osmose curieuse ... Au dessus de la flottaison ?

Je vais prochainement mettre le bateau à l'eau.

Une petite inspection invasive de bulles de l'ordre que quelques centimères présentes sur la coque au dessus de la flottaison étaient pleines d'un liquide dégageant une odeur acidulée pas désagréable genre vinaigre.

Ce doit être la fameuse osmose. Je n'arrive guère à m'inquiéter au regard du caractère extrêmement localisé (sur 2 m2 maximum à l'étrave). Le reste de de la coque et notamment toutes les oeuvres vives sont visiblement totalement indemnes.

Alors je m'interroge sur l'origine de ces bulles SURTOUT AU DESSUS DE LA FLOTTAISON ET UNIQUEMENT A L'AVANT et bien sûr le traitement à réaliser :-)

Vos avis sont les bienvenus :-)

PS: Le bateau est un déplacement lourd en "wood core/epoxy" (une coque bois doublée d'origine extérieur et intérieur d'un composite epoxy/fibre).

Il date de 1990 et c'est bien sûr la réalisation d'amateur. Les échantillonnages (bois, fibre, epoxy) sont considérables.

L'équipage
29 mai 2008
29 mai 2008
0

osmose sur epoxy ?? surprenant
surprenant pour un composite epoxy .

L'osmose avec degagement d'acide acetique ne touche a priori que les construction en polyester .

N'y aurait il pas eu une reprise en polyester à ce niveau étant donné que les degats sont localisés ??

29 mai 2008
0

entrée d'eau ?
il pourrait y avoir une entrée d'eau par le pont, la baille à mouillage...

et comme dit ci-dessus, du polyester...

:scie:

29 mai 2008
0

osmose = reprise d'humidité des polyesters
Au dessus de l'étrave, c'est donc qu'il y a une infiltration quelque part puis une imprégnation prolongée plutôt qu'une porosité du gel coat.
Peut être un effet de capillarité du bois support?

29 mai 2008
0

reparation
comme les autres je pencherais plutot pour une réparation mais ou celà me chipote c'est si de l'époxy tient sur tout l'inverse n'est pas vrais.
donc si c'est une réparation polyester sur de l'époxy il y un blème :-(
et osmose est = polyester :-(

29 mai 2008
0

si il y a osmose
ces forcement du polyester pas d osmose sur epoxy ou alors ces de l eau qui a ete emprisoner et qui a fermenter avec le bois

29 mai 2008
0

juste une question ...

..., au dessus de la flottaison ? c'est à dire à partir de ...ou largement au dessus ? et quelle est la forme de la surface attaquée ? le long de la flottaison ou étendu en hauteur à partir de ...et jusqu'où ?
Je n'ai pas de réponses mais ces renseignements seront peut être utiles pour un spécialiste .

30 mai 2008
0

Merci à tous ceux qui contribuent ...
Je suis tout à fait sur (enfin à 99% qu'il s'agit
bien d'epoxy).

En revanche concernant la nature de ces bulles, je dois admettre mon incompétence en termes d'osmose. Je n'en ai jamais fréquenté.

Alors parlons plutôt de bulles remplies de liquide.

Que j'ai percé sans difficulté avec la pointe d'un canif. Curieusement l'impression donnée lors du percement était celle d'un matériau pas totalement dur...

Ces bulles sont pour la plupart bien au dessus de la flottaison, jusqu'à 80 cm. De quelques millimètres à la taille d'une grosse taille de monnaie.

Dans la mesure où elles sont localisées à l'étrave et nulle part ailleurs, j'ai pensé qu'elles pouvaient être liées à une mauvaise manip des matériaux (genre défaut de polymérisation).

Le process pourrait-ils avoir été moins bien maitrisé en fin ou surtout en début de chantier par exemple ?

Evidemment l'explication de la fuite sur le pont ou à l'étai tient la route. Mais je ne vois guère de cheminement ou de trace ... Et j'ai de la peine à imaginer la raison d'une remontée depuis les oeuvres vives !

Toute idée est bienvenue à ce niveau. Merci à tous ceux qui contribuent :-)

30 mai 2008
0

même problème...
sur mon bateau.

Coque entièrement repeinte ==&gt sur de l'humidité.
égale ==&gt cloques entre les deux dernières couches de peinture 4 ans plus tard.

Cordialement.

30 mai 2008
0

moi aussi, coffre AR
j'ai découvert aussi ce phénomène, sur un capot de coffre sur 4 ... Je pense comme d'autres que la chimie a ses mystères, nichés au fin fond des catalyseurs et autres réactions sur le long terme. Je ne pense pas qu'il y est leiu de paniquer (pas d'atteinte à la structure même du bateau). J'ai percé, je vais décaper proprement, et à l'automne (rinçage par les éléments, aération permanente), je vais reboucher. On verra bien. Pas cher, donc peu de mise pour peu de risques.

30 mai 2008
0

Effectivement pas de raison de ne pas rester cool
&lti&gtJ'ai percé, je vais décaper proprement, et à l'automne (rinçage par les éléments, aération permanente), je vais reboucher. On verra bien. Pas cher, donc peu de mise pour peu de risques.&lt/i&gt

A y réfléchir je me demande si ce n'est pas le fait que paradoxalement cette coque - restée une quinzaine d'années dans l'eau en Zélande - n'est pas tout simplement entrain de lâcher l'humidité visiblement stockée dans le bois en sandwich.

Dans le hangar sous l'effet d'un assèchement un peu rapide ...

31 mai 2008
0

une réparation ...
...au MASTIC POLYESTER peut provoquer ce phénomène

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (78)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021