NOUVELLE DIVISION 240 au 01-05-2015 ----------------------------

Au cours de l'année 2014 a été élaborée une nouvelle mise à jour de la Division 240.
La publication au J.O. de ce matin officialise ces nombreuses modifications qui ne seront applicables qu'au 01/05/2015.

En PJ le texte de l'arrêté publié au J.O., ainsi que le commentaire publié ce jour par les Aff. Mar.

De quoi alimenter les commentaires de Radio Ponton en cette fin d'année...
:heu:

L'équipage
12 déc. 2014
12 déc. 2014
0

bonsoir,
en regardant la liste pour le hauturier, la balise de détresse et une VHF portable deviennent obligatoire.
on réinvente encore la catégorie 3 ( jusqu'à 60mn d'un abris)
il me semblais que cette division 240 avait pour but ,à l'origine, de laisser le plaisancier responsable. on ferait dons marche arrière en imposant encore du matériel.

Bon , en ce qui me concerne j'en suis équipé.
cdt

12 déc. 2014
1

La nouvelle catégorie hauturière au delà de 60 M d'un abri s'accompagne effectivement de ces 2 nouvelles contraintes en matière d'équipement de sécurité.
Par contre, les simplifications et améliorations que l'on pouvait espérer ont été "oubliées"...

14 déc. 2014
0

Sauf ceux qui en sont déjà équipés !!!

"Seuls peuvent e?tre embarque?s a? bord des navires de plaisance les radeaux de survie gonflables appartenant
a? l’une des cate?gories suivantes :
« – conforme a? la norme NF/ISO 9650 ;
« – de la classe II et de la classe V si acquis avant le 1er janvier 2008"

Pascal

14 déc. 2014
0

C'est ce que je comprend aussi, en semi-hauturier le classe V et le Type II (côtier) norme ISO 9650 sont toujours autorisés.

14 déc. 2014
0

A noter aussi, comme précisé dans un autre fil, que les radeaux de survie Classe V ne sont plus agréés pour les navigations hauturières (>60M).

14 déc. 2014
0

Non,
Dans l' art.240-2.08 il est dit : un ou plusieurs radeaux de survie gonflable qui soient obligatoirement :
-de type I de la norme ISO 9650
-de classe II conformes à la division 233
Donc en catégorie hauturier le classe V n'est plus autorisé, ni le type II (côtier) de la norme iso 9650

14 déc. 2014
0

Pour ma part, je comprend que les anciens classe V restent bien agréés pour le semi-hauturier. Mais la rédaction de l'article 240-2.08 § 5 semble les exclure pour l'équipement hauturier. La rédaction est alambiquée...!

12 déc. 2014
1

éh ben c'est du prope,ya pas le temps de terminer une division 240 que revoila une autre couche,buisnesss buisness épicétou

12 déc. 201412 déc. 2014
0

Une balise... Fait ch... !

Je ne vois pas de date d'éxigibilité pour la RLS... Ca veut dire que c'est dès parution de ce décret, donc on va vite se retrouver hors la loi ???

12 déc. 2014
0

VHF fixe obligatoire en semi-hauturier (6 à 60 MN) à partir du 1er janvier 2017

16 déc. 2014
0

Donc CRR obligatoire.

16 déc. 2014
0

Oui, mais certains ont un permis mer plus ancien qui les en dispense... ;-)

16 déc. 2014
0

Elle n'est plus (ou n'était plus?) obligatoire pour les VHF portables.

23 jan. 2015
0

tu l'as passé ou et quand?????
merci

16 déc. 201416 déc. 2014
0

Le CRR est obligatoire pour utiliser la VHF (pas pour la détention de matériel :heu:

).Mais bon c’est juste 2 heures de lecture et un petit examen de 30 minutes avec la pause-café dans une ambiance bonne enfant ont n’est pas dans l’examen pur et dur !

16 déc. 2014
0

Les titulaires d'un permis plaisance mer ont le droit d'utiliser une VHF fixe même s'il n'ont pas le CRR - mais uniquement dans les eaux territoriales françaises.
Donc au delà de 20 miles CRR obligé !
Je ne pense pas qu'une personne non titulaire du CRR lançant un Mayday (justifié) se voie reprocher qu'il n'avait pas le droit de le faire ou que la procédure n'ait pas été respectée à la lettre.

12 déc. 2014
1

pas étonnant que gérard d'aboville ait quitté le conseil supérieur de la navigation,vu qu'il était en désacord sur certains points

12 déc. 2014
0

Et encore heureusement qu'il existe Internet pour nous mettre au courant des changements sans fin, un sac de nœuds pour le cerveau !!
Bouée, pas bouée, fusées, pas fusées, -6 milles, +6milles.....
MAYDAY !!!

12 déc. 2014
2

Avant de m'exprimer, je teins à préciser que je suis par principe opposé à toute réglementation sur ce sujet.
Je dois cependant être un peu masochiste puisqu'étant résidant belge, j'ai un bateau sous pavillon français (pour quelques années encore)..
.
La VHF : rare sont ceux qui s'éloignent un peu et qui n'en ont pas. Rien ne changera vraiment.

La VHF portable vient + mais c'est quand même fort utile et ça ne représente pas grand chose dans le budget d'un bateau hauturier. J'en ai déjà une.
.
c'est vrai que la balise vient + mais c'est à partir de 250 EUR ou 500 EUR pour une EPIRB. Ici aussi, il n'y a pas de quoi s'en faire un ulcère.

13 déc. 2014
3

Ben moi, c'est l'inverse, je suis Français et mon bateau est sous pavillon Belge. Eh bien je suis entrain de l'équiper d’à peu près toute la liste recommandée sans y être obligé ! Tout le monde râle en France à propos des couts engagés lors de recherches de disparus ... Alors si un équipement pas si onéreux que celà permet de limiter ce cout, on pourra continuer à éxiger la gratuité de ces recherches ... Alors voilà, je préfère devoir acheter une balise et être sur que l'on me sortira de l'eau sans me demander d'abord un chèque !
Mais bon ...

13 déc. 2014
8

je dirai plutot le contraire

13 déc. 2014
14

et ceux qui ont envie de ne faire chier personne , y compris en cas d'avarie?

perso, je pense que plus on est équipé, (vhf, balise etc etc) plus on est dans l'etat d’esprit d'assistés, donc incapable de se projeter dans la mise en œuvre d'une mise en sécurité autonome

:heu:

12 déc. 2014
4

lobbying des fabricants ou régression de la SNSM ?

responsabilisation du chef de bord par le matériel embarqué;
je passe

en semi hauturier 60 milles d'un abri , ça fait des nav de 120 milles.
voire en côtier, le rase caillou me plait mais c'est quand même plus risqué que le grand large quand il fait mauvais!

Y-a-peut être une erreur d'appréciation des risques par l'administration, la proximité d'un abri n'est pas un facteur déterminant de sécurité.

15 déc. 2014
4

lobbying des fabricants ou régression de la SNSM ?

C'est dingue comme quoi beaucoup cherchent le complot là ou il n'y en a pas:
Au départ, c'etait plus court en distance. Puis cela a été augmenté pour pouvoir inclure la Corse et l'Angleterre.
C'est aussi simple que cela.
Et oui techniquement, le rase cailloux est plus risqué. Mais sauf à le faire au Tuamotu, les moyens à mettre en oeuvre pour venir te chercher ne sont pas les mêmes et seront plus rapides.

29 juin 2015
0

je ne veux pas qu'on vienne me chercher, je ne veux pas qu'on me sauve nulle part...c'est tout de memepas une obligation d'appeler au secours meme si on a une balise j'espere..
si on est mort est ce que l'on peut etre considéré comme hors la loi, est ce que mon fils aura une amende ????

12 déc. 2014
1

j'essaie d’ingurgiter ces textes peu digestes, plein de trucs m’interpellent:
version "hauturier"
-cartes marines "officielles" quid des cartes electroniques style max sea et autres navionics
-balise
-feux de détresse et autres pyrotechnie quid des vhf an qui dispensent des fusées
etc etc

12 déc. 2014
0

Une balise...certes, mais ça peut encore changer d'ici la date de mise en application.

Je ne comprends pas bien le point 11 "Un dispositif lumineux portatif ou fixe, étanche, qui soit adapté à la recherche et au repérage d’un homme à la mer de nuit".
S'il s'agit de l'ancien phoscar et qu'il est fixe à bord, la recherche du MOB ne sera pas facilitée.

13 déc. 2014
0

Il doit s'agir d'un phare à main...? C'est utile aussi pour éclairer les cargos ou se repérer au mouillage.

12 déc. 2014
2

VHF pour s'éloigner oui mais c'est surtout près de la côte que c'est utile. Encore un règlement fait part des bureaucrates zélés; mais compétents ? ou bien aux ordres des marchands une fois de plus ?

12 déc. 2014
4

Ça sert surtout quand on est en pleine mer ,dans bib et qu'il faut communiquer avec l'avion ou le super tanker qui vient faire le sauvetage... Ça me semble plutôt bien pensé !

12 déc. 2014
0

Bien pensé, mais le caractère obligatoire me choc (pourtant j'en suis équipé depuis longtemps entre autre pour cette raison)
Encore quelques années et on va progressivement revenir à l'esprit du décret de Juillet 1969.

12 déc. 2014
0

ulcere non,mais autant mettre un DLC de 6 mois sur le matos

12 déc. 2014
0

en effet 120mn , ça fait la traversé de la manche et ses risques.
des achats groupés en vue :scie:

12 déc. 2014
4

Je commence à avoir des doutes sérieux sur le bien fondé de ces revirements interminables. Ont nous embrouille l'esprit avec ces Décrets, arrêtés,...
Et comme nul n'est censé ignorer la loi !
Ce sera l'occasion de verbaliser un peut plus.

12 déc. 201412 déc. 2014
2

Je lis dans le 2ème document : "la charge maximale prévue par le constructeur du navire doit être strictement respectée par le chef de bord" :lavache: :lavache:

Mais je n'ai ça nulle part moi :litjournal:

13 déc. 2014
1

Cette information apparait normalement sur la plaque constructeur.

13 déc. 2014
0

C'était déjà présent dans l'actuelle Div 240 (art 240-3.02)
Pour les anciens bateaux cette info n'est effectivement pas portée par la plaque constructeur ou les documents du bateau. Dans ce cas, tu ne peux être considéré en écart par rapport à la Div 240

16 déc. 2014
0

Libenter n'a même pas de plaque constructeur , il a 46 ans.

13 déc. 2014
0

Yes! ils vont installer au large des grues pour peser.
JJ

13 déc. 2014
0

non des bascules flotantes :reflechi:

12 déc. 201412 déc. 2014
0

Pour les bateaux "vintage" comme le Karaté, les Evasions; Neptunes etc etc on le trouve où ce document?
Surtout pour les chantiers disaparus cnso neptune ...

12 déc. 2014
0

La Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer vient de mettre à jour sa plaquette "grand public" pour résumer l'équipement de sécurité des navires de plaisance. Voir en PJ.

12 déc. 201412 déc. 2014
0

merci l'Ami :bravo: :bravo:

Extincteur 34B 38B C'est koi cette bête là

13 déc. 2014
1

Il y a trois classes de feux A, B, C
Les extincteurs ont une capacité donnée d'éteindre tel type de feu, par ex 5A et 34B
Si on te demande au moins 5A 68B, il te faudra 1 extincteur répondant à ce critère ou 2 extincteurs 5A 34B

13 déc. 2014
0

merci a carquei et pytheas d'avoir eclairé ma lanterne

13 déc. 201416 juin 2020
0

Voilà des extincteurs basiques dispos chez AD
1 kg 5A 34 B et 2 kg 13 A 89 B

13 déc. 201416 juin 2020
0

Il y a déjà eu de longues discussions sur les extincteurs sur HeO.
A = feux 'secs' (bois, tissu, plastique etc..)
B = feux 'gras' (essence, gazole, huile...)
En un mot, si j'ai bien compris:
- la poudre polyvalente ABC est efficace sur tous les types de feu mais endommage à coup sûr le moteur et l'électronique.
- Le CO2 est efficace dans un volume fermé seulement (cale moteur) mais est réellement dangereux pour l'homme. Un pro l'a fermement déconseillé pour nous autres 'amateurs'.
- L'eau pulvérisée avec additif A et B a beaucoup d'avantages et peu d'inconvénients.
On trouve aujourd'hui de gros extincteurs de 6 l A et B à des prix mini (environ 35 € + 13 € de port = 48 €) qui vont au delà des normes minimales
Exemple
www.mondialextincteur.fr[...]-7.html
capacité 8A 113B (le 2 kg à poudre 13 A 89 B chez AD est à 39 €)
- Norme CE EN3
-9°C à 55°C
Durée moyenne de décharge 41 sec
Je suis tenté (pour un bateau de 11 m où j'ai la place)
(j'ai déjà un 2 kg ABC à poudre)
Bon, pour un plus petit bateau ???

PS Pour les feux de gaz (C), fermer l'arrivée et couverture anti-feu.

12 déc. 201412 déc. 2014
0

C'est sans doute la suite logique de l'intégration du Conseil National de la Navigation de Plaisance au sein des ex-Aff-Mar au mois d'octobre et qui avait provoqué le départ en claquant la porte de son président Gérard D'Aboville .
.
Juges et parties ils font ce qu'ils veulent plus de contre-pouvoir régulateur.
(Ceci étant à titre personnel il s'agit de matériels dont je suis déjà équipé depuis fort longtemps ).

12 déc. 2014
0

Pardon, Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance, vous avez corrigé de vous-même bien sûr.

(Jean-Marie Vidal parti également)

12 déc. 2014
0

Merci Steredenn pour cette info.

Pas forcément drôle d'être le porteur de "mauvaises" nouvelles...

:litjournal: :-(

12 déc. 2014
1

Bonsoir, une nouvelle catégorie, le semi hauturier. Il est dommage de ne pas avoir créer le semi côtier avec 10 M d'un abri sans radeau et par exemple obligation de la VHF fixe, annexe gonflable ..... , restriction navigation de jour.
Je ne connais pas les stats mais je pense que cette approche serait intéressante pour le développement du nautisme sans mettre les équipages en danger.
On autorise bien le SUP Paddle à 6 Miles !!!
Jacques

12 déc. 2014
0

Je crois savoir que c'était précisément la demande de l'Unan, avec une limite à 12M pour la radeau. Sans succès...

12 déc. 2014
0

Moi qui pensait faire de la lèche de qualité en me présentant au stand des affmar au Nautic pour avoir une version papier de la liste des équipements obligatoires en fonction de la distance d'un abri (plus facile à lire que la version net).
Bah je peux la mettre à la poubelle ;-)

12 déc. 201412 déc. 2014
0

Elle est dispo sur leur stand au Nautic!
C'est là que je l'ai trouvée cet après-midi...

12 déc. 2014
1

@ steredenn encore une fois il est dommage que les décideurs ne passent pas par la phase "mise en situation". Je les invitent sur mon voilier de 6,20 m pour qu'ils puissent constater qu'il est plus sécurisant d'être à 10 M sur un 6 m qu'à 6 M sur un SUP Paddle surtout si le temps se gâte.
J'étais informé de la demande de l'UNAN , il y a donc un travail de lobbying à réaliser :jelaferme: :jelaferme:
Jacques

12 déc. 2014
0

Les jet ski bien aimés vont pouvoir aller jusqu'à 6 nm.

Plus moyen d'avoir la paix.

0

Les jet ski sont-ils les engins à sustentation hydro propulsés ?
Dans ce cas ils restent limités à deux milles.
Ce sont les véhicules nautiques à moteur pouvant emmener au moins deux personnes qui ont droit à six milles.
Ou alors que sont ces " les engins à sustentation hydro propulsés ? "

13 déc. 2014
0

Hubert, les engins à sustentation hydropulsée, c'est ça:
www.flyin-experience.fr[...]concept
www.dm.sud-ocean-indien.developpement-durable.gouv.fr[...]97.html

Les "jets ski" s'appellent officiellement des VNM.

12 déc. 2014
1

bonne idée pour les jets! Nous allons pouvoir faire des €€ en les remorquant quand ils seront en panne sèche

12 déc. 2014
0

Ta spécialité, il me semble Pascal...en marchant à 1.5 nœuds à la voile !!!!

12 déc. 2014
2

ouiiiiiii et en plus le ramener là où je vais et non au port où se trouve sa voiture et le loueur !!!!

12 déc. 201416 juin 2020
0

RE VO LU TION !!! Pour la liberté de naviguer comme JE le veux ! :jelaferme:

12 déc. 2014
2

Pourquoi pas une association " Les plaisanciers en Colère "
:mdr:

13 déc. 201416 juin 2020
0

effectivement.... bagarre en vue ?

13 déc. 2014
7

Il va y avoir un flux relativement important d'immatriculations vers la Belgique, et moi le premier, sans que m'advienne le moindre début de soupçon de regret, à la vue de ces nouvelles lois liberticides.
Leur balise de détresse, ils peuvent se la mettre là où je pense.
Et bien profond.

13 déc. 2014
0

Heu, tu penses à quoi??
;-)

13 déc. 2014
1

Renseigne-toi avant de partir car il me semble que les belges ont durci l'arrivée de nouveaux immigrants en bateau.

13 déc. 201413 déc. 2014
0

Pour avoir immatriculé sans aucun problème le bateau d'un ami
l'année dernière, en Belgique, j'ai l'impression que cette information (qui date, elle) est une rumeur.

13 déc. 2014
0

Merci François pour ces nouvelles infos......peu réjouissantes!!!
On est loin de responsabiliser les capitaines avec ce genre de décret, à quand le prochain?
Bon week-end

13 déc. 2014
0

Drole de tournure de phrase :
Une lampe torche étanche ou moyen lumineux individuel (type lampe Flash ou cyalume) d’une autonomie minimale de 6 heures et
"assujetti à chaque individuel équipement de flottabilité"

Faut il comprendre : à chaque équipement individuel de flottabilité (traduction gogol ?)

Et en conclusion faut il un équipement lumineux sur tous les gilets de sauvetages ?
Mince en côtier j'ai pas en dériveur j'avais pas non plus :non: :litjournal:

13 déc. 2014
1

Cet équipement existe déjà dans la Div 240 actuelle (240-3.14 III)
Oui, il s'agit de lampe ou lampe flash fixée sur la brassière.
Actuellement l'équipement individuel n'est pas obligatoire (sauf nav en solitaire) si équipement collectif à bord.

13 déc. 2014
0

bonjour à tous, effectivement quelques changements, l'arrivée de la VHF en 2017, depuis qu'on en parle .... et bien relire la notion d'abri ..... si on est à moins de 6 miles de la plage .... on peut donc pratiquement longer toute la France sans être en semi hauturier.
Gilles

30 juin 2015
0

l'obligation d'avoir une Vhf a partir de 2017.......n'importe quoi dans la vraie vie c'est déjà obligatoire pour la météo, pour appeler la capitainerie, pour demander une place, pour appeler pour l'apéro..ectera

13 déc. 2014
0

Avec un quillard ça va être dur de débarquer sur la plage. :jelaferme:

13 déc. 2014
1

ça depend du tirant d'eau du quillard, le mien fait 1,40m j'ai donc pied si je descend du bateau. Est-ce valable?

13 déc. 2014
0

Avec 2m de creux au cul, tu risques de ramasser les morceaux autour "de ton abri"... :reflechi:

13 déc. 2014
0

pourquoi débarquer puisqu'on parle de mouillage ....

13 déc. 2014
4

j'aimerai pas mouiller le long des Landes avec une forte houle. Une idée comme ça...

13 déc. 2014
5

Bonjour,
Cette nouvelle édition, avec la clarification de notion d'"ABRI" va peut-être permettre à nous, plaisanciers du coté de Port Camargue, d'envisager sereinement nos navigations vers l'est: Les Saintes Maries/Marseille et autres rivages sans la hantise de devoir embarquer (ou pas...) ce fameux BIB dont l'exigence n'était pas évidente et tendrait à clore nos interminables discussions...n'est-il pas?
Amicalement. Bernard

13 déc. 2014
0

le texte parle aussi de conditions météos ....

13 déc. 2014
0

Bonjour,
Je m'interroge sur les premier post de ce fil. On parle d'obligation d'avoir à bord une balise de détresse pour la navigation hauturière !!! Je ne suis pas sur de comprendre la même chose à la lecture de la réglementation. Je lis "radobalise de signalisation des sinistres"
Un VHF ASN n'est-elle donc pas suffisante au regard du texte ?

13 déc. 2014
0

Il me semble, en toute logique, que la portée d'une VHF, même ASN est de 15 à 25mn suivant sa hauteur d'antenne, soit largement inférieure à un cercle de plus de 60mn et donc hors réception hormis de navires pouvant retransmettre ?

13 déc. 201413 déc. 2014
0

Il existe une définition précise des radiobalises de localisation des sinistres:
fr.wikipedia.org[...]nistres
www.imp-lorient.com[...]tresse/
Une VHF ASN ne peut donc pas être considérée comme une RLS.

13 déc. 2014
0

Je suis comme toi je ne comprend pas trop, balise R.L.S c'est quoi ?
Je connais les EPIRB, les PLB et les balises AIS mais pas les R.L.S.
Je suis concerné car je dois traverser le golf de Gascogne l'été prochain pour aller en Galice.

13 déc. 2014
0

Voici ce que je comprends :

radiobalise de localisation des sinistres : EPIRB activées sur un bateau, ELT activées dans un avion, ou PLB activées par des individus, comme des alpinistes, par exemple.

Merci wiki...

13 déc. 2014
1

Google est mon ami, voila ce que j'ai trouvé :
fr.wikipedia.org[...]nistres

13 déc. 2014
0

RLS émission sur 406 fréquence détresse

13 déc. 2014
1

Encore une fois le texte legislatif manque de clarté et peut laisser libre court à l'interprétation des plaisanciers ou des autorités. Ce sera selon. Il aurait été si simple d'écrire balise EPIRB ou PLB. Mais non c'était trop demander. Et on aurait aussi pu nous laisser un délai avant d'obliger cela immédiatement.
Bon je comprends maintenant qu'on n'aura pas le choix. C'est bien dommage je reviens du salon que j'ai visité jeudi. C'était l'occasion de négocier cet achat. maintenant c'est trop tard .....Je n'ai par ailleurs rien vu sur les stands des ships indiquant que cet équipement devenait obligatoire. Pourtant ils devaient être informé comme les constructeurs qui vont devoir assurer en livraison pour les hauturiers.
Surprenant tout ça.

13 déc. 2014
0

Un "group buy" a organiser d'ici cette été... :reflechi:
Ou alors j'irais encore en Espagne en fraudant ! :oups:

13 déc. 201416 juin 2020
0

voici une copie du SMDSM revalidation CGO concernant les RLS

17 jan. 2015
0

une copie du ? revalidation ? concernant les ? Ha ha!! trop drôle
comment notre ministre peut il comprendre ce dont y cause. Moi j'y comprend rien :doc:

13 déc. 2014
1

Et que ce passe t'il si l'on est à plus ou moins 60 MN d'un abri mais qu'on a pas l'équipement obligatoire?
Les contrôles à cette distance, j'en ai pas eu souvent.
Peut-être une façon d'isoler un peu plus l'Angleterre des côtes ouest de la Bretagne ? ;-)

13 déc. 2014
0

Des côtes de Bretagne à l'Angleterre tu as au maximum 100 milles, donc tu es toujours à moins de 60 milles d'un abri.

13 déc. 2014
0

Nan, l’Angleterre n'est pas un abri, ils ont brûlé Jeanne d'Arc crue parce qu'ils ne l'ont pas cuite ou l'inverse...
Et la traversée du golfe de Gascogne ? Je vois déjà les pandores en embuscade.

13 déc. 2014
0

60 mn de l'abri font 120 mn d'un abri a l'autre ;-) en med tu est tout jour (ou presque) sous le 60 mn d'un abri

13 déc. 2014
0

Je répète ma question : d'après vous, c'est applicable maintenant tout de suite illico ? ou faut encore une étape administrative ?

Et qu'en est-il de la prune si manque de matos ?
(pour moi, c'est l'EPIRB qui va manquer, mais je doute que je me fasse contrôler à 60 M de la côte...)

13 déc. 2014
0

Applicable à partir du 1er Mai 2015 c'est écrit dans l'article 1er

13 déc. 2014
0

merci, j'ai sauté direct au matériel...

:litjournal:

13 déc. 2014
1

Peut-on être contrôlé dans les eaux internationales ?

13 déc. 2014
0

possible mais rien est moins sur par contre dans un autre pays oui et ce avec la réglementation de ton drapeau ...

13 déc. 2014
0

bonsoir, je ne suis pas sur, il n'est pas remis en question le fait que tu dois être en règle à l'endroit du contrôle et non par supposition d'une éventuelle traversée. Si tu es contrôlé au ponton tu dois avoir l'armement du côtier ...
Gilles

13 déc. 2014
0

Ben non puisque tu es dans la zone des 6 milles et la pas besoin de livre de bord.

13 déc. 2014
0

Mais à l'arrivée si.
Par exemple tu fais une traversée Minorque - Corse, donc ~100 milles d'un abri. Tu dois donc remplir un livre de bord, à partir de nav > 6 milles. Et à l'arrivée en cas de contrôle des AffMar, on verra bien que tu étais à > 60 milles... et sans balise boum boum !!!!

13 déc. 2014
0

Au ponton ou au mouillage, tu n'as pas besoin de montrer beaucoup de matériel. J'ai été contrôlé une fois (au mouillage) et les gendarmes ont juste vérifié le carnet de francisation et les gilets.
Mais en fin de traversée, si tu te fais contrôler à 7/8 milles d'un abri...là tu peux devoir montrer ton livre de bord etc...

13 déc. 2014
0

bon c'est sur que il va falloir encore acheter lol mais bon en meme temps il ne me viendrais pas a l'idée de me barrer loin sans balise non plus, apres libre a chacun (quoi que plus maintenant ^^) mais ne serait ce que pour la secu du personnel de bord (ma femme entre autre :aurevoirdame: )

13 déc. 2014
6

quand je pars loin, j'assume mes choix et n'ai besoin de personne alors cette reglementation à tout va qui n'enlèvera jamais le risque me fait chier !!!!!

juste du lobbying encore une fois

quelle société de merde

13 déc. 2014
0

ca' d'oro je crois que tu devrais prévoir une grosse quantité de PQ en stock, tu vas en avoir besoin! Juste une question quels sont tes projets de nav? Moi je me contente de sillonner la mer méditerranée, mare nostrum

13 déc. 2014
1

La balise est olbligatoire partout en Europe. C'est le meilleur moyen d'appeler des secours, et je connais des gens a qui ca a sauvé la vie.
Pour les suicidaires il y a une autre loi en discution sur la fin de vie.

13 déc. 2014
1

Bonsoir,
j'ai déjà tout ce matos mais çà m'énerve carrément que çà devienne obligatoire.
Je pense aux petits jeunes sans le sous qui vont devoir soit arrêter de naviguer en hauturier, soit le faire dans l'illégalité comme je l'ai fait maintes fois.
Le contrôle et la prune sont une chose, mais le plus grave seras la déchéance de l'assurance en cas de pépin.
Gorlann

13 déc. 2014
0

En cas de pepin dans la vraie vie sur la vraie mer t'es mort.
L'assurance ne te sert plus a rien.

14 déc. 2014
0

Faut-il encore voir si ton manquement sera en relation causale avec le sinistre...

Ainsi, le fait de pas avoir de récepteur météo ou de feux à mains rouges à bord ne jouera aucun rôle dans ta capacité à alerter les secours adéquats ou à retrouver l'homme à la mer.

13 déc. 2014
1

Je crois que je me suis mal exprimé.
Exemple: tu navigues sans balise à 80 milles d'un abri et tu perds un équipier;
jusqu'au 1er mai 2015, t'es déjà très mal! Mais après cette date, j'ose me pas imaginer les emmerdes!!!
Gorlann

14 déc. 2014
3

Vingtième fois (au moins) en quelques mois : NON la déchéance d'assurance n'est pas automatique pour tout manquement aux règlements.
Pour être déchu de la garantie, il faut que l'assureur prouve qu'un manquement grave EXPRESSEMENT DECRIT dans le contrat ait été commis par l'assuré et que ce manquement est en lien causal avec le sinistre.
Sinon, tout automobiliste qui néglige un priorité de droite serait déchu de son assurance...
Je rappelle que l'assurance (surtout RC) couvre la responsabilité ou un bien ou une personne contre la connerie humaine. Et que tant que l' Homme sera faillible et qu'il ne voudra pas s'exposer à un énorme risque financier, il y aura des assurances.

13 déc. 2014
0

Même si on est rarement controlé à plus de 60 M des côtes, les douanes nous suivent à la trace au large et nous visitent à 20 M des côtes(cet été en rentrant du Golfe de Gascogne), donc je suppose que les afmar peuvent aussi nous suivre au large et nous intercepter près des côtes(économies de GO!).
Méfiance......

13 déc. 2014
12

Serieux les gars vous avez vu le prix d'une balise ??? ya pas de revision !!! pour une fois que on parle vraiment de secu avec un truc que vous serez bien content de trouver si ... On sait tous que la survie c'est pas le top loin de la, la vhf asn c'est bien si on a un bateau pour assurer le relais (25 mn) et que on a pas les batteries sous l'eau .... De plus combien vont a plus de 60 NM ( d'un abris)??? Et pour ceux la combien elle vaut votre vie ???

(vais pas me faire de copains la :non: )

4

@Nola
La plupart des balises doivent être renvoyées au fabriquant tous les quatre ou cinq ans pour changer la pile non disponible sur le marché .... Et cela coûte souvent plus de la moitié du prix de la balise ....
Attention à acheter un modèle où l'on peut changer soi-même les batteries cela sera un peu moins cher ...

13 déc. 2014
0

Le dernier achat groupé initié par Alliguen a choisi ce modèle:
www.bigship.com[...]gorie-2

DT...

13 déc. 2014
0

je pensait bien sur au model ou tu change toi meme les piles ....

13 déc. 2014
0

Quels sont les modèles que tu connais pour lesquels on peut changer soi-même la batterie ?

13 déc. 2014
0

quelqu'un a le numéro de téléphone du Père Noël ? C'est le moment...

13 déc. 2014
0

Oui, mais le problème c'est que dans le monde d'obsolecence programmée qui nous environne, j'ai un doute sur la possibilité d'acheter dans 5 ans une pile pour un modèle d'EPIRB actuel...

Tu sais, ces stylos bleus avec des recharges faits avec des bouteilles recyclées, et bien, moi, je n'ai jamais vu de recharge... Que les stylos en vente... :-(

16 déc. 2014
0

@H2C
Radio Ocean, la pile se change sauf qu'ils ne savent pas faire et ne savent pas combien ca coute. Donc des chances que ca coutera ce qu'il faut !

14 déc. 2014
1

En plus, la VHF ASN est aussi utile à + de 25 miles des côtes.
D'une part les stations côtière captent à bien plus que cela mais d'autre part, ça fait sonner l'alarme sur tous les bateaux dans la zone.

13 déc. 2014
0

Tu peut esperer avoir un ange avec toi, perso je prefere la balise. Surtout que le douanier il surveille plus l'horloge que les plaisenciers

13 déc. 2014
0

Nous avons un sacré probleme avec cet arrété .

Tous les Almanach Breton et autres sont édité sans ce nouvel arrété , donc ils ne seront pas à jour durant l'année 2015 ..... Or il est bien precisé que nous devons avoir a bord les textes à jours ????

Allons nous avoir des erratums?

13 déc. 2014
0

Bonjour Calypso. Je crois que depuis 2008 il n'est plus obligatoire d'avoir à bord un exemplaire à jour de la Division 240. Mais le Ripam est toujours obligatoire.

13 déc. 2014
0

effectivement

13 déc. 2014
9

Je n'ai pas attendu une évolution d'un loi pour acheter une balise. Mais je ne suis pas quelqu'un de normal, j'ai déjà vécu un naufrage.. Bien au large avec un bateau qui menace de couler, vous avez l'air fin avec vos fusées.. Pourquoi ne pas profiter du progrès qui nous permet de nous signaler en détresse et de donner notre position.. Après chacun fait ce qu'il veut et je respecte les autres avis.

13 déc. 2014
0

@al87 quel type: EPIRb ou PLB

13 déc. 2014
1

Epirb achetée avec HEO en début d'année. Achat groupé. On était un joli paquet à penser que cela pouvait être utile. J'en suis encore pleinement convaincu.

13 déc. 2014
0

piles 135 roro

13 déc. 2014
0

bon, cas d'un convoyage dans le golfe de gascogne par ex,
si le bateau n'a pas de balise, pas de convoyage, pas question d'amener la sienne perso puisque la balise est attachée au bateau par son mmsi ...

13 déc. 2014
0

Oui c'est bien ce qui me gène dans cette modif. de réglementation.
J'ai le projet d'aller en Galice l'été prochain, avec les progrès que l'on fait concernant les prévisions météo le risque est quand même limité.
J'ai un de mes équipiers qui a une balise SPOT, nous l'avons déja utilisée cela fonctionne bien, on peut nous suivre à la trace.
La situation ne serait pas la même dans le cas d'une traversée de l'atlantique, encore une fois des technocrates ont sévis.
Il en est de même pour l'obligation de la V.H.F pour une nav' à plus de 6 milles, il me semble que les innombrables pannes moteurs enregistrées sont la plupart du temps dans la zone des moins de 6 milles.
Si obligation de la V.H.F il doit y avoir, pour moi c'est pour tout le monde.

13 déc. 2014
3

Je ne critique pas le principe d'une balise, juste contre le mot OBLIGATOIRE ! qui va de ce fait a l'encontre de la reflexion initiale de la Division 240 .
Supposons que j'aille en Espagne cette année et que pendant 4 ans je ne puisse y retourner, 500€ la balise + 150€ la pile a remplacer, 650 balles le trajet... ca augmente la facture et j'aimerais pouvoir decider de ou je mets mon argent tout comme de savoir si je parts ou pas en fonction de la meteo, de mes capacités et de celles de mon bateau et/ou equipage... Le seul mettre a bord logiquement c'est MOI ! Bientot on vous interdira de sortir d'un port au dela de force 3...

13 déc. 2014
0

Ton raisonnement se respecte mais uniquement si tu navigues en solo.

13 déc. 2014
0

c'est le cas juste en dessous... Grrrr... :-(

13 déc. 2014
1

Un tout petit peu plus de 120 milles entre le Verdon (port le plus au sud de La Rochelle) et Bayonne (abri le plus au nord de l'Espagne). Ah non, j'ai oublié Arcachon... Sauf que les passes, moi, je n'ai aucune envie de me les faire s'il y a du grabuge... Quelqu'un d'autre ? Donc, je ne le mets pas dans la catégorie abri. Beacher ? Pas plus envie s'il y a de la houle...

Conclusion : une Epirb obligatoire pour tous ceux qui descendent en Espagne même en faisant du longe-côte ???

Cette nouvelle disposition est contraire à l'esprit de la loi précédente : responsabiliser le skipper ! Je navigue en solo et je pars parfois plein ouest de LR puis retour quand je suis un peu calmé. Je le fais en regardant les fichiers météo, en étant à mon avis dans des conditions de sécurité optimales (mon bateau est insubmersible, j'ai un gilet avec une VHF dans une poche cousue exprès, je suis souvent attaché et même dans le cockpit...). Eh bien les 60 milles, ça va être sacrément restrictif ! Il y a encore 10 jours (le weekend du 29/11), j'ai fait 160 milles d'une traite. J'ai pas l'impression de me mettre en danger (pas plus qu'à 10 milles de LR où on ne voit déjà presque plus de voiliers, qq cargos, c'est tout...)... Cette règle est un non-sens pour moi, je vais m'équiper, mais cela ne me servira qu'à éviter une prune... (enfin, j'espère...)

13 déc. 2014
3

par contre si la balise est obligatoire au delà des 60M , il faut attendre un peu avant de l'acheter car avec le nombre et la concurrence les prix vont surement diminué

15 déc. 2014
0

62,095 M entre Arcachon et Capbreton :langue2: donc toujours moins que 60 M d'un abri personne n' a dit que tu devais ni entrer à Arcachon (passe) ni à Capbreton (PM +2 ou - 2 ) Juste pouvoir se mettre à l'abris au cas où ! Ça serait pire dehors !
Donc pas de Balise obligatoire !

13 déc. 2014
0

sauf si il y a pénurie et rupture de stocks ---> les prix augmenteront! :jelaferme: :acheval:

13 déc. 2014
0

Les revendeurs doivent être maintenant (ou dans qq jours) au courant de la nouvelle division 240. Nul doute qu'ils flairent les ventes à venir...

13 déc. 2014
3

Souvenez-vous les anciens. En 1976 le BIB classe V était devenu obligatoire pour les bateaux déclarés en 4ème catégorie (<20 milles d'un abri).
J'en avais donc commandé un pour la croisière avec mon Edel V. Mais les délais de livraison étaient de plus de 6 mois....Donc pour être en règle vis à vis des autorités, il suffisait d'avoir à bord.....le bon de commande !!!!

13 déc. 2014
0

Yes !

16 déc. 2014
0

Je me souviens aussi que le matos passait d'un bateau à un autre lors des visites annuelles.

Question : a quoi sert la VHF fixe une fois qu'on est dans le radeau?

13 déc. 2014
0

les vendeurs sont au courant déja,vu sur le site AD page des balises la notion balise semi hauturiere est déja citée

13 déc. 2014
2

bon boulot, le lobby ... :jelaferme: :litjournal:

14 déc. 201414 déc. 2014
5

en tout cas, dans notre société marchande, pour creer un marché, il suffit de faire peur et ensuite, vendre de la "sécurité"

combien de mecs sur le forum ont eu besoin de percuter leur survie?
combien leur extincteur? combien sont passé par dessus bord?

des chiffres .....

perso je suis parti sur un 7m en 3eme cat jusqu'au Sénégal via Canaries et Cap vert
complétement hors la loi

par contre bateau bien préparé, point faible bien évalué et parade en conséquence
et c'etait mon trip.... j'ai jamais mis quelqu'un en danger , de toute façon, j'avais pas de vhf et je considère que ma liberté commence où s’arrête celle des autres

chacun sa merde et si d'aucun n'ont pas confiance en eux ou en leur bateau, qu'ils reste au port mais qu'ils ne nous imposent pas leur garde fou

si je ne mets la vie de personne d'autre que moi en jeu, je ne voie pas au nom de quoi je devrais obéir a des arrétés liberticides et infantilisant

14 déc. 2014
13

tu as parfaitement raison : il manque un point ,precise bien a ton entourage et par ecrit avant de partir qu'en cas de pepin personne ne doit venir te secourir ... il faut allé jusqu'au bout de ses convictions sinon celà s'apparente à de la gloriole.

14 déc. 2014
0

Mr Calypso2, c'est bien comme ça que je l'entends et c'est comme ça que je suis parti la 1ere fois... sans rien attendre de personne

de toute façon, je dis assez de mal de la SNSM pour ne pas quémander son aide si je suis dans la merde

ceci dit je ne comprends pas que chacun ici ne raisonne pas ainsi
que les marins professionnels soient protégés, OK mais que nous, qui n'allons en mer que pour notre plaisir fassions courir des risques à d'autres, ça je ne le comprends pas
c'est a chacun de s'assumer et de prendre les décisions en conséquances...
quels risques et quelles reponses
le feu... un extincteur
voie d'eau.... mousse expansive a prise sous l'eau
etc etc

c'est pas a un bureaucrate de réfléchir pour moi

16 déc. 2014
0

j'ai!!!!! :policier: :litjournal: le sauveteur qui m'aborde sera consideré comme un pirate

14 déc. 201414 déc. 2014
22

@ Ca d'Oro
Tu étais déjà à cette époque dans l'illégalité. Tu vas continuer à l'être. Je ne vois pas ce que cette nouvelle réglementation change pour toi: tu ne passes pas de la légalité à l'illégalité.
Moi, j'ai de la sympathie pour ceux qui transgressent la réglementation, mais je ne le fais pas, car je préfère mettre toutes les chances de mon côté. Je respecte ton choix, respecte le mien...
Il suffit d'ailleurs de s'éloigner de la côte et de diriger vers des pays moins développés pour retrouver sa liberté.
Cette réglementation n'est pas seulement liberticide, mais elle a aussi pour but (au moins) de réduire le coût du sauvetage en mer en améliorant le repérage au large. Faire parcourir une zone immense par des avions / hélicoptère, ou dérouter des bateaux pour ratisser une zone a un coût. Si on veut bénéficier de la solidarité historique des gens de mer, il est de son devoir (au moins moral) de favoriser leur action; s'équiper d'une balise est un moyen de le faire. Bien préparer son bateau en est une autre.

14 déc. 2014
8

bonjour, je comprends que tu ne sois pas d'accord et c'est ton choix et ton droit mais vouloir prouver aux autres qu'ils ont tord là je ne suis plus d'accord. Si chacun fait ce qu'il veut alors accepte que les autres ne pensent pas forcément comme toi. Tu assures ton illégalité et c'est bien, d'autres achètent leur légalité et c'est leur droit aussi.
On ne vit pas seul au monde sur terre comme en mer.
Gilles

14 déc. 201414 déc. 2014
3

@ Ca d'Oro
"je ne peux pas respecter ton choix"
Responsabilité ne semble pas rimer avec tolérance chez toi. Mon choix est celui de la légalité, même s'il y a beaucoup à redire sur l'intelligence de la chose; Mais alors pourquoi veux-tu que les autorités respectent le tien ?
La plaisance hauturière s'est imposée au fil des années comme une réalité. Nous faisons partie de fait de la communauté des marins, professionnels comme amateurs. La preuve ? Nous pouvons utiliser une forme simple d'AIS, comme les maxi porte-conteneurs, les balises de détresse, etc... Si (et parce que) nous respectons les règles (et l'obligation d'une balise en est une), nous pouvons faire appel aux secours.
Et puis confondre un remorquage PAYANT de la SNSM pour panne d'essence avec des SECOURS (gratuit) à la personne, je me demande si tes connaissances nautiques ne sont pas un peu vagues...

15 déc. 201415 déc. 2014
1

@ Ca d'Oro
"j'ai un radeau car c'est LA solution si mon bateau coule"
Soit cohérent !
Un radeau sans pouvoir appeler à l'aide ne sert à rien donc il te faut balise et VHF ou alors fait bruler ton radeau !!!
C'est quoi ce discours où la sécurité ne t'intéresse qu'à moitié ?
A cause de ta défaillance, en cas de naufrage on va te récupérer à moitié bouffé par les poissons et tu vas nous couter un fauteuil roulant à vie avec rééducation : tu y penses ?
Avant tu auras couté des heures de vol d'avion en recherche, en bateau, en hélico, bref, beaucoup beaucoup trop de dépenses pour un mec comme toi !!!
:bravo:

15 déc. 2014
0

@Ca d'Oro
Crever dans son radeau sans balise et sans VHF rend le radeau quasi inutile.
Ta chance de survie dans ton radeau seul est limitée.

16 déc. 2014
0

@ Ca d'Oro
"t'as pas du lire Bombard, ni Steven Callahan, ni Tavae Raioaoa"
non, je n'ai pas lu, mais pkoi s'ékiper de radeau et pas de balise ?

16 déc. 2014
0

"mais si c'etait aussi évident, pourquoi ne pas l'avoir imposé avant?"
en fait le système est limité et tout le monde ne peut pas en avoir (terre air mer)
si ceux qui ne comprennent rien l'ont par obligation, ils vont faire des conneries du niveau de leur inconséqunce et au final fragiliser la chaine par des faux appels répétés.

"ou plutot, pourquoi nous avoir imposé des radeaux alors qu'il n'y avait pas encore de balise ?"
?!?!?
parce qu'il n'y avait pas de balise et qu'il vaut mieux avoir un radeau que rien.

"pour etre honnête"
toi, truand ?

"j'ai une balise spot1... pour que ma famille suive ma trace.
si je monte au créneau, c'est qu'on ne nous laisse pas le choix de nos outils pour assurer notre sécurité.... une infantilisation déplorable."
arrêtes de sucer ton pouce et de faire l'enfant : ca oblige les tétus à s'équiper dans le sens de la sécurité.
Mourir pour 250 roros c'est quand meme trop trop con pour nous les blancs en 2015, à Madagascar, c'est pour 2 euros et là ca passe mieux en fait.
Manière de dire ...

16 déc. 2014
0

Si les poissons arrivent a bouffer les jambes de Ca d Oro, ils seront arrêtés a hauteur des rotules par de l inox !!! :oups: :jelaferme:
:whaou: :heu: :langue2:

16 déc. 201416 déc. 2014
2

je crois que vous n'avez pas bien saisi le sens de ma pensée
je ne suis pas contre les divers systèmes de sécurité, mais chacun doit pouvoir avoir le choix de ses solutions
[...]
donc au nom de quoi m'impose t-on ça ?
[...]

si je monte au créneau, c'est qu'on ne nous laisse pas le choix de nos outils pour assurer notre sécurité.... une infantilisation déplorable.

Tu n'a rien compris à l'esprit d'une réglementation.
L'objectif est que pour les centres et services de secours (MRCC/CROSS/RNLI/SNSM/Militaires ...) ils sachent exactement quels sont les moyens ( communication et repèrage) dont tu et ils disposent, afin de mettre en place des procédures adaptées, rapides et normalisées à toutes les situations.
C'est tout simple.
Une balise pour te trouver facilement et rapidement, une VHF (fixe/portable) pour te parler une fois a portée.
l'infantabilisation, c'est plutôt ton attitude.

16 déc. 201416 déc. 2014
2

mais pourquoi imposer de l'avoir à bord ?

Parce que ainsi, [b]quiconque[/b] partant naviguer à plus de 60 m sera en mesure d'appeler à l'aide, sera [b]certain[/b] d'être entendu (et ce ou qu'il soit sur la planète), et sera certain que les secours trouveront la solution la plus rapide pour porter assistance en fonction des moyens à leur disposition.
Jusqu'à présent c'était aléatoire, fonction du matériel présent à bord ou pas (des fusées au tel sat en passant par la VHF) et très long, incertain et couteux lorsque l'alerte était lancée mais sans avoir de positionnement exact ou les chercher (Grain de soleil, Rafiki ... etc)
Dans le cas de Rafiki, le fait que la balise ait cessé d’émettre à également été une source de compréhension par les secours qu'il ne servait à rien de s'obstiner...
Sans compter les cas de disparition corps et biens restées sans explications (Piffoël).
De l'autre coté, il y a pas mal d'exemples de situations qui se sont bien déroulées et dont le dénouement fût heureux grâce à l'utilisation des balises ( Tao par exemple) alors il est bien normal que cela se généralise à tout le monde.

14 déc. 2014
2

je ne peux pas respecter ton choix

tu pratiques un loisir et tu voudrais qu'on vienne te chercher si tu as ete inconséquant !!!
non, il faut assumer...et etre RESPONSABLE....
quand on vois que 90% des interventions de la SNSN sont des remorquages, c'est bien que les mecs sont inconséquents.... pas assez de gazole ou pas de moteur de secours (sur chaise par ex)

et c'est au nom de ces inconséquents qu'on arrive a imposer ceinture et bretelle...
pas d'accord

14 déc. 2014
1

je crois que vous n'avez pas bien saisi le sens de ma pensée
je ne suis pas contre les divers systèmes de sécurité, mais chacun doit pouvoir avoir le choix de ses solutions
j'ai un radeau car c'est LA solution si mon bateau coule, j'ai un radar,car c'est LA solution en cas de brume, j'ai une VHF car c'est LE meilleur outil pour communiquer avec les autorités portuaires quand on arrive dans un port, mais je ne vois pas quelle est l'utilité d'une vhf portable étanche si je n'ai pas l'intention d'appeler au secours, je ne vois pas l'utilité d'avoir une balise pour la même raison
donc au nom de quoi m'impose t-on ça ? parce que ça rassure la majorité des plaisanciers?
avec des mentalités comme ça, on n'est pas loin des mise en place des dictatures... toujours plus de sécurité!!!!!

15 déc. 2014
0

"Un radeau sans pouvoir appeler à l'aide ne sert à rien donc il te faut balise et VHF"
"tu auras couté des heures de vol d'avion en recherche, en bateau, en hélico"

il n'y a pas une contradiction dans tes propos ? :langue2:

15 déc. 2014
3

t'as pas du lire Bombard, ni Steven Callahan, ni Tavae Raioaoa ....

16 déc. 2014
3

mais si c'etait aussi évident, pourquoi ne pas l'avoir imposé avant?

ou plutot, pourquoi nous avoir imposé des radeaux alors qu'il n'y avait pas encore de balise ?

pour etre honnête j'ai une balise spot1... pas homologuée en tant que balise de detresse, et achetée au depart pour que ma famille suive ma trace

si je monte au créneau, c'est qu'on ne nous laisse pas le choix de nos outils pour assurer notre sécurité.... une infantilisation déplorable.

16 déc. 2014
1

si on n'en vaut pas de balise , on peut ou alors c'est mal...si on ne veut pas appeler au secours, c'est peut etre qu'on a des raisons pour cela....
doit il etre obligatoire de faire, partie du troupeau....dans l'avenir on inventera encore et enbcore des tas de gadjets super et des tas de protocole tres securit..mais le plus sur c'est encore, la tele ( sans la biere )

16 déc. 2014
2

ha pour une fois je vais contester Oliv...
chacun a toujours eu le choix de la mise en oeuvre de sa securité....premier choix ne pas y aller.
je pars escalader telle falaise , je ne le dis a personne, je ne prends pas trop de renseignements, je regarde sur place, je place mes assurances, je gere l'echappatoire, c'est ma peau pas celle de l'etat.
.
en nav: j'ai une experience j'ai entretenu ou construiit mon matos, je connais mon etat de santé et celui de mon equipîere, j'ai evaluer mes capacités et celle du bateau par de nombreuses nav en condition, et surtout je sais que le risque 0 n'existe pas et s'il existait , je stopperai immediatement cette activité , ce qui risque helas de m'arriver pour les raisons dont il est question ici
.
le but unique n'est pas de collectionner les moyens de securité( que l'on ne paut d'ailleur pas tester en situation), le but unique c'est la jouissance...et apres une vie de jouissance on meurt bienheureux...les autres mourront a regret et leur famille n'aura de cesse que de trouver un responsable: ..encore une affaire de fric quoi
.
j'en appelle a tous ceux qui ne veulent pas que l'etat et ses sbires empiettent sur notre espace de liberté qui bientot sera inexistant.
portez vous bien
philippe

16 déc. 2014
0

Mr Oliv 44, je ne vous permets pas de douter de ma compréhension d'un texte... appelez moi con pendant que vous y etes!!!

je comprends bien qu'il faille harmoniser les moyens, et dans ce sens, que l'on préconise tel type de matos est logique

mais pourquoi imposer de l'avoir à bord ?

que ceux qui veulent achète le matériel préconisé plutôt qu'un autre, oui (par ex plutôt une balise EPIRB plutôt qu'une Spot) mais imposer, non!

sinon, ne vous étonnez pas d’être obligés un jour d'avoir des chiens brun à bord

(la je vais gagner un nouveau point godwin ... lol)

16 déc. 201416 déc. 2014
1

je veux mourir serein qui est avec moi ???
le premier sauveteur qui se pointe je le coule si je peux encore le faire, y'a qua voir la delphiniere que j'ai construit assez solide pour cet usage

14 déc. 201414 déc. 2014
9

""si je ne mets la vie de personne d'autre que moi en jeu, je ne voie pas au nom de quoi je devrais obéir a des arrêtes liberticides et infantilisant"""

Avec un tel raisonnement, il ne faut pas s'étonner que la remboursement des frais de mise en oeuvre des moyens de secours soit à l'ordre du jour. Partant du principe que l'assistance aux personnes et une obligation, la vie d'un tiers sera nécessairement mise en jeu. Pour avoir fait de nombreuses assistances/sauvetage dans des conditions plus ou moins difficiles (et parfois au péril de sa propre vie), je peux assurer qu'on ne revient pas avec le même état d'esprit d'une intervention alors que la négligence est à l'origine de l’événement. Altruisme ne veut pas dire sacrifice.

Maintenant libre à chacun de vouloir faire son trou dans l'eau dans la mesure où il va au bout de son raisonnement. Bien évidemment il ne serait pas envisageable dans la continuité d'un éventuel sauvetage et des frais inhérents de solliciter en plus un quelconque rapatriement sanitaire, hospitalisation, soins voire plus selon la nature des éventuels dommage corporels et psychologiques. Tout ceci au frais de la Sécu car là ce n'est plus le problème exclusif de la victime mais de l'ensemble des cotisants ...........et là ça me gène !!

Désolé pour cette digression.

15 déc. 2014
5

Que tu dises (après le faire...) que tu n'appellera personne alors que ton bateau coule ou prends feu à XX nautiques, soit.
Mais tu n'appelleras pas non plus pour l'équipier de passage à ton bord? pour tes enfants (ou petits enfants) présents? pour ta femme?
Faut pas être ridicule.
Cela se tiendrais si AUCUN secours n'etait envoyé pour PERSONNE, mais ce n'est pas le cas.
La réglementation n'a pas été ecrite pour Ca d'Oro, pour Pendruig, pour Pythéas, pour Steredenn ou pour Oliv44 (j'ai pris les noms au hasard) mais pour l'ensemble des plaisanciers sous pavillons Français et plus encore pour tous les navires croisant dans les eaux territoriales sous la juridiction FR.
Les HEOnautes ne sont pas obligatoirement représentatifs du plaisancier lambda (ne vous en déplaisent, "vous" avez souvent tendance a vous exprimer comme si vous étiez seul à naviguer sur les côtes)
Cela doit s'adapter à tous et "normaliser" les process de secours (ne t'en déplaise, c'est le rôle de l'Etat de veiller à ce que tu soit sauvé, si tu ne l'accepte pas, met toi au badmigton). Hors qu'observent les "Zautorités"? l'augmentation des praticiens, l'augmentation des actions de secours (accidents et incidents), baisse du niveau des praticiens ... et plutôt une tendance à "contourner" les loi (esprit bien Franchouillard) qu'a chercher à les comprendre.

15 déc. 2014
6

ce qui m'enerve aussi, c'est que d'aucuns trouve cette nouvelle règlementation!
les mêmes qui disent que c'est rien puisque c'est dejà du materiel qu'ils ont à bord, et même d'autres équipements pas obligatoires

c'est bien la preuve que le marin est assez grand pour savoir ce qui lui faut comme matos de sécurité

pourquoi ce Mr Goasguen vient il nous donner des leçons ???

qu'il nous dise qu'il existe des materiels qui peuvent etre la réponse appropriée à tel risque, OK mais pourquoi l'imposer ... je ne comprends toujours pas la démarche qui ne va pas dans le sens de la responsabilisation du skipper

je vais me répéter et ça va en faire chier quelques uns mais tant pis, pour ma sécurité, je préfèrerais investir dans une trinquette que dans une balise

15 déc. 2014
0

même ça, ça finira par etre interdit :policier:

15 déc. 201415 déc. 2014
1

@Grolann
Tant pis pour l'etoile, je l'ai déjà mangée en cette période de l'avent :whaou:
Ce n'est également pas obligatoirement mon avis, mais par contre c'est là le point principal du Législateur et derrière ce nom anonyme, ce ne sont pas des Enarques, mais bien des marins.
Il n'est pas simple de penser un texte qui doit s'adapter à tous les praticiens, imaginer toutes les situations, tous les contextes techniques etc...
C'est l'objet de mon post précédent: le Législateur à deux choix: soit il légifère par un diplôme/permis et oblige à de la (vraie) formation, validée par un exam sur l'eau, in situ (compliqué car fonction des conditions du moment) ............ soit il choisit une voie de l'obligation d'emport de matériel qui doit pouvoir permettre de faire face à toutes les situations, et d'autre part il entretien un système parallèle de sauvetage. C'est le choix de la France, et même si perso je préfère l'autre solution plutôt Anglosaxonne ( je suis plus pour un genre de permis/validation d'acquis type yachtmaster day / coastal / offshore etc... - ce n'est que MON avis) mais pour que cela "libère" l'Etat, il faudrait la rendre obligatoire, designer des examinateurs validés, ecrire un contenu minimum... je te laisse imaginer le tolé d'une telle mesure ... qui de toute façon obligerait tout autant à s'equiper à la mesure de ta nav, mais sans obligation cette fois.
.

Le dernier choix (que Cap d'Oro aimerait bien) s'en laver les mains et laisser les gens se noyer en mer sur le simple fait qu'ils y vont de leur plein gré: inconcevable. Il faudrait en faire autant en montagne, dans l'aérien, sur la route...
.
Bien entendu, dans le meilleur des monde, TOUS ceux qui prennent un bateau (semi-rigide hyper rapide/moteur/voilier) sur tous les bassins de nav (Dom-Tom, med, Atl, Manche) seraient tous hyper rigoureux, soucieux de leur formation, aptes à évaluer leurs limites etc...
Mais on sait tous que c'est loin d'être le cas.

15 déc. 2014
0

Conseiller ne serait-il pas suffisant ?

Cela n'en reviendrait-il pas à s'en laver les mains?
Durant longtemps, il n'etait pas conseillé de rouler trop vite, avant les limitations imposées. Etait-ce suivi? (j'ai toujours horreur des comparaisons route/mer)

15 déc. 2014
0

Mais comment être sûr qu'aucun "clampin" ne partira en mer sans l'équipement minima, juste parce qu'il a vu des vidéo youtube et qu'il s'est dit: "oh ben c'est facile, moi aussi je peux le faire..."
La vraie liberté/responsabilité est là: n'importe qui peut y aller, juste avec l'equipement ad-hoc. Et sur le fond, je suis ok avec Grolann29: cela ne suffit pas toujours. Mais je ne suis pas le Législateur, et je suis encore plus liberticide.
Le Législateur doit ménager chèvre et chou entre le besoin assurer la sécurité des praticiens et leur accessibilité à cette pratique (leur liberté).

16 déc. 2014
1

et etre un ancien des glénans serait dispensé à vie :langue2:

16 déc. 201416 déc. 2014
0

(@ gorlann29) Parce qu'il n'y aurait que les PPV et C200 à avoir quelque expérience ? :reflechi: :lavache: :heu:

17 jan. 2015
0

Grrrrrrr!!!!!
les ppv les capitaines 200 ha ha laisse moi rire, qui décide pour eux, les mêmes qui décident pour nous.

:oups:

16 déc. 2014
0

des etoile a vous deux j'en ai plus

14 déc. 2014
2

je suis bien dans mes bottes :heu:
je prends effectivement une assurance rapatriement quand je voyage à l'etranger
je cotise à la sécu
etc etc
mais je ne vois pas ce que ça vient faire vis à vis du sauvetage.
ce n'est pas parce que je dis que moi, je n'appellerai pas au secours puisque mon activité est une activité de loisir que je ne tenterai pas de sauver quelqu'un si l'occasion se présente.
ce que je ne comprends pas, c'est qu'on impose un materiel qui ne me servira à rien
que ça rassure les autres, c'est leur problème et leur conscience, mais c'est pas mon problème :non:

15 déc. 2014
3

Bonsoir,
j'ai cliqué par erreur sur étoile alors que je voulais répondre.
Pour une fois, je ne suis pas d'accord avec toi Oliv. C'est pas en imposant des tonnes de matériel de sécurité obligatoire qu'on empêchera un "marin" de se mettre en danger puisque pour les "zotorité", si t'as les sous pour équiper ton bateau c'est bon, même si tu ne sais pas naviguer!
Il me semble que récemment, le président de la SNSM déclarait qu'au moins 90 % des plaisanciers étaient incapable de se passer de GPS et d'électronique.
De mon point de vue, quelqu'un qui SAIT naviguer est infiniment moins dangereux pour la société (même si il n'a pas la balise etc...) que celui qui embarque "tout ce qu'il faut" sans savoir assurer en cas de coup dur.
Cà m'énerve que des technocrates décident de ce qui est bon pour moi!
Gorlann

15 déc. 2014
0

"ce qui m'enerve aussi, c'est que d'aucuns trouve cette nouvelle règlementation! "

Tu t'énerves trop... Tu en oublies des mots... Un petit whisky, une petite pipe ;-) et cela ira mieux...

16 déc. 2014
0

et payer les longues maladies du tabac causées par des manufacturiers sans scrupule qui n'ont AUCUNE réglementation à respecter sur la nature des additifs toxiques qu'ils font fumer !!
Tu vis dans quel monde en fait ? bisounours ?
:-)

16 déc. 2014
0

@ Ca d'Oro
"je vais me répéter et ça va en faire chier quelques uns mais tant pis, pour ma sécurité, je préfèrerais investir dans une trinquette que dans une balise"
Nous sommes dans une humanité ce qui veut dire que l'assistance est un DEVOIR pour chacun de nous.
Pourquoi transformer ce devoir en catastrophe ? y compris pour les sauveteurs ?
Pourquoi payes tu une assistance sur terre : pour être remboursé de l'assistance
et sur mer, tu ne payes pas et ne veux pas être assisté ?
car l'accident, c'est pour les autres ?
Tu deviens un peu lourd, non ?
:-)

15 déc. 2014
1

Conseiller ne serait-il pas suffisant ? !

15 déc. 2014
1

Pour ce qui me concerne les équipements qui deviennent obligatoire et plus sont à bord depuis longtemps mais je suis pour la liberté

15 déc. 2014
0

Je trouve qu'il y-a une solution intermédiaire que le législateur n'envisage pas et qui pourrais, à mon avis satisfaire le plus grand nombre:
je pense par exemple qu' un titulaire d'un C200 ou d'un PPV devrait pouvoir avoir une dérogation car c'est évident que même avec un équipement minimal il sera infiniment mon dangereux que le "clampin" avec ses 5 GPS, 3 Radars, 15 VHF et une valise de balises!
Gorlann

16 déc. 2014
1

si on emmene des gens , c'est autre chose: la ca devient du commercial, meme si ce n'en est pas au sens legal terme....mais dans ce cas a chaque marin competent doit prendre les dispositions qu'il faut...s'il n'est pas competent l'etat n'a pas a legiferer la dessus= un domaine qu'il ne connait pas, et ne me dites pas que le Cross et consort connaissent , je n'ai pas souhaité l'existence de ces gens ( suis je le seul?).
.
ce n'est pas le role de l'etat de veiller a ce que je sois trouvé ; je ne veux pas qu'il me trouve c'est pour ca que je vais sur l'eau !!!!!

14 déc. 2014
1

Je partage totalement ces deux avis.

14 déc. 2014
0

J'ai attaqué la lecture de la nouvelle réglementation.effectivement il y'a beaucoup de points sujets à interprétation .Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est tout sauf simple .j'ai cru entendre parler au plus haut niveau de l'état de simplification ....et bien les amis pour nous ce sera une autre fois

14 déc. 2014
12

Je peux comprendre l'interet d'une balise pour une transat.
Mais, comme la majorité d'entre nous, je navigue surtout en cotier avec une fois tous les 3 ou 4 ans une grande traversée style Irlande ou golfe de gascogne.
Donc acheter une balise à 500 euros qui va servir une fois tous les 5 ans et sera ensuite périmée (faudra changer les piles et de toutes façons l'administration aura trouvé autre chose dans 5 ans).

Je voudrais bien voir les statistiques sur les recherches en mer, sur terre, et en montagne .. Mais je pense qu'il y a autant de recherches , sinon plus, pour les petites barques à moteur qui vont à moins de 5 miles sans vhf.

Et je propose de rendre obligatoire la balise personnelle pour:
- les touristes qui vont dans les pays à risque (la moitié de l'Afrique dont le maroc).
-les randonneurs qui se perdent en montagne.
-le enfants qui rentrent seuls de l'école et risquent de se faire enlever.
-les personnes qui habitent seules et qui peuvent tomber dans l'escalier (même les jeunes).

J'arrète la pour ne pas donner d'idées à nos technocrates.

Sécurité je veux bien. Mais trop de sécurité cela devient pénible

14 déc. 2014
3

C'est effectivement une grosse histoire de lobbying et en même temps de rationalisation au vu de l'évolution technologique.
Lobbying car avec une TVA à 20% et le prix de la moindre balise, de l'argent va rentrer. S'il ne rentre pas par ce moyen, il rentrera par l'autre, les contrôles soit au port, soit en mer.
Rationalisation car on n'est plus à l'époque du sémaphore et des signaux de fumée. On a des batteries performantes dans le temps, du matériel petit et efficace, des satellites, donc allons-y !
Dommage que, si d'aventure un quidam veut aller dans un endroit interdit par les nouveaux règlements une fois dans sa vie (par ex.) il lui faudra acheter le matériel pour cette sortie, sachant que statistiquement il rentrera vivant.
Il y a une poule aux oeufs d'or qui dort dans chaque port, plumons là, elle ne râlera pas, le français est trop individuel !

14 déc. 2014
0

Tu n'as pas tort, mais relativisons...
Disons 100 EUR de TVA sur quoi... 5 à 10000 balises, ça va permettre de payer le coût salarial d'un des fonctionnaires du Ministère de la mer pendant 1 an voire deux à tout casser...

16 déc. 2014
0

tu penses que les balises sont "made in france" ?

16 déc. 2014
0

Non, elles ne sont pas faites en France mais ça n'empêche quand même pas l'Etat français de percevoir la TVA sur leur vente en France à l'utilisateur final...

16 déc. 2014
2

Kannad et Mac Murdo, tu connais, bien sûr. Et le Groupe Orolia, français, propriétaire de Kannad et de Mac Murdo ?
Et même une usine à Guidel (56) ...
Pas mal, pour un petit français d'être devenu le N°1 mondial de la techno Cospas-Sarsat !

www.mcmurdomarinesolutions.com[...]es-nous
www.orolia.com[...]il.html

14 déc. 2014
3

balise perso pour les enfants ..... cela soulagerait la famille de La Londe qui cherche toujours leur fille ...
Gilles

14 déc. 2014
0

peut on trouver des balises dans dautres pays? A prix compétitifs

14 déc. 2014
0

Pour une PLB à 250 €, c'est difficile de faire beaucoup d'économie en achetant à l'étranger

14 déc. 201416 juin 2020
0

Tu as sans doute raison
une Radio-balise de localisation des sinistres est une EPIRB, pas une PLB
Sur le site de l'ANFR, qui doivent connaître cette terminologie officielle

16 déc. 201416 déc. 2014
1

@ywk, relis ta doc :
"V. – Les balises RLS (radiobalise de localisation des sinistres) doivent répondre aux exigences techniques de la division 311 du présent règlement. Par ailleurs, celles-ci sont identifiées et enregistrées conformément aux exigences de la division 175 du présent règlement. "

:litjournal:

16 déc. 2014
0

Pas de souci.

C'est dans le premier document donné par Steredenn en haut du fil. Tu fais une recherche dedans et tu trouveras. Ensuite, j'ai cherché sur Google "division 175 balise" et sur legisplaisance (à ne pas confondre avec un matelot étrangement absent ici !) tu trouveras le texte...

Je peux rechercher les liens, mais j'ai un bousin un peu vieux en ce moment, (le copier coller est une galère...). :lavache:

14 déc. 2014
2

Donc en solitaire une PLB dans la poche au cas ou je tombe a l'eau
(j'ai l'intention de profiter de la retraite ) et une EPIRB pour le bateau.
On nous prend vraiment pour des c..

14 déc. 2014
0

Si j'ai bien compris, ce n'est pas une PLB qui est demandée mais une EPIRB et là on est plus proche de 500€

16 déc. 2014
0

@Pytheas
relis ta doc
La seule difference serait l'indcitaion du MMS mais si tu lis la fiche des aff mars, seule la RLS est obligatoire sans que l'on sache si les textes imposent la saisie du MMSI.

16 déc. 2014
0

désolé, file moi le lien, je ne trouve pas !!!

16 déc. 2014
0

"V. – Les balises RLS (radiobalise de localisation des sinistres) doivent répondre aux exigences techniques de la division 311 du présent règlement . Par ailleurs, celles-ci sont identifiées et enregistrées conformément aux exigences de la division 175 du présent règlement."
Elles doivent flotées si on veut le MMSI mais est ce obligatoire de l'avoir ? L'ANFR ne prend pas les PLB si elles ne flottent pas !!
Elles flottent avec la housse mais ca ne compte pas !!
Ca sent le truc simple.

14 déc. 2014
0

500 auquel on peut rajouter 100 € pour le largueur, car si le bateau coule... La plaisanterie commence à devenir moyenne...

Tout ça pour des utilisations très épisodiques, et pour du matériel que l'on ne pourra pas emprunter pour l'occasion (marquage MMSI...) ! :-(

14 déc. 2014
19

La plaisance c'est définitivement un loisir de riche .Comment désengorger les ports? ...en éliminant les plus pauvres ..en plus ils ne fréquentent pas les resto et essaient de bricoler eux même .Et s'ils refusent de se plier à la loi ...on les alignent .non mais....

16 déc. 2014
0

je ne peux pas mettre plus d'une etoile.
salauds de pauvres qu'il meurent , ben justement ils veulent qu'on leur foute la paix

14 déc. 2014
0

balise angleterre 500 euros,usa 400$ plus frais de douane et transport,faudrait poser la question chez HUAYANG pour la balise VEP8

1

desesperant toutes ces lois liberticides ,je ne vais bientot plus pouvoir naviguer fautes de finances ,la c'est le coup de grace :non:

14 déc. 2014
1

Salut Pierre, n'exagère pas tout de même que faut-il de plus à ton bateau pour être en règle pour tes futures navigations ? Je ne crois pas grand chose .....
Amitié
Gilles

15 déc. 2014
15 déc. 2014
2

pour "etre en règle"... voilà la belle affaire!
pas pour etre en sécurité, mais pour etre en règle !!!
il y en a pour etre en règle, ils portaient une étoile jaune , ça ne les a pas sauvé

15 déc. 2014
0

je n'ai pas parlé d'hitler

juste des règlementations à la con

donc ton pt goqwin.... tu sais où le mettre :langue2:

14 déc. 2014
1

@tycoz, curieusement, et est-ce un avertissement sans frais ou l'effet "salon nautique", j'ai vu un petit reportage sur la "déconstruction" des vieux bateaux plastiques, le coût et les propositions faites pour faire payer, rendre obligatoire, etc...

14 déc. 2014
0

je ne sais mais vu les nouveaux équipement demandé audelàs des 60M et m^me en deça

( reception bulletin meteo, balise,VHF portative)

la note en ce qui me concerne va monté à plus de 1000€

J'ai l'impression que ça va tousser dans les chaumieres , (m^me si l'on peut trouver que tout ce qui est demandé tombe sous le sens) il est urgent d'attendre le retro pedalage

14 déc. 2014
0

le semi hauturier ne réclame qu'un récepteur BLU genre Sangean ou autre (tu ne l'as pas déjà !!!) le reste c'est pour l'hauturier, la VHF portable (150€) reste effectivement la balise.
Gilles

14 déc. 201414 déc. 2014
2

Il y a une trentaine d'années, les bateaux de 10-11m qui me faisaient rêver (Feeling 10.90 par exemple) valaient neuf plus que le prix de la petite maison que j'habitais et des années de salaire. On en trouve aujourd'hui à 30 000 €, 50 000 € prêt pour tour du monde, et ce ne sont pas des ruines. Ma petite maison vaudrait aujourd'hui 200 000 € (dans un ville de l'est de la France). Mon rêve s'est réalisé (Sunshine 36 de 31 ans, j'en connais un de bien équipé et en bon état à 39 000 €). Alors 1000 € pour la sécurité hauturière, je ne trouve pas cela excessif.
Et bien sûr, on peut atteindre la Galice, la Grèce, l'Irlande etc... avec un 8 m 50 pour un prix bien plus modique. Les plaisanciers ne sont pas (encore) à plaindre !

14 déc. 2014
0

tu as d'une certaine façon raison ,mais il y a a mon avis une erreur dans la chronologie .

On demande pour l'hauturier ,un recepteur metéo et une balise pour le 1er Mai prochain et une vHF pour le semi hauturier pour 2017 . Or on peut le dire tout ceux qui naviguent au delà des 6 mille ont dejà la VHF . iL aurait été plus realiste de differer la balise pour 2017 . et la vHF pour le 1er mai prochain

14 déc. 2014
1

Comme pour l'éthylotest ? :heu:

14 déc. 2014
2

Comme disait Brassens "je suis anarchiste au point de traverser dans les passages cloutés pour ne pas avoir de compte à rendre à la maréchaussée"

Les lois , je m'en fiche bien, mais quand on vit en société, chacun de nos actes à un impact sur les autres, alors je préfère minimiser mon impact, pour le bien commun comme pour le mien.
Effectivement, en lisant ces textes, on est loin du soi-disant choc de simplification, mais il faut bien que les bureaucrates justifient leur existence, et cela marche d'autant mieux si certains lobbys appuient derrière...
C'est donc dans mon esprit de responsabilité que j'ai équipé mon bateau au niveau sécurité, et je constate que je suis encore au delà de ce qui est obligatoire. Et je me permets de rajouter que je considère ces bureaucrates comme des parasites.
Alors ne nous prenons pas la tête, si on est sécure et sociaux dans notre comportement, cette loi ne nous concerne pas.
Allez bises à tous, je lève mon verre de rhum à notre plaisir à tous..... euh, il n'y a pas encore d'alcootest prévu?

14 déc. 2014
0

Idem… je ne suis pas encore rattrapé par l'équipement! J'ai fait un petit tableau comparatif de ce qui est maintenant demandé et de ce qui l'était. En fait se rajoutent le dispositif lumineux étanche pour la recherche d'un HaM (semi-hauturier), la VHF portative et la balise pour le hauturier; le satellite est recommandé (jusqu'à quand…?). Mais on perd… le miroir de signalisation, qui passe à la trappe.

14 déc. 2014
0

t'inkiette pour l'alcootest le jour ou tu auras un emmerdement en mer ils vont te le présenter sans se géner

14 déc. 2014
2

Outre la fin de la responsabilisation du plaisancier, ça ne ma paraît pas complètement déconnant.
Cher certes, mais pas débile.
Le RORC, plutôt connu pour son pragmatisme impose lui aussi balise à partir de la Cat2.
Au large, un EPIRB est d'avantage un gage de sécurité qu'un radeau.

14 déc. 2014
0

ainsi qu'un AIS émetteur (pour le RORC ou au moins pour l'ISAF).

14 déc. 2014
3

La classe mini impose aussi depuis des dizaines d'années la balise, la VHF fixe, la VHF portable (pour embarquer avec soi en radeau et communiquer avec un bateau ou avion de passage qui ne vous aurait pas forcément vu), et le récepteur BLU. Tout ça s'est ajouté après multiples naufrages en courses solo, et d'après leurs expériences. (Th Dubois, I Autissier, ....)
Ce n'est donc pas une lubie de technocrates, ce sont des marins qui l'ont pensé pour leurs collègues qui s'embarquent dans les courses mini.
Je n'ai jamais douté de l'utilité de tout ce matos et malgré son prix non négligeable, je continue à en être équipé même si le virus des courses mini m'a passé. Je me passe plus facilement de télé, de PC, de guindeau électrique ou de frigo!
Et encore, si vous saviez tout ce qui est encore imposé dans cette classe de bateau et que vous n'aurez sans doute jamais! (crashbox, moyen de quitter l'intérieur du navire à l'envers, test de stabilité, antenne VHF de secours, bidon étanche de survie, combinaison de survie, feux à main anticollision blancs...) Que des trucs idiots et inutiles???
Soyez un peu sérieux s'il vous plait!

14 déc. 2014
0

Ce type de bateau est certainement au moins aussi sûr que n'importe quel bateau de croisière de grande série.
Je ne parle pas bien sûr du confort, ni de la capacité à y rester seul plusieurs semaines, ni de la facilité à maitriser. ça c'est une autre histoire...

14 déc. 2014
1

C'est ta reflexion qui est idiote, les fortunes de mer ne sont pas l'apanage des coureurs, bien au contraire...

En cas de démâtage au large, sans antenne de secours ou VHF portable tu ne peux pas communiquer avec le CROSS, ou quiconque d'ailleurs à moins d'avoir une balise.

Donc les nouvelles directives ne sont pas totalement dénuées de sens, et les prescriptions OSR de classe ou de club répondent à des besoins précis et réels, sur la base de centaines de milliers de milles d'expérience.

C'est tout aussi invraisemblable de nier l'apport de la course au large à la sécurité en mer (perches IOR?). Un stage survie ISAF, changera ta vision de la sécurité en mer.

14 déc. 2014
1

ce qui peut etre idiot, c'est de partir sur ce type de bateau.... en course, donc en étant toujours à la limite, voir au delà de la limite en croisant les doigts pour que ça passe
heureusement qu'il leur soit imposé tout un tas de matos et de contraintes....

on ne joue pas dans la même cour

14 déc. 2014
2

je ne discute pas de la qualité d'un 6,50, je dis juste qu'en course, si tu veux gagner, tu es obligé de prendre des risques.... qu'on n'est pas obligé de prendre en croisière
pour rappel, je suis partis assez loin avec un bateau de 7m, eh bien, la fois ou ça a bien branlé, je me suis mis à la cape sèche sans me poser de question quant au temps que je perdais :langue2:

14 déc. 2014
0

avez vous des chiffres pour mettre en avant le fait que les fortunes de mer sont moins importante en courses ?

pour le reste, je ne conteste pas les avancées dues aux régates, mais ne mélangeons pas tout

si j'etais comme vous, je pourrais dire :
en voitures, rapporté aux nombre de voitures, il y a bien plus d'accident sur piste ou en rallye que sur la route ... pas besoin de chiffre pour etayer mes dire
et pourtant, je suis d'accord, la sécurité automobile a augmenté grace à la compétition

mais cela ne change pas mon propos.... en course,(60' ou mini) on est toujours au delà de la limite , que vous le vouliez ou pas

14 déc. 2014
1

Tout ce qui est demandé est cohérent avec le fameux "principe de précaution" maintenant inscrit dans notre constitution.
Il est de ces principes qui peuvent être déclinés à l'infini avec des conséquences non anticipées au moment de la promulgation du texte . Ne vous inquiétez pas: On pense pour vous :acheval:

14 déc. 2014
5

quand on pense à la place du peuple, la dictature n'est pas loin

14 déc. 2014
8

ppffffffffff ...... ça suffit !

14 déc. 2014
0

Je suis curieux de voir ce qu'ils vont écrire dans leur prochaine plaquette 2015, celle grand public avec un titre genre "Les AffMar et vous: une histoire de confiance" :heu:

14 déc. 2014
2

Cela dit, en voulant respecter la loi il y a un solution 100% légale pour ne pas devoir se soucier du problème: changer de pavillon :-/

16 déc. 2014
0

britanique par exemple , mais la encore je crois qu'il faut du fric, toujours le point central

2

du coup je n'ai pas fait reviser mon canot de survie classe 5 revolté que j'etais par le prix de la revision et j'ai bien fait car cette année il devient obsolete !et dire qu'il devait durer plus de douze ans! d'un mal il ressort toujours un bien mais quand meme ! perso si il y a la revolution je tire en premier sur les elus et les bureaucrates(les banquiers aussi ) :-D

14 déc. 201414 déc. 2014
2

Si j'ai bien compris, tout cela pour réduire les couts de recherche en cas d'avaries, naufrage etc....
Si l'on ne dispose ni de VHF, de balise trucmuche, de fusées, de tel on va avoir du mal à appeler les secours, non?
La disparition de "Grain de Soleil" pourtant équipé du balise n'a pas empéchè que l'on ne le retrouve...par contre les moyens mis en oeuvre...(ce n'est pas une critique)
Rappelez vous les "vieux" du forum, à l'heure ou un Arpège était un très grand bateau avec quoi nous naviguions, y avait il plus de morts?
Si l'on compare le nombre de morts par an en montagne/mer, je pense que le "gagnant" serait la montagne, mais il y a certainement moins de "gadgets" de sécurité à vendre dans cette activité, un sac à dos c'est moins grand qu'un "petit bateau de 10m".
Alors il y en a marre de légiférer sans arrêt, c'est vrai qu'ils n'ont que cela à faire pour justifier leurs salaires et nos impôts.
A force de se demander qu'est ce que l'on a oublié dans l'armement de sécu , si tout est à jour en date de péremption on va finir par négliger l'essentiel, avoir un canote en bon état.....mais les fusées avaient moins de 3 ans.

Gégé

16 déc. 2014
0

@ moby grain de soleil n'avait pas d'EPIRB sinon ils auraient peut être pu être sauvés, ils avaient seulement une balise individuelle sans gps et les recherches couvraient une zone énorme. matériel déjà obsolète il y a 15 ans . j'avais loué une 406 mhz aux états unis on m'avait découragé d'utiliser les autres.

14 déc. 2014
0

Par contre pour les entreprenneurs ,vu maintenant les sommes qu'il va valoir debourser en achat et en maintenance pour etre en regle audelà des 6M il y a peut etre matiere à developpé la location de ce materiel .

Il faut bien se rendre compte que beaucoup ne vont guere audelà des 6M et loursqu'ils le font c'est une ou deux fois l'an et pas forcement chaque années , alors avoir tout ce materiel ça fait cherro ...

franchement il serait bien de louer ce materiel

Par exemple j'ai de Lorient projet pour la saison prochaine d'allé aux Scilly ... il va falloir que j'achete ,un Navtex,une balise, une vhf portative ....mais le probleme c'est que je ferai peut etre une tel nav dans X années ....

14 déc. 2014
0

La balise AVEC SON NUMERO MMSI reste attachée à ton bateau...

14 déc. 2014
0

oui oui biensur , sur le bib il doit y avoir aussi le nom du bateau etc ...

mais a l'époque de l'informatique et avec une mise en place du syteme la chose doit etre possible .

On trouve bien aujourd'hui de tout à louer , de la grue, le bateau , tout ... pourquoi pas du materiel de navigation ...

14 déc. 2014
0

Yes,
J'allais le dire, après vérification, par contre pour les balises individuelles?

14 déc. 2014
0

et je verrai tres bien la location de Bib, VHF portative , etc à travers le club nautique
je vais reflechir !!!

14 déc. 2014
1

Ca ne sentirait pas un peu les compagnies d'assurances dans ce coup là ?? Si t'es en regle le recherche coute moins chere, si tu ne l'es pas je me retracte...

14 déc. 2014
18

bonjour à tous comme beaucoup de pros tous les jours sur l'eau ce que j'estime une totale insecuritè c'est de laisser partir en solo pour un tour du monde ou autre course des machines qui marchent à 12/20noeuds ou on prend tous les risques pour arriver avant son petit copain et quand forcement il y a un pepin on ameute aviation marine nationale en s'apitoyant sur le temeraire dans la panade! l'important etant surtout qu'il y ai un max de communication sur le sponsor!des machines de plus en plus demesurèes et des risques à l'avenant! les courses en equipage pourquoi pas, la au moins dans les rails on peut faire des quarts serieux et ne pas donner des cheuveux blancs à ceux qui bossent! dans certains endroits ce serait comme mettre des voitures de courses au milieu de la circulation!consçient de cette situation mais la tolerant on se donne bonne consciençe en imposant au petit plaisançier deja prudent ou craintif un maximum de regles securitaires , drole de paradoxe, on comprend que d'aboville ai claqué la porte!

14 déc. 2014
0

une etoile

14 déc. 201414 déc. 2014
3

Pour une raison évidente de sécu, environnement etc...je soumets à nos chers législateurs l'idée suivante:

Equiper tous les containers voguants sur les fers à repasser d'être équipés d'une balise individuelle émettant en plus un signal ais! Elle est pas bonne l'idée? Là ils vont en faire du chiffre les fabricants de balises!

Gégé

14 déc. 2014
0

Cette proposition figure dans une étude 2009 de l'université d'Aix-Marseille III sur les containers tombés à la mer. Je pense qu'elle est d'ailleurs déjà mise en œuvre sur certains containers "sensibles".

14 déc. 2014
2

Une petite vidéo sur le sujet
m.youtube.com[...]/watch

14 déc. 2014
0

Merci Hungry bird ! Très intéressant de découvrir un certain nombre des raisons qui ont poussé les Aff. Mar. à rédiger cette nouvelle mise à jour de la D. 240.

14 déc. 201414 déc. 2014
2

si on écoute bien ce discours de faux cul, le seul choix qui reste au skipper, c'est de savoir à quel moment utiliser le materiel imposé.... j'ai bien dit imposé

elle est où la responsabilisation du skipper dont il parle au debut ce M Goasguen ???

14 déc. 2014
0

et bien oui Ca d'Oro

j'ai bien l'impression que ce point c'est durci aussi

"3.Chef de bord: membre d'équipage Responsable de la conduite du navire, de la tenue du journal d ebord lorsqu'il est exigé , du respect des REGLEMENTS ( d'accord ou pas) et de la securité des personnes embarquées"

I , le chef de bord s'assure que tous les équipements et materiels de securité qui répondent aux dispositions de conformité du navire et à la presente division sont embarqués en etat de validité ....

et qu'ailleurs sur le résumé il est evoqué le responsabilité du chef d ebord

14 déc. 2014
2

pour en revenir au fond du problème
pour 2015, outre mon budget incompressible (port, carénage, assurance..) j'avais les moyens de me payer une trinquette auto vireuse pour pouvoir etaler des conditions de mer.... un peu forte :heu: ... sans sortir de ma timonerie (trinquette, GV 3 ris, artimon 1 ris)
je vais donc etre obligé d'investir dans une balise de detresse, soit sensiblement le prix de ma trinquette.
donc pour etre dans les clous au niveau de LA securité décidée par des gros c... ,à savoir l'achat une balise de detresse, je vais devoir me passer de cette trinquette qui etait vraiment un élément important de MA sécurité
il est où le progrès ? :non:

15 déc. 2014
0

je suis un peu dans le m^me cas , en 2015 je fais devoir remplacer mon bib qui est perimé , donc pour allé au Scilly que je comptais faire , il va me falloir ,1000€ pour le nouveau reglement plus 1000 pour le bib ...

donc deux solutions : je demande une rallonge de ma retraite en expliquant que je ne peux assumer le nouveau reglement imposé par des imbeciles technocrate , ou je ne vais pas aux Scilly , Ouessant c'est pas mal non plus .....
tout celà n'est pas bien grave il ne s'agit que de ballades, que de loisir simplement , la randonnée pedestre c'est pas mal non plus et moins cher

16 déc. 2014
0

oui effectivement

16 déc. 2014
1

Sauf que pour aller aux Scilly, tu ne t'éloignes pas à + de 60M d'un abri. Donc, c'est du semi-hauturier.

16 déc. 2014
1

1 trouver un équipier parlant anglais.
2 embarquer de la stout
3 aller aux glénans
4 fermer les yeux et boire la stout (tiède) en écoutant l'équipier parler anglais.

Et tu as ta balade aux Scilly...

De rien, service.

14 déc. 2014
0

Mais si tu écoutes Pytheas un peu plus haut, pourquoi te plains-tu ? Tu as voulu faire de la plaisance, assume !!! :lavache:

15 déc. 2014
0

Si tu lis la réglementation comme tu lis mes posts, tu es mal barré !

16 déc. 2014
0

"Il y a une trentaine d'années, les bateaux de 10-11m qui me faisaient rêver (Feeling 10.90 par exemple) valaient neuf plus que le prix de la petite maison que j'habitais et des années de salaire. On en trouve aujourd'hui à 30 000 €, 50 000 € prêt pour tour du monde, et ce ne sont pas des ruines. Ma petite maison vaudrait aujourd'hui 200 000 € (dans un ville de l'est de la France). Mon rêve s'est réalisé (Sunshine 36 de 31 ans, j'en connais un de bien équipé et en bon état à 39 000 €). Alors 1000 € pour la sécurité hauturière, je ne trouve pas cela excessif.
Et bien sûr, on peut atteindre la Galice, la Grèce, l'Irlande etc... avec un 8 m 50 pour un prix bien plus modique. Les plaisanciers ne sont pas (encore) à plaindre ! "

tu me fais une explication de texte ? :tesur:

16 déc. 2014
1

la plaisance , j'en fais depuis l'age de 18 ans (avant, je ne faisais que du dériveur) soit 42 ans... et il s'en est passé de l'eau sous les ponts
pas de gps, ni de balise et j'ai pas l'impression qu'il y ai eu plus de naufrages que maintenant.....
à cette époque, on pouvait faire de la croisière avec six francs six sous... il est vrai que les bateaux etaient moins grands, les ports gratuit ou presque etc etc

15 déc. 2014
3

Je crois que je vais aller au plus simple.

Changer la couleur du drapeau.

Pour info : les anglais n'ont aucune obligation et apparemment pas plus de sauvetage chez eux.

Bien entendu, ce n'est pas un pays qui a une culture maritime comme la France.
Sinon ça se saurait !

15 déc. 2014
1

imagine un seul instant de supprimer toute obligation de materiel de securité en France sur les bateaux !!! ... il faudrai multiplier par dix les sauveteurs

16 déc. 2014
0

pas sur, car on est suréquipés ... mais pas forcément du bon matos

par ex, combien ont une balise spot par ex.... eh bien, c'est pas une EPIRB, donc à la poubelle

15 déc. 2014
0

attention j'avais lu qu'il ne faut pas mettre de voile ou autre pour se déplacer avec le BIB ça fausse les recherches ...... seulement s'il y en a :heu:

17 déc. 2014
0

Faudrait ouvrir un fil pour ça.
Nos déboires lourd.
Parce que pour les conneries faites, ça existe déjà mais j'ai la flemme de chercher.

15 déc. 2014
1

Avant d'affirmer, c'est démontrer....et démontrer c'est essayer.
Alors moratoires pour tout le matériel de sécu disons pendant 5ans et on regarde ce qui se passe.
Mais là ...............il y a trop d'argent à perdre.

15 déc. 2014
1

plus haut dans le fil j'avais demandé si quelqu'un avait dejà utilisé bib, fusée etc etc
personne n'a répondu , j'en déduis que personne n'utilise ce matériel , donc ce matériel ne sert à rien
cqfd

NB les sorties de la SNSM, surtout des pannes moteur et des planchistes

ce qui ne m'empeche pas d'avoir
moult extincteurs (le feu etant l'incident le plus plausible à bord à mon avis)
un bib au cas où je ne pourrais pas eteindre le feu
un cerf volant pour faire avancer le bib
une vhf pour communiquer avec les ports
un radar car j'ai navigué une fois dans un coin que je ne connaissais pas avec de la brume... pas tranquille
de la mousse spéciale si une vanne ou un passe coque vient à péter
etc etc...
mais c'est moi qui reflechi, pas un enarque (pas sur qu'ils soient enarques les mecs de la commission mais pour moi , enarque, ça veut dire con comme un balai)

16 déc. 2014
0

mais pas de recherche en ce qui me concerne si je me retrouve à la patouille, puisque je n'ai pas de balise :heu:

donc je me démerde tout seul,comme d'hab, avec mon cerf volant et mon grab bag :langue2:

15 déc. 2014
0

c'est pas faux ... :heu:

15 déc. 2014
1

Pas besoin d'imaginer.
Va promener sur les pontons et discute matériel de sauvetage avec les proprios et tu seras surpris.
Combien te dirons "pas grave, je suis équipé en cat 4 ou 5, ça me va bien.
Ou alors "keske j'en ai à foutre de ces £$%µ!. Qu'il y viennent !

De toute façon, si l'état voulait vraiment gagner des sous, un seul geste au retour dans le port :

éthylotest.
Quand je vois ce qui s'embarque...

16 déc. 2014
0

Et pourtant, ce serait intéressant d'avoir un recensement annuel des moyens de sécurité mis en oeuvre par les équipages :

  • En cas de sauvetage, bien sûr

  • Mais aussi en cas d'incidents, accidents etc... où les gens se sont débrouillés tout seuls.

Ainsi saurions nous mieux ce qui est infiniment utile, très utile, utile, un peu utile quand même.... et seulement encombrant.

15 déc. 2014
7

j'ai pas tout lu ca me donne la gerbe, mais ma conclusion que je sens deja venir depuis quelques années:
je vais devoir arreter la voile et le voyage, l'etat d'esprit et la competence que j'ai acquis en 45 ans de nav est INTERDIT..
.
je crois que je n'ai plus ma place car je ne suis pas assisté , je n'appellerai jamais au secours , si je coule c'est que je n'ai pas reussi en 45 ans a etre competent, si je suis malade idem...
JE VEUX MOURRIR PENARD
ca aussi ca devient interdit, frocement si tu disparais tu peut plus payer pour nourir la nomenclatura....le pouvoir aux faibles et au proceduriers; mort à la pleinitude et a l'independance

15 déc. 2014
1

Un incendie qui se déclare et qui devient incontrôlable n'est pas forcément du à de l'incompétence...

15 déc. 2014
1

Ces nouvelles dispositions ne plaisent pas à tout le monde et je peux le comprendre. Au final c'est l'imposition qui semble gêner le plus grand nombre. Si je me réfère à mon expérience je tirerais les conclusions suivantes :
La navigation hauturière telle que définit dans le texte ne concerne pas tant de plaisanciers que ça au regard du nombre de bateaux qu'on croise au large ou en escale
Les navigateurs qui croisent au loin sont déjà partiellement équipés.
Je serais peut-être un jour bien content d'avoir cet équipement à bord et de voir arriver des secours que j'aurais réclamé même si j'ai toujours été capable de me débrouiller sans depuis 1982.
Pour finir ce qui reste un problème c'est le coût non négligeable d'un équipement qui n'a pas été budgété et qui devient nécessaire pour être en règle. Alors oui ça met les boules car il va falloir encore rogner ailleurs pour continuer à pratiquer ce qui nous réuni ici. Mais cela ne vaux pas tous les propos que je peux lire dans le fil.

15 déc. 2014
2

c'est sûr finalement le nouveau reglement s'applique qu'a ceux qui vont au delà de 60M d'un abri ... s'est à dire pas en Manche , et en Atlantique qu'à ceux qui font Bretagne/Espagne

finalement on crie pour rien , comme souvent

16 déc. 2014
0

Ou en Espagne.

Mais en passant plus près de la cote , donc sur le plateau continental si sur par mauvais temps.

15 déc. 2014
0

Euh, si tu regardes sérieusement les "abris" véritables, tu ne peux plus descendre de la Gironde au Pays Basque... Un tout petit peu plus de 120 milles entre Le Verdon et la rivière de Bayonne. Ne me dites pas que vous comptez sur les passes d'Arcachon pour vous mettre à l'abri en cas de coup dur ? :policier: :-(

15 déc. 2014
0

C'est vrai que malheureusement, c'est pas ça qui fera qu'il y aura moins de monde dans les chenaux de St-Malo au mois d'aout que sur le périf parisien, ni qui fera plus de places de mouillage aux hébihens et Chausey...

15 déc. 2014
3

Regarde voir le nombre de plaisancier qui font la corse, les Baléares. C'est déjà pas mal rien qu'en med.

Je ne dis pas que le matériel est inutile, loin de la.
Mais il y a quelques temps, après de longues contorsions et avec la pression reconnue des départs vers des pays plus enclin à laisser la liberté d'équipement, la législation est devenue à-peu-près correcte.

La plupart du temps, les grands voyageurs s'équipent avec ce qu'ils pensent être utile voire indispensable.

Aujourd'hui, on passe plus de temps à étudier les textes, afin de les contourner, que de réfléchir à ce que tu as vraiment besoin.
Il est vrai qu'il n'y avait rien de plus urgent en France que de pondre des textes pour quelques centaines de voyageurs.
D'ailleurs la plupart n'en ont rien à faire car partis loin dans des contrées où le pain est plus important que la survie à jour.
Juste une question : combien de législateurs ont déjà voyagé en haute mer autrement qu'au bar en croisière sur un paquebot ?
Une autre question : que pense la SNSM d'un paddle à 6nm ? pardon 2 puisqu'il faut être à 2 avec 1 vhf.

15 déc. 2014
0

juste une question : combien de législateurs ont déjà voyagé en haute mer autrement qu'au bar en croisière sur un paquebot ?
combien de ginéco homme ont accouché .....

15 déc. 2014
0

Aucun mais vu les temps qui courent...

16 déc. 2014
1

Très peu : la preuve ils considère la proximité de la cote comme une sécurité.

15 déc. 2014
3

ce qui est nul à chier dans cette nouvelle mouture, c'est qu'elle nous place dans le monde des assistés....

je préfère 100 fois penser à ma propre sécurité et y mettre les moyens qu'il me semble nécessaire pour ne pas avoir de pepins plutot que de mettre des moyens financiers dans des éléments de repérage une fois les pepins arrivés

15 déc. 2014
2

Je crois qu'on a compris ton message. Inutile de multlier les post sur le même sujet. :doc:

15 déc. 2014
0

mais une bonne fois pour toute tu fais ce que tu veux point
Gilles

15 déc. 2014
0

bin non, justement, nous n'avons pas la liberté de faire ce que l'on veut !!!

mais un jour viendra où on obligera à avoir un chien brun :jelaferme:

15 déc. 2014
0

Personne ne s'est ému de l' Annexe 240-A.2
REGISTRE DE VÉRIFICATION SPÉCIALE
qu'on peut lire à la fin du document.
Si je comprends bien, tous les ans il faut remplir ce document et être capable de le montrer aux autorité à tout moment. Bien sûr tout le monde fait ces contrôles naturellement mais quelle joie de remplir un tel pensum !

15 déc. 2014
1

Ce registre ne concerne que les navires de location.

15 déc. 2014
1

et c'est bien le moindre que l'on puisse demander à des organismes qui veulent encadrer du public.

15 déc. 201415 déc. 2014
1

@ Coquimbo et Steredenn:
Oui, comme le dis Steredenn. A une grosse nuance près: la location, certes, mais pas que. Celle faite par une boite, mais aussi faite par un privé.
Les navires de club appartenant à une association (et pas forcément loué) egalement, les navires d'école de voile (qui echappaient au livret bleu jusqu'à présent, même si ce n'est pas vraiment aussi contraignant que la D241) et ceux appartenant à des CE.
C'est donc une peu plus large que la seule appellation "navires de loc"

15 déc. 2014
0

... surtout pour des bateaux où il peut y avoir plusieurs "chefs de bord" et "personnels d'entretien/maintenance" qui peuvent se croiser. Il serait inquiétant que cet outil n'y soit pas déjà en service.

15 déc. 2014
0

Oui bien vu Steredenn, merci pour la précision

15 déc. 2014
0

Effectivement ce registre est quand même intéressant pour confectionner , ta propre checkliste des vérifications....

15 déc. 201415 déc. 2014
1

Tout ça c'est a cause de Aliguen et de son achat groupe d'EPIRB, ca a fait trop de bruit :-p

En tout cas, ça va faire la queue pour passer le CRR...

En tout cas la définition de l'Abri a été assouplie !

Et le bloc marine 2015, il est à jour ou remboursé ??

15 déc. 201415 déc. 2014
0

Tout ceci vient du nombres hurluberlus qui prennent la mer pour un simple petit terrain de jeu. Et ce n'est pas d'aujourd'hui, ex : il y a 40 ans environ une grosse vedette a émis un appel de détresse car elle ne trouvait pas la Corse. Une fois retrouvée(la vedette pas la Corse), les sauveteurs n'ont trouvé à bord qu'une carte Michelin. Pour économiser du papier l'auteur (Michelin) avait remonté la Corse dans le golfe de Gène…

Pourquoi on loue plus de voiliers que de gros bateaux à moteur à votre avis ?

J'ai eu pendant longtemps un bateau sous pavillon Anglais, je me calais sur la réglementation Française plus quelques trucs…

Dites vous bien que les vrais montagnards flippent car bientôt ce sera leur tour. Les sauvetages en montagne coûtent cher aussi.

15 déc. 201415 déc. 2014
1

Bonsoir,
A quand le téléphone portable obligatoire pour les navigations à moins de 6M ?
Personnellement le point particulièrement surprenant de cette règlementation est de passer en catégorie hauturière dès 60M. Car l’équipement demandé alors concerne les bateaux qui traversent vers le Sud de l’Angleterre ou la Corse. Certes en Méditerranée, peu de bateaux de 6.50/7.00m font la traversée. J’espère que c’est encore le cas vers l’Angleterre.
En Méditerranée, les risques de rencontrer du Mistral ou de traverser au moteur ne sont pas favorables aux petits bateaux.
Se pose alors sans doute la question du budget pour certains propriétaires, de l’autonomie en électricité/HB, du rangement d’une survie plus encombrante. Ceci pour 2 traversées par an avec des infos météo bien supérieures à ce qu’elles étaient en 1975. Bien sur, il y a le risque incendie ou collision mais aussi… la probabilité de la non-réalisation du risque.
Les traversées vers la Galice ou l’Irlande, le plus souvent estivales, nécessitent-elles aussi de rentrer dans cette catégorie “hauturière“ ? Ainsi que l’essentiel des navigations réalisées en Méditerranée.
La responsabilité du Chef de bord est soulignée dans ce texte mais non par rapport à des choix possibles, mais par rapport à des obligations !
De toute façon, royal, bientôt ce sont des Bréhier-Atlantique qui effectueront les recherches en mer.
Et puis la réalité de ce récit surement plus formateur que n’importe quelle règlementation:
www.stw.fr[...]ers.cfm
Peut être après tout qu’“ils“ nous veulent du bien ?
Bonne navigation
Philippe
Ps. Une PLB est une RLS. Selon la division 175, une PLB peut donc être règlementairement embarquée sous certaines conditions en particulier la flottabilité – article 175-05. Mais l’article 175-06 impose (si je comprends bien), la RLS devenant obligatoire, qu’elle soit enregistrée avec un N° MMSI. Elle est donc attachée au bateau et perd son caractère personnel et sa polyvalence terrestre.
175-06 :« A l'exception des PLB maritimes embarquées à titre volontaire, qui peuvent être codées avec un
numéro de série, toutes les balises 406 MHz doivent être codées avec le MMSI attribué ».

15 déc. 2014
2

je suis pas doué, du coup, me suis dit que la corse, ça ferait peut-être trop loin l'été prochain pour la mise à l'eau de mon rafiot…
par contre, je sais à peu près compter, au pif sur une carte ou j'ai pas trop zoomé sur les détail, point de départ nice (au pif, j'aurais pu choisir une bled avec mon de retraités à fort pouvoir d'achat :-P), je colle le point d'arrivée en corse en suivant à la louche une ligneferry)… distance environ 95 milles… en supposant aucun abri entre les 2 points, on est à maximum 47.5 milles d'un abri donc pas concerné pour les 60…

pour le reste de ce texte abscons, pas encore tout lu, puis je ferais bien comme je veux, quitte à devoir immatriculer mon rafiot à Sealand ou sur mars pour pas qu'un *£&#@§ de règlement décide de ma vie à ma place.

15 déc. 2014
1

Dans la division 175 il y a un distingo de fait entre les R.L.S (E.P.I.R.B) et les P.L.B.
reglementation-polmer.chez-alice.fr[...]175.pdf
Dans la division 240 on demande une R.L.S, donc cela exclu les P.R.B.
C'est bien dommage celle-ci sont beaucoup moins encombrantes et moins chères que les R.L.S

16 déc. 2014
0

Oui, j’ai en effet confondu balise de localisation par satellite et radiobalise de localisation des sinistres.
Philippe

16 déc. 2014
0

philou2
C'est pas clair !!
"« Balises 406MHz » : les balises de localisation par satellite fonctionnant dans la bande 406 à 406, 1 MHz et qui englobent :
- les radiobalises de localisation des sinistres de pont ou de survie (RLS ou EPIRB en langue anglaise ) ;
- les balises de localisation personnelle ( PLB : Personal Locator Beacon en langue anglaise) maritimes. "

En clair, quelle est la différence entre balise et radio balise ?
la plaquette des affmar parle de "Radiobalise de localisation des sinistres"

16 déc. 2014
1

oui, le feu est de loin l'accident le plus susceptible de nous jeter dans un bib

d'ailleurs en 42 ans de voile, j'ai été témoins de 3 départ de feu sur des bateaux mais jamais d'un naufrage
c'est pourquoi je suis sur équipé en ce domaine :heu:

et je vais surement m'équiper de ça ;-)

16 déc. 2014
2

La fumée est là pour l'application marine à partir de 2016.
Une fois que ça a percuté dans le compartiment moteur, tu entrouvres le capot par a coup avec le livre de bord dans l'autre main (à moins que tu connaisse le morse par cœur) .
Et là tu disposes d'un système de communication efficace avec un sémaphore à terre sans utiliser ta vhf :reflechi: :bravo:

Mieux que l'ais :litjournal: :acheval: :acheval:

17 déc. 2014
2

Je ne connaissais pas et du coup je leur ai demandé, quelques infos,
si on peut le stocker dans le compartiment moteur à post
si ça ne craint pas un milieu humide voir des grosses éclaboussures
durée de vie et entretien
et accessoirement le prix
Voilà mail envoyé hier et lu ce matin, je vous dis dès que j'ai les infos; :litjournal:

19 déc. 2014
0

Bonne idée, à laisser à poste effectivement dans la cale moteur...
à suivre pour un achat groupé ! :pouce:

16 déc. 2014
0

Ca a l'air bien.
Mais que vas-tu faire pendant le dégagement de fumée ?

16 déc. 2014
0

Ha ha ha

Bien vu ! :pouce:

17 déc. 2014
0

En effet, ami Ca d'Oro, ;-) Fire Knock Out semble être une "vraie" réponse à une déclaration de feu dans un voilier en plastique dont les émanations toxiques sont mortelles.
Un achat groupés, ne serait-il pas une bonne idée?

19 déc. 2014
0

J'ai eu un contact avec le distributeur français qui m'a avoué qu'il avait du mal à commercialiser ce produit.
(Le lobbying des fabricants d'extincteurs peut-être ?)
Ils me font une offre début d'année que je ne manquerai pas de faire suivre.

19 déc. 201419 déc. 2014
0

J'ai eu la réponse pour les tarifs c'est ALSETEX qui commercialise,
60 roro HT l'unité mais il fau tvoir le port qui doit pas être donné.
Je comptais demander si il avaient des distributeurs.
Nb ils ne m'ont pas donnée la durée de vie du produit

15 déc. 2014
0

J'insiste à peine, mais ce passage là me gêne un peu... Arcachon est un abri quand TOUT VA BIEN... Et sinon ?

Pas drôle de trouver un cas où le téléphone portable passe tout au long de la navigation, mais il faudra quand même investir dans une EPIRB (et son largueur si on est cohérent) pour faire cette route. Et ce n'est pas une immense aventure, je suis sûr que beaucoup de bateaux la prennent l'été...

17 déc. 2014
0

La notion d'abri ne pose pas de problème pour la rédaction d'un texte à la c..., avec le cul confortablement posé sur un fauteuil!
Quand tu connais un temps soit peu les aléas de la navigation, il en est tout autrement.
C'est bien là tout l'aspect "crétin" de certains textes dits "règlementaires".
C'est sans doute cela, la médiocratie administrative nautique.

:oups:

15 déc. 2014
0

j'ai lu et relu la fameuse division 240 et je ne sais toujours pas dans qu'elle catégorie mettre mon petit deriveur genre 420 ce n' est pas un engin de plage mais quoi ? dois je acheter du materiel de securité autre qu' un gilet de sauvetage ? j' ai le droit de depasser les 300m les 2 MN ?

16 déc. 2014
0

@tiboulen Ton dériveur semble être englobé dans la catégorie voiliers pour laquelle aucune limite de distance d'un abri n'a été spécifiée (étonnant, non?). Comme pour tout autre navire, tu dois donc posséder à bord le matériel d'armement et de sécurité correspondant à ta zone de navigation (distance par rapport à un abri). Il est clair que tu auras des difficultés à naviguer à plus de 6M d'un abri avec un radeau de survie à bord... :heu:

16 déc. 2014
0

Le radeau est obligatoire pour les boats insubmersibles ?

16 déc. 2014
0

art 240.2-10 : " Les navires existants bénéficiant de la reconnaissance d’insubmersibilité et pour lesquels la série a fait
l’objet d’une décision d’insubmersibilité par l’administration ne sont pas tenus d’embarquer le radeau de survie
gonflable prescrit par les articles 240-2.07 et 240-2.08, tant qu’ils naviguent dans les limites, en termes
d’éloignement d’un abri, de la catégorie de navigation pour laquelle l’insubmersibilité a été reconnue. "
:litjournal:

16 déc. 2014
3

"tant qu’ils naviguent dans les limites, en termes d’éloignement d’un abri, de la catégorie de navigation pour laquelle l’insubmersibilité a été reconnue."
1/ je pensais que lors de l'établissement des catégories, l'insubmersibilité (notion franco française massacrée par l'Europe de Busch) n'était plus prise en compte !
2/ l'insubmersibilité dépend de la distance ? Archimède, revient !
3/ Et si l'insubmersibilité a été déclarée avant la détermination des catégories ?
Elle ne pouvait pas prendre en compte des catégories futures ...
4/ et si je rajoute des roues et que je dis que c'est plus un bato mais une brouette, j'ai bon ?

16 déc. 2014
0

tiboulen: Si ton 420 est immatriculé (carte de navigation) c'est 2 MN avec équipement basique, sinon c'est 300 m

www.hisse-et-oh.com[...]nce.pdf

16 déc. 2014
0

l' equipement basique n' est pas adapté à un deriveur : extincteur, ligne de mouillage dispositif lumineux et pourtant en deriveur on peux aller au dela des 300m jusqu'a 2MN non ?

17 déc. 2014
0

"que je remplacerais éventuellement par une couverture... DE SURVIE" - Cela me paraîtrait encore plus intelligent en cas de nuit involontaire a bord, et ca peut meme aider au reperage

16 déc. 2014
0

Nous sommes parfaitement d'accord ! Même si je n'ai pas repris l'obligation d'immatriculation commune à tous les navires de plaisance. :topla:

17 déc. 2014
0

Si non immatriculés, ils peuvent dépasser les 300m s'ils sont accompagnés dans le cadre d'un entraînement sportif, ou dans le cadre de compétitions agrées FFV.
Certains dériveurs autovideurs (de type Laser par exemple) sont dispensés de l'écope.
Pas de lutte incendie sans moteur ni habitacle.

16 déc. 2014
0

@tiboulen ...Si tu limites tes navigations à moins de 2 M d'un abri, l'équipement basique est quand même très limité. La ligne de mouillage n'est exigée que si ton esquif déplace plus de 250 kg, et dans ce cas un grappin peut faire l'affaire.
Un sac avec ce grappin (qui peut toujours être utile), une lampe torche étanche, une écope et un bout de remorquage, le tout dans le coffre étanche.
Reste l'extincteur dont la présence semble ubuesque et que je remplacerais éventuellement par une couverture anti-feu... Et c'est tout.

16 déc. 2014
0

Non, un "dériveur" ne peut dépasser les 300m que si il est est immatriculé. Il te faut bien: 1 brassière avec dispositif lumineux par personne (ou lampe étanche), 1 écope ou seau, 1 bout de remorquage, un bout avec grappin, une plaquette avec les marées et un dispositif de lutte incendie (que pour ma part je n'emporte pas sur mon 420: pas d'électricité, pas de moteur, aucun risque incendie et puis j'ai l'écope :langue2:)

16 déc. 2014
1

Bonsoir.
Ail ail. Une VHF, c'est un presque un téléphone portable, on a peut être pas le droit de l'utiliser en pilotant un véhicule.

16 déc. 2014
0

Tout est prévu mon gars !
La vhf tu ne l'utilises que quand tu coules.
Et là, plus de mouvement.
Et non , comme beaucoup, pour appeler à l'apéro. :mdr:

16 déc. 2014
1

hello
quelle emotion
qu attendre de plus de nos gouvernants ?
ca a du faire bosser un troupeau d enarques ..........
gardons a l esprit que la limite de souverainete territoriale est de 12 miles, etendue a 24 sous conditions
les moyens de controles sont en baisse constante d effectifs, donc vive les moyens automatiques, je comprends la l engouement des autorites pour liberaliser les tranpondeurs ais B
a quand les PV style automatiques........
passez un journee sur le 16 ( en med) a proximite des cotes et vous entendrez le "trafic control" qui veulent tout savoir ( ce qui rends l ecoute du 16 tres vite penible) sur tout ce qui remue sous ais
donc a mon sens un nouvelle usine a gaz sans moyens humain de controles reels (qui va vous controler au dela des 6 miles?)
l histoire va se solder par une nouvelle exode ves d autres pavillon, certains nouveaux adherents de l UE ont senti la bonne affaire
je dois etre grognon ce matin bonnes fetes a tous
jl

16 déc. 2014
1

Pourquoi les controles ?

tous les plaisanciers sont suffisament responsable et serieux pour avoir un équipement permettant d'assuré la securité de l'equipage .. le "troupeau d'enarque" le savent donc il alege les controles pour que l'on paie moins d'impot et que l'on puisse donc s'équiper correctement . IlS sont malins les enarques

16 déc. 2014
3

Bonjour,
en 1990, pour mon voyage au Spitsberg sur mon Loisir 7.30 (armé en 5 ème cat faute de moyen), je m'étais équipé d'une balise de détresse aviation émettent sur 121.5 mhz, à l'époque tolérée en navigation. Ce type de balise avais sauvé un couple de Français avec leur gamin pris dans les glaces avec leur cata au Groenland.
Seulement un ans plus tard, interdiction formelle d'avoir à bord ce type de balise(qui était de prix abordable) parce que plein d'abrutis les utilisaient pour crier "maman au secours" quand ils étaient en panne de carburant!
Donc je crois que plus il y auras de moyen de communication et plus il y aura d' abandon de bateau et de sauvetage pour trois fois rien.
Quand je vois qu'en course au large on abandonne les bateaux pour des raisons mineures, çà me fait bondir à chaque fois.
A ma mini-transat par exemple on abandonne des bateau (prouvés insubmersible) pour une voie d'eau ou casse des safrans!!!
La démocratisation a fait du plaisancier moyen un assisté et je le regrette bien!!!
Gorlann

16 déc. 2014
0

Il existe maintenant des balises EPIRB de classe 1 ou de classe 2
Ocean Signal vend les deux modèles.
EPIRB CLASSE 2 = E100G avec gps au prix de 495 €
EPIRB CLASSE 1 = rescueME EPIRB1 au prix de 390 € (309 £)

A votre avis l’interprétation de la directive 240 permet-elle de choisir ce nouvel équipement un peu moins cher.
Il a aussi une durée de vie des piles de 10 ans (en théorie)

Ca va relancer le débat sur un axe un peu plus intéressant pour ceux qui sont concernés par une navigation hauturière.

On pourrait aussi voir ici combien seraient potentiellement intéressés par un achat groupé. C'est mon cas.

16 déc. 2014
0

Mais, il y en a beaucoup qui naviguent à + de 60M d'un abri ?

ou alors, c'est râler pour râler....

16 déc. 2014
0

????????????????????????????????????????????

16 déc. 2014
1

Sauf pour la VHF fixe obligatoire entre 6 et 60 M , donc CRR obligatoire aussi.

Mais je suis un grincheux revendiqué.

16 déc. 2014
1

et les autres y comptent pour du beurre...c'est sur que c'est la loi de la democratie...dans un etat de droit les elus decident, la minorité n'a qu'à faire ce qu'on lui dit ou aller au goulag...
depuis l'age de 15 ans je travaille tous les jour, toutes le sminutes avec l'unique but de preparer quelques nav lointaine , desr=toy craignos ou idyliques...on est en train de nous mettre en place les condition d'un e interdiction de fait a l'aventure individuelle.
.
on vous vends des bateaux pas fait pour le grand large, sans voiles de gros temps, pas equipés, obsoletes apres 20 ou 30 ans, mais aux normes ; on vous assure que la securité est dans le respect des normes.....non non la securité et la pleine jouissance est dans le respect de soi et des dieux..
un long et soigneux apprentissage, des risques mesurés en deçà ou au dela des normes. Ici contrairement a la route personne, hormis les consentants, ne sont en danger le cas echeant.
philippe

16 déc. 2014
2

Oui, je persiste et signe, Je suis persuadé que la plupart des intervenants sur ce fil ne dépassent pas les 60M d'un abri. Et que parmi ceux qui les dépassent une partie est déjà équipé.

Donc, je pense que c'est un débat de grincheux. :heu:

16 déc. 2014
1

Ou le permis côtier, pour ceux qui restent dans les eaux territoriales françaises... ;-)

16 déc. 2014
1

Ce qui est intéressant dans ce fil, c'est l'occasion donnée à l'expression des positions libertaires (peut-être post-soixante-huitardes) d'un assez grand nombre de participants réguliers d'HeO:
pascal11, pierre 2, cetecry, spi33, LEGEND, okilebo, thyjlut, Lor'Eole, gorlann29, motutunga, PHIL [WINNIE], Amzer zo, captainwat, Ca d'Oro, MOBY, niko34...
(d'après les 16 étoiles ! du post de tycoz77)
Ils ont choisi la mer comme espace de liberté, chose rare aujourd'hui
C'est la régression de cette idée qu'ils regrettent, peu de choses à voir avec les râleries traditionnelles du café du commerce...
Je trouve cela sympathique, même si je suis plus sensible qu'eux au souci de sécurité impliqué par ces normes qui sont effectivement trop coûteuses pour certains, contraignantes, et pas nécessairement efficaces...

16 déc. 2014
0

Pytheas54, navigateur alsacien/lorrain qui a son bateau en Bretagne nord et qui admire le grand savant et navigateur massaliote...
Pascal11, tu es un sage...

16 déc. 2014
0

et oui pascal11 c'est plutot ta position qui est soixante huitard car elle est positive et realiste et non negative comme les "contre tout"

16 déc. 2014
1

à toi Pytheas, navigateur marseillais
un détail à te signaler, en 68 j'avais 22 ans étudiant à Montpellier, je te passe les détails.... Ce qui ne m'empêche pas d'avoir horreur des emmerdes tricotées par mes soins, alors je fais tout pour être en règle, donc je vais mettre mon fier coursier des mers aux normes non que je les approuve, je les subis! Par ailleurs j'ai toujours décidé de ne pas me faire de soucis pour des choses contre lesquelles je ne pouvais rien, alors plutôt que de déshonorer les diptères dans des discussions stériles je vais investir .....
cordialement à toi

16 déc. 2014
1

Philippe entre nous ta vie est un enfer tu t'emmerdes pour rien soit plus cool boit un coup avec les copains et tu en as et laisse tomber toutes ces discussions qui de toute façon n'aboutiront à rien
Amitié
Gilles

16 déc. 2014
0

bonjour mon cher Pythéas, je t'en prie, ne nous vieillit pas trop, ou alors rajoute plusieurs post à post-soixante-huitards, je n'ai pas encore cet âge, sinon on me verrait bien plus sur l'eau. Mes 48 ans et quelques lourdes charges font que je ne m'éloigne pas souvent au delà des 6 MN, pour cela j'attendrai probablement l'age de Dany le Rouge.
Ceci dit, LorEole, encore un p'tit jeune (un coucou à Ivan au passage), avec son Flirt va plus loin que moi (style traversée pour la Corse).
Et je pense être sensible au souci de sécurité que tu invoques, mon post libertaire n'implique pas l'inverse. Je comprends également l'impact et le coût pour la société des inconséquents. Ce que je trouve dommage dans l'élaboration des normes, c'est l'absence de réelles concertations préalables qui en font des normes "contraignantes et pas nécessairement efficaces..."
Ceci précisé, je crois que sur le fond nous sommes d'accord. Amicalement Thierry

16 déc. 2014
2

et il y en a beaucoup qu'on a été obligé de secourir à plus de 60 Mn ?
car avec une balise conforme ainsi que tout le matos de sécu qui va bien on devrait maintenant voir arriver des nouveaux amoureux du large qui vont pleurer leur mère dès que qq chose va pas aller mais comme ils sont équipés pas de souci ils appuient sur le bouton (le bon de préférence) et hop on vient les chercher.
Fini le temps où on devait pomper l'eau jusqu'aux crampes, couper les haubans pour ne pas percer la coque, faire un emplâtre de fortune pour éviter de remplir le bateau,recoudre une voile, surveiller la météo plutôt 2 fois qu'une avant de larguer les amarres
C'est beau le progrès :heu:

16 déc. 2014
3

C'est aussi le mien pour un achat groupé, malgré que naviguant en med je trouve cette obligation supplémentaire d'une balise complètement en dehors des clous.
C'est pas ça qui empêchera les plaisanciers d'occasion d'appeler les secours pour le moindre ennui pendant les mois de juillet août et si le but cherché est d'économiser sur les frais de recherches c'est raté.
A preuve le nombre et la nature des sinistres graves ayant nécessité une intervention à plus de 60 milles d'un en plaisance voile qui se compte sur les doigts des deux mains tous les ans.
Très peu de plaisanciers s'éloignent à plus de 60 milles d'un abri et la plupart de ceux qui le font sont expérimentés et prudents, le restant sera de toute façon pas en régle pour autant.
J'ai travaillé dans l'assurance et le coût et le nombre de ces sinistres était infinitésimal dans le coût global des sinistres des contrats plaisance qui en majorité se situait dans la zone des 6 milles et concernait pour l'essentiel des dègâts consécutifs à un bateau en défaut d'entretien (dématage, voie d'eau, panne moteur) ou des arrivées au port mal maîtrisées ayant entraîné des dégâts sur des bateaux tiers.
La pratique de la voile est trés peu accidentogéne comparée à la montagne, au...vélo (le port du casque n'est pas obligatoire! au ski idem sans parler de la voiture ou des accidents domestiques.

16 déc. 2014
1

Ne pourrait-on pas demander aux fabricants de balises de pondre des balises où l'on puisse changer le MMSI facilement, afin de pouvoir "louer" la balise à l'occasion de sa traversée supérieur à 2*60 miles (ie Golfe de Gascogne)...

16 déc. 2014
0

Je ne suis pas sur que la norme l'autorise .

16 déc. 2014
0

là, j'ai des doutes parce que ce sont des normes internationales qui sont en jeu.

16 déc. 2014
0

Les normes, comme les réglementations, peuvent évoluer... notamment sous l'influence des lobbys.
Il faudrait aussi que l'ANFR soit dans le coup... rapport à la licence de station qui devrait être mise à jour - chose peu compliquée à réaliser avec l'informatique et les communications d'aujourd'hui.

16 déc. 2014
1

Plus ce fil s'allonge et plus on se rend compte que concernant l'obligation d'avoir une balise EPIRB, il fait office pour certains d'un défouloir qui présente très peu d'intérêt. Dans un premier temps soit on est concerné si on navigue à plus de 60 M d'un abri soit on ne l'est pas. C'est notamment vrai pour tous ceux qui vont croiser vers l'Espagne et le Portugal depuis le nord de la France. Si l'on ne veut pas longer les cotes Fr et SP, on traverse le Golfe et on est inévitablement à plus de 60 M d'un abri.
Ensuite le choix d'être ou non en règle avec les textes reste personnel. Cela n'a à mon sens aucun intérêt de venir déclarer ici la décision qu'on va prendre. C'est un site public visible. Si on choisit d'être hors la loi autant ne rien dire plutôt que d'en informer les autorités.
Finalement respectons le choix de chacun sans commentaire.
La directive 240 existe et ce n'est pas les remarques qu'on pourra faire ici qui changeront quoi que ce soit.
Comme le dit si bien Dagget inutile de raler pour raler.

16 déc. 2014
0

Il y a 10 jours, il y avait sur le proche atlantique des conditions très maniables : vent de 5 à 30 noeuds (en rafale là) pour une direction oscillant entre Est et Nord-Est. Tout va bien. Mais une houle longue d'ouest et importante (entre 2.5 m et 3 m d'après les bulletins météo (et elle était bien là !). Qui peux me dire si Arcachon est accessible avec ce type de houle en tout moment ?

Et dans le cas où on ne pouvait rentrer, je vous signale qu'il faut maintenant une balise pour descendre au sud... :-(

16 déc. 2014
0

Si je ne m'abuse avec la précision qui est faite sur la définition d'un abri ..par beau temps .puisque la notion de conditions de navigation et de météo est prise en compte on peut faire noirmoutiers Benodet en côtier .etel ,la rivière de belon sont des abris .je parle bien avec de bonnes conditions ..

16 déc. 2014
1

Et on remarquera que les conditions de marée ne sont pas mentionnées... un abri peut être inaccessible à marée basse pendant plusieurs heures, un autre abri ne plus être tenable à marée haute...
lequel des deux choisir ou pas comme comme point de référence pour le rayon d'action...

16 déc. 2014
0

Si tu prépares ta nav ..tu peux prévoir .bon comme situation exceptionnelle .j'ai fait CROUESTY glénans début octobre avec un radeau date de révision dépassée ...et bien au vu des conditions meteo ...j'étais en règle

16 déc. 2014
0

Il suffit de se référer à la notice constructeur , voyons!

16 déc. 2014
0

par vent d'est, toute la cote atlantique est un abris :heu:

16 déc. 2014
0

:heu:

16 déc. 2014
0

Avec une houle de 3 mètres ???

Ah, mais le fil est passé en taverne, donc on peut raconter n'importe quoi maintenant... :bravo:

16 déc. 201416 déc. 2014
3

je propose de faire de balises factices pour satisfaire la curiosité des controleurs tres competents de l'etat.
et je me denonce ici : tous les equipement perissables idiots de mon bord sont perimés et le restent : fusées out, radeau pas revisé...autre chose?
en parlant de beau temps , d'ici pas longtemps ces cretins nous interdiront de sortir par plus de xx nds , un peu le principe des radars quoi:: moi je propose par pas plus de 100nds

18 jan. 2015
0

Ca existe depuis longtemps, certains contrats specifient que si tu prends la mer avec un vent annonce de plus de F6, elles ne suivra pas.

23 jan. 2015
0

ca tombe bien je suis pas assuré domages

16 déc. 2014
4

Allons y, mettons nous devant l'émission "1000 morts insolites" et trouvons une réglementation pour éviter les risques de mort et d accident(s) pour chaque cas.
Et comme les "réglementeurs" aiment bien se faciliter la vie en nous la compliquant ils s'en donnent à cœur joie.
A peine 400 000 normes en France (tout juste une pour 165 habitants).
Moi ça ne me va pas les claviers "qwerty" ni "azerty", il m'en faudrait un avec les touches qui se déplacent au fur et à mesure que je tape, mais que font les "réglementeurs" ?
Putain, j'ai faillit glisser sur ma savonnette dans la douche, y'a pas de loi pour éliminer ce risque ? Je sais pas, genre obligation d'une matière anti-contact carrelage-savonnette avec processeur intégré détection mec inatentif ! Ou des savonnettes anti-gravité ?
Merde, quand y'a du vent et que je prends de la poussière dans les yeux (toubib collyre et cie), que font les pouvoirs publics ?
Et les bonbons qui cassent les dents ? A quand une loi sur la résistance des bonbons au cm² ?
Et j'en ai marre de voir ma tronche inversée horizontalement dans une glace (pas verticalement quand même) ? Allez, miroir avec respect latéral automatique.
Et les morts chaque année à cause des arrêtes de poissons, vous y avez pensé ? Que fait la police ?!
Et les gens qui se tue en tombant dans l'escalier ? On devrait rendre obligatoire les cordes à rappel avec airbag intégré.
Même sur H&O t'es obligé de perdre ton temps à sélectionner parmi plus de 30 binettes celle qui va bien, z'ont même pas pensé aux nanobinettes électromagnétiques contextuelles. Pfffff
:doc:

16 déc. 2014
0

@kako
"Et j'en ai marre de voir ma tronche inversée horizontalement dans une glace (pas verticalement quand même) ? Allez, miroir avec respect latéral automatique. "
:reflechi:
As-tu déjà essayer de te coiffer ou de te raser en utilisant une caméra reliée à un écran ? (genre appareil de visioconférence)

Tu peux me répondre qu'avec ta coiffure à la Yul Brunner tu y arrives sans difficultés, mais ça ne sera pas du jeu ... :acheval:

16 déc. 2014
0

Putain ça y'est je viens de le faire. C'est vrai que c'est troublant, je me pensais pas si beau ! :mdr:

16 déc. 2014
0

Mais non Guillaume, j'ai pas une coiffure à la Yul Brunner ! :whaou:
En même temps ça doit être rigolo, faut que j'essaie. :mdr:
Et pourquoi le haut n'est pas inversé avec le bas ? :tesur:

0

Pour le respect latéral, c'est déjà fait :
il suffit de se regarder dans deux glaces perpendiculaires jointives dans l'angle.
Essaye, c'est...troublant :litjournal:

0

Alors t'imagines la surprise de ceux qui sont déjà beaux à l'envers... :mdr:

16 déc. 2014
1

Il est prouvé que l'endroit ou l'on meurt le plus est le lit.

Va falloir prévoir du matos de sécurité...

16 déc. 2014
0

bonsoir à tous on peut regretter effectivement l'époque ou l'espérance de vie ne dépassait pas 60 ans .... l'ensemble des mesures forment un tout
Gilles

16 déc. 2014
0

j'ai plus d'etoiles, je me contente de t'en donner tout de meme, car maintenant mes intervetion sont trop "haineuse" envers le bon gouvernement et commencent a etre supprimées d'office...ce qui est l'obligation contractuelle de nos moderateurs, et ils ne sont pas a blamer

0

motu je partage ton avis contre le bon gouvernement ,mais içi ce n'est pas le lieu pour en parler ;-)

16 déc. 201416 déc. 2014
6

Je pense qu'il est utile de remettre le fil dans son contexte :

je lis que de nombreux intervenants de ce fil s'offusquent de l'obligation qui leur est faite de disposer de dispositifs de sauvetages pour une navigation hauturière.

J'ai même retenu que certains mettent en avant leur Liberté de disposer de leur vie comme ils le souhaitent.

Je me sens en devoir de les informer que nos défenseurs nationaux de la vizumène ont, simultanément à cette évolution réglementaire, pondu un projet de réglementation de la fin de vie prévoyant, en particulier, la mise en place d'une sédation profonde parallèlement à un arrêt des dispositifs d'assistance.

Ne serait-il pas constructif de suggérer aux rédacteurs de l'évolution de la division 240 de se rapprocher de leurs voisins de bureau afin qu'ils étendent le choix donné aux navigateurs entre le "package" VHF/balise/survie et le "package" seringue/sédatif profond.

Moi, j'dis ça, j,dis rien.

Bon : j'dis rien. :jelaferme:

16 déc. 2014
0

Et pour le BIB.
Quelqu'un a-t-il compris quelle est la navigation autorisée avec un radeau NF/ISO 9650 côtier, ou les anciens classe V ?

16 déc. 2014
0

L'ancien Classe V ou le nouveau 9650 type 2 côtier conviennent pour la zone semi-hauturière.
L'ancien Classe II ou le 9650 type 1 hauturier sont exigés pour la zone hauturière.

16 déc. 2014
0

La conception technique des deux types 9650 côtier et hauturier est différente en bien des points. La simple possession d'un grab bag ne peut pas upgrader un type II en type I.

16 déc. 2014
0

Merci Steredenn.
Et dans le cas d'un 9650 côtier + Grab Bag ?

16 déc. 2014
0

moins de 60 milles

16 déc. 2014
1

Il paraît que nous sommes européens. Et donc que bruxelles impose tout.
Que font nos voisins ? :jelaferme:

17 déc. 2014
0

Raté...
Sur ce sujet précis, c'est le droit national.
En clair, l'UE est compétente pour la norme de l'équipement mais pas pour son imposition ou son usage.
C'est ce qu'on appelle en droit une "loi de police" qui relève du droit national (sauf quelques rares exceptions)

16 déc. 2014
2

enfin je pense à mon bon copain qui possede un bateau F.Sergent aussi ,fait par son pére en 1964 ...

Lui il a une batterie de demarrage et aucune installation éléctrique à bord ..ce qui fait qu'il n'a en electronique rien

pas de sondeur,pas d'anemometre,pas de loch, pas de pilote , pas de frigo ...pas de radar ,pas de centrale

il s'eclaire avec une lampe à petrole et une baladeuse 220 lorsqu'il est au ponton

il a un gps basique et une vhf portative point ...

et ce n'est pas faute de moyen

et il est heureux ,avec tout mes trucs ça le fait rire ...

et tout comme moi il se tape en solo 70M d'affilé avec un sandow .

Alors quand je lis certaine reaction de plaisanciers qui en ont pour une fortume en materiel qui n'apporte pas grand chose à part un peu de confort en nav et qui crie au scandale pour une balise en hauturier ,ça laisse interrogatif .

16 déc. 2014
0

vous n’êtes pas logique Mr Calypso...
dans un 1er temps vous dites qu'on a tous les équipements demandés voir plus, que de toutes façons ce nouveau règlement ne va gêner personne , qu'on n'a qu'à se mettre en règle et d'un coup, vous faites l'apologie d'un dangereux criminel !!!

ceci dit je tire mon chapeau à ce délinquant :pouce:

17 déc. 2014
0

ce "delingant" a par ailleurs tout le materiel de secu requis suivant la reglementation ...

16 déc. 2014
0

J'ai pas bien compris en lisant les différents échanges qui est pour le retour aux 6 catégories de navigation du passé???
Où on avait un matériel pléthorique au port, parce-que le bateau était enregistré en 1ère catégorie...

16 déc. 2014
0

Moitessier doit bien rigoler ....

16 déc. 2014
1

Qui peut contrôler la législation française à 60 milles des côtes ?

16 déc. 2014
0

si je comprends tout de cet article:
fr.wikipedia.org[...]ute_mer
du moins pur la France avec sa ZEE un peu immense, ça leur laisse pas mal de champ pour contrôler…
il me semble par ailleurs avoir lu récemment des trucs sur des contrôles effectués par la royale dans les eaux internationales, mais je ne retrouve plus le lien.

d'ailleurs, dans l'article wikipédia, je me demande si cette phrase:
"Le seul ordre juridique qui s’applique en haute mer est celui des autorités de l’État dont le navire bat le pavillon." ne peux pas laisser supposer que la royale est habilitée à contrôler un peu n'importe-ou un navire battant pavillon français

16 déc. 2014
0

Y a des gendarmes sur certains batiments.

16 déc. 2014
0

Personne, mais les autorités à l'arrivée en regardant ton livre de bord.
Ceci dit, tu peux en faire deux, comme Christophe Colomb....
www.le-bar-du-port.com[...]OMB.htm

16 déc. 2014
0

Le contrôle après coup est légal ???
Le bateau doit être armé pour le lieu ou il est contrôlé, si tu est en moins de 6 milles tu montre le moins de 6 milles......
Après 24 milles, c'est encore une législation invérifiable, donc aucun problème....

16 déc. 2014
0

Mais tu peux être contrôlé à 10 milles et donc devoir montrer ton livre de bord...avec ta navigation inscrite dessus !
D'où la méthode de Christophe Colomb...

16 déc. 2014
0

oui mais le contrôle ne peut porter que sur les eaux où tu te trouves, pas là ou tu as envie d'aller, ou d'ou tu viens, non ?

16 déc. 2014
0

C'est bien là l’ambiguïté. Si tu es à 10 milles, tu es en semi-hauturier donc les autorités peuvent éplucher ton livre de bord...
Après est-ce légal ou non je n'en sais rien, mais la prune est toujours possible.

16 déc. 2014
17 déc. 2014
0

C'est bon ca !!! Obligé de mettre le casque pour rattraper un peu de qualité sonore

16 déc. 2014
0


mots clés : "never do what they told ye"

16 déc. 201416 déc. 2014
0

janichon , ou serait son acolyte poncet a dit lorsqu'il a raté une premiere fois le PPv pour une histoire de balise :
"j'ai parcouru 500000 miles sur les oceans les plus durs du monde , mais il manquant 1.5m , celui qui me separai de l'examinateur de l'autre coté du bureau".
de memoire ce ne sont peut etre pas les termes exacts.
.
ce soir une chose est sure : j'aurais voulu apres les fils sur le sujet contribuer a la SNSM mais je suis vraiment pauvre; eh bien la, meme si les finances remontent ( et elles remontent) je risque pas de le faire, par contre si quelqu'un veut me financer un RPG je veux bien

16 déc. 2014
0

Philippe, tu peux relire ce que tu écris ? Parfois c'est un peu hard...

"il manquant 1.5m"

Et à côté du "n", je cherche mais je vois un B, un H, etc... :alavotre:

16 déc. 2014
0

"manquait, separait," pardon je relie pas et je suis nul en ortografe mais ca je n'en suis pas fier

16 déc. 2014
0

L'orthographe, à la limite, on s'en bat les couilles de loup, mais que ça ait au moins une sonorité...

Je comprends mieux. :reflechi:

16 déc. 201416 déc. 2014
0

J'imagine déjà un fil de ce style sur un forum de petroleux à propos de l'évolution de la réglementation en matière de transport d'hydrocarbures ...
www.hisse-et-oh.com[...]ns-deja

:lavache: :mdr: :jelaferme:

17 déc. 2014
0

j'ai trouvé l'astuce pour financer le nouveau materiel demandé .

Je vais serieusement pêcher , investir un peu et ensuite faire des conserves de maquereaux pour tout l'hiver , bocaux ,riellettes etc

17 déc. 2014
7

En tout cas, le père noël, lui maintenant il est conforme ! :-D :-D

17 déc. 2014
0

Je ne vous dis pas dans quelle galère il va être celui qui va se taper le compte rendu de la réunion !!!on ne peut pas dire que le sujet laisse indifférent !

17 déc. 2014
0

Mais j'ai pas ma réponse.....qui contrôle ?

17 déc. 2014
0

Pour résumer on est bon pour faire un deuxième achat groupé de balise alors ???
P'tain si j'avais su j'aurais participé au premier !!!
:tesur: :tesur:

17 déc. 2014
0

Et un achat groupé de BIB pour ceux qui naviguent à + de 60M avec un classe V ;-)

17 déc. 2014
0

bon j'ai tout lu, une conclusion:
les equipements cités concernent les bateau realisant "UNE NAVIGATION" qualifié de ciere semi heut ou haut, cela veut dire je suppose, que c'est son programme et non ce qu'il est habilité a faire d'apres sa categorie de nv, donc.
on embarque le cotier , a la rigeur le semi hauturier et apres y'a plus personne pour vous espionner...
libre a chacun d'avoir un equipement hauturier pour faire quiberon -belle ile

17 déc. 2014
0

fautes de frappe : "navigation cotiere ou hauturiere ou semi hauturiere"

17 déc. 2014
0

J'aime bien ton image ou on voit que la terre n'est pas plate et qui a bien 2 hemispheres.
Pour la PLB, as tu vu texte par hasard qui fait distingo entre RBL : lesquelles ?

17 déc. 2014
0

en tout cas, chez certain, c'est pas beau de vieillir :heu:
quand on devient vieux (surtout dans la tête car je connais des gens agès restés tres jeune) on a peur de tout et on accepte au nom de la sécurité des choses qu'on n'accepterait pas à 20 ans!
je ne ferai pas le détail parce que certains me décernerait encore un point godwin :mdr: mais la marine en fait parti :policier: :policier: :policier:

17 déc. 2014
0

Comme le fait de radoter... :heu:

17 déc. 2014
0

Le problème n'est pas pour le solo mais bien pour celui qui est responsable d'autrui.
Difficile d'embarquer un équipier (famille ou connaissance) sans se préoccuper de la législation.
Par exemple, en solitaire quid de la bouée couronne ?
Qui va la lancer ?

17 déc. 2014
0

Déjà dit sur HéO mais la bouée couronne n'est pas forcément à usage pour un équipier de ton bateau, tu peux arriver sur un MayDay et être celui qui sera le plus à même d'envoyer ta bouée...

17 déc. 201416 juin 2020
1

Juste pour un sourire !
Comment expliquer la Nouvelle division 240 aux enfants !

18 déc. 2014
0

Apres avoir lu et souscrit aux declarations indignées concernant cet arrété liberticide. quelqu'un pourrait il m'eclairer sur "caracteristiques des materiels specifiques" , art.240-2.12 et suivants, art.240-2.13 notamment, car je n'ai vu nulle part demander des combinaisons ou equipements de protection, genre combinaison de survie seche, à moins d'avoir la berlue....
De plus, non contents de preciser en hauturier conforme à la division 311, il faut la marque "barre à roue" ce qui fait que pour t'equiper à l'etranger tu es de la revue....et te voila engoncé dans une combinaison seche avec ton gilet gonflable ou non, la VHF portable autour du cou et ta balise MOB dans un endroit que la decence m'oblige à taire....non là j'exagère
Je ne parle pas de l'art.240-2.14 qu'en solitaire averti tu auras en bandouliere avant de tomber à l'eau...car empetré dans tout ce fatras tu seras empecheé de manoeuvrer correctement et te retrouveras accroché à ta ligne de vie sans pouvoir declencher ton EPIRB restée dans son conteneur...

19 déc. 201419 déc. 2014
0

Division 311 ici

www.google.fr[...]/url

VOLUME 6

Equipements marins - Cargaisons

Livre 3e - Règles d'approbation des équipements marins

Division 310 Règles générales d'approbation des matériels et des matériaux

Division 311 Equipements marins

.....

Ce que je lis c'est que tu peux prendre du materiel D311 mais pas que !! La barre à roue c'est obligatoire pour les pro !

19 déc. 201419 déc. 2014
1

he oui, tu peux mourrir mais dans les regles imposées sinon c'est de l'imprudence, et les plus imprudents sont les vieux ( les jeunes aussi s'il veulent) les plus experimentés :mdr:
.
cerains diront que ces jolis reglements sont faits pour les brelles...j'ose esperer qu'ils ne sont pas des notres. je ne les qualifierais pas de liberticides, mais plutot d'artifices visant à orienter le chercheurs d'embrouille et de responsabilité....car l'air du temps en cas de casse et surtout de perte humaine est de pouvoir en tirer un peu de fric

19 déc. 201419 déc. 2014
0

face a cette demoralisation de l'ambiance dans la plaisance , je vous conseille d'y reflechir a deux fois avnat d'emmener du monde, y compris sa propre famille car on ne sait pas ce que feront les "survivants" en cas d'accident mortel,les blessés, ou meme ceux qui auraient a subir un dommage financier quelconque suite a une fortune de mer....
je suis bien content d'etre a l'aise en solo, ce sera dans les années futur une nouvelle caracteristique qui n'echappera pas aux fabriquants de bateaux et de matos chinois

19 déc. 2014
0

pour cetta anne ont ne poura pas tous avoir une balise, ce sera pour beaucoup trop chers et pas disponible....
Ce serait bien le diable suis je suis controler , cela m'est jamais arriver....
les prix baisserons!
franchement on peu pas dire que sa soie une mauvaise idee et sa remplace largement les feux de bingales et autre petard

19 déc. 2014
0

non non !! d'après ce que j'ai lu ça remplace pas la pyrotechnie c'est la VHF ASN qui évite d'acheter une partie du matos de feu d'artifice

19 déc. 2014
0

Ceci étant, même si mon bateau sous pavillon français mais basé à l'étranger est presque parfaitement en règle, cela me fait une raison de plus pour ne pas fréquenter les eaux et ports français. Pour cela, je pense que j'attendrai d'être revenu sous pavillon belge.
Les contrôles de matériel sont en pratique inexistants en dehors des eaux françaises.

19 déc. 201416 juin 2020
0

Juste pour avoir une idée en Med, voici à la louche la zone à plus de 60 MN de la côte.
On voit bien que les navigateurs de St Cyprien devront faire un détour pour allez à Bonifacio.

20 déc. 2014
1

il faut installer 2 ou 3 plateformes éoliennes offshore avec petits ports intégrés pour tout couvrir les trous :pecheur:

j'ai évité pétrolières

D'ailleurs un tous les 12 m entre le continent et la corse avec bar; restau, boite, voilà une idée pour créer de l'animation :langue2: :acheval: :acheval: :acheval: :reflechi:

22 déc. 2014
0

c'est l'encienne deusieme categorie......et franchement aucun risque de se faire contrôle par les douanes pour autrechose que de la SNIF....

19 déc. 2014
1

La barre à roue est pourtant stipulée en toutes lettres dans la 240 en plusieurs endroits...et nous ne sommes pas des pros...
L'art.240-2.12 est une "recommandation" ou une obligation..??
J'avoue, apres lecture et relecture, ne pas avoir bien saisi...
et s'equiper de combines seches ce n'est pas facile, d'autant qu'il en faudrait, logiquement, une par personne....
C'est quand meme pour l'instant un beau ramassis....de point d'interrogations, plus que d'eclaircissements!

19 déc. 2014
0

@aikibu Tous les articles de cette nouvelle Division 240 deviendront obligatoires pour les navires de plaisance de <24m à partir du 01/05/2015.

19 déc. 2014
0

La limite en cas de beau temps.
Avec de l'est ça change un peu.
Y plus beaucoup d'abris.

19 déc. 2014
0

Bien reçu "stereden"...
Je me faisait du souci pour des combines semi etanches dont parle l'art. 240-2.13 et me disait, que rien que pour les stocker à bord ça ne serait pas de la tarte, sans parler de les enfiler dans la brafougne.....
Mais, apres une n ieme relecture, il appert que ce matos est reservé aux engins à moteur....
Ouf !!!
Il n'empeche qu'il est expressement stipulé que ces combinaisons doivent etre marquées "barre à roue", ainsi que les brassieres de sauvetage d'ailleurs.
Dans leur elan, j'ai l'impression qu'ils ont oublié de specifier les extincteurs dont ils ne parlent pas du tout, alors qe dans le temps eux aussi etaient marqués "barre à roue", et c'est un materiel autrement important qu'une "deuxieme" VHF portable ou fixe...
Pour le reste, on peut bien sur ratiociner sur tel ou tel point, mais dans l'ensemble, le matos demandé est celui que tout skipper un peu responsable aurait embarqué de son propre chef....
Ce qui est c..ant c'est que c'est "obligatoire" .....mais il y a tellement d'elephants sur l'eau qu'il faut bien reglementer...
N'oublions pas que passées les bornes, il n'y a plus de limites!

19 déc. 2014
0

"Art. 240-2.05.-Matériel d'armement et de sécurité basique.
3. Un ou plusieurs moyens mobiles de lutte contre l'incendie conformes :
-aux préconisations du fabricant reprises dans le manuel du propriétaire dans le cas des navires marqués “ CE ” ; ou
-aux exigences applicables de la réglementation nationale dans les autres cas. "

20 déc. 2014
0

Bien vu, j'avais zappé ce texte...
Il me semblait que "les preconisations du fabricant" etait pour l'entretien, et le renouvellement de ces extincteurs....
Quant aux marques CE, elles reprennent la vieilles classification A B C etc avec hauteur de lames, pour simplifier la comprehension generale des textes....
Je ne parle meme pas des 311, consultés en diagonale où on trouve tout, mais pas forcement ce que l'on cherche, à moins d'avoir une formation de juriste ou d'avoir fait l'ecole des chartes...
Bref à force de renvoi de renvois aux differents articles evoqués on se perd completement, ce qui permet au premier gabelou un peu hargneux de vous coller une (ou plusieurs ) amende(s) alors que les textes sont un brin plus laxiste, quand on les prend en profondeur....voir date des engins embarqués par exemple ou date de leur construction..

21 déc. 2014
0

Le sextant est-il obligatoire ?
Dans l'ancienne catégorie > 200 Milles il y a quelques temps, le sextant était obligatoire.
Dans les deux futures nouvelles catégories (semi-hauturière et hauturière), il est mentionné :
Matériel pour faire le point
Est-ce que l'on doit considérer le sextant comme obligatoire ?
Mon propos n'est pas le débat GPS contre sextant !

21 déc. 2014
0

je suis sur que non , car ces mecs on juré d'etre modernes et cons

21 déc. 2014
0

non le sextant fait juste parti du matériel pour faire le point comme les autres et il suffit d'avoir un mais pas spécialement le sextant
Gilles

21 déc. 2014
0

Le sextan, c'est une antiquite c'est jolie pour la déco et pour ceux qui sont aller à l'école ! un GPS c'est mieux
Supréssion des fuser si VHF, les miennes sont toute neuve!!!
Supréssion du disque de signalisation c'est du folclore
En hauturier la balise, c'est pas si mal.....le soucie ca va étre le prix et la disponibiliter pour cette été.....
J'attendrait donc que mes fuser soit obsolette
Pour les fuser c'est chiant on en à besoin pour les lancer contre le paris saint germain......au vélodrome
maintenant on est emmerder le vélodrome est couvert fau fair gafe a bien viser

21 déc. 2014
0

toutes ces conneries sont juste faites pour etre a la mode , c'est dtout informatique.....les fusées je trouvais ca tres moyen , mais y substituer un vhf je ne vois pas le rapport.....
ils remuent du vent, font semblant d'etre branchés et ne font que nous compliquer la vie.
personellement selon les olis des vieux qui ne se sont pas encore noyés,je pense que les pincipes de ce textes vont logiquement accroitre le nombre d'accidents, par l'incompetence qu'il acceptent de fait
encore et encore, je ne voit qu'ine seule methode securitaire ( pour peu qu'il en faille une) = un permis pratique voile avec manoeuvre y compris dans le gros temps et en solo. la nav et les gadjet c'est pipo c'est juste pour faire joli....croire que la securité c'est de recupérer les accidentés est une imbecilité de technocrates..c'est de l'assistance aux brelles qui font vroum vroum dans la baie
.
enfin comme d'hab je precise ceci est mon avis pas encore une loi

22 déc. 2014
0

si ta pas de vhf fixe a bord,comment tu fait pour la meteo?????
tu n'est donc pas en regle depuis tres logtemps

22 déc. 2014
0

pour une fois je te met une étoile

22 déc. 2014
5

j'ai la vfh ASN, le navtex, l'ais, le sextan le GPS l'ordi, le recepteur BLU, mais c'est mon choix ....tout cela est moyennement utile et le vrai role de tout ce bordel est de faire joli, surtout la nuit avec les lumieres.
pour la meteo ca ne fait que 2 ans que je l'ecoute.....ou la regarde regulierement...mon idée = on s'en fout de le meteo officielle , il faut lever les yeux et brancher les neurones c'est plus marrant.

21 déc. 2014
1

pour eviter les naufrages, je ne vois qu'une solution
laisser les bateaux sur les terrepleins :mdr:

22 déc. 2014
2

au prix de 2 kit complet de fuse sa pay sans sousie la balise
La vhf portable portable remplace avantageusement une entenne de vhf de secour,et sa rend bien service a l'arriver dans un port inconnue
je l'ais eu gratos avec les point de fidelite quand j'ais acheter l'annexe.....
Bon pour 2015 les balise fau pas compter en trouver il y aura penurie....mes fuser sont de 2014 sa attendre un peu...
Et arreter de raler nous somme des privilegier sa nous ruinera pas!!!
Si sa sauve 1 seule vie c'est payer
les fusees c'est d'un autre siecle et c'est dangeureux j'en connais qui ont perdu l'un une GV l'autre sont voilier et mois un trou dans le gelcoat sur le pond.....STOP
un certain 14juillet ou 15aout
STOP A LA DEMAGOGIE!!!!!
Il serait plus inteligent de faire un achat groupe?

22 déc. 2014
7

arretes avec ton histoire de privilegiés : toi tu es peut etre un privilegié dans la vie tant mieux , pour beaucoup d'autres c'est juste un choix et beaucoup de privation pour y parvenir.
.
tu propages l'idée que c'est une activité de riche, ce qui est sans doute ton cas..mais c'est la le meilleur moyen pour se debarrasser des salauds de pauvres comme sait si bien faire l'etat.
rappellez vous que le gens qui ont "inventer" notre jeu etaient en general des traines savates et je m'insurge contre ceux qui veulent faire oublier cette tradition.
.
CAMARADES: resistez au pouvoir infeodé au grand capital (d'apres une citation d'un homme politique de triste renommé)

22 déc. 2014
0

D'accord avec toi Motu, ras le bol du discours privilégié/défavorisé .
Et hop une étoile.

22 déc. 2014
4

Que de prise de tête pour pas grand chose au vu des obligations "nouvelles".
STOP! :reflechi: :oups:

22 déc. 2014
2

Je ne pense pas qu'il y aura de pénurie !
Nous sommes très peu a s'éloigner de plus de 60 MN d'un abri et de ne pas être encore équipes pas de quoi en tout cas vider les stocks des fabricants.
Alors pas de panique
Moi, je verrais ça au printemps, les prix auront peut.être baissés
On peut encore croire au Père Noël
Bonnes fêtes
Didier

22 déc. 2014
1

"Est assez riche qui ne doit rien"
Bon je sors... :goodbye:

05 jan. 2015
0

Hello,
Bon si je comprend bien le texte pour aller de Canet aux baléares je ne fais pas de trajet de +120M donc je suis en semi hauturier, donc je n'ai pas besoin de la balise RLS, donc ma VHF fixe suffit (pour le moment).
Et là je lis :
Article 240-2.17
Installations radioélectriques
VI- Le chef de bord s'assure que les installations radioélectriques prescrites par la présente division
présentent des caractéristiques suffisantes pour assurer le trafic de détresse dans les zones de navigation du
navire.

Et çà c'est pour le moins curieux, car entre continent et baléares je vais être en zone A2 tel que défini par l'OMI donc hors de portée VHF ???
Donc si je dois être conforme à larticle 2.17, je devrais être équipé d'une BLU ou Tel SAT ou balise RLS, ce qui n'est obligatoire en semi-hautier.
Il y a un bug dans cette réglementation.!!!

Bonne Année à tous.

29 juin 2015
0

Si la VHF est ASN il me semble qu'elle va utiliser les autre Vhf ASN (dans le secteur)comme relais????en cas d'appel de détresse...
la Vhf fonctionne il me semble puisque les amoureux du foot encombre les ondes lors des matche de coupes du monde....

17 jan. 2015
0

....

17 jan. 2015
0

Je n'ai pas vu la réponse à la question que je me pose dans ce long fil.
Mais peut être y est elle?
Voilà,ayant un voilier insubmersible (DJANGO 75) de 2005,je me demande si je peux rentrer dans la catégorie des semi-hauturiers (6 à 60 milles),en l'absence de bib;en ayant bien entendu tous les autres équipements obligatoires pour cette catégorie,y compris VHF ASN.
Jusqu'à cette nouvelle directive,c'était bancale car ,à ma connaissance concernant le bib:
Les voiliers classés insubmersibles construits avant 2005 pouvaient se passer de bib.
Les voiliers classés insubmersibles construits après 2005 devaient avoir un bib pour etre en hauturier.

18 jan. 2015
0

www.hisse-et-oh.com[...]05-2015

"II. Les navires existants bénéficiant de la reconnaissance d’insubmersibilité et pour lesquels la série a fait l’objet d’une décision d’insubmersibilité par l’administration, ne sont pas tenus d’embarquer le radeau de survie gonflable prescrit par les articles 240-2.07 et 240-2.08, tant qu’ils naviguent dans les limites, en
termes d’éloignement d’un abri, de la catégorie de navigation pour laquelle l’insubmersibilité a été reconnue.
Un navire neuf identique à un navire reconnu insubmersible continue de bénéficier de cette reconnaissance tant qu’il est fabriqué par la même personne."

18 jan. 2015
0

OK merci.

22 jan. 2015
0

Ouf le fil ! Bon à la fin j'ai lu à toute vitesse et la triste conclusion s'impose pour moi : mon porte-monnaie ne me permets pas de faire de naviation hauturière avant lontemps (ps : la lettre de mon clavier entre le f et le h dans l'ordre alphabétique ne marche pas).
J'étais prêt à casser ma tirelire pour une balise EPIRB (voir l'achat roupé), mais je m'aperçois sur ce fil qu'en plus mon radeau de classe II acheté en 2012 n'est plus rélementaire pour le hauturier.
Sniff. Moi qui envisaeai les Açores pour cet été...

23 jan. 2015
0

Hello,

Autre solution: Laisse tomber la réglementation française envahissante et passe sous pavillon Belge !

23 jan. 2015
3

t'as rendez vous avec les aff mar au milieu de l'ocean???

28 juin 2015
0

je ne vais créer un fil pour une petite question, mais il y a un quelque chose que je ne vois pas dans les listes,
c'est le gros carré orange flottant.
Il était sur le btx à l'achat il y a 20 et je l'ai gentiment promené sur la cote, il a peut être 30 ans ou plus maintenant et mérite une retraite, mais faut il le remplacer ??
Pas au niveau sécurité mais au niveau règlementaire, en navigation < 6 M
merci

28 juin 2015
0

Effectivement, les engins flottants, prévus par la Division 224, ne font plus partie des matériels de sécurité obligatoires définis par la Division 240. Mais rien ne t'empêche de le conserver à bord !

28 juin 2015
0

merci!!
c'est ce que je pensais mais la non obligation n'est toujours évidente à voir.

Sinon vu son grand age et l'état de l'enveloppe je ne m'y accrocherai plus en cas de pépin sereinement d'ou la question de l'obligation de lui trouver un petit fils.

:litjournal: :pouce:

29 juin 2015
0

En méditerranée la balise n'est obligatoire que entre les Baléare et la Sardaigne a moins de n'avoir pas de chance
je ne pense pas qu'il y ais des contrôle entre ses deux destination....ni beaucoup de bateau qui font cette traverse
d'ici un ou deux ans les balise seront bientôt cadeau.....je trouve les nouvelle Vhf portable ASN et GPS intègre plutôt judicieuse.....pourquoi pas intégré la balise avec!!!!!
se serait génial
Quand pensez vous?

29 juin 2015
0

Pour l'instant la taille de lamaserie qui doit tenir 48 heures statutairement doit limiter ce genre de bonnes idées. Dans qq années ?

29 juin 2015
0

il apparait que connaitre les texte est beaucoup plus ardu que de faire un point astro..une technique immuable alors que des loi ca changent tout le temps et sans raison...
dernierement j'ai une demarche inverse a l'accumulatiion de gadjets electroniques chinois.....je songe tres serieusement a me defaire des GPS par exemple.
le seul et unique appareil que je trouve irremplacable est la balise AIS perso pour pouvoir recuperé sans assistance SON homme a la mer...on n'en parle pas car c'est un moyen autonome et les dirigeants n'aiment pas que l'on ne dependent pas d'eux; et pourtant je les mets au defit de m'allumer parce que j'aurai fait face ( une fois de plus) a une situation merdique sans eux...mais je ne desespere pas qu'il trouvent un moyen de le faire

29 juin 201529 juin 2015
1

et une idée que j'ai deja emise:
il est archi certain que dans quelques temps il y aura un genre de controle technique qui aura pour consequence que l'on ne pourra pas faire soi meme l'entretien lourd et les modif que l'on veut sur son bateau...on sera dans les faits obligé d'avoir un bateau de serie assez recent...comme les bagnoles bien que le materiel soit fondamentalement different..ce jour la disparition de 50% d'entre nous.
Ce jour la ( d'apres moi dans moins de 10 ans) que des beneto , plus de nav fantastiques lointaines , plus d'antartique ou de spitzberg , ou alors avec beaucoup de boutons rouges et la peur au ventre, plus non plus de vagabonds des mers..plus de forum electricité peinture moteur soudure resine gréement, réparations improbables..le forum sera un tele achat consomable et le nautisme reservé à gens aisés avisés ou pas.....
la navigation aventure qui avait commencé avec les viking disparait en 2025, un fait historique, quel progres pour l'humanité..on ne meurt plus en mer , seulement de diabete d'obesité et de la pollution ou encore de guerre de religion:bravo:

30 juin 2015
0

Ah fallait bien que l'on ajoute un peu de réglementation, pour nos dirigeants le peuple ne peut pas vivre sans réglementation !.
En fait le but de la balise et de la VHF fixe et mobile, c'est que l'hélicoptère vous retrouve le plus vite possible, non pour vous sauver plus vite c'est secondaire mais pour qu'il soit rentrer plus vite et donc qu'il coûte moins cher !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (47)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021