OpenCPN, carto électronique : naviguer plus précis

Bonjour à tous.
Vous aurez remarqué que la carto électronique ne peut donner que ce qu'elle a, c'est-à-dire, la représentation de levés hydrographiques parfois approximatifs si l'on s'écarte des sentiers battus.
La tendance est à la superposition par transparence d'image satellite type GoogleEarth et d'une carto de fond (OpenCpn par exemple). Mais cette possibilité fait défaut sur la plupart des traceurs et voit ses limites lorsqu'on est hors de portée internet (ou que l'imagerie n'est pas en cache).
Sur un passage que je fréquente assidument (lagon d'Arue à Tahiti) j'ai pu constater que mes carto (traceur et OpenCPN) me faisaient systématiquement passer plus nord, donc sur le platier, qu'en réalité.

Il existe cependant une possibilité de préparer une route sur GoogleEarth et de l'injecter dans la carto. C'est à dire, une route géoréférencée GoogleEarth, à suivre sur la carto, sans l'imagerie satellite.

Methode : Ajouter un trajet sur GoogleEarth,
l'enregistrer en kml (kmz est compressé et ne fonctionne pas avec mon logiciel de conversion),
convertir le fichier kml en GPX XML pour le lire dans OpenCPN. J'utilise le logiciel libre GPSbabel. On peut aussi le convertir en .usr lisible sur les traceurs Lowrance par exemple,
Dans OpenCPN importer le .gpx créé. Il apparait en trace. Il suffit d'aller dans le gestionnaire de trace et de cliquer sur trace->route en ayant au préalable pris la précaution de paramétrer outils/etc/traces à 1s et 0.00 le marquage entre points de trace. Pas de panique! Cela permet de coller sur chaque point tournant de la trace mais ne rajoute aucun point en ligne droite. En revanche, il faut replacer ces paramètres dans leurs valeurs habituelles avant de naviguer GPS (sinon, bonjour le fichier d'enregistrement!)
Enregistrer la route ainsi créée. Elle passe la plupart du temps très correctement dans la carto, mais attaque les fonds et objets mal référencés.

Avantages :
Les routes sont totalement compatibles avec les relevés sattelite et l'imagerie, donc elles collent mieux à la réalité du terrain. En préparation, cela permet de mettre le doigt sur les imprécisions de la carto.

Précautions : comme toujours, ce n'est qu'une aide à la navigation. Le fait de naviguer en dehors des clous de la carto n'est pas une recommandation. Cela étant, si vous pratiquez comme moi des zones non cartographiées ou totalement décalées (Tuamotu), cela aide.
Et dans tous les cas, regardez dehors!

L'équipage
28 sept. 2012
28 sept. 201228 sept. 2012
0

Bonsoir,
Excellente astuce ! Mais je ne vois pas vraiment la différence avec une navigation directe sur carto Google créée avec G2kap... Ais je loupé quelque chose?
Cordialement
JP

29 sept. 2012
0

Le but est justement de s'affranchir de la carto Googleearth. L'utilisation de G2kap est limitée aux cartes préparées, assez laborieusement pour le moment. Et si l'on veut quleques sondes et quelques balises, il faut pratique la superposition par transparence.
Avec le trajet GE transformé en trace puis route, on reste sur la carto avec ses qualités et ses limites. de plus, la méthode est valable pour les traceurs rarement dotés de GoogleEarth, voire pour les simples GPS à main! On prépare sur GE et on navigue sur le système que l'on possède.

29 sept. 201229 sept. 2012
0

Bonjour/Bonsoir Piep,

Intéressant. Merci pour l'info.

J'va tester ça tout de suite...

30 sept. 2012
0

Pour ceux que cela intéressent : OpenCPN ne fait pas des calculs "exacts". Pour les distances par exemple, Si on prend une loxodromie (cap constant) assez forte. Du genre :
-départ 30 Sud 150 Ouest
-arrivée 45 Sud 100 Ouest,
les calculs donneront :
2505 milles sur GoogleEarth ce qui est cohérent avec le géodésique WGS84, bravo!
2499,2 milles sur le géodésique sphérique,
2530,6 milles si vous vous amusez avec les latitudes croissantes calculées sous Excel, beurk,
2539,92 sous OpenCPN.

Je ne sais pas comment calcule OpenCPN mais c'est la moins bonne des solutions.

0

question bête:
ce serait pas plus simple de parametrer les offset de la geodesie de ta carte pour correspondre à celle du GPS?

30 sept. 2012
0

Non, cela n'a rien à voir. Les offsets permettent de corriger des positions lorsqu'on se sert d'un support référencé X pour porter des coordonnées référencées Y. Par exemple un point GPS WGS84 sur une carte papier European50. Mais OpenCPN et la carto cm93, GoogleEarth sont référencés WGS84. Les offsets sont déjà pris en compte pour la carto cm93 par exemple.
Je pense que dans le cas évoqué plus haut, OpenCPN ne calcule pas en ortho, contrairement à GoogleEarth, mais en loxo quelle que soit la distance. Encore fallait-il le savoir!
Quant à la lxo sous excel, elle est totalement imprécise malgré les formules de latitudes croissantes mais il est possible que cela vienne du mode calculatoire du tableur (pas simple!) Un avis éclairé serait intéressant.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (131)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021