Nouvelle Zelande

Des nouvelles d'Horus

Salut HEO, salut à tous, voilà quelques infos des antipodes, Opua, Nouvelle Zélande. Nous avons donc enfin atteint notre destination, et du même coup retrouvé un pays ou internet fonctionne à un prix abordable, d'où ces quelques lignes.

Les Kiwis basent leurs rapports sur la confiance et l'honnêteté. Si on joue le jeu, l'accueil y est formidable, vraiment différent de ce qu'on connaît en Europe.

On n'a pas le droit d'aborder la NZ ailleurs que dans un port d'entrée. Ils sont tous équipés d'un quai de quarantaine (Q) auquel tout navire entrant dans les eaux territoriales doit aller s'amarrer avant toute autre destination. Même un mouillage dans une baie voisine est strictement interdit avant contrôle par les douanes et les service de l'agriculture. Les amendes et peines encourues sont suffisamment dissuasives pour qu'on ne joue pas avec la loi ici.
Parmi les produits prohibés, les colliers de graines, coquillages et éléments de décoration contenant des plumes. Hélas, nous en collections tous dans les îles que nous visitons avant d'arriver en NZ, car ce sont des cadeaux traditionnels d'accueil ou de départ. Si votre bateau est propre, sent bon le frais, et que vous préparez quelques “leurres“, vous pouvez cacher vos trésors quelque part. Si au contraire, votre bateau fait un peu négligé, qu'on y voit des araignées ou des cafards, vous êtes bon pour une fouille intégrale, avec le sourire, on ne vous reprochera rien mais cela risque fort d'être long et fastidieux.
Les leurres sont constitués de quelques légumes frais qu'on vous enlèvera d'office, de quelques objets d'artisanat irréprochables (propres, vernis, insoupçonnables de transporter le moindre parasite), qu'on examinera mais que vous serez autorisés à conserver.
La liste des produits interdits se trouve dans les consulats ou ambassades NZ, dans un fascicule édité pour les plaisanciers, qui comprend également toutes les infos à connaître avant d'arriver.
Votre arrivée doit être signalée entre 24 et 48 heures avant votre arrivée, auquel cas ces contrôles seront prévus par les autorités qui vous libèreront en moins de deux heures. Les arrivées impromptues ne sont pas appréciées du tout et peuvent irriter les officiels. Si vous arrivez de nuit, vous dormirez obligatoirement au ponton Q et serez visités au matin. Si vous n'avez pas de BLU, faites passer l'info par un autre bateau.

Le port d'entrée le plus agréable est celui d'Opua, situé au fond de la baie des îles, site magnifique, cadre champêtre, calme absolu, innombrables mouillages alentour. La marina et le yacht club sont très accueillants, on y trouve un bon restaurant, de quoi réparer tout à bord, avec quelques réserves sur les gros travaux de mécanique pour lesquels les deux ateliers sont faiblement outillés. On peut louer un corps mort pour laisser le bateau et partir visiter l'intérieur, les fonds étant de médiocre tenue, et le vent pouvant passer les quarante nœuds en fond de rivière.
Le port d'entrée suivant est Whangarei, au cœur de la ville, bruyant, vaseux, situé à quinze milles du bord de mer. La ville n'offre guère d'intérêt autre que pour les facilités techniques, et un abri total. Pas de mouillage possible, on s'amarre entre des pieux plantés dans le lit de la rivière, ou on échoue dans la vase. Il faut se renseigner sur les places disponibles avant de s'y aventurer.
Vient ensuite Aukland, plus au sud, plus ventée, moins ensoleillée. C'est la capitale, dense et stressée, on y trouve tout et moins cher qu'ailleurs, mais je n'y suis pas encore allé et ne peut en rapporter que ces bruits de coursives, pour le moment.

Une fois les formalité d'entrées accomplies, vous allez probablement passer quelques mois sur place, pour laisser les cyclones se calmer avant de reprendre la mer. Voilà donc quelques infos utiles à ceux qui débarquent:
- Les achats par carte de crédit sont taxés d'environ 2.5%, les retraits aux distributeurs de plus de 3%.
- Les commerçants acceptent couramment de vous délivrer du liquide en complément de vos achats payés par carte de crédit
- L'ouverture d'un compte sur place est très simple et permet de minimiser encore les frais bancaires
- Tout achat, contrairement à la rumeur, peut être négocié (hors grandes surfaces), on obtient facilement 5 à 10% de remise.
- Tous vos achats de matériel pour le bateau seront exonérés de TVA sur présentation d'une copie du formulaire des douanes, si vous restez moins d'un an.
- Les bateaux de série européens se vendent bien et à bon prix, les bateaux anciens et inconnus pas du tout. Il faut payer une taxe de 12% de la valeur déclarée du bateau pour le vendre.
- Le coût de la vie est moins élevé qu'en France, mais pas tant qu'on l'imagine. Les voiles y sont tout de même 30 à 50% moins chères.
- On peut acheter une voiture pour moins de 1000 euros, l'assurance (100 euros pour six mois chez National Auto Club) n'est pas obligatoire, le transfert de propriété s'effectue à la poste en cinq minutes pour Trois euros. Attention, volant à droite et donc conduite à gauche!
- Les voitures s'achètent dans les “bagpackers“, genre d'auberges de jeunesse ou elles passent de visiteurs en visiteurs. Le prix plancher est de 250 euros, quand le propriétaire doit absolument s'en débarrasser avant de reprendre l'avion.
- Pour le remplissage des bouteilles de gaz, vos bouteilles doivent être en parfait état et vous devrez fournir un raccord, ou acheter sur place une bouteille Kiwi et le détendeur adhoc.
- Il sera bientôt indispensable d'être équipé d'une cuve à eaux noires.
- La Nouvelle Zélande est continuellement traversée par des dépressions, le temps est très changeant et la fraîcheur marquée pour ceux qui arrivent des tropiques. On envie les bateaux dont le cockpit s'abrite sous un taud intégral, et en ce mois de décembre, début de l'été, on envie aussi ceux qui ont un chauffage à bord (15° dans le carré au réveil)

Pour le reste, vous serez enchantés par la gentillesse des kiwis, la beauté des paysages, la qualité de l'artisanat et des prestations.

Vous pouvez m'adresser directement des questions sur wanadoo, je tacherai d'y répondre. Mentionnez HEO dans le sujet, sinon je refuserai le message.

Notre balade en détail est sur Groix Info, rubrique “Voyage Roquefeuil“

Alex

L'équipage
04 déc. 2004
05 déc. 2004
0

formidable
bien contente pour vous, profitez en bien !

05 déc. 2004
0

génial!!!!!!!
ça c'est de la chouette de virée!!!!
dis moi,adroc,ton navire s'appelle Horus,ne serait-ce pas le Horus,auquel ont été greffées deux dérives dans la jupe?
cordialement
jacquot

14 déc. 2004
0

derives
oui cest bien le Horus avec des derives de portant. Jen avais deja cause, ca ne marche plus des que les vagues vont plus vite que le bateau. Fallait bien quinnocent essuie les platres pour les autres :)))
Nous n
irons pas en nouvelle Caledonie, desoles les voisins, prochaine escale santiago du Chili
A plus

alex

05 déc. 200416 juin 2020
0

On attend
la suite avec impatience :-)

05 déc. 2004
0

voisins !
La Nouvelle-Zélande n'est "pas bien loin" de notre caillou. Si vous passez par la Nouvelle-calédonie, n'hésitez pas à venir faire un petit coucou !

14 déc. 2004
0

belle balade,Alex
au plaisir de te revoir un jour

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (186)

Bien fini ?

mars 2021