Nouvelles photos de nos travaux sur le voilier

Bonjour à tous,
Sur notre blog voiles.blogspot.com[...]/
Vous trouverez de nouvelles photos des finitions intérieur de LOUNGTA.

remarquez bien le système escamotable du tabouret de la table à carte, si cela peut servir à quelqu'un...

Pour des non bricoleurs nous ne sommes pas trop mécontents, lorsqu'on voit les photos du début...

Ben voilà! c'est tout. A bientôt.
Dan

L'équipage
01 oct. 2005
01 oct. 2005
0

nous nous excusons
auprès de l'équipage mais nous ne pouvions pas charger toutes ces photos ici.
Dan

01 oct. 2005
0

ça à l'air cosy la dedans
juste une interrogation sur la solidité du tabouret escamotable, les charnières ont l'air un peu light. Dans un coup de gite avec un bonhomme dessus, vu le bras de levier, je me mefierais.
C'est juste une impression sur photos.
De plus j'aurais fait le siège rond plutôt que carré mais chacun s'adapte à son postérieur n'est-ce pas ?
bon courage pour la suite.

01 oct. 2005
0

si si
C'est très solide , planche de 25 et charnieres tres épaisses.
merci pour les encouragements

Dan

01 oct. 2005
0

super!!!
Beau boulot !!vous avez un ébéniste qui vous aides?

01 oct. 2005
0

un mot
chapeau ;-):pouce:

01 oct. 2005
0

Non pas d'ébeniste
mais pour les porte un fermier de la meuse M. DIDOT de 75 ans qui nous a beaucoup conseillé,et aidé graçieusement.
Tout à la scie sauteuse....
les bobos après 1800 heures:
une capsulite rétractile, 5 coupures, une chute au sol de notre fermier, 2 genous âbimés,une semi-tendinite, un bout de doigt entaillé jusqu'à l'os (mais réparé)

et AUCUNE engueulade.
Dan

01 oct. 2005
0

Alors là!!!!
Aucune engueulade!!!vous pouvez partir tranquilles!!!!

01 oct. 2005
0

Le Touareg avait raison
Il n'y aurait presque rien à changer à cette page.

voiles.blogspot.com[...]un.html

Mais je ne suis pas sûr d'avoir saisi l'intérêt de se représenter son bateau à l'envers?

:pouce:

01 oct. 2005
0

la reponse est simple
et vécu dans le courant des aiguilles cap de bon espérance.
quand ton voilier sera à l'envers à cause d'une vague tu comprendras. d'ou l'idée de le rénover en l'imaginant à l'envers pour que (presque rien) ne tombe au plafond.
merci Chebec pour ton coup de pouce
Dan

01 oct. 2005
0

Juste
Encore bravo et merci ...
:bravo

01 oct. 2005
0

le courant des aiguilles
J'en frissonne rien qu'a lire le nom.
"Trop fort n'a jamais manqué" comme dirait l'autre.

0

chouette !

Ajouté aux favoris ! :-)

Cela me rassure, je n'ai moi non plus pas d'expérience du bricolage et je m'en fais tout un monde...

"vécu dans le courant des aiguilles" rien que ça... je réalise que tu n'as pas beacoup parlé de tes navigations sur le forum: me trompé-je ?

Je retourne sur ton blog :-)

02 oct. 2005
0

salut santanadien
En réponse a ta question:
C'est sûrement que je n'en voyais pas l'utilité.
Lorsqu'on lit Moitessier et Gerbault on n'a plus grand chose à dire on se sent tout petit.

Mais cette fois nous raconterons car il y a de forte chance que nous repassions par cet endroit au retour. Et il faudra bien que je lègue quelque chose à mes petits enfants. Un livre de rêve peut être un bel héritage.

Dan

02 oct. 2005
0

et un petit recit d'amis
qui sont passés par le cap en 2001. (mérovée).
Ils racontent cela bien mieux que je l'aurais fait.

Le ciel n’est plus bleu, car il fait nuit. La mer n’est plus calme… Nous sommes à 5 à 6 heures du cap des Aiguilles. Le vent est stable maintenant à plus de 35 nœuds avec des rafales à… je ne veux pas savoir! Troisième ris, et demi-yankee, la trinquette reste en place. Malgré quelques sérieuses embardées, Mérovée obéit assez bien au pilote électrique. Nous passons le cap des Aiguilles vers 2 heures du matin. Je reste de quart, de toute façon je ne pouvais pas dormir. Nicole ne dort pas non plus, nous sommes tous un peu nerveux. Ce n’est pas tous les jours qu’on passe le cap des Aiguilles et le cap de Bonne Espérance (anciennement cap des Tempêtes…)

Nous tenons comme ça jusqu’au matin. Le vent ne faiblit pas, et la mer grossit. Nous commençons à faire des embardées de plus en plus violentes. A 11 heures, nous sommes lundi 12, je prends la barre. Comme on s’habitue à tout, je remets même un ris dans la Grand-Voile et un peu de yankee. On joue la montre, il nous reste 70 miles jusqu’à Cape Town, à plus de 8 nœuds, nous devrions arriver de jour. Ici, en ce moment le soleil se couche à 7H15, et la nuit tombe à plus de 8 heures.

14H00, émotion à bord, nous passons le Cap de Bonne Espérance. La rencontre de l’Océan Indien et de L’océan Atlantique, la rencontre également du courant chaud (20°) des Aiguilles qui descend du canal du Mozambique et du courant froid (8°) de Benguela qui arrive d’Antarctique et qui remonte le long de la côte Ouest.

Le ciel est toujours bleu, mais la mer est encore grosse. Mais quel bonheur, c’est notre récompense ce cap. C’est aussi la promesse de retrouver des navigations plus « Alizéennes » Ras le bol des fronts Froids !

Un petit coup de rouge pour fêter ça, le champagne sera pour l’arrivée, et nous passons… oui, ça y est, nous sommes dans l’ATLANTIQUE. Dix après nous retrouvons notre océan, même si ce n’est que sa partie sud pour l’instant. Le vent ne faiblit pas, mais la mer se calme enfin, pour devenir de plus en plus plate au fur et à mesure que nous tournons autour de la péninsule du cap.

Pour bien nous faire comprendre qui est le patron ici, nous encaissons quelques accélérations de vent avant d’arriver à CapTown. Ces vents qui descendent des montagnes, des vents catabatiques paraît-il, sont d’une violence et d’une soudaineté incroyable. Les chandeliers iront goûter l’eau quelques fois, mais sur une mer calme c’est plutôt rigolo. Enfin, ça doit bien rafaler à plus de 50 nœuds….

Tout ça fait que nous avons un peu traînés. Nous arrivons devant l’entrée du port à la nuit. Et il est grand le port de Cap Town ! Une dernière rafale juste à l’entrée, un bon 60 nœuds pile de face ou le moteur poussé à plus de 3000 tours n’était d’aucune efficacité. Demi-tour, d’abord parce qu’un gros cargo et son remorqueur rentrait au même moment, mais surtout pour prendre de l’élan derrière les breakers de l’entrée du port…. Ca marche, on est dedans. Mais loin encore de la marina du Royal Cape Yacht Club, à plus de 2 miles, avec un clapot de près de 50 centimètres tout le long de la route, et qui nous volait dans les yeux à chaque enfournement de Mérovée. Je ne vous parle pas de la prise de ponton, j’ai ma fierté, disons que c’était assez « western ». Un bon lasso nous aurait aidé….

La trinquette écrabouillée au pied de son étai, la grand voile spaghettisée autour le bôme, nous nous enfermons à bord. On est fatigués, mais le bonheur est plus grand encore. Ca s’arrose ! Nous sortons une bonne bouteille de rouge qui accompagnera le merveilleux confit d’oie que nous ont offert nos amis Axelle et Jérôme quand nous avons quittés La Réunion. Il est minuit, nous filons tous sous la couette, les rêves seront salés.

02 oct. 2005
0

Bon courage, Dan...
Tu tiens le bon bout ! ;-)

02 oct. 2005
0

avec plaisir!!!
;-)

02 oct. 2005
0

merci bebert
si tu veux des nouvelles en direct envoie nous un mail. nous envoyons les nouvelles direct sur les mails ou sur le blog.
encore 6 mois ouFFFFF ! c'est long.

0

Tu m'en refais un comme ça
De temps en temps , j'ai la souris qui s'accélère à tel point qu'on ne voit plus la main tellement c'est urgent de me faire le capital nécessaire pour y aller aussi. Heureusement que j'ai la barre d'Etel devant les yeux pratiquement tout le temps ça aide à tenir

02 oct. 2005
0

sacré boulot!!!!!!!
Oui,quel travail,vous avez déjà fait,courage pour la dernière ligne droite,la grande ballade n'est plus très loin!
Et quand je dis quel travail,je sais de quoi je parle,étant donné que je retape mon Vulcain de mon côté!
Par contre,le navire navigant,j'ai été moins courageux que vous,je fais avec l'existant et déjà c'est pas facile!!
Au fait,l'appellation"non bricoleur",c'était plutôt avant non?;-).
La construction amateur a bien changé,quand on voit les LOUNGTA et BOULAL,ou sont les frisettes de sapin au ajustements approximatifs ;-).
Cordialement,jacquot.

03 oct. 2005
0

por faire plaisir à jean claude
nous venons de rajouter encore une dizaine de photos y compris l'exterieur.
Arrête de boire Jean claude ta souris tremblera moins :-D
Dan

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (183)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021