Nouveau Test anchor

Voila un nouveau test d'ancres

L'équipage
19 jan. 2021
19 jan. 2021
0

Je l'ai vu il y a quelques jours. La Rocna arrive avant-dernière juste devant la Bruce. J'ai une Rocna ça m'a bien fait mal !


19 jan. 2021
0

Ce genre de test ne recouvre pas les conditions du réel, nature des fonds, angle de tire, clapot, rafales, changement de l'orientation du vent etc.... La Spade se défend très bien 3ème, la Rocna/Vulcan 4ème très bien aussi mais je m'en était aperçu depuis 5 ans et plus d'une centaine de mouillages. C'est étonnant pour la Rocna une contre performance? Bizarre aussi la réhabilitation de la CQR alors qu'elle ne tient pas terrible dans les autres tests.


Fabien83:Pour ce qui est au moins de la Rocna et de la CQR, les résultats de ce test ne correspondent pas du tout avec les résultats des nombreux autres tests réalisés par les magasines de voile (Voile magasine et PBO notamment).·le 19 jan. 21:50
19 jan. 2021
0

Au Québec la CQR n’est jamais la première dans les différents types de fond, mais toujours la seconde.


19 jan. 2021
0

Quelqu'un a-t-il une idée de l'intérêt des trous réalisés dans la Rocna et dans la Mantus ?


20 jan. 2021
0

Wouhaiii, un test sur les ancres !

Sérieusement, ce test montre que cela reste très largement variable selon les fonds, selon l'experience réalisée (là, un demi-tour), et selon les aléas du moment (il suffit d'un seul caillou présent localement pour tout changer)

De plus, on n'a pas besoin d'une ancre qui soit LA meilleure pour une situation donnée, mais une ancre qui ne soit pas dans les plus mauvaises dans aucune situation. (en incluant la maintenance de l'ancre)

Enfin, on peut finir par remarquer que ce sont à présent pour beaucoup de très bonnes ancres, et qu'elles se comportent pour beaucoup honorablement. Donc les débats spade vs mantus vs ultra ... ne sont peut-être plus bien valables.

De même, on remarque que le grand débat "convexe vs concave" ne se visualise pas forcément en pratique dans les tests : les deux se comportent très bien.

Le fait que la CQR, pourtant largement décriée, montre aussi que si un seul test montre qu'une ancre est bonne dans une certaine situation, cela ne donne aucune information de la qualité de cette ancre dans d'autres situations.

J'ai beaucoup aimé la conclusion :
effectivement, on a des ancres qui s'enfouissent tellement qu'il commence à devenir utile de réfléchir à l'enfouissement d'une partie de la ligne. (il propose de remplacer les derniers metres de chaîne par un cable acier)
(après, clairement, c'est pas pratique à ranger)


JeanLW:Pas de tableau ?·le 20 jan. 13:35
Peuwi:On a une synthèse à la fin de la vidéo ... Mais non, pas de tableau.·le 20 jan. 13:49
20 jan. 2021
3

Sauf erreur de ma part, les test ont été faits avec un cablot en nylon, et non pas une chaine. Ça doit pas mal changer les forces en présence.


Peuwi:C'est le commentaire de pas mal de monde en effet ..Mais non, le but est de tester l'ancre, pas le mouillage.La chaîne aurait diminué la reproductibilité des tests (bon, pas de beaucoup), et surtout, n'est pas compatible avec le petit bateau qu'il utilise pour ses tests.Mais surtout, l'important est d'avoir un angle de tir raisonnable sur l'ancre. Avec un scope de 7:1, il y a un angle de 8°, ce qui est assez raisonnable pour tester l'ancre dans ses conditions limites. (car, pour rappel, aux tensions appliquées dans le test, la chaîne se soulève entièrement, même si les gens refusent de l'accepter...)Donc, au final, chaîne ou câblot, son test revient au même.·le 21 jan. 10:03
21 jan. 2021
0

Lors des tests, le fond était toujours le même : du sable vasard, qui est la meilleure nature que l'on puisse trouver, avec la vase pure.
Du sable herbeux est bien moins fiable.
Quant aux purs herbiers, à part peut-être un grappin, je ne vois pas trop ce qui tiendrait ?
Sur fonds rocheux, (excepté les galets !) toutes les ancres finiront par trouver une faille pour s'y bloquer. Il est indispensable d'oringuer. Mais si le bateau a fait plusieurs va et vient, il est possible que ce soit la chaîne elle-même qui soit bloquée !
Et dans ce cas... 😖😣

Le décrochage puis le dragage sont une chose, mais il y a aussi des ancres qui ont plus de facilité que d'autres pour raccrocher.


21 jan. 2021
0

Personnellement je trouve ces test essentiellement utiles si on veut se faire une culture comparative des ancres, ou si on veut en vendre ou écrire des articles.
Du point de vue pratique, je crois que des tests "transversaux", disons un type spécifique d'ancre dans une grande variété de conditions, soient beaucoup plus utiles: quel intérêt de savoir si une ancre tient plus qu'une autre si les deux tiennent en mesure satisfaisante?
Une fois qu'on a testé une ancre dans un grand nombre de cas et on l'a trouvée satisfaisante, faut-il se fier à un test comparatif ?

Ces test d'ancres sont comme une énorme matrice :D
A - type d'ancre, on va dire quinze vingt valeurs différentes?
B - poids, idem
C - type de fond: une dizaine de valeurs?
D - type de câblot, trois quatre valeurs?
E - longueur du câblot/profondeur, quatre cinq valeurs?
F - direction de tir alternée ou pas
etc etc
bref pour explorer cet univers il faudrait compter sur des milliers de test différents, chacun répéte plusieurs fois pour qu'il soit significatif, pour trouver finalement une "enveloppe", sorte de "Théorie Générale de l'Ancre", bonne chance au testeurs :D
Je préfère -de loin- un grand nombre de tests personnels sur un seul type d'ancre, si on en est satisfait alors à quoi bon la comparaison avec les autres... bof.
C'est ce qui se passe dans la réalité: quand on commence à avoir utilisé son ancre un nombre suffisamment grand de fois et on en est satisfait, on constate que d'autres on fait des choix parfois différents et ils en sont tout aussi contents... pourquoi modifier quoi que ce soit, elle est pas belle la vie?


faby9:" quand on commence à avoir utilisé son ancre un nombre suffisamment grand de fois et on en est satisfait, on constate que d'autres on fait des choix parfois différents et ils en sont tout aussi contents... pourquoi modifier quoi que ce soit, elle est pas belle la vie?"C'est ce que se répètent nombre de plaisanciers (de moins en moins : ils disparaissent avec le temps...) ne jurent que par leur CQR, avec laquelle ils ont "tenu" pendant un demi siècle, sans jamais avoir eu l'occasion d'en essayer une autre.... et réfutent tous ces tests qui prétendent que les ancres modernes tiendraient mieux. Ils en connaissent les limites, les inconvénients, et s'en arrangent. Le principal intérêt de cette ancre étant qu'elle ne demande aucun investissement, ni réflexion, ni remise en cause : le pied. S'il est vrai qu'une fois qu'on a son ancre, on "fait avec". Tant qu'elle correspond à sa pratique, jamais trop loin de son ponton, avec un vent (très) limité, ça ne pose pas de problème.La question se pose par contre quand on renouvelle son mouillage, ou que l'on change de pratique. Là, les tests prennent leur importance. Ayant eu marre de l'indigence de cet équipement dans les bateaux que j'ai loués, et parce que l'on faisait bien plus de mouillages que de marina, je me suis offert une ancre moderne en alu (une SPADE). Je n'ai jamais regretté d'avoir fait cet effort, et aujourd'hui elle est en secours dans mon coffre. ·le 21 jan. 20:35
Fabien83:Je suis d'accord avec toi faby. Dans le même esprit de se satisfaire de ce que l'on a et de ce dont on a l'habitude, j'ai un 38 pieds mouillé avec trois fois la hauteur d'eau et une ancre plate qui m'a fini dans l'étrave. Et le gars m'explique qu'il a toujours mouillé comme ça et que ça ne lui était jamais arrivé. Ça passe toujours jusqu'au jour où ça ne passe plus... Pour ma part, j'ai préféré ne pas attendre de risquer mon bateau pour le débarrasser de sa CQR et lui offir une ancre moderne. ·le 21 jan. 20:55
roberto:Merci. Je vais réformuler: je ne dis pas que toutes les ancres sont pareilles, je ne suis pas d'accord sur l'attribuer toute cette valeur à des tests qui sont faits en conditions très spécifiques. Si quelqu'un a une CQR (ou tout autre ancre) dont il est content après un nombre significatif d'utilisations, cela signifie que pour sa façon de mouiller elle va bien. Pas de bol j'en ai eue une (comme des Bruce, Danforth, etc) et je n'ai pas eu la même chance, je n'ai pas été satisfait donc je l'ai donc changée avec une plus "moderne", dont quelques centaines de mouillage après je suis satisfait.Un test montre que cette dernière a un comportement pas bon en telles et telles conditions: test fait à l'unité soit avec que du câblot tout textile, soit avec des rapports cablot/profondeur de 2-3; je n'ai jamais mouillé de telle façon, j'ai par contre essayé l'ancre dans des conditions bien plus sévères que celle du test. D'un coté le test suggère "faiblesse potentielle", de l'autre coté mon enveloppe de sécurité va bien au délà des conditions du test...Alors faire confiance à un test? Pour moi il n'y a pas photo; je peux peut-être garder à l'esprit que testée une fois si utilisée avec cablot de 2x la profondeur sur vase elle ne vas pas tenir beaucoup avec renverse à 180°, mais si j'en mets 5x et pendant des dizaines de mouillages elle tient 10 renverses violentes même dans la vase molle, il y a comme quelque chose dans le test qui ne correspond pas à mes conditions d'utilisation; cela aurait été dommage de glisser sur un type d'ancre qui s'est revélé totalement satisfaisante après des centaines des mouillages à cause d'un simple test fait avec des techniques que je n'utilise pas.·le 21 jan. 22:01
roberto:Un autre exemple dans l'autre sens. Un navigateur US très connu (on va dire l'équivalent d'un Gabart dans la croisière :D ) est très content de sa XXX (ancre de vieux type), puis on remarque qu'il a un bateau de croisière de 14m et l'ancre fait 60kg (kg, pas livres). Qu'est-ce qu'il faut en retenir? Les test qui montrent cette ancre comme "nulle" ont raison? Ou bien des conditions spécifiques -dans ce cas le poids au délà de toute rationnalité apparente- peuvent la rendre satisfaisante? Est-ce qu'on pourrait dire "il l'utilise donc cela doit être bien"? (Perso c'est une ancre que j'ai eue, je ne l'utilisairais à nouveau même pas en rêve).Le problème est que être satisfait d'une seule ancre spécifique, utilisée en des conditions personnelles, ne permet pas d'écrire des articles ni d'en vendre des nouveaux types, mais du point de vue pratique a -à mon avis- beaucoup plus d'importance de quoi que ce soit un test puisse montrer.·le 21 jan. 22:20
faby9:Nous disons la même chose, Roberto. Tant qu'on ne change pas sa pratique et que l'on est satisfait de son ancre, on la garde.On évite cependant - 1) de changer de pratique et - 2) de croire son expérience avec cette ancre généralisable...Pour en revenir aux tests, il ne font que rendre compte de la capacité d'un ancre à s'enfouir, et celle de se dés-enfouir. Tant que les conditions restent identiques, le résultat est intéressant. ·le 21 jan. 23:08
21 jan. 2021
0

Est ce que des personnes on des ancres Fortress en mouillage principal ?


JeanLW:Oui les coast guards americains·le 21 jan. 13:54
juliusse:J'avais une fortress en secondaire, 5m de chaîne et du cablot. Mais elle était tellement facile à manipuler qu'en fait on a très souvent dormi dessus et même très bien. Je vais certainement en reprendre une.·le 21 jan. 16:05
caneton:oui moi, j'ai même viré le mouillage lourd - à replacer dans le contexte bateau "léger" et bassin de nav réduit et adapté...le mouillage lourd venait de l'obligation réglementaire aujourd'hui obsolète (enfin je crois), j'avais lu à l'époque l'homologation de GC US la Fortress est désormais adoptée, je ne me pose plus de question...·le 21 jan. 21:06
caneton:un mouillage lourd plus moderne reviendra bientôt dans les fonds (ancre plate à l'époque)·le 21 jan. 21:08
21 jan. 2021
0

Une question annexe concernant le matériel de mouillage : quel intérêt d'avoir plusieurs lignes de mouillage à bord, outre le poids embarqué et la place que ça prend ?
Je pose cette question qui pourra peut-être paraître imbécile à certains car je viens de remplacer ma Delta de 10 Kg qui me paraissait légère par la même en 16 Kg. Je vend la 10 Kg ou bien elle peut servir ? Mais dans quels cas ? (sinon en cas de perte du mouillage principal bien sûr... )


Cédric 1983:Une second mouillage peut être utile pour un mouillage arrière.5m max de chaîne et du câblot ·le 21 jan. 14:52
Bigjack:Tu le range où sur ton Sarabande ce deuxième mouillage ?·le 21 jan. 15:08
Arzak:Deuxième mouillage indispensable pour se poser face à une plage/côte.De plus si tu as un gros probleme avec le mouillage principal tu peux l'abandonner (et le chercher plus tard) tout en ayant encore un mouillage de secours au cas où·le 21 jan. 15:49
gorlann29:Bonjour,perdre un mouillage en croisière est une chose qui peut toujours arriver.Çà a failli m' arriver au moins 4 ou 5 fois, et à chaque fois bien-sûr dans des conditions difficiles où j' aurais été carrément dans la merde si pas de mouillage de secours.Deux lignes de mouillage complètes sont un minimum, d' un point de vue sécurité.Moi qui ne fait quasiment que du mouillage forain, dans des endroits reculés très souvent hors des sentiers battus, j' ai 3 lignes de mouillage complètes (le principal très lourd stocké dans les fonds de la coursive, un très léger dans la baille à mouillage et un mouillage arrière (conforme aux spécifications pour le bateau)) + une ancre de secours.Les poids étant centrés et en bas, ce n' est pas pénalisant, bien au contraire.Gorlann·le 21 jan. 15:52
juliusse:Un deuxième mouillage a plein d'utilites possible·le 21 jan. 16:05
Cédric 1983:Coffre dans la cabine avant... mais cela ne prend pas beaucoup de place. Bien sûr pas dans la baille. Pour moi c’est une spade alu trouvée sur le coin coin·le 21 jan. 20:43
Louarn:Le principal, il est dans la baille a mouillage, vu que c'est principalement celui la que l'on utilise. C'est le principe du mot principal !·le 21 jan. 22:25
21 jan. 2021
3

Depuis 6 ans et plusieurs centaines de mouillages avec ma Rocna, ce test m'a bien fait rigoler!


21 jan. 2021
0

Un deuxième mouillage peut être indispensable pour embosser dans des zones étroites où l'evitage ne serait pas possible
Plus les raisons déjà données.


21 jan. 2021
0

Par contre, on est d'accord que le second mouillage n'a pas besoin d'être à poste ?


Fabien83:Je pense que c'est toujours une question de compromis. Il m'est arrivé une fois de devoir abandonner mon mouillage (un champion m'a dérapé dessus et a imbriqué son ancre dans la mienne). Si j'avais ej le second mouillage directement prêt à l'emploi, ça aurait été top, j'aurais remouillé direct le temps d'aller libérer mon ancre principale et préparer la récupération de mon mouillage. Au lieu de ça, plutôt que de plonger sous les planchers j'ai envoyé ma femme faire des ronds dans l'eau au large toute seule. C'était pas top ni pour l'un ni pour l'autre. Après malgré tout, vu mon utilisation du mouillage secondaire uniquement en cas de pépin avec le premier, je préfères le ranger où il m'embête le moins, dans les fonds.·le 21 jan. 21:02
Cédric 1983:Non... pour moi dans un coffre. Après il n’est aussi arrivé de l’avoir dans un coffre de cockpit si usage fréquent pour l’arrière. Mais pour ma part c’est maintenant rare donc...·le 21 jan. 21:08
James :Sans parler de deuxième mouillage une ancre légère alu ou fortress de 5 /6 kilos peut servir de mouillage de secours avec quelques mètres de chaîne et du cablot
Ca pèse pas lourd et tient dans un sac .On peut empenneler avec.Ca ne dispense pas d'un vrai deuxième mouillage ou plus de chaine dans les fonds du bateau ?·le 22 jan. 01:08
faby9:On empennèle son ancre quand on sait qu'elle n'est pas assez bonne pour tenir. Mon ancre alu - SPADE A80 théoriquement suffisante pour mon voilier- me sert surtout à mouiller à l'arrière pour me tenir face à la houle, par exemple.Quand j'allais dans des mouillages encombrés (Corse), je mouillais à la bermudéenne, ce qui permet de glisser le long de la ligne entre les 2 ancres, quasiment sans évitage. J'aimais assez bien, car ce type de mouillage conserve toujours l'étrave au vent et protège de la renverse du vent à la brise (j'ai vu un voilier aller au caillou à cause de cette brise du soir), le souci étant les voisins. En deuxième mouillage sérieux, j'ai une Fortress FX37.·le 22 jan. 05:58
22 jan. 2021
2

Il y a des endroits ou un deuxième mouillage est obligatoire quand il faut s'embosser dans un port. A Sauzon par exemple si on ne se met pas sur les boules
Le deuxième mouillage permet aussi d'empêcher le bateau d'aller trop loin sur un bord quand il évite beaucoup sur un bord, on l'empêche ainsi d'aller se frotter aux autres bateaux.
Il permet aussi de se rassurer en mouillant le second mouillage en plomb de sonde quand la rive est proche et qu'on craint de déraper sur le mouillage principal. Ca m'a servi une fois à Porto Kayio.
Enfin! et je l'ai vu faire, il permet de remplacer le mouillage principal quand celui-ci est irrémédiablement accroché au fond et qu'il faut le larguer sans que l'on puisse plonger.
Quant à la question du poids embarqué c'est valable surtout pour régater et encore je n'en suis pas si sûr, j'ai testé en régate et pas vu de différence.


Kobaia:KajQuand j'ai mis mon commentaire, c''est justement à Sauzon que je pensais 😉·le 23 jan. 08:26
Kaj:Ah ! je ne suis donc pas le seul à me poser à Sauzon ? Génial ! j'y vais souvent. le bateau est un Espace 1000 nommé Petrel III sur les cagnards et je me pose sur le banc de sable devant la grande maison avant Pen Prad. A bientôt peut-être ? Jacques ·le 23 jan. 11:15
23 jan. 2021
0

il y a deux façon de voir les choses.

pour ma part j'ai un mouillage principale avec une ancre de 16kg, spade inox, chaine de 10, qui reprend l'ancienne formule, a savoir 5 fois la longueur du bateau. quasi pas de câblot, c'est pas pratique avec le guindeau. (doit avoir 10m... jamais eu besoin).J'ai une main de fer osculati avec 10m de double tresse amarre en 16mm assez souple (pas de la drisse) et cela amorti très bien.
Ensuite j'ai une petite spade alu de 4,5kg, qui doit tenir une tonne... comme une delta de 16kg quoi ...
c'est mon mouillage arrière, mouillage d'annexe, mouillage secondaire ... mais un petit mouillage.
avec 5m de chaine inox en 8, et 30m de cordage double tresse en 16, il est facile a ranger dans son petit sac préparé pour, prend pas de place, se porte a une main ...
si je devais aller loin j'envisagerai un second mouillage type fortress ... et encore!

la seconde façon de voir les choses, c'est une ancre secondaire type 30kg avec autant de chaine que la mouillage principale.
mais souvent dans ce cas là, le mouillage principal n'est pas le meilleur, on y retrouve de la CQR, de la britany... et le mouillage seconde aussi d'ailleur.

pour moi un mouillage secondaire doit etre un mouillage secondaire!! pas un mouillage de miséricorde pour tenir un cyclone. par contre, mon mouillage principal est un mouillage sérieux, et ne m'a jamais fait défaut! certe, j'ai jamais eu plus de 50nds avec hein!


23 jan. 2021
0

Comme on ne sait jamais ce qui peut nous arriver au mouillage je préfère avoir un mouillage secondaire pouvant remplacer le mouillage principal du moins pour l'ancre, je sacrifie un peu la longueur de chaîne car je n'ai pas les moyens de faire plus long (mais j'y pense !)
Pour le câblot j'ai une poupée pour textile sur le guindeau et c'est souvent bien pratique quand les bras de spi ne se prennent pas dedans


23 jan. 2021
0

Comme on ne sait jamais ce qui peut nous arriver au mouillage je préfère avoir un mouillage secondaire pouvant remplacer le mouillage principal du moins pour l'ancre, je sacrifie un peu la longueur de chaîne car je n'ai pas les moyens de faire plus long (mais j'y pense !)
Pour le câblot j'ai une poupée pour textile sur le guindeau et c'est souvent bien pratique quand les bras de spi ne se prennent pas dedans


Cédric 1983:Mon mouillage secondaire est mieux dimensionné que celui d’origine du bateau (CQR de 12 ou 14kg)... alors on peut tout surdimensionner...mais est ce bien utile.J’ai préféré un mouillage principale béton...Après si j’avais une kobra ou une delta, significativement moins performante que ma spade, sans doute que je dormirai moins tranquille.Avec 50 nds et 30m de chaîne dans 5m d’eau rien n’a bougé (j’avais rajouté quelques mètres pour la nuit, mais le vent était tombé)·le 23 jan. 14:22

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (93)

mars 2021