Océanis 30.1...

Nombreux succès.. Voilier de l'Année 2020 Croisière familiale, succès similaires aux
Etats-Unis, au Royaume-Uni, dans la presse…
De souvenir, à sa sortie peu l'aimaient. Et pourtant !

L'équipage
26 jan. 2020
26 jan. 2020
1

Juste pour information…
Le "monsieur" dans le cockpit n'est autre que l'Acteur de cinéma qui a joué le rôle de mécanicien
sur le U2.. dans la série Das Boat. Lui et un autre ont convoyé par mer l'Océanis du nord Allemagne vers sa destination en Suède.. 600 NM !
Pour info toujours, le voilier, immatriculé allemand, n'est autre que le premier prototype présenté
l'année dernière, et acheté par un suédois. Le voilier avait été emmené par transport terrestre
jusqu'en Allemagne.

26 jan. 202016 juin 2020
0

Quelques photos en plus…

26 jan. 2020
0

@fannybelle,J'ai pas trop compris ton message...c'est le même voilier qui se balade dans l'histoire ? Le chantier Delphia (racheté p Bénéteau)est en Pologne.

26 jan. 202026 jan. 2020
0

@xabia
Non, il s'agit du premier 30.1 présenté par Beneteau en France.. et à divers salons qui ont suivi.
Cette unité à été très vite achetée par un nordique
qui l'a fait convoyer par camion jusqu'au nord de l'Allemagne. Mise à l'eau là-bas, et un nom pour le bateau trouvé afin de le convoyer par mer jusqu'a son nouveau propriétaire... ( Ce nom à une signification, mais je ne parviens plus à l'a retrouver )...

22 déc. 2020
0

"Das Boat" est un film formidable que je regarde plusieurs fois par an, en Allemand (que je ne comprends pas) sous titré.
Marrant d'apprendre que le "mécano" du film navigue en vrai sur un voilier !
c'est cool !
Naviguait il déja à l'époque du film, ou cela lui a donné des idées ?
;-)

26 jan. 2020
0

Je l'aime bien, dommage que la HSB soit un peu limite pour mon 1m90+...

27 jan. 2020
4

Pas de rail d'écoute de gv, rail d'écoute de génois symbolique, les barres à roues sur un bateau de cette taille (2 en plus), aménagement Ikéa. C'est pas ma came...

27 jan. 2020
1

Tout pareil ! En plus, pour te caler confortablement à la barre, tu peux t'accrocher (c'est le mot).

Clairement pas ma came non plus.

27 jan. 2020
0

Il était au Nautic ,après avoir vu les 2 barres sur le L30 qui fait 2.54m de large,ça paraissait moins une hérésie.
Pour faire un prix d'appel plus accrocheur on dépouille,même pas l'option table à carte(simple tablette pivotante avec mini tiroir rabattable) sur le modèle présenté.
Par contre j'ai trouvé la hauteur sous barreau importante,un proprio de First29 et un de 32 étaient surpris par le volume malgré la largeur limité.

27 jan. 2020
3

C’est un voilier de croisière, mais dans cette jolie cuisine où ranger les assiettes casseroles poêles et autres ustensiles? Mais oui j’oubliai, maintenant en croisière on ne mange plus à bord, on va au restaurant

13 sept. 2020
0

Pas le bateau idéal, mais le format est pile poil celui de ma place de port. Je m'interroge cependant sur le rangement de trois éléments pour moi essentiels, le BIB, l'annexe et le moteur de celle-ci. Je ne vois pas très bien où caser tout ça au vu de l'étroitesse du panneau du coffre de cockpit (pour l'annexe), de l'absence d'emplacement idoine sur le tableau arrière pour le BIB (à moins que la grande sagesse de l'architecte lui ait fait prévoir un logement spécifique) et je soupçonne qu'un H.B. fixé sur son support sur un des deux balcons arrières doit être un peu gênant lorsqu'on barre du même côté.

0

Bonjour,
À Pr Tribo,
Si tu regarde bien, le bib est prévu dans le coffre tribord du cockpit (autocollant sur le retour du couvercle)
Bonne journée,
Patrice

16 sept. 202016 sept. 2020
0

Merci de cet info, Patrice "Ar-men". Sais-tu si, une fois le BIB installé, on parvient encore à faire pénétrer une annexe bien dégonflée dans ce coffre et à y loger également son moteur ? Peut-on alors y caser encore les défenses (j'ai l'habitude de les stocker contre les balcons arrières mais cela ne serait pas possible sur l'Océanis 30).
Ceci dit je ne comprends pas que Beneteau ne soit pas capable de proposer un logement pour le BIB séparé du coffre (qu'on aura bien du mal à sortir de celui-ci) alors que mon vieux GibSea 262 en proposait un fort pratique et idéalement placé à l'arrière du bateau, il y a 25 ans, malgré ses seulement 7m70 et, cerise sur le gâteau, sans amputer le volume du classique coffre de cockpit. J'avais le même problème sur mon SO 29.2 avec ce BIB dans le coffre que je déplaçais régulièrement pour sortir ce qu'on stocke habituellement dans un coffre, actionner une vanne ou simplement pour visualiser la hauteur de gasoil dans le réservoir. Problème résolu par le déport du BIB sur la jupe arrière, mais l'Océanis 30 ne permet pas ce genre de montage. Curieusement le sens marin est souvent oublié par les concepteurs des voiliers modernes. ;)

17 sept. 2020
0

Beneteau tire toujours plus vers le bas des modèles tout est hyper optimisé au dépends de la qualité
Sur ce modèle c est encore pire même la largeur est optimisé 2.99 le bateau est construit en pologne donc transport par camion sans rtre en convoi exceptionnel il n y a pas de petite économie
C est vrai que le transport par la route une fois dans la vie du bateau c est bien plus important que le rangement du bib et des accessoires pour naviguer que le confort au mouillage et éventuellement les qualités nautiques

17 sept. 2020
2

Il y a des ports qui tiennent compte de la largeur en plus de la longueur, donc faire moins de 3m n'est pas une ineptie pour un 9m

17 sept. 2020
7

Vous plaignez pas. Dès que tous les Bavaria, Bénéteau, Jeanneau, Dufour auront coulé, ce qu'ils devront immanquablement faire à brève échéance compte tenu du moulage de leur coque en peau de saucisson, de leur gréement en cochonoflex massif renforcé merdonium et de leur quille fixée à la superglue, vous serez débarrassés de tous ces branleurs incapables de tenir leur spi par 40 noeuds de vent ou de faire un bête tour du monde sans escale, assistance, vivres ou eau.
Plus de liste d'attente dans les ports, des mouillages déserts.
Vous devriez applaudir les chantiers généralistes plutót que les blâmer.
Je vous laisse, je vais mettre un tour de scotch autour de ma coque pour sécuriser ma quille. :-D

18 sept. 2020
-5

Un bateau très bien pour découvrir la mer par force 4 en cotier!
Maintenant, ça reste une machine qui tient plus de la caravane que du bateau hauturier que bénéteau essai de nous vendre!

si ça se vend c'est qu'il y a une demande, et pas que c'est un produit de qualité...
Une dacia se vend très bien maintenant entre une Logan et une A3, ou même une Golf... je n'hésite pas! Certe pas le même prix on est d'accord.

22 déc. 202022 déc. 2020
1

Attention aux comparaisons, les Dacias sont fabriquées avec des pièces low coast des banques de données du constructeur Renault ultra amorties et éprouvées, y compris les moteurs. Tout est simple sans fioritures et il y a peu d'electronique. Je disposais il y a quelques années des stats nationales des assureurs sur les fréquences de pannes (rapportées au parc) immobilisées sur le bord des routes de tout véhicule par marque, âge et type en France et en Europe, et surprise pendant plusieurs années de suite celles que l'on ne dépannait pratiquement jamais il y avait en tête ces Dacias je pense qu'elles ont pas beaucoup du descendre dans le classement. Derrière Toyota et d'autres marques allemande mais pas tous les types, certains véhicules très haut de gamme tombaient régulièrement en carafe (genre moteur cassé à 60000 km). Il faut donc se méfier des à priori sur le low-coast tout dépend comme le produit conçu et pour quel marché et quelle clientèle. Je pense que pour un voilier le raisonnement n'est pas le même. Il n'y a sans doute plus d'acheteurs pour un bateau low coast solidement construit. Cela serait invendable.

2

Ben moi j'aime les beneteaux et les dacias ,il y a des gens qui ont peut etre bien plus navigué que toi et affronté plus de coup de vent que tu ne le fera jamais sur des beneteaux ! ,les jugements de valeur a l'emporte piece ne sont pas credibles ,actuellement j'ai un bateau anglais tres solide mais ça ne me derangerai pas d'avoir un oceanis 30 ,sans barre a roue par contre !

18 sept. 2020
6

@ cedris 83 tu dois être un très très mauvais marin pour ne pas pouvoir naviguer au dessus de force 4 avec un beneteau car il y a plein de types qui sont bien sur mauvais qui y arrivent il y en a même des mauvais qui arrivent à faire des tdm

Pour toi peu r être te rapprocher de l un d eux pour apprendre qqn bases de la navigation

18 sept. 2020
0

Ça changera jamais ces histoire de ton bateau est trop cheap. Pas assez vieux, trop large, mal échantillone, pas prévu pour l hauturier, trop ikea, etc.. J ai un beneteau, j en voulais pas au début et finalement, il passe bien partout, est sécurisant, confortable et spacieux.
oiur un côtier je me laisserais bien tenter par l essai de ce bateau pour savoir ce qu il en est.

18 sept. 202018 sept. 2020
3

De génération en génération je les trouves de moins en moins marins les Océanis. Entendre par moins marin moins fonctionnels en mer.
Et cette mode des cockpit ouverts sur l’arrière me dresse les poils de la tête quand je navigue avec des jeunes enfants, pas top pour un voilier voulu “familial”.

10 nov. 2020
0

Les cockpits arrières ouverts ne sont pas plus dangereux que les fermés.C'est psychologique.Tu rajoutes une filière en bas pour la navigation et c'est réglé.

22 déc. 2020
0

Tu oublies aussi tout ce que tu peux perdre à l'eau dès que ça bouge.
Et la vague sournoise qui vient baigner tous les pieds du cockpit (mais si on s'y attends cela oblige à faire de la gymnastique ;-)

18 sept. 2020
2

Ce bateau est prévu pour un skipper avec des passagers, les winches de génois sont déportés à coté des barres.
Je navigue avec des équipiers qui participent aux manœuvres, la disposition des winches et la table fixe au milieu du cockpit ne faciliteraient pas les virements de bord.
Je n’apprécie pas de barrer longtemps debout derrière une barre à roue, hors je ne vois rien qui permet de barrer assis confortablement.

09 nov. 2020
0

Je tourne le problème dans tous les sens : ce boat me fait envie, j'ai le budget, il rentre pile poil dans ma place de port, il correspond à mon style de navigation tranquille (même le foc auto-vireur et l'écoute de GV déportée sur le roof me plaisent), l’emménagement intérieur est (presque) très réussi, mais il y a quelques « hics » de taille et qui me font d’autant plus râler qu’il aurait été facile d’y remédier si les concepteurs de Bénéteau avaient été un tout petit plus malins (pour ne pas écrire autre chose).

Première déconvenue concernant l’intérieur :
— La table à carte congrue pour cause de cabinet de toilette trop avancée. Dans celui-ci le WC aurait pu être décalé vers l’arrière en partie sous le banc de cockpit sans réduire la taille dudit cabinet. A propos de ce dernier, je regrette l’absence de penderie à ciré (présente dans mon S.O. 29.2), remplacée par le réservoir à eaux noires, très mal positionné en termes de centrage de poids, et qui aurait gagné à rejoindre le coffre de cockpit.
— La très faible capacité de stockage de tout le nécessaire à la cambuse, due notamment à la suppression des classiques équipets le long du carré. Malgré la présence des hublots de coque, il aurait été possible de les conserver en les arrêtant avant lesdits hublots.
— La porte de la cabine arrière installée à l’envers. Il faut s’installer sur la couchette pour fermer la porte !
— L'aération de la cabine arrière avec un hublot ouvrant sous la capote de roof, c.-à-d. à un endroit où classiquement il n'y a pas d'air (mais encore faudrait-il avoir un peu d'expérience de navigation pour le savoir).

Seconde déconvenue relative au cockpit qui est complétement raté (mais là encore, il n’aurait pas fallu grand-chose pour qu’il soit une réussite) :
— L’ouverture du coffre de cockpit limitée à la largeur du banc empêche d’y stocker une chose volumineuse telle que l’annexe. Ce n’est pourtant pas compliqué de concevoir un coffre dont l’ouverture intègre le dossier du banc de cockpit !
— Les postes de barres (version barres à roue) qui laissent juste la place de placer ses pieds. On a vraiment l’impression d’être « coincé », « confiné » tout à l’arrière alors que le cockpit aurait pu être rallongé de la partie en méplat du cockpit (donc de toute façon perdue pour l’aménagement intérieur) supportant notamment l’instrumentation sur laquelle je reviendrai. Et encore je n’ai jamais vu un essai avec le moteur hors-bord de l’annexe à poste sur son support de balcon arrière avec un homme à la barre (on doit être à l'aise).
— A cause de ce méplat sur l’arrière du roof, les winches se retrouvent décalés trop en avant sur celui-ci et leur maniement en devient pénible.
— Le positionnement de l’instrumentation est lamentable. Quiconque à naviguer en équipage comprendra qu’un équipier (ou un paquet de nouilles) se trouvera nécessairement devant les afficheurs de cap, sonde et GPS. Nous avons affaire là à des gens qui n’ont jamais navigué !
— La hauteur de la bôme qui lui permettra de rentrer avec votre crâne et accessoirement obligera de se baisser copieusement pour passer sous le bimini. On espérait que l’achat d’un 30 pieds nous aurait évité cette aporie.
— L’absence d’emplacement spécifique et pratique pour le BIB.
— Le fait que la plate-forme relevable ne remonte pas jusqu’en haut du bordé, ce qui est préjudiciable à un usage familial avec de jeunes enfants (il me semblait pourtant que Bénéteau ciblait une clientèle jeune pour ce bateau).

Troisième déconvenue en relation avec le manque de la raideur à la toile :
Cette caractéristique a été relevée par quasiment tous les essayeurs — et pourtant, la complaisance n’est pas leur moindre défaut. La largeur limitée à 3 mètres est toujours jugée responsable de ce défaut, ce qui est une énorme connerie puisque nombre de bateau de cette longueur ont jusqu’à présent été produits sans qu’on leur attribue cette tare (une Frégate mesurait 2 mètres 80, un First 29 en faisait 3 tout comme un Sun Odyssey 32.2). La raison est probablement liée à une mauvaise répartition des masses (voire ma remarque sur le positionnement du réservoir à eaux noires) ainsi qu’à un centre vélique décalé vers le haut pour cause de GV à corne très à la mode.

Quatrième déconvenue : Le prix !
Si le prix catalogue annoncée en 2019 était de 84 K€, le prix d’un boat correctement équipé avoisine presque le double. Il faut compter près de 130 K€ pour en faire l’acquisition, ce qui place l’Océanis 30.1 dans une position très défavorable par rapport à la concurrence.

Bref, je parie que les ventes de Bénéteau ne vont pas être à la hauteur de leurs espérances pour ce qui concerne ce modèle. Il n’aurait pourtant pas fallu grand-chose pour en faire un best-seller.

10 nov. 2020
3

Bjr perso j'opterai pour un océanis 31 récent bien meilleur et bien moins cher !

10 nov. 2020
2

Pas grand chose... avec la liste que tu viens de faire, c’est carrément un autre bateau 😂

10 nov. 2020
0

J'ignore si les ventes de cet Oceanis sont à la hauteur de ses nominations, notamment compte tenu de son prix équipé (relevé plus haut), mais pour information Jeanneau a pour sa part cessé la commercialisation du SO 31.9 après à peine 2/3 ans (?). Peut-être un segment pas si porteur au final..

10 nov. 2020
0

Pour le SO 319 peut être la concurrence du SO 349 ?
Pour l'Océanis 30.1 la largeur limitée à 2.99m est pour satisfaire ceux qui sont en place de port ou marina à largeur limitée.

11 nov. 2020
0

@xabia et aussi pour rendre son transport par route moins cher depuis la Pologne( pas besoin s avoir un vehicule accompagnateur)
Pas de petites economies chez beneteau il vaut que le bateau soit mieux concu pour son unique parcours routier que d etre bien concu pour naviguer
Apparement echec commercial en france je pense que le creneau des 30 pieds n est pas porteur en france les plaisanciers francais qui achetent un bateau neuf sont des gens vraiment riches ils achetent mini 37 pieds

11 nov. 2020
2

Les petites économies, je serais plutôt pour et je défends cette option de Bénéteau limitant à 3 mètres son dernier 30 pieds. Cette limitation n'est définitivement pas un non sens et même plutôt une bonne idée.

1°) Cela permet effectivement de réduire les couts de transport lorsqu'on fait fabriquer dans un pays européen "à bas couts". Par contre, Bénéteau arnaque indubitablement le client car cela devrait se traduire par un prix catalogue bien moins élevé (fabrication moins chère + transport moins cher).
2°) Bien des possesseurs de place de port y trouveraient leur compte car plus que la longueur, la largeur est un élément essentiel (on ne multiplie pas les places sur la longueur du ponton).
3°) Une largeur de 3 mètres n'est pas incompatible avec une bonne raideur à la toile comme je l'ai démontré plus haut par des exemples antérieurs, malheureusement Bénéteau a bâclé la répartition des masses et le plan de voilure.
4°) On peut réaliser un emménagement très logeable dans une coque de 3 mètres surtout avec ces nouvelles carènes larges de l'arrière et joufflue de l'avant. Seulement, il faut bosser un peu.
Enfin, pour sortir du très trivial et élever un peu le débat, il me semble que les nouveaux décisionnaires de Bénéteau ont perdu de vue l'ADN de la gamme Océanis, issue de celle des Idylles, des bateaux de croisière sur des carènes de racers mais surtout pas des day-boats. Je suppose que les vieux ont été remplacés par de jeunes pouces férues de lean manufacturing... ;)

13 nov. 2020
0

Par contre, Bénéteau arnaque indubitablement le client car cela devrait se traduire par un prix catalogue bien moins élevé (fabrication moins chère + transport moins cher).

Il n'y a pas que Beneteau:

webcache.googleusercontent.com[...]/search
www.spcc.pl[...]ls/6173

Il semblerait que Arcona, X Yachts ou Nautor fassent pareil.

13 nov. 2020
1

Il y a toujours moyen de transporter un gros bateau en restant en moins de 3m de large.
Le voilier de la photo fait 4,07m de bau.

11 nov. 2020
0

C'est moi ou chez Bénéteau ils ne sont même pas capables de coller droit les velcros des banquettes du carré ? :-S

15 nov. 2020
1

Chez Jeanneau aussi... En fait je pense qu'il s'agit d'un jeu entre les concepteurs de ces boats et leurs acheteurs à qui cela permet d'avoir une activité d'optimisation facile de l'aménagement en s'occupant les soirs d'hiver. Sur mon précédent S.O. 28 les velcros ne tombaient carrément pas en face (partie "mâle" et "femelle") et comme la face arrière des coussins ne méritaient même pas l'appellation de tissus, ça faisait des trous. ;)

12 nov. 2020
2

Il n'y a pas beaucoup de concurrents a l'Oceanis 30.1.

Dans la même taille (9*3), il n'y a guère que le Dehler 29, conception 1997. Prix tarif 2020 95 000€. Et le Winner 9plus, conception 2003. Prix Tarif 2020 110 000€.

Le Pogo 30 est à 125 000€ tarif de base , avec un réchaud 1 feu, pas de portes, pas d'eau chaude, pas de frigo.

L'Elan E3, mieux équipé est à 140 000€ prix de base 2020.

Le gros du marché neuf, ce sont des unités de 12-15 mètres, entre 400 000 et 1000 000 d'euros. Sur le site X Yachts, il y a le nombre d'unités vendues gamme précédente. Le X-43 s'est mieux vendu que le X-40 , X-37 ou X-35. Même dans les Xc. X a vendu plus de 3 fois plus de Xc42 (99) que de Xc35 (30).
Et le gros du marché chez X actuel, c'est le X4³. Celui dans le banc d'essai Voile Magazine, prix tarif 358 200€ prix du modèle essayé : 634 440€. On ne doit pas être loin d'une centaine d'unités vendues en a peine 3 ans.
Et chez Nautor aussi, le nouveau Swan 48 dans les 1000 000 d'€ marche bien commercialement. 15 produits livrés la première année, et pas loin d'une quarantaine en commande.

Peut être pas sur hisse-et-oh, mais dans le monde, il y a pas mal de gens qui ont pas mal d'argent. Il suffit de se rendre compte que Porsche trouve tous les ans pas loin de 250 000 clients pour ses voitures neuves, Ferrari pas loin de 9000 clients par an et même Rolls Royce 5000 clients par an. En nombre d'unités et en chiffre d'affaires, on est très très largement au delà des chiffres de production des voiliers. Même des Océanis ou des Bavarias.

15 nov. 2020
2

Comme je recherche un dériveur (port d'échouage oblige), il y a encore moins de concurrent. En fait, dans cette taille (9x3), il n'y en a pas et c'est pour cela que je râle de l'incapacité du bureau d'étude de Bénéteau à proposer un bateau bien foutu jusqu'au bout. Car je persiste à penser qu'il n'aurait pas fallu grand chose pour en faire une réussite complète comme les anciens de cette bonne vieille maison ont su le faire à maintes reprises.
Désormais le marketing allié à la bêtise règnent en maître, même s'il dessert peut-être les intérêts du constructeur. Nous sommes dans l'ère du merdique : conception sans réflexion, matériaux de piètre qualité, inversion des valeurs (un 30 pieds considéré autrefois comme un voilier hauturier est désormais une entrée de gamme, voire un Day boat). Le merdique est d'autant plus dans l'air du temps que la presse spécialisée, réellement indépendante, qui fut dans le temps l'arbitre des élégance a presque disparu. Celle-ci n'hésitait pas à épingler une daube, fut-elle la production du plus grand constructeur mondial.
C'était mieux avant ? Pas sûr, mais on n'aurait pu mettre à profit tout ce travail sur les carènes, les voiles, l'accastillage, la CAO, les techniques de fabrications, etc. pour faire au moins aussi bien qu'avant.

12 nov. 2020
1

Les riches ne connaissent pas la crise

12 nov. 2020
0

Dans ces tailles l’Elan e3 est un Bon compromis performance/confort/finition et sans doute qualité de fabrication. Pour ceux qui trouvent le Pogo un peu extrême dans ses choix c’est une bonne alternative.
Un O31 toutes options ou un e3 il ne doit pas y avoir une grosse différence de tarif, mais les Élan sont un peu juste côté autonomie en eau.

22 déc. 2020
0

Elan fait des bateaux nettement au dessus de Bénéteau au niveau qualitatif !
Les tarifs sont aussi nettement au dessus.
Il n'y a pas de miracles.

12 nov. 202012 nov. 2020
0

Dans les 9m il y aussi le Mojito 888 prix catalogue 110000€ et construit en Bretagne mais il est plus large.

13 nov. 2020
0

Prix catalogue en grosla coque le mat le moteur pour etre pret a naviguerc est plustot 160000 rien a voir avec le prix du 30.1

13 nov. 2020
0

En concurrents directs "grande série" il y a surtout le Dufour 310 et le Hanse 315 (et le SO 319 qui n'est plus vendu depuis quelques semaines).

13 nov. 2020
0

Le Dufour 310 est à 110 000€ + 12 000€ de pack confort si on ne veut pas un bateau vide à l'intérieur. Plutôt un concurrent de l'Elan E3 que de l'Oceanis 30.1.

15 nov. 2020
2

Le Dufour 310, plus long d'un pied et plus large d'autant (!) devrait être bien plus cher qu'un Océanis 30 alors qu'il semble être finalement à peu près au même prix. Mais en est-on bien certain ? Les moins naïfs d'entre nous savent bien que les prix catalogues ne veulent plus rien dire et ne permettent que difficilement d'établir des comparaisons, car la fourniture standard de base varie considérablement d'un chantier à l'autre, de même que le prix et la teneur des options. Le marché du bateau neuf est devenu une jungle inextricable, mais il me semble cependant que Bénéteau atteint dans ce domaine des sommets tant l'écart entre le prix du tarif de base annoncé (84 K€) et celui pratiqué sur les bateaux neufs disponible chez leurs concessionnaire est immense (129 KE pour les versions dériveur proposées sur la côte atlantique).

22 déc. 2020
0

On peut s'en faire une idée en voyant les tarifs dans essais Voile Magazine, il y a toujours le tarif de base et le tarif "du bateau essayé" qui est très différent ;-)
Et ces tarifs affichés sont avant toute négociation.

16 nov. 2020
0

Les grands chantiers me semblent de moins en moins intéressés par les voiliers de 30' et moins. Il reste les petits chantiers spécialisés sur ces créneaux (IDB, Marée Haute, RM en France et pleins d'autres à l'étranger). Il y en a pour tous les gouts.

16 nov. 2020
1

Bonne analyse les plaisanciers qui achetent des bateaux neufs sont trop riches pour etre interessaient par des "petits" bateaux

16 nov. 2020
0

Je crois que grands chantiers visent les grandes quantités à l'international et donc surtout les voiliers de location. Les particuliers qui achètent de grands bateaux achètent souvent d'occasion. Les petits chantiers faisant de plus petites séries font des bateaux visant des cibles variées.

21 déc. 2020
0

Du nouveau dans les options..
Une console sur la barre tribord comme support électronique en lieu et place
de l’avant du cockpit.

Beneteau à l’ecoute de ses potentiels clients ?

21 déc. 2020
0

On peut croire que les clients seront un peu plus écoutés...

22 déc. 2020
0

Si il y a un domaine ou beneteau est bon c est l ecoute du marche et donc des clients potentiels un service marketing au top ca compense un Bureau d Etudes tres mediocre
Mais pour le 30.1 le marketing s est loupe a leur decharge il n y plus de marche pour les petits bateaux les nouveaux plaisanciers sont riches
La recherche du moindre cout en construisant en Pologne en optimisant le cout de transport en faisant un bateau de 3 metres de large ne necessitant pas de vehicule d accompagnement ne donne pas une difference significative par rapport a un dufour 310 plus large plus confortable mieux fini
A noter d ailleurs que le dufour 310 n est pas un.succes non plus du moins en France
La plaisance est vraiment devenu un loisir de riches il y a vraiment maintenant tres peu de bateaux en dessous de 35 pieds dans les ports je parle des voiliers

22 déc. 2020
1

On ne doit pas aller dans les mêmes ports, moi je vois de tout, des neufs, des vieux, parfois des très anciens ;-), des voiliers de 6 à 10 mètres à foison.

22 déc. 2020
0

Tu as surement raison je suis en med donc j ai fait une erreur

22 déc. 2020
0

C'est vrai qu'en med on voit peu de bateaux de moins de 10 mètres, et en dessous de 12m on est considéré comme "petit"..

22 déc. 2020
1

J ai plusieurs fois indiqué que sur le côté d azur j avais eu deux possibilités quasi immédiates de place du côté de cannes et Antibes, à des prix scandaleux d ailleurs 7600 par an pour 9 10 metres

22 déc. 2020
-2

Tres cher oui scandaleux non loi de l offre et la demande

22 déc. 202022 déc. 2020
1

Moins scandaleux que stupide puisqu’ils courent après les clients !
Et ne les trouvent pas
Avoir un 30 pieds de nos jours est, sauf exception, le reflet d un budget
modeste ... vais je payer pas loin du prix de mon bateau chaque année, non bien sur

23 déc. 2020
0

@ jean LW peux tu etre plus precis dans tes affirmations et nous indiquer les ports ou places libres sur la cote d azur
Autrement je suis d accord avec toi j ai aussi un 31 pieds et comme tu dit budget serre donc petit a petit je comprends que je suis pas assez riche pour etre plaisancier et vendre mon bateau je l envisage et c est pas de gaite de coeur

09 jan. 2021
0

Je les ai déjà donné 3 ou 4 fois sur Heo, libres ou un an de liste d attente, prix statospheriques et absence de clients
Cote d azur, 7600 € pour un 30 pieds

09 jan. 2021
0

Vieux port de Cannes , golfe Juan,

J ai,de Line leurs offres et leur ai expliqué que leurs places resteraient libres forever

09 jan. 2021
0

Effectivement fannybelle, la liste des options intègre désormais cette console de barre ainsi qu'une plate-forme arrière XL permettant de fermer le tableau arrière. Deux bons points.

Pour en faire un croiseur vraiment séduisant il resterait évidemment d'autres améliorations à réaliser, mais qui obligeraient à revoir légèrement moule de pont, contremoulage et menuiseries. Donc aucune chance.

Par contre, dans le domaine des choses faciles à faire sans bouleverser les process de fabrication et qui seraient probablement plébiscitées par la clientèle potentielle, Bénéteau pourrait ajouter à ladite liste d'options, des placard supplémentaires contre le bordé du carré (avant les hublots de coque évidemment). Il pourrait aussi facilement repositionner la cuve à eaux noires dans le coffre de cockpit (meilleur centrage des poids) et ainsi la remplacer par un placard à ciré dans les toilettes. Il pourrait également aménager un intelligent coffre pour le bib dans le plancher du cockpit derrière les axes de safrans comme sur le Dufour 310.

09 jan. 2021
1

Tu sais chez beneteau l amelioration d un modele ca existe pas et si tu fais une liste des trucs mal pense il va te falloir un cahier 200 pages

11 jan. 2021
0

Oui j'ai toujours en travers de la gorge cette croisière estivale (40 degrés) en Grèce sur un Oceanis 46.1 avec 1 seul mini hublot ouvrant dans les cabines arrières.. tellement débile!

10 jan. 2021
0

on voit la console de barre sur cette video...( à environ 1 minute de la video)


un peu "gros" pour la taille du bateau...

11 jan. 2021
1

En effet, pas très intégrée.. de toute façon, 2 barres à roue sur cette taille de bateau (et largeur surtout) c'est déjà limite.

11 jan. 2021
0

La barre classique est le standard sur cette unité..
Et une table classique de cockpit amovible peut donc s'envisager en remplacement de la table
fixe, quand même agréable..

14 jan. 2021
0

Barre franche..

15 jan. 2021
1

sur le même site que fannybelle avait mentionné il y a un an (no frills sailing) il y a un article très interressant avec photos sur la comparaison entre le 30.1 barre franche et double barre à roue
no-frills-sailing.com[...]tiller/

15 jan. 2021
0

@droopy02.. Jolie recherche !

15 jan. 2021
0

Mécanisme barres à roues > drisses textiles sur cette unité (à changer tous les 4/5 ans)..

15 jan. 2021
0

Mécanisme barre franche...

15 jan. 2021
0

Certes, comme le rappelle Fannybelle, la barre classique est le standard sur cette unité. Sauf que le cockpit a clairement été conçu pour recevoir les deux roues "offertes" en option. Barrer sur le passavant dans la même position que celui du "barreur à roue" vous positionnera à l'arrière de l'axe de rotation du stick sur la barre. Quiconque à barrer dans ses conditions (souvent pour cause de cockpit encombré) sait bien que dans ces conditions l'action sur la barre sera désagréable et peu précise. La position naturelle sera donc de s'assoir sur le banc de cockpit (ou sur l'hiloire en s'avançant pour ne pas s'assoir sur le winch). Cette position est d'ailleurs la seule possible pour saisir directement la barre (sans le stick). Sauf que dans cette configuration le barreur occupera la place d'un équipier sur un banc de cockpit déjà exigu, ce qui dans le cas de l'Océanis 30 inverse donc le précepte qui veut qu'habituellement une ou deux barres à roues soient plus encombrantes qu'une barre franche, puisque c'est donc dans la configuration barre franche que l'on sera le plus entassé dans le cockpit en cas d'équipage nombreux.

Comme beaucoup, je préfère les sensations offertes par une barre franche mais il faut bien reconnaitre qu'en croisière la roue présente bien des aspects pratiques : présence à proximité immédiate d'une console de barre permettant de visualiser les instruments sans qu'ils soient trop éloignés pour ne plus être visibles ou masqués par un équipier, facilité et confort d'utilisation d'un pilote inboard, prise en main immédiate par un néophyte à qui on passe la barre et enfin deux petits détails, qui malheureusement sont incompatibles avec la configuration proposé sur ce bateau, la présence des commandes moteur sur le fût, celui-ci servant également de support à la table de cockpit repliable.

Il est donc dommage que Beneteau n'est pas proposé ce voilier dans une classique version mono-barre à roue qui aurait permis d'obtenir tous les avantages attendues d'une telle version en même temps qu'il aurait permis d'allonger les banc de cockpit au bénéfice du confort de celui-ci et des coffres supplémentaires qui auraient pu y être installés. Il est vrai que dans ce cas, c'eut été un autre bateau sans l'esprit cockpit ouvert pour une baignade immédiate que rien ne saurait entraver, ce qui semble avoir été l'objectif marketing ayant prévalu dans la conception de cette zone du bateau.

Par contre je m'interroge sur la possibilité d'utiliser une barre franche de secours dans la version barres à roue, ne voyant aucun dispositif en fond de cockpit permettant de raccorder cet élément de sécurité.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nouvelle cuisine

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (49)

Nouvelle cuisine

février 2020