Négociation achat bateau neuf et pratiques commerciales

Bonjour,
Je relance ce sujet par ces temps de marché perturbé à l'heure où on trouve des rabais de 30 % sur les bagnoles et peut-être autant sur les camping-cars. Certes ça flotte moins bien que les bateaux mais est-ce que les remises coulent autant à flot pour nos chères coques ?
Je prends un exemple Sun Odyssey 30i tarif de base (alléchant) 65182€, une fois en état de naviguer convenablement on approche les 100000 € avec une série d'options qui paraissent largement surévaluées si on compare aux prix que l'on peut trouver chez les ships et sur le net. Certes il y a le montage mais quand on a une différence de plus de 600 € sur un pilote auto, on peut s'interroger. Donc où les chantiers et les concessionnaires font-ils leurs marges et à quelle hauteur ? Qu'est-ce qui peut être négocié ? Quelle remise finale peut-on espérer obtenir sur un bateau prêt à naviguer ?
Merci à tous

L'équipage
16 mar. 2009
17 mar. 2009
0

remise
bonjour,
bien sur qu'aujourd'hui tout est négociable! en fait, il faut juste avoir en face de soi quand on est vendeur quelqu'un prêt à faire un chèque pour ce qu'on vends que ce soit une prestation ou autre! cela paraît évident mais aujourd'hui le juste prix des choses est difficile à cerner avec les remises pratiquées dans certains secteurs; marché difficile et incertitude du juste prix amplifié par l'internet ou tout est à vendre à n'importe quel prix! pour un bateau, un prix est toujours évoqué départ chantier: il faut prévoir le transport , le traitement de la carène avec époxy etl'AF, les diverses options et tous les accessoires..en fait, tout ce que l'on peut mettre sur un bateau que ce soit d'origine chantier ou monté par le vendeur. alors forcement l'addition monte très vite.tout cela a evidemment un prix de revient pour le pro qui vend le bateau. il est à craindre qu'a trop vouloir étriller et presser le vendeur, qui est tout de même là pour gagner sa croute, on finisse par en avoir pour son argent: moindre qualité de service et souvent accessoires bas de gamme. c'est tout de même dommage pour un bateau neuf de se mettre dès le départ, des soucis futurs sur le dos!
dans toute bonne relation commerciale il faut que tout le monde soit content!
sans doute à méditer avant de signer le chèque?
un vendeur.

17 mar. 2009
0

Gagner sa croute
Bj,

Je rejoind notre ami et je pense que les options sont vraiment bcq trop chères.
If faut arrêter de prendre les plaisanciers pour des vaches à lait.
Ajouter 40% pour sur un bateau de 65000 euros pour avoir un bateau normalement équipé et pas toujours bien monté.
Bcq trop de profesionnels ne le sont que sur leurs cartes de visites.
Et à regarder les abérations de montages??

a+

Joël

19 mar. 2009
0

Ha bon ??
parce qu'il y a une qualité de service dans la plaisance??
C'est nouveau, ça vient de sortir, non??

Bon parce que, on peut dire des conneries mais faut pas dire de bêtises quand même

18 mar. 2009
0

On est tous d'accord; mais quel est le rôle du vendeur ?
Voilà quelques temps que je cherchais à acheter une double coque convenable. Il s'avère que les options "chantier" - je parle des celles des + importants du marché, sont vendues 30% + cher que les prix du marché. Donc, l'option est claire pour moi : avec mon expérience, il est préférable de finir l'équipement moi même pour tout ce qui ne demande pas un outillage ou un savoir faire ultra-qualifié.

Mais quel est le rôle du vendeur ? A mon sens, il est avant tout un intermédiaire, libre à lui de fixer sa marge s'il rend service à l'acheteur en négociant au mieux le prix "chantier". Malheureusement, nous entrons là dans la zone marketing - j'ai un peu trop l'impression que les vendeurs (comme parfois les experts d'assurance) préfèrent fidéliser la marque plutôt que le client. Par fidéliser, j'entends bien sûr préserver la marge du chantier plutôt que de "faire tourner la boite". Je comprends aussi que le revendeur ait parfois en stock des occasions dont il veut préserver la valeur...

Alors, le débat est ouvert; j'aurais acheté avec seulement 5% de discount de mieux par rapport au prix salon, soit 15K€; dommage que le vendeur ne l'ai pas compris... La vie continue avec d'autres options et des opportunités perdues pour tout le monde.

19 mar. 2009
0

très peu d'expérience ...
mais cet été (l'été passé en fait 2008)
un SO 39 i et/ou ds à 130 k€
quand j'ai annoncé au vendeur que je voulais un océanis 423 (d'occase) à 138 k€
il me faisait le so 41 i performance au même prix ... (catalogue 160 je crois)
en fait toujours la même histoire de la poule ou de l'oeuf
lequel des 2 est le plus disposé (pressé) d'acheter ou de vendre ...
ceci dit un super bonhomme dans le 83, très pro, sav sur occase impec, contacte moi par mp si tu veux coordonnées

03 juin 2009
0

négociation tarifs des bateaux HANSE
Bonjour,
est ce que quelqu'un a eu l'occasion recente d'acheter un voilier Hanse. Quelle est l'attitude de ce constructeur et de ses revendeurs en matière de rabais? Evidemment qu'un bon contrat doit satisfaire les deux parties! Justement quelle est pour ce type de voilier la marge de négociation raisonnable? Merci d'avance pour les expériences en la matière...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (51)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021