osmose importante sur un bateau modeste

Bonjour à tous,
j'ai acquis depuis peu un Sylphe Dufour de 67.
à première vu il ne semblait pas atteint ou très peu par l'osmose.
L'ancien propriétaire a masqué par un antifouling épais une osmose importante que je n'ai su décelé ("c'est son premier bateau...le pigeon idéal").
Le bateau est au sec depuis 3 mois, j'ai poncé l'antifouling grossié et ai découvert des bulles d'osmose de la taille d'oeuf de poule...
J'ai fait sauté ces bulles délaminées, puis j'ai rincé le tout, en espérant faire descendre le taux d'humidité .
Je compte laissé sécher, puis rebouché à l'enduit époxy, appliqué une résine époxy par dessus puis l'antifooling classique.
pour des raisons de cout il ne m'est pas possible de peler le bateau ni de le faire sécher en intérieur.
J'aurais aimé avoir vos avis et expériences à ce sujet.
Est-il possible de se retourner contre l'ancien propriétaire alors que l'acte de vente précise:"en l'état".
merci pour vos réponses

L'équipage
14 oct. 2008
14 oct. 2008
0

bien
nettoyer toutes les bulles un outil très bien pour cela la lime électrique utilisée en pointe jusqu'à trouver la partie saine ça se voit à l'œil bien rincer à l'eau douce et laisser sécher à l'air pour plus de tranquillité tu lui fait une jupe avec du film plastique tu laisses sécher 1/2 mois tout dépend du temps dont tu disposes et un peu de la région ou est le bateau dans le sud c'est plus rapide qu'à Lille, rebouchage au mastique époxy pour le s moins creuses et à la choucroute ou époxy chargée pour celles qui feraient plus de 3/4m/m de profondeur il y a chez tous les fabriquant de peinture un produit à base d'époxy à passer au rouleau 2/3 couches et anti fooling

14 oct. 2008
0

époxy chargé?
Merci pour ta réponse Daniel,
qu'appeles tu "époxy chargée"?
je suis en Bretagne,donc je pense qu'un demi mois ne sera pas suffisant pour le séchage...

14 oct. 2008
0

epoxy chargée
c'est mélanger avec l'époxy et le durcisseur de la silice en poudre qui va faire un mastique avec une onctuosité que tu choisis plus c'est mou plus ça coule, plus c'est épais plus c'est dur à mettre ne place à réserver sur de petites quantité dans des trous un peu profond

14 oct. 2008
0

osmosemasquée...?
est-il possible de seretourner contre l'ancien proprio?

14 oct. 2008
0

si tu peux
démontrer que le vice est caché oui mais la preuve va être difficile à apporter encore que si tu a des temoins des photos etc mais peut etre le fait de menacer de faire des poursuites le vendeur fera peut être un geste en remboursant une partie du prix ou en reprenant le bateau un bon arrangement amiable est souvent plus intéressant qu'un mauvais procès

14 oct. 2008
0

des cloques
osmotiques de la taille d'oeufs de poules cachées par de l'antifouling ? :tesur:

14 oct. 2008
0

Pourquoi un Sylphe
un bateau modeste?

Un bon bateau, tu vas te régaler.

RV

14 oct. 2008
0

L'osmose n'est pas un vice caché!
Il est maintenant reconnu par la jurisprudence depuis plus de 10 ans que c'est une conséquence d'un vieillissement normal des matériaux.
Si les cloques sont si grosses, il est surprenant qu'une épaisse couche d'antifouling ait suffi à les masquer.
As-tu fait sortir le bateau de l'eau avant d'acheter?
Effectivement, dans ce cas, la meilleure solution est de faire venir dare dare un expert et ensuite discuter avec le vendeur.

Cela m'est arrivé il y a 10 ans, lors de l'achat de mon EdM.
J'avais attaqué d'enlever les multiples couches d'anti fouling et j'ai découvert le phénomène, sous forme de points étoilés en quelque sorte.
L'expert appelé a conclu très vite, puis j'ai repris contact avec mon vendeur qui s'est d'abord fait un peu tirer l'oreille. Il ne voulait pas en entendre parler. Sans doute après avoir pris conseil, il a accepté, via l'expert, de prendre en charge 50% des travaux. Le point négatif est que j'ai perdu ma première saison.

Après dégagement des cloques, rinçage, etc... il ne faut pas compter que le polyester soit sec en 2 ou 3 mois. IL faut compter entre 6 et 9 mois, en plein air.

14 oct. 2008
0

en plus
si tu as la possibilité de consulter voile magazine de la première année (la meilleur après comme les autres c'est de la soupe) il y a un sylphe qui a été complètement refait de la quille au mat très bien fait et tous les aspects ont été traités. Je crois même qu'un N° spécial à été édité faisant le rappel de tous les n° concernant cette remise à neuf

15 oct. 2008
0

voile magazine
Je me suis procuré le hors série...précieux.

16 oct. 2008
0

"guide d'entretrien de votre bateau"
quelqu'un sait-il où se procurer ce livre de Christian Marbach?

14 oct. 2008
0

Il aurait fallu que tu fasse venir un expert
dès la découverte des bulles et faire un constat d'huissier avec mise en demeure, cela a souvent au moins l'effet d' impressionner le vendeur indélicat, et ensuite on est + à l'aise pour chercher un arrangement financier .

14 oct. 2008
0

oublie toute vendetta
tu n'aboutiras à rien, perdras ton temps, ton argent et au pire finira par detester ton bateau, ce qui serait vraiment dommage.
Concentre toi sur sa renovation, l'osmose n'a jamais empeché de naviguer, et n'enlevera rien aux qualités et à la sécurité de ton bateau.
Tu vas te regaler avec cet engin là.

15 oct. 2008
0

Moluva a raison
c'est un problème qui va te demander du boulot, un peu d'argent et du temps, mais reste positif et dépense ton énergie pour le bateau et pas contre quelqu'un ou quelque chose, ça sera beaucoup plus rentable et plus satisfaisant.
Et personnellement, je pense que même si tu as le droit pour toi, c'est loin d'être gagné.

14 oct. 2008
0

karcher
bonjour je m'explique , sur mon ancien canot il n'exister pas encore de robot pour le gel coat.
j'ai louer un kacher sur lequel on peut monter une buse special qui a un plongeur.
en fait tu as une buse a un tuyaux que tu met dans du sable ( sablage batiment )
attention tu travaille quand meme avec l'eau qui aspire le sable et le projete sur la surface.
il existe different grain de sable le plus fin avait suffit(plus il est gros plus il est agressif )
seul hic le sable mouiller ne passe plus donc faire gaffe de pas mouiller les sacs.
moi j'avais pris une poubelle propre , mis le sable dedans , un plastique dessus et la tige plongeuse a travers.
ensuite ben faut ke le carenage accepte,bien te proteger,et voila , a oui le sable ben il tombre par terre apres tu peu l'enlever a la brouette.voila mais peu etre qu'il se fait d'otre systeme du meme style maintenant.
amicalement marco

15 oct. 2008
0

Salut
Il me semble avoir lu que d'enlever le gelcoat au karcher + sableuse risquait de provoquer un enlèvement excessif de matière et d'introduire de l'eau ou de l'humidité dans les couches saines de polyester. Ce qui n'est pas rédhibitoire (sauf l'enlèvement excessif de matière) mais nécessite un sèchage bien plus long, de l'ordre de six mois.

Russeblanc ne parle que de gratter là où il y a des bulles. Je suggère d'enlever TOUT le gelcoat car il faut traiter par un revêtement epoxy toute la surface immergée. Faute de quoi, l'osmose reprendra aussi sec (si je puis dire) autour des bulles déjà traitées. D'autre part, si les cloques sont aussi profondes que décrites, il reste pobablement peu de polyester sain en épaisseur. Plutot que de remplir au mastic, il convient de rappliquer des strates de tissu enduit afin de restaurer l'intégrité mécanique de la coque. Enfin, un grattage complet mettra en évidence les autres bulles en cours de formation.

Un sacré passe-temps, en somme. Bon courage, donc.

16 oct. 2008
0

enlever tout le gel coat ...
d'accord mais dois-je vraiment passer par un pelage(très honéreux), ou vais-je pouvoir en venir en venir à bout avec ma fière ponceuse...?
une autre technique est peut ètre plus efficace..?

15 oct. 2008
0

avant
D'employer des méthodes hardes met nous des photos ce sera plus facile de te donner un avis sérieux.
faire venir un expert pourquoi pas mais en raison de la valeur vénale du bateau rapport qualité prix c'est moins que moyen je pense qu'un contact amiable avec le vendeur devrait pouvoir arrondir les angles en gardant la possibilité de mise en demeure ou autres poursuites au cas ou il refuse toutes solutions amiables
Il ne faut pas confondre diamètre des bulles et profondeur, le diamètre n'a d'importance que le traitement local la profondeur si vraiment importante peut demander une remise en question d'un travail plus important mais de là à faire des emplâtres de fibre plus résine ???

15 oct. 2008
0

PS en plus
des photos si tu mettais ta localisation un matelot de ton secteur pourrait peut être te donner un avis

16 oct. 2008
0

En ce moment
sur la cale du Légué, il mettent à nu un challenger (8M), au sablage et eau. (hydraugommage.)Le résultat semble pas mal, quoique très laborieux.
A coté, un pelage est en cours sur une autre coque, au rabot...fait dans la journée. (9m)

16 oct. 200816 juin 2020
0

photos
j'ai également mis à jour mes coordonnées...

16 oct. 2008
0

belle osmose ouais
si tu ne veux pas peller les coques, c'est cher par rapport à la valeur du bateau lui même, moi je degagerais chaque cloques avec un outil type dremel et une petit fraise puis sechage tel quel quelques mois au moins jusqu'au printemps avant de reboucher au mastique epoxy puis primaire epoxy type vctar ou interprotect (3-4 couches) une fois la coque séche au printemps.
ça devrait permetre de stopper le phénoméne.

16 oct. 2008
0

Osmose très classique, apparemment,
qui nécessitera certainement un décapage complet du gel coat.
Des rustines seraient certainement pire, car le phénomène se diffuse dans l'épaisseur du stratifié qui est humide dans sa totalité.
Donc, sous nos climats, probablement au moins 9 mois de séchage avant de pouvoir appliquer ma première couche de mastic époxy.

16 oct. 2008
0

idée peut-être saugrenue, mais . . . . . .
rabot à bois électrique
prendre des vieux fers usagés, leur mettre un coup de disque de meuleuse fin de façaon à faire des petites encoches fines, transformer les fers en sorte de "peignes"
passe réglée à +ou- 0,5 mm

la viesse de rotation étant de +ou- 10000t/mn, ça devrait le faire, non ???

16 oct. 2008
0

Ben moi,
Je me suis tout tapé à la disqueuse, environ 30 m2. Le rabot ne va pas dans les parties convexes et je dirais que le risque de brouter et entamer les couches saines est trop grand si on a pas l'outil bien en main. Inconvénient du discage, le dégagement de poussières nocives, mais je faisais ça avec un bon masque et des cartouches à Port Leucate les jours de tram. Super pour nettoyer tout en meulant, la tram. Avec une perceuse et un gros disque avec grain maousse costaud, ça peut aller. Le sablage est bien car il nettoie mais doit être fait très très soigneusement pour ne pas trop enlever de matière. Il ne fait pas de poussière mais quel nettoyage après...
Au vu de la photo, y a pas photo (ha! ha!), c'est pelage complet, rinçage soigneux, sèchage long, masticage epoxy, ponçage, enduit traitement, ponçage, rattrappages, ponçage, peinture epoxy, bref la totale.
Dans tous les cas, le coût est principalement de la main d'oeuvre, c'est pourquoi il faut se retrousser les manches et faire sien le vieil adage "je ponce, donc je suis".

16 oct. 2008
0

Quand meme !
J'en avais jamais vu comme ca...
Quand meme, tu devrais tenter de negocier "un truc" avec ton vendeur ! :-(
Tu vas y passer du temps, qu'au moins t'essaies de negocier la majeure partie des produits ? (Mine de rien, tout bout a bout, ca coute quand meme, non ?)

Au "char" ca doit aller assez vite (ponceuse a bande, beaucoup plus "mechante" a grain egal qu'une orbitale) ???

Bon courage, taffer sur son bateau comme ca, ca doit "creer des liens" ....

Ha si, un truc que je pige pas bien c'est l'utilisation preconisee (systematiquement, donc je ne remets bien sur pas en cause hein !) de resine epoxy apres sechage.
Le poly a tenu qqs annees quand meme, pourquoi ne pas reparer au poly ??
A+, Laurent.

16 oct. 2008
0

a oui la
il faut tous peler pas le choix un traitement local n est pas envisageable bonjour les frais mais le problème ces que l osmose n est pas un vis cacher alors de négocier avec l ancien proprio

16 oct. 2008
0

j oubliait
vue que tu a l air d etre de la roche bernard va chez marine arzal et demande leur un devis

17 oct. 2008
0

Rechercher
En tapant "Osmose" dans "rechercher", tu trouveras plus de 1000 réponses traitant du sujet. Il y a même un ou plusieurs articles sur l'osmose mais le classement des articles ne facilite pas la recherche.

Voici un post que j'avais mis il y a quelques mois.

On peut le faire soi-même - 08-03-2007 00:59 -


Je ne peux que faire part de ma modeste expérience en la matière. Au printemps 1991, en préparant mon First 25 pour la pose de l’antifouling, je constate la présence de cloques sur la coque. Un «spécialiste», présent sur le chantier confirme bien l’osmose.
Après réflexion, je décide de traiter moi-même, en suivant les conseils du «pro».
1) Enlever le vieil antifouling avec un décapant (International) et du thinner cellulosique.
2) Peler le gel-coat + les 2 couches d’epoxy Gelshied mises 1 an avant, ce qui confirme l’inutilité d’un traitement préventif sur une «vieille» coque. Toujours sur les conseils du pro, j’ai utilisé un décapeur thermique avec variateur électronique pour pouvoir contrôler la température. Il est impératif d’avoir un grattoir ou couteau de peintre bien affûté et des gants pour éviter les brûlures surtout quand on attaque le dessous de la coque.
L’avantage du décapeur sur la ponceuse est l’absence de poussière et aussi le fait qu’on n’entame jamais la fibre de verre (je n’ai pratiquement pas utilisé d’enduit).
3) Un rapide coup de papier verré gros grain, à la main et la coque pouvait sécher (presque un an).
4) Tous les 15 jours, 3 semaines, lavage de la coque au « Karcher » pour éliminer les résidus résultant de l’osmose (poudre blanchâtre).
5) En avril 92, ponçage un peu plus soigné, à la ponceuse vibreuse peu agressive pour éliminer les quelques fibres relevées par le Karcher.
6) Dégraissage de la coque à l’acétone (on a toujours une main qui traîne sur la coque pendant le travail).
7) Dix couches de primer époxy Interprotect (International) pour arriver à une épaisseur acceptable et à raison de 2 couches par jour.
8) Un primer d’accrochage pour l’antifouling et puis …. à l’eau. OUF !

Coût du traitement à l'époque : environ 300 euros

Le traitement a tenu 10 ans, puis les cloques sont revenues et j’ai revendu le bateau en perdant 2 à 3000 euros à cause de l’osmose.

Il faut savoir qu’un traitement osmose dans un chantier coûte de 3 à 5000 euros et plus suivant la taille du bateau et n’est garanti que 5 ans.

17 oct. 2008
0

d accord perelandra
mais ces que le produit qui est garantie et non la pose ce qui est bien souvent source de dilemme avec les chantier car tous le monde font du traitement alors qu il ne sont pas équiper alors méfiance a tous le monde pour ça.

18 oct. 2008
0

et je suis pas
d accord car bien souvent les fabricants de produit garantisse que le produit pour cause j ai traiter un bateau pour récidive 2 ans après traitement et il y avait litige avec le fabricant et le chantier en faite il se renvoyait la balle pour savoir qui devait payer. je suis d accord avec toi que ca pourrait sembler de l arnaque mais ces le piège a pognon l osmose alors méfiance quand vous devez traitez votre bateau par un chantier

18 oct. 2008
0

Garantie
Non Douarhamor. La garantie couvre le traitement entier (époxy + mise en oeuvre) sinon c'est de l'arnaque.
Dans le port zélandais où j'ai mon bateau, le chantier Moverbo est spécialisé dans le traitement de l'osmose : une dizaine de bateaux en permanence en cours de séchage sur le parking et plusieurs bateaux en traitement dans les ateliers. Garantie totale de 5 ans et travail superbe ... Le prix aussi... :-p :-p :-p

17 oct. 2008
0

décapeur thermique
tu dis qu'il faut un décapeur thermique pour n'enlever que le gelcoat,
mais ne devrais-je pas enlever un peu de fibre pour aider au sèchage, vu l'état d'avancement de l'hydrolyse??

18 oct. 2008
0

Correction
"Moi, après avoir enlevé le GELCOAT au décapeur"

18 oct. 2008
0

Oui et non
Le problème de la ponceuse, que ce soit à bande ou "orbitale", c'est que si on appuie un peu trop ou qu'on est distrait, on risque de transformer la coque en champ de bosses et qu'on enlève aussi bien la fibre "saine" que la fibre atteinte. Il n'est pas toujours facile de s'arrêter au gelcoat.
Moi, après avoir enlevé la fibre au décapeur, je n'avais que des petits "trous" sous les cloques(grosseur d'une tête d'allumette au petit pois)que j'ai "nettoyés" puis rebouchés à l'enduit.
Mais si tu as des plaies plus importantes, tu ne vas quand même pas poncer toute ta coque jusqu'à la fibre saine. Tu nettoies par grattage ce qui est atteint et tu rebouches, mais au moins le "galbe" de ta coque n'est pas touché.

17 oct. 2008
0

Tu me confirmes dans l'idée
qu'il faut laisser un bateau poly plusieurs mois au sec tous les ans, c'est sur que le sylphe est peut etre resté dans l'eau 40 ans !
remarque mon voisin à Bilbao avait un des premiers arpege qui avait été sorti une fois par an 2 jours pour l'antifouling et pas une cloque
le probleme du sylphe est peut etre qu'il a eu un traitement preventif il y a 10 ou 15 ans qui a entrainé cetet réaction ??
ca devrait se voir
enfin j'espere que le prix n'était pas élevé
Bon courage
Jean

de l'osmose camouflée sous un antifouling (tres ) epais c'est quand meme de la mauvaise foi ? meme si l'osmose n'est pas un vice caché ?

13 déc. 2008
0

Je pèle votre osmose directement sur site.
Le pelage est la meilleure technique pour s'attaquer à votre osmose.
Ensuite, un léger gommage des oeuvres vives si necessaire (Chez International, ils le conseillent avant le gelshield pour une meilleure accroche apparement, je ne suis pas convaincu!), un bon rinçage....ensuite c'est votre boulot, rinçage de temps en temps et 6 mois de séchage (en moyenne) avant traitement.
Si celà vous interesse, prenez RDV sur airgom@orange.fr ou au 0672693395, j'ai un site en construction où je mets des photos. Basé dans le Pas de Calais, je parcours le pays, avec des frais de déplacement en rapport, je peux supprimer ces frais si plusieurs embarcations sont à peler. Personne ne s'est plaint de mon travail jusqu'à présent et mes conditions tarifaires sont, semble t'il, fort acceptables.
A bientot.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

novembre 2021