omose et très fortes dégradations d'un voilier en

déjà retirer la barbe pour savoir s'il y a des cloques sérieuses, et si le lest n'est pas trop attaqué.
le vider pour voir aussi l'intérieur, s'il y a eu des avaries échouages chocs divers
si le safran tourne, si l'arbre est droit,etc etc
c'est peut etre une bonne affaire (a 1Euro symbolique) ou une catastrophe

dans le cas ou le polyester et le lest est sain, il y a quand même sans doute un an de boulot: changer des cloisons, moteur, ferrures , accastillage, haubans, winch ...et 10 à 20000E de frais (en trouvant tout d'occase et en faisant tout soi meme)

L'équipage
15 sept. 2003
15 sept. 2003
0

faut voir..
déjà retirer la barbe pour savoir s'il y a des cloques sérieuses, et si le lest n'est pas trop attaqué.
le vider pour voir aussi l'intérieur, s'il y a eu des avaries échouages chocs divers
si le safran tourne, si l'arbre est droit,etc etc
c'est peut etre une bonne affaire (a 1Euro symbolique) ou une catastrophe

dans le cas ou le polyester et le lest est sain, il y a quand même sans doute un an de boulot: changer des cloisons, moteur, ferrures , accastillage, haubans, winch ...et 10 à 20000E de frais (en trouvant tout d'occase et en faisant tout soi meme)

09 juin 200416 juin 2020
0

ce que j'en pense
j'ai eu un premier voilier un love love de jeaneau
6,5 metre que j'ai gardé huit ans et j'ai meme fait le tours des baléares du 18 octobre au 1er novenbre minorque, palma, ibiza, vilanueva puis la côte jusqu'a st Cyprien a l'époque.
je te dis sa parce que on peut s'éclater avec un petit voilier et petit budjet acheté a l'époque 35000 francs en 1988 .
je bricole bien je fait tout moi meme et je peut te dire que cela coûte exéssivement cher de retaper un bateau déja en état. l'entretenir en bon état represente un budjet non négligeable entre 10 et 15 mille francs + les frais de port + l'assurance+ les frais de francisation soit un budjet de 20 à 30 milles francs par an.
alors c'est vrai que un voilier de cette taille coute un peu cher, mais laisse tomber il te coutera encore plus cher meme si on te le donne.fait comme moi commance petit, entretien le bien et ensuite tu revend avec un petit crédit tu prend plus grand et pareil pour arriver comme moi a avoir mon 10 mle gibsea 96 que j'ai négociéa l'époque 250 000 F.
bien sur depuis que je l'ai j'y met environ 15 à 20 mille francs dessus + 12000 f de port + 900 f assurance+ 700 francs de francisation et sa chaque année.
actuellement le bateau est entièrement refait et est trés propre pret a partir.
jois a+ cordialement

09 juin 2004
0

francisation
A quoi correspond les 700 frs annuels de francisation?
Est-ce obligatoire pour tous les bateaux?

15 sept. 2003
0

penser à la revente ...
C'est là qu'est le problème: il faut avoir à l'esprit, que, même si l'achat de l'épave est gratuit, (il faut trouver le proprio), qu'on fait tout soi-même ... Hé bien le bateau n'aura que très peu de valeur marchande à la revente car il sera atypique et dans un état (très bon) décalé par rapport à son âge et son modèle d'origine.

Il faut donc intégrer le fait que tout ce qu'on va y mettre sera à fond quasi perdu.

Mais cela ne doit pas t'arrêter :-) c'est juste qu'il faut y penser.

Robert

15 sept. 2003
0

Paperasse
Tu ne parles pas de l'acte de francisation, as tu pu l'avoir ?, sinon essaie d'être propriétaire du bateau avant d'y toucher. Même si tu l'as remis en état sans acte tu ne navigueras jamais et il ne sera pas à toi.

Regardes le prix d'une coque nue de taille équivalente et imagine le cout d'un tel travail de remise en état.
Tu peux toujours récupérer une coque quitte à la refaire toute entière

Amicalement

Ben

16 sept. 2003
0

un merci et un beau rève
merci pour vos réponses

vous m'avez donné de bonnes pistes de reflexion, et en particulier sur l'acte de francisation.

je dois prendre contact avec le port qi abrite ce mouillage occupé depuis si longtemps.

de toute facon cela m'auras fait rèver un peux et c'est sans doute déja une merveilleuse chose.

Mon rève de navigué sur un voilier de taille correcte m'obsède.
je suis pour l'intant propriétaire d'un corsaire mais c'est bien trop petit pour s'aventurer en pleine mer (enfin c'est mon avis et surtout vu son age)
la mer étant trop changeante, j'estime que 20 noeud est le maxi avec lui car qui dis 20 peux dire 30 et avec une famille c'est trop risqué.
en plus c'est un bateau qui a besoin d'hivernage ce qui veux dire pas de naviguation d'octobre à avril. (soupir...)

vous qui navigué sur vos beaux voiliers, ne m'oublier pas...

laurent

10 juin 2004
0

je te rassure
soit tranquille le corsaire est un bateau solide et marin a l'époque avec mon love love il n'était pas rare de me tirer la bourre avec corsaires et mousquetaire avec 35 noeud de vent jusqu'à la quille qui sortait de l'eau.
bien sur tout seul mais pas avec la famille mais sache que le corsaire passe trés bien par force 7 c'est un bouchon
amicalement

16 sept. 2003
0

hivernage obligatoire ?
pourquoi le corsaire a besoin d'hivernage ? pour un bateau en polyester, ok, risque d'osmose etc, mais pour le bois ? je pensais qu'au contraire, plus le bateau resteà l'eau mieux c'est

10 juin 2004
0

le prix pour information
les mousquetaires et les corsaires chez nous en méditerranée,se vendent entre 30 et 40 milles francs.
je te rassure aussi sur les sorties sur l'ensemble du port que se soit a st cyprien ou a leucate les 95 % des voiliers ne sortent pas l'hivert de octobre a mai meme l'autre jours debut juin force 4 , tois voiliers dehors parce que orage sur les reliefs, et puis beaucoup de bateaux servent de résidence secondaires et ne sortent que par beau temps et chaud souvent a cause de la petite famille .
donc tu peux hiverné tranquille tu sera pas montré du doit
a+

16 sept. 2003
0

hivernage
mon corsaire à 45ans.
je n'ose meme pas imaginer dans quel état il aurais été si il n'avait pas été hiverné.
il a subit une rénovation seulement cette année et le bois n'était pas abimé (seulement ponctuellement il y avait de la pouriture sèche).

Le milieu marin est par définition humide. il est vraiment étonnant de trouver de l'humidité dans des endroit bien abrité à l'intérieur.

le contreplaqué à la particularité de bien "boire" par ses cotés et il y a toujours des infiltration d'eau meme quand on pense l'avoir bien protégé.

pour avoir tout enlever la peinture sur sa coque je peux meme dire qu'il y a dans le contre plaqué des "sillons" non jointif où reste cette himidité. cela commence par noircir le bois : c'est le début de la pouriture sèche et ensuite la gangrène menace et s'étant et cela meme sur de l'acajou.

ensuite les pointes sont en acier galva. si le taux d'himidité reste élevé dans le bois cela engendre une dégradation plus rapide que prévu du galva.

pour finir le corsaire est, en simplifant, 4 plaques collées entre elles sur une armature. quand le bois sheche c'est tout sont ensemble solidaire qui bouge. cela n'altère en rien les qualités mécanique et d'étanchéité.
il n'en serait sans doute pas de meme pour un bateau en bois moulé dont l'étanchéité est réalisé non pas par collage mais par ajustement, entre elle, de latte de bois.

tout cela pour dire que moi j'opte pour la sauvegarde des corsaire par une bonne hibernation dans un local bien ventilé.

laurent

10 juin 2004
0

45 ans formidable!

Ton Corsaire a 45 ans et il navigue! Trouve moi un bateau en polyester qui a 45 ans et qui navigue !
Si tu as pu entretenir un bateau en CP continu avec du CP . L'on trouve des Armaniaque à moins de 100 000F pres à naviquer.
Pour ma part j'ai eu Cognac puis Armaniaque puis bois classique et j'ai toujours revendu pour le prix d'achat.Et je ne parle pas du plaisir à naviguer.

10 juin 2004
0

il y en a qui navigue
tout depend de celui qui l'a eu, ou qui l'a acheter, l'inconveniant c'est qu'un bateau change souvent de propriétaire et que tout le monde ne connait pas le budjet pour avoir un bateau alors cretain sabote le travail l'entretien et donc revente apres revente le bateau dure pas , mais si tu a un bateau que tu garde et entretien comme il faut, tu peux le garder à vie si tu veux,
c'est comme une maison mais sa coute plus cher
pour ma part, je connait des corsaire qui on fini a la cheminée et oui tout est une question d'entretien à part ça,
les corsaires et mousquetaires sont de vrai bon bateaux et trés marin
amicalement a+

13 juin 2008
0

Amusant qu'un vieux fil remonte comme ça
Bon, maintenant,

2008-45=1963

On manque un peu de recul, effectivement, il n'y avait aucun bateau en polyester à cette époque, donc chances nulles d'en trouver qui naviguent encore...

Tiens, c'est presque la date de naissance de Good..

RV

13 juin 2008
0

combien de temps ?
combien de temps peut laisser un Corsaire à l'eau...? y a t il une différence entre l'eau douce et la mer (à part le sel et les vagues et les marées..... :-))

19 sept. 2003
0

Occasion?
Quand on fait le total de ce qu'il faut mettre en réparation et remise en état (moteur, accastillage, voiles, etc) on se demande si un voilier d'occasion ne serait pas plus économique. On trouve des 8-9m entre 10000 et 15000€ en état de prendre la mer, genre Arpège, Folie Douce, etc...

09 juin 2004
0

petite précision
pour une coque en bois moulé , ce n'est pas l'ajustement des lattes qui assure l'étanchéité .
pas directement en tout cas : les lattes sont collées entre elles en plusieurs plis afin de former un ensemble (théoriquement) monolithique .

C'est en construction bois classique -bordé jointif ou à clins- que l'étanchéité est assurée par l'ajustement des bordés entre eux (avec un bon calfatage si nécessaire)
Dans ce cas il vaut mieux éviter les séjours à terre prolongés

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (64)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021