osmose: enfin vice caché!

Maintenant que le pb de l'osmose est bien cerné, beaucoup de neophytes en paient les frais. D'un autre côté, il est facile (mais un peu plus cher rapporté au prix final, je le sais) de construire tous les nouveaux bateaux avec des résines appropriées. Alors pourquoi ne pas modifier la législation pour tous les canots fabriqués à partir d' aujourd'hui?

L'équipage
16 oct. 2007
16 oct. 2007
0

Pourquoi
Pourquoi faire une legislation, une de plus ?

Les acheteurs se tourneront vers ce qui leur convient. Subsistera ce qui les usagers auront besoin.

De la meritocratie, en quelque sorte :o]

16 oct. 2007
0

la solution deluxe c'est l'epoxy, non ?
seul Hanse offre cette option, sauf erreur de ma part. les chantiers utilisent des resines vynilesters depuis des années, en principe c'est etanche

aux Etats Unis, beneteau interdit tout poncage des coques neuves avant antifouling, sauf ultar doux a l'eau ... sinon la garantie anti osmose est perdue

16 oct. 2007
0

Je crois
qu'il n'y a pas beaucoup de chantiers qui prennent encore le risque d'utiliser des gelcoats susceptibles d'osmose.

Par contre, l'acheteur peut demander une garantie spécifique, mais je doute qu'elle aille au delà de cinq ans.

Quand à légiférer !?? Interdisons aussi le bois, il risque de pourrir ! :reflechi:

16 oct. 2007
0

oui oui oui
surtout le CP à bouchain ;-)
:-D :-D :-D :-D :-D :-D

16 oct. 2007
0

oui mais a ce moment la
persone n achete de bateau car tous les materiaux finisse par avoir des souci le fer rouillle alu ce bouffe electrolyse le polyester osmose le bois pourry il reste quoi la alors l epoxy mais vue le prix combien de plaisancier en acheterai un !!!!! repond ???????????

16 oct. 2007
0

...
Parlons d'hydrolyse.

16 oct. 2007
0

je suis pas d accord
tous les gel coat sont subsetil d osmose car il sont tous poreux alors il aura toujours le problème de plus si les épaisseur était suffisante il aurait moins de risque et pour ceux qui on des doutes alors il ne faut pas acheter du polyester mais de l epoxy ce tout comme ça pas de problème

17 oct. 2007
0

Vice caché et législation
Bon, inutile de légiférer sur le sujet, c'est déjà fait, de façon générique : c'est la garantie des vices cachés induite dans tous contrats de vente.

Mais si par malheur, vous découvrez de l'osmose sur votre bateau, le risque pour vous, pauvre acquéreur infortuné, est de vous voir opposé une clause de déni de garantie dès lors que vous aviez la possibilité technique de vous rendre compte avant l'achat de la présence d'osmose.

Eh oui, les appareils se démocratisent (j'ignore s'ils sont efficaces, ce qui pourrait nuancer mon propos d'ailleurs) et il vous est possible de vérifer par vous même, ou de faire vérifier par expert, si la coque est saine.

Je comprends qu'un tel examen est rare sur une occasion de faible prix, il est impératif sur une unité plus ... conséquente.

17 oct. 2007
0

Hanse Epoxy
C'est vrai que l'epoxy c'est pas donné, option facturée 7500 € sur mon H370. Dans mon esprit c'est un argument commercial à la revente.
L'autre avantage c'est que ça sent beaucoup moins fort quand c'est neuf (dans certains bateaux en polyester c'est irrespirable pendant 6 mois - bonjour les vapeurs de styrène)

Dans le cas d'un bateau d'occasion il est rare d'avoir une mesure du taux d'humidité valable, il faut que le bateau soit resté sur ber pendant 6 mois pour que ça veuille dire quelque chose.

La meilleure des garanties reste la mise au sec quelques mois par an.

17 oct. 2007
0

NIckel ...
l'option est plus cher qu'un traitement que tu n'auras peut être jamais à faire ...

j'adore ...

17 oct. 2007
0

je pense pas ..
je suis certains que ça coute moins ...

en plus cela permet de repartir sur une carène nickel, chose qu'il est de tout façon bon de faire après quelques années

17 oct. 2007
0

si c'est fait dans
les règles de l'art et suivant les normes environementales, aujourd'hui pour un 11 m on doit pas être loin des 12000 à 15000 EUR...
En dessous, ou c'est mal fait (pas de sèchage adéquat, deux couches d'epoxy au lieu de 5 à 7, ...) ou alors c'est fait dans des condiotions peu conforme avec dame nature

17 oct. 2007
0

on compte
manutention
dématage
pelage en atelier avec masque, dépression d'air, ... et mise en décharge des déchets toxiques
sechage à terre 6 mois avec rinçage + mesure de l'hygrométrie
fin de sechage au hotvac (couvertures chauffantes en forme de ventouse à dépression)
ponçage
5 à 7 couche d'epoxy en cabine avec temps de sèchage respecté (ce qui implique parfois que le bateau entre et sort du hangar - d'où manutention)
apprêt
ponçage
antifouling 2 couches
+ remplacement de tous les passes couques (pour gratter jusqu'en dessous de leurs embases)
repeinture de la ligne de flotaison

bref... un travail fait avec autant de soin que les process industriels utiliser à la construction.

Evidemment, si on pèle la coque (ou pire si on la sable) en plein air, que l'on fait secher 2 mois puis deux couches d'epoxy, ... c'est forcément moins cher... mais ça durera d'autant moins.
Pour moi, un bateau traité dans les règles de l'art est reparti pour 15 à 20 ans sans problème d'osmose.

17 oct. 2007
0

Sur le long terme,
ça donne quoi le vieillissement d'une coque 100% epoxy, bateaux de course exceptés ?
En effet l'epoxy n'a pas que des qualités: ça aime pas trop les UV, les frottements etc...

A part Hanse, quels sont les chantiers qui en proposent?

17 oct. 2007
0

j'ai failli dire : 7500E Cash, c'est du vice!
.

17 oct. 2007
0

Option Epoxy
Je pense qu'un sablage complet + epoxy et regelcotage sur un 11m coûte bien plus, mais ce que je veux dire c'est que à la revente l'epoxy sécurise l'acheteur. Au moins comme ça la bateau sortira du lot. Du moins c'est ce que j'espère...mais de toute façon c'est pas pour tout de suite.

De toutes façons quand on parle bateau la notion d'investissement est à oublier...

17 oct. 2007
0

on compte quoi ...
ne pas oublier que les manutentions ... antifouling, nettoyage, ... sont des frais fixes chaque année ...

pour info les tarifs que tu mentionnes sont de l'ordre de 500 € du m² ... :GLOUPSSS: :onestpasdesamericains:

17 oct. 2007
0

je suis entierement d accord avec toi
deplus tous traitement que moi j ai effectuer etait en cabine chauffer a 30 35°

17 oct. 2007
0

mise en décharge des déchets
toxiques!!!!
mais c'est formellement interdit comme les décharges d'ailleurs...

17 oct. 2007
0

vieillissement époxy
Mon Karaté MKI date de 1972 et est en époxy monolithique (resine Shell Epikote).
Par contre, pas d'info concernant le gel-coat (polyester probablement).

A ce jour, pas de trace d'osmose/hydrolyse (le bateau passe l'année à l'eau).
Le bateau a été contrôlé il y a 2 ans (appareil ultrasons Sovereign) : tout est dans le vert.

Au niveau du gel-coat, c'est pas trop la joie car il a tendance à se barrer et, après avoir refait le pont (ponçage, masticage, peinturage), j'envisage de faire la même chose pour les oeuvres vives.

Donc, pour conclure : durabilité structurelle manifestement supérieure au polyester mais gare au gel-coat.

17 oct. 2007
0

A propos d'odeur,
C'est vrai que le polyester ou plutôt vinylester maintenant, sent beaucoup plus fort (le styrène) que l'époxy, mais ce qui est important c'est la toxicité.
C'est pas parce que ça ne sent pas que c'est pas toxique.
Et là, l'époxy, .....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (82)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021