OCEANIS 34

QUI PEUT ME DONNER DES INFOS COMPORTEMENT EN NAVIGATION

L'équipage
15 jan. 2012
15 jan. 2012
0

Tu as déjà fait remonter le fil sur le sujet.
Pas la peine d'en ouvrir un 2ème

15 jan. 2012
0

Et un bonjour ne dérange pas et inutile de crier.

15 jan. 2012
0

A noter qu'il y a une discutions sur le 31/34 les deux fils gagnerais sans doute à être relié. Non ? Ceci pour répondre à ta question sur le comportement en nav.

Pour ma part je trouve l'O31 très marin pour un bateau de moins de 10m. Il est plutôt bien équilibré et ne tape pas. Par contre comme beaucoup de bateau moderne, il est très large et s'appuie beaucoup sur sa stabilité de forme. Et sauf à vouloir le faire partir au lof, c'est donc inutile le faire giter trop.

Sinon c'est un bateau assez léger, et fonctionne bien par petit temps. J'ai une version PTE avec 1m35 de tirant d'eau, et même si le PTE pénalise toujours un peu, je remonte très bien au vent. J'habite dans le golfe du Morbihan, on a toujours le vent dans le pif, les chenaux ne sont pas très larges, et quand je sort à la journée, j'aime faire du slalom entre les iles.

Coté voiles, j'ai changé celles d'origine après trois sorties. C'est pas quelles étaient mal coupées, mais elles n'avaient aucune résistances mécaniques. L'accastillage par contre est de très bonnes qualité (enfin si on pris l'option qui va bien). Coté réglage le rail d'écoute devant la descente est indispensable si on veut pouvoir choquer en urgence. Je dois dire que je n'aime pas trop la prise d'écoute au milieu de la baume. Certes c'est à la mode et ca libère beaucoup de place, mais ca impose de faire tous les réglages de grand voile au winch.

Coté électronique, le mien est équipé d'un traceur Raymarine C80 sur le poste de barre à roue, et d'un pilote à vérin hydraulique sur mèche. Rien à dire ce de coté la, ca fonctionne parfaitement, et je navigue très souvent en solo sans le moindre problème. A noter que l'O31 à une ligne d'arbre et dans mon cas une tripale rétractable. Le safran est à la fois grand et très proche de l'hélice du coup le bateau tourne sur place, ce qui est très pratique pour les manœuvre de port.

Je prend un ris vers 15knt et un deuxième vers 20knt. J'ai un solent et je ne roule donc jamais le genois. Avec deux ris et sous solent je tiens sans difficulté au près jusqu'à 30knt avec des vagues de ~2m. Comme expliqué dans l'autre fils de discutions, après 35knt il faut rentrer ce mettre à l'abri, c'est un très bon bateau de croisière côtière, mais c'est pas fait pour du force 9 avec des creux de 6m. A quatre c'est un bateau ou l'on peut passer deux ou trois semaines avec plaisir, mais la aussi il n'est pas équipé pour des navigations de plusieurs mois (rangement, capacité eau/diesel, ...).

Coté tarif, compter 30% de plus que le tarif constructeur. Dans mon cas le bateau est revenu à ~115K€ une fois tout équipé et réellement près à naviguer.

16 jan. 2012
0

Bonjour fulup, tu utlises un solent : est il sur étai largable ? Ou si non, comment fais tu ? :reflechi:

16 jan. 2012
0

Non mon solent est sur l'enrouleur, c'est un des meilleur investissement que j'ai fait.

Au final j'utilise plus souvent le solent que le génois. Je fais même assez souvent dans la meme journée solent au pret et genaker au portant, juste parce que j'ai la flemme de changer la voile avant. C'est pas que tomber la voile ou la hissé est compliqué, mais par contre la ranger dans son sac, c'est toujours merdique.

Au près des qu'il y a plus de 10knt on va aussi vite avec le solent qu'avec le génois. Au portant par contre sous 15knt il manque de puissance. En contre partie par petit temps c'est pas un soucis de sortir le genaker mais par vent de travers, d'ou le couple solent/genaker.

De toute façon pour remonter au près avec plus de 20knt de vent, il faut une voile avant très plate, donc pas un génois avec trois tours sur l'enrouleur. J'avais regardé pour mettre un étais largable, mais tous les voiliers mon déconseillé. Au final après usage je pense que le solent sur l'enrouleur est un bon compromis. L'autre option serait de virer l'enrouleur pour reprendre des voiles sur mousquetons, mais pour ca il faut l'accord de Madame ce qui n'est pas forcement simple à avoir.

Conclusion: je ne pense pas qu'un étais largable sur un 31 soit justifier, par contre un solent sur enrouleur, même si c'est pas parfait est un compromis tout à fait intéressant.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (18)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021