osmose -j'hésite!

Bonjour à tous les marins!
J'ai un class 8 sur le léman que j'utilise pour la régate (et que j'adore!).

Coque:
Un peu d'osmose, normal, le bougre a 35 ans et comme vous le savez, l'osmose est plus rapide en eau douce.
En ponçant autour des bulles, je me suis aperçu que les tâches d'eau étaient bien plus étendues que les zones de petites bulles d'osmose. Alors on ponce, on ponce et rapidement on se trouve à poncer toute la coque, pas jusqu'à la fibre, mais comme en bâtiment, jusqu'au support sein et sec.
J'ai enlevé l'antifooling, le gel coat sous lequel j'ai trouvé les traces d'humidité et avant la fibre, il reste une couche blanche saine, que j'ai laissée.
Le bateau a séché tout l'hiver et je dois maintenant refaire l'étenchéité.
Je m'apprête à faire plusieurs couches d'epoxy 2 composants (VC tar) qui est le produit que tout le monde utilise ici en eau douce, puis le recouvrir d'antifooling.

Pour la quille:
Elle rouillait au travers de l'antifooling par endroit.
Je l'ai mise à nu à la disqueuse abrasive. C'est efficace mais ça laisse quelques traces. j'ai donc passé un mastic epoxy pour la lisser. Je pence poncer, passer un antirouille, un aprêt puis lantifooling.

C'est juste? si je fais ça bien, je n'aurai plus de surprise (sans jeu de mot) pour les prochaines années?

Merci pour vos conseils éclairés et expérimentés!

L'équipage
05 mai 2019
05 mai 2019
0

une seule chose à dire avant de commencer :
mesurer l'humidité résiduelle au tramex -de 5%
autrement si c'est supérieur on emprisonne l'humidité
alain

05 mai 2019
0

si tu as crevé ttes les "bulles" tu dois avoir des trous ds la fibre que tu as dû nettoyer et par où s'écoule l'eau contenue ds la fibre
si tu n'as pas atteint la fibre, je doute que le résultat soit bon, ou alors ce n'était pas de l'osmose, mais des bulles sous antifouling
l'osmose a lieu entre la fibre et l'eau à travers le gel coat qui, lui, n'osmose pas
en général le gel coat éclate puisqu'il gonfle
de mémoire qd on ponce les bulles, du liquide coule de la "plaie", avec une odeur de
vinaigre, après séchage on bouche les trous avec du mastic spécial (watertite, époxy), ou mastic polyester (spécial sous flotaison)
si tu sors ton bateau souvent (régate oblige non ?), et le laisse à terre, je pense que tu peux te passer du vc tar, 7 couches à passer en respectant les temps de surcouchage, c'est pas de la tarte
si l'état de la coque le permet, après mastiquage et ponçage, tu passes de la peinture "chlorée", qui accroche bien sur tous support, 2 ou 3 couches puis AF, pareil sur le lest
peut être d'autres contributeurs éclaireront ta lanterne
bon courage
JL.C

05 mai 2019
0

Il manque un élément : le taux d'humidité qui reste dans la coque. Il faut le mesurer et s'assurer qu'il est assez bas avant d'appliquer l'époxy.

05 mai 2019
0

Merci beaucoup.
Il y avait bien le liquide à l'odeur caractéristique de vinaigre dans les bulles (diamètre 1mm, 2 pour les plus grosses, peu nombreuses sans dout une 100aine sur toute la coque). J'imagine un début d'osmose.

Je vais tenter de trouver l'appareil Tramex pour mesurer l'humidité.

J'ai du mal à comprendre ce que sont les 2 couches blanches après la résine. Un gelcoat puis un traitement antiosmose ? (qui pèle par endroits); humidité emprisonnée peut être!

06 mai 2019
0

bonjour
a tu des photos des " 2 couches blanches " certains pourront peu etre te dire ce que c'est .

salut

06 mai 2019
1

Bonsoir Palbax,

As-tu passé régulièrement le jet d'eau voir le karcher sur la coque afin de faire sortir l'acide résiduel ?

As-tu pensé à retirer toutes les vannes afin de revenir également sous les vannes à la fibre (sinon l'osmose repartira de là) et en profiter pour les changer !

Ensuite il faut bien laisser l'air circuler sous la coque car c'est la meilleur façon de la faire sécher.

Nous attendons tes photos

Eric

13 mai 2019
0

Oui. Si la coque a séché tout l'hiver au sec sans rien faire dessus, sans aucune action qu'un décapage (jusqu'à quoi exactement?) du gelcoat et crever les bulles d'osmose, ça va revenir vite.
Il aurait fallut rincer au nettoyeur HP chaque semaine la coque après décapage complet (jusqu'à la fibre) et perçage des plus grosses bulles car apparemment il y a vraiment de l'osmose sur cette coque en eau douce...
Enduire avec un mélange maïzena et bicarbonate de soude après chaque rinçage pour accélérer la passivation de l'acide.
Un Tramex pour mesurer l'évolution du traitement.
Là, on est sûr du résultat et de la pérennité finale du travail.

13 mai 2019
0

Pour la quille, n'aurait-il pas mieux valu passer l'antirouille (supposé s'accrocher au métal) avant le mastic epoxy?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (120)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021