nmea merveille

bonjour,
quelqu'un a t'il interfacé son merveille sur un logiciel de nav pour exploiter la sortie $PCEM, Trad, N1, N2, N3, N4, *CS, CR, LF ?

www.discount-marine.com[...]ebd.pdf

que cela donne t'il ? auriez vous des exemples ?

L'équipage
28 oct. 2017
29 oct. 2017
1

réponse de ciel et Marine :

'Bonjour,
Malheureusement, à ma connaissance aucun développeur (en particulier dans le domaine des logiciels de navigation) n'a utilisé notre trame propriétaire NMEA.
Nous avions développé cette sortie pour nos besoins de test et avec un projet d'intégration dans le logiciel SCANNAV qui n'a pas abouti.
Nous avons livré quelques appareils pour des militaires (France, Irlande et Italie) et des institutions portuaires (Canada) interessés par cette sortie mais n'avons pas eu de retour sur ces applications.
Vous pouvez par contre bien entendu visualiser ces messages avec les logiciels d'émulation terminal type hyperterminal ou autres.
A votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Cordialement'

Peut être qu'un pilote peut être développé dans Qtvlm, OpenCPN par nos développeurs favoris ?

29 oct. 2017
1

En ce qui concerne qtVlm c'est déjà une demande que l'on m'a faite (un des coureurs solo de la transquadra). En fait si mes souvenirs sont bons c'était plutôt la manip inverse, cad faire sonner le mer-veille sur les alarmes qtVlm (vitesse, AIS, profondeur, performance polaire, TWA, TWS, courant, etc). Mais finalement on n'a pas eu le temps donc ce sujet est en stand-bye.
Quelles sont les informations dans ces messages NMEA?

29 oct. 201729 oct. 2017
0

Bonjour maitai,

Voici la trame du merveille :

Sortie NMEA
Raccordement interne. Sortie RS232 compatible COM PC, 9600 bauds. SW1 ON

Protocole propriétaire du type : $PCEM, Trad, N1, N2, N3, N4, *CS, CR, LF

Trad = période pulses radar en n x 1/2 µs (4 caractères)
Nx = Nombre pulses par secteur (3 caractères, maxi 255)
Le message est émis  chaque détection de radar.

Ciel et marine ont été très réactif, avec une réponse un dimanche matin !

29 oct. 2017
0

Ok :)
Et qu'est ce qu'on en fait une fois que c'est ingéré? Quel type d'instrument pour afficher quoi?
J'avoue ne pas être un expert en radar... d'où ma question.

29 oct. 2017
0

Un afficheur "mer-veille like" ? :-)

29 oct. 2017
1

un peut d'explication de ciel et marine au taquet !

Bonsoir,
Malheureusement les données brutes que l'on peut ressortir du signal radar reçu, ne permettent pas de déterminer la distance du radar.
Celle ci dépend de la position de l'antenne, et surtout de la puissance du radar.
Pour bien comprendre le sens du nb de pulses reçus, il faut imaginer le signal détecté qui en gros est une suite de pulses distribués sous la forme d'une courbe de Gauss, ou sorte de sinusoïde avec un maximum au moment ou l'antenne du radar émetteur est dans l'axe.
Sur cette "sinusoïde", on vient "trigger" (déclencher le comptage) au dessus d'un niveau ou seuil, correspondant au réglage du bouton Sensibilité.
Ce nb dépend de la puissance du radar, de sa distance, de la largeur du lobe de son antenne, des aléas de propagation, de la gite etc... voire même peut être de l'age du capitaine!
Par contre!!! On peut apprécier le rapprochement ou l'éloignement du radar par l'évolution du nb de pulses (éventuellement moyenné sur plusieurs échantillons).
Un modification du réglage de la sensibilité (seuil) change aussi, bien évidemment le nb de pulses.

Le MER-VEILLE traite ces informations, en indexant la durée de l'alarme buzzer sur le nb de pulses (en position 1/2 seulement), ce qui donne de manière instinctive l'approche éventuelle du danger. Cette information du nb de pulses est également utilisée pour la fonction acquittement.
Le détecteur peut ainsi mettre en mémoire (sur action du poussoir ACK) jusqu'à 4 types de radars (identifiés par la période) et le nb moyen d'impulsions par tour de chaque radar. Si ce nb s'accroit au dela du nb mémorisé + delta (hysterésis), l'alarme est revalidée etc... Si le nb (en fait la somme des 4 antennes) est trop élévé, l'inhibition de l'alarme ne peut pas être validée.

Le message comporte le nb de pulses reçus sur chacune des 4 antennes (1,2,3 et 4). Puis la période, c'est à dire le temps entre les pulses (en µs).
La période permet de discriminer plusieurs radars. Même 2 radars de même types auront une période différente à qques µs près.

J'espère ne pas avoir été trop compliqué dans mes explications et surtout que celles ci vous seront utiles.

En théorie on pourrait imaginer réaliser différents traitements comme une interpolation des nb de pulses et ainsi avoir un gisement plus précis de la source.
En pratique, c'est assez difficile la fidélité (constance) des mesures est assez aléatoire et très influençée par la qualité du montage de l'antenne et des mouvements du bateau (réflexions par ex).

A votre disposition pour plus d'infos.

29 oct. 2017
0

Ca a pas l'air facile :)
Quel serait l'objectif final?

29 oct. 201729 oct. 2017
0

Je te rejoint, ce n'est pas juste du décodage de trame...
a mon avis :

-dans un premier temps afficher dans une fenêtre comme bmayer le suggère un compas affichant les secteurs ou est détecté un radar et y associer une alarme (que l'on peut éteindre)
la présence de pulses dans N1, bateau sur avant bâbord,
N2 arrière bâbord etc...

il faudra pour avoir un relèvement corriger le gisement du cap ou route du bateau.

  • dans un second temps et c'est là que cela devient intéressant, d'utiliser la période pour identifier une cible et donner une info 'cible se reprochant' ou s’éloignant en fonction de la variation du nombre de pulses reçût par la cible identifiée par sa période.

pas trop d'idée de ce que cela donne en lignes de code...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

Après la pluie...

  • 4.5 (58)

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

mars 2021