Nouveau tri Corsair Pulse 600

Il m'a l'air bien sympa de nouveau petit tri...

L'équipage
25 déc. 2014
25 déc. 2014
0

Quel intérêt les étraves inversées a part un effet de mode(ou un effet à démodé).

25 déc. 2014
0

Longueur de flottaison maximum, et moins de poids aux étraves.

25 déc. 2014
0

Pour la longueur, pas besoin d'étrave inversée, pour le poids?? Et l'effet de mode?

25 déc. 2014
0

C'est dans l'air du temps effectivement, l'archtecture navale évolue... Tout comme nous avions des bateaux à cul pointus, il y a des décennies de cela, nous avons maintenant des des bateaux au cul extra large !

26 déc. 2014
0

Je ne suis pas architecte naval mais'tous'les gros tris ont désormais des étraves inversees. Donc je pense qu il y a un intérêt et que ca n est pas un effet de style. On en a déjà bcp parlé ici : diminution du poids aux extrémités, limitation de l'effet de tanguage, etc.
Maintenant, en effet, on peut se poser la question : ce qui vaut pour un 60 pieds vaut il pour un 20?

26 déc. 2014
1

Je crois que c'est le principe de carene inversee ,lors de l'enfournement, l'etrave ressort plus vite et ne croche pas, a cela s'ajoute l'effet perce vague .

26 déc. 2014
0

Pou moi, pas la peine d'essayer de faire une analogie entre un 20 pieds et un 60 ou 70 pieds.
Si on respectait le même principe, nos petits trimarans auraient le mat au milieu du cockpit !
Et pour aller à l'étrave, il faudrait d'abord apprendre à faire l'équilibriste sur une poutre...
.
Donc, je penche pour l'effet de mode.

26 déc. 201426 déc. 2014
1

Sur un petit bateau (quelque soit le nombre de coque) la position de l'équipage est bien plus important que la forme des carènes pour éviter l'enfournement et le tangage, alors des étraves inversées sur un tri de 6 métres ça donne un look indéniable, mais pas sur que ça change grand chose sur l'eau.

26 déc. 2014
1

Sauf que les f18 les plus pointus ont également les étraves inversees. Alors je veux bien que ca soit la mode, mais pas seulement. Ces constructeurs se tirent la bourre pour etre sur le podium des grands rendez vous, qui se sont pas des défilés de mode.... Si l effet anti-tangage fonctionne sur un cata de 18 pieds, ça peut fonctionner sur un tri de 20 pieds

06 oct. 201606 oct. 2016
27 déc. 2014
0

La diminution du tangage n'est dut aux grammes gagnés, mais à la forme de la carène qui va rentrer dans le clapot au lieu de suivre le mouvement. Avec des vrais flotteurs perce vague, on diminue le tangage, mais on augmente le risque d’enfournement.

27 déc. 2014
0

Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir s'enfoncer complètement l'étrave de mes nouveaux flotteurs de Dart 20 sur Winnie, pourtant bien sollicités dans certains coups de vent entre les Iles Ionniennes l'année dernière...
Mais c'est vrai que ce sont de vraies lames de couteau !
Je n'imagine pas les dégâts que je ferais s'il m'advenait d'éperonner le flanc de la coque d'un autre bateau avec ces glaives flottants ( les étraves ont l'air costaudes...)
Heureusement pour mes copains de la TriSpeedCup, je ne participe qu'à certaines des randos nautiques proposées par l'association, et pas au circuit de régates !!!
:langue2:

28 déc. 2014
0

Les darts ont des étraves à l'opposé des perces vagues, du volume en partie haute quand les perce vagues ont du volume en partie basse.
Avec des flotteurs comme le dart (comme les Newick ou les farrier, le Tornado ...) les mouvements dans le clapot sont doux et amortis, sur des flotteurs perce vague il n'y a presque pas de mouvement.

Un Tornado = mouvement doux

Un radikal 26 = Perce vague sans mouvement

28 déc. 2014
0

Je n'ai pas, effectivement, constaté de flagrante amélioration de l'angle de remontée au vent sur Winnie depuis que les ailerons des flotteurs de Dart sont venus s'ajouter à la dérive pivotante de la coque centrale....
A tel point que je me suis même, à un certain moment, tâté pour les disquer !

:reflechi:

27 déc. 2014
1

Sur un F18, l'équipage est super rodé à modifier sa position pour optimiser l'assiette longitudinale du bateau. D'un autre côté, les constructeurs cherchent à gagner quelques dixièmes de nœuds et vendre leur dernier modèle, alors l'étrave inversé avec effet perce vague pourquoi pas.
Malgré tout cela, ce n'est pas toujours la dernière carène qui gagne en F18.
.
Sur un trimaran de course croisière, l'équipage est rarement aussi mobile que sur un F18, les flotteurs perce vagues deviennent moins intéressants.
.
A propos des étraves inversées, elles ne signifient pas forcément des flotteurs perce vagues, pour que des flotteurs perce vagues le soit, il faut que tout le flotteur est été dessiné de la sorte, pas seulement l'étrave. On peut avoir des flotteurs perce vague avec étrave droite et des étraves inversées sur un flotteur aux volume classique.
.
Pour ce tri , je suis incapable de dire ce qu'il en ait.

27 déc. 2014
1

Effet de tangage sur les 18 Pieds ???. Les quelques dizaines de grammes gagnés sur une étrave rognée ne pèsent pas bien lourd face au poids des équipiers.
Sachant que les équipiers avec ceintures de trapèze et autres accessoires pèsent dans les 80 kg ( voire beaucoup plus ) et que leur déplacement longitudinal reste important, tout le poids enlevé sur l'étrave me semble négligeable.
Par contre l'effet marketing n'est pas négligeable : nouveau look plus agressif, argumentaire du constructeur, nouveau modèle à vendre, donne du dynamisme au chantier, etc, etc

27 déc. 2014
2

Pourquoi ne pas reprendre les étraves avec élancement pour éviter l'enfournement. Je prends l'exemple du Dart que je connais bien. Il a une étrave perce vague avec un élancement qui limite l'enfournement et le tangage. J'en conviens il a le look vintage et ne fait pas très moderne, mais ce principe reste efficace. idem pour les plans Newick des années 80 :étrave fine avec élancement donc enfournement progressif et limitation du tangage.

28 déc. 2014
1

Belle video.
Ce qui est dingue, c'est de voir l'instabilite de route du tornado, par rapoort à des cata actuels. Il decroche souvent en lateral. Les appendices meriteraient d'etre remplaces par des profils plus recents. Non?

26 déc. 2014
0

Pour les petits catamarans ,pour les ados en école de voile, idem perce vague ,faut croire qu'ils avaient un peu exagérés le biseau ,l'inconvénient c'est la collision latérale qui en fait... devenait perce coque !
Le constructeur a depuis revu sa copie sur les demandes des utilisateurs. :oups:

27 déc. 2014
0

Si c'est pour le look, chez hobie, c'est raté. Leurs etraves de ces dernieres annees, tres, trop exagerement inversees (wild cat notamment), sont tout simplement affreuses.
Perso, les etraves inversees, pourquoi pas. Quand elles le sont legerement, cela un petit look sympa (etrave de la coque centrale du multi 23, autre exemple). Mais trop, c'est moche.

28 déc. 201428 déc. 2014
0

Les étraves inversées offrent un avantage indéniable en cas d'arrivée brutale contre un quai : au lieu d'un trou facile à boucher, on a un trou sous la flottaison.

28 déc. 201428 déc. 2014
0

Vous avez sans doute raison. Si les bureaux d étude dessinent des étraves inversees du F18 au tri de 30 mètres c est sûrement parce que dans le staff c est un spécialiste du marketing qui tient le crayon et qui trouve "ça" joli :-p

28 déc. 2014
2

Ces étraves inversées sont peut-être pertinentes sur des bateaux de régates ou la performances prime.
Mais sur un bateau de croisière, mettre une étrave inversée alors que l'on charge la mule avec une construction, un échantillonnage ou un choix de matériaux pas toujours adapté sans parler de la surcharge apporter par le propriétaire : je ne vois pas l'intérêt.
Les chantiers devraient plutôt respecter le devis de poids du bateau. Il est plus facile de faire une étrave inversée : c'est plus moderne et vendeur que de respecter le devis de poids : c'est plus compliqué à faire et sur le prospectus cela ne se voit pas. Tous les chantiers annoncent des poids fantaisistes. En terme de performance, confort, sécurité il me parait plus intéressant de travailler sur le poids/rigidité que sur des étraves inversées.
Cela me fait penser aux voitures des années 80 avec le becquet sur le coffre arrière : pour ressembler aux voitures de rallye ... :langue2:

29 déc. 201429 déc. 2014
0

Le becquet pour augmenter l'effet de sol c'était top, ou les jantes alu avec pneus super larges pour faire comme les voitures de courses. Sauf que le petit moteur 5 cv de la clio n'en pouvait plus .....et ramais dans les cotes.
.
Des recettes qui fonctionnent pour la course ne sont pas toujours transposables pour un usage plus sage. Il faut parfois travailler sur certains paramètres qui sont beaucoup moins visibles donc moins vendeur et surtout beaucoup plus difficiles et onéreux à mettre en oeuvre .
.
Ok pour l'évolution des carènes pour les multi, mais à mon avis, il faut plutôt travailler sur le poids et la rigidité. Avec les matériaux modernes de plus en plus accessible, il y a un sacré potentiel de vitesse à gagner. (je parle ici des bateaux de série)

29 déc. 2014
0

Si l'orientation choisie est la performance pure, la concurrence va être rude : Radikal 26, Diam 24, maintenant Corsaire, plus tous les autres que je ne connais pas.

29 déc. 2014
0

C'est vrai qu'il y a toujours un vrai trou, dans le domaine des tris de perfs, entre le weta, 4.4m, et le tricat 22 ou multi 23, 6,6/6,7m.
Cela fait des annees que j'attends ce tri, entre 5 et 5,5m, joli, moderne, rapide, facile a mettre a l'eau et a mater, mais pouvant acceuillir quand meme 4 personnes à l'occasion pour de la balade à la journee. Avis aux archi.

29 déc. 201429 déc. 2014
0

Spoilers à ras du sol sous le pare-choc avant ( rendant les autos incapables de monter deux roues sur un trottoir) et becquet aérodynamique ( le croyait on...) sur la malle : ça en a fait vendre, du tissu de verre et de la résine polyester par les amateurs de tuning en tout genre, dans les années 80 !
( Ma Citroën GS X2 y a eu droit, aussi... :mdr: )

29 déc. 2014
0

c'est pas très gentil de comparer ce petit Corsait à une Clio de 5cv.
Si les caractéristiques papier sont tenues, il devrait être assez vif.
A mon avis - mais je crois l'avoir déjà donné - ce 6m ne vise pas les croisièristes; c'est une D-boat; l'argument "sur un bateau de croisière, mettre une étrave inversée alors que l'on charge la mule" me semble discutable

29 déc. 2014
0

Dans le segment des 6m, ce corsaire vient plutôt en concurrence de l'Astus 20.2 plutôt qu'avec le Radikal 26....

29 déc. 2014
0

Faut pas déconner....5cv c'est les fiscaux! :-D

29 déc. 201429 déc. 2014
29 déc. 201429 déc. 2014
28 déc. 201428 déc. 2014
0

@Tribal :topla:

28 déc. 2014
0

Le premier catamaran à avoir eu des étraves inversées est le Dart Hawk F 18 dessiné par Yves Loday.

29 déc. 2014
0

Étrave inversée :
.
Combien d'étraves inversées lors de la dernière Rhum à concourir dans la catégorie des 50 pieds ?
.
Mise à part ARKEMA, tous les tris de cette classe utilisent avec parcimonie cette forme d'étrave.
.
La répartition des volumes sur l'étrave est primordiale si on ne veut pas passer cul par dessus tête.
.
Il faut aussi observer l'implantation des mâts qui a tendance à reculer sur les montures les plus récentes (une vielle recette de Malcom Tennant ?!).

29 déc. 2014
2

Etraves inversees ou pas, on s'en fout, il a l'air joli ce petit tri. Si en plus, il est bien construit et abordable, il devrait faire un petit malheur.
C'est ce qui manque, malheureusement, aux excellentes realisations tricolores, dans le domaine. Le look, nom de d....
Messieurs les constructeurs français, faites nous, svp, des trimarans jolis. Et vous connaitrez plus de succes encore.

29 déc. 2014
0

Pourquoi ?
Il est moche, l'astus 18.2 sport ?

j'ai pas l'impression, et vient s'intercaler pile poil entre le Weta et les tris rapides de 7 m.

29 déc. 201429 déc. 2014
0

Moche l'astus 18? Ben, pour moi, oui. Ou plutot, s'il n'est pas moche, on ne peut pas dire non plus qu'il soit beau.
Le look, c'est quelque chose de tres personnel, mais certains design, certaines lignes, plairont à la majorité, voire à l'unanimité.
Je pense pouvoir dire que les lignes d'eau et la sillouette, par exemple, de moonbeam ou de tuiga, plaisent à tout le monde. Jusqu'à, meme, en rendre fou certains.
Comme je suis persuadé, que les lignes de l'astus 18 (exemple que tu prends), ne provoquent pas du tout les memes reactions et les memes interets, aujourd'hui. Et n'en parlont meme pas dans 10, 20, ou 30 ans.
Alors que tuiga et moonbeam, on en parlera (j'espere qu'on le pourra encore), dans 100, 200 ans.
C'est la difference entre le sublime, et le moyen.
Si on ne prend que le cote esthetique, des beaux, voire des tres beaux trimaran, il y en a. Mais c'est surtout dans les gros, et de course.
Pour monsieur tout le monde, les tris "jolis", dont la ligne est plus ou moins intemporelle, il y en a tres peu.
Et malheureusement, mais ce n'est que mon avis perso, tres peu chez les productions françaises, sauf le diam (et encore le look est deja un peu depasse), et le radikal. Mais ce sont deux bateaux pour des bugets deja assez eleves.
Alors que dans les productions etrangeres, asiatiques, americaines,..... Il y en a quand meme quelques uns, dont le ramage vaut le detour, et suscitent les regards sur les pontons : multi 23, motive25, seaon, certains dragonfly, seacart,....ce corsair pulse.
Situation pas normale au pays des multicoques.
Et on ne m'enleveras pas de l'esprit, que le look et la sillouette generale d'un voilier, reste parmi les criteres principaux d'achat, de beaucoup d'entre nous. (normal pour un objet de plaisir, et non de travail).
Donc, quand je leur dit "faites du beau", c'est une critique constructive, une invitation.
Ils font deja du tres bon, alors imaginez s'ils se mettent à faire du beau....
Petite remarque sur l'astus 18. Il devait etre ma monture. Leger, rapide, facile, echouable, et surtout tractable derriere n'importe quelle voiture (j'ai une voiture qui malheureusement tracte tres peu), tout en etant possible en solo, ou en nav à la journée à deux adultes et deux enfants. Bref, ce que je recherche. Mais je n'ai pas achete car je n'adhere pas au design. Dommage pour le chantier, mais surtout pour moi.

29 déc. 201429 déc. 2014
0

Au passage : Le dessin du m23 est français. Seule la construction est délocalisée

30 déc. 2014
0

Merci pour l'info. J'ignorai. Que ce soit lors de sa 1ère présentation au salon ou bien sur le site officiel de VPLP, on le présente comme issu d'un coup de crayon maison

30 déc. 2014
0

Non, le dessin originel vient du chantier, fortement inspire bien sur par les orma de l'epoque.
C'est une fois le proto construit, et sur conseil de jm goueff de multisailing, qu'ils se sont tourner vers vplp pour la validation technique. Et egalement, je suppose pour autorisation, car c'etait pour ainsi dire du plaggia, tellement les lignes du multi 23 sont un copie colle des dessins de ces architectes.
Donc, on peut dire que le dessin est du franco/chinois.
J'ai eu un multi 23 (celui de demo de multisailing), et ils m'ont raconte cette petite anecdote lors de la livraison.
Fantastique bateau, sauf à terre. Le montage/demontage etait vraiment trop fastidueux à deux.

30 déc. 2014
0

Oui, le premier exposé au salon, le blanc, n'etait pas le proto. Et les outils (moules) etaient deja (si j'en crois la personne evoquee plus haut), fabriques et prets a produire (peut etre pas tous non plus).
Vplp a apporte son autorisation, ses validations pour les chantillonages (notamment au niveau des bras avec les renforts carbone), les calculs de resistance, les polaires, le plan de voilure, et autres details techniques. Ce qui n'est deja pas mal.
Surtout, comme dit plus haut, que la ressemblance des coques et de la plateforme avec les tri de course qu'ils avaient dessines, etait telle, qu'on peut dire quand meme que le dessin sort de leur table. Disons que l'idee de base est chinoise. Et encore, le patron du chantier torpen est français.
Lors de la route du rhum 2010, je m'amusait à comparer les ressemblances entre le multi 23, et les tris de course presents. Elles etaient plus qu'evidentes.

29 déc. 2014
0

Sur les tri ,pour le look à mon avis il faut des bras en carbone avec de belles courbes...les tubes alu c'est sûrement moins coûteux mais moins jolis !

29 déc. 2014
0

On est d'accord. Ensuite de belles lignes de coques (celles, par exemple, des flotteurs de mod70), et un greement elançé.

30 déc. 2014
0

Autre petit trimaran qui paraissait sympa, mais qu'on ne devrait, malheureusement, pas voir chez nous.
Design tim clissold
www.tcdesign.co.nz[...]27.html

30 déc. 2014
0

Et celui ci evoque plus haut. Ou plutot ceux ci, car ils sont deux. Un 25 pieds qui est deja construit depuis plus d'un an, à quelques exemplaires, et un 15pieds qui m'aurait bien interesse, mais qui est, dommage, rester pour l'instant dans les cartons.
C'est americain, tout carbone, et le patron du chantier a deja contacte un français connu sur la place pour l'importation. Malheureusement, cet entrepreneur americain a plusieures entreprises, et est visiblement trop deborde pour aller plus loin dans l'aventure. Dommage.
www.motivetrimarans.com[...]/fr/

30 déc. 2014
0

là, on est définitivement sur un clône du Diam24 (ou l'inverse).
Et pour le 15 pieds, la place est bien occupée par le W4.4

Argh... Pas facile l'innovation...

30 déc. 201430 déc. 2014
0

Le motive 25 est apparu avant le diam.
Le 15 est un poil plus grand que le weta, pour le meme poids, et un peu plus toilé.
Il aurait accepte plus de charge, et son tableau arriere etait prevu pour y mettre un petit torqeedo, ce qui manque cruellement au tri NZ quand il n'y a plus de vent comme tu l'as toi meme signalé.
Quand je balade mes enfants, c'est toujours par beau temps. Et meme s'il y a, normalement, toujours du vent en bretagne nord, ma crainte est toujours la petole.

Pour revenir aux motive, leur construction innove quand meme par rapport à leur concurrent, puisque 100% carbone, cuit au four pour plus de legerete et de resistance.
Cela aurait pu donner un joli resultat. Pour preuve, il y a des video du 25 pieds sur youtube, et il a l'air de marcher tres bien, meme si on en le voit naviguer que par petit temps.

30 déc. 2014
0

Bonjour Lml,
A propos du 23,on pourrai savoir d'ou tu tient tes sources de non paternité du cabinet VP/LP.

30 déc. 201430 déc. 2014
0

Quelqu'un de multisailing. Et je n'ai pas precise de non paternite. La nuance est importante.
Selon cette personne, L'idee de base et le premier proto viennent du chantier, qui, sur les conseils de jm goueff, s'est ensuite tourne vers vplp pour valider le concept. Heureusement pour torpen, qui aurait eu surement quelques deboires juridiques pour le commercialiser.
D'autant plus dans leur interet. Porter la griffe du plus grand cabinet d'archi naval multicoques, est la meilleure pub qu'on puisse souhaiter.

30 déc. 2014
0

je te donne le résumé de la version multicoques mag.

Mr Cyril Rouault c'est avant tout installé en chine pour promouvoir la Bretagne et les articles breton,jeune entrepreneur dynamique installé en chine à Quingdao,a imaginé en 2007 une réplique en miniature d'un 60 orma,a confié les plans à VP/LP,et a construit les moules pour une production (les photos des moules et fabrication sont sur le net)
Mr Rouault a présenté le prototype à Mr Goueff pour être distributeur en France,Mr Goueff a été tout de suite séduit par les lignes,a apporté sa patte pour les modifs pour éviter le bide du AM29.
(internet)Mr Rouault n'y connaissait rien en voile et a juste saisi l'opportunité des avants jeux olympiques pour promouvoir la voile en chine.
J'en déduis,dessin et idée originel de Cyril Rouault,mais plans de VP/LP.

30 déc. 201430 déc. 2014
0

Donc, on est d'accord sur toute la ligne. C'est ce que je te disais plus haut, et c'est ce que m'avais raconté JM Goueff à l'époque.
Idee et dessin de base de torpen, mais une tres grande partie de la conception finale a ete validee par vplp, et jm goueff a participe quant à lui, en partie, â la bonne mise en place de la prod.
Ces efforts n'ont pas ete recompenses d'ailleurs, car suite a quelques Mesententes entre torpen et multisailing, ces derniers ont decider de ceder l'importation à billie marine, au bout de seulement 2/3ans ( je n'ai plus les dates en tete).
Dommage, car quelques soucis de jeunesse en effet, ont donne, des le depart, une mauvaise image à ce fantastique bateau.
Allez, je vais revenir sur le comm de tribal, on va dire, pour conclure sur le multi 23, que c'est un dessin français.

01 mar. 2015
1

VPLP a été impliqué dès l'origine dans le dessin du Multi23. Le Multi 23 ne porte pas que la griffe de VPLP : le Multi23 a été intégralement dessiné par VPLP en 2005.
Les moules ont été construit en 2006, et Multisailing n'a été impliqué dans le projet qu'en 2007 en tant qu'importateur pour la France.
Je ne pense pas qu'un architecte naval (du moins du niveau de VPLP) puisse accepté d' "apposé sa griffe" sur un bateau qu'il n'aurait pas dessiné.

28 mar. 2016
0

Vidéos sympas:



28 mar. 2016
0

Question Video : D'après vous, ils utilisent quoi comme outil pour les incrustation vitesse, cap , ... ?

06 oct. 2016
0

ils utilisent une caméra garmin virb, elle contient en standard des capteurs (gps,altitude,roulis, accèl/décelération) et on peut en rajouter d'autres (capteurs cardio etc)
J'ai deux virb elite et c'est pas mal du tout, elle écrit les données dans un fichier gpx.
Ensuite ils mettent à dispo un soft de montage qui permet de faire ces incrustations VirbEdit je crois, je l'avais utilisé en moto c'est marrant.

Sinon pour le pulse il a l'air vraiment sympa ce tri (

), c'est le cousin d'un pote qui l'a dessiné et le père de mon pote a conçu le pandora 850 qui est carrément magnifique on peut le voir à l'île aux moines à la pointe du trech

06 oct. 2016
0

Videos tres intéressantes que j avais manquées à l époque ;-)
Il est fascinant de voir que c est au reaching et au près que le petit tri de 6 mètres creuse magnifiquement l'écart avec les monos de 10 m. Alors qu au portant, vu les vitesses affichées, ça doit être kit kif.
Je pense qu il est au maxi de ses possibilités gv haute. Ca enfourne, ça mouille mais ca pulse!

28 mar. 2016
0

Jolies vidéo mais .... ça mouille !

06 oct. 2016
0

léger joli mais un peu construit comme un hobie cat 16, à force 6 dans le gros clapot , j'imagine qu'il pourrait y avoir des problèmes de structure tant sa plateforme n'est pas rigide, si on tire dessus Mais comme la majorité des barreurs marchent au ralenti dans la brise et dans le gros clapot corsair peut dormir sur ses deux lauriers.

06 oct. 2016
0

Plateforme pas rigide? Tu as testé ce bateau?

07 oct. 2016
0

j'avais aussi loupé ces vidéos très sympas, mais je suis étonné par la capacité à enfourner du Pulse 600 sous gennaker.
Peut être l'équipage n'est-il pas assez reculé, mais en principe, le bateau devrait lever du nez, non ?
.
par contre, contrairement à ce que j'ai lu plus haut, la plateforme semble parfaitement rigide. les extrémités des deux flotteurs ne montrent aucune flexion, même lorsque le bateau est limite à 15 noeuds.

25 fév. 2021
0

Bonjour, je remonte ce fil deja ancien (à notre epoque, tout ce qui a plus de 2 mois est vieux...): quelqu'un sur Héo navigue sur ce Pulse?
Pour avoir un retour svp, qualités, inconvénients (autres que le tarif), impressions à la barre,....
Ou peut etre que certains l'ont essayé?
Vu le tarif neuf, malheureusement, les proprios ne doivent pas etre tres nombreux.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (24)

Les caprices du ciel

mars 2021