaminage, de talonnage, d'hydrolyse ou défaut structurel, il faut fuir.

08 août 2015
0

Sur la première photo, il y a un étai de maçon.

Lors d'un hivernage, pas besoin de caller à cet endroit. le poids du bateau repose sur sa quille.

Si c'est 10 ans d'antifouling, pourquoi avoir mis cet étai.
Donc je pense à un délaminage.

Sur la photo des varangues, impossible de distinguer quelque chose.
Je ne suis as pro, mais bricole beaucoup.

A+

08 août 2015
0

Bonjour, la première photo me fait plus penser au vue de l'épaisseur à un décollement d'un enduit de rattrapage. Un mauvais calage et le présence de l'étai en est sans doute la cause. Pour la deuxième photo il est clair que ça ne respire pas l'entretien et qu'une quantité d'eau importante est restée dans les fonds donc vérifier si le bas des aménagement n'est pas pourri. Coté varangues tout semble OK
Jac

08 août 2015
0

Sur la première photo, c'est quoi la tâche ? de l'enduit époxy ? de plus sur cette photo onremarque des petits ronds ??? d'anciennes bulles ? en tout cas l'osmose est là mais jusqu'où ?
Après c'est une histoire ordinaire, quel prix d'achat, quelle durée de temps pour rénover, quel coût .
Et là je n'ai pas de conseil à donner.

08 août 2015
0

Bonjour,
Chaque fois que je lis des questions sur la stratification j'évite de me lancer dans le débat parce qu'ayant eu l'occasion de fabriquer pas mal de bateaux de petites tailles (technique de moule femelle ) à titre associatif, les réponses sont souvent surprenantes et relève des apprentis sorciers. J'ai même lu il n'y a pas si longtemps dans ce forum que le mat de verre ne servait à rien dans la stratification...Sur la photo, on ne voit pas pas grand chose et Neptune pose la bonne question. Est-ce que le décollage concerne l'antifouling et est-ce que la surface sous la couche sousmarine est lisse et s'apparente au gelcoat? Si oui, il n'y a rien de très grave, il faut gratter. Si non, un délaminage ça se voit : on devine la fibre des mats et le tressage du roving. Pour les fonds j'ai vu pire et la photo ne permet pas de se faire une idée précise

09 août 2015
0

Ahhh le mât de verre, ce produit miracle...

08 août 2015
0

L'étai est louche à cet endroit. Moi je n’achète pas le bateau si on ne m'autorise pas à l'enlever et regarder ce qui se décolle.

08 août 2015
0

on dirai couches d'antifouling qui se decollent.
si je ne me trompe pas des petits coups de doigt sur le bordee sain et le bordee delaminee, ca ne fait pas le meme bruit non ? voir une petite masse de 100 ou 200 grammes sur un petit manche, juste pour tester au son. juste pour faire jouer le bon sens avant plus serieuses mesures. mais je ne connais pas les coques stratife, c'est juste une remarque.

08 août 2015
0

Une expertise me semble utile avant l'achat d'un bateau déjà quand le bateau paraît sain. Alors quand t on a un doute ....

08 août 2015
1

en examinant bien la photo ,l'étai n'occasionne pas de déformation de la coque ,il doit être là pour caler le bato sur l'arrière donc si on veut l'enlever il faut en mettre un autre plus en arrière avant .
je pense que ce sont des couches succesives d'antifouling ,il faudrait enlever ce qui se décolle et refaire des photos de bonne qualité ,
sonner la coque au maillet et en tous les cas faire une mesure d'humidité relative .
en profiter pour passer un interprotect si la coque est saine une fois toute décapée
il me semble qu'il y a un système d'antifouling à ultrasons entre les varangues
pour bien faire il faudrait les mettre à nu les traiter et les peindre
le polyester par dessus ne sert à rien c'est du cache misère .tout dépend du rapport qualité/prix mais en cas de doute ne pas acheter .
alain

08 août 2015
0

D"après la première photo on dirait une réparation faite pour boucher une ouverture . Ce bateau n'était-il pas équipé auparavant d'une embase sail drive qui aurait été supprimée?
L'étai porte sur la réparation et la coque jouant au sec les couches de strat mal posée se sont décollées du gelcoat qui est dessous ; Il faut arracher tout cela pour voir comment cela se présente au dessous de cette plaque décollée.

08 août 2015
0

Pour ma part je dirais qu'une épaisse couche d'antifouling rigidifie par 4 années au sec à craquelé suite à une déformation de la coque. Cette déformation trouve sa cause dans le patin de la chandelle qui ne porte que sur une petite surface.

08 août 2015
0

Fait sauter pour voir ce qu'il y a dessous...

08 août 2015
0

C"est quoi comme bateau ? coque stratifiée, acier, fero, bois ?
Je pencherais pour un enduit qui se décolle.

08 août 2015
0

merci pour vos nombreuses explications et solutions possibles, vous êtes au top les gars, je suis vraiment sincère.

c'est un époxy monolithique conçu dans les années 80, je penche aussi pour des couches d'antifouling déformées par le calage approximatif, je dois voir ce bateau d'ici peu; je compte le sondé et prendre des mesures hydrométriques à l'aide d'un sondeur que je louerais sur place

je vous posterais la suite et vos conseils éclairés feront probablement le reste.

je ne suis pas pressé, je vais commencer la tourné des ports de méditerranée à partir du 16 aout, il me faut un bon 10 mètres à petit prix et quelques travaux (habitacles, accastillage, moteur) ne me font pas peur, ma seule crainte concerne la coque et le gréement.

je posterais mes trouvailles prochainement

merci encore pour le temps que vous pouvez accorder à mes quelques questions qui trouveront ici des réponses moins intéressées que celles des "pro" prompte à vendre, vendre, vendre.

à bientôt sur les flots

08 août 2015
1

Bonsoir, monolithique époxy c'est plutôt bien car autant que je sache il n'y a pas d'osmose sur une structure époxy contrairement au résines polyester. De plus comme à sec depuis longtemps il ne devrait pas y avoir d'humidité dans la coque.

09 août 2015
0

D'après la fiche que j'ai trouvé il s'agirai d'une coque polyester monolithique, ce qui laisserai l'osmose possible....

www.voilesetvoiliers.com[...]=23149/

Bonne recherche

Thierry ;-)

09 août 201509 août 2015
0

ce voilier à été construit en semi-amateur au chantier Perret à la moutonne
certains on été réalisés en epoxy mais la plupart en polyester par les propriétaires
le chantier louait les moules et fournissait tout ainsi que le conseil .
à l'époque je leur vendais des moteurs ..au travers de l UA
le s'il est d'origine est à changer
alain

09 août 2015
0

Bonjour,
Avant toute hypothèse d'achat, la coque est à gratter extérieurement et à nettoyer avec soin intérieurement afin d'établir un état des lieux des réparations à prévoir.
Demander des avis, en fonction de tes compétences, choisir ce que tu dois sous-traiter et ldemander des devis.
Faire un bilan financier du total et tu verras bien si le jeu en vaut la chandelle.
Christian

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (146)

mars 2021