numéros de voiles

Comment les obtient-on? Sont ils liés au bateau ou au propriétaire? Sont-ils valables d'un pays à l'autre? Si le numéro des voiles vient d'un pays étranger, peut on le conserver et l'utiliser en régate...?

Merci

L'équipage
21 oct. 2010
21 oct. 2010
0

FFV
Contacte le délégué régional HN FFV :
www.ffvoile.net[...]ome.asp

21 oct. 2010
0

Non, pas HN
qui ne concerne pas les multicoques.

La bonne adresse, c'est évidement l'AMH : www.multicoques-habitables.com[...]uge.htm

C'est eux qui répondront à ta question de savoir si tu peux garder un numéro existant.

Jacques

21 oct. 2010
0

en dehors
de la FFV, point de salut!

21 oct. 2010
0

Ben non, Ponton :-)

Extrait du lien donné :

"
Pour obtenir un certificat de jauge :

Il vous suffit de télécharger le document "Feuille de jauge Multi 2000" dans le tableau de formulaires ci-dessous, de le compléter en utilisant les données du constructeur ou du chantier et de nous le retourner avec un chèque à l'ordre de la FFV de 20 Euros pour le certificat de jauge + 15 Euros pour l'attribution du n° de voile si vous n'avez pas encore de n° de voile.

N° de voile et certificat sont à demander à l'AMH, pas à la FFV !!!

Il est aussi possible d'obtenir ce certificat à l'occasion d'une des régates de multicoques où un jaugeur de l'AMH sera présent ou le club habilité à l'établir.

"

L'AMH est affiliée à la FFV et gère seule toute la jauge des multicoques en France.

Si tant est que le bateau dont parle Clarivoile est bien un multicoque...

Jacques

21 oct. 2010
0

Juste pour info
L'AMH et la jauge Multi 2000 sont reconnus par la FFV, mais la FFV ne veut pas de nous...

22 oct. 2010
0

mais
j'en ai trois moi:coucou:

22 oct. 2010
0

A voir avec eux
Le numéro D116 est dispo.

Il y a NOMAD,Dragonfly 920 Extrem qui est jaugé et qui a le numéro B 110.

www.multicoques-habitables.com[...]ats.htm

Je ne vois pas bien pourquoi cela ne serait pas possible.

Jacques

22 oct. 2010
0

Le monde de la régate en multi ? Facile.
T'as deux cas.

Soit il y a d'autres multis et la jauge de l'AMH est utilisée, et dans ce cas, il est bon de vérifier si les certificats de jauge sont corrects (genaker ou pas, et autres détails).

Après il faut régater. C'est compliqué, parce qu'il y a des adversaires, des bouées à passer, enfin tout un bordel.

Soit il n'y a pas d'autre multi, mais plein de monocoques. Le problème sera de te classer.

D'habitude, tu es déja assuré de gagner la coupe du premier multicoque. J'en ai quelques unes comme ça.

Après il y a un classement général. On se retrouve souvent en R2 R3, qui sont dans la jauge HN, les bombes de régate.

Si le parcours comprend comme d'habitude du près et du vent arrière, tu finis logiquement au fond du classement. Mais tu t'en fout, puisque tu auras la coupe du premier multi...

Jacques

22 oct. 2010
0

La régate est un autre monde
Les performances en régate n'ont pas grand chose à voir avec celles en croisière.

Oui, en ballade, j'ai l'habitude de doubler tout ce qui va dans la même direction que moi.

Pourquoi ? Erendil, comme tous les multis, est trés rapide entre, mettons, 60 et 120° du VR. Et quand je suis en croisière, je suis, la plupart du temps, dans cette fourchette, puisque je choisi ma destination en fonction du vent.

En régate, la plupart du temps, tu ouvre le bal par une remontée au prés, et tu finis par une descente plein vent arrière.

Au près, je me fais tordre. Au portant, je tire des bords à 140° pendant que les autres déboulent tout droit.

C'est encore pire dans le tout petit temps. Erendil est léger. Si je croise une molle, je suis assuré de m'arréter au milieu, alors que mon voisin lesté la traversera avec son inertie. si je dois monter au près, mes ailerons ne me suffisent pas pour créer un bon appui.

Mainteant, et cela arrive, il y a des cas où passé la bouée de dégagement, tu enquille un bord de bon plein et un autre de largue. Et là tu cartonnes et effectivement tu les enterre tous.

Procédure ?

Elles te sont expliquées au départ et écrite dans les documents de course. Généralement tu as une ligne posée en travers du vent, et un départ en 8 mn (avec signal à 8mn, 4mn, 1 mn et départ).

Si t'es dans une régate mixte, ne vas pas te foutre au départ au milieu des monocoques. Ils s'arrêtent quasi face au vent sur la ligne et restent immobile. Impossible à faire en multi, alors tu leurs dérive dessus alors qu'ils sont prioritaire. Choisi une zone dégagée, où tu peux arriver lancé. Si la ligne est favorable babord (c'est à dire que la bouée est plus "au vent" que le bateau comité), tu as souvent intérêt à partir babord amure à la bouée, si tu joues bien, tu passeras devant la flotte tribord amure.

Aux bouées, la régle est, quand il y a le choix, d'arriver tribord amure pour ne pas se faire fermer la porte par ceux qui sont tribord amure. Selon ton aisance et la meute qui déboule, tu passeras la bouée plus ou moins prés...

Après, tout est question de niveau de l'équipage et de longueur de la manche. Grosso modo, dans un régate de club, tu as toujours un 1/3 de furieux, 1/3 de gens normaux et 1/3 de bateaux qui n'ont pas grand chose à faire là. Chacun de ses mondes a ses propres habitudes. Les furieux ne seront jamais en faute, parce qu'ils se connaissent, connaissent les régles et savent ce qu'il faut faire.

Le danger vient de ceux qui ne connaissent pas les règles, ou pire, croient les connaitre et s'estiment prioritaires alors qu'ils sont seul à le penser. Tu connais l'exemple de "Liberté Oléron", et ce n'était pas en régate...

Ils y a aussi ceux qui savent qu'ils ne sont pas prioritaire mais qui, débordés par la situation, sont incapable de réagir.

J'ai déja publié ici une vidéo d'une arrivée où nous déboulons sous spi à plus de 12 nd tribord amure sur une ligne d'arrivée microscopique et où nous devons empanner à l'arrache pour éviter un gros monocoque babord amure, qui nous avait vu depuis longtemps mais qui s'est débrouillé à nous planter un départ au lof alors qu'on le passait.

Fais donc gaffe.

Après, perso, je me fous des classements en temps compensé. Seul le scratch m'intéresse, tant nos bateaux sont différents.

Jacques

22 oct. 2010
0

Ca dépend
de l'enjeu et des dispos de mes copains.

Le principe en régate, c'est qu'il y ai quelqu'un pour chaque tache à faire simultanément.

Par exemple, à l'empannage sous spi, tu as un barreur, un qui passe la grand voile, un qui gère le chariot, un qui choque l'écoute de spi, un qui borde l'écoute de spi, un qui fait passer le spi alors qu'en croisière tu fais l'ensemble tout seul en plus de barrer et de boire ta bière ou ton rhum.

A 6 cela faisait :

  • un barreur
  • Un régleur de GV tacticien
  • Un n° 1 qui s'occupe des changements de voile d'avant
  • Un régleur de foc qui va au chariot de GV sous spi
  • deux embraqueurs qui gèrent aussi les écoutes lors des empannages de spi.

Maintenant, il arrive aussi que l'on ne soit que deux ou trois, la dernière fois, on était trois, ma femme, sa copine et moi, et nos deux gamins de 8 et 9 ans. Evidement, tu ne gères pas les choses pareils...

L'indispensable, c'est d'avoir au moins un second solide, qui peut gérer le réglages des voiles pendant que tu barres et discuter tactique. Dans certains cas, notamment les manches longue, le recours au pilote est envisageable. Dans les manches courtes, les adversaires étant trops près les uns des autres, c'est difficilement imaginable.

Après, j'embarque souvent des copains intéressés par la régate mais qui ne savent pas particulièrement naviguer. Ils sont trés bien pour les postes type embraqueur.

Bonne chance !

Jacques

22 oct. 2010
0

A trois
cela fait

un barreur

un tacticien régleur des voiles.

un embraqueur n°1

Si tu embauches un quatrième, tu pourras réserver le tacticien pour la GV et mettre le quatrième au réglage du foc et du spi.

Oui, les manoeuvres de spi sont souvent les plus chaudes, surtout si tu déboules à plus de 10 nd. La bouée arrive vite.

Explique bien à chacun ce qu'il a a faire, et donne les tops de chaque action. Le pire, au final, c'est l'affalage. Il faut le faire le plus tard possible, donc le plus vite possible, alors qu'il faut aussi contrôler précisément la trajectoire (c'est dommage de commencer le bord de près 100 mètres sous le vent de la bouée, il vaut mieux loffer juste derrière elle, ce qui suppose d'être prés à le faire) et qu'il faut trés vite régler la GV et le génois.

Ca fait des choses à faire en même temps.

Dans ton cas, j'aurais tendance à laisser le n° se démerder avec l'affalage du spi, avec juste l'aide au début du tacticien régleur qui largue et freine le début de la drisse avant d'aller s'occuper de border la GV et le foc pendant que tu barres.

Tu verras bien. N'oublie pas de surveiller ta trajectoire aux bouées et de garder un oeil sur les concurrents.

Jacques

21 oct. 2010
0

décidément
ces gens qui en ont deux ne peuvent rien faire comme tout le monde! ;-)

22 oct. 2010
0

KAPITALIST
il te faut une ligne de départ pour toi tou seul, tu n'as pas besoin de numéro!

22 oct. 2010
0

oui
c'est bien un multi...! :-)

En fait BM a déjà un numéro dans les voiles (D116) je crois qui doit vouloir dire "dragonfly n° 116".

Ma question est donc dois je enlever ce numéro et en obtenir un nouveau lors de ma demande de certificat, ou puis je conserver celui là, ce qui me plairait bien?

22 oct. 2010
0

J'ai
déposé un message sur AMH, je verrai bien.

Après il va me falloir apprendre ce que c'est que le monde de la régate...

22 oct. 2010
0

un peu
de mal à comprendre que tu puisse être derrière les monos.???

Mais, ce qui m'intrigue et m'attire en même temps ce n'est pas le classement mais plutôt les procédures, le monde au départ et aux bouées, la rapidité des manoeuvres.....

22 oct. 2010
0

Merci
Pour ces bonnes infos. J'ai du temps pour affiner ma connaissance du bateau, au début je ne m'approcherai pas de la meute.
Combien êtes vous à bord pour ces régates? Sur BM 3 me semble un maximum vu la taille.
Naviguant très souvent seul, il va falloir trouver et apprendre.

22 oct. 2010
0

Mais
Tu as beaucoup de place sur Erendil. BM c'est petit petit pou des gens bien bâtis!
3 serait parfait, 4 grand maximum.
J'ai un enrouleur qui diminue un peu les manœuvres.
Par contre, il va me falloir réfléchir pour envoi et affalage du spi, pour accélérer la manœuvre, bien plus lente que sur PDM malgré la différence de surface de voile!

22 oct. 2010
0

une question à 100 balles.....voire plus
as-t-on le droit de mettre autre chose qu'un N° attribué par la FFV? du genre :
_ nom du bateau
_ ou comme Breizh22? :-D :-D

22 oct. 2010
0

oui
tu peux faire de lapubou mettre ton n° de Sécu ou dessiner....un mouton

Il suffit de regarder ce qui se passe avec tous les bateaux sponsorisés......

Pour la régate, c'est autre chose, à un numéro correspond un certificat de jauge et une réglementation pour le bateau ou la série.....

22 oct. 2010
0

voir
la ffv, il y a un site pour les courses à handicap avec certificat de jauge et chaque monotype (bateau de série)doit aussi avoir le sien (association)

22 oct. 2010
0

c'est bien
le problème car je voudrais bien me lancer dans ce monde inconnu

22 oct. 2010
0

un bateau de série n'est
pas forcément un monotype.

Un monotype, c'est un melge ou un jod ou un décision 35, enfin des bateaux qui sont tous stictement identiques. Ils ont tous le même rating, mais de toute façon cela n'a pas d'importance puisqu'ils courent entre eux en temps réel.

Un bateau de série est une base identique, mais où l'équipement et la voilure peut différer et donc produire des rating différents entre les mêmes modèles.

Jacques

22 oct. 2010
0

merci pir2lune
pour ta contribution qui permet de lever le doute.

20 nov. 2010
0

et
maintenat que j'ai ce numéro, :-), comment conseillez vous de le mettre sur les voiles?

Faut déjà que j'enlève l'ancien!....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (104)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021