Noirmoutier : collision entre un bateau de pêche et un voilier

L'équipage
28 juil. 2017
28 juil. 201716 juin 2020
1

Ca a bien tournicoté. En plus pour une fois qu' un pêcheur met son AIS, il a eu le nez creux.

28 juil. 2017
28 juil. 2017
4

J'ai franchement du mal à comprendre ce genre d'accident.

28 juil. 2017
7

Pas compliqué :
le pêcheur il trie son poisson, il attache la barre avec un sandow bien mou, ou il met son pilote auto dans une direction (n'importe laquelle çà marche). tout le monde est en bas à trier. si un des gars dit : et la veille on fait comment. le patron il dit : les yacks ils se demerdent.....
epicetout. parfois ils laissent la barre se débrouiller toute seule et de temps en temps ils jettent un oeil et rectifient (peut être).
aux Sables parfois il y a des trajectoires qui font peur !

29 juil. 2017
1

@Madavoar, je ne te mets pas d'étoile .... mais bon il y a comme un fond de réalisme dans ton post...
Cdlt
JM

28 juil. 2017
14

C'est exactement ça. À noirmoutier, ils tapent un voilier qui coule et ils récupèrent les plaisanciers et ca fini bien, en manche, ils tapent un cargo, c'est eux qui coulent et ils se plaignent que le cargo n'assurait pas la veille!

28 juil. 2017
2

Un gars des Sables!!!!

28 juil. 2017
0

Peut être je devrais m'abstenir. .. J'ai donc effacé mon écriture. .. Pour résumer et rester correct je ne veux plus plaindre les pêcheurs à cause de leur comportement. ????

28 juil. 2017
0

Benji, pourquoi te censurer? On est sur un forum, non?
Ca va le bateau était des Sables et pas de la Chaume, l'honneur est sauf :alavotre:

29 juil. 2017
16

D'après la dépêche de France Bleu, le pécheur a récupéré son matériel de pèche avant de porter secours.
Si c'est exact et qu'il portait bien le signalement prévu par le RIPAM, le voilier aurait dû se déporter, n’étant pas privilégié.

Il y a un bateau de pèche, lors de ma redescente vers Marans, qui a essayé de m'intimider en faisant route de collision sur moi au large de l'ile de Ré.
Je l'ai appelé sur le 16 en lui demandant ses intentions, il m'a "gentiment" répondu qu'il avait les cônes visibles et qu'il n'avait pas de temps à perdre. Je lui ai répondu qu'ils étaient certainement soudés et que je ne voyait pas d'appareil de pèche derrière lui et que vu sa vitesse de déplacement, il n'était certainement pas en pèche. Il m'a rasé l'arrière à 20 mètres mais s'est déporté.
Je l'ai remercié en citant son nom et numéro de bateau.
On a, dans les minutes qui ont suivies, entendu le sémaphore assez proche lui remonter les bretelles et lui demander de remettre son AIS en service ...
Il a dû avoir une remontée de bretelle par la suite.

29 juil. 2017
10

<Si c'est exact et qu'il portait bien le signalement prévu par le RIPAM, le voilier aurait dû se déporter, n’étant pas privilégié.<<<<<

Je m'esclaffe ahahahhahaha
A quel moment les pêcheurs ne portent pas les marques de pêche ?
Même au bassin ils les arborent.

29 juil. 2017
3

il ne mettent pas l'AIS pour cacher leur lieu de pêche (c'est de bonne guerre envers les autres pêcheurs) mais assez dangereux, pour ma part quand je vois un pêcheur je le fuit comme la peste, on ne sais jamais ce qu'il font comme route.

29 juil. 2017
0

J'ai vu une fois un pêcheur trier son poisson au milieu du chenal des Sables, bien en travers pour être sûr d'être vu !

29 juil. 2017
1

bonjour. perso je crains mille fois plus les pecheurs que les ofnis! quand tu calcules une route, surtout de nuit pour l'eviter largement c'est la qu'il arrive sur toi???????

29 juil. 2017
1

comme quoi on peut en ecrire des conneries un samedi matin ....

29 juil. 2017
1

Heureusement, les plaisanciers sont des modèles comme marins (du diamanche). Vraiment dommage que les pêcheurs ne prennent pas exemple sur eux !

0

les deux fois où j'ai appelé un chalutier (en mer d''Irlande et dans le golfe de Gascogne) les bateaux semblaient en pêche mais leur rout imprévisible (pour moi)
je leur ai demandé de quel côté ils préféraient que je pass et je fus très courtoisement accueilli on a même discuter un peu.

par contre du côté du Guilvinec je me suis fait foncer dessus assez souvent avec même une fois un rappel à l'ordre de "l'abordeur" par son collègue en VHF "arréte de faire le con Mimile, tu vas avoir de ennuis" !

29 juil. 2017
2

c'est sure qu'au guil si le plaisançier est plus ou moins tolèrè je n'ai jamais senti une franche camaraderie! le pire c'est quand les bolincheurs traquent les bancs de sardine en saison il parrait qu'on les fait fuire et eux travaillent...... donc il faut mieux eviter de batifoller dans leurs parages maintenant les joyeux plaisanciers en saison ne sont pas toujours blancs

29 juil. 201729 juil. 2017
5

Pecheur (matelot), c'est le métier le plus dur... En mer quasiment par tous les temps. L'activité c'est du non stop, très peu de sommeil, tout est calé sur les coups de filet.
Le patron pecheur suit le poisson, alors faut pas s'étonner qu'il fait une route bizarre!!!
Il faut se rendre compte que vous vous balladez et que eux ils bossent...
Pour en connaitre quelques uns, c'est en général des gens super respectueux. Après c'est comme tout, il y a des cons partout...

29 juil. 2017
8

Les chauffeurs routiers aussi travaillent dur. Mais ils s'arretent au feu rouge et ne dépassent pas 50km/h en ville (enfin pas trop).

Mais quand on voit les marques de pèche (ou les pavillons alpha des plongeurs) à poste même au port, on se pose des questions.

Ceci dit, comme dit ptimouuse, il y a des pecheurs très respecteux; mais ausii des cons.

Benoit

29 juil. 2017
2

oui, moi ...

01 août 2017
3

Moi aussi je travaille, mais pour autant je ne me crois pas tout permis, sur la route, en ville ou à la campagne, et je respecte les lois et les règles de bienséance et de politesse.

Je ne comprends pas ces comportements de mise en danger des autres "parce que MOI, je travaille!!!"

29 juil. 2017
0

Le chauffeur routier quand il fait une livraison, il s'arrete au milieu de la rue (quand il ne peut faire autrement) et met ses warnings. Le mec, il veut bosser et il se démerde comme il peut, un bouchon se cré. Les automobilistes klaxonnent et pestent contre le routier "font ch..er ces routiers".

Le pêcheur, il cherche le poisson , il zigzag, se met en peche, releve son filet trie le poisson.... Le plaisancier ne comprends pas la route du pêcheur, et peste contre le pêcheur "pourquoi ne fait il pas route directe???, font ch..er ces pêcheurs"

Conclusion: les lois sont mal faites. Il devrait y avoir plus de places de livraison et les règles de priorité en mer ne sont pas en adéquation avec les activités des différents pratiquants

P.S.1: Le chauffeur routier peut (doit) dormir la nuit, il n'est pas trempé toute la journée, n'a pas les mains gelées par une eau à 8°, il n'est pas balloté par des creux de 4m, ça ne sent pas le mazout dans sa cabine...

P.S.2: Vous serez bien content de voir des pecheurs arriver si vous êtes un jour en détresse.

Quelqu'un a t il connaissance de pecheurs ayant refusé de se dérouter pour porter secours à des plaisanciers???

29 juil. 2017
1

Et donc tu es mort???
Tu pouvais avoir une autre assistance...

29 juil. 2017
0

Ouais.....
Sur un jour les pêcheurs parviennent à suivre voire rattraper des poissons, naviguer en mer deviendra aussi dangereux que de prendre son annexe devant un port à motoristes.
Le pêcheur suit sa trace sur son lecteur de carte, arbore ses marques d'immunité, et compte sur le laxisme des affaires maritimes pour le reste.
Combien de pêcheur lourdement condamnés suite à abordage, combien de brevets retirés par les affaires maritimes ?

29 juil. 2017
1

ils sont encore à l'epoque de cromagnon...
c'est a dire que ce sont encore des prédateurs qui détruisent tout.
le jour où ils ne ramasseront que le poisson qu'ils auront "semé" on pourra dire qu'ils ont un métier!

29 juil. 2017
0

un humain qui respecte la nature ;)

29 juil. 2017
0

oui, le jour où ils ne ramasseront que ce qu'ils ensemencent

30 juil. 201730 juil. 2017
0

si tu me donnes 1 000 € par poisson que je pêche, ça ne te ruinera pas ;)

29 juil. 2017
0

farpaitement d'accord,
mais en effet, cela ne doit pas faire oublier que dans les pêcheurs d'eau douce il existe des cons qui vont conserver une truite qui de toutes évidence vu sa taille ne s'est jamais reproduit… que parmi les chasseurs, certains ont des congélos tellement remplis qu'ils ont de quoi fournir en viande tout leur patelin pour plusieurs années, et que en mer, il y a probablement quelques cons aussi qui triche sur les filets, etc… mias de là à généraliser…

d'ailleurs, restons dans la nature et évoquons les, les prédateurs, une lionne en chasse, c'est sur la gazell en plein forme qu'elle s'acharne à courir, ou sur celle qui montre des signes de faiblesse et qui va être plus facile à choper?

@Ca d'Oro pour ton message en-dessous: bien sûr qu'il en est conscient, surtout vu la taille et la nature du bateau à bord duquel il bosse… mais est-ce pire d'être sur un gros bateau qu respecte les règlements internationaux, ou d'être des dizaines à tricher parce que bon, tel poisson doit faire 50cm, çui-là en fait 46, spas grave, je le garde quand-même…etc…
bref, je crois qu'il faut respecter la nature, certes, mais on va pas cesser de se nourrir pour autant, et jusqu'à preuve du contraire, l'humain est un primate omnivore, reste à gérer intelligemment, je te l'accorde, c'est pas gagné, mais petit à petit quelques consciences s'éveillent, le chemin sera encore long, mais qui sait, on arrivera peut-être à quelque chose de censé un jour, en tout cas, il faut l'espérer

9

"Ils ont très bien conscience qu'il faut protéger la ressource... "
:oups: :blabla: :lavache:
C'est les premiers à râler dès qu'on adapte les quotas de pêche...
Des espèces ont disparues ou sont en voies d'extinction à cause d'une surpêche sauvage et déraisonné... Ne me dit pas qu'ils ne sont pas responsables....
Certe, ils ne sont pas tous à mettre dans le même filet, mais majoritairement... :jelaferme:

29 juil. 2017
2

Ça fait des années que je prône (dans le désert...) un moratoire de 5 ans à l'échelle planétaire pour reconstituer les stocks de poisson. Quitte à mettre les péchoux sous perfusion et à les envoyer faire un stage aux Glénan...
On voit très bien ce qui se passe lorsqu'on crée une réserve naturelle avec interdiction totale de pèche ou visite, promenade.
Les locaux râlent, les bobos aussi mais quelques années plus tard, tout le monde est content de revoir du poisson.
Étonnant, non?

30 juil. 201730 juil. 2017
0

veux tu que je te cite toutes les espèces en voies de disparitions , surtout les espèces des eaux profondes (et la ce n'est pas le plaisancier le coupable )
et pour 100kg vendus combien rejetés? et la pêche au chalut sur les frayères, j'invente ?

balaye devant ta porte et ensuite tu pourras me faire la morale

30 juil. 2017
0

à ptimousse

30 juil. 2017
0

"les chasseurs......"
par chez moi, il n'y a plus que des faisans d'élevage....
belle défense de la nature
pour la pêche en rivière, je n'ai pas d'exemple, pas de rivière par chez moi :-D

29 juil. 2017
1

bac +5 alors il doit pouvoir comprendre qu'il fait de la prédation ;)

30 juil. 2017
0

non, je suis un con.... comme toi

29 juil. 2017
0

tu es qui pour oser dire ca !!!

29 juil. 2017
0

alors respecte les pecheurs

29 juil. 2017
0

comme toi ....donc !

29 juil. 201729 juil. 2017
0

C'est exactement ce qu'ils font...
Ils ont très bien conscience qu'il faut protéger la ressource...
Franchement, tu ne sais pas de quoi tu parles.
Vas faire un tour sur un chalutier et reviens nous dire ce que tu en penses...

Commence par apprendre ce qu'est le respect et après tu viendra me dire qui repecte qui et quoi...

Les chasseurs sont ceux qui entretiennent les campagnes, les pêcheurs terriens sont ceux qui participent à l'entretien des cours d'eau et les pêcheurs en mer sont les premiers amoureux de la mer...

29 juil. 2017
0

cette pêche sauvage et déraisonnée, est-elle du seul fait des pêcheurs, ou de la volonté politique également ?
me semble qu'en Bretagne vous êtes bien conscient des problèmes liés à l'élevage intensif, des porcs notamment, c'était la volonté de vos agriculteur ou les pouvoirs publics qui les y ont poussés?
et ton investissement, quand il commence à peut-être enfin devenir rentable, on te dit, hop, faut réinvestir, on change les règles, ça te mets en joie toi? moi perso, ça me foutrais les abeilles.

29 juil. 2017
0

Je suis bien d'accord que des espèces ont quasi disparu, qu'aujourd'hui on peche du poisson qu'on ne mangeait même pas hier...
Mais les choses changent....
Et oui les pecheurs savent qu'il faut qu'il protegent la ressource, s'il veulent péréniser leur activité. On est souvent matelot de pere en fils.
Je ne suis pas pecheur, mais ce que je peux dire c'est qu'il sont bien conscients de ce qu'ils font.
Et s'ils pechent du poisson, c'est qu'il se vend...

31 juil. 2017
0

Dans le désert, on prêche, on ne prône pas. Mais même en prêchant bcp énormément toute ta vie pour un moratoire mondial sur h&o, je doute d un quelconque résultat

30 juil. 2017
0

A qui parles-tu ou réponds-tu?
Parce que je suis d'accord avec toi.
Philippe

29 juil. 2017
1

j'ai un pote qui va être content de savoir qu'avec un bac+5 et des départs à chaque fois pour 8 semaines, n'a pas de métier…
j'lui en toucherai 2 mots à son prochain retour en France… il va apprécier je penses

29 juil. 2017
0

alors tu comprends qu'utiliser le forum tu detruis la nature ...et donc tu es un predateur

30 juil. 2017
0

aussi sans doute ...

29 juil. 2017
0

Comment vous faîtes pour interpeller par vhf un bateau dont vous n'avez pas le nom, sans ais?
Vous estimez sa position et appellez sur le 16? "Bateau telle position"??
Merci,

29 juil. 2017
5

Le meilleur moyen:
vous interpellez le Cross sur le 16:" ici voilier XXX, j'appelle le cross, pourriez vous identifier/prendre contact avec le navire en route collision sur mon tribord/bâbord à 500m ne répondant pas à mes appels sur le 16.
1) vous êtes situé
2) l'autre aussi
3) si l'autre retourne au port, il sera identifié.

29 juil. 2017
0

Merci de la réponse.

29 juil. 2017
8

Travailler même durement ne donne pas tous les droits.
Déjà raconté, mais en voilier coursé en pleine nuit, avec route systématiquement convergente, pendant plus d'une heure depuis le premier relevé Radar, par un gros chalutier rentrant à Concarneau n'est pas une situation plaisante. Cela s'est terminé travers au raz de son étrave, voiles affalées en urgence en moteurs à fond pour dégager et passer sur son arrière où j'ai pu le distinguer seul à sa timonerie. Après comme ce n'était plus drôle pour lui il a enfin remis le cap sur le port. A aucun moment il n'y a eu d'appel radio. Et il était évident qu'il m'avait dès le début sur son Radar.

Sur Terre et sur Mer il n'y a pas que des anges.
En mer approcher des pêcheurs est particulièrement dangereux.

29 juil. 2017
0

et la suite ?

29 juil. 2017
0

Ça rappelle le film "duel"..
En effet il faut differencier le bateau réellement en pêche avec une route erratique normale, et les conduites inappropriées.
Dans ce cas il me semble qu'il est maintenant facile de faire une video avec un telephone.

29 juil. 2017
0

j'ai eu la même chose de jour heureusement vers Penmarch

29 juil. 2017
1

Une plainte pourquoi faire? Perdre son temps surement. Fréquentez malgré vous (surtout évitez) le monde judiciaire et vous comprendrez. Tout cela n'en vaut pas la peine. Ce ne sont que des situations fortuites où s'expriment par hasard des rapports de forces masculins. On est de nuit au grand large et au milieu de nulle part et sans témoin. A court terme rien à attendre des autres. Les règles du jeu deviennent rapidement claires dans une situation tordue à comprendre, au départ.
Par principe, en Navigation, ne pas croire exagérément au Père Noel !

29 juil. 2017
0

La vache ça craint quand même. Pas de plainte après ça?

29 juil. 2017
0

Moi aussi au large du Guilvinec et près de l'entrée de Concarneau (ce dernier faisait mine de vouloir me pousser alors qu'il n'y avait pas d'autre bateau en vue - espérait-il que j'allais sortir du chenal en me mettant sur les cailloux ?)

29 juil. 2017
1

Bonjour, ça me rappelle l'an dernier.
Au portant, par bon vent, le pêcheur derrière il faisait la même route que moi : alors je m'écarte vers la gauche. Le pêcheur fait de même vers la gauche. Alors je m'écarte vers la droite. Le pêcheur fait de même vers la droite. Et ainsi de suite... Jusqu'à voir son étrave à quelques mètres : je n'ai pu l'éviter que de justesse. Avant de constater effectivement personne à la barre, les deux marins occupés à trier le poisson, et le bateau zigzagant par le simple fait de la houle...

Deux choses :
- un, cela devrait être diffusé que les pêcheurs n'assurent pas la veille,
- deux, après examen de la situation, c'est en réalité ma conduite d'évitement, tantôt à droite tantôt à gauche, qui m'a maintenu dans la trajectoire du pêcheur. :-)

29 juil. 2017
0

la meilleur solution en cas de probleme serieux =vous appellez le pecheur sur le 16 en donnant la position gps, vous lui demandez ce qu'il cherche, et ou il compte eventuellement passèr si il vous rattrape ou ce qu'il souhaite que vous fassiez toujours sur le 16; à ce moment le cross ecoute deja et a sans doute reportè les positions! le pecheur le sait, en general ça calme les choses, si non pan pan à l'intention du cross et vous expliquez la situation,le pecheur à ce moment sait qu'il a interret à afficher son ais. maintenant il ne faut pas devenir parano non plus en general ils sont occupès, moyennement attentifs et le mieux c'est de passer pas trop pres et de se mefier!à la passerelle d'un ferry qui traverse continuellement la manche c'est moins drole ! dans certaines zones, ils restent pres de leurs appareaux de peche et ont tendançe à ne pas bouger il faut alors changer de cap !, parfois ils sont plus que temeraires et l'on peut se demander pourquoi il n'y a pas plus d'accidents! pour noirmoutier il serait interessant de connaitre le fin mot de l'histoire, s'il etait en peche ou en train de relever un tramail ou des casiers soit il n'avançait pas vite et sans zigzaguer(chalut) soit il n'avançait pas ou derivait lentement dans ces trois cas le voilier pouvait l'eviter! si le pecheur etait en route retour et qu'il a percutè le voilier il sera toujours en tort!sans doute un defaut de veille de l'un ou l'autre

29 juil. 2017
1

Ouahhh ! Que cela fait du bien de dire du mal... ;-)
.
Je me demande ce que les pêcheurs disent des plaisanciers sur leurs forums ? Cela doit être gratiné !!!

29 juil. 2017
0

Un jour je péchais à la dérive pas loin d'une entrée de chenal, arrive un voilier qui fait clairement route sur la marque d'entrée. Je lance le moteur pour parer à toute éventualité, le voilier continue sa route, passe à une 20aine de mètres de moi et, surprise ! Personne dans le cockpit. C'est quand il est arrivé tout près de la bouée qu'un gars a sorti la tête, a un peu sursauté en voyant qu'il n'était pas passé loin de moi, puis est retourné à l'intérieur sans autre forme de procès...

29 juil. 2017
0

en mer faut éviter les autres même si tu as priorité ,surtout quand les autres feignent de t'ignorer dans ton droit. Pas de courtoisie, dommage .Ahhh ces procédés discourtois , s'il faut redevenir corsaire...
Si j'avais un lance torpille...après leur passage...Neptune ne me contredirais pas.Faisons donc alors la méthode Thorlak50130/philippeG

30 juil. 2017
0

De mémoire de jeunesse autrefois un lourd différent entre pécheurs espagnoles en eaux françaises et pécheurs français s'était terminé à coup de canon d'un escorteur de la Marine Nationale. En mer (et sur Terre) il n'y a pas que des Anges.

31 juil. 201731 juil. 2017
1

quelques années apres alors que la guerre des anchois venait juste de se terminer (ressource épuisée à l'époque ...) nous avons fréquenté des minuscules et charmants ports des asturies, nichés dans la falaise, vraiment, une nuit arrivé tard nous nous sommes amarrés sur un chalutier, ils sont partis en pêche dans la nuit , ont réamarré LW, on ne s'est rendu compte de rien, comme quoi ...

31 juil. 2017
1

Mieux vaut faire un large détour à l'approche de ces navires quelques soient les règles, c'est meilleur pour ma tranquilité ...

31 juil. 2017
3

les cimetières sont remplis de gens prioritaires!!!!!!!!!!!!! :alavotre:

31 juil. 2017
0

Vi-vi, les gens privilégiés sont au fond de l'eau, enfin pour ceux qui naviguent, les autres (privilégiés) sont dans des cercueils en bois précieux...

31 juil. 2017
0

Et le Pôv matelot en cercueil de bois des bennes

31 juil. 2017
1

Ouais, mais pas toujours très fins là-bas... Il y a quinze ans, des poubelles vidées sur les bateaux français a Castro-Urdiales...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (142)

mars 2021