Osmose ou pas? Traitement ...

Bonjour,
Je suis vraiment débutant en nautisme et viens d'acheter un petit First 18 qui est en partie osmosé.
Au fil des discussions je lis tout et parfois aussi son contraire… j’ai donc un peu de mal à y voir clair, malgré des conseils judicieux déjà reçus.

Mon bateau a été repeint complètement il y a quelques années par l’ancien propriétaire.
Je note sous la ligne de flottaison plusieurs types de cloques – voir photos.

1) Des petites cloques qui ne paraissent ( ???) pas être de l’osmose puisque quand je les perce il n’y a pas de dégradation en dessous –la matière est saine et blanche (gelcoat ?), pas de liquide qui sort. Ces cloques sont très peu profondes, soit quelques 10èmes de mm.
2) Des cloques un peu plus importantes en diamètre, plus profondes aussi. Le fond n’est plus blanc, mais gris et sain.
3) 4 ou 5 cloques plus importantes en diamètre (20 à 30mm) et aussi profondes (3 à 4mm après nettoyage), avec liquide intérieur. Après nettoyage, on voit la fibre de verre.

J’ai lavé la coque à la hp + ouverture des cloques à la Dremel + nouveau lavage hp + lavage individuel à la brosse et détergeant. Séchage en cours …

Le bateau ne restera que 4 à 5 mois dans un lac chaque année.
Je veux réparer ponctuellement, et ne pas envisager un pelage complet de la coque.
Je vais donc acheter des produits de chez International, dont le fameux « Watertite » enduit époxy.

Mes grandes questions :
- Pour 1) –est-ce vraiment de l’osmose ? Oui/non ? Est-ce simplement la peinture qui cloque ? Comment réparer maintenant ? Appliquer simplement une retouche peinture ou je mastique sur la faible épaisseur ? Méthode ?
- Pour 2) – osmose ? Primaire (résine époxy) + mastic époxy ?
- Pour 3) – osmose évidente. Ok pour le séchage du mieux possible. Passage là aussi du primaire d’imprégnation époxy pour accrocher sur la fibre + mastic époxy et rien par-dessus ?

J’ai lu quelque peu les recommandations de G.Boulan… mais pas simple d’acquérir rapidement tout un vocabulaire que je ne connais pas …
Il conseille d’appliquer pour mon cas 3) du GELSHIELD (mais lequel?) + WATERTITE dans les conditions de préparation et séchage décritent pas International.
GELSHIEL PLUS ou GELSHIELD 200 sont-ils les mêmes produits? Lequel passer en primaire ?

Merci de votre aide technique.
Fred !

L'équipage
04 avr. 2020
04 avr. 202004 avr. 2020
-1

c'est le type de réparation faite avec un mastic époxy sur du polyester pas tout a fait sec
ça fait comme une pierre et quand la coque travaille ,ça se décolle .
il faut élargir à la meuleuse et stratifier sur du polyester sain avec une résine iso et du tissus genre rovimat ,finition mastic et étancher avec un primer époxy .
maintenant il faut voir le reste ,mesurer avec un tramex ,si c'est plein d'eau ,un pelage s'impose .
dans tous les cas ne pas passer d'époxy sur une coque qui n'est pas en dessous de 5% d'humidité on va l'emprisonner et c'est le pourrissement assuré .
on peut faire des réparations ponctuelles comme je l'ai indiqué et passer de l'antifouling
ou bien si on veut faire un traitement complet il faut partir d'une coque pelée et suivre toute la chaine technique .
alain

06 avr. 2020
0

Bonjour,
Merci de ta réponse.
Bien entendu, l'idéal est de laisser à terre le bateau pendant 1 an, de raboter la coque et de réaliser un traitement complet.
Pour le moment, je ne vais pas me diriger vers cela. Technique du "wait and see" ...
C'est vrai, à priori (sauf erreur de ma part) 2 écoles avec le tout époxy (International par exemple) et une autre avec du polyester et de la résine polyuréthane ( Nautix par exemple). Cette 2ème méthode parait plus longue dans la mise en oeuvre puisqu'il faut alterner plusieurs couches de résine et de mastic ... me semble-t-il.

Svp, merci de me dire à la vue des photos/descriptif si en 1) et 2) c'est vraiment de l'osmose ou pas (si possible!), et comment je répare ces 2 types de cloques.
Remerciements,
Fred!

06 avr. 2020
0

Si liquide à l'intérieur c'est de l'osmose, et au vue des photos je pense qu'il ya avais déjà eu une réparation.

06 avr. 2020
0

les petites cloques grosses comme des confettis ,autant les laisser ,les gros trous ,il faut disquer sur 10fois l'épaisseur et refaire à la résine polyester et au rovimat ,finition mastic et peinture bi composant .uniquement sur la réparation .
sur le cratère volcanique ,ce n'est pas une réparation ,le mec à collé du chwingum .
c'est n'importe quoi .
le jour ou tu seras décidé faire un traitement complet ,mais es-ce que le traitement ne vaudra pas plus cher que le malade ?
alain

06 avr. 2020
-3

Oublie l'osmose: ponçage général, élargissement des quelques gros trous à la disqueuse, sèche-cheveux, si pas de perte de résistance mécanique: choucroute en rebouchage, si perte re-strater en une fois plusieurs couches de fibre+résine polyester sur les trous, poncer à niveau, pas besoin de gel coat. Sur la partie immergée faire une barrière étanche par 3 couches de primaire epoxy finition poncée ou pas, anti-fouling en finition. Et c'est reparti pour 10 ans!

06 avr. 2020
0

on ne met pas d'époxy sur une coque non pelée et surtout pas sèche et pleine de cloques percées ou non ,c'est jeter l'argent par dessus bord ,et surtout l'année d'après tout se décolle .
j'ai un ami qui l'a fait,malgré que le lui ai déconseillé ,j'avais prix la mesure au tramex environ 15% ,l'epoxy partait par plaques avec une spatule .
alain

06 avr. 2020
0

Bonjour
Si c'est de l'osmose en générale quand on perce une cloque le liquide a l'odeur du vinaigre blanc.

06 avr. 2020
0

Ce que je me dit, en voyant la coque, c'est que sous la peinture/gelcoat, il doit y avoir plein de cloques. Du coup, si j'ai bien compris ce que tu veux faire c'est une réparation provisoire avant d'attaquer toute la coque un jour (peut-être).

06 avr. 2020
0

Salut,
Merci à tous de vos réponses volontaires et sympathiques.
Tout le monde y va de son avis ... mais je reprécise que:
- *Je ne veux pas refaire tout le bateau *qui du reste est en très bon état. Je l'ai payé 3400€ et ne veux en aucune manière investir le tiers du prix.Donc uniquement des réparations ponctuelles.
- ok pour le séchage, les 5% et le tramex... mais les questions ne sont pas là!

  • Le gros cratère en photo 3) est le seul de cette importance. 2 ou 3 autres de la moitié de cette taille et bien moins profond, et toutes les autres cloques sont de la taille des cloques 1) et 2).

Alors svp:
- en 1) superficiel je fais quoi?
- en 2) un peu plus profond je fais quoi?
- en 3) époxy ou polyester? Faut-il placer une couche de tissu de verre sur si peu en diamètre???
J'ai lu maintes fois qu'il ne faut pas placer de polyester en immersion- Alors? Guerre des 2 écoles?

Sur du ponctuel comme pour mon bateau, quelle est "LA" solution?
Fritz the cat pour le polyester et Alain Chado pour l'époxy?

Personne ne répond: GELSHIEL PLUS ou GELSHIELD 200 sont-ils les mêmes produits? Lequel passer en primaire avant le watertite ?
Allez, merci d'être précis dans vos réponse.
Fred!

06 avr. 2020
2

je ne sais pas si tu comprends ce que je t'explique,
mais je ne vais pas me répéter encore une fois .
je pense que tout le monde a compris sauf toi .
bonne soirée quand même .
fais ton choix ,mais le bon .
alain

06 avr. 2020
-1

Normal, je suis débutant et je le répète pour la 3ème fois ... je ne suis pas "tout le monde".
Si je savais quoi faire et comment le faire je ne serai pa
Quand on me parle de "choucroute / il faut disquer 10 fois l'épaisseur - mais l'épaisseur de quoi? /
- stratifier sur du polyester sain avec une résine iso et du tissus genre rovimat -ok mais tu fais comment?Quoi? 1 couche de tissu+ polyester - plusieurs couches?
,finition mastic et étancher avec un primer époxy .

06 avr. 2020
0

Oui, je ne serai pas ici si je savais, logique non?
Alors, je demande une méthode PRECISE, avec des détails, sinon c'est pas la peine de répondre pour dire "t'es le seul à ne rien comprendre". Tu vois?
Fred!

06 avr. 2020
0

10 fois la profondeur du trou. Si tu répares un trou de 5 mm de profondeur, il faut faire un cratère en pente douce de 50 mm de rayon.
Pas de choucroute pour te trou N° 3, tu fais un beau cratère et tu stratifies des pièces de largeur dégressive.
Tu peux t'inspirer de la vidéo suivante :

07 avr. 2020
1

Le pôvre...reprendre les fondamentaux
Pour le diagnostic: poncer ou peler tout ce qui a été appliqué sur le gel-coat d'origine permet de voir l'état du gel coat, s'il est adhérant, farine, cloque....Si c'est pas bon; aller plus profond, donc virer le gel-coat et toute les couches de polyester qui sont plus ou moins solides, délaminées, pleines d'air..... On peut y touver un liquide ou une certaine humidité. Si cela sent le vinaigre c'est qu'il y a eu un phénomène d'osmose causé par la porosité du gel-coat. Si cela ne sent pas, tu as peut-être le corona, alors tu te confines et tu vas chercher un copain qui vient de faire son test ou qui a retrouvé ses facultés.
S'il s'agit de quelques trous et que le reste est sec, ou te parait sec, alors tu arrêtes là les opérations destructives d'ensemble.
Il reste à reconsolider les trous: les élargir jusqu'à la partie saine pour permettre un bon remplissage, puis s'il y a encore une bonne résistance dessous, après avoir lavé, séché, dégraissé à l'acétone, appliquer un mélange de fibre de verre/résine polyster + catalyseur dite "choucroute" (puisque ta coque est polyester). Cette choucroute peut être remise en forme rapidement dès la prise, quelques minutes. Pour la finition attendre le durcissement complet environ 8h dans de bonnes condition de température (réchauffement au sèche-cheveu ou autre).
Si tu passe au travers de la coque, alors, placer une contreplaque à l'intérieur, j'utilise du rhodoïd tenu par des fils passant par des trous percés au périmètre, puis plusieurs couches de fibre de verre bien imprégnées de résine catalysée sans laisser de bulle d'air. Après durcissement ponçage à la disqueuse et finition papier de verre. Eviter l'échauffement en abrasant, sinon ça ramollit et bourre l'abrasif.

Ensuite il s'agit de rendre étanche la structure polyester de toute la coque immergée.
Pour faire, il n'est pas nécessaire de l'enduire de gel-coat qui à long terme devient poreux et qui, et cela n'est pas connu, pour bien polymériser, doit être en couche de 2mm mini.
Donc: primaire epoxy en 3 couches qui va assurer un bon accrochage avec le support, une bonne étanchéité et l'accrochage avec l'anti-fouling.

Cela me semble être la solution raisonnable dans le cas que tu nous as exposé.

Sinon pour la totale: pelage complet, lavage abondant, séchage air chaud, application d'un neutralisateur de sels au sens chimique destiné à éviter le phénomène de pompe à eau de l'air ambiant durant la phase de séchage; remise en forme-remplissages-rebouchages,
Finitions comme ci-dessus.

Ouf, quel boulot de ouf!
Comme Didier Raoult, je dirais: il y a peut-être d'autre méthode, mais cela, elle marche!

07 avr. 2020
0

Bonjour,
Merci de tes conseils détaillés ... j'ai bien compris!
Je viens de récupérer un testeur d'humidité au labo de la Ste pour laquelle je bosse, et je vais regarder ou en est le séchage de la coque. Le bateau est hors d'eau depuis 5 mois, et j'ai ouvert les cloques depuis un mois.
A suivre ...
Remerciements,
Fred!

08 avr. 2020
1

En tout cas, refaire de petites zones à l'époxy en pensant que ça suffira, même si le prix d'achat du bateau est faible fera que cette petite dépense d'argent, de matériel et de temps tombera en plaque en un an ou deux et que l'osmose se généralisera bien plus vite.
Mais tu as l'air de ne pas vraiment entendre les quelques conseils de bon sens.
Vu les photos, je pèle tout et fais un traitement complet, même si le prix du bateau est d'un euro symbolique sauf si tu veux mettre ton argent par la fenêtre.
Après, tu pourras naviguer sereinement pendant des années ou revendre un bateau qui sera redevenu sain et d'une durée de vie incomparable.
Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs...
Je suis passé par là avec un bateau qui n'avait pas la coté du First et avait plus de 40 ans lors de son traitement.
J'ai navigué ensuite et l'ai revendu d'un claquement de doigts à cause du traitement...

08 avr. 2020
0

Tu as raison ... je n'entends pas le fait de refaire tout le bateau pour le moment, ça c'est sûr et je l'ai déjà dit.
Mais tu n'as pas l'air de vraiment entendre mon désir de ne pas me lancer dans un chantier complexe et coûteux cette année! C'est permis ou pas?
Je parle de réparation, pas de réfection complète !!!
Fred!

08 avr. 2020
0

"Mais tu n'as pas l'air de vraiment entendre mon désir de ne pas me lancer dans un chantier complexe et coûteux cette année! C'est permis ou pas?"
Dans ce cas, pas de problème !

08 avr. 2020
1

Quelques conseils qui n'engage que moi.
Pour moi il faut éviter le lavage HP c'est le meilleur moyen de faire pénétrer de l'eau dans une coque.
Après pour l'osmose il faut savoir que c'est un processus qui s'inverse lorsqu'un bateau est hors d'eau.( Plus ou moin long)
De plus il n'y a pas de bateau qui ce soit détruit a cause de l'osmose.( A ma connaissance du moins)
Sur un bateau pas chère je ne m'embêter pas a peler la coque car la restratification ne sera jamais aussi solide que celle d'origine fait dans un moule.
les couches sont appliqués les unes après les autres avant durcissement complet.( Meilleur adhérence).
Après contrairement a ce que l'on peu croire il y a plus de phénomène d'osmose en eau douce.
Moi je ferait les petites réparation et je naviguerais.
Souvent lorsque l'on fait une tres grosse rénovation, on passe plus de temps a terre que sur l'eau , et quand on a fini on revend le bateau.
Bon courage a toi
Gigi

08 avr. 2020
0

Merci Gigi de ton pragmatisme!
Fred!

08 avr. 2020
0

Pas de souci , moi je comprend l'envie de refaire entièrement un bateau car j'en est déjà fait 3
Si c ton envie fonce , personne pourra t'en empêcher, et c 'est enrichissant .
En plus je viens d'acheter un first 24 en bonne état , mais c plus fort que moi il faut que je le décortique!!!!
Quand je travail decu c'est les vacances qui commence .
Il y a quand même des choses que je ne referais plus.
J'ai surtout envie de naviguer avec , cela me démange .
Bonne journée a toi
Gigi

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (72)

Litiri

novembre 2021