Nettoyeur HP (~Karcher) qui va bien

Bonjour,
Qu'est ce que vous avez comme nettoyeur haute pression qui vous donne satisfaction. J'en ai un que je n'ai pas acheté cher, mais il a 2 défauts : il est très bruyant et il ne concentre la pression que sur un point trop petit. Ca rend les nettoyages assez fastidieux.
Par contre sa principale qualité est qu'il est encore vivant après plusieurs années, contrairement aux autres (plus chers) que j'avais achetés avant.

L'équipage
30 jan. 2021
30 jan. 2021
0

il faut simplement changer la lance et prendre celle qui diffuse un pinceau qui sera plus ou moins large en fonction du debit ..
sur un nettoyeur HB il y a deux choses :la pression et le debit qui lui est tres important


1

Bonsoir,
Le modèle Karcher K5 compact avec une rotabuse est un bon produit pour caréner.
Et j’en parle en connaissance de cause vu la taille de mon voilier....
Bon achat,
Patrice


30 jan. 202130 jan. 2021
0

Mon vendeur de Kärcher m'a dit que ce qui faisait la qualité du nettoyeur est le matériau de la pompe. Le haut du panier est le bronze.


31 jan. 2021
0

Pour avoir de l'efficacité et une bonne force d'impact il faut de la pression mais pas seulement.Il est necessaire d'avoir un débit d'eau correct.On consomme un peu plus d'eau mais on ne passe pas 3 ans sur 20cm.
Bref il faut regarder systématiquement la fiche technique avant d'acheter.
Il ne faut pas rever avec les premiers prix.


31 jan. 2021
0

Bonjour,

Je vois de plus en plus souvent des propriétaires de bateaux qui lavent (décapent??) leur pont,
au kärcher (enfin au nettoyeur haute pression, pour ne pas faire de publicité…).

Est-ce vraiment recommandé pour le gelcoat ??


gorlann29:Non, mais faut les comprendre, il n' y a sans doute pas assez d' eau... autour du bateau!Et puis, le seau et le balais brosse, çà doit être ringard!Gorlann·le 31 jan. 13:08
KivoaLai:OSEB·le 31 jan. 17:41
KivoaLai:C'est pour les 250 m² de ma terrasse, et je ne vais pas les faire avec une brosse à dents !·le 31 jan. 17:58
01 fév. 202101 fév. 2021
0

Comme dit au dessus un nettoyeur HP se définit basiquement par un débit et une pression.

La puissance absorbée par la machine est fonction de ces deux critères.

En monophasé domestique (16 ou 20A) la puissance sera limitée à 3kW (4cv) mais pour la plupart des NHP grand public la puissance est de 2.2kW (3cv)

L'évolution des valeurs est linéaire, à débit égal si on multiplie par deux la pression, on multiplie par deux la puissance absorbée idem à pression fixe.

Je compare souvent l'usage d'un nettoyeur haute pression à celui d'une spatule. La pression est la force avec la quelle on appuie, le débit est la largeur de la spatule.

Un exemple simple: si mon nettoyeur HP 80 bars est suffisant pour nettoyer une dalle de ma terrasse correctement alors la pression est bonne. Si je veux laver plus vite il me faut plus de débit.

Petit point sur les rotabuses et les EW- bars La rotabuse concentre l'impact sur un point qui tourne très vite pour couvrir de la surface. C'est efficace sur les supports solides. Attention au joints par ex qui peuvent être abimés par une rotabuse.

Pour des raison commerciales les fabricants utilisent souvent l'appellation EW bars (equivalent washing) pour la capacité de nettoyage avec rotabuse. Ca n'est en aucun cas la pression réelle de la machine.

Le débit favorise aussi l'effet de chasse qui permet "d'évacuer la saleté" la poussière ou la boue ne se nettoient pas de la même manière.


01 fév. 2021
0

Au sujet de la fiabilité les modèles 1450rpm sont plus fiables et moins bruyants que les 2800rpm
Les modèles à culasse laiton et pistons céramiques sont les meilleurs.

Attention a avoir une alimentation en eau continue, la cavitation est l'ennemi de toutes ces machines.


Kobaia:Salut cowboyTu travailles dans le milieu ? 🤔😉·le 01 fév. 09:43
cowboy bebop :Fabriquer des nettoyeurs HP, c'est mon métier mais rien au format familial :-) J'importe aussi des pompes et éléments connexes aux fabrications HP. [URL=]·le 01 fév. 09:53
Kobaia:Vu ta compétence dans la réponse précédente, ça ne m'étonne pas.. 👍·le 02 fév. 11:47
01 fév. 2021
0

Bonjour, je profite du fil pour m’instruire.
Quelle est la pression idéale pour nettoyer sa coque, suffisante pour ne pas y passer deux heures mais pas trop pour ne pas attaquer le gel coat ?
En général je loue sur place ou mieux les gars de la grue nettoient le bateau sur sangle à Port Napoléon ou j’ai carené ces dernières années.
Mais l’année dernière j’ai caréné à Hyères et le chantier ne fournit pas de karcher, j’ai donc utilisé le mien qui me servait une fois par an à nettoyer les dalles de ma très courte allée. Ça doit être un 130bar maxi de chez casto et visiblement il était à la peine (et moi aussi) avec la rotabuse.
Mon voisin avait finit son 36’ quand j’en étais au 1/4 de mon 34´...


01 fév. 2021
0

Pour un amateur le temps ne compte pas. Puisque on joue avec de la puissance et du débit il est évident qu'un Karcher puissant aura un meilleur rendement horaire qu'une entrée de gamme.
Le problème de base est plutôt de savoir si le but est de simplement nettoyer en respectant relativement
la surface d'accroche existante pour la nouvelle peinture antifouling ou si l'on veut faire de l'hydrogommage pour recommencer un cycle complet de peintures.


01 fév. 2021
0

Si le nettoyage à "haute pression" des mousses, algues, coquillages et autres vielles peintures,
plus ou moins solidement accrochés sur les coques des bateaux se comprend, son utilisation sur le pont, le roof ou le cockpit parait plus surprenante….


01 fév. 202101 fév. 2021
1

Si c'est pour une utilisation 1x par année pour caréner, je préfèrerai louer une bonne machine qui me permet de faire le travail efficacement et investir dans un petit nettoyeur pas cher pour les usages courants, avec pas trop de pression pour ne pas abîmer les matériaux.
On parle des joints plus haut, attention aussi aux drisses entre mât et piano et autres bout sur le pont, on peut fortement déteriorier la gaine en allant trop près.
Pour le pont, un saut, un balais brosse et quelques bonnes éponges douces et grattantes selon les surfaces fonctionne très bien.


01 fév. 2021
0

@outremer « Le problème de base est plutôt de savoir si le but est de simplement nettoyer en respectant relativement
la surface d'accroche existante pour la nouvelle peinture antifouling »
Oui c’est le but. Merci de reformuler ma question mais ça n’y répond pas. Et si si, pour un amateur le temps compte quand le gars du chantier te presse de dégager la place pour le suivant et que tu es à la moitié de ta coque.


outremer:Si le temps compte alors il faut un Karcher puissant. A Bourgenais ils en louaient un super puissant et heureusement car le lendemain la peinture à peine sêche, sous la pluie battante un lève tout nous emportait le bateau et moi à peine sorti du lit pour nous remettre à l'eau immédiatement sous prétexte qu'une bourrasque arrivait et que le DI était seulement perché sur deux blocs de béton !!. ·le 01 fév. 20:19
outremer:Sinon loin de chez moi j'utilise mon petit Karcher (déjà le 2° car c'est plutôt du consommable) toujours à bord et quand je suis à mon port d'attache je ramène le gros à pompe corps en bronze qui débite vraiment.·le 01 fév. 20:25
01 fév. 202101 fév. 2021
0

Dans certains ports comme Le Crouesty,il y a des materiels disponibles à la sortie du bateau.On branche leurs surpresseurs sur les différents raccords rapides.Leur matériel a de la pression et du débit c'est top.
Ce n'est pas avec mon misérable Karcher tout juste bon a faire les dalles de terrasse que je pourrais bien nettoyer mon bateau.


01 fév. 202101 fév. 2021
0

Bonsoir,
J'ai un SUROIL qui doit avoir trente ans, pression réglable jusqu'à 130 bars. Il pèse une vache, c'est le défaut.
Du coup je le mets sur un diable pour le promener, ça aide. Le tuyau est d'origine, bien qu'un peu rafistolé, mais j'en ai un neuf au cas où. La lance et les buses sont d'origine aussi, j'ai remplacé tous les joints il y a seulement deux ans. Je les graisse régulièrement. Petit problème: il faut démonter l'habillage pour voir le regard de niveau d'huile, ce qui est quand même gênant. Maintenant, j'ai un petit miroir orientable monté sur un truc comme une antenne radio télescopique, ce qui permet un contrôle plus facile.
Sur le bateau, je ne dépasse jamais 110 bars, à 40 ou 50cms de la carène, avec la buse rotative, c'est d'une efficacité redoutable.
J'espère qu'il fonctionnera encore pendant les trente prochaines années...


cowboy bebop :prend en soin, on ne trouve plus guère de pièces pour ces bestioles. Pour les joints inutile de les graisser la lubrification se fait à l'eau :-) On les graisse juste à la pose. ·le 02 fév. 11:05
02 fév. 2021
1

Le bon NHP, c'est celui qui fait reculer quand on appuie sur la gâchette.
À utiliser avec précaution 😊


02 fév. 202102 fév. 2021
0

À utiliser avec précaution, tu peux le dire !

L'an dernier, un voisin de chantier sympa m'a prêté son nettoyeur haute pression de compète.
J'ai bien décrassé tout le bateau, carène, coque, pont... et ça m'a valu un "tennis elbow" que j'ai traîné tout l'été 😟

Désormais, j'utiliserai mon "petit" Kärcher personnel, bien moins puissant mais moins risqué pour ma personne 😉


jerom-826:Je pense qu' il ne faut pas compenser le recul par la force (car ça devient physique).Il faut trouver une posture ou technique.Perso je laisse partir le recul et je prends le pistolet à l'envers.C'est moins physique.·le 02 fév. 11:02
cowboy bebop :Estran, fallait regler la pression au by-pass :-)·le 02 fév. 11:03
Estran:Trop tard cowboy, mais je m'en souviendrai ! ·le 02 fév. 11:17
02 fév. 2021
0

C'est vrai, c'est un bon moyen de voir que t'as des poneys sous le capot ! 😆


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (133)

mars 2021