Nombre d'heures moteur?

lorsque je lis des annonces de vente de bateaux d'occasion, le nombre d'heures moteur est variable, du simple au quintuple voire plus...
ma recherche se situerait dans les bateaux (37 à 40 pieds )de 10 à 15 ans...
Ma questiion est la suivante, à partir de combien d'heures moteur, faut il s'inquiéter et passer son chemin si il y en a trop (et alors quel est ce nombre à peu près?), ou bien toutes les réparations sont toujours envisageables et la question du nombre d'heures est négligeable...
en d'autres termes, est ce qu'à partir de tant d'heures les réparations sont tellement importantes que ça vaut pas le coup, autrement dit, le nombre d'heures est il un critère déterminant ?
Merci pour vos réponses...

L'équipage
04 oct. 2008
04 oct. 2008
0

hum
l'ennuie est de ne pas savoir comment a été utilisé le moteur

il peut avoir 500h et être en fin de vie et en avoir 4000 et avoir de beau jour devant lui,

personnellement je considère qu'un moteur de 15 ans et 2000h est déjà un moteur très ancien dont il faut s'attendre à des pannes couteuses,

amha

04 oct. 2008
0

Idéalement
Un moteur ne devrait jamais "refroidir".
Je pense que le pire est peu d'heures et beaucoup d'années.
Une analyse d'huile pourra en dire beaucoup.

04 oct. 2008
0

Pour appuyer ce que dit Johan
Peu ou beaucoup n'est pas trop important si le moteur a tourné régulièrement. Ceci dit amha, les périphériques (alternateur, démarreur, pompes diverses...) ont quand même plus de chances de lâcher avec beaucoup d'heures et années.

Mais ce n'est que mon humble avis.

04 oct. 2008
0

nombre d'heure moteur
je crois que ce n'est pas un élément très important

d'une part cette donnée n'a aucune fiabilité réel, sur des vieux moteurs nombre d'horamètre ont été changé, ou ont eu des disfonctionnements

d'autre part ça n'atteste en rien du bon entretien d'un moteur.

Il est certains que si on t'annonce un moteur de 10 000 H ....mon propos est a relativiser ..

mais pour deux bateaux identiques l'un a 500 h l'autre 2000 ...je n'en ferais pas un critère de choix.

04 oct. 2008
0

type de moteur à prendre en compte
A prendre aussi en compte le type de moteur, diesel, essence, multi-soupapes, suralimenté etc ...

J'aurai surement plus confiance en en vieux perkins ou un RC qu'un merdier récent bourré d'électronique ou le passage en atelier est quasi obligatoire pour la plupart des opérations de maintenance.

Cela s'applique aussi sur mes voitures.

Rolland

05 oct. 2008
0

relativisons
les merdiers actuels comme tu dis, sur les voiliers il n'y en a qu'extrêmement peu (sur les yacht de luxe par contre on commence à voir des moteurs issus de l'auto ou des PL modernes car ils bouffent 20% de moins) , d'ailleurs mise à part les tous derniers moteurs "TDI" plaisance (injection directe mécanique par injecteurs pompe , pilotés électroniquement sur les autos,technique d'ailleurs en voie d'abandon par VW au profit de l'injection haute pression rampe commune beaucoup moins bruyant ...Il est vrai que les moteurs diesel auto modernes sont plus fragiles car beaucoup plus poussés (jusqu'à 90cv au litre de cylindrée (2L BMW)...pour rappel une Porsche des années 80 n'avait que ~75cv/litre...) que les anciens tout en respectant des normes de pollution très sévères impossibles à tenir avec un moteur diesel à injection indirecte qui représente 90% des diesel de voilier...
Quand à l'électronique, je relativiserais sérieusement ses "inconvéniants" notamment sur les moteurs à essence: les pannes d'allumage sont devenues quasi inconnues sur les moteurs de voiture à essence équipés (je connais un peu car ça fait 35ans que je roule...), quand aux pannes d'injection, bien plus rares que les pannes de carbus, la seule que j'ai eue depuis ma première, qui datait de 1974, c'était sur une auto de
250 000km sur laquelle la pompe à essence a déclaré forfait...et elle a fini à la casse à
350 000km avec une caisse pourrie mais le moteur (essence je rappelle) tournait toujours très bien...

04 oct. 2008
0

nous sommes toujours dans la suspicion

on peux avoir aussi un moteur avec 500h tres bien entretenu et un moteur 2000h aussi tres bien entretenu.Et on rencontre aussi des vendeurs honnete

amha l'état du moteur est le m^me que l'etat du bateau .Mais s'il est plus vieux il doit etre plus usé.

04 oct. 2008
0

Nombre d'heures moteur?
Le nombre d'heures n'est qu'un élément parmi d'autres. Il faut cumuler les renseignements pour se faire un avis. Questionner l'ancien propriétaire, évaluer son niveau technique et s'il peut présenter des factures d'entretien. Je pense également qu'une analyse d'huile permet aussi da faire un bon diagnostique. (c'est ce que j'ai fait)De toute façon, dans de l'occasion, il y a toujours un risque mais je ne pense pas, sauf cas d'un moteur manifestement HS, que la vente ne se fasse pas uniquement à cause du moteur. Si le reste est bon il y a de fortes chances pour que le moteur le soit aussi.
Cordialement
Didier

04 oct. 2008
0

plus important que le nombre d'heure
c'est la façon dont il démarrera et quelles fumées sortiront de tout ça.
Comme déjà dit par un peu tout le monde sur ce fil :
c'est l'entretien et l'utilisation qui comptent.
J'avais un Détroit Diesel que j'ai emmené jusqu'à 12000 heures sans grosse intervention. La personne qui m'a acheté le bateau était un pro de la voile et n'était pas vraiment impressionné !

Pour répondre plus clairement à ta question : A partir de la lecture d'une annonce, je ne ferais aucune différence sauf.... comme déjà dit : peu d'heures et beaucoup d'années peut signifier que le moteur est resté longtemps sans servir ce qui, à mon sens, est le pire des cas. Mais il n'y a pas de règle absolue et il est plus intéressante de demander au vendeur des précisions sur l'utilisation, la maintenance effectuée (injecteurs/turbines de refroidissement) que de chercher à appliquer un modèle quelconque.

04 oct. 2008
0

En plus de ce...
... qui est déjà dit ci dessus, il est raisonnable d'avoir une attention particulière au delà des 3.000 heures.

Serge

04 oct. 2008
0

je tente ça qui va dans le même sens :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

05 oct. 2008
0

effectivement...
quand je regarde du côté des sun fizz ou des sun légende 41(si je mets un peu plus de sous de côté...), et je vois qu'on est chaque fois autour des 3 à 4000 heures moteur...
Dans le sens de ce que vous dites, lorsque le bateau est bien entretenu, voiles, vaigrage, électronique... le moteur l'est aussi...
merci pour le dernier lien...cool...

05 oct. 2008
0

Recommandations techniciens volvo.
Ayant un 28cv volvo, moi aussi, je me pose ce genre de question à savoir comme il a 1600h combien de temps va-t-il durer. Et pour me tranquilliser, chaque année au grand Pavois, je pose la même question. Et c'est vrai que tous me rassurent avec la même réponse alors que chaque année ce ne sont jamais les mêmes qui me répondent.
Voilà leurs recommandations ce que je ne manque pas de faire.
D'abord un moteur bien entretenu doit faire 5000h sans souci.
Chaque année, vidange, changement des filtres à huile, à gaz oil, nettoyage préfiltre, filtre à eau, changement turbine, rinçage à leau douce et antigel à l'entrée de l'hiver si comme dans mon cas il est hiverné. Démontage de l'échappement et mettre un chiffon imbibée d'huile coté moteur idem au filtre à air. Et régulièrement à froid vaporiser du WD 40 sur tout le moteur il faut qu'il soit gras mais très propre pour pouvoir voir une éventuelle fuite de gaz oil. Voici leur discours et ça fait 20 ans que ça dure.
Bon courage et vive les bateaux, ils savent tellement nous rendre heureux..

05 oct. 2008
0

Volvo 2003
de 28cv, 2500 heures et pas de problème sérieux encore....

Pourvu que ça dure

05 oct. 2008
0

6200 heures des deux Volvo 2003
Effectués sans révision.
Mais suite à des fuites sur les pompes à eau douce irréprables car en alu devenu poreux(2000 Euros chacune) je me suis décidé à remplacer les moteurs. La base du moteur est plus pérenne que les périphériques (pompes diverses, alternateur, démareur, raccords). Il devient vite plus économique de remplacer un vieux (petit) moteur que de l'entretenir. Sans parler de la tranquilité d'esprit.

05 oct. 2008
0

volvo 2003

aussi vous me rassuré ,

mais depuis peut il fume blanc lorsque je monte en regime.

josé

06 oct. 2008
0

Sur le mien (volvo 2030) si il continue à cracher
s'est systématique, un peu de fumée blanche ( moteur qui commence à chauffer = vapeur d'eau) et soit la turbine de la pompe à eau a perdu une pale ou les orifices du sail drive commencent à se boucher. Chez volvo ils me disent qu'avec un refroidissement indirect ( circuit interne et circuit externe à l'eau de mer) pour abimer le moteur il faudrait vraiment forcer. Enfin ça arrive plusieurs fois par an.

Cordialement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (7)

Le beau temps !

mars 2021