opium 39

Bonjour à tous

je suis l'heureux propriétaire depuis noël dernier d'un opium 39.
Canot plutôt simple en apparence à faire marcher mais je suis intéressé par les avis de tous ceux qui ont pu croisé ou navigué sur ce bateau: qu'en pensez vous?, trucs et astuces, etc... etc...
joyeux noël et bon vent a tous
dom

L'équipage
23 déc. 2012
23 déc. 2012
0

J'aime bien ce bateau que je regarde chaque jour en passant devant....Mais jamais croisé en mer

23 déc. 2012
0

c'est vrai qu'il y en a peu, une quinzaine ont été construit je crois

23 déc. 2012
0

Il doit y en avoir au moins 2 par ici (LR)

23 déc. 201223 déc. 2012
0

salutatous
pour avoir navigué tout une saison d'été, mais seulement à côté, c'est un avion
bon, c'est vrai que j'étais en sun odyssey 35, c'est déjà plus lent ...
mais le collègue qui était à bord en était très satisfait
en solitaire, il disait qu'il se méfiait vraiment des vitesses atteintes et était particulièrement très attentif à la nav et à la veille
de mémoire, j'avais bien aimé l'intérieur, avec pièce de toilettes immense, bien pratique au port, mais est ce bien pratique en mer ?
les bastaques étaient chiantes aussi ? non ? je crois me souvenir qu'il y en avait, avec une bôme très longue il me semble
il doit être aussi pointu qu'un pogo mais beaucoup moins connu
cordialités maritimes
larent le hareng

23 déc. 2012
0

exact, il y en a au moins deux a la rochelle, dont le mien :-)
le ou les premiers modèles étaient équipé de bastaques, sur le mien, j'ai bien des bastaques mais uniquement lorsque que je grée la trinquette, le reste du temps elle restent bien rangées le long des haubans, comme l’étai de trinquette. Quant au chiotte, certes c'est vraiment presque une salle de bains tellement c'est grand, en mer bah... y a longtemps que je demande a tous de pisser assis, c'est plus pour la précision du tir que pour les valdingues.
coté vitesse: je suis encore un peu novice sur ce canot pour avoir vraiment une idée juste, j'ai fait quelques pointes a 11nds (140°du vent, 18nds réels sous génois), mais j'ai pas encore envoyé le spi (asymétrique) : j'ai pas encore eu les conditions idéales pour essayer (je navigue presque seul : avec ma petite moitié, et je n'ai pas de chaussette pour l'instant)
dom

23 déc. 2012
0

Si tu as besoin d'un coup de main..... :heu:

24 déc. 2012
0

j'en prends note...pourquoi pas?:-)

03 jan. 2014
0

Je suis sur La Rochelle comme Clairvoile, que je connais. Si tu veux faire une sortie, spéciale spi, c'est avec grand plaisir.

04 jan. 2014
0

Le monsieur a malheureusement disparu de HEO

04 jan. 2014
0

J'ai eu l'occasion de régater plusieurs fois sur ce bateau. pour la croisière rapide ça doit être très bien, par contre pour régater c'est moins bien car c'est un bateau qui demande du muscle (GV immense) et handicap très difficile à sauver en HN

04 jan. 2014
0

Les 3 Opium de LR ne bougent pas souvent apparemment

04 jan. 2014
0

de memoire deux sont en gestion location chez rivage et le troisieme est a un particulier

04 jan. 2014
0

Il y en a un au ponton rivage, un a autre vers le 15 (nouveau numéro) et un autre au vieux port, bassin des chalutiers, à vendre depuis un moment

04 jan. 201404 jan. 2014
0

J'ai eu l'occasion d'effectuer en 2012 un La Rochelle-Belle Ile et retour sur un Opium 39 version "by Wauquiez" baptisé Morvran 6 loué à la Rochelle.
Le canote disposait de toutes les options régate (moins les voiles compète) - le proprio avait couru la Transquadra, je crois.
Très favorablement impressionné par ce bateau...

04 jan. 2014
0

Bonjour à tous,
J'ai découvert l'Opium 39 sur papier fin d'année 2012 et n'avais jamais eu la chance de naviguer dessus.
J’ai eu la chance de découvrir ce magnifique bateau cet été 2013.
Ça marche très fort, et encore je n'ai pas exploré toutes ces capacités je pense.
Il me tarde que les sorties reprennent.
Très plaisant à naviguer, il suffit juste de rester attentif à sa route et les alentours car le bébé ce déplace vite.
Mais c'est comme pour les pogos, RM, et tous ces bateaux qui marchent bien.
Ce que je voudrai faire si cela se présenté, c'est essayé la version quille relevable.
Bonne journée à tous.
Bonne année.
Philipped29200

04 jan. 2014
0

Dom il est dommage que ton profil soit introuvable.
Je voulais te transmettre en message privé le nom d'une personne avec qui j'ai échangé cette année et qui a un opium 39 génération avant reprise des moules par Wauquier .
Je ne veux pas donner ses coordonnées ici sur le fil.
Renseigne ton profil et je te l'envoi. Il pourra te donner toutes les infos que tu souhaites. Avec moi il a toujours été très sympa et nous restons en contact.

04 jan. 2021
1

Bonsoir. Je suis nouveau dans le forum. Je suis très intéressé par les retours sur l'Opium 39 fabriqué par Alize Yacht. Beaucoup de différences avec l'hicho de Wauquiez? Problèmes structurels, fabrication, matériaux, ainsi que tous les commentaires liés à la maintenance. Je m'excuse pour mon niveau de français. J'utilise un traducteur pour ne pas faire trop d'erreurs.
Merci beaucoup

04 jan. 2021
0

il est parfait ton traducteur !
Bienvenue ...
l'opium m'avais aussi fait réver quand il est sorti

04 jan. 2021
0

Il y a un article ce mois ci sur l'Opium dans voiles magazine. C'est dans le dossier occasion.

C'est un super bateau. J'ai discuté cet été un prioritaire d'Opium. Pas une bête de près mais un super bateau de reaching.

06 jan. 2021
0

Merci beaucoup pour tous les commentaires, m'intéresse à tout ce qui concerne l'Opium 39 construit par Alize (avant Waquiez). Matériaux, qualités de finition, entretien, etc.

06 jan. 2021
0

Bonjour,
Il y a eu un essai paru dans la revue V&V n° 390 ainsi que dans le Voile Magazine n°96S qui sont certes assez succinct mais donnant une première vision sur ce bateau.
Ces 2 essais sont ceux de l'Opium 39 quand il était construit par "Alysé Yach Design"
Yann

06 jan. 2021
1

Bonjour,
je suis un heureux propriétaire d'un opium 39 de 2005, de AYD. attention, malgré le nom ce bateau est un 36 pieds (11m48)
que dire sur ce bateau qui est (pour moi) tout simplement parfait!
c'est un voilier construit en sandwich , résine vinylesther , mousse pour le pont et balsa pour la coque.
je vous joint une photo du bateau juste après le démoulage (bateau de droite sur la photo). c'est un bateau très léger (5,6 tonnes lège, pour environ un peu moins de 7 tonnes avec l'armement complet, les réservoirs pleins (400l d'eau et 135 litres de gazoil), ce poids explique en partie les performances sous voile.
qualités de finition : correcte, je regrette simplement la qualité des vernis qui ont été très vite bouffé par les uv.
Entretien : plutôt simple, avec un problème récurent d’étanchéité des hublots latéraux où il faut refaire le joint au pourtour du hublot régulièrement, chose assez facile avec la présence d'une gorge tout autour des hublots. L'accastillage est relativement sollicité, quelques poulies, taquet, gréement courant sont parfois à changer.
bref c'est c'est un bateau comme les autres du point de vue de vos questions (hormis la résine vinylesther qui a la réputation d’être moins sensible aux phénomènes d'osmose)

Après, sur le plan d'eau, c'est un bateau génial. Très simple à faire marcher, barre neutre (presque frustrant), stabilité de route étonnante, et vitesse à deux chiffres dés 15nds de vent réel sous asymétrique. 7/8 nds à 46° du vent. en abattant un peu (60° on est à 8/9nds env.) ce n'est pas un bateau de prés, mais en abattant un peu (50°) on a un vmg encore très supérieur à un bateau habituel de cette taille. J'avoue me régaler à gratter tous les bateaux que je croise, surtout quant ce sont des voiliers bien plus grand ;-).
voilà ce que je peux en dire, avec des questions plus précises je pourrais vous en dire un peu plus.
dom

06 jan. 2021
0

Je suis ébahi. Bien que, en fait, pas tellement. Je suis conscient de la grande différence de culture nautique entre l'Espagne et la France. Il est très difficile de trouver un forum de ce niveau de ce côté des Pyrénées. En fait, je serais ravi d'entendre parler des problèmes que l'on peut rencontrer sur l'Opium 39. À mon goût, c'est un bateau presque parfait. Je pourrais changer les choses que je n'aime pas. Mais ... quels problèmes avez-vous? Des difficultés? Les mauvaises choses résolues? Pour les ports espagnols, il est dommage qu'il n'ait pas 3,99 au lieu de 4,18. Il y a des ports publics, tels que Ciutadella de Menorca, où la limite est de 4 mètres et dans d'autres, vous devez vous rendre à un amarrage de 14 mètres.

06 jan. 2021
1

Ma seule réserve concerne la construction de la coque avec un sandwich balsa ,
je trouve ça incompréhensible ,
quel atgument par rapport a l'airex qui ne prend pas l'eau ?

06 jan. 202106 jan. 2021
0

De ce que j'ai pu comprendre l'opium est construit sous le principe de l'infusion sous vide, le balsa absorbe beaucoup de résine lors de cette infusion, ce qui le rend raisonnablement plus insensible à l'eau . par ailleurs l'usage du balsa offre une bien meilleure rigidité une foi le sandwich réalisé que l'airex. bien sur comme tout les bateaux en sandwich, il ne faut pas laisser un éclat du gelcoat nu suite à un impact , if faut rapidement corriger le petit incident

07 jan. 2021
0

@hornblower, un éclat dans le gelcoat ne peut pas poser de problème au sandwich balsa :-) Après le GC tu as
une couche dure 600grm/2 puis un quadridirectionnel 1200gr/m2 (au minimum). Pour que l'eau passe à travers il faudra plus qu'un éclat dans le gelcoat.

Les zones de varangues,liaison coque pont et hublots de coque sont en monolithique.

07 jan. 2021
0

certes oui, mais bon pour rassurer l'inquiet qui craint les sandwich...

05 avr. 2021
0

le balsa est le plus résistant de tous les matériaux pour faire l’âme du sandwich, c'est celui qui supporte le plus les contraintes mécaniques et le seul (à ma connaissance étant classé A1 par le lloyds register)

06 jan. 202106 jan. 2021
0

oui, effectivement la largeur du bateau peut conduire certains port à vous surclasser, y compris au niveau du porte feuille
Je n'ai pas rencontré de problème à l'usage de ce bateau, hormis le joint des hublots latéraux du roof. Ah si, j'ai également une petite fuite d'eau qui m'alimente le coffre arrière dans le cockpit, je pense que cela vient de la fausse mèche de safran qui ne doit pas être étanche au niveau du pont (faudra que je change le joint probablement), ou éventuellement par le joint du capot de coffre qui n'est plus tout jeune non plus. non vraiment je n'ai pas eu d'autres soucis autre que l'usure normal. C'est vraiment un bateau simple, tout est accessible, facile à entretenir. Hormis l'entretien normal : carénage, moteur, gréement et accastillage, rien de spécial.

06 jan. 2021
0

Une meilleure rigidité de la coque dans le temps.

07 jan. 202107 jan. 2021
0

redite ;+)

08 jan. 2021
1

@TUPAC

En pièce jointe, si cela peut servir, le PDF de l'essai d'un OPIUM
39 d'occasion, paru ce mois-ci dans Voile Magazine.
Perso, je trouve que le prix demandé est "un peu" élevé, mais bon...
Bonne lecture.


05 avr. 2021
0

Un commentaire sur cette décision? Entre autres, il a déterminé qu'il y avait un défaut de structure et de conception dans la fabrication de plusieurs navires.


05 avr. 2021
0

Un commentaire sur cette décision? Entre autres, il a déterminé qu'il y avait un défaut de structure et de conception dans la fabrication de plusieurs navires.


05 avr. 2021
0

merci pour le lien : le premier n'est accessible qu'à un professionnel du droit et pour le second avec quel programme s'ouvre-t-il? (je l'ai ouvert avec le bloc note et le résultat est assez amusant! c'est du chinois pour moi! mdr)

05 avr. 2021
05 avr. 2021
1

Eh bien,quand le constructeur oublie dans le process de l'infusion un échantillonnage essentiel pour la tenue de la quille ça fait mal !
Heureusement que l'archi a pu révéler le pot aux roses...

05 avr. 2021
0

Pas tout lu.
La réputation " wauquiez " en prend un coup .je Suppose que ce chantier tenait la distance avec les methodes traditionnelles de stratification voie humide + travail du bois .
Avec les nouvelles technologies , il n'a pas sû s'adapter.
Les voiliers Harmony ,eux aussi , ont eu des soucis d'infusion .

06 avr. 202106 avr. 2021
0

Lolapo, tu résumes bien ton intervention par ''pas tout lu" ... Mais tu offres tout de même une conclusion, importe peu qu'elle soit à l'emporte pièce :-)

Il ne s'agit pas d'un soucis d'infusion mais d'échantillonnage (comme le fait remarquer James juste au dessus) , du à une mauvaise transcription du plan d'architecte en mode opératoire.

(...) après confrontation des plans d’atelier réalisés par le Bureau d’études du chantier WAUQUIEZ INTERNATIONAL, que le bureau d’études avait oublié de répercuter sur la liasse «exécution » le renfort central de 14+3 Qx 1200 ffgr/m2 pourtant bien mentionné sur les plans depuis l’origine en 2002 (Pièce n°4). (...)

L'infusion était à l'époque (2009) un process bien maîtrisé chez wauquiez qui avait adopté cette méthode pour la construction des coques de centurion 45S lancé en 2002.

C'est peut être une des seules bonnes choses apportées par beneteau à Wauquiez: le savoir faire "sous vide" de CNB (construction navales Bordeaux) qui appartenait au groupe.

06 avr. 2021
0

Merci beaucoup Cowboy bebop pour une explication aussi claire et didactique. J'ai plusieurs doutes.
Puis-je détecter ce problème structurel à l'œil nu sans être un grand expert en construction navale?
La grande force de levier générée par une ampoule à 2,20 de la coque sur une toute petite surface ne provoque-t-elle pas une fatigue de la matière et ne permet-elle pas qu'elle se casse au bout de quelques années?
Cela s'est passé à WAUQUIEZ. Et, dans la construction de l'Opium 39 d'ALIZE (bien plus tôt). Le danger n'est-il pas plus grand?
Si le plan est d'avoir un voilier pour plus de 20 ans, est-ce une bonne option qui résiste à une telle pression par centimètre carré sur la coque, comme cela arrive à ceux qui ont une quille fine et un gros bulbe?
Ce type de quille et de coque est-il l'option la plus sûre pour naviguer dans les océans (sans l'aide des IMOCA ou de toute régate transcyanique)?
Sommes-nous en train de sacrifier beaucoup de sécurité pour quelques nœuds de différence?
Je remercie encore une fois la satisfaction que j'ai à chaque intervention dans un forum comme celui-ci dans lequel ils s'expriment avec rigueur et connaissance scientifiques.
Merci.

06 avr. 2021
0

Cow boy, j'ai arrêté la lecture a l'émunérations du prix de l'équipement devenu inutile.
La partie technique a été néanmoins absorbée. Quel savoir-faire !!
2 Opium ancienne version ont traversé l'atlantique sans soucis de quille.
Jeu aux bagues de safrans.
Incidemment , j'avais rencontré le futur proprio de ce Wauquiez...

06 avr. 2021
0

"Et, dans la construction de l'Opium 39 d'ALIZE (bien plus tôt). Le danger n'est-il pas plus grand?"
je ne vois pas trop pourquoi avec AYD le danger serait plus grand
j'ai un opium 39 de 2005, fait par AYD. ma quille est toujours ne place et ne bouge pas !?
reste à savoir si les 9 bateaux atteint par cette épidémie sont tous fait par wauquiez ou non.

06 avr. 2021
1

Je ne suis pas pro. Il me semble cependant que la meilleure des solutions serait la quille moulée, mais ce n'est pas sans conséquence sur le cout de construction et la "maintenabilité". Pour le reste, ne comparons pas encore nos bateaux à des Imoca, on est quand même bien loin de leur contraintes et même quelques options "ambitieuses" sont encore bien sages par rapport aux bateaux de courses. Il y a eu de tout temps des soucis de quille: mon class 12 avait initialement failli perdre sa quille a cause de la configuration des énormes boulons (du 65) qui étaient "en ligne", comme il me semblent sur d'autres Beneteau de l'époque qui ont connus des soucis également . Les A31 étaient aussi connus pour leur "quilles molles" et des travaux étaient à faire pour varanguer proprement. une solution apparemment assez efficace est le système du puit de quille comme je l'ai vu sur un plan Reard en CP.. La quille fait deux tonnes (gros bulbe à -2m) et ne tient "que" par deux tiges filetées de 22mm. Tout est dans le transfert des efforts... Je l'eu su, j'aurais demandé à l'archi de mettre cela en oeuvre sur P3! le "Quillage" et "Dequillage" plus simple et la possibilité de jouer avec plusieurs quilles au cours de la vie du bateau (les jauges et les programmes évoluent constamment)

06 avr. 2021
0

Holà Tupac,
Je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter, l'erreur était tellement énorme que ça se voyait vite.
14 couches de quadriaxial plus trois de 1200g non mises ,meme avec une mini quille ça ne tiendrait pas...
Il y a mille manières de bien tenir une quille.
Une réservation dans la coque ou dans la quille crée un emboitage très bon.
Moi j'ai choisi une large semelle soudée sur le dessus de la quille pour avoir des boulons bien écartés et ai posé une doublante carbone dessous la coque pour renforcer encore.
J'ai un peu exagéré je le reconnais pour une quille de seulement 90cm de hauteur(dériveur lesté) mais pour accrocher 3 tonnes je préfère construire trop costaud n'ayant pas les compétences pour calculer.
Une quille moulée avec la coque

c'est sur c'est très costaud ,mais en cas d'impact fort aucune idée de savoir ce qui peut se passer.
Sûrement moins de dégâts qu'une quille rapportée ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (86)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021